Points de suspension

Je vais m’absenter quelques jours… J’en profite pour publier de nouveau une vieille page où je vous parlais des points de suspension. J’espère que ceux-ci ne seront pas trop longs.

Prenez bien soin de vous en attendant mon retour.

◊ ◊ ◊

Hier, j’ai écrit que les points de suspension m’avaient agacée au début de ma lecture du Monde de Julien.

C’est vrai.

J’ai dit que ces points de suspension étaient des silences et que je mourais d’envie de dire à leur auteur de remplir ces silences, de nous en dire plus.

Et puis, Kinou m’a fait réagir.

Elle a parlé des silences… pardon, des « points de suspension« … qu’on trouve sur son blog.

Eh oui ! Chez moi aussi, vous trouvez des points de suspension, de ces points qui laissent brusquement la parole en attente.

Voilà, moi, c’est comme ça que je les vois, sur un blog. Un moment d’attente, un moment où l’auteur, quel qu’il soit, laisse un temps à son lecteur pour imaginer, pour répondre, pour interroger.

Ce moment peut être plus ou moins long.

Je peux vous dire : « La reine de Julien….. C’était Julie.« 

Ou je peux vous dire : « La reine de Julien….

… c’était Julie. »

L’effet ne sera pas le même, convenez-en.

Dans le second cas, nous avons plus de place pour imaginer, pour nous demander pourquoi brusquement je vous parle de reine, que vient faire Julien dans ce nouvel article, enfin, tout ce qui vous plaira d’imaginer, et, ensuite, après l’obligation de laisser vos yeux aller à la ligne, et se déplacer au bout de la ligne…

vous verrez que c’est Julie.

Les points de suspension servent à cela, à donner la parole au lecteur,
à lui laisser une chance de partager votre rêve.

C’est très flagrant justement dans Le Monde de Julien. Surtout quand il est question de Julie, de la première nuit.

Dans le chapitre intitulé « La reine« , Julie remplit tous les silences.
Mais c’est au lecteur d’imaginer ce qu’il y a derrière tous ces points de suspension, encore une fois !

Si vous voulez trouver du croustillant, vous rincer l’œil…

Vous ne verrez rien.

C’est comme dans « Marius » de Marcel Pagnol.

Quand Marius fait l’amour à Fanny, dans sa chambrette, le spectateur ne voit rien, seulement le bateau qui est dans le tableau, sur le mur. Le bateau qui annonce le départ de Marius… un seul moment d’amour pour Fanny… Sans doute beaucoup plus pour Julie.

Photographie de Quichottine

(Ce n’est pas celui-ci… bien entendu ! Celui-ci était breton…)

Julie, dans les yeux de Julien, c’est beau comme un poème…

Je crois qu’Eolina arriverait très bien à prendre la photo.

Moi, j’aime la façon dont il décrit son arrivée :

[…] J’ai besoin de parler. Envie de voir Julie. C’est maintenant. Il faut que je l’appelle. Tout de suite. Là. Carpe diem… Profiter de l’instant… Demain je serai peut-être mort !

– Allô, Julie ?…

Il n’y a pas grand monde chez Polo. Même Maud n’est pas là… De repos sans doute. On se coule dans le fond du bistrot. Elle a dit oui tout de suite. « Dans une heure chez Polo, d’accord? ». « J’y serai » elle a murmuré… Elle y était. Avant moi, même… J’ai reconnu son chapeau avant d’ouvrir la porte. Dessous, ses yeux. Noirs. Magnifiques… Un joli corsage… Une jupe. Tiens, elle n’a pas mis ses jeans. Je n’ose regarder ses jambes… Je les regarde quand même. Superbes… Je me dis : Juju, cette fille est trop belle pour toi… Je m’avance. Elle n’est pas belle. Elle est jolie… Tu la trouves jolie…

(p.206)

Nous suivons le regard de Julien, de haut en bas. (Certains garçons regarderaient les yeux en dernier.) Nous suivons son émoi, nous respirons avec lui, tantôt rapidement, avec ces phrases très courtes, presque des mots hachés, tantôt plus profondément… Merci aux points de suspension !

Voilà, je crois que ces points que je trouvais inutiles ont lieu d’être.

Ils accompagnent la lecture, ils ponctuent les dialogues de moments de retenue, de réflexion.

D’abord, à quel moment voulez-vous pouvoir tourner votre langue sept fois dans votre bouche… s’il n’y a pas, comme ici, de points de suspensions ?

C’était ma pensée de la nuit.

Mon article d’hier a été submergé de bisous et je trouvais que Julien avait bien droit à une autre chance…

Je la lui ai donnée !

[Première publication le 23 août 2007]

144 réponses à “Points de suspension

  1. la suspension c’est la porte ouverte à l’imagination.

    coucou quichottine c’est juju, ça fait un bail que je ne suis pas venu ici (je suis un peu beaucoup occupé ces temps-ci, je reprends les études du baccalauréat et je m’éloigne du foyer familial alors ça ne laisse pas beaucoup de temps) en tout cas ça m’a manqué de venir ici

    gros bisous
    juju

  2. Bonjour, après les bisous, le soleil j’espère bises à toi.

  3. bonjour merci d’être passée lire chez moi 🙂
    on se croise chez parfois chris. je viens chez toi de temps en temps aussi, j’aime te lire mais comme c’est long apres j’ai rarement le temps de te laisser un com. a+

  4. Salut,

    Tu penses la nuit à des choses bien compliquées…

    Moi la nuit, je dors!

    Bisous, TATIANA

    • Il y avait un sketch de Fernand Raynaud je crois… mais tu as raison, la nuit, quand je peux, je dors aussi ! Merci pour ta visite, Tatiana !

  5. Merci Quichott’ pour cette belle analyse des…..  avec ou sans eux, j’ai souvent tendance à admirer, imaginer, rêver  en lisant tes textes. C’est ça la magie des phrases bien écrites.  J’ai réussi à ne pas en mettre !
    et puis zut… je préfère avec…. donc, j’ai souvent tendance à admirer…. imaginer…. rêver… en lisant tes textes. Tu sens la différence !!! bonne soirée et ne réfléchis pas trop la nuit !!!  

    • Merci pour ce compliment ! et puis, je vais te le retourner, parce que je fais pareil chez toi ! Bonne soirée Kinou !

  6. Bisous en passant…
    Vive les points de suspension !
    Gros bisous

    • … oui, je viens même de vérifier dans le dictionnaire… on peut écrire Vive ou Vivent les vacances… donc, vive aussi les points de suspension… Toi qui sais tout sur le monde marin, Siratus, j’ai aussi appris qu’une vive était un poisson… il va falloir que je regarde s’il y en a sur ton blog ! D’ailleurs, pourquoi je ne t’ai pas encore mise dans mes « rencontres » ? J’adore aller chez toi !

  7. Il y a un trux difficile à placer aussi : c’est le point virgule ; ou point-virgule.

  8. Je suis une fervente des points de suspension..premièrement ça aêre un texte et ça le rend plus lisible….ensuite  ça permet des enchainements d’idées sans peser, en légèreté, comme un silence qui serait marqué à l’oral…ça permet de faire des phrases plus longues…bisous..

    • Pour les phrases plus longues, je suis d’accord aussi, je n’y avais pas pensé !

      C’est vrai que lorsque j’écris j’ai tendance à en abuser…

  9. Vraiment magnifique la "description" de ce rendez-vous donnée par un homme…..discrète et pleine d’émoi respectueux…..peut-etre cela advient-il quand on "sent" déjà, quelque part, à l’instinct, que c’est une rencontre bien différente des autres.
    Les points de suspension servent aussi à ne pas interrompre une pensée par des  ;  ou des .  à la ligne qui cassent le fil du discours.

    Je ne sais pas comment vous faites pour envoyer ces beaux bisous si bien rangés….je vais donc faire à ma façon :

    Des milliers de bisous d’amitié de la part de Chris !!

                        

    • Je suis d’accord, les points, simples ou accompagnés de leur ombre virgule coupent le fil, bien plus que ces points de suspension qui sont un peu « complices ».
      Les bisous du matin, je les reçois avec joie, même s’ils ne sont pas rangés. Tout me va ! Bisous Chris !

  10. Bonjour et merci d’avoir pensé à moi pour prendre cette photo… Tu vois, les points de suspension que je viens de mettre veulent dire plein de choses et j’en mets beaucoup aussi quand j’écris. Tu verras. J’aime beaucoup ton analyse. Je vois que tu as autorisé le html …

    • Je pense que tu aurais su la prendre… et je crois qu’en fait nous utilisons tous des points de suspension. Ils ouvrent la porte à d’autres mots !

  11. Coucou, c’est miss_papatte… (oui, moi aussi je mets des points de suspension, desolee, si tu as lu certains de mes articles, tu as du voir que j’en use et en abuse, c’est plus fort que moi, c’est une seconde nature. La fee points de suspension s’est penchee sur mon berceau quand je suis nee et m’a ordonne d’en mettre partout. J’ai honte!
    Mais enfin, c’etait peut etre pas la peine de m’attaquer au canon a bisous pour autant, hein?
    Maintenant, je suis obligee de t’attaquer a mon tour:
    ..ღ……………… ………..ღ….ღbisous
    ღ………………. …….ღ………..ღbisous
    .ღ……………… ….ღ…………… .ღbisous
    ..ღ…………….. ..ღ…………….. .ღbisous
    …ღ……………. ……………….. ღbisous
    …..ღ………….. ………………ღbisous
    ……..ღ……….. …………..ღbisous
    ………..ღ…….. ………..ღbisous
    …………..ღ….. ………ღbisous
    ………………ღ. ……ღbisous
    ……………….. .ღ..ღbisous
    ……………….. …ღ__bisous

    Me voila vengee, gniark, gniark, gniark…

    • Oui… j’ai vu. Mais j’avais le droit de t’envoyer des bisous…après tout… ils ne t’ont pas fait de mal… si ?
      Passe une bonne journée Miss !

  12. ……………….. …ღbisous
    .ღ……………… ………..ღ….ღbisous
    ღ………………. …….ღ………..ღbisous
    .ღ……………… ….ღ…………… .ღbisous
    ..ღ…………….. ..ღ…………….. .ღbisous
    …ღ……………. ……………….. ღbisous
    …..ღ………….. ………………ღbisous
    ……..ღ……….. …………..ღbisous
    ………..ღ…….. ………..ღbisous
    …………..ღ….. ………ღbisous
    ………………ღ. ……ღbisous
    ……………….. .ღ..ღbisous
    ……………….. …ღ__bisous
     
    Et voilou !! Vengée !! Hé hé !!  ;o)
    A bientôt !!
    Boubou

  13. En te souhaitant une bonne journée, ,je te renvoie pleins de …
    .ღ……………… ………..ღ….ღbisous
    ღ………………. …….ღ………..ღbisous
    .ღ……………… ….ღ…………… .ღbisous
    ..ღ…………….. ..ღ…………….. .ღbisous
    …ღ……………. ……………….. ღbisous
    …..ღ………….. ………………ღbisous
    ……..ღ……….. …………..ღbisous
    ………..ღ…….. ………..ღbisous
    …………..ღ….. ………ღbisous
    ………………ღ. ……ღbisous
    ……………….. .ღ..ღbisous
    ……………….. …ღ__bisous

  14. Juste pour dire que pour moi les points de suspension dans un texte c’est pour laisser la place à l’imagination de celui qui lit.
    C’est pas çà?
    Tant pis ……

  15. et bien pour ma part, j’use beaucoup des …….

    Un gros énorme……

                                                                           ………..bisouuuuuuuuuu

    • Moi aussi, en y réfléchissant bien. La plupart du temps, quand je me relis, j’en ôte… parce que quelqu’un m’a dit que j’en mettais de trop !
      Peut-on laisser trop de place à la parole des autres ? Peut-on donner trop de place à leurs rêves ? je ne crois pas. Vivent les points de suspension !!!!!

  16. pour ma nouvelle abonnée

  17. Je ne critiquais pas, je constatais, tout bêtement comme quand je fais une réflexion à voix haute, s’il n’y a personne à côté de moi, c’est bon! s’il y a quelqu’un on me dit "qu’est-ce que tu dis" et pan! je sais plus, parce qu’en fait je ne parlais pas, je réfléchissais!
    Compliqué? on laisse couler ………………………………….

  18. bonjour, ma chère Quichottine,
    j’adore ce signe de ponctuation !
    j’en abuse peut-être aussi…
    ton article me comble !
    pour moi les points de suspension suggèrent…
    contrairement aux autres signes qui limitent…
    merci de m’avoir fait réfléchir à ce « problème »
    quand j’écris en vers (ce que je n’ose baptiser « Poème »)
    j’évite le plus souvent toute ponctuation
    ce n’est pas une manie, ni une mode…
    excuse cette digression

    bon séjour ailleurs
    à bientôt
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Quichottine

      Les vers n’ont pas forcément besoin de ponctuation. Nous leur en donnons par les blancs de la page…

      Merci pour ce partage Jean-Marie.
      Passe une douce soirée.

  19. Il s’en dit des choses avec …

  20. Laurent FUCHS

    J’utilise moi aussi des points de suspension, mais plutôt pour marquer une chute dans un article ou une action dans un commentaire.
    Ex : J’ai trouvé ton article….. formidable ! ou bien : Il a laissé un commentaire sérieux….Rires

    Bises.

    • Quichottine

      Un sourire pour toi.
      C’est vrai qu’on peut dire beaucoup avec eux. 🙂
      Bises et douce soirée.

  21. Moi aussi j’aime beaucoup les points de suspension…ils sont indispensables, les mots ne peuvent pas tout dire…ils nous permettent à nous et aux lecteurs de respirer, de réfléchir , d’imaginer…
    Je te souhaite de passer de très bonnes journées pendant ta pause

  22. J’utilise très souvent les points de suspension … j’en abuse peut être
    Bonne soirée Quichottine

    Bisous … Bisous … Bisous … Bisous …

    • Quichottine

      Je ne crois pas que ce soit en abuser… 🙂
      Merci, Kri.
      Bisous et douce soirée.

  23. Ce fameux point qui fait appel à l ‘interrogation de celui qui le lit.l’imagination c ‘est ce qui nous distingue de la machine 😉 Bonne soirée Quichottine bisous :)#

    • Quichottine

      Je suis tout à fait d’accord. 🙂
      Bisous et douce soirée à toi aussi.

  24. J’aime tous les sous-entendus que cache les points de suspension…
    Bises et à bientôt

    • Quichottine

      L’important c’est de pouvoir imaginer ce qu’ils cachent. 😉
      Bises et douce soirée ABC.

  25. Spontanément, j’en mets aussi beaucoup. Alors j’en supprime en relisant, justement par peur d’agacer par un excès de ponctuation.
    Je ne les mets pas en pensant au lecteur mais parce qu’ils s’imposent à moi. Et c’est en pensant au lecteur que j’en supprime. En revanche, j’ajoute des virgules. Leur absence ( ou leur présence mal à propos) peut parfois changer le sens du texte. Elles demandent plus d’attention. Enfin je trouve…
    Gros bisous Quichottine et douce nuit.
    A bientôt !

    • Quichottine

      Merci d’avoir pensé aux virgules, que j’affectionne beaucoup. 😉
      Gros bisous et douce soirée à toi ma Cricri. Prends bien soin de toi.

  26. Les points de suspension je m’en sert beaucoup, pour exprimer un temps d’arrêt, un silence, merci Quichottine, bon W-E à toi, bises de jill

    • Quichottine

      Merci Jill. C’est vrai qu’ils sont importants.
      Bises et doux autre week-end à toi.

  27. Une belle réflexion, qui me reconcilie avec ces points ! J’avais tendance à beaucoup les utiliser, et je me grondais pour cela.
    Plus maintenant…
    Je t’embrasse bien fort

    • Quichottine

      Il ne faut pas en abuser… mais les silences disent souvent davantage que les mots.
      Je t’embrasse bien fort, Marlou. Passe une douce soirée.

  28. Je dois dire que j’en use et en abuse… Mais j’aime bien provoquer le suspens et laisser l’imagination vagabonder. Merci pour ta superbe analyse..
    Passe de bonnes vacances…
    Bises

  29. Bonjour Quichottine
    Oui j’en mets aussi des points de suspension ….on réfléchit quelques secondes et le lecteur lui-même se pose et là osmose parfois entre l’auteur et son lecteur , mis aussi surprise car on était bien loin du sujet tout d’un coup !!!
    Bises Quichottine
    Passe une bonne journée

    • Quichottine

      « On était bien loin du sujet tout d’un coup »… j’aime beaucoup ! 🙂

      Merci, Claudine. Bises et douce soirée.

  30. bonne vacances Quichottine, je pars moi aussi me mettre en points de suspension une semaine, j’en ai besoin
    bises

    • Quichottine

      C’est important de souffler. Merci, Azalaïs. Passe une douce semaine toi aussi.
      Bises.

  31. Bonjour, Quichottine
    J’aime bien les points de suspension, dans mon courrier …
    Je te souhaite un bon week-end.
    Bisoux doux
    dom

    • Quichottine

      Je crois qu’ils sont indispensables. 🙂
      Bisous doux et bon dimanche Dom.

  32. je ne connaissais pas cette réflexion sur les points de suspension, chez toi.
    les … j’en use, j’en abuse sûrement. Ils laissent le dire en suspens et la pensée libre. Ils lui permettent de se reposer et de poser plus tard d’autres mots. Plus légers, plus élégants, que le etc. qui clôt le texte sous le prétexte de l’ouvrir. Pas de suite après un etc.
    bises et belle parenthèse quichottine

    • Quichottine

      C’est une page très ancienne. 🙂
      J’aime beaucoup ce que tu dis de l’etc.
      Un point définitif. 🙂
      Bises et douce journée Jeanne.

  33. Les points de suspension sont des silence … Certes… Ou plutôt des respirations qui donnent à la lecture un temps de pause … un temps suspendu … Un temps pour que le lecteur puisse laisser aller son imagination.. pour qu’il finisse les phrases de l’auteur à sa guise …
    Je les aime bien ces points de suspension

    • Quichottine

      Et je partage avec toi ces respirations… Elles sont nécessaires, indispensables. 😉

  34. j’ai entendu un auteur raconter que le caviardage de certains écrits par la censure leur conférait parfois une forte charge d’érotisme qu’ils n’avaient pas dans leur version originale, tant nous sommes enclins à remplacer les points par des mots coquins.
    Et bien sur que les silences et les non dits sont puissamment stimulants pour l’imaginaire – c’est pourquoi il ne faut pas décrire ou surligner, mais laisser porte ouverte à l’imagination et la sensibilité du lecteur . Show, don’t tell, disent les profs d écriture outre atlantique

    • Quichottine

      Je n’ai pas eu la chance d’avoir des profs d’écriture…
      Mais je suis d’accord avec eux en cela.

      Merci pour ce partage, Emma.
      Passe une douce journée.

  35. Bonjour,
    Bon séjour là où tu vas…
    Tu vois j’avoue que j’utilise aussi les points de suspension, dorénavant je penserai à ton article le concernant, et les différents sens qu’ils peuvent avoir… que la langue française est fine.
    A bientôt donc.
    Amicalement.
    D@net.

    • Quichottine

      Merci !
      Notre langue a plein de possibilités que nous n’utilisons pas toujours.
      Passe une douce journée D@net. Amicalement à toi.

  36. Eolina… ( en voilà un qui est venu sans réfléchir) Et j’en utilise beaucoup comme un peu tout le monde d’après ce que j’ai lu…( tiens tiens, encore!!) C’est quasiment automatique mais parfois trop de points de suspensions tuent les points de suspension, ça c’est sûr. Je le sais et comme toi, et d’autres , j’en enlève à ma relecture. Bonne pause. A bientôt. Tu recevras le livre sans tarder.

    • Quichottine

      Un sourire… je n’ai pas laissé le lien vers le blog… qui n’existe plus mais que je retrouve ailleurs avec grand plaisir. 😉
      J’ai bien reçu ton livre, et je suis en train de le lire, avec bonheur.
      Merci pour tout, Marie.
      Passe une douce journée.

  37. ces points je m’en sers beaucoup alors pourquoi? sans doute pour taire une partie de ma penser ou laisser à chacun d’imaginer :-)…trois points pour te dire qu’en fait je ne sais pas trop mais je mettrai ça sur le compte d’une pudeur a ne pas tout exprimer !!!
    à tres bientot en souhaitant que tout aille bien pour toi

    bisous

    • Quichottine

      « Pour taire une partie de ma pensée »…
      J’aime aussi cette façon de faire.
      Il y a des moments où l’on ne peut pas non plus tout dire. 🙂
      Tout va bien, ne t’en fais pas.

      Bises et douce journée Églantine.

  38. Il en faut un peu pour laisser respirer le lecteur mais pas trop quand même… Bisous

    • Quichottine

      Ne jamais abuser des bonnes choses… 😉
      Bisous et douce journée à toi.

  39. Merci ma Quichotine pour ce réédition…. Il va valoir que je fasse gaffe, car je suis une adepte des points de suspension et des points d’exclamation… (rires)
    Profite de cette pause pour te reposer et pourquoi prendre le large un petit peu douce rêveuse.
    Bises et bon après midi. ZAZA.

    • Quichottine

      Les points, tous les points, savent dire ce que les mots ont oublié.
      Merci ma Zaza.
      Bises et douce journée à toi.

  40. Bonsoir Quichottine, je suis une grande utilisatrice de ces trois petits points … !
    Cela me permet à moi de reprendre souffle dans mon écriture, de réfléchir … comme ici par exemple. C’est une respiration tout simplement.
    J’espère que tout va bien pour toi ? ce mois de janvier ne nous donne pas beaucoup de soleil et le moral s’en ressent.
    Prends soin de toi
    Gros gros bisous

    • Quichottine

      Tout va bien, Annick.
      D’autant que ce mois de février commence avec un grand soleil. 🙂
      Prends bien soin de toi aussi. Gros gros bisous à toi.

  41. Profite bien de ces quelques jours en espérant le retour du soleil .

    Je t’embrasse et ai bien souri de ton texte et commentaires … hi!hi!
    Oui je les utilise souvent mes petits points , sourire !
    A bientôt Quichottine

    • Quichottine

      Merci, Marie.
      Le soleil est revenu. 🙂
      Bisous et douce journée… 😉

  42. Bon tu nous laisses en suspens… quelques jours.

    C’est dans mort à crédit de Céline que les points de suspensions m’avaient incroyablement agacée, sauf quand j’ai compris qu’ils étaient aussi une pensée qui courait trop vite pour l’attraper ou un vide laissé là comme une détresse aussi.

    J’aime bien ceux-là, c’est comme un rêve qui nous est permis, un entre-deux de promesse.

    C’est bien de ressortir les articles anciens, ils sont nous hier, et encore aujourd’hui, sans nostalgie, juste leur redonner une place, comme un livre qu’on a aimé, qui a disparu et que soudain on retrouve.

    Bisous plein ma Quichott’, à bientôt.

    • Quichottine

      J’aime ce que tu dis… c’est important 🙂
      Bisous plein à toi aussi. Le soleil revient, et moi aussi. 😉

  43. il m’arrive d’en mettre
    lorsque je n’arrive pas à exprimer une pensée profonde
    parfois les mots sont impuissants ou encore on n’arrive pas à décrire nos pensées

    j’ai bien aimé ta réflexion du jour

    J’espère que tu as bien débuté ton weekend
    chez nous beaucoup de vent accompagné de pluie
    je te souhaite une agréable soirée
    ti bo

    • Quichottine

      Merci, Sonya. J’aime quand tu écris qu’il arrive que les mots soient impuissants… C’est vrai aussi.
      Et puis, on ne peut pas tout dire. 🙂

      Le week-end a commencé sous la pluie, mais grand bleu aujourd’hui. 🙂
      Passe une douce journée. Bisous.

  44. je t’embrasse et à bientôt.
    les points de suspension sont aussi « respiration » donner au texte le temps d’être, de bouger sans oublier la respiration
    bises et porte toi bien

    • Quichottine

      Respiration à ne pas négliger…
      Merci, Durgalola.
      Bises et douce journée.

  45. J’utilise de plus en plus les points de suspension. Et encore, à +, je reviendrai, j’ai à faire, l’éloignement rapprochera, ….
    Tu vois, je fais comme toi: je m’absente. Je sais que tu reviendras. Alors, pas de souci.

    Bises Quichottine !

    • Quichottine

      Nous avons tous une vie ailleurs… et c’est bien qu’il en soit ainsi.
      Merci pour tout Alrisha.
      Bises et douce journée à toi.

  46. les points de suspension peuvent laisser supposer beaucoup de choses

  47. Bonjour Quichottine,
    J’ai vue que vous alliez vous absentez, j’en profite pour vous laissez tout de même un commentaire, de nouveau article dont quelques écrits sont venus enrichir mon blog. Je vous propose à votre retour de venir les voir.
    Au revoir et bonne semaine
    Perséphone

  48. aprovecha bien de tu pequeña pausa
    besotes
    tilk

    • Quichottine

      La he aprovechado. Necesitaba más tiempo.
      Besotes Tilk. Feliz domingo;

  49. Coucou Quichottine. Merci pour ce beau billet sur les points de suspension….j’aime les utiliser car comme tu le dis tu donnes de l’espace au lecteur, tu lui laisses la possibilité d’imaginer, de prendre la parole, de dire à son tour. On se protège peut-être aussi en disant sans en dire plus, on se garde un jardin secret et on laisse à tous les possibles le choix de se déployer. En tout cas j’aime cette ponctuation…. elle me correspond bien. Je t’embrasse et m’éloigne tout doux pour mieux revenir….à bientôt…

    • Quichottine

      J’approuve tout à fait. 🙂
      Merci, Malou.

      A tout bientôt. Je t’embrasse fort.

  50. Finalement, il en faut des points de suspension, pour nous énerver, pour nous charmer, pour nous faire réfléchir , pour nous faire rêver …
    Bon séjour , là où tu vas, bisous

    • Quichottine

      Merci… C’est un signe de ponctuation indispensable. 🙂
      Bisous et douce journée à toi aussi Fanfan.

  51. les points de suspension !!! c’est aussi pour laisser libre cours a l’imagination du lecteur !!!
    bonne soirée quichottine
    bizzzzzzzzzzz

    • Quichottine

      Tout à fait. 🙂
      Merci, Nickie. Bises et douce journée à toi.

  52. J’ai lu ce bel article sur les points de suspension, c’est tellement vrai et nécessaire aussi.

    je te souhaite un beau temps de pause et profites-en pour toi.

    J’ai vu le nom de Eolina, dommage qu,elle n’ait plus de blog? As^tu de ses nouvelles?

    À bientôt Quichottine.

    • Quichottine

      Eolina a subi de nombreuses transformations… Un jour tu la retrouveras sans aucun doute.

      Merci pour tout, Nadia. Passe une douce journée.

  53. Après pas mal de points de suspension, je commence à combler mon retard, en catimini, sans pouvoir laisser de traces… Là, j’en suis au moment où je demande à Marlène de me dédicacer sa saison 2.
    Bien sûr, le lutin « Pfff » ne m’a pas attendue, et j’ai trouvé porte close, au milieu de la clairière. Je ne sais de cet étrange édifice, mi-tour de Babel, mi-palais du facteur Cheval, que ce que ton imagination nous en a suggéré… Pouvoir des mots, écrits ou dits, chez toi, chez d’autres, comme Dominique Le Boucher, avec d’autres, en effeuillant la Marguerite.
    Chez toi, tout est possible, même de lire tes pensées, les jours où tu ne peux presque rien dire.
    Je t’embrasse.

    • Quichottine

      Bientôt, je rouvrirai les commentaires des anciens billets, en espérant que les spameurs m’auront oubliée d’ici là. 🙂
      Merci d’avoir parcouru mes pages, Galet. J’aime bien ce que tu en dis et ça me fait toujours grand plaisir de te lire.

      Me voilà de retour… en attendant ma prochaine absence. 😉
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  54. Bonjour, Quichottine
    Je te souhaite un bon mardi.
    Bisoux doux
    dom

  55. Nous nous croisons puisque nous sommes rentrés dimanche soir juste le temps de vider la valise et de la refaire pour repartir demain.
    Pour ce qui est des points de suspension j’en suis un adepte (peut-être parce que je sens que je suis moi-même un « point en suspension »). J’essaye de laisser un peu d’espace de réflexion au lecteur et un peu pour ménager un « suspense » pas très intense évidemment. On m’a dit aussi que ces fameux points de suspension étaient le signe d’une recherche d’empathie de la part du lecteur. Pourquoi pas.

    Bonnes « vacances » et bon séjour dans ton « à Yeur ».

    • Quichottine

      J’aime l’idée que tu sois un « point en suspension »…
      Pour l’empathie, je suis assez d’accord. Même si c’est inconscient, le fait de vouloir faire participer ainsi son lecteur implique aussi l’envie de le faire entrer dans sa propre pensée.

      Merci pour tout alphomega. Bon retour chez toi. 🙂

  56. J’adore les points de suspension…Ils laissent place aux mots, aux images, au silence
    à la petite musique de l’âme qui nous conduit dans le pays de l’imaginaire

    • Quichottine

      Merci pour « la petite musique de l’âme »… c’est si joli !

  57. Que serions-nous sans ces points de suspension, ceux qui attisent notre curiosité et éveillent notre imaginaire, t’embrasse tout plein chère Tisseuse de liens @ tout bientôt

    • Quichottine

      Nous serions moins en phase avec nos lectures, c’est certain.
      T’embrasse tout plein aussi Joëlle. Merci.

  58. Les points de suspension, c’est un peu de légèreté, la porte ouverte sur l’imaginaire …
    Amitiés

    • Quichottine

      Un peu de légèreté… sans aucun doute. 🙂
      Merci, Pâques.

  59. mon beau bateau .hoho !!!

  60. Outre cette fonction dont tu nous parles si bien, ils sont aussi très utiles pour masquer un mot plus ou moins choquant : Passionnément nous y pensions, à la P points de suspension https://www.youtube.com/watch?v=3qynrXAPT84
    Bisous pour une douce journée

    • Quichottine

      Merci pour ce rappel et pour Reggiani. J’adore cette chanson !
      Bisous pour une douce journée à toi aussi Dame Croc.

  61. Merci pour ton commentaire Quichottine, j’espère que tout va bien pour toi. C’est vrai qu’en ce mois de janvier on a besoin d’un peu de … liberté. C’est en tous cas ce que je ressens. Je ne suis pas en pause, je vais simplement essayé d’espacer mes articles pour prendre du temps pour moi, pour redessiner, coudre et broder, faire du piano et surtout lire … tout cela demande du « temps ». Il y aurait beaucoup à écrire sur ce temps …
    Bonne pause Quichottine, et quand tu reviendras, nous serons tous là.
    Gros gros bisous

    • Quichottine

      Chacun essaie de trouver du temps pour autre chose… c’est aussi très important.
      Merci d’être là, Annick.
      Gros gros bisous et douce journée à toi.

  62. ne laisse pas trop longtemps ton blog en points de suspension … bonne vacances Quichottine

  63. il faudra bien qu’après cette absence , tu remettes de l’ordre dans ta bibliothèque en suspension 😉
    bonne soirée Quichottine Bise (:-*

    • Quichottine

      Il faudra aussi… mais petit à petit. 🙂
      Bises et douce journée à toi.

  64. Les points de suspension…mais ils sont INCONTOURNABLES !! C’est une respiration, un doute, une hésitation ! Une envie de partager avec d’autres une idée, un espoir d’échange de mots…une attente…
    Je ne peux m’en passer quant à moi ! Mais trop c’est trop… et depuis que l’on m’en a fait la remarque un jour lors d’un atelier d’écriture, je fais en sorte de ménager mes points ! Point n’en faut donc ! Tout comme pour les points d’exclamation qui ponctuent trop d’enthousiasme !!!!!!!!
    Bises Quichottine et douce pause 😉 Profite !

    • Quichottine

      Tu as dû trouver le bon compromis, c’est ce qu’il fallait.
      Merci pour ces points d’exclamation offerts. 🙂
      Bises et douce journée Nickyza.

  65. Bonjour, Quichottine
    Je te souhaite un bon jeudi et une bonne pause.
    Bisoux doux
    dom

  66. J’aime aussi utiliser les points de suspension qui sont un peu un arrêt de réflexion et aussi une ouverture au rêve. Bigs bisous et bon repos,

  67. Je relis mon dernier article et ….

    ….. je me dis ……………

    …….. que …………

    …. peut-être ? …….

    …. j’aurai du en mettre des points !

    • Quichottine

      Je ris… mais oui, peut-être. Mais peut-être pas. 🙂
      Passe une douce journée Mr Yoyo.

  68. Un p’tit coucou …
    Passe un bon WE
    Bizzz

  69. Doux week end Quichottine
    Gros bisous de nous deux

    • Quichottine

      Merci. J’espère que vous aurez passé un bon week-end aussi.
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  70. Tu as raison, ces petits points nous sont bien utiles… on a toujours besoin d’un petit point chez soi.. et moi j’aime bien jouer à n’en mettre que deux, comme s’ils se tenaient par la main, comme un joli couple. Les trois points sont comme un ménage à trois 😉
    Bonne promenade, à bientôt!

    • Quichottine

      Tes deux points sont preuve de ton originalité. 🙂
      J’aime assez l’idée de ce ménage à trois. En fait, pourquoi ne serait-ce pas plutôt trois frères qui jouent à mener les autres chacun leur tour ?
      Passe une douce journée Aude. 🙂

  71. Bel article sur ces points bien utiles ! Mais parfois, je me dis « stop » ! Arrête de mettre des points de suspension partout ! Pourtant, ce sont les points du rêve !

    • Quichottine

      Il ne faut pas en abuser… comme il ne faut pas abuser non plus de nos rêves, même s’ils aident à oublier les moments difficiles de notre quotidien. 🙂

  72. tu en avais des visiteurs …ouf ….et ? tu vas bien ?

  73. Quichottine

    En fait, j’ai « suspendu » mon blog quelque temps, d’où le nombre de commentaires…
    T’en fais pas, je vais bien. 🙂
    Merci à toi.
    Bises et douce journée.