Le lutin « Pfff », troisième partie

On dit…

On dit que ce que faisait cet étrange petit lutin dans la Forêt des Merveilles commençait à attirer du monde. Tous étaient intrigués ou amusés. Mais nul ne restait indifférent.

Ils vinrent de partout, et même des endroits les moins fréquentables. On dit même qu’un géant se pencha en écartant les arbres comme s’il se fût agi de brindilles. Son rire affola tous ceux qui entouraient ce jour-là le cairn.

– Ce n’est que ça ?

Ce n’était vraiment « que ça »… mais cela semblait si important pour celui qui s’affairait au centre de la clairière que certains se mirent à l’aider vraiment, sans qu’il eût rien demandé. Même le Lutin d’or décida de ne plus rester seulement dans son coin pour illuminer chaque soir la forêt. Il aidait aussi… cherchait de nouvelles pierres et rapportait parfois de si jolis cailloux qu’on aurait dit maintenant qu’il scintillait au moindre rayon de soleil.

Le petit lutin n’en croyait pas ses yeux. Il prenait le temps maintenant d’observer ses nouveaux amis. Ceux-ci ne parlaient guère mais ce qui n’était qu’un simple tas de cailloux et de pierres disparates devint peu à peu une œuvre d’art, un monument digne de ses bâtisseurs.

C’est alors que surgit un lutin dont la houppelande rappelait celle du Lutin arc-en-ciel.

Coloriage de Kinou (http://kin-ou.over-blog.com/150-comments-11949670.html#comment31881497)

– Vous vous souvenez ?

– Non, dirent les nouveaux abonnés de la Bibliothèque quichottinienne.

– Forcément, vous, vous ne pouvez pas le connaître, à moins d’avoir fouillé les archives, ou d’être allés dans la pièce à côté, comme Quichottine aujourd’hui…

– C’est vrai, ça, où est donc Quichottine ?

ABC a bloqué la porte et elle ne peut plus en sortir…

– Tu vas la laisser là-bas ?

– Non, bien sûr. D’ailleurs, je sais qu’elle écoute par le trou de la serrure. Elle nous voit, nous entend. Mais après tout, elle a le droit de prendre des vacances !

– C’est vrai… et ça ne t’empêche pas de nous enquiquichottiner, de digresser aussi à sa manière… Tu peux nous raconter la suite sans interruption ?

– Oui… bien sûr !

On dit…

On dit, donc, qu’un nouveau lutin trouva naturellement sa place parmi ceux qui œuvraient ensemble pour que le monument soit tel que l’avait conçu le premier.

Personne n’osait le regarder, de peur de le mettre mal à l’aise. C’était un être différent. Il avait bien les longues oreilles de tous les lutins, le regard malicieux, la peau toute fripée par les années passées… Il devait bien avoir trois mille ans, peut-être même davantage. Tout cela n’aurait pas compté. Mais…

On dit…

On dit, on dit ensuite, beaucoup plus tard, une fois son travail achevé, qu’il avait bien trois têtes et six mains… Certains ajoutaient à mi-voix qu’il en avait peut-être plus, telle l’hydre dont parlait les anciens.

Alors, forcément, il allait plus vite que les autres, il semblait être partout à la fois.

Lorsqu’il était près d’eux, plus personne n’osait élever la voix ou rester inactif. Tout se passait comme s’il avait le pouvoir d’entraîner à sa suite les plus paresseux en leur faisant oublier les vieilles douleurs qu’ils évoquaient pour s’excuser de leur petite performance. Ils déposaient leur canes, se redressaient un peu, et ajustaient les pierres comme tout le monde.

Le cairn devint d’abord maison…

Le premier qui entra fut le Lutin blanc. Il en fit rapidement le tour et trouva que la maison avait bonne apparence mais qu’ils pouvaient mieux faire et lui donner quelques couleurs.

Alors, tous ajoutèrent un peu de la leur. Il y eût même un très, très, vieux lutin rouge, venu du pays où nul n’est jamais allé, là où le jour et la nuit sont si longs qu’ils occupent à eux seuls une année entière, qui apporta dans sa hotte tout un assortiment d’huiles et d’aquarelles pour remplacer celles qu’avait emporté le Lutin vert.

On dit…

On dit que c’est à ce moment-là que les choses se gâtèrent.

Il faut dire que lorsqu’il est question de couleurs, on a du mal à mettre tout le monde d’accord.

– Bleu !

Vert !

Jaune !

Orange !

Rose !

Rouge !

Brun ! Il faut du brun aussi !

Chaque groupe défendait sa couleur, refusant obstinément qu’un autre soit plus représenté dans l’assemblée.

 Et pourquoi pas du gris ? Ajouta en grognant un très vieux lutin gris, de ceux qui s’occupent des petits lutins bleus tant qu’ils n’ont pas trouvé leur double vert

 Du gris ? Mais tu n’y penses pas ! Il faut que tout rayonne… riposta le lutin d’or.

 Pourtant, c’est joli, le gris… ça met les autres couleurs en valeur.

 Et pourquoi pas du noir, pendant que tu y es ? C’est avec le noir que les autres couleurs trouvent leur éclat…

Ils se chipotaient comme jamais.

On dit…

On dit que l’on entendit à ce moment-là un « Pfffff » tellement retentissant que tous se turent.

Le Lutin « Pfff » venait d’émettre son avis.

Certains quittèrent la place, d’autres restèrent, et il y en eut même qui continuèrent à chuchoter dans l’ombre.

 Moi, j’aurais fait comme ci, moi, j’aurais fait comme ça… Il ne sait vraiment pas s’y prendre !

Le lutin « Pfff » ne les entendait plus. Il continuait sur sa lancée, aidé par ce lutin étrange, l’étranger dont on ne savait rien de plus que ce à quoi il ressemblait.

La maison devint grâce à lui un palais merveilleux, où le Roi de la Forêt eut plaisir à entrer, en premier, le jour de son inauguration.

Il s’extasia devant le travail accompli, les merveilles réunies. Il ne vit pas qu’un caillou manquait, il ne vit d’ailleurs pas le moindre caillou. Il ne vit que ce qu’il restait de l’ouvrage : un château ciselé comme l’or d’une rivière de diamants, des émeraudes, des saphirs, des rubis… tous taillés de si belle manière que l’on n’aurait jamais imaginé qu’ils avaient d’abord été des pierres mal dégrossies. Tout scintillait comme l’avait souhaité le Lutin d’or, tout ruisselait de la foi que chacun avait déployée autour du premier cairn insignifiant. C’était tellement parfait qu’il s’assit sur le trône qu’on avait dressé pour lui dans la plus grande des pièces et qu’il manqua de mots… ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant.

On dit…

On dit qu’il resta là très longtemps, sans plus bouger, sans plus rien dire. Et puis, parce qu’il était le roi et qu’il savait qu’il existait dans la Forêt quatre sœurs qu’il ne fallait pas délaisser sous peine de voir la forêt décliner puis périr, il invita les quatre fées.

© Quichottine, 19 octobre 2013

(Pour lire le début de l’histoire et sa suite, il faut aller et continuer à tourner les pages.)

82 réponses à “Le lutin « Pfff », troisième partie

  1. chatou11

    Maintenant j’ai lu les suites… et je me demande si ce n’est pas parceque j’ai tiré les oreilles au tit lutin qu’il a les oreilles pointus euh… toutes ces couleurs, c’est un vrai feu d’artifice. Pour l’heure il faut réaliser que nous ne sommes pas à l’heure du soleil contrairement au cadran solaire. Je te mets un lien si tu as le courage de lire.. c’est d’un compliqué!!! à ma montre il était à peut près 15h30
    http://atelier.tournesol.free.fr/athsvhm.htm
    gros bisous
    chatou

    • Quichottine

      Merci ! Je suis contente que tu aies pu tout lire.

      C’est vrai que nous sommes en décalage par rapport au soleil… Je ne devais pas être si loin. 🙂
      Gros bisous et douce soirée.

  2. bonjour Quichottine,
    tu te remets bien de tout ton travail et peut être vas tu te mettre à écrire un nouveau livre
    bises

    • Quichottine

      Qui sait ? Il y en a dans mes tiroirs, il faudra bien que je m’en occupe un jour. 🙂
      Merci pour tout, Durgalola.

      Bises et douce soirée.

  3. Belle histoire de lutins aux mille couleurs. Merci pour ce petit moment de magie.
    En ce moment j’effeuille les marguerites….Merci à toi.
    Je t’embrasse très fort.

    • Quichottine

      Merci ma Sophie.
      Je suis contente que le livre te plaise.

      Je t’embrasse très fort aussi. Prends bien soin de toi.

  4. Et toujours avec des lutins qui nous font prendre le temps de lire !!
    D’ailleurs les lutins ne sont-ils pas là pour nous apprendre patience et tolèrance ? quand je te lis c’est ce que je pense
    gros bisous et bonne semaine

    • Quichottine

      Merci pour ces pensées partagées. Je crois que c’est vraiment pour cela qu’ils sont là.
      Gros bisous et douce nouvelle semaine à toi. Merci à vous deux.
      Passez une bonne journée.

  5. J’ai croisé un arc en ciel sur pattes aujourd’hui (publication très bientôt) … certainement qu’il connait le lutin
    Un très beau conte dont tu as le secret

    • Quichottine

      Merci, Kri.
      J’ai hâte de le voir chez toi. 🙂
      Passe une douce journée. Bises.

  6. Un rêve qui se construit pierre à pierre… C’est de la magie !!! Qu’il est beau ce lutin arc-en-ciel !
    Douce soirée ma Quichottine et GROS BISOUS.

    • Quichottine

      Je le trouve toujours aussi beau, bien qu’il n’ait pas les oreilles pointues. 🙂
      Merci pour ces mots en partage, Marité.
      Douce journée et gros bisous à toi aussi.

  7. La magie du partage , de l’amitié comme pour la marguerite et le résultat est un pur chef d’œuvre de bonheur !Merci Quichottine de nous enchanter. Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Et merci à toi pour tout ce que tu as fait pour que notre œuvre commune soit une réussite.

      Douce journée, erato. Bises.

  8. Le Noctamplume

    Bonsoir Quichottine
    Une petite histoire qui arrive à point nommée et qui est fort bien écrite de ta main, tu vas pouvoir en faire un livre.
    En parlant de livre, je suis en train d’effeuiller la marguerite et je me régale, il y a beaucoup de petites merveilles.
    Encore grand merci de m’avoir fait participer
    Bisous et bonne semaine
    Douce nuit
    Le Noctamplume

    • Quichottine

      Un livre ?
      Je ne sais pas… bien que je sais que je publierai prochainement la suite de mes Paraboles. 🙂

      Je suis contente que notre Marguerite à 103 pétales te plaise.
      Bisous et douce semaine à toi aussi. Passe une belle journée.

  9. Un peu long à lire à cette heure tardive …bonne nuit quichottine

    • Quichottine

      C’est vrai… mais certains se plaignaient que ce soit trop court. 🙂
      Bonne journée, Gérard. Merci.

  10. bonsoir, ma chère Quichottine,
    il n’y qu’ici, chez toi,
    que l’on peut assister à de tels spectacles,
    de tels miracles !
    multiplication des lutins bâtisseurs
    leur génération spontanée
    c’est fort réjouissant
    à bientôt
    bonne soirée
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Quichottine

      Je suis ravie d’avoir pu te distraire, Jean-Marie.
      Merci pour ta présence et tes mots.

      Gros bisous et douce journée à toi.

  11. Bonjour Quichottine… ah le choix des couleurs dans nos vies…. Son importance ma foi, merci, bon lundi, bises de jill

    • Quichottine

      C’est vrai que ce n’est pas toujours simple de se mettre d’accord… mais l’important est de réussir à fédérer autour d’une décision…
      Bises et douce journée à toi aussi, jill-bill. Merci !

  12. J’ai lu et je suis enchantée…
    Merci Quichottine
    Bises

  13. Ouf! L’édifice est royal, et finalement l’entraide a fonctionné comme il se doit pour sa réalisation. Il manque peut-être une pierre, mais les trois têtes/six mains ont bien travaillé.
    🙂

    Merci pour ce conte qui soulève les difficultés de projets communs et la solidarité qui elle seule permet la réussite.

    Bisous plein ma Quichott’

    • Quichottine

      C’est vrai que ce n’est pas toujours facile de fédérer autour d’un projet. L’important étant que ceux qui y tiennent vraiment ne cèdent pas à la tentation de tout abandonner.

      Merci pour tout ce que tu as fait pour que le nôtre réussisse à ce point. J’en suis immensément heureuse.

      Passe une douce journée. Je t’embrasse très fort.

  14. Et voilà que je commence ma journée avec la fin de ce joli conte . Il est merveilleux le Lutin arc-en-ciel, fédérateur de toutes les bonnes volontés ! La tâche ne lui fut pas facile mais le résultat est à la hauteur de son investissement.
    Et si le château était un livre, ne pourrait-il pas s’appeler « La marguerite des possibles » ?
    C’est amusant pendant que je lisais mon ciel du levant était flamboyant. C’était magique.
    Je t’embrasse Quichottine en te souhaitant une bonne journée. Pour moi ce sera dentelle avec mes amies.

    • Quichottine

      Il pourrait… mais les lutins préfèrent souvent bâtir d’étranges châteaux.
      Seul le lutin bleu s’entoure de livres écrits par d’autres ou même par lui.

      Merci pour ce ciel du matin, j’imagine bien ta joie en le contemplant.
      Bonne journée dentelle ma Cricri.
      Je t’embrasse fort.

  15. Merci pour ce très beau conte multicolore !
    Bon début de semaine.
    Bisoux doux

    • Quichottine

      Merci de l’avoir lu, Dom.
      Bisous doux et bon début de semaine à toi aussi.

  16. délicieux, et apothéose dorée, à coup sur ton scénario doit être envoyé à Disney !

    • Quichottine

      Je ris… Je ne crois pas qu’il l’intéresserait.
      Mais merci pour le compliment, Emma.
      Passe une douce journée.

  17. Coucou ma Quichottine,
    Une histoire que j’ai adorée, mais cela tu t’en doutais…!!!!
    Maman a qui j’ai donné une marguerite des possible, semble s’y intéresser et lisait hier quelques textes qu’elle semblait apprécier.
    Bises et bon lundi de mon île sous un vent ne noroît à décorner les bœufs.

    • Quichottine

      Je suis contente pour ta maman… C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile d’intéresser nos anciens quand la maladie est là…
      Bises et doux lundi malgré la tempête, ma Zaza. Prends bien soin de vous.

  18. Tous ensemble pour un même objectif, en ayant conservé sa personnalité.
    C’est une jolie suite de l’histoire, hier nous avions une belle leçon de patience aujourd’hui c’est un bel exemple d’amitié, de solidarité tout en respectant les différences.
    Cela me rappelle « nos anthologies » ….
    J’aime ces contes merveilleux qui me replonge dans une enfance un peu lointaine maintenant.
    Douce journée à toi et prends soin de toi.
    Gros bisous

    • Quichottine

      Merci, Claire.
      Je suis contente que tu aimes ce récit.
      Merci pour ces mots en partage.

      Gros bisous et douce journée à toi.

  19. J’ai réussi à venir sans encombres cette fois, sans me perdre, j’ai même retrouvé mon coussin. Je le laisse pour une prochaine fois.

  20. Comme il es beau ce lutin arc en ciel, si bien coloré !
    Eh bien tu l’as rencontré toi aussi le petit lutin blanc, je l’ai par là dans mes pages et il faudra que je le cherche !
    En revanche j’ai une petite lutinette nommée Julie , elle n’est pas loin, sur Emprises, alors je t’envoie l’image qui devrait te plaire !
    Bisous Quichottine
    http://emprises-de-brises.over-blog.com/article-automne-au-teint-vermeil-120643251.html

    • Quichottine

      Merci, Marine.
      Ta lutine est superbe !

      Bisous et douce journée à toi.

  21. merci Quichottine pour cette merveilleuse histoire magique !
    bises et bonne fin de journée

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et ces mots en partage.
      Bises et douce journée Lilwenna.

  22. Enchantée de te suivre ici, Amielle 😉
    Il est temps que je pose mon coussin, après avoir encore joué au poisson volant vers un autre continent. J’ avais pour tout bagage les 103 pétales de votre marguerite, preuve que tout est possible ! Chacun, chacune -chacun sa couleur comme tes lutins- m’a offert une part de rêve. Merci.
    Je replonge avec délice dans la Forêt des Merveilles avec les lutins… avant de me mettre moi-même à l’ouvrage qui m’attend.
    A bientôt. Douce soirée. Gros bisous, tout plein.

    • Quichottine

      Tu es encore partie au loin ?
      J’espère que tu ne vas pas t’épuiser…

      Merci à toi, mon Amielle. 🙂
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  23. c’est féerique
    c’est presqu’un avant goût de noël
    ce palais …. comme j’aimerais le voir
    merci de nous faire ainsi rêver
    je te souhaite une douce semaine
    ti bo

    • Quichottine

      Merci !
      Je suis heureuse que cela te plaise, Sonya.
      Bisous et douce semaine à toi aussi.

  24. Pas facile de se mettre d’accord mais le résultat est bien là , un merveilleux palais que j’ai devant mes yeux tant les détails sont beaux ! merci à toi et à ce lutin mystérieux ….

    • Quichottine

      Je suis contente que cela t’ait plu… Merci à toi, Marie, pour cette lecture. 🙂

  25. Les lutins de l’arc en ciel on fait merveille 🙂 et le château est magnifique
    merci pour ce joli conte , j’ai beaucoup aimé
    bisou et douce journée

    • Quichottine

      Je suis contente qu’il t’ait plu.
      Merci, Cri.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  26. en voilà un joli palais issu d’un simple petit caillou du début, il me tarde de voir les 4 fées y mettre leur touche
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Depuis tu as vu…
      Merci, Tit’Anik.

      Je t’embrasse aussi. Passe une douce journée.

  27. Jolie suite Quichottine, merci de nous transporter ainsi et nous faire rêver et j’adore le coloriage
    Douce soirée & gros bisous de nous deux

    • Quichottine

      Je suis ravie qu’il te plaise. J’avais adoré !
      Douce et journée et gros bisous à vous deux.

  28. Bonsoir Quichottine. C’est sûr que les goûts et les couleurs ça divise le monde… Bisous

    • Quichottine

      Tu as très bien souligné le problème.
      Merci !

      Bisous et douce journée à toi.

  29. ah les goûts et les couleurs ça ne discutent pas le tout est de tout marier pour avoir qq chose de beau

    • Quichottine

      La recherche de la beauté n’est sans doute pas la même pour tout le monde non plus… 🙂
      Merci pour tes mots et ta présence, Flipperine.

  30. Une belle lutinerie lutinisante, j’ai cherché le « Lutin invisible ». Bonne journée lutine.

    • Quichottine

      Et tu ne pouvais pas le voir… forcément. 😉

      Bonne journée à toi aussi, Pierre.

  31. J’effeuille la marguerite moi aussi..Merci Quichottine!

    • Quichottine

      Je suis contente que tu l’aies bien reçue.
      Merci pour tout, Gazou.

      Passe une douce journée.

  32. Cela valait le coup de patienter ! Un palais tout brillant :on doit le voir scintiller dans toute la forêt ;
    C’est drôle comme les couleurs éveillent les querelles partout! (Dans ma chorale, tous les ans on se chamaille pour la couleur des « hauts  »
    Je vais vite lire la suite! Bisous

    • Quichottine

      Je n’aurais pas imaginé que ces changements de couleur pour vos « hauts » étaient cause de chamailleries… Mais après tout, pourquoi n’y aurait-il que les lutins pour se disputer à ce sujet ?
      Bisous et douce soirée à toi ma Fanfan. Merci !

  33. Ça doit être vraiment beau à voir ces lutins de toutes les couleurs, et quel ambiance dans la forêt.

    • Quichottine

      Je suis certaine que tu pourrais la peindre. 🙂
      Merci, Solange.
      Passe une douce soirée.

  34. Voilà, j’arrive de mes cailloux bretons et je me perds dans les couleurs de lutins…
    Il pleut dehors alors tout le temps de savourer ton conte…Il y aura sans doute ce soir un arc en ciel

    PS…Juste un clin d’oeil…
    Papilio et moi on a vraiment rencontré un géant de pierre tout gentil figé sur une plage …et dans les landes des paysages aux mille couleurs…de très jolis modèles pour les aquarelles de notre ami…

    • Quichottine

      Merci d’être passée dès ton retour, Marie.
      Je suis contente que tu aies pu faire de belles promenades et de merveilleuses rencontres pendant ton séjour breton.
      Bises et douce soirée à toi. 🙂

  35. je passe et survole seulement après un œil sur la pendule de l’ordi. Ton lutin arc-en-ciel, je m’en souviens et je le trouve de toute beauté. je le redécouvre seulement ce soir, mais promis je reviendrai lire cette histoire si possible dans l’ordre. Pour le moment j’ai lu le début et la fin (ce n’est pas logique pardon)
    Bises et belle soirée

    • Quichottine

      Tu grappilles, et c’est bien. 🙂
      Chacun fait ce qu’il peut, comme il l’entend, et c’est bien. 😉
      Merci, Jeanne. Passe une douce journée.

  36. Tu es comme la fée de l’automne, celle qui réunit les blogueurs éparpillés comme elle le fait pour les lutins dépareillés. Quel cadeau pour le lutin blanc, celui qui est transparent, que d’initier le baptême des couleurs dans la maison aux cristaux. Et quel symbole, cette transformation d’un cairn mal dégrossi en un palais des mille et un lutins. C’est rempli d’optimisme, c’est la joie de la création. Je me demande s’il n’y a pas un fond inconscient qui s’inspirerait de la création du monde selon la bible, où il est dit que Dieu prit du sable pour en faire le monde et créer le paradis où il plaça Adam.

    Je m’en vais lire la suite.

    Je t’embrasse

    Christian

    • Quichottine

      🙂

      Je crois que tu as tout compris. 😉
      Je t’embrasse aussi Christian. Passe une douce fin de semaine.

  37. Les couleurs défilées… L’on a bien failli revendiquer le gris mais le (sage) Lutin Gris le fit pour nous. 🙂 Le gris est, comme toutes les autres couleurs, plus qu’un ornement… C’est, aussi, une entité. 🙂
    Je ne connaissais pas ce lutin et il semblerait qu’il y en eut et aura d’autres à rencontrer.
    Les secondes, minutes, semaines, mois et an ont passés et l’on a manqué de temps et de possibilité plus que d’envie et de volonté à vous, eux et toi, Grande Quichottine, à vous suivre…
    Le train a été manqué. :/

    • Quichottine

      Un sourire… le Lutin gris ne vient pas si souvent en Quichottinie. 🙂
      Il est toujours temps si tu veux nous proposer un quichotrain. 🙂

      Le temps t’est-il revenu, AneverBeen ?

  38. En stand by chez Mr Croc, avec un wifi défaillant, je ne peux tout lire, et je dois m’y reprendre à plusieurs reprises….. juste pour te faire le bisou du jour

    • Quichottine

      Ne t’en fais pas… merci pourtant pour ce bisou du jour qui me touche beaucoup.
      Passe une douce journée Dame Croc.

  39. coucou ma douce
    je te souhaite un merveilleux weekend
    je te souhaite une belle journée
    ti bo

  40. J’adore Quichottine et j’ai relu les deux première parties avec un énorme plaisir. Bises

    • Quichottine

      Je suis contente que ça te plaise.
      Merci encore ma Zaza.
      Bises et douce journée à toi.

  41. Bonne soirée Quichottine.
    Gros bisous.