Histoire de blog (4)

Réflexions

« La vie c’est quelque chose de merveilleux… »

C’est vrai qu’on peut s’interroger, réfuter l’affirmation, et, je dois l’avouer, je l’ai fait, bien souvent. J’en ai voulu à la Terre entière, à la vie, même à Dieu !

Quand ça ne va pas, quand tout ne tourne pas aussi « rond » qu’on le voudrait, c’est si facile !

Je me suis souvent prise pour Caliméro… « C’est pas juste ! »

Non, ce n’était pas juste… et ce n’était pas ma faute non plus.

Pourtant… Même dans la plus profonde de mes nuits, on a toujours allumé pour moi l’étincelle de lumière dont j’avais besoin pour continuer le chemin.

La Vie, oui, la vie… « C’est quelque chose de merveilleux« . Mais pas dans le sens où on l’entend habituellement. Tout n’y est pas toujours rose… Les fées se penchent rarement sur le berceau d’un nouveau-né. Il faut être princesse pour cela, sur les pages d’un livre… parce que sinon, ça ne fonctionne pas du tout comme ça !

Celui qui naît…

(Quichottine se tut… elle était juste à la limite qui sépare le présent du passé, là où le futur ouvre encore tous les possibles en un éventail de couleurs tel que même le Lutin vert s’y perdrait.)

La vie n’est jamais uniforme. Je refuse de croire qu’il  y a des « cases » prédéterminées, munies de verrous et de barreaux infranchissables.

Vous imaginez ? Dieu et le Diable, assis sur un divan, devant leur grand théâtre de marionnettes où nous nous agiterions, sûrs de notre libre-arbitre.

– Lui, il sera riche… Elle, elle sera artiste…

– Non ! Elle fera seulement semblant de l’être !

Eh non ! Lui est pauvre… et pourtant, sa pauvreté n’est pas un handicap au bonheur. Il se contente de ce qu’il a, et il trouve même le moyen de partager avec d’autres, plus miséreux que lui.

Elle ? Elle n’a besoin ni de Dieu ni du Diable pour avancer. Elle n’est pas artiste…? Sans doute pas, mais elle continue à se faire plaisir et à faire sourire ceux qui l’entourent en inventant celui qu’elle aurait pu être, si…

« Si… »

C’est le si des rêves, des peut-être, des espoirs… et des regrets aussi. Mais elle ne se laisse jamais abattre. Il lui arrive de tomber, de se tromper. Mais, tous les matins, elle ouvre les yeux sur la journée à venir, heureuse simplement d’être encore de ce monde, d’entendre un oiseau chanter, de contempler une fleur qui s’éveille à la vie.

« Si… »

C’est le « si » du poème, le « si » qui dit que l’on peut même tout perdre et pourtant se redresser encore, rebâtir ce qui était détruit.

C’est le « si » des musiciens, celui qu’ils déclinent à leur guise en mode majeur ou mineur… émotions là-encore, sentiments.

C’est vrai… il faut aussi compter avec ce « si », avec les aléas de la vie. Nous ne sommes pas égaux devant elle, jamais, mais nous pouvons agir pour que tout ne soit pas subi.

(Quichottine soupira… Elle aurait tant voulu que tous puissent s’unir contre l’adversité, pour un demain meilleur où personne ne serait oublié !)

« La vie, c’est quelque chose de merveilleux« .

Quelle vie ? Celle de ce papillon qui ne sera plus là demain ? Celle de cet enfant sans rêves qui ne sait même pas qu’il pourrait en avoir ? Celle de l’homme qui attend encore celle qui ne reviendra plus ?

La vie, c’est « tout », tout ce qui nous est donné, la seule chose dont on soit sûr en naissant. Un cœur qui bat, un souffle, plus ou moins rapides l’un et l’autre, qui disent que nous ne sommes pas des machines que l’on pourrait à sa guise mettre en veille ou éteindre quand l’orage gronde.

La nuit avait été longue et le soleil une fois encore se levait, déchirant les nuages et les pensées moroses, effaçant les questions sans réponses.

Lever de soleil à Cergy, 2007

Quichottine reprit la lettre commencée. Il était temps.

74 réponses à “Histoire de blog (4)

  1. Oui Quichottine, « La vie c’est quelque chose de merveilleux » !Je ne savais pas trop sur quelle page laisser un commentaire.
    J’ai lu les deux et je ne sais trop pourquoi, c’est sur celle-ci que j’ai choisi de venir me poser un instant.
    Sans doute à cause de cette si belle soirée que nous venons de passer avec un jeune couple bien sympathique. Une rencontre de blog qui s’est concrétisée ce soir. Des Lyonnais qui passaient par Limoges… Et nous nous sommes « reconnus ». Tout était vrai. Nous nous sommes quittés à regret, il était près de minuit.
    Un moment parmi tant d’autres qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue. Un moment précieux d’amitié.
    « La vie c’est quelque chose de merveilleux », mais le merveilleux ne tombe pas souvent du ciel. A nous de le fabriquer, de le provoquer, pour nous, pour les autres aussi.
    Je t’embrasse Quichottine, nous avons encore des moments merveilleux à vivre demain (tout à l’heure, plutôt !) il faut donc lâcher prise, il est temps…
    Que ta nuit soit douce.

    • C’est vraiment agréable lorsque nos amis de blog traversent l’écran. Je suis heureuse que tu aies pu rencontrer ces blogueurs que j’aime aussi beaucoup.

      Je crois qu’il faut « avoir envie » d’aller plus loin, même quand c’est difficile. C’est la seule porte d’accès au bonheur.

      Je t’embrasse fort, ma Cricri. Je sais que ta journée anniversaire s’est bien passée et j’en suis heureuse pour vous.

      Passe une douce journée.

  2. Que rajouter à ces réfléxions… pertinentes, cette planète pleine de vies diverses, unique, preuve du contaire, est merveilleuse, même si c’est pas un paradis pour tous, pauvreté, handicap, etc… sans choisir de naître homme, faune ou flore…. Merci ! Bises, jill

  3. Sourires…. c’est si vrai…..C’est à nous de nous la faire belle, vivante, aimante…. personne ne peut le faire pour nous, même pas ceux qui nous aiment.

    La seule chose possible est de le faire comprendre à nos enfants par nos comportements et pas par des mots….

    J’ai eu une vie heureuse et même dans les plus mauvais moments….

    Très bonne journée avec bises affectueuses de nous deux.

    • Merci pour ces mots en partage, Patriarch. Ta vie n’a pas toujours été simple mais tu l’as bien remplie.

      Tes enfants te rendent aujourd’hui ce que tu leur as donné.

      Très belle journée et bises affectueuses à vous deux.

  4. La vie c’est aussi ce que nous en faisons.

    « Chaque homme doit inventer son chemin » – Jean-Paul Sartre – Les Mouches

  5. Tu m’as fait sourire avec Dieu et le diable sur un divan choisissant le destin de chacun ! Tant qu’à Caliméro , combien de fois me suis je vue avec ma coquille sur la tête !! hi!hi!
    Ne rien regretter , avancer et croire à cette merveilleuse vie, profitons de celle qui nous est offerte…
    Merci Quichottine !
    Gros bisous

    • Merci à toi, Marie.
      Je suis contente d’avoir pu te faire sourire. 🙂

      Bisous tout plein à vous deux. Continuons d’avancer.

  6. j’aime beaucoup la citation de Sartre que nous rappelle Lizathène, c’est ce que je dis souvent à ma petite fille, ne pas partir résignés ou battus d’avance mais être créateur de son propre destin, refuser toutes ces peurs et ces doutes et ces projections funestes des autres sur nous
    bises

    • J’aime beaucoup aussi… et je crois que c’est la seule façon de s’en sortir.

      … mais je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire. 🙂

      Bises et douce journée, Azalaïs.

  7. Beaucoup à dire, sur ce que je « crois » de cette vie-merveille.
    Il faudra que je prenne le temps de te relire.
    Mais « je pense » sans vouloir imposer à qui que ce soit mes propres réflexions, que nous sommes déterminés, nous, pas la vie.
    Notre libre arbitre?
    Euh!
    Quand? Où? Comment? Coincés que nous sommes dans nos corps, nos capacités, notre environnement, etc.
    Notre chance c’est d’être né en pays riche, de pouvoir bloguer, de pouvoir aller et venir sans besoin de laissez- -passer (ça c’est fragile)…
    Notre chance aussi, et c’est là que la merveille s’éveille c’est d’avoir les capacités pour cette réflexion, d’aller toujours plus loin vers la connaissance, d’en faire cadeau à notre cheminement.
    Rien n’est pré-déterminé, sauf nous-mêmes, notre petite marge d’agir c’est se donner les moyens d’être au mieux avec nous, dans notre présence au monde.

    Je t’embrasse tendrement en attendant la lettre. 🙂

    • Le destin, c’est peut-être nous poser quelque part, avec quelque chose dans les mains, l’esprit et le coeur, et nous laisser en faire ce que nous pouvons, en fonction de notre force et de nos désirs.

      Libre-arbitre… J’avoue que je pense que nous sommes un peu de marionnettes malgré tout, mais que nous pouvons défaire ces liens, tout ce qui nous oblige à rester là où l’on nous a fait naître. Je veux croire que tout est possible, même de faire pousser des fleurs dans les cailloux du désert.

      Utopie ?

      Mais j’aime beaucoup  ce que tu dis.

      « Notre chance aussi, et c’est là que la merveille s’éveille c’est d’avoir les capacités pour cette réflexion, d’aller toujours plus loin vers la connaissance, d’en faire cadeau à notre cheminement.
      Rien n’est pré-déterminé, sauf nous-mêmes, notre petite marge d’agir c’est se donner les moyens d’être au mieux avec nous, dans notre présence au monde. »

      Préservons cette chance-là.

      Je t’embrasse tendrement. Passe une douce journée ma Polly.

  8. Oh oui !!! La vie est quelque chose de merveilleux… surtout quand elle vous a échappé de peu !!!
    Douce journée ma Quichottine et GROS BISOUS

  9. Christine de REp Dom

    Merci Quichotitîe pour ce magnifique message d’Amour et d’espoir

  10. J’avais peur qu’en voyant le mot « diable » que tu parles de Béhémoth question chat( celui-ci ne tiendrait pas dans une poche!)? En littérature si l’on en croit l’auteur du « Maître et Marguerite », Boulgakov, les choses ne sont pas toujours blanches ou noires dans la vie reste l’artiste et ses surprises.

    • Il faudra vraiment que je vous explique ce qu’il en est de ce chat. 🙂

      C’est vrai que les choses ne sont jamais blanches ou noires… Heureusement.

      Merci pour ces mots en partage et ta lecture attentive, Pierre.

      Passe une douce journée.

  11. La vie, une merveille ??? Pas toujours facile à croire…
    Belle journée Quichottine
    Bises

    • Je suis d’accord… tout dépend de ce qu’on appelle « merveilleux ».

      Belle journée à toi aussi, Jackie. Bises.

  12. salut
    je te souhaite un bon mardi

  13. Je ne pense pas que tout soit déterminé au départ … c’est nous qui faisons le chemin
    Bon mardi Quichottine

    • Sourire… Il y a sans doute des choses contre lesquelles nous ne pouvons rien, mais, quand nous en avons la possibilité, c’est effectivement à nous de tracer notre chemin de vie.

      Bonne journée à toi aussi, Kri.

      Je t’embrasse.

  14. La vie , c’est merveilleux mais c’est à nous de faire éclore la merveille..et ce n’est pas toujours facile mais cela en vaut la peine et tant pis si nous ne réussissons pas toujours, nus aurons quand même essayé..et ça, c’est déjà merveilleux

    • « Nous aurons quand même essayé », et, ça, tu as raison, c’est TRES important.

      Merci, Gazou.

      Passe une douce journée.

  15. Oh ! ma belle Quichottine s’en prendre à tout mais jamais à la vie voyons, elle est source de toutes choses !

    Coluche n’est pas de ceux que l’on oublie, tant mieux.
    Bises ma douce

    • Tu as raison, on ne devrait jamais s’en prendre à la vie…

      Merci pour tes mots en réponse, Nettoue.

      Bises et douce journée à toi.

  16. Nous devons avancer pas à pas sans se retourner , construire et du mieux possible surtout !!
    Oui la vie peu être belle , il faut juste avoir tous les ingrédients pour les assembler de la bonne manière
    Merci pour cette lettre
    Bises à toi

    • Merci à toi pour ta lecture attentive, pour ces mots déposés en partage.

      La vie, oui, c’est un peu comme une potion magique… même avec des ingrédients pas toujours désirés, on peut réussir en les assemblant comme il faut.

      Je t’embrasse, Claudine. Passe une belle journée.

  17. J’évite à présent d’utiliser le mot « si » il me semble inutile.
    Je pense qu’il faut vivre au mieux chaque instant que nous offre la vie. Quand çà va mal, il faut laisser du temps au temps qui arrangera les soucis au mieux de nos intérêts.
    J’arrête de me poser trop de questions. Quand on me fait mal et que je suis triste, je pleure, je ne me gêne pas, et j’aime quand Pépita vient me consoler.
    Et si le bonheur frappe à ma porte, je l’accueille, qu’il reste chez moi quelques secondes ou plus longtemps. Je prends et j’en garde le souvenir.
    Bonne soirée ma Quichottine et gros bisous
    Annick

    • J’aime imaginer que Pépita réussit à te consoler… C’est vrai qu’elle est un peu magique… 🙂

      Prendre la vie comme elle va, c’est une philosopuhie qui me va bien aussi, même s’il m’arrive de ruer dans les brancards. 🙂

      Merci pour ces mots en partage, Annick. Gros bisous et douce journée.

  18. Mistigris34

    si…si…si !
    mais tu explique si bien, que je n’ai rien à ajouter,
    il y a parfois tellement de choses à modifier…pas toujours possible, alors en effet il faut résister, s’accommoder de ce que l’on a !
    Bisous, Bisous, MIAOU !!!!!

    • Merci de me le confirmer, Mistigris.

      … et merci pour ces mots d’amitié.

      Passe une douce journée. Bisous à toi aussi.

  19. On en ferait des choses avec des « Si »…. C’est bien connu.
    La vie n’est pas un chemin linéaire où tout est facile. C’est à nous en effet de tenir la barre fermement, de redresser le navire lorsqu’il gîte, d’aller là où les vents sont favorables et de traverser les tempêtes avec courage et détermination, avec le désir d’aller plus loin, de naviguer mieux en s’appuyant sur notre expérience…
    Non, ce n’est pas facile, et cela demande beaucoup de force… A nous d’essayer de garder les yeux grands ouverts pour y laisser entrer le maximum de merveilleux, ce merveilleux qui saura nous soutenir dans les périodes plus grises de l’existence.
    Je t’embrasse Quichottine.

    • Je ne vais rien ajouter à tes mots, c’est si beau !

      Merci, Oxygène. L’important est là. Garder le cap.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  20. …un long fleuve pas si tranquille que çà

  21. la vie est belle faut la croquer , merci a mes cardiologues de me prolonger la vie malgrès mon coeur malade … bise Quichottine

    • Merci à eux de te garder… j’espère qu’ils le feront encore longtemps.

      Croque la vie, Dom. Bises et douce journée.

  22. Tes réflexions sont réalistes et profondes. La vie n’est pas toujours merveilleuse .Sur le moment , nous laissons passer des occasions de la savourer et d’apprécier ce qu’elle nous donne .Et puis, on dit , si j’avais su! A d’autres moments , nous lui en voulons de tant de souffrances ou d’incompréhension et c’est bien plus tard que l’on réalise que ce mauvais moment,si cruel sur le moment, a permis , plus tard , des instants de bonheur ou de partage insoupçonnés. Les chemins sont différents selon la vie que l’on mènent mais ils apportent toujours des petits bonheurs merveilleux.
    Je m’aperçois que j’ai fait plein de redites!!
    Douce soirée , gros bisous Quichottine

    • Redire n’est pas grave… Je crois, je sais, que tout ce que tu as dit est important.

      Merci, Erato.

      Douce et belle journée à toi. Gros bisous.

  23. c’est bien vrai que ce si fait parti de la vie
    ce n’est pas toujours un long fleuve tranquille
    elle est merveilleuse c’est vrai
    malgré ses hauts et ses bas
    Je te souhaite une excellente soirée

    Ti bo

  24. Bonne soirée Quichottine… Je t’embrasse très fort.

    • Moi aussi… tu as passé un long moment ici.

      Cela m’a beaucoup touchée.

      Prends bien soin de toi et passe une douce journée.

  25. « Une vie sans avenir est souvent une vie sans souvenir » (H. Bazin)
    « La seule justification réelle de la vie est la vie elle-même » (T.Maulnier)
    Belle nuit Quichottine

    • Qu’ajouter qui ne soit pas dit dans ces deux citations ?

      Passe une douce journée, Antoine. Merci pour ta présence et tes mots.

  26. la vie est faite de hauts et de bas

  27.  » La vie c’est aussi ce que nous en faisons.  » Liza l’a écrit, et c’est ce qui nous montre chaque jour, joies et soucis dans le même panier de la vie, que nous sommes des acteurs, que nous sommes responsables. C’est notre  » pouvoir  » et notre bien inaliénable.
    Bises affectueuses.

    • Je suis d’accord… Même s’il est parfois difficile de faire, d’agir, même quand ça paraît impossible, il ne faut jamais baisser les bras.

      Bises affectueuses, Midolu. Merci pour ta présence et tes mots.

  28. Je te lis et je me vois, devant un cahier, devant l’écran d’ordinateur, avec plein d’idées dans la tête, mais … partie ailleurs, dans la lune disait maman.
    Comme j’aimerais avoir une plume aussi facile pour pouvoir tout envelopper.
    Bisous Quichottine

    • Nous sommes nombreux à rêver… C’est important aussi.

      J’ai trop souvent été dans la lune, Pimprenelle. On doit y être bien. 😉

      Tu sais aussi traduire en mots des émotions. C’est ce qui compte.

      Bisous et douce journée.

  29. COUCOU

    J’espère que tu as passé une belle journée

    nous avons eu une petite onde tropicale

    je te souhaite une excellente fin de journée

    bisous créoles

  30. Belle journée Quichottine, avec le beau temps revenu. J’aimerais partager ton optimisme irréductible. Mon humeur du moment est plus désenchantée …
    bises

    • Je ne sais pas… je voudrais tant que tout aille bien pour tous…

      Passe une belle journée malgré tout, Jeanne.

      Bises.

  31. il y a hélas quelques facteurs négatifs dès le départ d’une vie-
    la santé- des parents qui ont un emploi-
    ensuite se battre pour y arriver oui-
    bisous du jeudi !!

    • Oui… je ne peux faire abstraction de ces impondérables, hélas.

      Mais continuons à nous battre, même quand il nous semble que tout est impossible.

      Bisous d’un samedi… Passe une douce journée, Lady Marianne. A très vite chez toi.

  32. Très belle photo.
    Bises.

    • Merci, Fancri.

      C’est l’une des premières que j’ai faite avec mon apn… Ton compliment me touche.

      Bises et douce journée.

  33. cette lettre aurait pu m’être adressée …surtout aujourd’hui. J’ y vois un signe Merci. Oui la vie c’est quelque chose de merveilleux …quand même!
    bisous

    • Nous devons tous aller de l’avant, Edith. Je sais que c’est plus difficile pour certains…

      Passe une douce journée.

      Bisous.

  34. Une respiration, la vie comme elle va, un répit avant…….
    Le soleil se lèvera encore demain pour une journée à remplir de tant de possibles…
    Bonne et belle journée Quichottine

  35. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine,
    ton article est si profond
    il provoque tant de réflexions !
    oui,la vie c’est merveilleux, mais tu sais, maintenant il m’arrive souvent, trop souvent, de me dire que la partie merveilleuse est derrière moi…
    enfin, on ne sait jamais…
    merci pour ce beau texte
    bonne journée à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Il ne faut pas tomber dans le pessimisme, Jean-Marie.

      La vie aura encore bien des surprises à t’apporter, je crois, et, toi, tu as encore beaucoup à donner à ceux qui t’aiment. N’est-ce pas le plus important ?

      Passe une douce journée. Gros bisous d’amitié à toi aussi. Merci.

  36. La vie…. c’est justement à travers les erreurs, les peines, les déceptions qu’elle nous apporte que nous ne pouvons que mieux apprécier les bonheurs, petits ou grands, et surtout surtout apprécier le fait de vivre, tout simplement… et ensuite je ne ferais que te paraphraser, mais je rajouterai cette petite phrase que m’a envoyée une amie : « qu’importe que ton verre soit à moitié vide ou à moitié plein…. sois reconnaissant(e) d’avoir un verre et qu’il y ait quelque chose dedans »
    Bises d’ici, dame, je file lire le numéro 4

    • J’aime beaucoup les mots de ton amie. C’est vrai, l’important c’est de pouvoir la boire, ou la croquer, comme d’autres, à pleines dents. 🙂

      Bises, Dame Croc.

      Passe une douce journée.