Histoire de blog (1)

Avant-propos

Ce récit, comme bien des contes, est un peu long et j’en suis navrée.

J’aurais pu le couper en plusieurs morceaux, je ne l’ai pas fait. Alors, je ne vous demande pas de tout lire si vous n’en avez pas le temps : il m’a fallu plus de six années pour l’écrire.

Si c’était possible, je vous dirais bien de tracer une petite croix là où vous allez changer de page, pour que vous reveniez un peu plus tard… mais je sais que votre écran ne supporterait pas un tel outrage, et puis, des croix, nous en avons tous à porter – plus ou moins – et une nouvelle ne serait pas la bienvenue.

Donc… j’ai pris le temps, le temps d’une longue lettre… très longue… pleine de toutes les digressions et les apartés qui déplaisent quand on est pressé.

« C’est l’histoire d’un mec…  » disait Coluche.

Là, ce n’est pas l’histoire d’un mec, c’est à peine celle d’une nana.

Peut-être l’histoire d’un rêve que je n’aurai pas pu réaliser.

Mais bon… il ne faut jamais commencer par la fin d’une histoire, il faut commencer au début, par ces mots que savaient si bien dire les conteurs d’autrefois… (Ceux d’aujourd’hui ne les utilisent plus vraiment, personne ne les croirait ! Mais je vais faire semblant.)

Jouons, voulez-vous ? Nous avons dix ans vous et moi… pas davantage.

On dirait que vous seriez là à m’attendre… et que j’arriverais, comme toujours, mon petit Lutin bleu sur l’épaule, et le vert dans la poche, pour faire bonne mesure.

– Pourquoi dans la poche ?

Parce que tu aimes bien ne te montrer que lorsque tu es tout à fait indispensable, pour réparer mes bêtises, ou celles de ton double bleu… Pas vrai ?

Le Lutin vert ne répondit pas et haussa les épaules avant de s’installer plus confortablement entre un vieux crayon de couleur (bleu) et un petit chat noir.

– Un petit chat noir ?

Le Lutin bleu secoua la tête vivement et tira une poignée des cheveux de Quichottine.

– Comment un petit chat noir aurait-il pu atterrir dans ta poche ? Tu dis n’importe quoi ! Tu dois être bien fatiguée ! Alors, va te coucher ! De toute façon, il est bien trop tard pour écrire l’histoire d’une vie, fusse celle d’un blog !

Tu crois ?

Quichottine regardait le Lutin bleu. Elle avait les yeux brillants de fièvre.

– J’en suis sûr !… Pour autant que je puisse avoir des certitudes te concernant. Au lit !

Quichottine déposa les deux lutins, le vert et le bleu, sur son bureau, tout près de la lampe qu’elle venait d’éteindre. Elle mit le pare-feu devant l’âtre où il ne restait que des cendres… et elle sortit, doucement, si doucement… comme elle était entrée.

071128_Koulou.jpg

Les lutins de Koulou

92 réponses à “Histoire de blog (1)

  1. y siempre el placer de leerte aun que sigue siendo dificil para mi
    besitos
    tilk

    • J’espère que tu utilises la fonction « zoom » de ton navigateur… c’est plus facile en agrandissant la page.

      Merci pour ta visite, Tilk.

  2. Merci pour l’histoire…Beau samedi à vous deux avec bises affectueuses de nous deux

  3. Ben ça alors ! Moi qui m’étais bien installée pour lire une très longue histoire ! Elle est où la suite ??

    Bon, j’attends……

  4. Bonjour Quichotine,

    j’ai peur de comprendre ton message , j’espère me tromper !

    Je suis dans le contexte , j’ai dix ans…raconte nous !

    Quelle tendresse dans les yeux de ces adorables petits lutins.
    Bisous Quichottine et belle journée

    • Alors, garde tes dix ans… tu as raison d’espérer.

      Mais la bibliothèque fermera de toute façon ses portes obéiennes dans pas longtemps. La grande migration approche.

      Je publierai sur blogspot plus souvent. 🙂

      Bisous et très belle journée à vous deux.

  5. J’espère que tu ne vas pas tout lâcher…juste le blog sur overblog ?…
    Je lirais la suite quand je pourrais, car tu sais que je suis en mode vacances
    Je te fais de gros bisous Quichottine

    • Oui, juste le blog sur OB.

      Il n’est pas question d’arrêter de bloguer, ou d’abandonner tout à fait mes rêves.

      Merci d’être passée, Laure.

      Gros bisous et belles vacances à vous deux.

  6. je pensais justement à Koulou hier, je suis allée voir son éditeur et j’ai vu qu’il avait sorti son troisième album, je n’étais pas du tout au courant.
    C’est un magnifique dessin
    bises tout plein

  7. Coucou ….
    J’attends la suite qui j’espère aura une très belle fin !
    Bises Quichottine

  8. salut
    j’aime bien lire et c’est pas si long
    bonne journée

  9. ben alors! moi j’avais passé la marche arrière et j’avais 10 ans…j’étais juste entrain de voir par quel chemin passer pour te retrouver …tu comprends moi à 10 ans j’étais en Corse et toi tu étais ou ? D’autant que je n’avais pas de gps … et pas le temps de faire un pas un avant tu pars te coucher !!!
    je te fais des bises malgré tout mais ne traîne pas trop au lit pour la suite

    • … Voyons, à dix ans ? Je venais de rentrer en France. Ce fut une année bien difficile… mais je crois que cela m’a permis de relativiser beaucoup. 🙂

      Morte de rire… Que veux-tu, mes lutins sont parfois plus raisonnables que moi…

  10. les grandes migrations se précisent et je me pose bien des questions pratiques. Ton lutin vert et ton lutin bleu vont veiller au transfert. Je crains d’avoir renoncé à ce que les choses s’améliorent sur la nouvelle plate-forme. Ce matin mon blog photos n’affiche pas les dernières photos mises en ligne !
    bises et belle fin de semaine

    • Je pense que OB ne fera pas d’effort pour que les choses se passent mieux.

      Je me dis que pour l’instant ce sont les vacances, et que donc il y a moins de monde pour réparer les bugs, mais… il y a des choses qui ne changeront pas et qui ne me conviennent pas du tout.

      Donc, oui, je vais arrêter de publier dans la bibliothèque obéienne à la fin de ce mois…

      Restera une porte vers mes ailleurs. 🙂

      Bises et doux dimanche, Jeanne.

  11. il n’y a vraiment rien de trop long

  12. Avant de lire la suite, j’ai heureusement été rassurée par tes réponses à des commentaires inquiets ! Car je l’étais moi aussi, par les derniers mots, par le ton mélancolique, par la fièvre qui brillait dans tes yeux … N’étaient-ce pas des larmes ? …
    Je le comprends, quitter cette Bibliothèque c’est comme un déchirement. Mais elle renaît  » ailleurs  » ! Alors, sourire ! 🙂
    Bisous doux, Quichottine.

    • Chut, ne dis rien… C’est vrai que j’ai été immensément triste, mais il ne faut pas se laisser abattre, n’est-ce pas. Tout est arrangé désormais. 🙂

      OB ne facilite pas le travail de ceux qui ont migré. J’en ai encore eu la preuve récemment.

      Alors… Oui, un sourire lorsque je l’imagine ailleurs, même si elle y perdra un peu de son âme.

      Bisous doux, Midolu. Merci encore pour ta présence si attentive. Passe une belle journée.

  13. Puisque les lutins de poche existent pourquoi pas un chat noir de poche après tout !

  14. Je n’ai pas trouvé long du tout et la suite m’intéresse…
    Bises Quichottine

    • Je l’ai finalement coupé… c’était bien trop long. Personne n’aurait lu. 🙂

      Bises et douce journée, Jackie. Merci !

  15. J’ai eu un stress au début mais ca va il ne m’a pas fallu 6 ans pour lire ton billet 😉
    Bon We Quichottine

  16. Quand nous jouions avec mes soeurs, que de « on aurait dit que… » nous avons pu prononcer !!! Grâce à ton lien, nous sommes déjà demain ! magique !!! Bisous

    • Sourire… je n’ai pas voulu vous laisser dans l’incertitude plus longtemps, mais, maintenant que vous voilà rassurés, je peux faire durer un peu la suite… Non ?

      Biosus et douce journée, Cathycat.

  17. L’adieu aux « larmes » …. Ton conte passe à la vitesse du temps … Sans s’en apercevoir trois petits tours et puis s’en va !!!
    Un gros clin d’oeil également aux lutins du talentueux Koulou.
    Bon WE et amitiés Quichottine

    • Merci, Antoine… J’avoue que contrairement à ce qui était annoncé, j’ai morcelé le récit. Il aurait été trop long. 🙂

      J’espère que tu passes un bon week-end toi aussi. Amitiés.

  18. Bien, je vais attendre sagement la suite.
    C’est un peu vrai que les contes ne sont plus souvent commencés par : il était une fois. Mais qu’importe à partir du moment où on se laisser prendre par l’histoire.
    10 ans. Je crois que j’étais à peu près sage mais très garçon manqué. Je lisais énormément. Et je pleurais facilement avec les histoires « tristes ».
    Bisous Quichottine.

    • L’important n’est pas l’entrée, pourvu que le plat de résistance soit bon. :))

      Merci, Pimprenelle. Je pleure toujours lorsque l’histoire est triste…

      Bisous et douce journée à toi.

  19. je pensais que ce serait bcp plus long. Pas besoin de t’excuser au début. Bonne journée Quichottine !

    • C’est parce que j’ai triché : j’ai morcelé ce qui aurait été de toute façon totalement illisible ainsi.

      Bonne journée à toi aussi. Merci.

  20. de jolis lutins qui vont s’en donner à coeur joie d’être libres

  21. Je te comprends car je sais pour l’avoir fait que quitter un blog de plusieurs années n’est pas si facile que çà. Ailleurs c’est ailleurs, les souvenirs restent sur l’ancien blog. C’est en tous cas ce que je ressens. Mais hélas il faut bien migrer, merci encore Over-blog pour ce cadeau empoisonné.
    Vite vite la suite de ton histoire …. 🙂
    Gros bisous

    • Je suis d’accord avec toi. C’est un peu comme un véritable déménagement.

      Même si la maison est plus grande, plus jolie, il y aura toujours un petit pincement au coeur en pensant au logis délaissé.

      Gros bisous et douce journée à toi.

  22. Mistigris34

    coucou, sont tout mimi tes lutins, je les aime bien,
    bisous MIAOU !!!!

  23. Bonsoir Quichottine. Ca doit faire mal de fermer son blog au bout de 10 ans. C’est pour ça que je resterai sur oberblog, pour ne pas perdre l’antériorité. Bisous

  24. ah ben je m’étais installée pour lire une longue histoire !
    Tu as finalement décidé de la mettre en plusieurs fois ?
    bisous et bon dimanche

    • Oui. Je suis navrée de vous avoir induits en erreur. Il était tout à fait impossible de tout laisser sans le couper.

      A moins d’écrire un roman… et de le publier. 🙂

      Bisous et doux dimanche à toi aussi. Merci, Lilwenna.

  25. C’est vrai que la longueur d’un article peut rebuter, si le temps manque pour visiter les autres amis de blogs.

    • Tout à fait… Je reconnais qu’il est beaucoup plus simple de visiter les blogs images, même en s’attardant sur une photo qui plaît.

      Passe une douce journée. Merci pour tout, Gérard.

  26. qu’ils sont beaux ces lutins !

  27. Adorables ces deux petits lutins et puis je vois bien qu’ils te sont indispensables !
    Tiens je vais chercher me concernant le pendant à ces deux lutins mais ai-je moi aussi de semblables petits compagnons pour que la vie soit plus supportable ? Je m’interroge…

    • Je ne sais pas.

      Tu sais, je m’en sers pour rendre plus vivant ce qui le serait sans doute bien moins sans eux.

      Merci pour ces mots partagés.

      Passe une douce journée.

  28. Allons bon, je reviens de chez Koulou, je passe par « l’autre bibliothèque » et je passe à autre chose sans te laisser un petit mot.
    Au fait, j’ai oublié de m’inscrire à ta news encore une fois !
    Je ne sais plus où j’en suis. Ma tête ne suis plus par moments.
    Bisous.

    • C’est de ma faute, Pimprenelle. Mes hésitations sont désastreuses pour mes blogamis. 🙂

      Bisous et douce soirée à toi. Merci pour tout.

  29. Dorénavant je ferais attention en mettant cailloux, ficelles, fil de fer, raphia dans mes poches on sait jamais un lutin rouge, ou noir, jaune que sais-je? On en sauras plus alors sur l’histoire. Bon dimanche.

  30. Bonjour chère Quichottine, Hou que j’ai peur qu »un grand méchant loup ne vienne se promener dans ton histoire… Je vais donc suivre ces pages avec attentionn espérant une histoire sans fin tragique! Bonne continuation d’été . Je n’ai pas vraiment de courage à écrire pour ma part. Les zaiguilles chauffent à blanc par contre :0 ) Gros bizzoux

    • Pas de fin tragique ma Tricôtinette, seulement une lettre à terminer, quelques cartons à déposer ailleurs rapidement, et les travaux en cours… 🙂

      N’aie pas de soucis.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

  31. Tu nous laisses un peu sur notre faim mais je pense qu’il y a une suite…

  32. Si c’est une longue histoire, je vais prendre le temps de la déguster petit à petit; bisous

    • Merci, Fanfan… L’histoire est en cinq épisodes.

      Tu en as lu déjà trois à l’heure où je te réponds. 🙂

      Bisous et douce soirée.

  33. leblogdhenri

    Bonjour Quichottine,

    Je prends très en retard je vais essayer de rattraper le temps perdu. Bises bien amicales.

    Henri.

  34. Heureusement que tu as mis le pare-feu ! Je suis en retard, je continue ma route !
    Gros bisous ma Quichottine.

  35. oh ! – non, ce n’est pas un au-revoir ? …
    je dois mal comprendre – (mais on est en pleine nuit pardi)

    je reviendrai lire « la suite » alors …

    Breizh Amitiés !

    • Ne t’en fais pas.

      Tu sais que j’ai annoncé le déménagement de la bibliothèque, ce sera pour bientôt et je prépare ce départ en y mettant les articles qui resteront lorsque j’aurai fait mon dernier ménage…

      Il ne faut pas t’inquiéter, du tout.

      Amitiés, Melly. Je t’embrasse fort.

  36. merci Quichottine pour le petit mot chez moi.
    Histoire de blog 1 j’attends la 2 avec impatience
    tes deux petits lutins ont l’air bien coquin
    connaissent-ils les elfes de Bretagne et ceux d’Island?
    là-bas les autorités sont très courtoises avec ces petits êtres merveilleux.
    Amitié et à bien vite.

  37. Ce sont les lutins posés sur le bureau qui veillent sur la bibliothèque….j’espère qu’ils ne font pas de bêtises en ton absence 😉
    Bon samedi Quichottine Bise (:-*

  38. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine
    un très beau début
    amusant
    vivement la suite !

    mais tu dois avoir beaucoup de travail !
    j’y pense, tu sais
    bon courage
    bon week-end
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  39. L’avant propos donne envie de poursuivre, c’est déjà cela pas besoin de croix, juste le temps d’une respiration, une journée sans doute pour vous accompagner toi et ton lutin bleu… À demain !

    • Merci, ABC.

      C’était bien sûr une invitation à poursuivre.

      Ma bibliothèque vit son dernier mois sur OB. Ensuite, j’espère vous retrouver tous ailleurs. 🙂

  40. j’aime que les petits lutins soient là, gardiens de nos rêves…

  41. Juste un mot (je n’ai pas lu ton billet… pas encore…)
    Je m’excuse de venir si tard sur ton (tes) blog (s) mais gmail a modifié la messagerie et je n’ai pas vu toutes tes parutions… je viens juste de m’en apercevoir!)
    Maintenant je vais lire ton billet… Bonne journée.

  42. Je viens de lire… je m’attendais à ce que ce soit bien plus long ( aujourd’hui) mais j’imagine que la suite va arriver… Et tu y mets du suspense… On se demande bien ce qui va nous tomber dessus.. Je dis « on » car je pense que nous sommes quelques-uns à s’interroger sur la suite.

    • La suite est là en partie.

      http://quichottine.over-blog.com/article-histoire-de-blog-2-119372458.html

      C’est vrai que vous êtes plusieurs à vous interroger.

      La bibliothèque fermera ses portes définitivement à la fin du mois, mais, d’ici là, j’aurai pu faire mon dernier ménage.

      Cette « histoire de blog » restera ici, une invitation à aller ailleurs, et, surtout, le moyen de pouvoir continuer à vous joindre tous facilement.

      Passe une douce journée, Marie. Je t’embrasse.

  43. Bien…. s’il y a un (1), j’ose espérer qu’il y aura un (2) et que tu n’es sortie que très brièvement de ta bibliothèque …. je te souhaite une douce fin de semaine, Dame, et je t’embrasse

  44. Tu migreras sur blogspot sans doute. Moi non plus je ne resterai pas ici. Et à ce sujet, je t’ai posé une question par courriel que tu n’as pas dû recevoir peut-être… je te le repose ici car il n’y a rien de personnel: reçoit-on des alertes par mail lorsque quelqu’un poste un commentaire? J’ai fait moultes essais et pas d’alerte…
    A bientôt pour la suite que j’ai lue…

    • Je t’ai répondu, mais je viens de te transférer ma réponse, il est tout à fait possible que tu ne l’aies pas reçue.

      Pour les alertes mail… oui, bien sûr. Je reçois les avis de commentaires, sans problème. Je les reçois à l’adresse qui m’a servie à ouvrir mon blog, comme sur OB.

      Par contre, je ne reçois pas les avis de réponses, sauf à m’abonner à l’article, ce qui, comme sur le nouvel OB ou sur Ekla, entraîne la réception de tous les avis des commentaires et réponses qui suivent le mien. 🙁

      Il y a une solution semble-t-il, chez Iv-Oam. Je t’ai envoyé le lien, mais je le remets ici :

      http://iv-oam.overblog.com

  45. Sonya972

    quelle belle complicité
    j’ai bien aimé le terme « les yeux brillants de fièvre »
    ça promet pour la suite
    oh comme j’aime ces petits lutins
    ils savent créer la magie du bonheur et du rires autour d’eux tout en étant par moment pertinents (rires)

    Agréable fin de journée

    Bisous créoles

  46. Sonya972

    Je te souhaite une très belle fin de journée et une agréable semaine
    Bisous créoles