La tortue et les grenouilles

Il était une fois une tortue qui s’ennuyait… Elle était toute seule, elle avait survécu à une épidémie d’espionnite aigüe qui avait décimé ses congénères.

 

Elle n’avait plus personne à qui parler, personne ne pouvait plus comprendre son langage… c’est très compliqué le langage des tortues terrestres. Elles ne font généralement pas de bruit mais si l’on est attentif, il y a plein de signes qui ne trompent pas.

 

Parfois, elles se recroquevillent dans leur carapace pendant des jours, elles se mettent à l’abri des orages ou de la froidure de l’hiver en se tapissant dans leur terrier, bien cachées sous les feuilles mortes d’une haie ou dans l’humus des forêts.

 

Et puis, parfois, au contraire, elles se montrent trop envahissantes, elles font le tour de leur domaine d’un pas rapide (c’est très rapide une tortue !) et couchent l’herbe sur leur passage comme si peu importait qu’on pût les suivre à la trace !

 

Elles se disent qu’elles ne craignent rien, bien à l’abri de leur maison portative… elles affrontent tous les dangers !

 

Notre tortue s’ennuyait. Ce n’est pas facile de vivre toute seule.

 

Elle décida qu’il était temps d’en finir, et comme elle ne savait pas nager, elle se rendit près de la mare. Ce serait une fin bien douce, il suffirait de se laisser glisser, le poids de la carapace ferait le reste.

 

Elle grimpa sur une branche… du bois mort, peut-on rêver mieux comme passeport pour l’au-delà ?

 

L’eau n’était pas très ragoûtante… mais elle était bien décidée.

 

C’est alors qu’un « crôa » superbe attira son attention. Il fut suivi de milliers de cris qui disaient tous la même chose, dans des milliers de langages différents. Les grenouilles de l’étang avaient toutes observé la scène et elles trouvaient que la tortue était bien jolie malgré sa lourdeur un peu pataude, malgré ses écailles un peu ternes et sa peau toute fripée.

 

Elles se mirent à parler dans toutes les langues qu’elles avaient apprises, en se disant que parmi elles il y aurait bien quelqu’une que la tortue comprendrait.

 

Vous auriez dû entendre le concert… c’était une effarante cacophonie et pourtant la tortue la trouva magnifique ! C’est terrible les tortues, ça ne fait rien comme tout le monde, ça a des goûts un peu bizarres.

 

Ce qui est sûr c’est qu’au bord de l’étang, elle apprit à parler « grenouille » pour pouvoir échanger avec les milliers d’amies qu’elle y avait trouvées !!!

 

 

 

Giverny, août2007 © Quichottine pour le texte et l’image, prise à Giverny.
(Première publication le 4.03.2008)

222 réponses à “La tortue et les grenouilles

  1. Elle est superbe ton histoire. J’ai adoré ce regain de vie donné à la tortue par les grenouilles. Bises et bon mercredi ma Quichottine

  2. C’est bien que la tortue ait trouvé de la compagnie, car elle a tant d’années à vivre que cela aurait malheureux qu’elle les passe dans l’ennui d’une solitude …
    En voici une qui vit en couple, dans un lieu de la Brenne (dans le département de l’Indre) :

    http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=798282cistudelamme.jpg

    http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=235052cistudenageant.jpg

    😉 Bises et douce journée chez toi, Quichottine.

    • Merci, Midolu… Je suis navrée, mon navigateur n’a pas voulu que j’ouvre le site où se trouvent les images…

       

      Mais j’imagine bien.

      Bises et douce journée à venir.

  3. Une belle histoire pour cette jolie photo , avec un message en filigrane , je crois bien!
    Bisous

  4. très belle ta bannière !

    Toujours de belles histoires à lire..

    Passez une belle journée. Bises de nous deux

    • On ne la voyait plus avec la vidéo… merci, Patriarch.

      Douce et belle journée à venir. Bises affectueuses à vous deux.

  5. Il est si beau ce jardin, la tortue y sera heureuse avec ses nouvelles amies.
    Je suis contente Papilio a atteint son but et je me suis endormie rassérénée après avoir terminé la lecture du livre cette nuit.
    Merci pour tout ça Quichottine. Je t’embrasse très fort.
    Passe une bonne journée.
    Pour moi, c’est encore dentelle et tant mieux même si mes copines ne sont pas des grenouilles. Par ce temps nous sommes mieux dans notre salle que dans un étang fût-il celui de Giverny

    • Je suis contente que tu en aies achevé la lecture… Merci, Cricri.

      … et heureuse que cette histoire qui se termine bien te plaise aussi.

      J’espère que tu auras passé une bonne journée dentelle… Au chaud c’est toujours mieux en ce moment.

      Bisous et douce soirée à toi.

  6. Je m’inscris au cours de grenouilles en accéléré !

  7. c’est dans l’adversité etc… etc….. 😉

  8. Et oui …c’est ainsi , difficile d’abandonner même une tortue ….belle morale
    Bises Quichottine

  9. fort belle ton image, et quelle histoire !!
    Toi alors, j’espère que tu fais un recueil de tous tes écrits sur le net, çà ferait un bien joli livre…pour tes petits plus tard,
    Belle journée à toi, bisous,
    MIAOU !!! (scuses je ne parle que le chat …MDR !)

    • J’en ferai un, sûrement… 🙂

      Passe une douce soirée, Mistigris, et une belle journée à venir.

      Parler le chat, c’est déjà une bonne chose.

  10. je ne peux pas lire tous les commentaires, je suppose que plusieurs lecteurs ont demandé si tu croas à cette histoire – histoire bien jolie avec un message de tolérance et d’amour

  11. Bonjour Quichottine,

    J’ai tenté ce jour de m’accorder un peu plus temps en votre compagnie, via mes allées et les vôtres mais je reconnais que ma présence se fait de moins en moins régulière qu’auparavant. Pour autant, je ne vous oublie pas ni n’ai souhait de ne plus être des vôtres.
    Les tracas, engagements, changements, envies… Notre quotidien est animé de cela depuis la fin de l’été. Lorsque l’instabilité sera amoindrie, nous tenterons de vous revenir plus souvent.
    En attendant, je te remercie de la jouissive lecture qui nous fut accordée via ce billet. On l’a appréciée. Aussi, l’on se demandait si parmi les grenouilles, Perlouille y était ; est-ce le cas ? Puis, a-t-on su deviner la dénomination de la tortue terrestre ? O.o
    Sais-tu que je me suis aussi prêtée à l’écriture de nouvelles animalières ? 😉

    Bon mi de semaine, Grande Quichottine.

    A une autre fois… 🙂

    • Perlouille, sans aucun doute… Quant à Tue, elle n’était pas loin de mes pensées ou de mes regards tandis que je sortais de mes archives cet ancien billet.

       

      Je ne savais pas pour les nouvelles animalières… ou je ne me souviens pas.

      Nous en parleras-tu chez toi ?

       

      Bon mi de semaine à toi aussi, AneverBeen.

      Passe une douce journée à venir.

  12. patdelapointe

    et la tortue se mis à siffler un air d’opéra qui en laissa coâ les grenouilles…

  13. Sous leur air pataud je crois que les tortues sont bien plus futées qu’on ne le pense ! J’ai le souvenir de notre vieille tortue dans notre jardin d’enfance, eh bien elle se baignait alors ta tortue bien sympathique, au bord de ce superbe étang elle ne risque rien ! Elle a trouvé un très bel endroit pour passer du bon
    temps avec les grenouilles vertes !
    Bisous Quichottine, bonne soirée

    • Je ne sais ce qu’elle craignait ou non…

      En sortie avec mes élèves aux étangs de Cergy, j’ai vu dans l’eau, pas loin du bord, une tortue terrestre qui n’avait rien à y faire… elle semblait morte.

      Tu crois qu’elle se premait pour Siratus et faisait de la plongée sous-marine en eau douce ?

      Mais merci pour ta présence et ces mots en partage.

      Bisous et douce soirée, Marine.

  14. Belle morale à cette histoire, bonne journée.

  15. encore un joli conte, cette triste petite tortue sauvée par les grenouilles !
    bises et bonne fin de journée

  16. Ton histoire est captivante et encourageante.
    Elle montre que même dans les cas désepérés, il y a toujours une main tendue.
    Bisous et merci pour cette page 🙂

    • Ces mains qui se tendent ne savent pas toujours à quel point elles sont importantes, et combien de vies elles sauvent sans le savoir.

      Bisous et douce soirée, ma Clo. Je t’embrasse très fort.

  17. Sourires … je ne me souviens pas de ce conte paru avant que je n’ouvre mon blog (en juin 2008). La petite Rainette Victoire salue bien ta petite tortue triste.
    Je reconnais bien l’étang des nymphéas à Giverny
    bises et belle fin de journée

    • C’est vrai que ma tortue ne s’appelle pas Victoire, mais elle aurait pu… c’était une belle victoire sur le chagrin que la sienne.

      Merci aux grenouilles.

      … et merci à toi.

      Bises et douce fin de journée.

  18. une beau conte animalier !!
    de nouvelles copines ! super-ça finit bien-
    bonne fin de journée-

  19. maintenant elle voudrait apprendre à sauter pour accompagner les grenouilles, mais ses pattes sont trop courtes alors elle fait le tour de l’étang et se rappelle les nymphéas et Monsieur Monet qui lui apportait un peu de salade quand il s’installait avec son chevalet
    ça vit très vieux une tortue, et ça a une mémoire d’éléphant !

    • C’est vrai… La nôtre est restée près de nous vingt-cinq ans, elle a vu grandir nos enfants, et j’espère que ceux qui nous l’ont enlevée ne lui ont pas fait de mal…

      Douce et belle soirée, Josette. Bisous.

  20. Craquante cette histoire et la photo est très belle
    Douce soirée Quichottine & gros bisous

  21. Une bien belle histoire, un judicieux message, on n’est jamais seul, il suffit de regarder autour de soi. Il faut arreter de se morfondre et au contraire s’ouvrir aus autres
    Je t’embrasse ma belle

    • Garder tout cela à l’esprit pour les jours difficiles.

      Merci, Tit’Anik.

      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  22. Bonsoir Quichottine,

    Quelle adorable petit conte.
    Amusante coïncidence. Cet après-midi, j’étais chez une amie qui m’a montré des photos faites à Giverny il y a quelques années. Entre autre, celle de ce beau saule se mirant au miroir de l’eau.
    Superbe lecture! Merci chère Quichottine
    gros bisous de bonne soirée ( ici, on croirait les giboulées)
    Martine

    • Il n’y a que des rendez-vous te dirait Kri. 🙂

      J’adore Giveny… enfin, comme il était encore il y a quelques années.

      Merci pour ce joli compliment.

      Gros bisous et douce soirée à toi aussi. La pluie et l’humidité sont de sortie ici aussi.

  23. Quichottine,

    je t’envoie le son par mail…

    Bonne soirée,

    Loop

    • Bien reçu… Mais tu vois, en fait, j’avais un peu pensé aux grenouilles de Steve Warring.

      Voici le tien

       

      Merci pour le son en partage.

      Passe une douce soirée.

  24. Merci pour ce joli conte, Quichottine et bonne soirée

  25. pauvre petite tortue !! heureusement que son histoire se termine bien !!!!

  26. En cas de coup dur, il y a donc tjs quelqu’un pour vous secourir.
    Je viens d’enterrer, aujourd’hui, une collègue qui n’a pas compris ça. Elle a préféré s’en aller…
    Triste hiver!

    • Il y a toujours quelqu’un mais on ne le sait pas toujours… Je suis triste pour la famille de ta collègue.

      Passe une douce soirée malgré tout, Philibert.

      Merci.

  27. Conte ou fable… il ne faut pas crier La Fontaine….

  28. Moi, je ne parle pas grenouille mais je sais que les tortues sont très affectueuses et aiment la compagnie! Ça j’en suis sûre!
    Bises
    Gigri

    • C’est vrai… même si la mienne était seule dans notre jardin elle adorait nous rejoindre quand nous l’appelions.

      Bises et douce journée à venir, Gigri. Merci !

  29. Un très bon conte dont j’ai aimé la morale. Il est difficile de communiquer même quand on parle la même langue, il faut s’adpater à la manière de faire de l’autre. Tu devrais écrire des livres pour enfant. Mais il faudrait trouver un illustrateur qui puisse faire les dessins en couleur. Je raconterai ce conte à mes petites filles. Je t’écris un mail séparé sur un autre sujet. Bises

    • Merci, Martine.

      Je ne suis pas sûre de savoir faire, mais je ne dis pas que je n’essaierai pas.

      Passe une douce soirée. Bises.

  30. J’adoooooore ! Merci.
    Bon jeudi
    Bisoux doux

  31. Un très beau conte Quichottine
    Merci
    Bises

  32. « La solitude ça n’existe pas » chantait Bécaud, merci aux grenouilles malgré leur cacophonie.

    • Heureusement qu’il y a des grenouilles, même maladroites…

      J’aime énormément cette chanson. Merci de l’évoquer ainsi.

  33. J’espère que beaucoup de gens sauront parler « grenouille » afin que personne ne touche le fond de la détresse. Bises VITA

  34. Imagine J’AAAAAAAAAAADORE les grenouilles, alors chez moi, elles auraient été heureuses,je suis sure que je les auraient comprises!!
    bisou!!!

  35. J’aime beaucoup ton histoire de tortue,j’en ai eu une pendant plusieurs années et elle mériterait qu’un jour je raconte ses exploits! C’est beaucoup plus aventureux qu’on imagine, une tortue! Elle réussit même à parler « grenouille », celle de ton histoire! Cela ne m’étonne pas du tout!
    J’aime aussi ta photo, j’ai adoré Giverny et j’en garde un souvenir très net, très parfumé, très romantique, très tendre. Merci pour ce conte du soir, chère Quichottine. Je t’embrasse fort,
    Lorraine

    • Alors, sans plus attendre, raconte-nous, Lorraine. J’adorerais te lire !

      Merci à toi pour ces mots déposés et ce partage de souvenirs.

      Je t’embrasse fort. Passe une douce soirée.

  36. Une mignonnette histoire…et une très jolie photo en fin d’article…l’article actuel sur mon blog, concernant la Jordanie, contient des éléments qui doivent te parler hi hi..bisous

  37. Quel magnifique endroit pour ériger une nouvelle tour de Babel ! Mais celle-ci durerait, puisque fondée sur l’amitié et la compréhension. Et la tortue en serait la gardienne. N’est-elle pas symbole de sagesse ?

    • Oh oui ! De la sagesse, et ici, de la longévité…

      Que j’aimerais que ce monde puisse toujours être le nôtre.

      Merci, Galet. Passe une douce soirée.

  38. Mais c’est formidable. Je pense que cela peut arriver ailleurs que chez les tortues et les grenouilles. Juste un peu d’attention à l’autre. Pas toujours facile, c’est vrai. Heureusement les grenouilles étaient là au bon moment.
    Bises Quichottine.

    • Juste un peu… mais c’est tellement pour celui qui a besoin de cette attention !

      Merci, Pimprenelle.

      Bises et douce soirée.

  39. una historia muy simpatica y con muchas enseñanzas
    besotes
    tilk

  40. Une parabole bouddhiste raconte qu’une tortue avait comme ami un poisson à qui elle voulait décrire ses promenades sur terre mais le poisson ne la comprenait pas
    car il croyait que l’on nageait sur la terre ferme comme dans l’eau. La sage tortue comprit que ses explications resteraient incompréhensibles pour le poisson, prisonnier de son milieu.
    Heureusement la Tortue rencontra un jour un animal amphibie.
    C’était la Grenouille qui, comme elle, était en quête de sagesse. Ainsi, elle put expliquer au poisson ce que disait la tortue dans son langage. Et les trois amis se mirent alors à poser trois questions qui les taraudaient à chacun des animaux qui venaient les voir : Qui sommes nous ? D’où venons nous ? Où allons nous ?

    Vint à passer Bouddha qui fut le seul à répondre à ces trois demandes.

    Depuis, le poisson se contente de nager dans l’eau, la tortue de marcher au bord de l’étang et la grenouille de partager son temps entre l’eau et l’herbe.

    Bises du grillon qui a aimé ton histoire.

    • Et j’ai aimé ta parabole, Christian.

      Merci pour ce nouveau partage, pour ces mots laissés qui incitent à la réflexion.

      Soyons ce que nous sommes… et devenons ce que nous devons être.

      Bises et douce soirée… de presque fin d’an.

      Prends bien soin de toi.

  41. Bonsoir Quichottine

    En ce concert magnifique dame tortue a trouvé asile parmi tout ce troupeau de grenouilles amicales. La solitude va prendre le large et un nouveau mot en son coeur est né : vivre en amitié parmi des amies venant la réconforter…
    Vos mots sont toujours aussi envoutant, et après tant de jours d’absence en ce monde blogosphérique je reviens les savourer…
    Merci pour ce partage

    Bien amicalement
    Maylise

    • Que je suis heureuse de vous retrouver, Maïlyse !

      Merci pour ce passage, ces lectures, et ces mots en partage.

      Douce et belle journée à vous. J’espère que tout va bien.

  42. Bonjour de Canton en Chine,très beau texte accompagnée d’une jolie photo , bonne semaine bye

  43. Je craque complétement pour cette histoire… Quel talent ! D’ailleurs en ce moment, je ressemble un peu à la tortue lol et j’aurais bien besoin de mes ami(es) grenouilles lol… J’ai été très touchée par ton commentaire d’hier chez moi et je t’en remercie.
    Pour revenir à l’histoire…
    J’ai trouvé grâce à un commentaire la solution pour que mon blog puisse continuer en attendant l’achat du prochain Apn. Pour cela je vais avoir besoin de votre participation à tous et je compte bien sur la tienne. J’en parle dans le prochain article… Gros bisous,

    Sylanti_bug_fck

  44. merci pour cette histoire quichottine, je viens de comprendre pouquoi dans les etangs vers chez mon jules les grenouilles font autant de bruit, c’est parce que elles parlent à la tortur
    bises

  45. J’ai failli te rencontrer sans le savoir samedi dernier

    Belle photo prise je pense à giverny ?
    J’aime bien ton texte sur la tortue qui apprend à parler grenouille…. espérons que les grenouilles apprendront le langage tortue fait de silence.

    Si ce n’est pas déjà fait Merci de voter pour cergyrama au festival de Romans dans la catégorie blogs politiques et citoyens (explications et lien en entête de mon blog). Amitiés

    • Ben oui…

      Oui, la photo a été prise en août dernier à Giverny… Le jardin de Monet est reconnaissable entre tous ! (on le voit sous IE, en survolant la photo… sous FF, on ne voit rien, il va falloir que je modifie…)

      Merci d’être passée…

  46. Sacrée petite tortue qui a du mal à accepter de n’être qu’une tortue et du coup en oublie qu’elle peut aussi apporter sa note à la symphonie des grenouilles. Et puis quand on laisse son coeur parler on connait tous les langages du monde. Elle est trés jolie cette histoire. Gros bisous passe une belle journée.

    • Merci, Ruegy… La tortue a bien du mal, je crois. Il lui faudrait apprendre le langage des signes !

      Gros bisous à toi aussi

  47. Comme quoi tout s’explique ! On en trouve des explications scientifiques dans les ouvrages de la Bibliothèque ! LIZAGRECE

  48. Les grenouilles ont bien évolué depuis La Fontaine. Bravo pour cette jolie fable. Bien sûr, tu peux prendre toutes les photos que tu veux, c’est un grand plaisir pour moi. A+

  49. C’est une belle histoire ,nous allons tous imiter la tortue et nous mettre à parler grenouille et il n’y aura plus de guerre…j’aime beaucoup la photo aussi

    • Ce serait bien… je crois. Malheureusement, je crois aussi que le « parler grenouille » est très difficile à apprendre…

      Merci

  50. Encore une bien belle histoire
    Bisous, Flo
    PS: la photo est superbe

  51. je veux bien parler grenouille au bord de la mare…j’en ai une ds mon blog,elle s’appelle et hop ds la mare…Bises,j’en ai marre,je n’ai pas bcp de tps.VITA

    • Il faudra que je retourne explorer chez toi…

      J’espère que tu ne vas pas te noyer… le temps, c’est une sacré problème… mais pas insurmontable.

      Gros bisous à toi

      Je suis remontée jusqu’au 4 septembre 2007 (clic) … et j’ai retrouvé ta mare…
      et tes grenouilles ! Merci, Vita !

  52. J’en ai plein chez moi et je t’assure qu’elles émettent des « cooooooa » assourdissants et qu’en passant au-dessus du bassin les corbeaux leur font un petit  « crooooooooa » amical  tout aussi retentissant 😉

    C’est la sortie de l’hiver… ta tortue ne devait pas être encore bien réveillée…

    Je  t’embrasse Quichott’

    • Je ne sais pas… il me semble qu’elle l’était au contraire, et que c’est la grenouille qui essayait déjà de trouver un autre langage… 😉

      Je suis contente que tu sois là, Kinou !

      Je t’embrasse aussi, très fort ! Passe un bel après-midi…

  53. Toi qui es polyglotte, tu ne seras jamais seule nulle part (tiens l’île de Nulle Part, ça me rappelle…). Apprendre un peu le langage (ou le fonctionnement, ou la culture…) de l’environnement qu’on s’est choisi ou qu’on nous a imposé, qu’importe! c’est le premier pas vers une richesse en soi.
    Ta fable en dit long aussi sur la solidarité autre que celle du clan.

    • Oui… je vais le « dépoussiérer »… depuis le temps que tu me le demandes ! Nous irons donc à Yeur demain, avant de retrouver don Quichotte…. ça te va ?

      La solidarité existe je crois, il suffit de regarder autour de soi.

      Merci Polly…

  54. Très joli texte qui fait chaud au coeur. Une tortue veut se suicider ? Des milliers de grenouilles la sauvent par la seul force du « croa ». Il faut savoir se parler, communiquer entre êtres différents et tellement semblables. Cela me fait penser à un poème appris dans mon jeune temps « Si tous les gars du monde voulaient se donner la main, ils feraient une ronde autour de la Terre… ».

  55. Fichier hébergé par Archive-Host.com un joli conte qui donne envie d’aller bavarder avec ce petit monde…;bisous Quichottine

  56. Drôle de hasard! Mes élèves apprennent en ce moment même (en poésie) les paroles d’une chanson de Steve Waring où un enfant découvre que les grenouilles parlent le langage des gens.
    Amusant, n’est ce pas?
    Bises

  57. La fin de ta fable est charmante, je suis sûre que Monsieur La Fontaine n’aurait pas été aussi clément

  58. Et les vilains crapauds de la mare, ceux qui *embetent les gentilles grnouilles, ils ont droit de coasser…? * Toujours sans chapeau sur le clavier outre Rhin…! Bisous au nénuphard…! P.S: Joli photo, j´aimeeeeeee!

  59. PhiL à Retordre

    On va dire deux choses.
    Premièrement que j’aime les contes.
    Deuxièmement les mares et tout ce qui va avec.
    Donc là avec cette jolie histoire et toute ces photos je suis servi. 
    Bon, elle a un peu loupé sa mort, mais bon. tant pis. Pis ça vit vieux une tortue. elle va en voir des générations de grenouilles. La langue évolura, mais elle s’adaptera. Déjà quand on partage les mêmes mots et les mêmes valeurs une partie du chemin vers l’autre est déjà fait. Me rappelle avoir parlé petit nègre en anglais avec un norvégien, j’ai même pas pu parler philosophie. Un comble. A part le temps qu’il faisait…

    • Une tortue plus que centenaire… c’est vrai… elle aura l’occasion d’apprendre de nombreux langages…

      Merci pour ta visite, PhiL.

      (Je suis contente que ça t’ai plu !)

  60. C’est une très très belle histoire et plongée dans ta photo, je les entends coasser ces grenouilles … Quelle bouffée d’énergie et d’optimisme dans ces mots … Merci ! Bonne soirée Quichottine ! Gros bisous !

    PS : non, le cygne s’en est tiré mais il s’est tenu à distance respectable de cet être irascible !

  61. OH QUE OUI j’ai déja entendu cette cacaphonie c’est impréssionant
    gracias por tus coms
    besos
    tilk

  62. Les tortues, à ce qu’il semble, sont toutes tendres à l’intérieur (;-)))
    Dieu merci la branche vermoulue n’a pas craqué (la tortue non plus puisqu’elle continue d’écrire dans sa biblio-carapace)… et ça c’est bien !!!
    bises

  63. Ouf la branche était solide, j’ai eu peur de lire la chute…
    C’est sympa les tortues et contrairement à la légende elles peuvent progresser très vite. C’est une bien belle histoire, j’ai apprécié la lire.
    Santounette 

    • Merci d’être là, Santounette.

      Chez moi, en général, les histoires finissent bien (du moins celles que j’écris…)

      Passe une belle soirée…

  64. Très jolie ton histoire, c’est vrai quand on entend les grenouilles c’est une cacophonie et pourtant ce sont des sons que l’on aime entendre
    Bonne soirée

  65. Juste une question qui m’intrigue Quichottine.Aurait -il dédoublement de la personne..en tous c’est super!!
    Bises

  66. Comme j’ai pris plaisir à traverser les lignes de ce conte merveilleusement imaginé par Quichottine.
    Imaginer notre petite tortue de terre, mélancolique sur le point de se laisser plonger par un désir…
    Pas n’importe lequel ; celui de l’absolu…
    Pauvre petite tortue ! comme quoi, il ne suffit pas d’avoir tout avec soi et sur soi pour se sentir bien si la solutide reste notre seule compagnie…
    Quelle tristesse…
    Je les admire ces tortues. Elles m’intriguent.
    Si je devais être un animal, ce serait l’une d’entre elle et de terre, ni trop petite, ni trop grande…
    De taille suffisante pour pouvoir m’imposer et celle pour pouvoir abriter mon petit chez moi, loin des vilains…

    • J’aime les tortues… Je n’aurais pas aimé que celle-ci plonge. L’eau n’est pas une bonne chose pour les tortues terrestres.

      Désir d’absolu… ou désir de néant… Desir d’amitié surtout.

      Je t’embrasse, toi qui es et n’est pas.

  67. C’est bien que la tortue ait trouvé de la compagnie, car elle a tant d’années à vivre que cela aurait malheureux qu’elle les passe dans l’ennui d’une solitude …
    En voici une qui vit en couple, dans un lieu de la Brenne (dans le département de l’Indre) :

    http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=798282cistudelamme.jpg

    http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=235052cistudenageant.jpg

    😉 Bises et douce journée chez toi, Quichottine.

  68. je ne peux pas lire tous les commentaires, je suppose que plusieurs lecteurs ont demandé si tu croas à cette histoire – histoire bien jolie avec un message de tolérance et d’amour

  69. patdelapointe

    et la tortue se mis à siffler un air d’opéra qui en laissa coâ les grenouilles…

  70. J’adoooooore ! Merci.
    Bon jeudi
    Bisoux doux

  71. Imagine J’AAAAAAAAAAADORE les grenouilles, alors chez moi, elles auraient été heureuses,je suis sure que je les auraient comprises!!
    bisou!!!

  72. Bonjour de Canton en Chine,très beau texte accompagnée d’une jolie photo , bonne semaine bye

  73. Toi qui es polyglotte, tu ne seras jamais seule nulle part (tiens l’île de Nulle Part, ça me rappelle…). Apprendre un peu le langage (ou le fonctionnement, ou la culture…) de l’environnement qu’on s’est choisi ou qu’on nous a imposé, qu’importe! c’est le premier pas vers une richesse en soi.
    Ta fable en dit long aussi sur la solidarité autre que celle du clan.

  74. Drôle de hasard! Mes élèves apprennent en ce moment même (en poésie) les paroles d’une chanson de Steve Waring où un enfant découvre que les grenouilles parlent le langage des gens.
    Amusant, n’est ce pas?
    Bises

  75. PhiL à Retordre

    On va dire deux choses.
    Premièrement que j’aime les contes.
    Deuxièmement les mares et tout ce qui va avec.
    Donc là avec cette jolie histoire et toute ces photos je suis servi. 
    Bon, elle a un peu loupé sa mort, mais bon. tant pis. Pis ça vit vieux une tortue. elle va en voir des générations de grenouilles. La langue évolura, mais elle s’adaptera. Déjà quand on partage les mêmes mots et les mêmes valeurs une partie du chemin vers l’autre est déjà fait. Me rappelle avoir parlé petit nègre en anglais avec un norvégien, j’ai même pas pu parler philosophie. Un comble. A part le temps qu’il faisait…

  76. Muad' Dib

    Coucou très matinal, mais cette histoire est tellement jolie.
    Cette petite tortue mohicane me plait énormément et je lui souhaite plein de bonheur avec ses nouvelles amies …
    Bises,

  77. Muad' Dib

    Coucou très matinal, mais cette histoire est tellement jolie.
    Cette petite tortue mohicane me plait énormément et je lui souhaite plein de bonheur avec ses nouvelles amies …
    Bises,

  78. Bonjour, un très beau lieu pour rêver….bises!

  79. Bonjour, un très beau lieu pour rêver….bises!

  80. ON DIRAIT MA MARE ! en plus grand ….belle histoire , belle morale ! bisettes

  81. dche tribill

    bien sûr d’apprendre le langage des « geurnouilles » c’est une bonne solution…mais, : il eut fallu par sécurité que le chef  » geurnouilles » fasse construire par ses corélégionnaires? (Marie a encore piquée le dico ) un grand radeau de feuilles et de branchage afin de pouvoir acceuillir dans sa chute la tortue scabreuse qui s’était installée sur une branche morte…nulle doute : elle serait tombée…bisous.pat

    • Tu as raison… il vaut mieux être prudent !

      Merci d’être là, Pat… et dit à Marie qu’il ne faut pas qu’elle te pique le dico (moi, je serai bien malheureuse sans !)

  82. dche tribill

    je reviens…juste pour dire : des fois…quand elle veut…elle n’a pas qu’une plume…elle a aussi un oeil…bravo : la photo
    Pat

  83. quel joli conte ! et quelle belle photo, un beau coin il doit faire bon rêver 😉

  84. Rainette

    Les grenouilles sont très intelligentes tu sais et elles arrivent à se faire des amis d’où qu’ils viennent !

    Cette image me rappelle de bons souvenirs et si je ne m’abuse il s’agit de la Marre de Monet avec son pont chinois dans le fond non ? J’ai entendu le chant d’une seule grenouille lors de ma visite la bas et ça m’a donné le sourire 😉

    Merci pour ce bon moment Quichottine.

    • Ben oui… tu as tout bon !!!

      Moi, je ne les ai pas entendues, il y avait du monde… mais j’avais le sourire, tu peux me croire… c’est un merveilleux endroit !

      merci à toi d’être là

  85. Quel joli domaine…… de nymphéas!
    De la mare envhie par les grenouilles…… une tortue lente….drôle comme je pense à quelqu’un!
    Bises dany

  86. C’est dingue……….que tu aies publié cette photo !
    Je ne peux pas t’en dire plus……tu comprendras par la suite…

    Croa…….croa……..croa……croa……….croa………bisou……..

  87. d'éli cieux

    très touchante cette histoire de tortue !
    qui n’a peur de rien !
    seule …
    elle me plait bien !
    heureusement qu’elle ne s’est pas jetée dans l’eau pour en finir
    car elle aurait en plus découvert que les tortues terrestres nagent !
    Pour preuve,
    la mienne a été balancée par mon chien dans un seau rempli d’eau, trop casse pieds, elle fonce sur tout ce qui bouge
    et elle a nagé toute une nuit !
    bravo !

    • Ah ? je ne le savais pas… un jour j’ai vu une tortue terrestre dans un étang, près de chez moi…. elle avait l’air tout à fait morte.

      Peut-être l’y avait-on seulement jetée « post mortem » ?

      Je ne sais pas… ça m’avait frappée !

      (Tu n’as pas bien noté ton adresse, mais ce n’est pas grave, elle est notée dans mon carnet…)

  88. Une tortue qui parle grenouille, des grenouilles qui font « croâ », de toute façon, quand c’est toi qui racontes tout devient beau et possible.
    Manque plus que le lièvre devienne prince charmant et que le crapaud fasse peur au petit chaperon rouge qui ira se réfugier dans la château de la belle au bois dormant qui se réveillera entourés de petits nains qui auront abandonné Blanche Neige face aux trois petits cochons.
    Je l’aime bien ta tortue.
    Je t’embrasse Quichottine et n’oublie pas, nous sommes attendues sur un vol très très spécial.

    • Tout est toujours possible à Yeur…

      J’aime bien la suite que tu donnes… Tu me la raconteras dans l’avion ? (pour m’endormir après les turbulences)

      Je t’embrasse aussi, Chana… très fort !

  89. C’est charmant !

    tu sais quoi….je vais être grand-mère en Mai et….je viendrai puiser ICI les histoires du soir que je lirai à la petite – bon, tu ne disparais pas de la Toile hein, parceque…il faut d’abord qu’elle soit BB avant d’écouter !

    j’aime bien les histoires de tortue, l’emblème de Tahiti !

    • Je ne compte pas disparaître tout de suite… et mes histoires resteront là, ou seront éditées ailleurs… tu devrais y avoir accès quand le bébé sera plus grand (sourire)

      Merci…

  90. Quel joli conte, QUICHOTTINE, je savais bien que les tortues et les grenouillles étaient cousines!
    Moi je connais une tortue qui chante:

  91. Quel joli conte, QUICHOTTINE, je savais bien que les tortues et les grenouillles étaient cousines!
    Moi je connais une tortue qui chante:

  92. BIDUDULE

    Le coucou de fin de journée.
    Bises et amitié.

  93. Voilà encore un très beau conte!

  94. C’EST TROP COURT !!!! tu aurais dû la faire un tout petit  peu plus longue, cette histoire !

  95. Michka dit Le Pirate

    kikoo

  96. Michka dit Le Pirate

    kikoo

  97. Michka dit Le Pirate

    des fleurs pour toi: gros bisous et plein de bonheur et de jolie fleurs , je fais suivre ce jolie texte que j’ai reçu à mes blogs préférés.J’ai recu cela de pat Recevez de la part de annick un jolie bouquet de tendresse. Ce serait amusant de voir combien j’en recevrai et voir si le nombre de bouquets augmentera effectivement. Remarque : Chaque fois que vous le recevez, il y a un bouquet qui s’ajoute Fais parvenir à tous tes amis, incluant moi et ne me dis pas que tu es trop occupé pour cela. Ne connais-tu pas l’expression « s’arrêter pour respirer le parfum des fleurs »? Vois combien de bouquets te reviennent! Le bonheur te garde gentil(le). Les épreuves te gardent fort(e). Les chagrins te gardent humain(e). Les échecs te gardent humble. Mais seul Dieu te fait avancer. Tu es si spécial! Envoie ce message à tous tes amis en ligne – même moi si j’en fais partie – et vois combien tu en reçois aujourd’hui ! gros bisous de Michka

  98. Michka dit Le Pirate

    des fleurs pour toi: gros bisous et plein de bonheur et de jolie fleurs , je fais suivre ce jolie texte que j’ai reçu à mes blogs préférés.J’ai recu cela de pat Recevez de la part de annick un jolie bouquet de tendresse. Ce serait amusant de voir combien j’en recevrai et voir si le nombre de bouquets augmentera effectivement. Remarque : Chaque fois que vous le recevez, il y a un bouquet qui s’ajoute Fais parvenir à tous tes amis, incluant moi et ne me dis pas que tu es trop occupé pour cela. Ne connais-tu pas l’expression « s’arrêter pour respirer le parfum des fleurs »? Vois combien de bouquets te reviennent! Le bonheur te garde gentil(le). Les épreuves te gardent fort(e). Les chagrins te gardent humain(e). Les échecs te gardent humble. Mais seul Dieu te fait avancer. Tu es si spécial! Envoie ce message à tous tes amis en ligne – même moi si j’en fais partie – et vois combien tu en reçois aujourd’hui ! gros bisous de Michka

  99. Ces grenouilles (presques prophètes), ont su attraper la bouteille à la mer, le sos , le cri de détresse de cette petite tortue égarée le méandre de sa tristesse !
    Jolie fable, ma foi…

    Bises à toi, Quichottine

  100. Ces grenouilles (presques prophètes), ont su attraper la bouteille à la mer, le sos , le cri de détresse de cette petite tortue égarée le méandre de sa tristesse !
    Jolie fable, ma foi…

    Bises à toi, Quichottine

  101. j’aime les grenouilles, d’ailleurs je devais m’en faire tatouer une (mais j’ai craqué pour la salamandre !), tu crois que qu’elles me pardonneront et m’apprendront ?? bizzz

    • Je sais que tu les aimes… et je suis sûre qu’elles ne peuvent pas t’en vouloir d’avoir craqué pour une salamandre. C’est si joli !

      Tu as déjà beaucoup appris de leur langage… Je sais que tu apprendras les mots qu’il te manque encore.

      Je t’embrasse fort.

  102. Je découvre cette histoire… Une fin heureuse dans sa solitude… Il y a tjs quelqu’un pour quelq’un chantait Bécaud… Merci ! Bises de jill

  103. 🙂 tu me l’aurais dit avant je lui aurai appris le langage des signes …

    on ne sait jamais dans la vie ou on va rencontrer des amies !
    toi tu es touchée par la trêve des « confiseurs « …mais non pas confesseurs …confiseurs…et ne te jette pas sur les chocolats
    bises

    • Je ne sais pas pourquoi en commençant à te lire j’ai pensé « ou celui des cygnes »… il y en avait pas loin.

       

      Tu as raison. Il faudrait apprendre un langage universel. Mais je crois que celui des larmes et des sourires l’est.

       

      Privée de chocolat ? Non, surtout pas !

      Un dourire pour toi, Eglantine. Passe une douce journée à venir. Merci !

  104. Nous revoilà! Encore un récit merveilleux qui fait rêver! J’aime beaucoup ta façon d’écrire et de mettre en scène! Une dame Tortue sauvée par d’adorables Croas! Je viens de chez Philippe… aurais-tu un « Papilio ».. dédicacé pour Messire Merlin et Moi! Ici, on attends, nos enfants attendent un heureux évènement et ce livre serait le livre « fétiche » pour notre futur petit enfant! Voilà…. j’attends donc ta réponse Quichottine! Nous avons changé de site :http://laforetdemessiremerlin.eklablog.com/
    Gros bisous et très belle journée à Toi!

    • Merci à Philippe, donc, de t’avoir ouvert la porte… 🙂

      Pas de souci pour Papilio, tu en auras un dédicacé par Davy et moi, si tu patientes un peu. Il faut le temps des trajets entre chez Davy et chez moi.

       

      Normalement, si tout va bien, tu devrais le recevoir en fin de semaine prochaine, peut-être avant.

       

      Merci beaucoup.

      Pour ton adresse, il faudra penser à me la faire noter sur mon carnet d’adresses. 🙂

      Gros bisous et douce journée à venir.

  105. Cela me rappelle un de mes livres d’enfant :L’histoire d’une petite fille confiée à une tante très méchante et dont la seule amie était Rataploum, une tortue. Un jour la petite fille se fabriqua une grosse coquille en carton et partie en marchant comme sa petite ammie. Ensuite il lui arriva dix avantures avant que ses parents ne reviennent la rechercher !
    Bisous ma Quichottine

    • Rataploum, de Pierre Bresbe, dans la collection Nelson.

      Je ne m’en souvenais plus…  L’as-tu encore ?

      Bisous et douce soirée, Nettoue. Merci pour ce beau souvenir.

  106. Anniclick

    C’est tout à fait mon histoire 🙂 bon, je ne suis pas allée jusqu’à monter sur une branche mais par mon blog, j’ai trouvé de belles amitiés qui m’aident bien à surmonter une solitude parfois trop pesante.
    Merci pour cette belle histoire.
    Gros bisous

    • C’est chouette de pouvoir trouver des amis ainsi…

      Merci à toi de l’avoir lue.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce soirée.

  107. Que c’est mignon !! Adorable !!
    J’aime les tortues ; quand j’étais petite ( ça date !!! ) j’avais une tortue dans mon petit jardin ; elle aimait surtout les tomates et à l’approche de l’hiver,elle s’enterrait et hibernait jusqu’au printemps.Quand j’ai déménagé,je l’ai donnée à l’une de mes collègues et là elle se régalait de groseilles.
    En Belgique,on ne peut plus détenir de tortues grecques , dommage !

    Gros bisous Eglantine et douce nuit.

    • Un grand merci pour ce partage… La détention de tortues grecques est aussi prohibée ici.

      Nous en avons eu une pendant plus de vingt ans mais hélas, la nôtre a disparu.

      Gros bisous et douce nuit à toi aussi… Je passerai le message à Eglantine.

  108. dentelline

    C’est trop joli!
    Cette tortue a vécu une belle aventure!
    Bonne soirée!
    Bisous

  109. Sonya972

    il est vraiment beau ce conte
    quand on pense que tout est terminé

    il y a toujours quelque chose ou quelqu’un pour nous redonner du courage

    belle leçon à méditer
    douce soirée

    ti bo

  110. Et la tortue et les grenouilles finirent la soirée dans la carapace, tu me croâ 🙂
    Bisous Quichottine Bonne soirée (:-*

  111. Durgalola

    toujours s’ouvrir aux autres, cela apporte de bonnes surprises – bises

  112. Comme c’est beau cette main tendue et ce partage d’amour . Une belle méditation , en cette période de l’Avent , sur notre comportement vis-à vis des autres.Douce soirée, bises Quichottine

    • Nous avons beaucoup à partager… Il ne faut rentrer dans sa coquille – ou dans sa carapace – quand tout va mal.

      Merci pour ta présence ici ou là, Erato.

      Passe une douce soirée.

  113. Comme c’est beau cette main tendue et ce partage d’amour . Une belle méditation , en cette période de l’Avent , sur notre comportement vis-à vis des autres.Douce soirée, bises Quichottine

  114. Sonya972

    bon jeudi

    qu’il soit ensoleillé

    ti bo

  115. Ha ha j’ai reconnu l’endroit de la photo (j’ai découvert ça cet été) et c’est vrai qu’en ce lieu que de croassements de grenouilles bisous à toi

  116. Emmanuelle

    Une histoire douce et une photo empreinte de paix pour bien commencer la journée: merci beaucoup!
    J’espère que vous continuerez longtemps à nous faire rêver.

  117. Un peu speed depuis hier, une nouvelle petite fille, la famille s’agrandit, souriante fin d’année…
    Bises

    • Tous mes voeux pour cette petite princesse nouvellement née.

      Heureuse pour toi et pour ses parents… Lorsque la famille s’agrandit, que du bonheur !

      Bises et douce soirée.

  118. Elle a peut-être rencontrer la Rataploum de mon enfance ?
    Bises mma Quichottine

  119. Joli conte ma douce Quichottine, et qui finit bien. Je suis comme la tortue j’adore le chant cacophonique des grenouilles..
    douce nuit et mille baisers
    le matelot de la terre ferme