Rendez-vous avec Jackie

Elle l’avait retrouvé à leur lieu habituel de rendez-vous… Il y avait si longtemps qu’ils s’étaient rencontrés. Si longtemps… et pourtant si peu au regard de la longueur de leurs vies.

 

À eux deux, ils avaient écrit tant de pages, semées au fil du vent et des saisons. L’automne leur en arracherait encore mille, couvertes de souvenirs, de tendresse, de soucis, de chagrins, de folies aussi. Mais qui saurait les lire parmi les feuilles qui se racornissaient sous leurs pieds ?

 

Comme toujours, elle l’écouterait, il l’écouterait, il la prendrait dans ses bras.

 

C’était ainsi qu’ils s’aimaient, en silence, en secret, depuis des centaines d’années.

 

Depuis le tout premier bourgeon, du tout premier printemps.

 

Bien sûr, le temps avait fait son ouvrage, les tempêtes aussi. Il était un peu moins fier qu’autrefois, elle, un peu moins jolie.

 

Mais qu’importait ?

 

Ceux qui passaient riaient parfois devant l’étrange couple : elle semblait si dédaigneuse, lui si passionné, avide de la prochaine étreinte.

 

Il semblait la retenir, elle, au contraire, résister un peu… mais si peu !

 

Était-ce un jeu ?

 

Ces passants  ne comprenaient rien mais c’était mieux ainsi.

 

Dans la forêt des murmures ils continuaient à danser, chaque jour, chaque nuit, comme si c’était la dernière danse, le dernier rendez-vous…

 

… avant qu’un bûcheron ne passe et n’efface à jamais du paysage les deux chênes amoureux.

 

121118_Jifou.jpg

 

 

Merci à Jackie pour son image capturée ici et sans laquelle cette histoire n’existerait pas.

 

Douce et belle journée à vous.

 

90 réponses à “Rendez-vous avec Jackie

  1. m'annette

    Attention à l’amour, il sévit partout! 😉
    Bien belle histoire, qui finit peut-être en feu de cheminée, mais la flamme fait partie de l’amour..
    belle journée à toi, bises

  2. Cette superbe photo et ces deux chênes t’ont inspiré une bien belle histoire ma Quichottine. Merci pour ce partage. Bises et bonne journée

  3. pourquoi je pense aux visiteurs du soir à la fin de ton histoire ? l’image du couple de pierre dont on entend la coeur battre peut-être…
    bonne semaine Quichottine

  4. Avec surement les mêmes racines… belle histoire sortie grâce à cette photo…

    Bonne journée avec bises de nous deux

  5. Ah dommage que cela finisse en bûches il était bien beau ce couple malgré les ans, mais l’homme en a décidé autrement ! Merci à vous deux, bises de jill

    • Ben non… un ours a fait peur au bûcheron et il a pris ses jambes à son cou pour ne plus revenir.

      Bises et douce journée, JB. Merci !

  6. Le peu que je lis est très agréable !

    A bientôt Quichottine

    any

  7. Très jolie histoire! Chute (si l’on peut dire…) inattendue et quel bonheur cette image des deux arbres abattus par un méchant bucheron!
    Bises
    Gigrie

  8. Bonjour Quichottine. J’adore ton histoire. C’est vrai que dans la nature certains arbres s’enlacent. Bisous

  9. j’ai beaucoup aimé ton histoire ! et la photo de ces 2 arbres amoureux est très belle !
    bises et bonne fin de journée

  10. Sais-tu que c’est curieux. Ton histoire m’a fait penser à un conte. Mais lequel ?
    En tous cas, c’est bien amené car au début on pense à des retrouvailles comme nous pourrions en avoir dans notre vie.
    Bises Quichottine et merci pour ce beau moment.

  11. bravo Quichottine- un poème de deux amoureux !!
    la photo exceptionnelle !!
    bon aprem ! bisous !

  12. Merci Quichottine, je suis ravie et flattée que ma photo t’ait inspiré un si beau conte…
    Surtout n’hésite pas à utiliser telle ou telle photo si elle t’inspire… C’est un des avantages du blog ce partage gratuit et enrichissant.
    Bises

    • Je suis contente qu’il te plaise. Merci, Jackie. Je me souviendrai de ta permission… mais je préfère toujours demander.

      Passe une douce journée. Bises.

  13. mistigris34

    jolis tous les deux, et belle histoire comme tu sais si bioen faire,
    bonne soirée, mille bisous,
    MIAOU !!!!

  14. Je passe chaque jour(de blogging) chez Jackie et je me régale à chaque fois

  15. Comme c’est beau et tendre comme un amour idéalisé, durable et sans nuage, parfait en somme…

  16. Quelle histoire touchante et comme j’en veux au bucheron !!! On ne devrait jamais séparer ces amants là… Bisous du soir

    • T’en fais pas… il ne les a pas encore coupés… et qui sait, peut-être les épargnera-t-il ?

      Bisous et douce journée, Cathycat.

  17. Magnifique ; merci à toutes les deux
    Gros bisous & douce soirée Quichottine

  18. Une histoire bien brodée sur cette jolie photo. Bonne soirée.

  19. Quel romantisme… Justement elle me manquait cette douceur… Merci Quichottine et merci aussi à Jackie !
    Gros bisous.
    J’ai réussi avec le lien, je ne savais pas qu’il fallait décocher… Merci.

    • Merci à toi, Liliane.

      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

       

      (Tu sais, j’ai mis aussi un peu de temps à comprendre qu’il fallait prendre l’ancien code pour que ça fonctionne…)

  20. Ces amant là ..
    Quelle dommage que la hache achève cet amour là
    il en faudra des années et années avant de pouvoir à nouveau en revoir .
    peut être le fallait-il vraiment , mais pour moi c’est toujours dur de voir des arbres au sol
    … Bisou, bonne soirée .

    • Je n’aime pas non plus voir les arbres tomber… ceux-ci sont encore vivants, j’aime autant !

      Bisous et douce journée à toi aussi. Merci !

  21. Oh, c’est trop triste Quichottine…. Je préfère imaginer que les deux arbres, vénérables centenaires, coulent encore des jours heureux et s’enlacent tendrement au fil des saisons.
    Gros bisous à toi et bonne soirée.

    • Je l’espère aussi… pour l’instant, ils vivent et leur amour les protège, je crois.

      Gros bisous et douce journée à venir.

      Merci !

  22. Hélas, les bûcherons ne savent pas que les arbres s’aiment – ils croient seulement qu’ils se sèment.
    Quichottine : comment fait-on pour acheter ton livre ? On va sur Thebooks ou on te le demande ?

    • Tu peux encore le commander à Davy ou à moi, si tu désires une dédicace.

      Sinon, tu peux aussi le commander sur TBE… C’est comme tu préfères.

      Un grand merci, Carole.

  23. Une belle histoire qui a faillit prendre racines

  24. La chute est surprenante.
    Tu sais jouer avec tes lecteurs.
    Re – Bon mardi
    Bisoux doux

  25. Je ne me lasse pas de tes mots sur les images… En Bretagne (mais ailleurs aussi) chacun sait que la nuit, les âmes se libèrent de leur forme végétale ou minérale pour vivre ou revivre leur existence d’antan, qu’elle soit douce ou terrible. C’est pourquoi il est déconseillé de traverser les forêts à la nuit tombée…Merci pour ces minutes de rêve.

    • Merci ! Je suis heureuse que cela te plaise.

      Je ne savais pas pour les forêts la nuit…

      Bisous et douce journée à toi.

  26. J’aime beaucoup ces arbres jumeaux qui t’on inspiré cette histoire, proche de la maison j’ai deux-un charme comme celà. Sans référence à l’actualité mes enfants petits les avaient nommés le « papa et la maman » pourtant une espèce monoïque (les 2 sexes présents sur la même plante).

    • Je crois que les enfants voient beaucoup mieux que nous certaines choses, et ils ont une imagination incroyable.

      Merci pour ce partage, Pierre. Bises et bonne journée.

  27. amoureux ces deux arbres… oui, bigre qu’il faut pas se disputer quand on est chêne, l’amour c’est pour la vie!!!
    doux bisous et très beau jeudi à toi

    • C’est pour la vie… même pour nous. Il suffit de le vouloir assez fort à deux.

      Doux bisous et douce soirée à toi.

  28. Joli conte, superbe couple dans la lumière automnale, Jackie fait de si belles photos !
    Bisous Quichottine

  29. quelle belle alliance entre la photo et ton histoire d’amour!

  30. Le bonheur de tes mots sur ce couple singulier. « Au bonheur des arbres », bonheur des hommes qui rêvent et de ceux, comme toi, qui font rêver. Merci Quichottine.

  31. Brassens a bien vu des chênes en paradis, dans une de ses chansons. et Ferrat a conversé avec son châtaigner dans sa soupente. A côté de cette belle histoire d’amour que tu imagines joliment, j’ai lu dans un long article du Monde que bien des forêts du globe, y compris dans les zones tropicales étaient menacés par la sécheresse. Nouvelle découverte des chercheurs, les arbres font des embolies, et leurs vaisseaux , au lieu de véhiculer la sève, se remplissent d’air, ce qui conduit au dessèchement des branches.

    Transposé dans ton conte, imagine que le soupirant se dessèche d’amour pour sa dulcinée, ne se nourrissant que de l’air du temps !

    Bises du grillon

    • De nombreux arbres sont malades… J’étais sidérée d’apprendre récemment que tous les platanes qui bordent le Canal du Midi et que j’avais pu admirer au Seuil de Naurouze allaient être coupés, ainsi qu’une grande partie des arbres de l’arboretum.

      Il faudra des siècles pour reconstituer ces lieux, à l’image d’aujourd’hui.

      Je pensais que l’on pouvait guérir les arbres, ce n’est pas le cas.

      On coupe pour que d’autres arbres ne soient pas contaminés.

      Alors, moi, j’écris des histoires en rêvant que la vie soit la plus forte.

      Merci pour ce moment de partage, Christian. Passe une douce soirée. Bises à toi aussi.

  32. m'annette

    Attention à l’amour, il sévit partout! 😉
    Bien belle histoire, qui finit peut-être en feu de cheminée, mais la flamme fait partie de l’amour..
    belle journée à toi, bises

  33. mistigris34

    jolis tous les deux, et belle histoire comme tu sais si bioen faire,
    bonne soirée, mille bisous,
    MIAOU !!!!

  34. Ces amant là ..
    Quelle dommage que la hache achève cet amour là
    il en faudra des années et années avant de pouvoir à nouveau en revoir .
    peut être le fallait-il vraiment , mais pour moi c’est toujours dur de voir des arbres au sol
    … Bisou, bonne soirée .

  35. La chute est surprenante.
    Tu sais jouer avec tes lecteurs.
    Re – Bon mardi
    Bisoux doux

  36. Joli conte, superbe couple dans la lumière automnale, Jackie fait de si belles photos !
    Bisous Quichottine

  37. Anniclick

    Merci à Jackie pour cette photo …
    Merci à toi Quichottine pour cette histoire toute romantique.
    Une belle histoire que la nature mérite amplement pour tout ce qu’elle nous apporte de bien-être, les arbres en particulier.
    Belle journée
    Gros bisous virtuels, garantis sans microbes 🙂

    • J’adore les arbres… mais ça, tu le sais déjà.

      Merci, Anniclick. Passe une douce journée, et, surtout, continue à prendre bien soin de toi.
      Bisous.

  38. tendre rêverie sur une jolie photo… et quand ils étaient jeunes, leur passion était dévorante (ici : http://pictozoom.over-blog.fr/article-faut-il-que-je-t-aime-105224096.html

  39. J »adore cette image des Chénes amoureux , j’en vois beaucoup dans ma Sologne . C’est beau
    Bonne semaine a toi mon amie
    Bise

  40. Comme un couple au bout de nombreuses années de mariage qui sait qu’un jour l’un deux partira, malheureusement, avant l’autre, et qui, chaque jour, offre et reçoit la tendresse de l’autre…

  41. non le bucheron ne les abattra pas … car avec sa chérie, ils avaient gravé leur prénom … alors ils auront la vie sauve
    bises

    • Excellente idée…

      Merci, Andrée… je n’aime pas non plus que l’on abatte les arbres…

      Bises et douce journée à toi.

  42. Hélène Carle

    La tendresse de l’amour végétal, si profond des racines jusqu’au ciel.
    Très doux ce texte!

    Hélène*

  43. c’est beau l’amour
    j’ai vraiment aimé
    la fin est triste mais si doux
    belle soirée à toi

    ti bo

  44. C’est une très belle histoire d’amour, Quichottine et racontée comme tu sait le faite, brillamment !
    Gros bisous

  45. katara C.Néri

    Je me demandais si c’était bien la Jackie que je visite tous les jours avec tant de joie et bien oui… tu as bien choisi Quichottine bises

  46. J’espère que dans la vraie vie, ils n’ont pas été coupés ! Ils sont si bien ensemble et après ton histoire , ce serait encore plus triste ! Bisous

  47. Une histoire magnifique que ces deux amoureux méritaient bien. Je pense que le vent a porté tes mots vers eux. Douce soirée, bises Quichottine

  48. Une histoire magnifique que ces deux amoureux méritaient bien. Je pense que le vent a porté tes mots vers eux. Douce soirée, bises Quichottine