Partir et revenir

Partir, c’est laisser de côté son quotidien, pour en trouver un autre, loin de ses habitudes, de ses propres envies.

Je pourrais vous raconter… je ne vais pas le faire.

Seulement vous dire que vous m’avez manqués… même si…

Même si c’était bien d’être là-bas.

121216_non-anniversaire.jpg

Ceux qui ont des petits-enfants, un ailleurs plein de rires, savent bien aussi que ces rires laissent parfois la place aux larmes, que tout ne saurait être parfait.

Il y a toujours les jours « avec » et les jours « sans »… C’est normal, humain. Nous ne vivons pas dans un monde de contes de fées… bien que j’aurais aimé, depuis toujours pouvoir disposer d’un arbre à souhaits qui saurait les réaliser.

Alors, sans entrer dans les détails c’était bien… dans l’ensemble… et je vais effacer ce qui ne l’aurait pas été, juste avec ces mots que je vous laisse au moment du retour.

Revenir… C’est trouver dans sa boîte à courriels les mots de vous, ceux que j’aime aller lire, chez vous, chaque jour depuis que j’ai découvert, en mai 2007, la richesse incroyable de l’univers bloguesque.

Alors, que vous dire, en attendant d’avoir fini d’ouvrir les news des blogs où je suis abonnée ?

Voyons…

Revenir, c’est trouver des portes closes, sans m’y être préparée. L’inquiétude, le message envoyé, la réponse qui rassure… à demi. Je sais combien il est difficile d’appuyer sur la petite croix rouge qui supprimera définitivement le blog auquel on a consacré tant d’heures… C’est un choix que je respecte.

Il y a aussi des moments où cette décision est la seule possible.

Revenir, c’est apprendre qu’il y a toujours les méchants, comme partout… ceux qui ne peuvent se contenter de fermer une fenêtre sans rien dire si ce qu’ils ont lu/vu ne leur a pas plu. Ceux qui écrivent pour blesser. Dans la vie, ils doivent aussi savoir trouver les mots les plus acérés, ceux qu’on n’oublie jamais.

Bien sûr, on essaie de parer leurs coups, mais là encore je sais combien c’est difficile.

Revenir, c’est devoir choisir encore, décider… entre lire et écrire… trouver le temps du partage, entre le ménage, la lessive, les gestes du quotidien qui ne se feront pas sans nous.

Quand trouverai-je une armée de lutins pour palier ma faiblesse, m’aider dans tout ce que je dois, dans tout ce que je voudrais pouvoir faire ?

Revenir, c’est vous retrouver, vous, tous ceux que j’aime, même si je ne vous connais qu’à travers les mots et les images que vous choisissez de me montrer.

Revenir, c’est choisir d’être, encore une fois, simplement, là… comme vous l’êtes aussi.

Merci.

142 réponses à “Partir et revenir

  1. Bon retour parmi nous car le fait de changer de plate-forme ne m’éloigne pas des blogs OB et de leurs auteur(e)s – enfin celles et ceux avec qui j’ai tissé des liens et chez qui je reste une fidèle abonnée et une lectrice assidue

    • Ne t’en fais pas, je le sais bien… Et puis, sur Canal, je suis en pays de connaissance.

      Merci pour ta présence et tes mots, Liza.
      Passe une douce journée.

  2. Un émouvant témoignage d’amitié. Merci, Dona. J’aime te retrouver. VITA

  3. Coucou douce conteuse !
    Je suis contente de lire que là-bas ailleurs c’était bien et que c’est ce que tu vas retenir, mais je vais être égoïste et te dire que moi je suis contente de te voir revenue. Tu m’as manquée, même si je ne laisse pas systématiquement une trace de mon passage, j’essaie de lire tout ce que tu prends le temps d’écrire. Je loupe parfois quelques pages, mais lorsque je ne reçois pas d’avis de publication de ta part, je trouve que ma boîte à mails semble plus vide.
    Je voulais donc juste te dire que je suis heureuse de te revoir, et s’il est des choses qui ne sont pas toujours très agréables de trouver au retour, j’espère que les choses qui sont agréables prendront le dessus.
    Je t’embrasse fort

    Claire

    • N’aie pas de souci… Tu te souviens ? Il y a toujours un coin de ciel bleu au dessus des nuages, et, même s’il est parfois bien caché, il est là.

      Je t’embrasse très fort, Claire. Prends bien soin de toi.

  4. Merci ma Quichottine pour ce magnifique témoignage d’amitié… Revenir, c’est aussi rebondir et aller de l’avant.. Non???? Alors bon retour parmi nous ma belle. Bises et bon jeudi

    • Aller de l’avant, sans aucun doute… C’est ce qui est le plus important.
      Merci pour ta présence, Zaza. Bises et douce journée à toi.

  5. Tu en fais beaucoup, peut-être de trop même. Je crois que nous devons apprendre… à prendre notre temps… Nous voulons tout faire tout de suite et ce n’est pas possible… Il faut savoir lever le pied, même si c’est difficile de le faire pour monter une marche….Je crois que je commence à comprendre…
    Bonne journée avec bises de nous deux.

    • Prendre son temps… je crois que je ne peux plus vraiment faire autrement.

      Où est le temps où je montais et descendais les escaliers quatre à quatre ?… enfin pas tout à fait quatre à quatre.

      Prenons le temps de l’amitié, Patriarch. Merci pour ta présence et tes mots.

      Bises affectueuses et douce journée à vous deux.

  6. M'annette

    Merci Quichottine, pour ces mots qui s’adressent à chacune d’entre nous, et pour cette fragilité que tu dévoiles, qui te rend si proche de nous.
    Ceux qui blessent, je les ai définitivement classés dans la catégorie…. des gens qui souffrent, qui sont mal dans leur peau, et si ça n’excuse rien, ça permet d’être moins blessé soi-même par les blessures qu’on nous inflige…
    Le quotidien est parfois une béquille, un pont qui aide à traverser ce qui nous bouscule dans la tête…
    Je t’embrasse très fort, passe une belle journée

    • Je m’arrange de ceux qui blessent, mais je n’aime pas savoir que ceux que j’aime ont été blessés en mon absence, même si je sais que d’autres amis étaient là pour les soutenir.

      Je ne comprendrai jamais pourquoi certains sont méchants, que ce soit sur les blogs ou dans la réalité.

      Quel plaisir peut-on tirer de rendre les autres malheureux ?

      Juste un peu d’attention suffit souvent à faire que la vie soit plus belle, alors, pourquoi la rendre pire qu’elle n’est ?

      Tu dis qu’ils sont malheureux, sans aucun doute… mais se venger de cette façon ne les rendra pas plus heureux, je ne crois pas. Alors qu’avoir des ami(e)s auprès de soi, pouvoir leur parler, leur sourire, c’est un bonheur irremplaçable.

      Prends bien soin de toi, M’Annette. Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  7. Bonjour Quichottine ! Prendre un peu de temps, du bon, ailleurs c’est permis oui absolument, auprès de ces petits-enfants par exemple ! Oui un blog qui se ferme de façon inattendu vous laisse en point d’interrogation autant que des coms stupides, voire méchants ! Le quotien entouré de lutins de conte de fée ou être cette sorcière bien-aimée… Hélas non il faut aussi assurer la vie du ménage en tâches ménagères ! Le blog attendra un peu ! Allez je te souhaite un bon jeudi, bises de jill

    • La sorcière bien aimée… Sais-tu qu’elle m’a fait rêver de pouvoir aussi me tortiller le nez…?

      Mais je ne suis pas sorcière, ni fée, alors, il faut bien que je prenne aussi mon chiffon et mon aspirateur…

      Bises et douce journée à toi. Merci pour tout.

  8. Chaleureux retour apprécié de tous sans aucun doute

  9. la devise de l’école de l’air de Salon est : FAIRE FACE…et bien toi je t’imagine savoir faire face… ce qui ne veut pas dire ne jamais se sentir vulnérable mais s’assoir parfois et savoir se relever…partir et revenir en gardant le meilleur…l’arbre à souhaits est forcément limité en nombre…j’essaye parfois  » le chiffon à pensée » celui qui efface mes pensées tristes ou soucieuses…je n’y arrive pas toujours …mais j’essaye !
    bisous

    • « Faire Face », c’est aussi, il me semble, la devise de la Patrouille de France. Courte et efficace.

      J’adore ton « chiffon à pensée »… Il me plairait bien pour notre prochaine Anthologie. 🙂

      Merci pour ce sourire partagé. Je t’embrasse fort.

  10. Bonjour Quichottine,

    Bon retour parmi nous.
    Un proverbe dit » on ne peut être au four et au moulin ». Il se vérifie de plus en plus chez moi, comme chez beaucoup.
    Fais comme tu peux chère Quichottine et ce sera très bien.Ta vie d’abord, l’internet après: c’est normal.
    Chaque passage chez toi est un délice, avec le regret de ne POUVOIR tout lire.

    Je t’embrasse bien fort 😉
    Martine

    • Un grand merci pour ce message d’encouragement…

      Prends le temps ausi, Martine.

      Je t’embrasse bien fort. Passe une douce journée.

  11. J’ai bien aimé ton billet, c’est vrai revenir c’est difficile et c’est surtout, en ce qui me concerne, difficile de reprendre le blog qui entrave un peu ma liberté. J’espère que les larmes ayeur, ce n’était pas trop grave. Bises

    • J’espère aussi… mais je n’ai pas su ce qu’il fallait faire pour en tarir la source.

      Le temps dira…

      Passe une douce journée, Martine. Merci pour tout.

  12. Je suis très heureuse de te retrouver ..et tes états d’âmes sont les Miens aussi en ce moment …mais revenir vers tous nos amis est une belle soupape même si….
    J’aime te lire et surtout te savoir là ..
    Bises Quichottine

    • Une belle soupape, c’est vrai… un moment où le ciel est plus bleu.

      Merci pour tout, Canelle. Prends bien soin de toi aussi.

      Je t’embrasse fort.

  13. Choisir les moments entre lecture, écriture et tout le reste… il nous faudrait plusieurs vies.
    Revenir, c’est toujours un peu stressant: tout ce qu’on a pas fait, à faire…
    Mais revenir c’est retrouver le calme de ses habitudes, ses petits gestes qui rassurent, son ordinateur, ses piles de livres, son chat… 🙂

    Bientôt tu repartiras: peut-être pour venir jusqu’ici, dans mes montagnes.

    Je t’embrasse, ma Quichott’

    • Il faudra vraiment que j’aie un chat à demeure… Mais je vais hériter de celui de ma cadette pour un mois dans quelques jours… alors, tout va bien. 🙂

      Aller vers toi, oui, ça me plairait bien. 🙂

      Je t’embrasse fort, ma Polly. Merci pour tout.

  14. Très heureuse de ton retour, Quichottine…
    C’est vrai la vie n’est pas un conte de fées…et même avec nos proches, tout n’est pas toujours pour le mieux dans le meilleur des mondes…mais gardons précieusement en nous ce qui est bon et nourrissant..Je t’embrasse Quichottine !

  15. Rien que ce chapeau est fête. Bon retour avec comme tu dis , retrouver des habitudes et des surprises. Les hommes sont ainsi des incohérences et des contradictions y a t il des écoles pour être « homme »? La vie sans doute en est une? C’est toujours un plaisir de te lire et le temps ne presse pas il est propre à chacun si relatif.
    Passe une bonne journée.

    • Je crois qu’il n’y a pas vraiment d’école pour apprendre à l’être… La vie peut à la fois former et déformer.

      Tout est possible, hélas !

      Merci pour le temps que tu passes dans mes allées.

      Passe une douce journée.

  16. tu es là et c’est bien…..

  17. moi, je suis contente de ton retour et de pouvoir te lire à nouveau, en espérant que tout va bien pour toi malgré tout
    bises et bonne journée

  18. Heureuse de te retrouver. S’il est vrai qu’il y a des moments plus difficiles, de se savoir entouré d’amis qui nous aiment peu réconforter. Bises.

    • Je suis d’accord avec toi.

      Et lorsque ces amis sont devenus plus proches, qu’ils ont franchi l’écran, c’est encore mieux.

      Merci d’être là, Solange. Passe une douce soirée. Bises et pensées amicales à vous deux.

  19. Ton retour est un bonheur… Merci pour ce texte que je partage…
    Bises

  20. Faire un break et si c’est pour le bonheur de retrouver sa famille c’est encore plus agréable…¨Bien sûr au retour il y a du travail, de tous côtés…
    Porte close ou mots pleins d’aigreur, voire indifférents, qui passent sans convictions et du bout des lèvres, il faut bien s’y faire, même si…
    Et puis il y a les autres, ceux qui font chaud au coeur, alors… on avance avec son petit bout de courage…

    • Je vais garder ton petit bout de courage… et surtout, la gentillesse de vos propos.

      Passe une douce soirée. Bisous.

  21. Comme tous les amis ici, je suis heureuse que tu sois revenue, Amielle. Prends ton temps !
    Moi la nomade qui arrive tout juste à planter de temps en temps ma tente près d’une antenne internet… oui, contre vents et marées, un de mes bonheurs, après celui du sourire de mes petits-enfants, est de garder contact avec les amis virtuels des blogs qui enrichissent ma vie.
    Balayer les grains de sable n’est pas mon fort, je ne m’en fait pas une montagne 😉 La vie est devant nous.
    Take care. Je t’embrasse bien fort.

    • J’ai honte… J’ai un long message en instance pour toi, mon Amielle.

      Je suis heureuse que tu aies pu te connecter… Là-bas, dans mon ailleurs à moi, c’est toujours la galère, même en ayant changé de téléphone.

      Prends bien soin de toi, ma Dame de l’Océan. Je t’embrasse très fort.

  22. Je reviens aussi !
    Te souviens-tu d’une série ou feuilleton, je ne sais plus : Ma sorcière bien-aimée. Si seulement je pouvais actionner mon nez !
    Allons bon. Qui a bien pu te blesser, encore ? Sur un blog, j’avoue ne pas comprendre pourquoi écrire ce genre de choses.
    Le principal est que tu as été auprès de ta petite-fille et que vous avez pris du bonheur au moins toutes les deux.
    Gros bisous.

    • Je me souviens parfaitement… et, en ce moment, ils repassent la série, je crois sur Gulli… mais je ne suis pas sûre de la chaîne.

      Pas moi, non… mais une amie très proche. J’ai trouvé cela indigne, et vraiment méchant. Je ne comprends pas non plus pourquoi certains s’acharnent ainsi.

      Ma petite-fille est toujours aussi adorable… heureusement.

      Gros bisous et douce soirée, Pimprenelle. Merci !

  23. salut
    ben je pars pas souvent car j’ai pas de sous
    Alors pour revenir c’est dur vu que je ne pars pas
    bonne journée

    • Il est certain qu’il faut partir pour revenir, mais on n’est pas obligé d’aller au bout du monde pour cela.

      Passe une douce soirée.

  24. c’est ce que tu ne dis pas qui m’inquiète – la méchanceté, pour ne pas y prêter le flanc, il suffit de ne rien livrer de soi, et toujours louanger

    • L’amie qui a été blessée ne dit jamais de mal de quiconque…

      Elle partage avec nous gentiment ses mots et ses images, tendrement, avec humour.

      Je crois que certains sont seulement méchants par plaisir… hélas !

      Mais tu as raison, il vaut mieux ne pas trop se livrer.

      Merci, Emma, pour ta présence et tes mots.

  25. Tu sais Quichottine, ce n’est pas le temps qui passe, c’est nous qui passons !

    Autant passer correctement dans notre vie sans se faire polluer nos quotidiens par des méchancetés gratuites qui dénotent simplement un mal être des provocateurs.

    ZOU, on passe à autre chose et on se concentre sur ce qu’on peut faire pour soi et autour de soi pour que le quotidien soit le meilleur possible.

  26. On aime partir mais on aime tout autant revenir
    Contente de te relire … bIzzz

  27. Ma chère Quichottine, je suis heureuse de te retrouver, et, bien que je n’ai guère laissé de traces, je ne t’ai pas oubliée.
    Le Grand Meaulnes était là, aussi, sous mes yeux … 😉
    Bon retour chez toi !
    Je t’embrasse.

    • Un sourire… Je devrai récrire un article à son sujet bientôt.

      Merci pour tesvoeux de bon retour… J’espère que tout va bien aussi de ton côté.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  28. Merci à toi d’être revenue, Quichottine. Ca doit faire très mal de détruire son blog, devenu au fil des jours un peu son bébé, mais c’est vrai que les mots peuvent faire très mal. Bisous

    • Je le crois… mais je sais qu’il y a des moments où rien d’autre n’est possible.

      Passe une douce fin de semaine, Brigitte. Bisous.

  29. bisou… gros bisou… énorme bisou !

  30. la vie n’est pas un long fleuve tranquille- j’en sais QUELque chose –
    les méchants même sur les blogs il y en a aussi-
    bien faire et laisser dire-c’est ce qu’on me conseille –
    bon courage pour la reprise-
    bises !

    • Bien faire et laisser dire… je crois que c’est effectivement le mieux dans ce cas.

      Merci, Lady Marianne. Bises et douce journée à toi.

  31. Contente de te retrouver pareille à toi-même , avec ta sensibilité à fleur de peau et tes jolies paroles d’amitié.
    Merci pour tout cela.
    Les méchants sont sans doute des gens malheureux qui en veulent au monde entier. Il ne faut pas entrer dans leur jeu.
    Je t’embrasse

    • Je suis heureuse de te retrouver aussi, Fanfan.

      Merci à toi pour ces mots et ta présence amicale.

      Je t’embrasse. Passe une douce fin de semaine.

  32. Le blanc et le noir, le rire et les larmes, la méchanceté et la gentillesse…La Vie, simplement, pas toujours facile à supporter, et qui, soudain, nous éclabousse de soleil ! Mais la mémoire n’est pas un tableau qu’on efface d’un coup de chiffon, et nous avons tous, quelque part en nous, une petite boîte à ne surtout pas ouvrir…Alors, empile plein de bons souvenirs dessus, et assieds-toi, tu verras, c’est beaucoup plus doux ! Bises

    • Je vais oublier celle qui fait mal et ne garder que la boîte à rêves, qu’en penses-tu ?

      Merci d’être là, ma chère complice. Passe une douce journée.

      Bises à toi aussi.

  33. oui, oui! Quand je vois ce chapeau fantaisie, je me dis qu’autour de toi et toi aussi sans doute, cous vous êtes bien amusés.
    Partir et revenir… heureusement qu’on revient!
    Bonne soirée,
    Gigri

    • C’était une belle surprise pour notre petite-fille qui devient grande…

      Merci pour ta présence, Gigri.
      Passe une douce fin de semaine.

  34. un superbe texte de retour Quichottine, superbe comme la vie et un peu amer comme elle aussi, mais nous sommes assez nombreux je pense pour vouloir continuer à blogger avec toi! Bonne soirée Quichottine.

  35. tu nous racontes si bien!le départ…le retour…entre les deux…tes craintes, tes espoirs!
    perso, j’ai bien du retard dans mes visites…
    et demain, je pars une dizaine de jours…
    et dans un mois, ce sera le départ pour la métropole…
    bisous.

    • Ces absences nous permettent de nous ressourcer.

      J’espère que vos travaux seront faits… et que tu n’auras plus de problèmes ici.

      Bisous et bonne fin de semaine, Annick. Merci pour tout.

  36. Je t’ai retrouvée avant même de lire ton bel article sur le retour .
    Les journées sont trop courtes pour nous , comment faire ? oui plein de gentils lutins qui viendraient à notre secours !!!
    Je suis sure que tu as passé des moments remplis de bonheur , c’est ça la vie ….

    Je t’embrasse douce conteuse

    • Ce serait chouette, mais c’est impossible…

      Alors, faisons ce que nous pouvons sans nous compliquer trop la vie.

      Merci pour ta présence, Marie, et pour tout le bonheur que je prends grâce à toi.

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  37. Avant tout, merci de nous revenir avec tant d’humilité et de générosité.
    Pas toujours simples les relations familiales, j’en sais quelque chose en ce moment et j’en souffre. Mais je ne suis pas là pour partager ma misère non plus. Je cherche chaque jour des petits bonheurs à partager et ça marche. Comme on dit « c’est toujours ça de pris ».
    Mon bonheur du jour, c’était une rencontre amicale grâce aux blogs. Merci internet.
    Demain est un autre jour.
    Bisous ma chère Quichottine et douce nuit.

    • Les petits bonheurs partagés, c’est génial, sais-tu ? J’adore !

      Merci à toi pour ta présence et tes partages.

      Bisous et douce fin de semaine, Cricri.

  38. La méchanceté se trouve partout sur nos routes…Mieux vaut l’ignorer et continuer sans se retourner… Il y a là-bas, plus loin, au bout du chemin un petit coin de ciel bleu !
    Je me disais aussi…Il y a de l' »happy birthday » dans l’air ! Ton absence nous manque quand même…
    Je t’embrasse fort Quichottine, bonne soirée.

    • Je suis ravie que nous ayons toutes les deux notre petit coin de ciel bleu. Tant pis pour ceux qui ne savent pas le trouver.

      Douce journée, ma Liliane. Merci pour ta présence et tes mots.

      Je t’embrasse fort.

  39. Hé oui, il y a des bas et des hauts, dans la blogo comme dans la vraie vie.
    Tout comme des méchants et des bons …
    Contente de te lire à nouveau.
    Bonne fin de semaine
    Bisoux doux.

    • Merci, Dom… je suis aussi très contente de pouvoir revenir chez toi.

      Merci pour mes rires du matin.

      Passe une douce journée. Bisous.

  40. Passez une belle fin de semaine.

    Bises de nous deux

  41. salut
    Ce week-end je ne pars pas comme d’habitude
    je te souhaite une bonne fin de semaine

  42. Chère Quichottine La Douce 😉 que ton post évoque de sentiments divers , la fête , la joie , la tristesse , la lassitude , départ …retour …un maëlstrom d’émotions …un blog qui se saborde je trouve cela très triste et je crains ! Heureusement tu es là toujours avenante , tu nous apportes beaucoup , sois en remerciée encore et encore – Un TGV de bisous phocéens ensoleillés 😉

    • Je trouve aussi cela très triste… Je crois que j’attendrai de n’avoir plus de visiteurs avant d’effacer le mien. Ce n’est pas pour tout de suite. 🙂

      J’adore ton TGV de bisous… merci tout plein, ma belle Amie. Passe une douce fin de semaine.

  43. Ne dit-on pas que partir c’est mieux revenir et comment résister à des rires de petits-enfants, un vrai trésor.
    Figures-toi que pour Carcassonne nous avons suivi les indications et nous nous sommes retrouvées près de l’Aude par l’entrée par le vieux pont mais nous n’avons jamais trouvé le parking au bas des remparts lol… mon amie avait loué une voiture et ne connait pas du tout la région.
    Bon week end chère bibliothécaire avec plein de bisous
    le matelot de la terre ferme

    • C’est vrai… Merci de si bien me comprendre.

      Pour Carcasonne, nous avons garé la voiture bien trop bas, et avons ensuite pris le bus… Une belle découverte malgré tout.

      Bisous tout plein et douce journée à toi.

  44. je viens de voir ton com sous la punaise.. nan nan elle préférait mes tomates.. mais je l’ai délogée, pour l’instant elle n’y est pas retournée lol mais la joubarde araignée, pffft elle n’a pas aimé..
    tout plein de bisous
    le matelot de la terre ferme

  45. Et bien moi je reviens toujours avec mêmes plaisir et curiosité chez toi chère Quichottine, t’embrasse tout plein

  46. c’estr si bon de lire, de voir des photos , de sentir une communion de pensées…de partager des avis différents.
    bien sûr le temps manque pour « répondreé correctement on se dit je le relirai plus tard et…qq jours passent ils faut chercher mais les pensées sont toujours présentes.
    bon WE Quichottine et bizzzzzzzzzz

    • Je suis d’accord avec toi… ces liens comptent beaucoup.

      Merci pour ces pensées amicales.

      Passe un bon weekend toi aussi. Bisous.

  47. C’est bien de partir mais c’est bien aussi de revenir ! Et c’est bien que tu sois là, ma Quichottine !!
    Plein d’énormes bisous

  48. Je suis heureuse de te lire ma Quichottine. Le soleil va revenir… sois en assurée.
    Douce soirée et GROS BISOUS

  49. Etre là ! tout simplement !… tu as tout dit !… Gros bisous

  50. Et moi, je reviens vers toi, de temps en temps, quand j’en trouve le temps car, pour moi, comme pour la plupart des gens, le temps manque. Les jours sont vraiment trop courts!
    Bon weekend à toi.

  51. comme je comprends … revenir un peu ici, parce que dans le fond ça nous manque aussi … merci pour ce billet Quichottine comme je les aime chez toi, ces mots en interrogation, bizzarre ils apportent souvent des réponses à mes propres questionnements . gros bizzzoux sur chapeau de bougies dont je sens la chaleur à travers la lucarne. Bon week end Dame des rêves aux lutins bleus.

    • J’aime nos partages, Tricôtinette… Merci pour ta présence.

      Passe une belle fin de semaine toi aussi, et prends bien soin de toi, surtout.

      Je t’embrasse très fort.

  52. Bonne fin de semaine Quichottine, Bises.

  53. J’aime ce chapeau gâteau d’anniversaire, très sympa. Bon week-end. Bises

  54. Bon week-end
    Bisoux doux.

    dom

  55. J’ai noté qu’il y a des méchants qui s’attaquent à la quichottineraie… J’ai un mal fou à imaginer, croire possible que des personnes (je nie leur droit d’exister même derrière un masque) aient la bêtise tellement ancrée qu’elles ne peuvent concevoir de relation qu’en faisant du mal et en blessant.
    Difficile de faire abstraction de ces inhumains.

    • Non, pas à moi… du moins en ce moment. Ils s’en sont pris à une amie qui a un merveilleux blog, plein de tendresse et d’humour. J’étais très peinée pour elle, parce qu’elle en a eu du chagrin.

      Les méchants ne devraient pas pouvoir exister dans notre monde…

      Merci pour ces mots de réconfort.

  56. Bonjour Quichottine,

    Lorsque tu es revenue, je venais de partir, à mon tour. Non pas pour aller entendre les rires perlés d’enfants, mais pour ne pas rester seul en cette fin octobre qui débouche sur un océan de chrysanthèmes.

    D’abord, je suis allé rendre visite à un ami, qui, au bout de la Corse, à Bonifacio, habite depuis de nombreux mois avec un cancer qui ne lui a pas demandé son avis. Une bonne semaine d’échange, de sorties et d’air marin. En cette saison, les Corses retrouvent leur cité et le port n’est plus caché par des HLM nautiques ancrés tout du long devant les restaurants.

    Puis, ce fut Nantes, avec une voiture lourde d’archives de 30 ans d’aide aux gosses défavorisés, à leurs mères seules bien souvent. D’autres continuent encore quelque temps. Bravo. Je suis resté dans les grains de l’océan jusqu’à ce que les cimetières retrouvent leur calme, jusqu’à ce que je puisse revenir au terrier.

    Et j’ai pris la route des blogs, comme je le dis, en voltigeant de maison en maison, mettant ici un visage sur un site, apportant là une nouvelle visite. Une semaine bien tassée là où une journée d’autoroute aurait suffit.

    Ce fut une belle semaine, que je renouvellerai une autre fois en traversant notre pays au centre.

    Et, après avoir cueilli les olives d’un mien verger, avec mes frères et des amis, j’ai repris les chemins de l’écriture, pour lire calmement les traces que tu as laissées depuis ton retour. Cela prendra quelques heures, j’ai le temps, tout au moins je crois l’avoir, pour ne pas être présomptueux et offenser le grand Manitou.

    Bonne semaine.

    Une grosse bise pour ce retour

    Le grillon

    • Bonjour Christian,

      Tu as fait un long voyage, mais je sais que chaque personne qui t’a accueillie était heureuse de le faire.

      Je comprends que tu aies voulu passer ce temps loin de chez toi, avec des visages amicaux près de toi, avec ce temps de partage que tu sais offrir et recevoir.

      J’étais heureuse que tu passes ici, j’avais de nouveau pris du retard chez toi.

      Pourtant je t’attendais… j’espérais ton retour pendant que Papilio, lui, bouillait d’impatience.

      Tu es de ceux dont l’opinion compte pour moi… alors, oui, je suis heureuse que tu sois rentré, que tu aies pris ce temps de la lecture ici, même si je m’en veux un peu de t’avoir pris ta journée… alors que je sais que d’autres t’attendent aussi.

      Merci pour tout, Christian… et, surtout, n’hésite pas. Si tu en as l’occasion un jour, mon époux et moi-même seront heureux de t’accueillir.

      Passe une douce journée. Bises amicales pour toi aussi.

  57. Déclic Photos

    Partir et revenir c’est aussi faire un petit bout de chemin d’amitié cote à cote, nos univers sont sans portes donc toujours ouverts.
    Bonne journée Quichottine
    Roger

  58. katara C.Néri

    Revenir c’est sache le Quichottine avant tout nous faire un plaisir immense, nous tes lecteurs amis, ceux qui t’aiment et t’apprécient, merci merci pour ça bises

  59. Mistigris34

    coucou Quichottine, heureuse de te retrouver, je comprends ce que tu veux dire…mais là on en parle pas en effet, cela ne regarde que nous.
    mais toujours heureuse quand même de voir ses petits et grands,tiens je vais faire comme toi, la semaine prochaine,
    mais il y a un ordi dont je « pourrais me servir »…!
    bien reçu le message, entre couture, tricot, promenades, repas, je crois que la semaine sera chargée !
    mais je viendrai voir mes amies blogueuses;
    Bonne reprise donc !! et gros bisous,
    MIAOU !!!!

    • Alors, tu ne seras pas trop loin et j’en suis heureuse.

      Merci, Mistigris, pour ces mots encourageants.

      Passe une belle semaine chez les tiens. Gros bisous et douce soirée.

  60. Anniclick

    Tu sais trouver les mots pour dire ce que beaucoup d’entre nous ressentons. Je suis moi-même frustrée de mon manque de temps pour répondre aux commentaires. Mais les articles sont plus importants je pense, il faut faire selon son coeur, son ressenti du moment, ses inspirations aussi. Un blog ne doit pas devenir une obligation mais doit rester un plaisir et un bonheur pour tout l’monde, soi en premier.
    Il y a des mots qui font mal en effet, des personnes qui se disent amis et qui nous trompent ! j’en ai fait aussi l’expérience ces derniers jours … pas facile de continuer dans ces cas là mais je le fais pour ne pas leur donner raison.
    Les vrais amis nous aiment et viennent puiser du réconfort, de l’humour, des connaissances, du plaisir aussi.
    Merci d’être toi Quichottine, tu es une grande Amie.
    Gros gros bisous

    • Je crois que tout est important et que nous faisons au mieux de ce que nous pouvons. C’est la seule chose qui compte vraiment.

      Je suis heureuse que tu aies pu puiser du réconfort aussi.

      Cela m’a peiné de savoir qu’il y avait des gens assez méchants pour s’en prendre à toi qui es toute tendresse et gentillesse.

      Gros gros bisous à toi aussi. Merci pour tout.

  61. FéeLaure ♥

    J’ai aimé te lire comme toujours, merci de ton retour parmi nous Quichottine et ravie de te retrouver.
    Passes une douce soirée dans ton foyer et gros bisous de nous deux

  62. .•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•.

    heureuse de te retrouver et surtout de t’avoir rencontré
    je te souhaite une agréable soirée
    ti bo
    .•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•.

  63. En tous cas , j’espère que tu as profité des tes petits enfants et du gâteau d’anniversaire 😉 quant aux larmes et aux rires , c’est ce qui fait de nous que nous soyons encore humain :O
    Bisous Quichottine (:-*

    • Oui… Le gâteau s’était multiplié et nous avons eu largement de quoi satisfaire notre gourmandise.

      Merci pour ces mots.

      Bisous et douce journée.

  64. Un retour que je perçois chargé de nostalgie, comme quelques feuilles d’automne qui tombent en tourbillonnant…
    Les petits enfants c’est un cadeau merveilleux, c’est comme tu le dis aussi des rires et des pleurs, les mamies sont là pour emmagasiner, consoler, fermer les yeux et donner toute la tendresse qu’elles possèdent…
    Revenir avec ses risques, mais ou n’y a-t-il pas risque ???
    Quant au quotidien, qui pourrait te jeter la pierre d’y consacrer le temps qui lui est nécessaire ?
    Revenir c’est aussi ouvrir de nouvelles portes, et retrouver le sourire de celles qui restent ouvertes au plaisir du partage.
    Bon retour Quichottine, « l’essentiel est invisible pour les yeux », tout le reste n’est que broutilles auxquels nous sommes amenés à donner trop d’importance !!!
    Bises et bonne soirée, qu’elle soit sereine !

    • C’est vrai… il faut risquer, et prendre tout ce que la vie nous offre de bon, oublier le reste.

      Merci pour le Petit prince, si présent.

      Passe une douce journée. Je t’embrasse.

  65. Tes mots , comme toujours , ont su expliquer les écueils , les joies , les peines.
    Je trouve bien que tu aies pu l’exprimer.
    Je te souhaite la sérénité , je t’embrasse Quichottine

    • Je crois que c’était important de le faire.

      Je t’embrasse, Erato. Passe une douce journée. Merci pour ton réconfort.

  66. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    quel magnifique retour !
    très sensible comme toujours
    et émouvant..
    évoquer des ailleurs, des départs
    tu vous pour (ne pas) changer un peu de blues ce soir
    content de retrouver !
    à bientôt
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Merci tout plein, Jean-Marie.

      Je suis contente aussi de vous retrouver, avec vos mots amicaux et votre chaleur.

      Passe une douce journée.

  67. bon retour chez toi …
    et je te souhaite que les méchants s’adoucissent … ça peut arriver
    bisous

    • Les méchants seront toujours là… mais les gentils aussi, et c’est ce qui compte le plus.

      Bisous et douce journée.

  68. Mamy ANNICK

    C’est vrai que lorsqu’une amitié s’installe, on aime avoir des nouvelles des amies et amis, mais bon nous avons tous nos petits problèmes quotidiens qui font que de temps en temps nous sommes absents de la toile, mais l’amitié reste entière – bisous de La Manche Mamy Annick

    • Merci pour ces mots, Mamy Annick.

      C’est vrai que l’amitié reste, même dans le silence.

      Bisous et douce fin de semaine.

  69. Tu es émouvante mon amie. Parfois j’ai envie d’une pause, je n’en ai jamais faite, de peut-être arrêter mais tu as raison il y a tout ce monde bloqueste que nous aimons et ne pourrions nous passer je crois !
    Je t’embrasse et bon retour chez-nous ma chérie amie

    • Tu as failli en faire le temps d’un dimanche, mais tu n’as pas réussi.

      Merci pour ta présence, Nettoue.
      Passe une douce journée. Bisous.

  70. Il y a une vie en dehors des blogs, et de la famille, mais au vu de se qui se voit autour de nous, on peut se demander : Quoi, au fait ?
    Bisous ma douce

  71. armide+Pistol

    Ton ressenti des départs et des retours est bien exprimé et ressenti. Il m’émeut et j’y adhère pleinement (surtout à la suite de l’été atypique que j’ai passé).

    • Je me doute… j’espère que tu es désormais totalement remise…

      Tu m’as manquée, Armide.

      Prends bien soin de toi.