Edmond Aman-Jean (1856-1936)

Juste un tableau, pour la communauté de Melly, même si ce n’est pas un peintre « d’ailleurs »… C’est « à Yeur » qu’il m’a conduite, là où je vais vous emmener aujourd’hui.

Un portrait, une « huile sur toile » de 1906 que l’on pouvait voir au Petit Palais, à Paris.

Aman-Jean_1906.jpg

Une image qui avait quelque chose à raconter…

Songe de femme

Elle est là, tranquille, son chien dort à ses pieds…
Pourtant, ne croyez pas qu’elle ne pense à rien, ainsi abandonnée sur son petit, si petit fauteuil.

Il faut aller au-delà de ce regard songeur, au-delà de la femme…

Juste au-dessus de ce petit coussin vert qui l’aide à trouver ce fauteuil moins inconfortable.

Regardez bien… au mur, accroché, il y a Elle aussi, et Lui.

Lui, c’est celui qui la peint.

Il l’a rencontrée un jour au parc, il en fait l’âme de son paysage, d’une allée ombragée où il aurait aimé être seul avec elle. Ce jour-là, ils ne l’étaient pas. Ils étaient restés bien sages… Elle lui donnait le bras.

Depuis, il la peint, un peu chaque jour, elle le regarde et elle rêve.

Son rêve n’est pas toujours gai, elle n’est pas libre de l’aimer.
Le chien aux pieds de la demoiselle, c’est un peu son ange-gardien.

Le peintre rêve aussi.

Sur la toile, il a dénudé une épaule, imaginé ce que serait leur rencontre…
Mais il sait bien que ce n’est pas possible… et c’est pourquoi il a laissé comme un regret dans le regard d’Ella.

© Quichottine, 17.01.2009

(Tableau publié pour la première fois dans « Le Refuge » et qu’on peut aussi retrouver ici : http://quichottine.fr/2009/01/songedefemme.html)

116 réponses à “Edmond Aman-Jean (1856-1936)

  1. Voilà une interprétation qui me plait miss Quichottine ! C’est aussi un exercice que j’aime faire, faire parler un tableau, photo, illustration… Merci à toi, bon W-E bises de jill

  2. Un bien joli moment à rêver avec cette charmante rêveuse, à imaginer la suite de l’histoire, si il y eut une suite !
    Bisous Quichottine

  3. J’aime beaucoup ce tableau et ta délicieuse interprêtation, Amielle.
    Ma connexion internet est faible et capricieuse… l’important est que chaque plongée est fabuleuse; tôt ou tard, viendront mes images sur la galère 😉
    Gros bisous, tout plein.

    • Profite bien de tes plongées… et n’hésite pas à demander de l’aide pour charger tes photos… Je sais combien ça peut être long.

       

      Bisous tout plein et douce journée à toi.

  4. Un très joli tableau : la femme du peintre. Il y a beaucoup de chiens dans les tableaux aux pieds des dames, c’est le symbole de la fidélité. Bises

    • Mon interprétation est donc bien proche d’une réalité où ce chien préserverait de toute infidélité…

      Merci pour ces précisions, Martine.

      Je te souhaite une douce journée, malgré la grisaille et la pluie.

  5. Belle analyse du sujet… et très joli tableau , je ne connaissais pas ce peintre. Bonne journée de repos je suppose.

    Bises de nous deux

    • J’avoue que je le connais peu… Mais j’aime ce tableau.

      C’est une fin de semaine un peu difficile, mais ça ira.

      Bises et doux dimanche à vous deux.

  6. Tu crois que c’est ce qu’elle regrette ???
    Bon week-end.
    Bisoux doux.

  7. Merci pour ce billet ma Quichottine. Un peintre galant et intimiste. On ressent un certain flou sentimental…
    Belle journée et GROS BISOUS.

  8. J’aime ton interprétation. Belle journée Quichottine
    bises

  9. Bonjour Quichottine,
    J’aime beaucoup l’interprétation que ce superbe tableau t’a inspirée , tu as su capter toute l’émotion qui se dégage dans son regard.

    Je te souhaite un très agréable week-end, ici nous ferons avec la pluie !
    Bises et à bientôt

    • La pluie ici aussi…
      Mais bon, le soleil peut être dans nos coeurs.

       

      Merci pour tes mots si gentils.

      Bises à à tout bientôt, Marie.

  10. Quelle délicatesse dans ce tableau mais aussi dans les mots de ton texte ! merci !
    Bon samedi
    Monelle

  11. Magnifique toile et avec tes mots qui lui tiennent compagnie c’est encore mieux. Me’rci de ce partage ma douce bibliothécaire.
    Belle journée et plein de bisous
    le matelot de la terre ferme

  12. salut
    pas mal le tableau
    bon week end

  13. j’adore cette façon intimiste d’interpréter un tableau. merci de partager ton ressenti . A te lire , j’y crois complètement. C’est sûrement cette histoire-là que raconte ce portrait de femme.
    bises bretonnes

    • Je ne sais pas… c’est ce qu’Ella m’a dit.

      Mais bon, on peut toujours la voir autrement.

      Bises et doux dimanche, Edith.

  14. que »l beau texte en pendant à ce songeur portrait

  15. Ce Monsieur le peintre Edmont-Amant-Jean avait de très belles « fréquentations ». D’ailleurs tu « dessines » admirablement la dame.
    Bonne journée de samedi
    Gigri

  16. j’aime beaucoup le tableau, et ton texte est splendide !
    bises et bon week-end

  17. Le regret dans le regard ,on le voit bien. Ce joli portrait a su t’inspirer une histoire tellement romantique !
    J’aime beaucoup!
    je te souhaite un bon week end. Bisous

  18. Bonjour Quichottine,
    un tableau tout en douceur et rêverie, oeuvre du tendre.
    Et puis tes mots pour l’accompagner, l’interprêter peut-être.
    Oeuvre d’un ami, d’un amant …qui sait?
    Merci pour ce moment
    Gros bisous

  19. lizagrèce

    C’est en effet une possibilité !

  20. Quelle jouissance cela doit être de peindre ainsi. Bon week end quichottine

  21. Hundertwasser disait qu’il rêvait quand il peignait… Quand il avait terminé,son rêve s’en allait, mais le tableau demeurait….
    Je t’embrasse, bonne fin de journée

    • J’aime bien l’idée de ce peintre qui rêve et ce tableau qui en est la trace.

      Merci, M’Annette.

      Passe un doux dimanche. Je t’embrasse fort.

  22. Bonjour Quichottine

    Dire qu’au même moment, Picasso peignait les Demoiselles d’Avignon. Quelle différence entre ce dandy aristocrate bien élevé, à la peinture romanesque et distante, avec la sauvagerie d’un Pablo ! C’est comme une fin d’époque, celle de la galanterie, alors que l’autre annonce la brutalité qui va survenir.

    Je ne sais pas s’il se sont rencontrés, mais j’aurai été curieux de voir s’ils avaient quelque chose à se dire.

    Bises du grillon

    • Je ne sais… Picasso aussi a eu sa période tendre.

      Mais il est vrai que notre monde est violence… de plus en plus.

      Saurons-nous retrouver une juste mesure ?

      Merci pour ta visite, Christian. Bises et doux dimanche.

  23. Bonsoir ma très chère Quichottine
    Quel merveilleuxs tableur d’une douceur extrème, elle semble songeuse, elle regarde le peintre et peut-être rêve-t-elle de lui
    Superbe texte, j’ai aimé !
    Bonne soirée
    Gros bisous
    Méline

  24. Je trouve ce tableau très romantique ainsi que ton interprétation… Elle a un regard lointain… Mais où vont ses pensées ? La robe juponnée prend énormément de place Dans ce petit cabriolet !
    Je t’embrasse très fort Quichottine. Merci.
    Bonne soirée.

    • La robe rend la jeune femme plus fragile, je crois…

      Merci, Liliane.

      Je t’embrasse très fort aussi. Passe un doux dimanche.

  25. Bon soir mon amie , ce tableau et superbe .Tu raconte s’y bien . Merci .Bon weekend , bizzzzzzzzzzzzz

  26. Et en 2012, quelle histoire lui inventerais-tu ? 🙂 Bisous

    • Je crois que je reviens rarement sur les tableaux déjà publiés.

      Celui-ci l’était sur un ancien blog, je l’ai seulement déplacé.

      Bises et douce journée, Cathycat.

  27. une belle jeune femme !!
    un superbe tableau et de bonnes infos !
    que du bonheur-
    bonne soirée ! bisous !

  28. Tu n’interprète pas, là ! Tu dis simplement ce que tous voient et racontent… Mais les séances de pauses sont-elles vraiment aussi longues que le temps que la demoiselle y consacre ? Pourquoi n’en voit-on pas encore le résultat accroché au mur du salon, au-dessus du piano ? Pourquoi faut-il toujours qu’elle retourne à l’atelier pour des finitions ou des retouches ? Ce regard languissant , est-ce celui de l’attente ou celui du moment, juste après ?…

    • Euh… Je sens là comme un reproche.

      Que de questions… j’avoue ne pas savoir. Je crois que la demoiselle a voulu garder un peu de secret.

       

      Juste après…. serait-elle si triste ?

  29. elle est d’une modernité étonnante….

    • J’aime beaucoup ce tableau… Je crois qu’il est intemporel.

       

      Merci pour tes mots, Annie. Passe un doux dimanche.

  30. C’est une belle façon de voir ce tableau.J’aime quand tu racontes ça fait voir les choses autrement.

  31. Bonjour Quichottine, vraiment beau ce tableau et ce poème. J’aime beaucoup la douceur qui s’y dégage. Merci !

  32. Elle me plait bien ta songeuse. Je me dépêche encore à la bourre ce matin et je n’ai pas lu ton petit texte. Je reviendrai
    bises

  33. Oui… De ne pouvoir prolonger cet instant…

  34. Eh oui, la peinture prenait plus de temps et laissait sûrement plus de place à la réflexion qu’une photo. La jeune femme s’abandonnait totalement à la virtuosité du peintre; elle pensait aussi puisqu’elle en avait le temps et le loisir pendant la pause.

    • J’ignore le temps exact que prenaient ces pauses…

      Certaines photos, j’en suis certaine, doivent aussi prendre du temps. 🙂

  35. On peut tout imaginer, c’est ça la richesse de notre imagination, et on y met aussi beaucoup de nous même dans notre interprétation
    En tout cas la tienne est séduisante !

    ps je trouve qu’elle ressemble à Anémone !

    bonne journée

  36. Je ne connaissais pas ce tableau et j’ai apprécié tes jolis mots pour expliquer le regard mélancolique de cette jolie dame. Bisous

  37. On peut se demander parfois si tout ne finit pas par des regrets, ce qui fut impossible, ce qui fut, tant parfois on maquille la réalité des vapeurs enivrantes du rêve…

    • Ce maquillage de rêve est parfois nécessaire… seulement pour survivre.

      Mais il est vrai qu’il n’en faut pas de trop… comme pour une jolie femme. Le maquillage peut la rendre encore plus jolie ou la travestir en ce qu’elle n’est pas.

       

      Tout est question de mesure… Pas facile.

      Merci pour tes mots, Adamante.

      Passe une douce soirée.

  38. je suis toujours émerveillée par les tissus sur les peintures c’est d’une finesse incroyable
    bonne journée
    raymonde

    • Certains tableaux me touchent plus que d’autres, mais j’admire toujours la précision et le savoir faire de ces artistes.

      Merci pour ta présence et ce partage.

      Passe un doux dimanche.

  39. J’ai toujours beaucoup aimé ce tableau et je l’ai utilisé deux ou trois fois au cours des années pour illustrer un texte ou un poème. Ton récit est absolument approprié à la délicatesse de ce tableau. Je me demande: « Est-ce la vraie histoire que raconte Quichottine? Ou est-ce une romance sortie tout droit de ses rêves? ». Quoi qu’il en soit, le tableau et l’écriture se marient admirablement. Merci de nous emmener sur la route des songes, chère Quichottine.

    • J’ignore quelle fut la véritable histoire de ce tableau… mais je l’aime beaucoup et c’est l’histoire qu’il m’a racontée.

      Merci à toi de m’y suivre…  Je t’embrasse très fort.

  40. elle semble aussi découragée…comme c’est triste un amour qui ne peut pas exister

  41. Sensibilité, quand tu nous tiens : mots ou tableau, c’est là et ça fonctionne.
    bonne journée.

  42. je reviens sur cette toile , elle est tendre et mélancolique.
    Bisous Quichottine

  43. Vesp le retour

    Le songe d une femme. Tous lesq hommes voudraient en faire parti et etre dans le reve

  44. Armide et Pistol

    Mon chien est lui aussi l’ange gardien de mes pensées;
    Comme tu décris bien ce tableau !

    • Contente que cela te plaise…

      J’aime bien imaginer Pistol gardien de tes pensées…

      Un grand merci pour ce partage. Doux dimanche, Armide.

  45. bonjour,
    Qu’il est beau ce tableau, quelle douceur !
    Et ton imagination a bien travaillé pour nous donner cette jolie interprétation.
    Bien amicalement.

  46. dentelline

    C’est beau Quichottine!
    Ce tableau est superbe!
    J’aime beaucoup car il peut inspirer énormément justement!
    Merci pour ce beau partage!
    Bonne journée!
    Bisous

    • Merci… C’est un tableau superbe, il me plaît infiniment.

      Je suis contente que tu l’aimes aussi.

      Passe un doux dimanche, Dentelline.

      Bisous.

  47. FéeLaure ♥

    Un amour impossible bouh c’est triste 🙁
    mais qu’il est beau ce tableau et j’aime ta façon de l’interpréter, merci pour cet agréable moment Quichottine
    Gros bisous de nous deux & douce journée

    • On ne peut pas toujours avoir ce que l’on désire…

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.

      Douce journée et bises à vous deux.

  48. J’aime beaucoup ton « interprétation »
    La toile est très belle et douce
    Bon WE

  49. katara C.Néri

    bonne journée, pour cause d’expo je passe très vite

  50. Mistigris

    bonjour QUichottine, que c’est beau ! belle découverte que cette toile, Bisous, MIAOU !!!!!!!!!

  51. canelle56

    Magique chez toi …Quelle belle imagination ..
    Bises à toi

  52. Ton regard  » du coeur » a repeint le tableau avec des pastels de sentiments .C’est magnifique . J’aime beaucoup. Douce journée ensoleillée j’espère , bisous.

  53. oui comme un regret , dans ce regard …

    un doux tableau !

    merci ma Quichottine !

  54. Ailleurs avec lui….VITA

  55. Le tableau est beauté, j’aime cette douceur, le texte est bien sur superbe – bonne nuit Quichottine

    • Merci pour le « bien sûr »… C’est un très beau compliment.

      Je t’embrasse fort, Agathe. Passe un doux dimanche.

  56. C’est dommage cet amour impossible, mais ont-ils le droit de s’aimer en cachette?
    Bisous, Flo

  57. Merci pour les explications… Il se dégage beaucoup de sérénité dans ce tableau!
    Bon dimanche

    • Ce n’est qu’une histoire… mais il pourrait y en avoir d’autres.

      Merci pour ta visite, Mireio.

      Passe une douce soirée.

  58. patdelapointe

    un tableau trés romantique.