Papilio, le monde merveilleux d’un doux rêveur

Dans un roman, il y a – presque toujours – un héros. C’est le personnage principal, celui qui prend souvent le plus de place, celui dont on suit les aventures ou les pensées au fil des pages. Ici, il s’agit de Papilio.

 

Mais, parce que ce serait lassant s’il n’y avait que lui, autour de lui gravitent d’autres êtres dont le rôle, même secondaire, est important.

 

Il y a ceux que l’on ne fait que croiser, le temps d’un paragraphe, d’une page. Ceux qui portent un regard sur le héros qui pourrait être le nôtre.

 

Ils donnent un avis qui doit être ensuite vérifié. Son opinion est-elle la bonne ou pas ?

 

Ici, disons que ce sera Raymond.

Il vit dans la rue, et,  comme tous les sans-abris du monde qui n’ont pas encore abandonné, il observe, et, ce qu’il voit de Papilio lui fait penser qu’il est fou.

 

 

 

« Raymond, le sans-logis, l’aurait observé un moment, se serait frotté les yeux, comme le font toujours ceux qui ne sont pas sûrs d’avoir bien vu, puis aurait hoché la tête en signe de désapprobation. Ce n’était pas un mirage, pas un rêve, mais celui qui chantait sous la pluie, à la lueur d’un réverbère, était sans aucun doute un dément échappé de l’asile. »

(p.12)

 

 

Papilio l’est-il vraiment ? La réponse sera dans le livre, évidemment. Vous ne voudriez pas que je dévoile tout…

 

 

Il y a les personnages que l’on suit plus longtemps. Le temps d’un chapitre, ou deux… ou un peu plus. Ceux qui nous permettent d’en savoir davantage sur le héros, sur sa personnalité, sur ses réactions face aux problèmes, à l’adversité.

 

Disons que je pourrais en faire un inventaire…

 

Voyons…

 

Comme dans beaucoup de contes, il y aurait…

 

Des dragons

 

 

 

« Celui qui l’emportait, de plus en plus vite, de plus en plus loin, était aussi un dragon, le plus beau, le plus grand, le plus fort. Fier et superbe comme un destrier en parade, il montait et descendait parmi ses congénères sans se préoccuper le moins du monde de ses voisins. Nul ne pouvait rivaliser avec lui et Papilio, enfin rassuré, se réjouit qu’il en soit ainsi. »

(p.62-63)

 

 

Des géants… qui ne seraient pas des moulins à vent et qui se mettraient à sa poursuite.

 

 

 

« D’abord accroupi, puis à genoux, le géant s’allongea finalement dans les fourrés. Ses immenses mains, avec précaution d’abord puis de plus en plus fébrilement, tâtonnèrent fouillèrent, grattèrent, déplaçant chaque petit caillou, écartant tiges et feuilles, dérangeant l’agencement des fleurs, écrasant ici ou là les noix qui avaient échappé à la précédente récolte… Il commençait à s’inquiéter sérieusement.  »

(p.76)

 

 

Un crayon magique…

 

 

 

« Lorsqu’ils le virent arriver, ils poussèrent de tels cris que ceux qui jusqu’alors étaient restés bien sages, dans le tiroir caché d’un très vieux secrétaire, se réveillèrent en sursaut.
« Comment ? Quoi ? Qu’est-ce ? Qu’y a-t-il donc ici qui justifie un tel tohu-bohu ? »

110712_dessinjournalier132.jpg
Les livres les plus anciens essayaient de remettre de l’ordre, mais c’était sans compter sur le maudit crayon qui se mit brutalement à battre la mesure comme un tambour major au sein de la plus effroyable bataille qu’on n’eût jamais vue. Ils s’envolaient, et, d’une étagère à l’autre, semaient au passage quelques pages, où points et virgules se bousculaient. »

(p.86-87)

 

 

Et même le roi improvisé d’un conte de fées moderne…

 

 

 

« C’était un vieux monsieur, très élégant. Il portait un foulard de soie rouge noué dans le col ouvert de sa chemise d’un blanc immaculé. Son pardessus noir laissait apercevoir les plis impeccablement repassés d’un pantalon gris qui tombait souplement sur des chaussures incroyablement brillantes par ce temps.
Je crus un moment me trouver en présence du roi d’un conte moderne dont les serviteurs dérouleraient, à son passage, un immense tapis rouge afin qu’il ne risque pas de se salir sur la boue des trottoirs et des chemins. »

(p.129)

 

 

 

Rencontres plus ou moins importantes pour la suite du récit…

 

Des arbres, des fleurs, des enfants, des adultes plus ou moins insouciants, et… Que diriez-vous si l’un des personnages principaux du roman était un ruban de soie rouge ? Que diriez-vous si vous appreniez que le meilleur ami de Papilio s’avère être quelqu’un que vous connaissez bien ?

 

Il faudra lire, bien sûr, pour en savoir davantage, lorsque le livre sera prêt, bientôt.

 

Le temps va s’étirer encore, mais si j’ai mis hier le point final à mon récit, sur un jour particulier de décembre, ce n’est pas parce que je crois encore au Père Noël (même si c’est vrai).

 

C’est peut-être parce que j’avais envie que la fin du roman ne soit qu’un commencement.

 

… mais vous n’êtes pas obligés de me croire.

 

 

214 réponses à “Papilio, le monde merveilleux d’un doux rêveur

  1. J’adore… mais impossible de mettre un commentaire à partir d’un téléphone portable d’où un long…silence.
    Mon âme d’enfant s’extasie devant une histoire où un crayon met un peu d’ambiance chez les livres

  2. Un foulard de soie rouge

    Un soleil à faire fuir le cafard

    Entre soi, tout bouge…

    Loop

  3. C’est bien simple moi je crois tout ce que tu dis ! (sourire). T’embrasse tout plein Quichottine

  4. Des dragons, des géants un crayon magique… il y a beaucoup d’ingrédients qui me plaisent.

  5. Tes extraits me font penser à l’univers de lewis Caroll et de merlin l’enchanteur
    Pourrais tu me dire quel est l’éditeur de ton livre ?

    • Dès qu’il l’aura accepté… Pour l’instant, je ne veux pas en dire trop… ce serait vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

       

      Je te tiens au courant dès que possible.

  6. On sent vraiment le plaisir immense que vous avez eu tous les deux de créer en symbiose. Quel bonheur d’avoir trouvé son alter ego pour offrir aux autres des histoires à rêver sa vie.

    • C’est un très beau livre… J’ai pris effectivement beaucoup de plaisir à l’écrire et à voir ce que Davy en avait fait.

       

      Il me plaît beaucoup… mais plaira-t-il à l’éditeur ? Je ne sais pas encore.

      Merci, Aude.

  7. L’as tu édité ou bien est-ce en cours ? Bisous

  8. Merci à toi pour ce bout de voile levé… Au plaisir de lire le tout alors, bon dimanche Quichottine, bizzz jill

  9. lizagrèce

    Les personnes qui n’ont pas de logis auraient toutes besoin de dragons pour les réchauffer, de crayons magiques pour refaire le monde et de géants pour les protéger.
    Peut-être n’as-tu pu sauver que Papillo mais s’il y en a au moins un c’est toujours ça

    • Je souris… C’est vrai que ce serait génial si dans la réalité les sans-logis pouvaient avoir recours à eux pour les aider. 🙂

      Merci, Liza. Passe une belle journée.

  10. A lire les extraits, mon âme d’enfant va y trouver son plaisir…. belle continuation avec bises de nous deux.

    • Je l’espère… mais il va falloir te montrer un peu patient.

      L’histoire ne sera pas en rayon avant un petit moment.

      Merci, Patriarch. Passe une douce soirée.Bises affectueuses à vous deux.

  11. c’est sympa de nous montrer quelques extraits de ton livre ! je sens qu’il va y avoir beaucoup de rêves
    bises et bonne fin de dimanche

  12. Si ton dragon est aussi coquin que celui de Jill.
    Si ton géant ressemble à celui d’Adamante
    Si, si … je suis en train d’imaginer tout ce que tu as pu mettre dans ton récit qui se termine en décembre. Comme tout pourrait avoir un vent de folie qui souffle dans le bon sens.
    Si tu n’as pas trop compris, ce n’est pas grave. J’avoue être un peu ailleurs et je t’admire d’avoir entrepris pareil travail.
    Bisous Quichottine.

    • Si… je crois que tout est possible dans les contes, et, finalement, c’en est un. Même si…

       

      Ce sont ces « si » qui feront peut-être la différence.

      Tu es très proche de ce que je ressens.

      Merci, Pimprenelle. Douce et belle soirée à toi. Bisous.

  13. KJikou ma douce bibliothécaiare, oh si je te crois volontiers.. Raymond me fait penser à tous ces gens qu’on vient de sortir de leur modeste demeure pour les mettre à la rue.. femmes, grands-parents, hommes et enfants..ça se passait à Annecy.
    Vi ce fut un beau mariage, une seconde déclation d’amour après 20 ans de mariage mais sans être passés à l’église.. voilà qui est fait! très émouvant.
    je te souhaite une bonne soirée
    bisous tout plein
    le matelot de la terre ferme

    • Merci… je crois que c’est important d’en parler.

      … et merci pour ta réponse.

      Douce et belle soirée à toi. Bisous.

  14. Cette présentation des  » personnages  » me met l’eau à la bouche et ce faisant rend l’attente délicieuse par ce qu’elle suggère à venir …
    Premières images d’un  » film  » et son générique … J’accroche !
    À bientôt donc, Papilio …
    Bises dominicales.

    • Un grand merci… si le manuscrit pouvait te plaire aussi, ce serait un grand pas pour moi… en attendant que le livre sorte peut-être un jour, s’il plaît à notre éditeur.

       

      Cela fait beaucoup de « si »… en attendant, il faut qu’il plaise à Davy. Je suis en attente de sa réponse. Mais il faut être patiente, Davy doit prendre le temps nécessaire pour approuver ou non ce que je lui ai envoyé.

      Bises et douce soirée. Merci pour ta présence et tes mots encourageants.

  15. On est en plein mystère… merci Quichottine tu nous mets l’eau à la bouche, tous les passages que tu cites sont alléchants.
    a bientôt dans l’espoir de voir ce livre enfin imprimé…
    Bises.

    • Il faut d’abord que le manuscrit soit agréé par Davy… lecture en cours là-bas. En tant que co-auteur, il a son mot à dire.

      Ensuite, il faut que je le fasse relire pour être sûre qu’il n’ait pas trop de coquilles.

      Enfin, il faut que je l’envoie à l’éditeur… et que celui-ci soit partant pour l’éditer.

       

      Ce serait génial… mais cela va demander encore un peu de temps.

      Bises et douce soirée, Jackie. Merci d’avoir donné ton avis. Cela me fait plaisir.

  16. Des extraits qui donnent envie de connaître la suite, c’est gentil de nous donner un aperçu, c’est très prometteur.

  17. Quelle imagination Quichottine, je suis admirative. Merci de ton passage chez moi qui suis si irrégulière dans mes visites aux amis.
    Je passe commande dès aujourd’hui pour ce « morceau de choix » tant attendu en préparation.
    J t’embrasse très fort.

    • Ne t’en fais pas, ma Dame de la Prairie. Je sais que tu fais ce que tu peux…

      Pour la commande, il faudra attendre un peu encore.

      Je t’embrasse très très fort. Prends bien soin de toi.

  18. Ha ! Quelques secrets dévoilés, j’ai l’impression de faire partie d’un cercle de privilégiés… 🙂

    • Tu l’es…

      J’espère que le livre dépassera le cercle de mes connaissances et amis…

      Merci, Askelia. Passe une douce soirée.

  19. J’ai pu découvrir le monde de Davy , il est infiniment poétique, et là tu crée le suspense…
    Connais-tu la Bd « De Cape et de Crocs » de Jean-Luc Masbou et Alain Ayroles qui sortent ces jours ci une nouvelle BD « de la Lune à la Terre » ?
    Bisous Quichottine

    • Non, je ne la connais pas… Je ne suis pas très BD.

      Mais merci de me l’indiquer, je regarderai.

      Bisous et douce soirée, Marine.

  20. tu es en train de nous donner l’eau à la bouche, coquine Quichottine … oops en relisant mon com , je vois que je ne suis pas la seule à le penser …

    • Sourire…

      Ensuite, je vais vous laisser l’oublier… jusqu’à ce qu’il soit sur les étagères d’une librairie.

  21. Papilio est un doux rêveur et je retrouve bien dans tes extraits vos deux monde à Davy et à toi. Je suis sûre que tu as fait une petite place à ton lutin car sinon il serait trop malheureux ;-)… ce livre va être un grand moment de bonheur pour tous. Gros bisous

    • Il était près de moi, mais il n’est pas vraiment dans notre histoire. Papilio se suffisait.

      J’espère vraiment qu’il plaira…

      Merci, Cathycat.

      Bisous et douce soirée.

  22. Un petit bout de voile levé ma Quichottine, vivement décembre …!!!! Bises et bon dimanche – ZAZA

  23. Bonsoir Quichottine. Des paragraphes bien choisis qui donnent vraiment envie d’en savoir davantage… Merci.
    Je t’embrasse Très fort.

  24. tu nous tentes par petites touches …
    bises et belle fin de soirée

  25. Je viens de préparer le coussin sur lequel je m’assois sagement quand je te lis. Pour une lecture de qualité il faut toujours s’entourer d’un minimum de bien-être pour mieux savourer. J’ai lu avec gourmandise ton lutin bleu… j’attends patiemment Papilio.
    Je t’embrasse. Douce soirée.

    • Je suis heureuse que mon Lutin bleu t’ait plu…

      Merci, Marité.

      Pour Papilio, il faudra attendre un peu, mais j’espère qu’il sera un jour en librairie.

      Douce et belle soirée à toi. Bisous.

  26. salut
    je te souhaite une bonne semaine

  27. mais si mais si je te crois ….Bonne nuit Quiche.

  28. M’étonnerai pas qu’un lutin ait tenu ta plume, Amielle !
    Quant aux dessins de Davy, ce sera une belle découverte, tu nous en dévoiles déjà quelques uns…
    Papilio m’intrigue. J’ai hâte de connaître le monde de ce doux rêveur.
    Douce nuit. Gros bisous, tout plein.

    • Je crois… enfin, j’espère qu’il te plaira.

      Merci pour ta présence, mon Amielle.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce soirée.

  29. J’aime le crayon magique. C’est osé de le mettre dans ta bibliothèque….. J’espère qu’il ne t’y mettra pas la pagaille pendant ta pause….. Mai sera vite arrivé heureusement. Bises

    • Il en fait un peu à sa tête… Mais comment l’en empêcher ?

      C’est vrai… plus que deux semaines avant le grand retour.

      Passe une douce soirée, Martine. Bisous.

  30. Tu as toujours des idées originales …
    Après mes problème d’ordi et un nettoyage complet, je dois recopier toutes mes coordonnées ! Grrrrrrrrr
    Bon début de semaine.
    Bisoux

    • C’est terrible de devoir le faire pour chacun… surtout que tu as beaucoup de visites à faire.

      Bon début de semaine à toi aussi.

      Bisous.

  31. c’est ce que j’appelle de la pause bien utilisée……

  32. J’ai hâte de te lire
    Amitiés,gros bisous, Flo

  33. Une fin de roman qui ne serait qu’un commencement…cela me convient tout à fait…bonne journée Quichottine!

    • Je crois que c’est important, pour Papilio qui a la vie devant lui. Il ne faut pas lui fermer déjà les portes.

      Passe une douce soirée, Gazou.

  34. Tu es comme ces pêcheurs qui jettent de l’appât à la volée, pour rassurer les poissons, qu’ils ne craignent pas de s’approcher de l’esche fatal. Gare, nous courrons le grave danger de nous laisser prendre à tes mots et d’en redemander… Si, en plus, sur la surface des pages se reflètent les images de Davy, nous serons définitivement dans la nasse de ton histoire… J’adore me faire du mal !!!! Bises

    • Sourire… je ne sais pas si je fais bien de vous en parler avant que le manuscrit ne soit au moins validé par Davy… J’attends de savoir ce qu’il en pense pour y faire les retouches nécessaires…

       

      Ensuite, il partira en relecture, et, après, je croiserai les doigts en l’envoyant à l’éditeur que nous avons contacté.

      Pourvu que ça marche !

      Je n’ai jamais tant eu envie qu’un livre soit en librairie…

      Est-ce un tort ? Je ne sais. J’espère… et je crois avoir fait pour le mieux.

       

      Ne te fais pas de mal…. Ce serait dommage. J’ai besoin de toi, moi.

      Bises et belle soirée, Galet.

  35. Hello Quichottine,
    Merci pour ces extraits, un pur plaisir.
    Bon début de semaine
    Bisous

  36. Bonjour Quichottine,

    Ton crayon a l’air bien turbulent. Il a dû s’échapper de mon atelier. 🙂 Un dragon, un géant… plein de choses qui intriguent dans tes extraits. Une mise en bouche qui donne envie. Merci. 🙂
    Gros bisous de bonne journée
    Martine

    • C’est fort possible… surtout si tu as volé celui d’un géant.

      Merci à toi, Martine.

      Gros bisous de bonne soirée à toi.

  37. Bonsoir ma Quichottine. J’espère que la page que je t’ai consacrée te plaira… Merci encore pour tout ce qu tu m’apportes…

  38. Bon mardi.
    Bisoux doux.

  39. Bonne journée Quichottine. Bisous

  40. Bonjour Quichottine,
    Tous les ingrédients sont réunis pour un conte parfait , j’ai hâte de le lire ! merci pour ce suspens…
    Je te souhaite une belle journée et je t’embrasse .
    Marie

  41. Un ouvrage prometteur. Le conte est bon…

  42. Petit coucou amical entre deux activités ou escapades photographiques.
    Bises et bonne semaine Quichottine !

  43. un petit bout de voile levé sur des sympathiques personnages … Tu dois être impatiente de voir ton livre imprimé : moi je le suis de te lire! Bisous

    • Je le suis, mais il faudra sans doute un peu de temps si le projet aboutit.

      C’est différent de confier le livre à éditeur, un vrai…

      Le temps dépendra de lui, mais, l’avantage, c’est qu’on pourra se le procurer partout.

      Bisous et douce journée à toi.

  44. patricia1711

    Bonjour Quichottine!
    Celà sent les vieux meubles encaustiqués, les planchers qui craquent. Tu écris dans ce décor? J’ai un foulard rouge pour accompagner tes voyages aux fils des pages les nuits un peu fraîches si tu veut.

  45. salut
    les rêves ca aident à vivre
    bonne journée

  46. Quichottine signe donc, avec le point posé, son retour parmi nous !
    Je pense que tu as bien fait, même si ton absence fut remarqué, de t’absenter… L’aperçu de ton roman est prometteur. Il plaira ! l’on peut y croire. Les petits et grands enfants prendront plaisir à prendre part, de leurs yeux et/ou oreilles, à l’histoire de Papilio et de toux ceux qui l’entoureront, de près comme de plus loin.
    Se peut-il donc que nous rencontrerons le Lutin Bleu ou encore Quichottine au cours du voyage ?
    Là, demeurera le mystère…

    Pour ces fois-ci et jour achevé, Quichottine, je te fais part de mon souhait ; ainsi, bonne soirée…
    Et, à bientôt !

    • Pas le Lutin bleu, non… Mais ton message a la solution de mon énigme.

      Merci, mon aminaute.

      Passe une douce journée.

  47. Apparemment ton histoire a déjà une certaine longueur. Tu nous mets l’eau à la bouche mais c’est le but…
    Bonne fin de soirée.

    • Un petit roman de littératude de jeunesse… de 150 pages.

      Ce sera chouette.

      J’espère qu’il plaira.

      Douce journée à venir.

  48. je reviendrai te lire car je viens te dire un beau bonjour et te dire aussi que je ne t’oublie pas.
    J’espère que tu vas bien?
    je reviens lire tes articles une autre fois et promis .
    À bientôt Quichottine.

  49. Il va être bientôt l’heure de « doux rêver  » Bonne nuit quichottine

  50. Je me dépêche, je vais à Paris ce matin. Un petit coucou en passant. Bisous

  51. Tu nous mets l’eau à la bouche, chère Quichottine, avec ces personnages sortis tout droit d’un livre (le tien!..)et qui déambulent en se dandinant un peu, comme s’ils paradaient dans un défilé de mode. On a envie de les suivre, de les questionner; ils ont l’air de nous raconter une histoire…et nous attendrons qu’ils soient fin prêts pour savoir exactement laquelle. Une très belle histoire, ça, nous en sommes certains, nous te connaissons bien et attendons avec confiance le moment où tu diras: voilà, c’est édité! Bisous, chère Quichottine, à bientôt.

    • Je croise les doigts pour qu’elle plaise aussi à l’éditeur.

      Elle me plaît à moi, et j’espère qu’on lui accordera la chance que d’autres n’ont pas toujours.

      Bisous et douce journée, Lorraine. Un grand merci pour ta confiance et tes mots.

  52. Gros bisous et bon mercredi
    Amitiés, Flo

  53. Bonsoir Quichottine !! quel teasing !! Ah oui !! celà donne envie de savoir si oui ou non , Papilio est un dément échappé d’un asile ou un sans logis pret à tout pour réussir une vie sociale stable …nous le saurons en lisant ce livre ! J’ai hate !! Merci à toi et belle soirée !

    • J’adore lire ce que vous avez déduit des quelques passages offerts…

      Merci à toi pour tes mots.
      Passe une belle journée.

  54. Un petit passage pour ne bises, et bonne nuit…. Bisous

  55. Bonsoir Quichottine, voilà une nouvelle qui fait plaisir, un secret que tu sculptais dans ta bibliothèque. J’ai très envie de lire la suite, tranquille en compagnie de quelques esprits… et dis-moi le meilleur ami de Papilio ne serait-il pas un peu bleu, juste un tout petit peu ? Amitiés.

    • Non… enfin si… mais pas tout à fait.

      Je croise les doigts pour que le projet aboutisse… et que mon propre rêve se réalise.

      Je n’ai aucune nouvelle de celui de Mériem…. Hélas !

  56. J’ai hâte d’être en mai pour retrouver tes billets. J’espère que ton livre avance. Bises

    • Le livre est maintenant fini en ce qui me concerne.

      Je souhaite pouvoir l’envoyer en mai à l’éditeur que nous avons contacté.

      Je croise les doigts.

      Bises et douce journée, Martine.

  57. Bon jeudi.
    Bisoux

    PS : merci de ton passage, malgré mon absence.
    Je ne sais pas si je pourrais visiter tout le monde car il y a encore une faille.

  58. Kikou chère Quichottine, comment se fait-il que tu ne trouves pas ma bébête préhistorique belle?? lol….. la pauvre je crois qu’il n’y a que moi qui la trouve belle (morte de rire) tu vois comme quoi on s’attache toujours au faciès!!
    tout plein de bisous et belle journée
    le matelot de la terre ferme

    • Ben voilà… je l’imagine bien plus grande, et, moi, pauvre microbe, j’ai peur !

       

      Tout plein de bisous à toi aussi. Passe une douce journée.

  59. il y a du monde dans ta tête!!!

  60. Je passe, toujours avec des déconnexions intempestives …
    Bonne fin de semaine.
    Bisoux doux

  61. Bon week-end. Bises Quichottine

  62. Bonjour Quichottine, sous les averses intermittentes … Je me croirais presque … ailleurs ! 😉
    Bises amicales.

    • Je crois que nous l’étions pendant un certain temps…

      Bises et douce journée à venir, Midolu. Un immense merci à toi.

  63. Merci de tes visites toujours chaleureuses quichottine. Bon we !

  64. Je passe te souhaiter une belle fin de semaine, bises.

    • Merci, Solange.

      Je vais retrouver mon temps… pardon d’avoir été si « absente ».

      Bises et douce journée à vous deux.

  65. Un petit coucou, toujours en galère …
    Bon week-end.
    Bisoux doux

    • Hélas… c’est vrai que ce doit être terrible d’être ainsi privée de connexion confortable.

      Bisous doux et belle journée à venir.

  66. Bon samedi malgré le mauvais temps mais pour écrire peu importe. Bises

    •  C’est vrai que le temps n’est pas favorables aux grandes promenades… mais l’écriture est achevée.

      Bises et douce journée à venir.

  67. Juste pour le plaisir ,
    Je viens te souhaiter un beau week-end Quichottine
    Bises et belle journée

  68. bonsoir Quichottine,
    je suis en retard – comme toujours – un grand petit bout de voile est levé – le mois de mai sera vite là – j’attends aussi avec grand plaisir

    je t’embrasse
    agathe

    • La rentrée de la bibliothécaire est pévue pour tout bientôt.

      Merci pour ta présence et tes mots, Agathe.

      Je t’embrasse.

  69. Bon week-end Quichottine
    Bisous

  70. Bon dimanche.
    Bisoux doux

  71. bonjour, je parcours tes mots tes lignes avec autant de plaisir.. je m’attarde lis et relis
    merci
    bises babeth

    • C’est tout gentil… tu sais, il y a plus de mille articles dont certains te plairaient peut-être.

      Merci pour ta présence et ces mots.

      Bises et douce journée.

  72. Petit coucou avant d’aller fêter les 2 ans de Clarisse. Gros bisous Quichottine et bonne fin de dimanche !

  73. Bonne après-midi douce Quichottine j’espère sous le soleil.
    tout plein de bisous de l’aude
    le matelot de la terre ferme

  74. Oh ! des crayons magiques, des dragons, un monsieur qui danse sous la pluie ( pourquoi pas ? )j’aime aussi la pluie…
    Merci Quichottine pour ce rideau entrouvert sur le rêve …
    Bon dimanche !

    • C’est un rêve ancien… devenu réalité grâce à Davy.

      Il manque très peu de choses pour que tout aboutisse d’un projet bâti en commun.

      Passe une douce soirée, Marcelle. Merci pour ta visite.

  75. Bon début de semaine.
    Bisoux doux

  76. Mamychachat

    Voici déjà quelques passages du livre bien dévoilés ! Si le point final a été mis en décembre, le livre ne devrait plus tarder à apparaître ?
    Merci pour ce résumé plein de mystères …
    Bon dimanche ma Quichottine et gros gros bisous

    • La fin du livre se passe en décembre, mais je viens seulement d’envoyer le manuscrit à Davy. Il y aura forcément des retouches, tu sais bien que tout ne va pas toujours au premier essayage…

      Mais la première étape est franchie. C’est chouette !

      Si tout va bien, nous l’enverrons à l’éditeur bientôt… et qui sait ?

      Gros bisous tout plein et douce journée à toi.

  77. Quelques petits bouts dévoilés … mise en appétit 🙂

  78. M'annette

    j’aime beaucoup ta dernière phrase…
    j’aime les histoires où le héros est très entouré de personnages qui ont leur vie, leur façon de faire évoluer les choses.
    Bon courage pour la suite, je te souhaite de trouver un bon éditeur.
    Je t’embrasse fort.

    • Je souhaite que celui auquel je pense ait envie de lire le livre jusqu’au bout…

      Mais n’est-ce pas un rêve de plus ?

      Merci pour tes mots et ta présence, M’Annette. Maintenant, il faut attendre un peu… peut-être beaucoup.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce soirée.

  79. FéeLaure ♥

    Merci pour ce partage Quichottine, tu nous diras quand ton livre sortira 🙂
    Douce soirée & gros bisous de nous deux

    • Je vous le dirai… Je pense qu’il faudra un peu de temps. Je voudrais vraiment qu’il soit disponible en librairie.

      Bisous et douce soirée à vous deux.

  80. Durgalola

    tu es une amie de Saint Exépury et ton prince Papilio me charme déjà
    bises

  81. Mistigris

    bon alors faut attendre la fin pour pouvoir le lire….patience donc ! Bon courage, gros bisous, MIAOU !!!!!!!

    • Encore un peu… je vais arrêter de vous en parler, jusqu’au jour J.

      La bibliothécaire va reprendre un peu de service bientôt.

      Gros bisous et douce soirée. Merci, Mistigris.

  82. Les personnages secondaires sont très importants .Ils permettent au personnage principal d’exister , voilà pourquoi ils doivent être choisis avec soins. Tes petits morceaux parcimonieusement distribués ont un parfum de gourmandise ….on en voudrait plus!
    A bientôt .Douce soirée, bisous Quichottine

    • Il faudra attendre un peu pour en savoir davantage.

      Mais la bibliothécaire reprendra un peu d’activité d’ici peu.

      Bisous et douce soirée, Erato. Merci.

  83. katara C.Néri

    Que la fin soit un début, et la boucle est bouclée façon mandala j’aime ça bisosu

  84. Douce rêveuse à la tête emplie de pensées toujours positives… C’est aussi pour cela que l’on t’aime
    Bises ma belle

  85. Et bien voilà comment on donne envie de se précipiter sur un livre …mise en bouche parfaite , sourires
    Bises Quichottine

    • L’embêtant, vois-tu, c’est que j’ai vraiment envie que ce livre soit un jour disponible en librairire… donc, il faudra attendre un peu pour le lire.

      Mais je vous tiendrai au courant.

      Bises et douce soirée, Canelle. Merci !

  86. Forcément , on a envie de savoir ce qui se passe pour Papilio , de sa vie de sans logis à sa rencontre avec ce roi improvisé et si c’était la même personne 😉
    Bonne soirée Quichottine Bisous :*

    • Papilio n’est pas un sans-logis… et le roi n’en est pas vraiment un. Mais la rencontre sera déterminante.

       

      Bisous et douce soirée. Merci pour ta présence et tes mots.

  87. J’aime bien le crayon « le fripon divin », celui qui remet un peu en question l’ordre établi ……VITA

  88. katara C.Néri

    Un gros bisou du jour frisquet chère quichottine

  89. Marc Lefrançois

    Une nouvelle publication? Tu as un éditeur en vue?

  90. je reviendrai Cariña… mais là..même pas la force de lire l’article…. juste une grosse fatigue…

    • Ce doit être très dur pour toi en ce moment… prends bien soin de toi, Cariña.

      Je t’embrasse tout doucement, pour ne pas te fatiguer davantage.

  91. Quichottine, je pense qu’il me plairait. Je vous fais confiance, à toi, à Davy, et à Papilio … 😉

  92. katara C.Néri

    belle journée quichottine bisous

  93. Merci beaucoup , Quichottine , pour tes voeux !!
    Je t’embrasse .
    Francine .

  94. Mamy ANNICK

    Un futur ouvrage qui prend vie ……………douce soirée (pour nous pluie, vent et même tonnerre depuis ce matin) bisous Mamy ANNICK

    • La nouvelle semaine semble vouloir ressembler à la dernière… pluie et orage ici aussi…

      Bisous et douce journée, Mamy Annick.

  95. Merci, pour tout ces rêves ma Quichottine et bonne semi-pause
    Bises

  96. Comme tu sais éveiller la curiosité…
    Merci Quichottine

  97. katara C.Néri

    Je passe te faire un petit coucou du jour et un gros bisou Quichottine.

  98. Gros bisous et bonne fin d’après-midi
    Amitiés, Flo

  99. J’aime bien tes semi-pause Quichottienne , ça veut toujours dire que tu n’es pas loin 😉
    Bonne soirée
    Bisous :*

    • C’est vrai… je ne suis pas vraiment très loin…

      Sauf lorsque je suis au bout du monde, sans connexion.

      Bisous et douce journée, Urban.

  100. katara C.Néri

    Je te souhaite un doux week-end chère Quichottine bisous

  101. katara C.Néri

    Belle journée et beau week-end à toi Quichottine

  102. Bon dimanche Quichottine @>—>—
    Bisous :*

  103. alors ce livre est fini ? mais un livre n’est jamais fini puisque sa vie continue dans la lecture des autres
    bonne soirée

  104. Gros bisous et bonne semaine Quichottine
    Amitiés, Flo

  105. Johann S

    Ouch!! Va falloir que je mette à jour les lectures par ici!

    Muxu Quichottine!

    AingeruA

  106. Je me demande ce que je faisais le 15 avril?… Il est vrai que j’étais en plein dans mes problèmes oculaires mais … je crois que c’était terminé…
    Je me suis écartée des blogs c’est là tout le problème. Et voilà pourquoi j’ai aussi raté ta demande de relecture…
    J’espère que vous avez trouvé un éditeur et surtout qu’il aura du succès.J’ai hâte de me le procurer.
    Bonne fin de soirée.

    • Tu étais dans tes problèmes occulaires, je crois..

      Nous attendons sa réponse. Si elle est positive, il n’y aura plus qu’à espérer que le public l’aime aussi.

      Douce et belle journée, Marie. Je t’embrasse.

  107. je suis venue aux nouvelles… j’ai raté plein d’épisodes de ta publication et je m’en veux beaucoup. Toi qui a fais tellement pour moi. Je suis impardonnable mon amie. Problèmes de vue à l’époque certes mais quand même…comment ai-je pu mettre ma vie (de blogs et d’ailleurs aussi…) à ce point entre parenthèses?…
    je t’embrasse.

    • T’en fais pas, le livre est encore en instance, en attente d’éditeur. Je n’ai pas encore toutes les réponses alors, je peux encore espérer qu’il trouve le sien.

       

      J’espère que tout va mieux maintenant pour tes yeux.

      T’en fais pas… je sais bien qu’on ne peut pas être partout. Je te tiendrai au courant.

       

      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.