Le coin des… ???

Vous savez, un jour, j’ai mis une page blanche à votre disposition, une page pour y dire tout ce que vous voudriez, une page à remplir, de tout et surtout de petits riens… En fait, cette page blanche est devenue, grâce à vous, quelque chose d’aussi beau que ce tableau de Magritte !

Magritte, « Page blanche », 1967

Il y avait eu, auparavant, celle où vous pouviez laisser votre « carte de visite« … Je me disais que c’était important. Je croyais que le plus important, dans un blog, c’est de savoir où retrouver ses visiteurs, de pouvoir leur signaler le plus rapidement possible les événements importants.

Mais, là, je trouve que ce n’est plus suffisant.

Dans les écoles, pendant un temps, il y a eu la boîte à idées, celle des gros mots aussi…

Celle où l’on pouvait dire d’énormes méchancetés, même de façon anonyme, seulement pour ne pas avoir à les dire trop fort, dans la cour de récréation ou ailleurs.

une boîte à idées

Moi, je vous avais parlé du Cahier de mes colères… après Le grand livre des peurs.
C’était une bonne idée, parce que les sentiments sont très nombreux.

Il n’y a pas que l’amour et l’amitié.

Le monde est ainsi fait qu’il faut parfois des exutoires, des corbeilles à papier où l’on jette rageusement ce qui ne plaît pas, ce qui nous semble imparfait.

Il n’y a pas de raison, il faut aussi des endroits pour que ceux qui veulent parler haut et fort, même dans un lieu où il est d’usage de chuchoter pour ne pas déranger les autres, puissent se faire entendre.

Ce sera ici… parce que j’ai décidé de ne jamais jeter de commentaires.

(clic image pour la voir dans l’article d’origine)
Merci à Milie qui m’a donné l’autorisation de m’en servir sur mon blog.

Ici, tout le monde aura le droit de crier, de râler parce qu’il se sent abandonné, de dire que la bibliothécaire est nulle… et tout ce que je n’imagine même pas…

 …

Tout le monde le pourra,
surtout les jours où ça n’ira pas.

Comme ça, ces jours-là, je saurais me faire toute petite, rester dans mon coin, là-bas, dans l’encoignure de ma fenêtre, près du vitrail de mon amie Chris.

Banniere_Chris.jpg

Je ne bougerai plus, ne ferai plus de bruit, pour vous laisser exprimer votre mécontentement..

C’est normal, je crois.

Alors, si vous ne voulez pas dire de méchanceté,
si vous n’avez pas de gros mots,
si vous voulez vous exprimer tranquillement sur l’utilité de ce billet,
c’est ici (clic)

[Pemière édition le 4.05.2008]

304 réponses à “Le coin des… ???

  1. Ma douce Quichottine, tu me fais rire… alors j’essayerai la page blanche quand je serai en colère promis.. parce que tu ne reviens pas assez VITE !!!!!
    plein de bisous
    chantal

    • Tant que tu ne remplis pas le bureau des réclamations de vociférations… (rires !)

      Plein de bisous, pour toi aussi.

  2. Ah, mais tu l’a fait! A+

  3. Je n’aime pas Céline. Je n’arrive pas à accrocher à son écriture alors je suis venue le dire ici. Bises

  4. Suis pas sure que tu aies beaucoup de commentaires sur cette page-là ;-Þ

    Si, je viendrai parfois te dire P…. de B… de M…..
    mais qu’est-ce qui t’arrive !!

    Tu me fais rire avec tes commentaires « question-réponse » 😉

    Gros bisous Quichott’

  5. Très amusée de ce petit coin supplémentaire dans lequel je n’osais pas venir….puisque je n’ai aucune récrimination à ton encontre …Désolée…mais ça m’étonnerait que tu aies beaucoup de monde ici…ah , peut-être Ruru ? mais il ne sort pas des chiottes , alors….Je peux ?…un bi , même si c’est pas l’endroit adéquat, mais tu me connais un peu n’est-ce pas ? je n’en fais qu’à ma tête…LOL…

    • Il y aura tous ceux qui sont comme toi et qui viendront me faire un coucou « clin d’oeil »…

      Merci d’être là, Blanche !

      (reste comme tu es, tu me plais comme ça !)

  6. Bonjour Quichottine,
    Je venais de chez Polly, riche idée que la page blanche ;-)))
    C’est vrai que parfois on découvre des commentaires plein d’intêrets. Allez je poursuis mon petit tour…

  7. Eh Quichottine c’est une endroit tranquille ici personne pas à faire la queue….On écrit ce que l’on veut, Tiens par exemple j’espère que tu vas bien et que tu as profité de tes petits enfants. C’est gentillet ça ,plus hard maintenant…..Je te remercie d’être venue faire un petit coucou à Guthin j’aime ta présence sur mon blog.
    Si un jour je ne suis pas content  je me mords les doigts pour ne pas  écrire .
    Voilà ma Quichottine éh j’espère que tu les lis ces comms il s ne vont pas tout droit à la poubelle ….
    Te fais de gros bisous ton ami
    GG

    • C’est un endroit pour qui veut… en fait pour l’instant, je n’ai pas eu beaucoup de réclamations…
      (sourire)

      Ne te mords jamais les doigts ! Tu as vu, ici, il y a une page spéciale, que j’ai arrangée exprès pour rassurer un peu ceux qui auraient envie de crier…

      Je lis les commentaires, j’y réponds… comme ailleurs !

      Et là, je suis venue te rejoindre ! merci pour tes bisous, GG !

  8. « La bibliothèque reste ouverte en l’absence dela bibliothécaire. La clef est sous le paillasson. »
    Oui, mais où est le paillasson ?
  9. Voilà : Je viens protester officiellement : c’est Peubeureu (dixit P’titbouchon ) qui va remporter la mise ! l’a répondu à ta question à minuit juste passé d’un chouïa !!! Un comble ! Il dort pas ce mec ?… Moi je roupillais paisiblement , il en a profité !
    Bonne journée chére Quichottine  😉 nôtre petit virus …lol…

    • Peubeureu, il n’avait fait qu’une approximation… tu aurais même pu affiner le résultat !

      Si, je pense qu’il dort… mais il fait comme Chris, il écrit quand il a la paix !

      Bonne journée à toi… Gros bisous !

  10. Bientôt « Quichottine le retour » !!
    Tous les jours je suis passée faire un tour, comme tout roulait sans problème, je suis restée discrète et j’ai laissé tes visiteurs se promener tranquillement 😉
    à bientôt Quichott’
    Je t’embrasse

  11. Je viens râler un peu car l’absence de la bibliothécaire commence à être longue….. Tu nous manques. Bises

  12. Et dans les usines les boites à suggestions (Sécurité, amélioration des matériels et des conditions de travail), mais n’étaient, en réalité,pris en compte que ceux qui amélioraient la productivité et la protection des matériels !!

    Bises !

    • Comme partout… mais ici, je t’assure que j’essaierai de tenir compte des réclamations, dans la mesure du possible !… après tout, c’est mon blog et je n’ai pas à en tirer de bénéfice, seulement à m’y sentir bien.

  13. Ton com laissé chez Polly sur « l’amitié » m’avait interpelé, je reviens faire un p’tit coucou par ici et me voilà bidonnée devant son « … la fête des mère m’emmerde ! ». On s’ennuie pas avec vos deux :-)))

  14. Chére Quichottine , cette page blanche est une bénédiction parce que pas obligée d’attendre et plus encore parce qu’il est possible de te dire que je suis très perplexe…je lis les coms en long , en large , en diagonale …j’ai vraiement de la difficulté à bien comprendre et comme j’ai hélas, le défaut de prendre au premier degré , je me pose beaucoup de question : Chris et les autres ?…je ne sais qu’une chose , Chris est tout a fait prioritaire dans mes amitiés virtuelles – je ne sais que ça !!!
    Je vois que tu es en voyage chez toi , aussi mon bi va t’arriver plus vite  😉  Bonne journée petit virus

  15. Sais tu que paillasson est mon de famille au pluriel et en Italien.

    Bises et bonne journée !!

  16. Je viens d’aller lire le billet de Chris, tu te doutes bien que j’y adhère à cent pour cent !!!
    quand vas-tu comprendre qu’elle a raison et que certain(e)s qui te tiennent ce discours depuis un moment, ne racontent pas que des âneries ;-Þ
    C’est bientôt la fin du printemps, mais il te reste encore un peu de temps pour faire le grand nettoyage !!!

    Je t’embrasse Quichott’

    • J’ai lu ton commentaire chez elle…

      Je sais que tu adhères à tout ça. Mais l’une comme l’autre n’avez pas tenu compte de toutes les données du problème.

      J’en suis navrée.

  17. Aujourd’hui je vais remplir ta page blanche puisque c’est le défouloir… et aujourd’hui la douce chantal est en colère… contre cet incroyable accident de bus scolaire qui a tué 7 enfants et blessé 25 autres tout près de chez moi à un passage niveau.. Une horreur, une atrocité.. j’imagine ces parents qui ont attendu deux heures avant de savoir si leur enfant était mort ou vivant.. alors que l’année devait se terminer dans la liesse par une promenade en car… en colère contre le temps qui finit par me rendre morose.. la terre ne pourrait-elle pas s’arrêter un peu de tourner et se placer devant le soleil.. qu’il réchauffe mes vieux ossements? en colère contre moi d’être sortie ouvrir la porte à mes chiens avec mon Kiwi sur l’épaule, et qu’il en a profité pour s’envoler et ne pas revenir depuis 3 jours, je suis en colère d’être inconsolable.. en colère contre cette vie qui n’arrête pas d’augmenter et voir les factures arrivées en me demandant comment je vais faire.. en colère.. très en colère..quelle putain de vie… voilà c’est dit.. ça fait du bien ma Quichottine. Mais rassure toi pas de colère contre toi au contraire.. et c’est d’ailleurs pour cela que je suis venue épancher ce mal en moi aujourd’hui sur ta page blanche. La voilà bien sombre tout à coup, tu ne trouves pas ?
    Quelle bonne idée que « ce défouloir » une idée géniale..
    Je te fais des bisous tout, tout,tout plein et je te dis à bientôt.
    Chantal

  18. Où est mon chevalier préféré ? Qui l’a enlevé ? Y a-t-il eut demande de rançon ? Sancho y est-il pour quelque chose, pourquoi lui-aussi est introuvable ?
    Comment feront les moulins, moutons, tenanciers d’auberge et autres habitants de la Mancha pour vivre ?
    Qui exterminera les monstres, les dragons, les hordes de maures ?
    Qui aimera Dulcinée ?
    Qui donnera une seconde vie à Sancho ?
    Qu’est-ce qui s’est passé, une embuscade ? N’avait-il plus de potion magique, celle qui pue et qui fait vomir, mais qui guérit tous les maux ?
    Que fait la police ?
    Avis de rcherche
    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
    Don Quixote de La Mancha
    Chevalier de son état
    Encore en bonne état
    Mine triste et gaie à la fois

    • Il reviendra bientôt, Mr Yoyo. Il reviendra grâce à toi, grâce à Davy, grâce à tous ceux pour qui ces rendez-vous étaient importants.

      Merci d’être là.

  19. Coucou, Amielle.
    Même un petit matelot comme moi peut entrer dans la Bibliothèque de Quichottine, chaque fois qu’il fait escale ! Quel bonheur avec les livres et les tableaux que tu racontes aussi bien que les contes. Ta petite voix cristalline apporte du rêve à qui est libre de venir t’écouter. Par tes billets, j’ai retrouvé la joie de lire et étendu mes lectures.
    Je souhaite , ma bibliothécaire préférée, que tu restes sereine si tu traverses une tempête. L’amitié, virtuelle ou réelle -en Italie par exemple- permet d' »essuyer des grains » sans dommage. Après la tempête, brille le soleil !
    Gros bisous

    • Mais quand reviendra-t-il ?

      Il ya eu beaucoup de dommages… la bibliothèque aura du mal à s’en remettre.

      Gros bisous à toi aussi, Amielle…

  20. En vieux routier des chemins de l’information, j’ai fini par croiser le Bel Hidalgo. Il a un peu de rides, mais il est disponible, à l’écoute des spectateurs, qui en redemandent.
    Je lis ci-dessus le com de Clo, j’ai failli mettre presque la même chose, il y a quelques jours. Je ne suis pas un litteraire, je suis loin derrière, mais si un nettoyage venait à être fait suite à une demande extérieure, je pense que je vais me balayer moi même. Chacun est libre de balayer un peu son blog, je pense simplement que cela doit être un droit, pas un devoir à faire sous la dictée.
    Rien n’y personne ne m’empêchera de venir quand même lire ici ou ailleurs, là où je trouve évasion, intérêt, info, humour et avis sur tout, pas sur n’importe quoi.

    • Tu peux me donner l’adresse ?
      Clo a eu ma réponse en privée, je la lui donne aussi ici. La tienne est avec ton commentaire suivant.

      Tu n’auras nul besoin de te balayer toi-même… et je n’ai nulle envie de te balayer…

  21. Non, je ne ferais pas comme le lapin, même l’écrivain ne peut empêcher un lecteur de lire. Dommage que certains demandent en plus que la critique ne soit que positive et de qualité, deux choses très subjectives.

    • Il n’en est même pas question, Mr Yoyo !

      Je ne l’ai jamais exigé, ce n’est pas dans mes habitudes… et ma bibliothèque n’est pas le lieu sacré où seuls quelques érudits auraient le droit de se rendre…

      Tu es le bienvenu ici, tu le seras toujours.

      Merci d’être là !

  22. Quand est-ce que tu reviens ? Tu me manques.

  23. Chouette, la bibliothécaire est de retour… bon, bien que j’ai trouvé qu’elle a été un « gringe » morte de rire.. en son absence….. mais après comme elle le dit si bien elle a droit de faire et de dire ce qu’elle pense..et elle a bien raison…
    Pourtant je m’essuye toujours les pieds avant d’entrer… et les tags personne n’est obligé d’y souscrire, il suffit de juste répondre poliment que l’on y tient pas.. lol.. ma douce amie je cherche un coin tranquille pour te parler mais je n’en trouve pas!!!! je te fais des millions de bisous
    chantal

    • Morte de rire aussi, Chantal !

      Je sais bien que tu t’essuies toujours les pieds avant d’entrer… et que tu remets tout en place !

      Merci d’être là… et d’être toi !

  24. Hihihi…tu es une petite maline toi , en ouverture de cette page résevée aux protestations en tous genre , un tableau somptueux de Magritte ! Histoire de désarmer ?…c’est très amusant quant on y pense – de toutes façons , Tu es  vierge de tous reproches en ce qui te concerne ,alors….mon esprit de contradiction est venu te dire …Il est chouette ton blog ! LOL…fallait bien que je vienne t’embêter…fais trop chaud , j’ai presque mouru ….LOL..

    • Merci, je ne sais pas si je suis vierge de tout reproche, mais je sais que j’aime aussi mon blog, ce qu’il est, comme il est.

      Tu ne m’embêtes pas, même si je sais que je ne vais pas pouvoir venir te voir tout de suite… je me suis mise en retard !

      Je viendrai tout à l’heure, prends un peu de repos… et surtout n’oublie pas de te désaltérer s’il fait trop chaud.

      Gros bisous

      ps : Magritte, c’est seulement parce que je l’aime bien !

  25. Puisque tu ne me connais pas encore assez bien, je t’aide un peu (beaucoup) ici.

    Cette réponse à ton commentaire ne sera publiée chez moi que lorsque suffisamment de lecteurs seront passés, ou que l’un d’eux aura éventé cet acrostiche anodin.

    Je te remercie encore pour le coup de projecteur, si ton blog tombait aux oubliettes d’over-blog, le mien creusait le fond des catacombes.

    Grâce à toi j’ai quelques nouvelles visites, donc du monde sur la piste que je vais pouvoir faire danser. Je produis peu chez moi étant occupé à jouer dehors, mais ça, ça ne se voit pas et le blog en pâtit un peu, d’où l’idée de jouer, comme le souhaite Kinou, mais à domicile cette fois-ci.

    Chutt, tu ne lui dis rien pour l’instant, voyons si cette fois elle sera plus attentive comme elle le mentionne dans son  commentaire sur le grand bleu.

     

    Au passage, il eût mieux valu que tu t’appelâtes  comment déjà ?

    Ca ne change pas grand chose pour moi.

    Et je te fais des bisous tout simplement.

     

    Philippe

     

    Alors là rien ne va plus

    Mon abricot est en couleur, mais,

    Il y a quelque chose en plus

    Et comme j’en suis l’auteur

    Lis bien tout tu n’as pas vu

    L’indice est près du nom d’auteur
    Et il y a une faute en plus………………………….. (des redondances ici)

    • Je ris, Amielle n’est qu’un surnom que nous nous sommes donné, Siratus et moi, parce que nous sommes amies et que nous sommes aussi jumelles puisque nées le même jour !

      Merci pour ce nouvel acrostiche que nous pouvons donc partager elle et moi.

      Je ne suis pas très douée pour tes jeux, Philippe, mais je suis heureuse de pouvoir y participer !

  26. Je viens de voir ton commentaire
    Et pense à cette pauvre Kinou
    Une fois de plus elle ne touche terre
    Avec ces com’ à rendre fou

    Je m’ammuse bien avec ces vers
    Jouant sur les sous-entendu
    L’abricot et les commentaires
    A force je vais être reconnu

    Je vais sûrement faire un article
    Sur ma façon de vous traiter
    A vous faire tourner en bourriques
    L’échange sur bleu le mériterait

    J’ai beaucoup aimé sa musique
    Au premier rang de ce concert
    Je compte donc sortir un disque
    C’est je pense une bonne chose à faire

    C’était juste un mot en passant
    En te souhaitant une bonne journée
    Je viens de répondre à l’instant
    A ce mot que tu m’as laissé

    • Je vois bien que tu t’amuses… Surtout devant nos hésitations !
      Nous verrons bien qui sera le/la plus têtu(e)…

      Sortir un disque ? Tu y songes vraiment ?

      Je sens qu’il va encore falloir réfléchir à tes mots …

  27. Vos hésitations sont le moteur et le ressort de ce jeu.
    Elles me permettent simplement d’écrire de nouveaux billets, sans elles tout s’arrête.

    Tu viens de passer juste avant moi chez Kinou, et ton « pot-aux-roses » est splendide.
    Je t’en remercie ici, car gâce à toi, j’ai trouvé la msique qui illustrera cet article.
    C’était tellement évident que je n’y avais pas pensé.

    Bisous Quichottine

    • C’est vrai que tu dois rebondir sur tes commentaires… comme nous.

      Merci pour tes mots, Philippe !

      Bisous à toi aussi

  28. ça serait pour prêter le tableau demandé, où dois-je l’envoyer ? je n’ai point trouvé la boite email de Quichottine ? à moins que je le fasse passer par Polly qui te transmettra « Brocéliandre » ?
    Merci de ta visite, bonne soirée

    • Je te prie de m’excuser, je n’ai pas laissé mon mail… je te l’envoie tout de suite ! Merci infiniment pour cette image que tu me prêtes !

      Merci infiniment ! Bonne soirée à toi aussi

  29. Pardon d’avance chère Quichottine , le reproche ne te concerne pas mais tu es la seule à qui je peux venir dire ma colère devant la nouvelle disparition d’un Bill qui a supprimé une fois de plus la musique dont il nous avait fait cadeau !!!!  Droit de vie et de mort bloguien !!! Je suis ulcérée d’une telle attitude  ;-((( 
    Est-ce Bill qui joue très méchament à cache-cache, ou Over -Blog qui se fout carrément nôtre figure ??? Je refuse de l’écouter ailleurs que chez moi – donc , enterrement première classe pour cette musique si je ne peux plus l’écouter et plus question d’en parler , plus jamais !!! Autant j’aime , autant je fous le camp définitivement si …..Tu comprendras aisément mon exaspération je pense , suffit de voir tout ce qui se passe autour de nous – c’est REVOLTANT !!!! peux-tu me répondre stp ?  Bisous La Douce

    • Sa musique est toujours sur son player… Mais je sais que tu voulais l’écouter chez lui. Il a de nouveau tout supprimé… J’en suis désolée.

      Over-blog n’y est pour rien je pense.

      … Je n’y peux rien non plus. J’ai déjà essayé plusieurs fois. Il faut laisse Bill gérer seul tout cela, il reviendra seulement s’il le souhaite.

      Bisous, Blanche… Je suis désolée pour toi de cette nouvelle déception.

  30. Merci de m’avoir répondu aussi vite alors que je te sais fort occupée  😉  – sur son Player…je vois le lien actif mais puis-je cliquer dessus ? ou faut pas ?…parce que si c’est pour donner sur Internet mes noms et adresses à tout le monde , hors de question  (j’ignore qui , au bout de la souris récolte les coordonnées après tout – et rien ne m’assure que ce soit Bill )
    Ma colère est retombée ( je suis soupe au lait mais ça ne dure jamais )  Après tout je viens chez toi pour tout autre chose et ….inch’Allah ! (sourire  ) Combien tu dois être heureuse de la proximité de ta Chris (hihihi)  Je vous embrasse toutes les deux , toi La Douce , elle le Volcan Italien  ;-)))

    • Je n’étais surtout pas là aujourd’hui…

      Je pense que tu peux cliquer, je le fais, et l’on ne m’a jamais demandé mon adresse…

      Chris… je la vois bientôt !
      Tu sais bien que j’en suis ravie !

  31. coucou a vous
    oui versailles est plus chic
    mais notre marais est si beau
    je vous y invite si un we vous souhaitais vivre un grand calme au milieu d un theatre de verdure
    a bientot
    bisous

    • Merci infiniment !

      Si j’ai l’occasion d’aller vers chez vous, ce sera avec grand plaisir !

      Merci Michel pour cette adresse.

  32. MOI J’VEUX PAS QUE QUICHOTTINE S’EN AILLE NA……..

    • Chutt… approche un peu, plus près, plus près… mais non, je ne vais pas te manger, je ne suis pas comme ça !

      … je ne veux pas non plus qu’elle s’en aille… Mais ne le dis à personne !

  33. Je viens râler contre ceux qui veulent te changer … Pffffffff, mais quelle idée … ! Vous qui vous cachez derrière votre écran, vous ne vous en tirerez pas comme ça … Nous veillons … Nous veillons et nous l’aimons notre bibliothécaire … Comme ça et pas autrement ! Nooooooooon mais !!!

    • Rire ! J’adore mon petit soldat !

      Merci, Bandolera de veiller sur moi avec tant de passion !

      Je t’embrasse fort…

  34. Ma chère Quichottine, j’ai une réclamation à faire car cela me travaille tous les jours.. et à la suite de ton billet où tu suggères de laisser la porte entrouverte le soir de Noël… cela me fait tristement penser que tous les jours j’entends sur les radios que l’on a retrouvé un nouveau « sans abri » mort de froid. Et c’est le cas de le dire, j’ai le dos glacé à chaque fois. A notre époque pourquoi cela existe t-il encore ? pourquoi dépenser tant d’argent pour supprimer la pub à la télé, à vendre des armes au Brésil.. alors qu’il suffirait « d’un peu de pain et d’un peu de chaleur » mais surtout un toit, un vrai pour tous les jours, pour toute l’année alors que nos riches ont bien trop de pièces à vivre…

    Je n’arrive pas à l’admettre.. on pourrait peut-être demander à nos riches d’aller dormir dans les refuges quelques soirs où il fait bien froid et laisser leur chambre douillette à ceux qui n’ont rien. Mais j’ai beau le demander chaque année au Père Noël et même en regardant le ciel, personne ne m’a jamais accordé ce cadeau..

    Voilà mon amie, j’ai poussé mon coup de colère et il est très, très fréquent…

    je t’embrasse

    chantal

    • Je n’ai pas de réponse pour toi…

      Je crois que nous vivons dans un monde qui a perdu ses valeurs.

      …Il y a des jours où je voudrais que le Père Noël existe !

      Mais que valent les mots quand personne ne les écoute ?

      Je t’embrasse fort, Chantal !

  35. Je viens de voir l’espace réclamations et je me suis dis, aujourd’hui c’est ici que je dois aller ! Tout en restant polie et respectueuse car il n’y a pas de raison que cela change, je viens donc déposer ma réclamation : « Quand est ce que tu reviens ? »… Ben oui, c’est pas humain ça de nous laisser nous balader dans ta bibliothèque à ta recherche sans pouvoir t’y trouver.
    Gros bisous à toi et douce semaine, Syl

    • Rire, Sylviane ! Je m’attendais bien à une telle réclamation de ta part !

      Je reviens… bientôt… au moins pour quelques images dont je dois parler, j’ai eu de trop gentils visiteurs !

      … et fait de belles découvertes !

      Gros bisous et douce semaine à toi aussi… 

  36. Je découvre des choses, ici, bien en retard, mais je trouve que ton idée est merveilleuse et qu’on devrait (que je devrais) l’appliquer dans la vie tous les jours.

    • Sourire… Tu n’avais pas encore vu ma page de réclamations ?

      Je suis heureuse qu’elle te plaise !

      Gros bisous et bon dimanche, Pivoine !

  37. Je suis trop en retard, je n’arrive plus à suivre!
    Quand serai-je enfin disponible pour rattraper tout le retard accumulé! GRRRRRRRRRRRRR!
    Et pourtant, je pense si souvent à toi.
    Demain les petits loulous arrivent pour 10 jours. Je ne m’en plains pas bien au contraire.
    Je crois que je vais devoir imprimer pour tout lire tranquillement dans mon lit!
    Je pense fort à toi, je t’embrasse.
    Sophie

    • Cela fait déjà deux jours que tu les as auprès de toi… profites-en bien. C’est merveilleux, les enfants dans la maison.

      Je pense aussi très fort à toi, Sophie… mais si tu savais combien le temps me manque en ce moment, tu serais effarée.

      Ne t’en fais pas… je vais encore diminuer mon rythme de publication…

  38. Bonsoir Quichotine
    Pas de réclamation mais simplement, pourrais-tu me confirmer si tu as reçu ce mardi mes articles..on m’a signalé que non…je viens de les renvoyer ce soir…est-ce que ça a marché

    Merci d’avance
    Bises
    bruno

  39. MEUH NON ! Je n’ai rien à réclamer chère Bibliothécaire , tu es adorable – J’ai seulement voulu te dire que la Justice défaillante jusqu’à présent dans un certain procès (Yvan Colonna ) me hérisse ! ça chauffait grâve hier au Tribunal – j’en parle et produit des docs que beaucoup ne connaissent même pas (faute de lecture justement ) …Ponce-Pilate (le Juge )…qui avance à reculons…ça donne envie de se fâcher fort …je viens protester ici (LOL) ne m’en veux pas , je sais que tu es beaucoup lue alors quelque part je profite de ton audience  – tu ne fais jamais de Politique et tu es très aimée  🙂  Moi j’en fais et je suis détestée…ça me botte puisque je suis teigneuse RIRE) Bisous tout plein La Douce ;-))

    • Tu me fais rire… Non, je ne fais pas de politique… et oui, je sais que tu défends les causes auxquelles tu crois.

      Mais tu sais que je t’aime bien, alors, pas de souci.

      Merci d’être passée en mon absence. Bisous tout plein à toi aussi

  40. Chère Quichottine , ma vigoureuse protestation ne s’adresse pas à toi en tant que Quichottine d’Over-Blog , seulement à la plateforme ! que j’ai la colère …woui , justement ! que depuis qu’Over-Blog impose la présence de « Face de Bouc  » c’est la cata ! et pourquoi que je vois mon IP mentionnée deux fois hein ? et pourquoi que le cirque continue malgré tout le bintz qui s’est passé à propos de mon blog , où n’importe qui peut écrire un com en mon nom !!! c’est le comble du comble Grr…Grrr…la colère !
    Que tous ces trucs pour se faire du fric me dégoûtent profondément , alors , se voir imposé , en catimini , cette présence odieuse ça fait beaucoup pour moi – bon je vais pas me prendre la tête …pourrais-tu , toi qui est forte en informatique , t’arranger à ce que mon IP ne soit pas en double ? j’ai de la valeur , mais quand même ! Bisous la Douce

    • J’ai prévenu pour l’adresse IP, mais, ne t’en fais pas, il n’y a que moi qui puis la voir !
      … en double ou pas, ce n’est pas grave.

      J’ai ôté le lien vers Face-book de mon blog… aussi.

      Pour le reste, je ne sais rien.

      Bisous, La Bernache. Prends soin de toi.

  41. et voilà….. le 16 je pars avec ma tente dôme me caler dans les vignes…. je comptais sur la bibli pour trouver des idées de livres ouinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

    • Ah flûte ! Tu as tout lu tous ceux que j’ai montrés ?

      « L’ombre du vent » de Carlos Ruiz Zafon, peut-être, si tu ne l’as pas lu. C’est l’un des prochains romans dont je parlerai…

  42. merci Quichottine c’est ça que je cherchais…… je met dans mes favoris l’adresse…. bisoussssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

    • Je suis désolée, je n’avais pas pensé à remettre ce lien… Il faut que je m’attaque à la nouvelle présentation.
      Bisous.

  43. alphomega fait relai, tu lui fais confiance et me voici ici…:)
    je me hasarde et que vois-je? une page « noire »… euh… tu parles de colères de pacotille!!!
    comme quoi, le simple fait de proposer un coin colère, ça désamorce…!!!
    et oui il faut faire la démarche intérieure de s’avouer en colère, et tout de suite, pffffft ça dégonfle l’ego!!
    belle idée!
    bon, allez je me force: c’est quoi cette page qui sert à rien qu’à faire parler les bavardes (et pan, dans ma face…)

    belle soirée te souhaite (ben oui je vais pas commencer par te la souhaiter toute pourrie sous couvert que c’est le ton présumé possible sur cette page…!)
    et là tu dois te dire, « et ben pour un premier com, l’a choisi son billet… ça promet…!!! »
    et…. tu auras sans doute raison…héhé

    • Rire ! Bienvenue, Mamalilou.

      Je ne m’attendais pas à une première visite sur cette page-ci, mais j’aime bien !

      Colères de pacotille… oui un peu. Les plus grosses colères n’ont pas eu lieu sur cette page. Les blogueurs ne sont pas toujours disciplinés.

      J’adore. Tu pourais choisir ma page blanche pour ta prochaine visite…
      (Juste pour me montrer la différence de ton… )

      Mon ressenti devant ton commentaire ?
      Tu reviens quand tu veux, tu seras la bienvenue en Quichotinie ! Merci et à très bientôt chez toi.

  44. Moi, je n’ai rien à venir te hurler !
    Voudrais bien mais ne le peux pas;
    Je suis souvent derrière ton pilier;
    Je suis bien, et ne m’en vais pas.

    Pourquoi venir ici, et crier mon silence ?
    La bibliothécaire est bien, le fond aussi;
    Don Quichotte a-t’il bien connu Va Lance ?
    Mes Moulins à moi cherchent à dire Merci !

    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

    • Je t’y ai réservé une place, tu sais bien… je suis contente que tu sois là.

      Promis, je ne te demanderai plus de venir tout devant.

      Mais, je sais que lorsque, comme aujoud’hui, tu me glisseras quelques mots, cela me fera plaisir.

      Quoique… J’avoue mon ignorance. « Va Lance » ?
      Y a-t-il un jeu de mots (je suis nulle à ce jeu, c’est vrai) entre la ville de Valence et le coureur américain que tu évoques dans ton article ?

      J’aime beaucoup tes moulins reconnaissants… merci à toi pour ta présence.

  45. C’était seulement un mauvais calembour, nécessité par la rime, entre la ville d’Espagne et l’Arme de Don Quichotte ….
    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

    • Je l’avais pensé… (pas qu’il était mauvais ) mais je me suis demandée s’il y avait autre chose que j’ignorais.

      Tu vois, je pense que j’ai encore beaucoup à apprendre.
      Alors, merci d’être là.

  46. Tu as plus de 60 commentaires par article, et je t’en félicite …. Ce serait pratique que ces commentaires apparaissent en ordre inversé, car plus facile à rejoindre (les + récents en premier) ….
    Mais, tu es chez toi: c’est peut-être d’ailleurs cela le voyage en Quichottinie …!

    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net Bonne journée …………..

    • Euh… Oui, j’y pense sérieusement… mais.

      Voilà, ce ne sont pas tous les articles qui ont plus de cinquante commentaires. Ce qui serait bien, c’est que le lien qui conduit les visiteurs à la réponse à leur commentaire les y conduise vraiment. (sugstion à faire à OB)

      Chez certains de mes blogamis, l’ordre est inversé, c’est vrai que quand tu as sept cents commentaires à remonter, c’est plus pratique.

      Je vais te faire une liste des articles qui n’ont pas de commentaires… comme ça, ce sera pratique.

      Non, je plaisante. Je vais vraiment y penser sérieusement. Merci.
      Passe une belle soirée.

  47. Voui … ! Voilà qui serait pratique, et pour toi, et pour moi: je suis preneur (si tu en as …!) Moi qui aime la solitude ….
    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net Pour changer la déco de ta page ………………..

    • Bien sûr que j’en ai…

      Tu as envie vraiment de les dépoussiérer ?

      Jusqu’à sept commentaires, ils sont là.

      Ensuite, je transformerai la page en article pour que tu puisses le commenter à loisirs…

      (Je le ferai, à ce moment-là, paraître à la date d’aujourd’hui, pour que tu sois le seul à la voir.)

      D’ici là, je vais avoir du temps pour réfléchir à ce que je peux faire.

  48. Faire les poussières, c’est passionnant: certaines le font chez moi (plus que certains !). Je vais venir ….
    @+
    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

  49. Je reviens ici pour poser une réclamation… mais pourquoi diable me dis-tu que mon cheval est beau  .. alors quand tu auras le temps tu iras voir l’article précédent  et tu comprendras..
    je suis morte de rire car tu es la deuxième personne qui me parle de mon « cheval » lol..
    bonne nuit ma douce amie
    gros bisous
    le matelot de la terre ferme

    • Euh… Tu as tout à fait raison.

      Je suis passée très vite et je n’ai pas vu l’article précédent.

      J’ai très honte !…

      Bon, je retourne chez toi tout de suite !

      Gros bisous à toi, Chantal.

  50. Moi aussi j’ai du mal à jeter…

    En ce moment j’essaye de donner avant de partir…cela n’est pas simple et je sais d’où cela vient

    Bien sûr le « lien » n’est pas étranger à cette manie !

    Je t’embrasse

    • Je pense à toi… Tu veux rompre toutes les attaches… mais, tu sais, c’est comme une petite mort.

      J’espère seulement que tu en sortiras plus forte.

      Je t’embrasse très fort.

  51. coucou quichottine deux petites choses :

    1/ J’ai changé mon fond j’espère que tu le verras comme il est dans les roses ni trop clair ni trop foncé (moi et les couleurs … hihi)

    2/ l’article DRAGON est programmé pour le dimanche 16 mai

    voilà !!

    à bientôt

    christelle

    • Merci, Christelle. Effectivement, ton fond est très joli et les articles sont plus lisibles ainsi.

      Dimanche en huit… je passerai dès que possible.

      Gros bisous du matin.

  52. bleu-marine (chez souvienstoi)

    une tite trace de mon passage par chez toi…et des bizouxxxxxx tout pleins !!

  53. coucou toi

    nous voilà de retour, et que de choses magnifiques à raconter et vous faire découvrir

    gros bisous

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

  54. Coucou du soir !

    Juste pour te souhaiter une bonne soirée bizoux Françoise !

  55. coucou

    j’ai eu un peu plus de temps aujourd’hui et j’ai lu  pas mal de coms, je suis toujours surprise émue et ttriste de lire autant de coeurs ouvert

    , ma Chantal /jumelle m’a beaucoup émue, j’y vais de ce pas

    gros bisous** dgidgi

  56. Pratique cette poupelle, on peut y mettre aussi les importuns ? C’est fou ce que nous avons dans des immeubles qui sont impotants. 64 appartements dans une tour et crois moi, parfois je dois ressembler à un cerbère quand j’ouvre ma porte. Surtout quans ce sont des « réveillez-vous » alors que celà fait 4 heures, parfois plus, que je le suis !!!!

     

    Bon dimanche avec bises !!

  57. Je viens visiter le dernier endroit qui m’était encore inconnu, celui des réclamations.
    Je n’ai pas de ralage en vue, j’ai bien cherché pourtant mais que pourrait-on repprocher à une si gentille bibliothécaire?
    Gros bisous ma Quichottine

    • Sourire… qui sait si tu n’auras pas un jour des reproches à me faire…

      Merci d’être là malgré l’énorme retard que je prends dans mes réponses.

       

      Je t’embrasse très fort…

  58. merci d’avance! (va chez moi!et c’est pas pour le br!!!)

    • Je suis venue… mais je me suis demandée pourquoi tu m’avais appelée.

      J’ai pensé que c’était pour la pétition… Ai-je eu tort ?

       

      Pas facile d’accepter d’autres avis, n’est-ce pas ? Ceux qui ne savent pas ont du mal à comprendre que le mot « handicap » recouvre bien des états, tous différents.

       

      Passe une bonne journée.

  59. oui, pour la pétition…en effet le handicap fait toujours peur, mais il fait vraiment soufrir des familles qui n’y sont pas préparées …

    • Les médecins préfèrent laisser les familles se rendre compte au fur et à mesure des problèmes.

      Il se peut qu’ils pensent qu’elles se feront à l’idée avec le temps… et ce n’est pas toujours le cas.

      Merci pour tes réponses, Pierrot.

  60. Ma Quichott’, tu as beaucoup travaillé pendant mon absence! Oulala! Surtout que d’Orsay m’intéresse tu penses!

    Je vais trouver le temps pour tes tableaux parce que j’adore tes histoires tissées autour.

    Mais je réclame un repos: n’écris pas tant, au secours!

    😉

    Je reviens dès que je suis un peu disponible.

     

    Je t’embrasse très fort.

    • Navrée…

      Je ne voudrais pas te surmener.

      … je voulais tant raconter cette semaine de folie !

       

      Mais ne t’en fais pas, la bibliothèque ne disparaît pas tout de suite. Alors, tu auras un peu de temps. Je pars en vacances lundi.

      Merci pour ces mots, Polly. J’espère que ta rentrée se passe bien.

      Je t’embrasse très fort.

  61. J’aime beaucoup ce tableau de Magritte. Cette page blanche de lune qui fait disjoncter à se demander comment font les feuilles pour être si proches alors que… bon support pour méditer!  Tout compte fait, je vois bien que nous accrochons sur les mêmes tableaux! Ou le même petit pêcheur napolitain.. Alors, mon chiâlage sera celui-ci: c’est dont long trouver la petite fenêtre dans le temps qui me permettra de retourner tu sais où! Ciao! Baci baci!

    • Nos sensibilités sont proches, sans aucun doute pour moi. C’est pourquoi je me sens si bien dans tes images…

       

      Je sais bien que c’est long. Je crois que ça le sera pour moi aussi.

      Je t’embrasse fort, Dame de la Neige. Prends bien soin de toi.

  62. Est-ce qu’on a le droit, ici, de parler pour ne rien dire, de brasser du vent, de pomper l’air, de prendre de grands airs sans en avoir l’air, ou l’air de rien ? Si oui, installe une éolienne, tu feras des économies d’énergie !

    Je passais juste en courant d’air te souffler un bisou !

    • C’est l’endroit idéal pour le faire…

       

      Un message qui mériterait d’être encadré, je vais y réfléchir, mais, en attendant, un grand merci à ma complice !

      Gros bisous et douce soirée à toi.

  63. Se mettre en colère, c’est pas mon fort mais j’aimerais savoir comment faire pour « tout » faire.

    Ca me fait râler de ne pas y arriver.

    • Je n’ai pas de réponse à cette question. Je crois qu’il faut faire ce qui plaît au moment où l’on peut le faire. Nous gagnons de la rapidité au fil du temps.

      Il ne faut pas que le blog devienne source de déplaisir.

      Bisous et douce soirée, Pimprenelle.

  64. Ce n’est pas du déplaisir, sauf lorsque c’est si long à s’ouvrir (et ce matin je préfère m’en aller en attendant !). C’est plutôt que je prépare un article et qu’il reste dans l’ordinateur, parce que je ne suis pas tout à fait satisfaite et qu’un jour je le publie quand même  comme il est !

    • J’ai aussi des brouillons qui attendent…

      Mais, un jour ou l’autre, je sais que je les publierai.

      Merci pour ce partage, Pimprenelle. Je sais que les débuts sont difficiles, mais dès que l’on a trouvé son rythme de croisière, tout va bien.

  65. Bonjour Quichottine, j’ai des soucis avec les liens qui ne veulent pas s’ouvrir, une main avec un tirangle attention s’affiche et pas que chez toi… Crotte zut scrogneugneu de bug, voilà mon gros mot du jour !   Bizzzzzzzzzzzzz de jill et merci pour cette page !!! 

    • Je ne sais pas… j’ai ouvert tous les liens que j’ai laissés ici et je t’assure qu’il ne s’agit pas de sites dangereux. Ils mennent presque tous chez moi.

      Allez, t’as raison, ça fait du bien de râler un peu.

      Merci à toi.

  66. Un inconnu par une belle journée d'été

    Coucou Quichottine,

    C’est vrai qu’avec un peu de ciel bleu, c’est beaucoup mieux …

    Gros bisous et à bientôt peut être,

  67. Bonjour Quichotte ! La symbolique est attractive !! Une façon de jeter aux orties les instants qui nous polluent la vie !! bonne idée ! j’adhère ! belle journée à vous !

  68. J’aime la page blanche de Magritte, qui est bleue, je n’aime pas tout mais il y a des tableaux de lui très surprenants à vrai dire !

    Bon pas de critique pour la biliothécaire d’ailleurs je n’ai pas envie de coiffer le bonnet d’âne, je n’ai pas envie de retourner à l’école m’dame !

    Gros bisous !

    A table parlant de toi, car mon fils Arnaud est venu me chercher devant ta page, il se faisait faim, du coup je lui ai prêté Mijoty bien que ce ne soit pas de son âge et nous avons parlé de Don Quichotte, et de sa vie, de sa Dulcinée, de son bras et de la Castille et de la Manche et de l’Extrémadure – qui l’avait impressionné -, alors ça te va ces voyages autour d’une table, garnie de piments cornus et brochettes à la plancha ?

    • Je n’aime pas tout non plus, mais j’avoue que certains de ses tableaux ont le don de m’émouvoir profondément.

      Un sourire… je ne crois pas que je t’aurais envoyée au coin.

      Merci infiniment pour ce partage… J’espère que tu me diras ce qu’il a pensé de Mijoty.

      Je ne suis pas vraiment sûre qu’il y ait un âge pour en lire les aventures.

      Bisous et douce soirée à toi.

       

  69. Bien, inutile de te boucher les oreilles, ce n’est pas un cri de colère que je vais pousser … De plus, malgré la météo, pas besoin de t’habiller pour l’hiver.

    Débarquant ici par pêché de curiosité (un peu voyeuse à vrai dire ), il fallait bien que je trouve matière à indignation !  

    Et voilà, avant même de lire les commentaires et d’assouvir mon indiscrétion, je m’aperçois que tu as commis le pêché de coquetterie ……..

    Tu ne voulais pas avouer ton âge, et pour cela tu nous as fourvoyés, nous qui buvions tes paroles. En fait, et je m’en suis aperçue au lapsus que tu n’as pu éviter en datant cette page, tu as plus de 1000 ans !!!

    Des siècles de connaissances, de culture, d’histoires (la grande, les petites) et de légendes, c’est ton secret, bien gardé il est vrai …

     

    Mais, va Quichottine, je t’absous de cette cachotterie qui n’est pas pêché de mensonge. Nous, visiteurs de la Bibliothèque et d’A Yeur, bénéficions de ta longue vie, de tes rêves et de tes rendez-vous, et de ce que tu as su écouter.

    Et c’est bien plus qu’une circonstance atténuante …  

     

    Tout ça pour te souhaiter une belle journée et t’adresser des bisous tout doux, chère Quichottine … 

    • J’adore ce commentaire…!

      Et oui, il est bien possible que je sois vraiment ce lutin bleu qui n’a qu’un peu plus de mille ans et qui a encore tant à apprendre.

      Cependant, même si j’ai adoré te lire, je ne peux vraiment pas laisser les autres dans l’incertitude (je crois que tu as été la seule à t’en rendre compte… ) et j’ai donc corrigé.

      Tu es encore une fois ma fée salvatrice. Merci !

       

      Bisous tout doux à toi aussi, Midolu. Passe une belle soirée.

  70. La preuve :  » [Pemière édition le 4.05.1008]   

    • Un sourire… Lapsus révélateur… ou étourderie. En tout cas, cela m’a permis de constater une fois de plus combien tu es attentive.

      Un grand merci encore. Je t’embrasse fort.

  71. Bonjour  Quichottine, tout n’est pas bon a dire

    noeud-pdccom.jpg
      

      Bisous et a bientôt


    • Un sourire pour toi… Je sais que tout n’est pas bon à dire, de la même façon que nous ne sommes pas prêts à tout entendre, à tout lire…

      Merci pour ta visite et à bientôt.

  72. Il a trouvé l’idée généreuse, bien sûr, il a lu mon texte et il m’a demandé c’est quoi une gorgule ?
    Et ça c’est un souvenir d’enfance c’est la galle du chêne , on ramassait ces petites boules avec un trou de ver, le bougre, installé dans cette excroissance, maman disait c’est une gorgule, vieux nom landais pour la nommer et j’avais trouvé un blog qui en parlait, par le hasard de ma recherche sur Google …

    • J’aime bien lorsque les lecteurs s’interrogent sur un mot employé… c’est signe qu’ils ont fait plus que « parcourir » le texte lu.

      Un grand merci à ton fils.

      … et à toi pour ta réponse à ma réponse.

  73. Je ne dis des gros mots que lorsque je suis en colère !!

    Mais je n’oserai pas venir les écrire chez toi!!

     Pour l’instant, je n’ai pas à me plaindre de la bibliothécaire … au contraire …

    Mais c’est une bonne idée  !!

    Bisous

    • Sourire… j’imagine bien.

      Merci pour tout, Fanfan.

      (mais tu devrais malgré tout te plaindre des jours nombreux où ton gentil message est resté sans réponse…)

      Bisous tout plein. Passe une douce soirée.

  74. quand vais-je rencontrer mon grand amour …ça me tue a petit feu …bise quichottine

    • Je n’ai pas de réponse, Dom… Mais j’aimerais que tu n’aies pas à attendre trop longtemps.

      Bises et douce soirée à toi.

  75. Je lance rarement des coups de gueule mais quand je crie, je crie fort.

    Il parait qu’une fois qu’on a écrit ses colères, elles s’apaisent. Merci de nous offrir un endroit où le faire.

    Bonne soirée à toi.

    • Il paraît… et, en fait, je l’ai déjà vérifié.

      Merci à toi pour ces mots. Je tâcherai de me souvenir qu’il faut mieux ne pas attirer ton courroux.

      Passe une belle soirée.

  76. Miss Quichottine, bonsoir !

     

    J’arrive un peu tard, même qu’hier, je ne suis pas venue.   Je suis désolée mais je dois travailler encore d’arrache pied dans la maison pour que les travaux de décoration ne durent pas une éternité. Ecoite, dans ma bouche, ni même au bout de mes doigts qui s’agitent sur le clavier, il n’y a de gros mots qui sortent. Même pas de mauvaises pensées. Quand je viens, je prends connaissance, je regarde, je lis, et je commente avec toute l’ouverture d’esprit qui m’anime. jamais dans le jugement. Moi j’aime beaucoup ta plume. Tu le sais maintenant.    Alors, je te dis de continuer ainsi et je te souhaite une bonne nuit !

     

    Bisous Miss Quichottine !

     

    Katia.

    • Merci d’être passée ainsi…

      Tu sais, tu vas me manquer, même si tu n’étais pas parmi les très anciens abonnés, j’ai bien aimé tes visites et découvrir ton blog m’a beaucoup plu.

      Tu as dit que tu partais… très égoïstement, j’espère de tout coeur que ce ne sera qu’une pause.

      Bises et très bonne nuit à toi aussi, même si ce n’est pas la même.

  77. Je n’ai rien à dire pour ta page blanche,même si je suis faché d’avoir attendu             5 heures à l’urgence pour des antibiotiques. À demain.

  78. J’en conclue qu’avec toi la page blanche n’existe plus

  79. Comme presque tous les soirs, le sommeil ne veut pas venir. Il viendra me prendre en traite et j’aurais encore du mal à monter l’escalier de meunier qui mène à ma chambre.

    Ce que je voulais dire ici, à cette page blanche donc te dire à toi, c’est que je me sens atypique dans ce monde des blogueurs, que je n’ai pas de fil conducteur dans mes jours, qu’ils soient piles ou qu’ils s’effacent.

    Je ne suis ni poète, ni photographe et j’écris comme je peux, à l’instinct.

    Par force, par isolement, par chagrins, je suis devenue très contemplative et mes bonheurs sont liés à la nature au milieu de laquelle je vis, à des rencontres de hasard, de celles qui offrent un moment unique de partage, de complicité totale qui n’aura plus jamais lieu mais qui laisse au fond du cœur, une provision de douceur.

    Je suis une mélancolique personne et ma vie ne m’offre pas tant que ça de rires. Que j’aimerais du rire, de la joie et du partage.

    Par goût, j’aime les blogues très écrits mais je ne sais pas les commenter. Et puis, celles et ceux qui écrivent dans le but de publier (il y en a beaucoup), sont dans leur écriture et pas toujours dans la vie.

    Moi, j’ai envie d’être dans la vie mais je ne sais plus comment faire pour y pénétrer. La solitude entaille et ferme les êtres.

    Lorsque j’emploie le terme « vieux mari » parfois, c’est une réalité. Mon mari a 25 ans de plus que moi. Il ne peut concevoir qu’au fil de notre vie commune, j’ai évolué, j’ai grandi et que nos chemins divergent de plus en plus. J’ai du mal à envisager l’avenir qui me reste.

    La disparition récente de mon enfant-père dont j’étais la tutrice, m’a terrassée. Il était en EHPAD à 500 km de chez moi et tous les trois mois à peine, j’allais passer trois semaines près de lui. C’était fort et dense, fatigant parfois mais en même temps c’était mon espace de respiration. Je retrouvais ma ville natale, j’habitais seule sa grande maison mais j’étais bien, j’étais sereine, je n’avais plus rien à justifier. Cela m’a été ôté. Son amour tardivement offert me manque. Je n’en avais pas assez de mon père.

    Ne me restent que les chemins, la sauvagerie des paysages d’ici, la faune, la flore. Si je devais écrire au quotidien ce que je ressens jour après jour, ce serait tristesse infinie sauf exception contemplative, le vol d’un oiseau particulier, l’épanouissement attendu d’une fleur, la naissance d’un veau, le sourire d’un enfant passant.

    J’aime les gens, j’en ai besoin, le vieux mari se recroqueville dans son passé et je me sens aliénée. Parfois, je n’ai plus la force de passer au travers de barreaux qu’il a construit autour de lui donc autour de moi.

    Je suis consciente que les relations de ce type, par blogues interposés, sont souvent factices et qu’elles ne mènent nulle part.

    « A quoi bon » pourrait être ma devise. A quoi bon continuer à lancer des bouteilles dans la mer virtuelle ? On ne respire pas devant un écran, on s’enferme davantage je crois.

    Une question à laquelle tu n’es pas obligée de répondre : comment fais-tu pour être partout à la fois, chez les uns et les autres, et en même dans cet espace que tu as créé ?

    Le sommeil arrive.

    Je vais lui obéir, une obéissance de plus. Je crois que mes nuits blanches sont liées à ça, je désobéis en cachette…

    Je n’aurais pas dû l’infliger les états foutraques de ma petite âme torturée.

    Alors tu laisses passer, tu supprimes, tu oublies.

    Noz vat Quichottine…

     

    • Je te lis et te relis… tu sais, je m’en veux de ne pas t’avoir répondu assez vite.

      Je comprends ce que tu ressens, même si je ne peux pas me mettre à ta place. Chacun a ses moments de doute et de certitude je crois, même si la balance n’est pas toujours en équilibre.

      J’ai envie de te dire de continuer à regarder les fleurs, les arbres, les nuages qui passent, et de faire de ce « jardin secret » celui qui te permettra de changer par moment d’épaule ta douleur… (ça, je l’ai emprunté à un poète que j’aime bien… il faudra que j’en parle un de ces jours)

       

      Tu as bien fait de dire, je crois. Même si je sais que je ne pourrais sans doute pas soulager tes maux, en parler est un premier pas.

      Personne n’est vraiment seul quand il arrive à déposer des mots…

       

      Je ne les supprimerai pas.

       

      Une réponse pour toi… malgré tout.

      Tu vois, j’ai mis du temps à te répondre, parce qu’il m’arrive de devoir m’absenter, de ne plus avoir le temps nécessaire à ces échanges qui comptent tant.

      Le temps, je le vole, la plupart du temps…

      Mais de temps à autre, il se venge et se rappelle à mon souvenir, me montrant du doigt tout ce que je n’ai pas fait et qui pourtant urgeait.

       

      Le temps, c’est ma liberté à moi… alors, je l’offre à d’autres en ayant supprimé de ma vie bien des moments que d’autres croient nécessaires.

      Mais j’en reparlerai aussi un jour, une autre fois.

      Je t’embrasse, Ziggie. Prends bien soin de toi.

  80. Oh le tableau !

    Bisous

  81. Bonsoir Quichottine. C’est une bonne idée : ça fait du bien de se défouler en écrivant. J’aime beaucoup le vitrail de Chris. Bisous et bonne soirée

    • Merci !

      Je crois que c’est important de pouvoir le faire… alors, autant avoir un lieu pour cela.

      Bisous et belle soirée à toi.

  82. Durant mes années d’écolière, j’ai connu la boîte à idées ainsi que celle aux questions.

    En revanche, celle à gros mots n’était pas proposée. Dommage ! car il est vrai que dans la cour de récréation, nous pouvions entendre des gros mots. Des grossiertés qui parfois n’avait pas de sens pour ceux qui les recevaient et ces autres qui en usaient à tord ou/et trop naturellement…

    J’ai su m’en préserver.

    Je ne savais pas que Quichottine avait mis autant de pages à notre disposition. Il est bien d’y avoir songé et si ce n’est pas AneverBeen qui en usera, j’ai constaté que d’autres n’avaient pas hésité à se rendre sur ces mêmes.

    Le départ est proche. Au cours de la semaine prochaine, AneverBeen sera sur le départ et sera donc, probablement, absente. Elle le répète mais préfère faire savoir à ces visiteurs visités, si ce n’est plus […], qu’elle ne les quitte pas.

    J’espère que Quichottine passe d’agréables moments et qu’elle se porte pour le mieux.

    Que ce dernier weekend de juillet lui soit bon.

    • J’ai été absente longtemps, et je vois que nos départs et retours correspondent presque…

      Que notre aminaute AneverBeen ne m’en veuillle pas de lui répondre si tard.

      Ce n’est pas indifférence, juste manque de temps devant l’écran.

      Je devrais en retrouver davantage bientôt.

      Que ta soirée soit belle, AneverBeen.

  83. Rrrrrrrrrr… je ne suis plus ici, ni là, ni… ni…

    Je t’embrasse très fort, j’aime cette page blanche en ce moment

  84. Un petit coucou de Touraine chère Quichottine, j’espère que tu vas bien et que tu profites du soleil, en tous les cas par ici il fait moins son capricieux ces derniers jours (chic !)
    T’embrasse tout plein

    • Le soleil a joué à cache cache pendant tout le mois… mais j’en ai profité malgré tout.

      T’embrasse tout plein ma belle amie. Passe une douce soirée.

  85. Coucou chère Quichottine,

    Je n’avais pas vu cette page blanche ! C’est marrant ton idée. Là,  tout de suite, je ne sais pas.

    Tiens! Je râle parce que le temps passe de plus en plus vite! Je n’arrive plus à tout faire ce que je veux! Voilà! Je trouverai mieux la prochaine fois

    Mais, je trouverai toujours le temps de venir te visiter car c’est tellement bon chez toi.

    Gros bisous

    Martine

    • Si je pouvais t’offrir du temps, je le ferais… L’ennuyer, c’est qu’il fuit de plus en plus vite.

      Merci d’en trouver encore pour moi…

      Gros bisous et douce soirée, Martine.

  86. Une merveilleuse idée Quichottine…Merci d’être là et de tant nous donner…
    Amitiés

  87. Tu es l’océan qui absorbe et contient tous nos sentiments.
    Merci Quichottine, d’être si généreuse…

    • Un sourire… c’est une belle image. Je ne sais pas si je la mérite, mais je suis touchée.

      Bises et douce soirée à toi. Merci !

  88. Salut bien bas, Quichottine. Peut-être ne suis-je pas venue plus tôt par crainte que cette page blanche ne soit un trou noir qui m’absorbe toute entière…
    (J’envoie ce com par cette manip étrange: cliquer ensemble sur la mollette et le bouton droit, et merci pour ta contribution, là encore). Bon Dimanche.

    • C’est gentil d’être passée malgré toutes les difficultés.

      J’espère que ce problème trouvera bientôt sa solution.

      Passe une bonne journée à venir.

  89. Moi aussi j’aime bien Magritte
    des réclamations, des reproches ? quelle idée ! Si je n’étais pas bien ici, je n’y viendrai plus, c’est tout…Pourquoi vouloir que les autres nous ressemblent et raisonnent comme nous? Bon dimanche Quichottine !

    • Il y a des tableaux qui me plaisent beaucoup, celui-ci en est un.

       

      Je crois que chacun doit faire comme il l’entend. C’est important. Et, moi, je respecte chaque point de vue du moment qu’on me permette d’avoir le mien.

      J’espère que tu auras passé aussi un bon dimanche. Merci !

  90. Bonjour, Dona…Hier ,j’ai lu ton coup de colère à propos d’OB. Je le comprends et l’approuve. J’avais déjà publié mon article…Alors….OB prend des mesures sans vraiment informer ses adhérents. Je pense qu’ils pourraient envoyer une newsletter. Je ne vais plus sur le forum…Aux belles heures des discussions avec les copains, l’info circulait mieux. Mais les services étaient déjà inégaux et le ton des réponses pas tjs agréable …Enfin, ils font peut-être ce qu’ils peuvent ….Pour les coms, il y a souvent des difficultés et il est vrai que je dois parfois revenir….Bonne journée et bises VITA

    • Ce n’était pas vraiment un coup de colère… disons que je faisais passer une information que peu connaissent. Il faut avoir subi ce bug pour savoir ce qu’il en est. Les autres pensent que tout va bien maintenant que OB a remis le bouton « se souvenir des informations », et ce n’est pas le cas.

      Je voudrais avoir pu aider davantage, mais c’est un bug très sournois. Je plains beaucoup ceux qui travaillent dessus.

       

      J’ai moi-même aussi des pages blanches, des messages d’erreurs, mais ce n’est pas tout le temps, je peux malgré tout continuer à bloguer.

       

      Je t’assure, pour avoir passé du temps avec un ordinateur qui ne peut pas poster, que c’est vraiment très agaçant… et déprimant pour ceux qui tiennent à leurs moments d’échange quotidien.

       

      Passe une belle journée. Bises à toi aussi.

  91. et hop des traces de pattes sur la page blanche hihihi

  92. Avec ce beau soleil et ce petit air frais d’automne, je ne peux avoir des humeurs. Bon dimanche Quichottine.

    • Tu as eu de la chance. Ce dimanche était pour moi un dimanche mitigé, entre nuages et pluie.

      Mais le soleil était dans nos coeurs, c’est le plus important.

      Bisous et bonne soirée à toi. Merci.

  93. En voilà une bonne idée !
    A peine un peu plus de trois ans et j’ai seulement viré un commentaire, j’avais dit que je les garderai tous et je l’ai fait même quand c’était un peu dur à avaler, mais j’ai laissé, le seul non accepté dévoilait un « truc » sur moi que je veux garder secret, ce n’est pas honteux, ce n’est pas méchant, c’est « moi » c’est tout! mais j’ai su plus tard et encore récemment que cette personne avait « raconté » à quelques blogueurs (sans doute pour m’enquiquiner!) mais il n’y en a qu’un qui vient chez moi, les autres non (enfin si, venu sur ma boîte juste pour baver!)
    C’est assez laborieux d’arriver à passer sur les blogs-amis, il faut être patient, on se demande où s’en vont nos écrits, on clique et hop! magie ! tout est à refaire !
    Passe une bonne fin de dilmanche.
    Bise
    Viviane

    • Je vire maintenant de façon systématique les commentaires « publicitaires » et les spams.

      J’ai dû ôter la possibilité que j’avais donnée de « configurer les commentaires ». Il y a un petit malin qui s’amuse à mettre dans les commentaires des barres un peu bizarres…

      Je n’en veux plus.

       

      C’est vrai que je n’ai pas encore parlé des commentaires qui s’envolent… j’en ai eu aussi.

      Tu sais, tu peux t’en prémunir en « copiant » ton commentaire avant de l’envoyer. Comme ça, s’il s’envole, tu n’auras pas à le retaper, juste à le coller. (la fonction « Ctrl C » pour copier et « Ctrl V » pour coller, c’est super dans ce cas-là.)

       

      Bisous et douce journée à venir, Viviane. Merci.

  94. Je rouspète

    car je ne peux pas ce soir ici
    écrire mes mots en couleur.

    Je ne peux pas centrer mon message

    et faire joli comme j’aime.

    Heureusement
    qu’il y a du chocolat à la maison !

    Bonne soirée !

    Loop

    • Je suis navrée, Loop… Je sais ce que tu aurais aimé pouvoir faire. Il suffit de demander.

       

      Je rouspète

      car je ne peux pas ce soir ici
      écrire mes mots en couleur.

      Je ne peux pas centrer mon message

      et faire joli comme j’aime.

      Heureusement
      qu’il y a du chocolat à la maison !

      Bonne soirée !

       

       

      C’est ça ? Je peux changer la couleur si tu veux…

      Passe une belle soirée. Bisous.

  95. Merci beaucoup, Quichottine.

    Quand je ne peux pas présenter comme je veux,
    j’ai l’impression de ne dire que la moitié
    de ce que je veux dire.

    Mais je comprends maintenant la raison, merci.

    Moi aussi,
    j’ai reçu 3 fois la visite du spammeur.

    Bonne nuit !

    Loop

  96. Alors je viens « rouspéter contre OB ,pas contre toi: d’ailleurs je ne vois pas pourquoi je « rouspèterais » contre toi! Marre d’OB qui continue à me faire des misères ,marre de ne pouvoir mettre de coms sur les blogs qui ont désactivé le clic droit(si quelqu’un veut les copier ,il y arrivera quand même )! Voilà:ouf, je me sens mieux! Bisous

    • Et tu as tout à fait raison de râler… Il paraît que de changer son routeur (ou sa live-box) suffit à régler le problème… Mais je n’en mettrais pas ma tête à couper.

       

      Bisous et douce soirée à toi.

  97. salut
    tiens c’est une idée , je vais mettre une page blanche aussi
    bonne soirée

  98. Pour l’instant je n’arrive pas à dire…

    Baisers

  99. cool… enfin tant que ce n’est pas incitatif…!!! lol
    à moins que tu ne nous concocte un jour un recueil de rageuses invectives plus ou moins justifiées… et autres doléances laborieuses…
    c’est un choix…
    je jette aussi peu que possible, et laisse dessiner les tableaux plus ou moins joliment brossés en commentaires, après tout, les gros mots.. de toutes façons, on se fait rappeler à l’ordre lorsqu’on les laisse…je comprends que la plupart les efface…
    par contre il faut que le râleur fasse la démarche de chercher une « boîte à cacas nerveux »… sinon on doit faire la démarche de transférer soi-même… ce qui revient au même…^_^

    une idée honorable en tous cas…
    tu l’appelles comment « page noire »?
    bon faut que j’aille voir ça…
    bisous

    • Non… je n’ai pas de page noire… Il faudrait peut-être y penser. 🙂

       

      Bisous et grand merci pour ces mots déposés en mon absence.

      Passe une douce soirée.

  100. Si tu savais tous les cahiers sur lesquels j’ai écrit mes chagrins et mes peines lorsque j’étais amoureuse et mal aimée.Ca me faisiat un bien fou. Bisous

  101. Bon mardi.
    Bisoux

  102. Je te « réclame » !!!!!!!!!

  103. Tu as bien dit quelque chose comme : page blanche pour les râleurs !
    Alors je l’ai cherchée et je ne l’ai pas trouvée. Je crois bien que je vais être obligée de râler ! Je n’ai vu que des écritures de partout. Bon, on fait quoi ? Cela m’a fait beaucoup de bien de rire. Merci Quichottine pour cette idée. Je dois être trop vieille, je n’ai pas connu de boîte à quoi que ce soit.
    Bisous.

    • Je ris… peu s’en sont servis pour râler, mais généralement, ils ont bien aimé.

      Tu n’es pas trop vieille… « la boîte à » est venue un peu plus tard.

      Je l’ai connue enseignante…

      Bisous et douce journée à toi.

  104. Bien sûr qu’elle est venue « un peu après » !
    Bisous.

  105. Suis pas sure que tu aies beaucoup de commentaires sur cette page-là ;-Þ

    Si, je viendrai parfois te dire P…. de B… de M…..
    mais qu’est-ce qui t’arrive !!

    Tu me fais rire avec tes commentaires « question-réponse » 😉

    Gros bisous Quichott’

  106. Bientôt « Quichottine le retour » !!
    Tous les jours je suis passée faire un tour, comme tout roulait sans problème, je suis restée discrète et j’ai laissé tes visiteurs se promener tranquillement 😉
    à bientôt Quichott’
    Je t’embrasse

  107. Ton com laissé chez Polly sur « l’amitié » m’avait interpelé, je reviens faire un p’tit coucou par ici et me voilà bidonnée devant son « … la fête des mère m’emmerde ! ». On s’ennuie pas avec vos deux :-)))

  108. Je viens d’aller lire le billet de Chris, tu te doutes bien que j’y adhère à cent pour cent !!!
    quand vas-tu comprendre qu’elle a raison et que certain(e)s qui te tiennent ce discours depuis un moment, ne racontent pas que des âneries ;-Þ
    C’est bientôt la fin du printemps, mais il te reste encore un peu de temps pour faire le grand nettoyage !!!

    Je t’embrasse Quichott’

  109. bleu-marine (chez souvienstoi)

    une tite trace de mon passage par chez toi…et des bizouxxxxxx tout pleins !!

  110. coucou toi

    nous voilà de retour, et que de choses magnifiques à raconter et vous faire découvrir

    gros bisous

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

  111. coucou

    j’ai eu un peu plus de temps aujourd’hui et j’ai lu  pas mal de coms, je suis toujours surprise émue et ttriste de lire autant de coeurs ouvert

    , ma Chantal /jumelle m’a beaucoup émue, j’y vais de ce pas

    gros bisous** dgidgi

  112. Ma Quichott’, tu as beaucoup travaillé pendant mon absence! Oulala! Surtout que d’Orsay m’intéresse tu penses!

    Je vais trouver le temps pour tes tableaux parce que j’adore tes histoires tissées autour.

    Mais je réclame un repos: n’écris pas tant, au secours!

    😉

    Je reviens dès que je suis un peu disponible.

     

    Je t’embrasse très fort.

  113. Un inconnu par une belle journée d'été

    Coucou Quichottine,

    C’est vrai qu’avec un peu de ciel bleu, c’est beaucoup mieux …

    Gros bisous et à bientôt peut être,

  114. Bien, inutile de te boucher les oreilles, ce n’est pas un cri de colère que je vais pousser … De plus, malgré la météo, pas besoin de t’habiller pour l’hiver.

    Débarquant ici par pêché de curiosité (un peu voyeuse à vrai dire ), il fallait bien que je trouve matière à indignation !  

    Et voilà, avant même de lire les commentaires et d’assouvir mon indiscrétion, je m’aperçois que tu as commis le pêché de coquetterie ……..

    Tu ne voulais pas avouer ton âge, et pour cela tu nous as fourvoyés, nous qui buvions tes paroles. En fait, et je m’en suis aperçue au lapsus que tu n’as pu éviter en datant cette page, tu as plus de 1000 ans !!!

    Des siècles de connaissances, de culture, d’histoires (la grande, les petites) et de légendes, c’est ton secret, bien gardé il est vrai …

     

    Mais, va Quichottine, je t’absous de cette cachotterie qui n’est pas pêché de mensonge. Nous, visiteurs de la Bibliothèque et d’A Yeur, bénéficions de ta longue vie, de tes rêves et de tes rendez-vous, et de ce que tu as su écouter.

    Et c’est bien plus qu’une circonstance atténuante …  

     

    Tout ça pour te souhaiter une belle journée et t’adresser des bisous tout doux, chère Quichottine … 

  115. La preuve :  » [Pemière édition le 4.05.1008]   

  116. Bon mardi.
    Bisoux

  117. Quichottine

    Si tu le mets au quatrième sous-sol, tu sais bien que personne ne viendra le lire !

    Vraiment, t’es nulle !!!!

  118. Quichottine

    Si tu le mets au quatrième sous-sol, tu sais bien que personne ne viendra le lire !

    Vraiment, t’es nulle !!!!

  119. Muad' Dib

    Et en plus tu parles toute seule dans tes commentaires …
    « Gros bisous » écrit normalement et « GROS BISOUS » en lettres capitales,

    • Touchée… mais pas encore coulée, Muad !

      Merci pour ces bisous, avec et sans majuscules ! Je savais bien qu’il y aurait quand même quelqu’un pour lire et pour venir rire avec moi.

      Bisous, BISOUS, plein !

  120. GRRRRRRRRRRRR !!!!! Zut !!!!!!!
    Accès de mauvaise humeur gratuit et sans fondement, mais ça fait un bien terrible de se défouler ! hihihi
    Gros bisous sœurette

  121. rien à dire ! je ne me plains de rien, tout ce que tu écris, même si au départ ce n’est pas ma « tasse de thé » me fait rester jusqu’à la dernière ligne…qqfois, le plus dur pour moi c’est le comm, pas de le laisser mais de trouver qq chose de pas trop nul à dire..
    bizzzzz

    • Rien n’est nul, Estelle… Si tu savais ! Il m’arrive aussi de ne pas savoir quoi dire !

      Passe une belle soirée !

  122. Pliée de rire !
    Enfin un coin tranquille dans cette bibbliothèque ! On peut y parler haut et fort, n’est-ce pas ?
    Je proteste ! Même pas une petite place pour moi avec mon sac de plongée dans tes bagages.
    Je ne connais pas Naples, moi ! J’imagine la tête de Chris te voyant débarquer avec une sirène  🙂
    De sa voix cristalline, elle aurait fait trembler -péter même- ses vitraux !
    Allez ! Monte vite dans ce bus et file sur ton nuage en Italie…  Oublie un peu ton ordi.  Ecris à la plume d’oie  !
    GROS BISOUS, Amielle 

    • Ah… J’aurais vraiment aimé t’emmener avec moi, ma Sirène, je suis sûre que tu aurais aimé ! La mer est belle, tout t’aurait plu !

      … J’ai filé sur mon nuage, j’en ai profité… et là, tu vois, je reviens, avec du soleil plein les yeux !

      Gros bisous à toi, mon Amielle !

  123. Une chanson que nous aimons bien toutes les deux…

    Eh non, je ne voulais pas râler !!!!!!

  124. Rainette

    J’en ai marre… j’arrive plus à venir tous vous lire… sniffffff

  125. Je tourne les pages, je mange de la poussière de rêve, vivement une Quich’e croustillante à se mettre sous la dent !
    Gros bisous, Amielle

  126. voilà, hier je ne pouvais pas le dire, aujourd’hui n’est plus hier: la fête des mères m’emmerde!
    ça fait du bien!
    merci pour le coin des gros mots.
    à bientôt.

  127. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je suis vraiment très peiné en lisant ton article de ce jour de voir qu’effectivement tout le monde n’est pas gentil et que quelqu’un ait pu blesser ton amie Chris et toi même par la même occasion.
    Ce qui m’attriste aussi, c’est de voir et je mets des guillemets que certains voudraient (je le ressens comme tel) que ta bibliothèque soit plus élitiste en te proposant de faire le ménage.
    Ces paroles me chagrinent et j’imagine qu’elles froisseront tes visteurs habituels qui n’ont pas forcément la même facilité pour écrire que d’autres.
    Comme les choses seraient simples si tout le monde était vraiment gentil et sincère comme toi, mon amie Quichottine.
    Voilà, je te fais part de mon inquiétude mais je voudrais aussi que tu saches que je t’aime (et ta bibliothèque) comme tu es.
    Je t’embrasse,
     

    • Certains le voudraient… mais pourquoi être chagriné, Muad, mon ami ?

      L’important n’est-ce pas ce que je veux moi ?

      … Merci d’être là, merci d’être toi. C’est comme ça que je t’aime aussi, Muad.

  128. Je sais que l’ article de Chris n’ était pas destiné contre moi (je ne la connais pas, et elle ne me connait pas). Je sais, pour avoir remonté, depuis plusieurs jours  les com sur vos deux blogs, qu’ il s’ agit d’ un certain groupe. N’ empêche que Chris a raison. Il y a trop de pollution sur ton blog. Trop de com passe-partout qui n’ ont rien à faire sur un blog littéraire. Connaissant la médiocrité de mes com (qui sont souvent bisous-bisous) je me retire…..
    Bisous et continue. Tu es trop douée pour l’ écriture pour t’ arréter en route.
    CONTINUE !!!!!

    • Je ne suis pas d’accord, Clo.

      En quoi les commentaires « bisous-bisous » seraient-ils interdits ?

      Et si moi, j’en avais besoin aussi, moi qui en ai déposés aussi, chez toi qui es ma soeur de coeur depuis si longtemps ?

      D’autant que tu sais utiliser les lieux que j’ai créés pour ces rencontres amicales… pour ces mots qui font chaud au coeur…

      Si tous ceux qui, comme toi, savent réagir à bon escient, se retirent… à quoi bon continuer ?

  129. J’ai cherché partout enfin presque, et n’ai pas retrouvé le petit dictionnaire illustré.
    J’avais besoin de l’orthographe exacte d’un mot, mais peut-être n’y figure t’il pas (encore)
    Je te laisse l’adresse pour une correction éventuelle, car il me semble que tu es passée à coté sans la voir.

    • Non, je ne suis pas passée à côté, je me suis occupée des liens de l’article de la veille chez toi et je ne suis revenue que très brièvement sur le billet du jour.

      Je dirai que je vais jeter l’éponge bientôt.

      En attendant, je vais prendre des vacances bien méritées…

      Bonne nuit, Philippe. Merci pour ce lien que je pourrai retrouver.

  130. je suis tombée par hasard sur le lien troubadour!
    merci mais j’ai bien peur de ne pas le mériter et puis tu sais, je commence à me demander si ton amie Chris n’avait pas un peu raison puis que ce lien glissé parmi tant d’autres n’a en rien augmenté le nombre de mes lecteurs! Je le comprends un peu du reste, il y a tant et tant à lire , tant et tant à faire, comment le pourrait-on?
    bises
    chez nous, on dit aussi los trobaires ( dire :lous troubaïrès)

    • Je me dis que tout est question de hasard, mais tu as raison, je mets trop de liens. Il faudra que je trouve autre chose…

      Je ne t’imagine pas autrement qu’en troubadour… ou en Trobaire, si tu préfères.

      J’aime tes poèmes.

  131. il faudra que je me trouve un joli costume alors!

  132. Quand même! 45 réclamations!!!!
    🙂
    je rigole parce que je venais juste me plaindre que tu changeais toujours tout de place et ça fait exactement comme dans ma bibliothèque où je cherche, je cherche… mais je finis par trouver.
    Je sais que tu es un peu absente.
    et malgré ce coin des gros mots et autres méchancetés, je t’embrasse.

    • Morte de rire… tu sais, je crois que ce billet sert un peu à tout… même aux bisous, tu vois bien !

      Oui, je vais l’être encore pendant une semaine. J’ai ma petite-fille chez moi, et tu sais qu’un petit bout de CP, ça occupe !

      Ensuite, je devrais retrouver mes marques habituelles…

      Je t’embrasse fort, Polly !

  133. « coin des gros mots » dit polly? rire… aujourd’hui, pour le moment ce sera ici… pour juste une « réclamation » ce n’est pas le terme approprié, mais parfois, les mots m’échappent… et ici, peu de personnes viennent… alors j’en profite! Hier… tu ne m’as pas tout dit!!! finalement… quand je te croyais « prof de français »…je n’étais pas si loin!! ce’st nettement mieux! Docteur es lettre!  J’en suis toute impressionnée… mais comme dit ton fils ce n’est que du bla bla… rire, et bien je vais te dire…à force de t’entendre parler de Don Quichotte, que je ne connais guère, je l’avoue, tu me donnes envie de le lire « comme il faut » …a lors, je suppose qu’il y a un tas d’éditions.. donc… je te demande de me donner un titre à lire pour apprécier ce monsieur! un livre à lire « comme un roman » ( comme ta thèse…ihihi!)
    Bisous Quichottine! Merci

    • Ne sois pas impressionnée, Mahina. J’ai seulement eu de la chance de pouvoir aller jusqu’au bout de mon rêve à un moment où je pensais ne plus en avoir (sourire)

      Un titre… ? Alors, avant que je puisse te répondre, dis-moi si tu veux une version pour adulte ou pour enfants… parce que, tu as raison, il y en a des tas.

      Personnellement, je préfère te parler d’une version que tu liras… alors, si tu as le temps, je te donne une version complète… si tu n’as pas le temps, un abrégé pour la jeunesse ira bien, pour une première découverte…

      Je t’enverrai un courriel…

  134. les deux mon Général… sourire… un pour enfant… pour une première découverte, ( j’ai gardé mes émerveillements d’enfant…) l’autre pour prendre le temps… Merci d’avance

    • Alors, si tu veux une bonne version pour adulte, personnellement j’aime bien la traduction d’Aline Schuman (« Points », Seuil)… Il y a deux volumes, mais tu peux les transporter partout en les prenant l’un après l’autre (sourire).

      Pour enfants… j’en ai aimé beaucoup… L’album, Don Quixote que m’a offert Kinou (éditions Milan) est très beau… mais feuillette un peu sur mon blog, tu en préfèreras peut-être un autre. Le Don Quichotte de Gwen Keraval est parmi ceux que je préfère. En fait ils sont tous différents. L’un de ces deux-là serait bien.

      … Juste pour avoir une idée…

  135. Il fait un peu frais ce matin dans les allées de la bibliothèque. Pourtant, le chauffage est à bonne température, des petits coussins sont disséminés ça et là avec plaids en option pour ceux qui veulent s’installer devant tes étagères. Certes, les souvenirs font chaud au coeur, les casiers regorgent de mille choses à lire, à dire, à rire, MAIS…le manque est glaçant. Voilà !
    Même si je comprends, même si je soutiens, j’avais envie de pousser ma première « gueulante » cru 2009 : TU ME MANQUES.

    La petite souris que j’ai pu être jadis (hi, hi, hi, comme s’il s’était écoulé des lustres !!!) est mécontente. C’est pas drôle tu sais une vie de souris lorsque ses hôtes ne sont plus là pour l’asticoter.
    Je décide donc d’énerver mon hôtesse : je viendrai mâchouiller une page, puis deux puis vingt. Mathématiquement, tu finiras bien par craquer. Ben oui, le patrimoine émotionnel que tu laisses est à défendre et à protéger, non ? La petite souris a bien l’intention  de faire la guerre au silence et à l’absence.
    Zut et crotte de bique !!!
    La petite souris n’est pas méchante alors elle te fait un énorme bisou et t’envoie toute son affection.
    P.S : si je mets des morceaux de gruyère un peu partout, cela suffirait-il à te faire sortir de ta tannière pour les partager avec moi ? Ce serait drôle, une chasseuse de souris coincée avec sa victime dans un piège à souris.
    Ok. C’est du grand n’importe quoi ce matin. Le manque fait dire bien des bêtises…Lol.

    • Pourtant, je ne suis pas si loin, Chana…

      Mais c’est vrai que ce n’est pas pareil.

      Faire la guerre au silence et à l’absence… j’aime bien penser que tu en as envie, et que, telle que je te connais, tu vas la faire pour de vrai

      Je sais que je serai contente de venir manger du gruyère… surtout si c’est toi qui l’as éparpillé sur mes rayons !

      Je t’embrasse très fort, ma Chana… Très très fort !

  136. Il fait un peu frais ce matin dans les allées de la bibliothèque. Pourtant, le chauffage est à bonne température, des petits coussins sont disséminés ça et là avec plaids en option pour ceux qui veulent s’installer devant tes étagères. Certes, les souvenirs font chaud au coeur, les casiers regorgent de mille choses à lire, à dire, à rire, MAIS…le manque est glaçant. Voilà !
    Même si je comprends, même si je soutiens, j’avais envie de pousser ma première « gueulante » cru 2009 : TU ME MANQUES.

    La petite souris que j’ai pu être jadis (hi, hi, hi, comme s’il s’était écoulé des lustres !!!) est mécontente. C’est pas drôle tu sais une vie de souris lorsque ses hôtes ne sont plus là pour l’asticoter.
    Je décide donc d’énerver mon hôtesse : je viendrai mâchouiller une page, puis deux puis vingt. Mathématiquement, tu finiras bien par craquer. Ben oui, le patrimoine émotionnel que tu laisses est à défendre et à protéger, non ? La petite souris a bien l’intention  de faire la guerre au silence et à l’absence.
    Zut et crotte de bique !!!
    La petite souris n’est pas méchante alors elle te fait un énorme bisou et t’envoie toute son affection.
    P.S : si je mets des morceaux de gruyère un peu partout, cela suffirait-il à te faire sortir de ta tannière pour les partager avec moi ? Ce serait drôle, une chasseuse de souris coincée avec sa victime dans un piège à souris.
    Ok. C’est du grand n’importe quoi ce matin. Le manque fait dire bien des bêtises…Lol.

  137. Merci quichottine pour ta fidèlité ,surtout ces derniers temps ….moi aussi je suis un peu lasse de la bloguerie ..et il n’y a pas que l’oeil …;-) …je n’ai même pas la force de faire du rangement comme toi …pour un peu je fermerais..mais ..non ….Ne pas s’obliger c’est ça !…tu n’as de compte à rendre à personne  quichotte ..fais comme tu as envie ..rêve d’une bibliothèque à ton image et c’est tout ..grandis! …GROSSES bisounettes !……  1,2,1,2….repos !………………….mail qui n’a pu arriver …copié ici …
     
    • Merci à toi, Nymphea…

      J’ai bien aimé… que tu continues à être toi, malgré tout.

      Ne fermes surtout pas. Tu as là des amis qui tiennent à toi, qui te le prouvent en étant chez toi chaque jour, même quand tu n’es pas là… Je suis sûre que tu en as plein aussi qui passent sans rien dire, uniquement pour voir si tu vas bien 

      Tu m’avais envoyé un mail ? Eh bien je suis contente que tu l’aies mis ici. Au moins je l’ai lu. Merci pour ta présence.

      Je t’embrasse fort, Nymphea. Pour l’instant, je range… ensuite, on verra. Mais la bibliothèque ne disparaîtra pas… Au pire, sera-t-elle cachée sous une tonne de poussière.

      Prends soin de toi…

  138. Quelle idée géniale que cette p’tite fenêtre des « réclamations » et quelle attention de laisser tout le monde s’exprimer : ça bouillonne dans ta p’tite tête !
    En mode vacances aujourd’hui (oui juste un p’tit jour) je parcours tes allées ! biz Quichottine

    RECLAMATION : Clément Clément Clément Clément Clément !
    🙂

    • Merci de les avoir parcourues…
      Pour Clément, c’est bientôt. Tu sais bien que c’est votre lecture pour le WE ! 

      Bisous Betty, merci d’être là.

  139. Quichottine+

    Juste pour voir si ça marche.

    (Sous FF.)

  140. Quichottine+

    Juste pour voir si ça marche.

    (Sous FF.)

  141. Quichottine

    Juste pour voir si ça marche.

    (sous IE)

  142. Petite Elfe...en...pause

    J’écris ici pour ne pas polluer ton dernier billet… Ce n’est pas une réclamation contre toi, mais contre OB… Eh oui… la fameuse barre est revenue et je n’en suis pas du tout étonnée… En conséquence je vais devoir agir… je ne sais pas trop comment encore…. je suis très remontée…

    • C’est un magnifique endroit pour râler… et comme je te comprends !

      Je suis entre colère et chagrin.

      Mais je vais agir aussi.

  143. je cherchais un petit coin tranquille pour y déposer des bisous doux du soir

  144. je cherchais un petit coin tranquille pour y déposer des bisous doux du soir

  145. Tu pars »encore » en vacances ? Les petits t’ont trop fatiguée ?

    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

    • Sourire… tu as adapté le commentaire à l’endroit où tu le déposais… merci !

      C’est vrai que les petits sont fatiguants parfois…

      Mais, non, je suis là.

  146. euh.. ce’st pas une réclamation… ne prends pas mal.. c’est juste pour te demander si tu as bien reçu ma lettre? vu qu’il y a qq pb avec la poste….

    Besos cariña

    • Oups… je ne vais pas le prendre mal, mais je suis très honteuse.

      Je croyais t’avoir envoyé un message.

      Navrée de t’avoir inquiétée.

      Merci de me l’avoir signalé… J’ai tout bien reçu…

      Je t’embrasse fort.

  147. Bizarre, bizarre!!! je vois voir le lutin bleu et la rose….impossible!! Flute alors…

    J’attendrai! 😉

    Bisous

    • Je suis navrée, c’est de ma faute… il était paru trop tôt. Je l’ai changé d’adresse.

      Bisous et bon dimanche, Mahina. Merci pour ta patience.

  148. Je viens de voir plus haut le commentaire de chana…c’est rigolo toutes ces p’tites souris qui se promènent sur les blogs….

    • C’est vrai que l’entrée de Chana dans la bibliothèque avait été très remarquée.

      Tu te souviens du billet de bienvenue que j’avais écrit pour elle ? Je sais que tu l’as lu…

      http://quichottine.over-blog.com/article-13828005.html

       

      J’aimais beaucoup la retrouver sur mes pages… Encore une personnalité qui manque…

      Heureusement que tu es là.

      Que serait une bibliothèque sans les petites souris qui y grignotent jour et nuit ?

      Passe un bon dimanche, Mahina. Bisous.

  149. Mamychachat

    Flûte de zut de crotte de biquette, je ne sais pas me mettre en colère ! le mode d’emploi sious plaît tout l’monde ! çà veut jamais sortir ou alors en larmes, pas pratique pour s’exprimer ! paraît que je suis « secondaire », bof ! j’aurais préféré savoir exprimer mes colères et être primaire.

    Que dire sur cette page ? que j’avoue bien humblement ne pas toujours savoir lire la poésie, elle me passe au-dessus, je n’accroche pas et pourtant plus rêveuse et romantique que moi, c’est pas possible . Alors je viens ici pour apprendre. Je m’accroche à mon bureau, je lis jusqu’au bout, pour toi, parce que je t’aime bien et parce que dans la vie, c’est bon d’apprendre …

    Contente de t’avoir appris ceci ♪ et ceci ♫ et surtout ceci ♥

    Gros bisous d’la Mamychachat et sa minette toute noire

    Hebergeur d'image

    • Je suis émue, là… Sais-tu ?

      Merci de lire jusqu’au bout et de suivre aussi les liens que je vous offre quand tu le peux.

      Cela me touche.

      J’ai aimé, beaucoup, cette découverte des raccourcis claviers pour montrer le ☼ et pour pouvoir chanter dans des commentaires. ♪ ♫ ♪… Tu imagines tout ce que l’on peut faire d’un soleil qui chante ?

      Merci pour ce ♥, aussi. Gros bisous tout plein.

      Passe une douce soirée.

  150. Quichottine

    Nouvelle publication le 28 juillet 2011, en attendant les triades à venir.

  151. Mes émotions tu les lis chez-moi, comme je lis les tiennes, je n’ai jamais pensé à aller les poser dans ce coin de bibliothéque, mais je le devrais, ! J’ose espèrer que tu les devines aussi, tu as tant d’idées si généreuses et c’est cela et ton talent pour qui le fais si bien vivre !

    Je t’embrasse Quichottine

  152. C’est marrant cette réédition de billet , on voit des pseudos qu’on n’a pas encore oublié 😉 moi, j’ai souvent le syndrome de la page blanche pour écrire un commentaire , alors je sors et re reviens plus tard et là , je la tapisse de mots 🙂

    Bonne soirée Quichottine Bisous

    • Un sourire… certains sont partis, d’autres sont encore là, et, parmi ceux qui ne sont plus, restent encore les mots à lire, en souvenir.

      Je crois que j’aimais bien aussi ces moments où le blog se construisait peu à peu.

      Aujourd’hui, dois-je le déconstruire ? Je ne sais.

      Passe une belle journée toi aussi, Urban. Merci.

  153. une page blanche, une page blanche ! mais Quichottine dès qu’on aura écrit dessus elle ne sera plsu balnche ta apge y as tu songé ?

    je ne viens pas te voir tous les jours…chez les autres non plus dailleurs,  voila déja quelques temps que je gère très mal…..en fait vivement que cette maison se vende bon je ne suis pas venue pour celà, je voulais te dire qu’a travers les coms je clique parfois sur les noms et j’ai grand plaisir à découvrir d’autres blogs, chacun ayant sa particularité…

    une agréable soirée à toi

    bisous

    • Oui, j’y ai songé… et je me suis dit que c’était aussi bien de vous la montrer pour que vous puissiez continuer à croire qu’elle l’était.

      Tu vois… Moi j’ai été absente très longtemps et je te réponds avec tant de retard que je devrais en mourir de honte.

      Merci pour tout, Eglantine. Je ne t’oublie pas.

      Agréable soirée à toi aussi. Gros bisous.

  154. Je n’ai que des sourires à offrir et je sais que tu les accepteras, bises

  155. dentelline

    J’aime bien l’idée de laisser quelques mots comme ça juste pour s’exprimer mais je ne sais pas si j’en suis capable.

    Merci Quichottine pour ta tendresse et ta générosité!

    Bises,

    Dentelline

  156. Un petit tour ds les recoins..il y a à lire et à rire. Parfait pour l’humeur. Bises  VITA

  157. je cherche vainement l’article que tu avais publié pour parler des contes du Lutin Bleu. je l’ai reçu aujourd’hui et je nage dans un océan de douceur. j’en ai bien besoin, j’ai le dos en compote et la chaise longue est la bienvenue pour rêver en suivant rous ces petits lutins!

    bises

    • Je suis navrée, j’avais dû le mettre « en attente » avant de trouver comment le modifier.

      Il a retrouvé sa place dans la liste des articles publiés.

      Je suis heureuse que ce livre te fasse un peu oublier tes soucis et tes mots… Merci pour tes mots.

       

      Bises et belle journée à toi.

  158. Encore un essai juste pour le plaisir…

    • Je ris… comme ça fait plaisir de pouvoir répondre aussi aujourd’hui…

      OB se montre capricieux, mais quand ça fonctionne, c’est génial.

      Merci, Marie.

  159. katara:44:

    J’en ai lu quelques-uns de ces coms très amusée car je me demandais si j’y trouverai quelques cas de colère réelle lol évidemment non comment veux-tu !
    Si je suis frustrée, t’es absente voilà lol… tu me manques et je sais que je ne suis pas la seule mais en même temps je te comprends si bien. bisous ma jolie

    • Me voilà de retour… alors, tu vois, je ris en te lisant…

      Un grand merci pour ce rire du soir… Je t’embrasse fort. Passe une douce soirée.

  160. Une page pour râler? chic dit Clément, vraiment, ma Bibliothécaire exagère… elle ne pense même plus à moi!!
    .

    Une page pour râler? chic dit le Lutin bleu accompagné de toute une troupe de lutin: et moi, et moi et moi?
    .

    Une page pour râler? chic disent les p’tites trognes de Davy, enfin quoi Quichottine, on voudrait bien lire la fin de l’histoire!!
    .
    Une page pour râler? chic dit la P’titeSouris… elle a bien cru que cette foutue fenêtre ne s’ouvrirait jamais!!
    Alors… elle râle! NA!!

    • Chic ! Dit Quichottine qui a réussi, enfin, à ouvrir sa page de réponse aux commentaires !

      Clément… j’y pense encore, et de plus en plus. Le personnage existe, mais je dois reprendre une à une ses pages, ne garder que ce qui en vaut vraiment la peine, et achever le conte…

      Le lutin bleu aura de nouvelles aventures, lui aussi, il est loin d’avoir tout livré de ce qu’il peut nous dire…

      Davy et moi, nous travaillons beaucoup… alors, oui, son petit monde sera bientôt sur de vraies pages… et ici aussi, juste un peu.

      Quant à la P’tite Souris… je l’embrasse très très fort… et lui offre mon plus beau sourire de bibliothécaire émue, très.

      Passe une douce soirée, Cariña. Merci pour tout.