Évasion florale

En regardant mes images, je me suis soudain demandé s’il arrivait que les fleurs aient envie de s’évader…

Évasion florale au pied d’un escalier, ça vous dirait ?

Photo de Quichottine

Photo de Quichottine

Elles sont comme ceux qui veulent toujours aller voir ailleurs si c’est mieux… Mais, lorsqu’elles auront gravi une à une toutes les marches, auront-elles trouvé l’ombre ou la lumière ?

Je ne sais pas. Je me suis contentée de les photographier, encore engoncées dans leur carcan de pierre, entre barreaux et chaîne.

42 réponses à “Évasion florale

  1. bonjour, c’est vrai que ces fleurs envahissent tous les endroits où il y a juste à peine quelques grammes de terre ou de poussières, elles colonisent et sont trés belles,

    ici aussi il y en a et j’aime beaucoup. encore grosse chaleur ! bises MIAOUUU!!!!!!!!!!!

    • Ici, un gros orage… je ne bloguerai pas ce soir, alors que je le pouvais.

      Bisous et douce soirée, Mistigris.

      Merci d’être passée et pardon d’avoir tant tardé avant de répondre.

  2. J’adore ses etites fleures ,chez moi le terrain doit etre trot riche elles ne ce plaise pas trop,bizzzzzzzzzzzzzzzzzz

                      

    • Merci Thérèse, c’est très gentil.

      Les fleurs sauvages me surprennent toujours mais il est vrai que je n’ai jamais essayé de les acclimater dans mon jardin.

      Passe une belle soirée.

  3. J’imagine une rampe, soutenue par les barreaux … Ne voulant pas être en reste, la plante (campanule des murailles ???) s’étire et rampe …

    Peu à peu, elle gravira les marches. Pour l’heure, elle s’alanguit, c’est le moment d’une sieste …  

     

    Quichottine, j’aime aussi beaucoup les petites herbes sauvageonnes qui sont les seules à gravir encore certains escaliers délaissés …

     

    Bon après-midi … Bises …

    • En ce qui concerne le nom des fleurs, tu en sais plus que moi. 🙂

      J’aime beaucoup l’idée qu’elles font la sieste…

      Elles me touchent toujours… Il m’arrive d’avoir envie de leur ressembler et de pouvoir survivre en milieu hostile. Hélas, ce n’est pas le cas.

      Je t’embrasse. Pardon d’avoir mis tant de temps à te répondre.

       

  4. toujours … toujours … la Nature reprend ses droits i

    Bisous ma douce

  5. Caresses de fleurs…  Penseés Quichottine   Je t’embrasse

  6. Je n’arrive pas à poster de commentaire sur ton blog. J’aime l’idée et la photo…

    • Décidément… J’ignore à quoi cela est dû, mais tu n’es pas la seule. Mon blog ne doit pas être parmi ceux que tu as autorisés dans ton navigateur.

      Je ne sais pas résoudre ton problème… c’est toi qui dois poser la question sur le forum d’aide. Ils sauront peut-être te dire comment faire.

      Merci d’être passée par ici.

  7. Bonsoir Quichottine,

    De jolies fleurs qui vont continuer à grimper le long des escaliers

    Bonne soirée

    Bisous

    • Eh oui… tant qu’on le leur permettra. Mais je dois dire que j’aime assez.

      Passe une belle soirée toi aussi.

      Bisous.

  8. Et les fleurs arrivées au haut de l’escalier, se sont faufilées sous la porte, et en l’absence des hôtes de ces lieux ont pris possession de la maison.

    A leur retour, les habitants eurent la surprise de trouver leur vieille moquette remplacée par un doux tapis de fleurettes uniformément étalé.

    C’était la minute romantique de la mère Clo lol

    Bisous ma Quich’ 🙂

    • Un grand sourire… J’adore tes minutes romantiques, moi. 🙂

      Bisous tout plein, ma Clo. J’espère que ton été se passe bien.

  9. Graphene

    l’était si secret

    ce tit jardinou

    je l’avais point vu

    merci

  10. Graphène

    moi-même, jardinier, jardinant

    en jardins inconquis…

    souvent

    je puis te dire que carcans, chaînes ou barreaux,

    elles en rigolent, ces aubriettes jolies,

    et ce n’est pas aux qu’aux oubliettes

    qu’elles s’évadent

    souvent…

    alors, des bisous

    • S’évader… Oui, sans doute, un jour.

      Mais nous ne sommes pas des fleurs, hélas.

      Passe une belle journée, Graphène.

  11. Quichottine, veux-tu m’offrir cette photo? je la trouve merveilleuse. J’adore les escaliers et les campanules des murs.

    Bisous ravis de ce matin pluvieux illuminé par la photo.

     

    • Je te l’ai envoyée… Tu peux en faire ce que tu veux. J’aime aussi beaucoup cette image.

      Bisous tout plein pour toi… même en retard. J’espère que tout va bien.

  12. Marie-Claire

    Bonjour Quichottine,

    La pierre robuste et la fleur tendre…

    Un escalier fort poétique !   Cette « évasion florale » me convient parfaitement.

    Merci beaucoup.

    Excellent dimanche estival.

    • Merci à toi pour ton passage en mon jardin.

      Je suis contente que cette évasion te plaise.

      J’espère que tu auras passé un bel été.

  13. C’est à nous qu’elles donnent de la lumière et de la couleur, chère Quichottine! Quelle joie d’avoir des fleurs qui escaladent un escalier! Cela me rappelle ma jeunesse! Merci à toi pour ce souvenir qui renaît, grâce à cette si jolie photo!

    • Je ne te réponds que maintenant… et j’en ai honte.

      Merci à toi pour ta présence et tes mots si gentils…

      Je t’embrasse fort.

  14. Marie-Claire

    Bonjour Quichottine,

    Merci, j’ai passé de bonnes vacances sous un temps assez maussade.

    Le bel été : c’est maintenant qu’il montre le bout du nez ! Lorsque le travail a repris… Mais comme dit le proverbe : « mieux vaut tard que jamais ! »

    Très bon dimanche.

    • Depuis, le mauvais temps est revenu… Padon de te répondre si tard, Marie-Claire. J’espère que tout va bien.

      Passe un bon mois de novembre… sans trop de grisaille.

  15. patdelapointe

    oui, mais chaine bien neuve et pas du tout rouillée…t’as vu comme c’est drôle le trou dans la marche pour laisser passer la lumière vers le soupirail…on voit plus ça maintenant.

     

  16. C’est une magnifique composition Quichottine! Bravo!

    Elles n’ont pas envie de s’évader mais de rentrer dans la maison… c’est ce que je vois, moi… mais bon, tu vas me dire qu’il y a les chaînes et les barreaux…

    Un texte à composer, peut-être….

    Bonne journée.

    • Je ris… et je pense que finalement tu as sans doute raison.

      Tu l’écris ? Cela me ferait plaisir et je peux te donner l’image en grand pour que tu la bidouilles comme tu veux.

      Passe une belle soirée, Marie.

  17. Peut-être que j’aurais de l’inspiration… Qui sait? Pour écrire à partir des images des autres, il faut d’abord… que je les connaisse un peu. (Et toi , je te connais un peu, alors pourquoi pas… ) et ensuite il faut que cette image me touche, soit par la composition, soit par les couleurs, la lumière etc…. Et, de fait, elle a touché ma sensibilité.. Voilà… Tu sais tout…

    Par contre ton image je ne la bidouillerai pas… Pourquoi, elle est très bien comme ça, non? Oh il y a peut-être ce gros tuyau, un truc bizarre, qui ressemble à un manomètree…  que j’enlèverai bien…

    • Il n’y a aucune obligation, Marie.

      En plus, je te comprendrais tout à fait, je n’aime pas écrire sur des images que l’on m’impose.

      Un sourire pour toi… et un grand merci.

  18. Oh mais je découvre ton autre blog en ayant joué la curieuse  dans ta communauté Doux rêveurs !

    J’aime beaucoup ces fleurs violettes, ma couleur préférée et je trouve qu’elles habillent bien cette escalier en pierre, par contre, si c’était chez moi…je peindrais la rampe en… mauve

    Je te souhaite une bonne fin de journée Quichottine

    • Merci d’avoir joué la curieuse… C’est gentil.

      Mon jardin est un peu en friche, surtout en ce moment. Mais la bibliothèque a pris la poussière ce mois-ci. Alors, je suis contente de trouver tes messages.

      Passe une douce journée, Laure. Bisous.

  19. Elles se laissent aller à la Liberté, pourquoi ne faisons nous pas de même? nous sommes , nous, enfermés dans nos carcans, nos devoirs, nos obligations… ne pourrions nous comme lles, partir à la découverte, tout en gardant notre coeur à la maison, comme ses racines en terre?

    • Ce serait merveilleux…

      Nous sommes enfermés dans ce que nous croyons être important… Peut-être faut-il seulement modifier nos priorités.

      Je t’embrasse fort, Mahina.

  20.  Elles sont rusées : elles ne se lancent pas à  l’assaut, elles coulent, comme une flaque……Merci pour cette belle évasion. Je te souhaite un doux dimanche….

  21. Des fleurs en cage je ne l’imagine même pas (sourire) à très très bientôt toi bisous

    • Moi non plus… et pourtant, je suppose que certains prisonniers aiment les fleurs.

      A-t-on le droit d’en posséder en prison ?

       

      Drôle de question… mais bon, c’est de ta faute aussi… je rêve de ces fleurs vagabondes.