Andrée Chedid, écrivain

– Je vais vous faire une semaine lecture…

– Pourquoi ? Tu ne veux plus nous raconter la suite de notre histoire ?

– Mais si ! Vous savez bien que je n’ai pas fini d’y mettre vos mots et vos images ! Il en reste suffisamment pour que je puisse programmer ensuite toute une semaine de ce conte à plusieurs mains.

– Alors, pourquoi tu diffères ?

– Eh bien… Parce que c’est comme ça. Parce qu’il y a des événements à ne pas rater, et j’en rate plein en ce moment.

– Tu ne nous aimes plus ?

– N’importe quoi ! Bien sûr que je vous aime, et c’est pourquoi je vais vous parler aujourd’hui d’un auteur qui me tient à cœur.

– Ah… Tu en as beaucoup ? Ou… seulement un ? Parce qu’un seul, ça ne prendrait peut-être pas toute la semaine.

–  Nous verrons bien, et puis, si vous regardez le calendrier, vous saurez que la semaine ne va pas durer longtemps. Nous sommes déjà mardi.

– Mardi… C’est vrai.

– Voilà, écoutez-moi… Mais seulement si vous le désirez, évidemment. Il y a nombre d’autres blogs intéressants à lire et je ne vous en voudrai pas de ne revenir que la semaine prochaine pour la suite de notre histoire.

– Tu exagères, tu sais bien que nous viendrons quand même !

– Vous connaissez Andrée Chedid ?

– L’écrivain ou le chanteur ?

– Voyons ! Le chanteur s’appelle Louis Chedid. On peut même aller le lire sur son blog.

– Non ! Il s’appelle Matthieu. On l’appelle aussi « M », comme « Mystère »… Son site est à faire peur tellement il bouge de partout. Pas facile de s’y orienter, mais j’aime !

– Vous avez tous raison… Mais, moi, dans la famille Chedid, j’appelle seulement la grand-mère, Andrée. Libre à vous de consulter les sites de son fils et de son petit-fils.

Nous parlerons d’Andrée Chedid, un immense écrivain de langue française.

Son site officiel est en anglais, mais on peut plus facilement avoir une idée de son œuvre en regardant sa page sur artpointfrance (clic).

J’ai plusieurs livres chez moi, mais je n’ai jamais pris le temps de les mettre sur les rayons de la Bibliothèque.

110214_Andree_Chedid.jpg

– Pourquoi maintenant ?

– Peut-être parce que j’ai laissé passer le bon moment pour lui dire combien je l’admirais… combien j’aimais ses écrits, combien elle m’avait émue.

– Tu as laissé passer le temps ?

– Oui, cette grande dame de la littérature nous a quittés la semaine dernière. Le 6 février exactement.

– Ah…

– Je sais bien que beaucoup en parleront, que tous diront sans doute la même chose, ou presque, que certains de ses écrits seront cités à de nombreuses reprises… Mais est-ce une raison pour ne rien dire ?

Allez, pour aujourd’hui, juste un poème…

Voyage

(pour Michel Julliard)

J’en ai fait des périples
Et navigué longtemps
Sur la terre des hommes
Faisant halte parfois
Pour rêver
Des figures m’assaillaient
Des songes me grandissaient
Multipliant l’existence
D’aventures
De paroles
De projets
Illuminant ma vie
Conduite toujours
Plus loin que mes pensées
Par des rêves fertiles
L’image était mon maître
J’inventais l’horizon…

Andrée Chedid (1920-2011)
L’Étoffe de l’univers.
© Flammarion

Si elle avait été moins connue, si elle était arrivée un jour dans la bibliothèque, en catimini, si elle s’était installée là, pour me regarder la lire… Je lui aurais peut-être dit : « Madame Chedid, voulez-vous entrer chez les Doux rêveurs de Quichottinie ? »

Qui sait, elle aurait peut-être accepté d’être là, incognito ?

110 réponses à “Andrée Chedid, écrivain

  1. c’était une très grande poète…

    tu sais qu’édouard glissant est mort presque en même temps….

    besos

    tilk

  2. Je suis certaine qu’elle aurait été bien accueillie par tous. J’avais lu quelque chose d’elle début 90 et j’ai dû aller voir sur ton lien quel en était été le titre, La femme de Job. Que j’avais aimé. Et découvrir à son décès qu’elle était la mère de ces deux musiciens talentueux, ça m’a fait curieux quand même. Une grande travailleuse de talent. C’est gentil ce billet en sa mémoire.

    Passe une belle journée! Bises

    • Merci pour ce partage, Snow. Je n’ai pas lu « La Femme de Job », j’en suis désolée. Nous aurions pu échanger sur cette lecture.

      Passe une belle journée toi aussi.

  3. « Au cœur du cœur, le cœur »

    Sans doute aurait-elle eu sa place chez les doux rêveurs. Belle nuit Quichottine.

  4. Andrée Chédid…

    Elle était à l’honneur au printemps des poètes, l’année dernière…

    Notre atelier n’a pas accroché…

    Mais c’est un beau talent, sur trois générations.

    Tes mots sont bien jolis, et que crois que cette grande Dame saura trouver le chemin qui mène à ta bibliothèque…

    • On ne peut pas tout aimer d’un auteur… C’est difficile de montre une petite part d’une œuvre en espérant « accrocher » les lecteurs.

      Merci d’avoir partagé ici ton expérience, Hélène. Je t’embrasse fort.

  5. Je ne connaissais pas ! Merci pour cette découverte.

    Bon mardi !
    Bisoux



    dom


  6. Juste un poème tu dis mais quel poème, je ne l’ai pas lue et tu me donnes envie de poursuivre la lecture. Merci Quichottine grace à toi je fais de belles découvertes. Bises

    • C’est un poème que j’ai aimé, parce que je m’y retrouve.

      La poésie est quelque chose de très difficile à partager. La sienne est belle.

      Merci pour tes mots, Martine. Passe une belle journée malgré notre vieux temps gris.

      Bises à toi.

  7. Tous les trois très doués, j’aime beaucoup Louis. Je ne me souviens pas d’avoir lu Andrée Chedid en tout cas je ne m’en souviens pas, mais j’ai la mémoire qui flanche… Pourrais-tu pour commencer me conseiller un premier bouquin qui tu as aimé, dame Bibliothécaire ?

    J’avais lu cette info mais merci d’avoir fait cet article Qichottine

    • Mon premier a été « L’enfant multiple« . Je l’ai en plusieurs exemplaires chez moi, veux-tu que je te l’envoie ?

  8. Elle acceptait avec joie, j’en suis convaincu…. Belle famille que la sienne…

    Bonne journée Quichottine avec bises de nous deux.

    Nous avons le petit fils aujourd’hui, journée de grève scolaire…. C’est une vraie pipelette…….

    • J’espère que tu passeras une bonne journée avec lui… Il va te faire rajeunir mais aussi t’épuiser, sans aucun doute.

      Bises affectueuses à vous deux.

  9. Bonjour Quichotine, je connais de nom mais pas de lecture, là tu me donnes l’occasion de découvrir une dame amoureuse des mots, trois générations de Chédid artistes…. Alors oui qu’elle prenne le chemin de ta bibliothèque… Bises de jill

    • Je vais présenter plusieurs livres que j’ai aimés.

      J’espère que tu pourras en lire. Il n’y a aucun problème pour en trouver dans les bibliothèques.

      Bises et merci, Jill.

  10. Comme tout le ponde je connais cette poétesse qui savait si bien parler du Moyen-Orient t dont elle était originaire. Elle était née au Caire elle n’aura pas vu la liesse poulaire aorès la chute de Moubarak. Elle aura vécu à la fois longtemps et comme beaucoup, elle est partie trop vite.

    • La maladie qui l’avait atteinte ne lui aurait pas permis de se réjouir… Mais je suis certaine qu’elle les accompagne aujourd’hui si l’au-delà existe.

      Merci pour ce partage, Liza.

  11. Merci pour ce beau poème de Andrée Chedid, je ne le connaissais pas…Elle méritait bien cet hommage.

  12. J’ai toujours beaucoup aimé son fils car elle je la connaissais moins, beaucoup moins. Riche famille en effet, tu as raison de lui rendre un bel hommage ma Quichottine.

    Pour l’histoire en cours un jour de gagné pour moi car je ne l’ai pas suivie. Alors, comme il pleut, peut-être essayerai-je de rattraper mon retard.

    Je t’embrasse très fort.

    • Ne t’en fais pas pour l’histoire en cours… Je sais que tu as beaucoup de fils à démêler, alors, le plus important, prends bien soin de toi ma Sophie.

      Je t’embrasse très fort.

  13. J’aurais adoré être assise entre Andrée (oui, nous étions devenues très intimes dans l’ombre des rideaux de la bibliothèque) et… Comment choisir ? Mais merci pour le coup de pouce : je vais aller à la Bibliothèque (j’ai renoncé à empiler dans la mienne) et choisir un livre de Madame Chedid pour ma prochaine escapade…

    • Tu auras certainement le choix à la bibliothèque… Je m’en sers aussi, mes étagères débordent !

      Passe une belle journée, Galet. Merci pour tout.

  14. Bonjour Quichottine, un bel intermezzo avec Andrée Chedid, une belle famille d’artistes de talen.Je vois que tu as aussi de ces petits livres « bon marché » : idéal pour offir et faire partager des choses que l’on aime. La poésie d’Andrée Chedid nous change un peu de Lucie Delarue-Mardrus (du moins ce qu’il est  de tradition d’en présenter aux enfants) et de Maurice Carême, mais si on s’en tenait à ce qui est enseigné, même Prévert pourrait semblé un peu « à l’eau de rose ».Tu me diras que les enfants ont bien le temps de découvrir les tourments des émotions.

    « On ne ne dit jamais assez aux gens qu’on les aime » L.Chedid « Maman »

    Passe une bonne journée

    • Je ne suis pas contre ces livres, au contraire. Ils ont ouvert la porte à d’autres lecteurs… et ils me permettent de ne pas trop alourdir mon budget.

      Il faut conduire les enfants progressivement à d’autres lectures. Je crois.

      Louis Chedid a appelé son blog comme ça… Je sais que c’est important.

      Il y a des mots qui manquent, ensuite, quand on ne les a pas dits.

      Passe une douce soirée, Pierre. Merci.

  15. salut

    merci pour ce texte qui rappelle Andrée Chedid l’écrivain

    bonne soirée

  16. Elle aurait sûrement accepté. J’ai découvert récemment qu’elle était en effet la grand-mère de M. J’accompagnais alors ma fille à un concert de ce dernier et il a dédié une de ses chansons à sa grand-mère. Il y a beaucoup d’amour et de poésie dans cette famille. je trouve cela merveilleux.

    Bises

    • Je trouve aussi…

      Je ne connais pas M, mais tout ce que j’ai lu d’Andrée Chedid est empreint de chaleur et d’humanité. J’aime.

      Bises, Val’r. Merci.

  17. OK mais alors nous faisons un échange c’est comme ça que je fonctionne, et je t’envoie une surprise…

    Bisous et merci beaucoup Quichott’

  18. J’avais lu en effet l’annonce du décès de Andrée Chédid. Je n’ai rien lu de cette femme qui semble avoir beaucoup marqué ceux et celles qui connaissent son oeuvre. C’est un(e) auteur(e) que je mets sur ma liste de livres à découvrir.

    Merci pour elle et merci pour nous Quichottine.

  19. Mon chat, Misty, est mort hier, il n’avait que 5 ans …


  20. il a fallu son décès pour la découvrir, par contre j’apprécie son petit fils M, mon mari pas du tout !!

    je ne connaissais pas les livres que tu présentes, alors merci !!

    bonne soirée

  21. Malheureusement je ne la connaissais pas et sa famille non plus. C’est un bel hommage que tu lui fais.

    • Je crois que l’on ne peut pas tout connaître, c’est pourquoi je vais en parler un peu plus ces jours-ci. C’est un auteur que j’aimais beaucoup.

  22. Le hasard a voulu que je ne lise qu’un livre de cet écrvain et pourtant j’avais aimé .

    Je n’ai même pas su qu’elle était morte;tu me l’apprends!

    Je ne lis pas les journaux en ce moment  .

    je te souhaite une bonne soirée; bisous

    • Je l’ai appris par hasard.

      J’aurais pu passer tout à fait à côté de l’information.

      Je suis loin d’avoir tout lu d’elle, mais ce que j’ai lu m’a plu.

      Passe une belle soirée, Fanfan. Bisous.

  23. J’aime beaucoup Andrée Chedid , que je relis souvent ( entre autre l’enfant multiple) .Ce poème est magnifique . Bonne soirée , bisous Quichottine

    • L’enfant multiple, c’est pour demain ici… Je crois que c’est mon préféré.

      Merci pour ta présence.

      Passe une bonne soirée. Bisous.

  24. Une grande dame! elle est ailleurs, mais je suis certaine qu’elle a lu ces mots si sincères!
    Bonne soirée

    Bise
    Viviane

  25. Des songes me grandissaient

    Des mensonges me hantaient

    Papillon du jour

    Toujours, toujours,

    Toujours, l’Amour…

     

    Loop

  26. En ce moment,

    sur France Cuture,

    internet,

    on peut réécouter 5 émissions d’A voix nue,

    consacrées à Andrée Chédid !

    Loop

  27. Ses livres, elle tout simplement, se love depuis très longtemps dans mes lectures et étrangement, je me dis, là, cette nuit, pourquoi at-il fallu qu’elle rejoigne le pays des anges pour que je m’en souvienne, de ce temps passé à lire, ses écrits.
    Quichottine, il est parfois des moments où on aimerait effacer d’un coup de baguette magique pour se souvenir alors que la vie est ainsi.
    Identique moment que celui de ta présentation, un jour passé, d’un certain Robert Sabatier où j’ai, oui, confidence pour confidence, repris ses lectures en cie de mon ami fidèle d’avant, Olivier..

    • Certaines lectures restent dans nos mémoires et ressurgissent à l’occasion…

      Merci de partager les miennes, Betty.

      Passe une douce soirée.

  28. Je retrouve toujours ses poèmes et ses paroles avec émotion.

    C’est une poète que je trouve plus  » accessible  » que d’autres, et c’est vrai que, malgré sa reconnaissance, je souhaiterais qu’elle soit encore mieux connue …

    Merci, Quichottine.

     » Du Sphinx dans mon rimeur
    Paris au fil du coeur
    Du Nil dans mes veines
    Dans mes artères coule la Seine « 

    Paroles d’Andrée Chédid pour la chanson de M  » Je vous aime « .

    • Souvent nous voyons ou écoutons des choses sans savoir qui en est l’auteur.

      Demain, je parle du Sixième jour… Combien ont vu le film sans savoir qu’il avait un roman d’Andrée Chedid pour origine ?

      Merci à toi pour cette citation…

      Bisous tout doux.

  29. Voici le lien vers France Culture.

    J’écoute Andrée Chédid

    en prenant le petit déjeuner…

    Loop

    http://www.franceculture.com/emission-a-voix-nue-andree-chedid-15-hommage-2011-02-07.html

  30. Youssef Chahine, grand réalisateur égyptien, a tourné un beau film à partir du livre « le sixième jour » avec Dalida (grande amie du sus-dit) dans le rôle titre.

    A bientôt Quichottine sur mon blog si tu veux connaître la suite des aventures d’Ernest Galuchat.

    • J’avais programmé Le Sixème Jour pour demain. Il est visible déjà à partir de ma liste de livres lus.

      Merci d’être venu me rappeler la sortie de la suite de ton histoire.

      Passe une belle soirée.

  31. Oui, j’ai entendu qu’elle était décédée mais je la connais peu. Je crois que je n’ai lu qu’un seul livre d’elle et il y a bien longtemps.

  32. Je suis heureuse de cette découverte !d’autant que ce prénom est celui de quelqu’un qui m’est cher.

  33. 91 ans tout de même ! et elle laisse de beaux livres derrière elle.

    Et oui je connaissais Louis et Mathieu son fils mais point Andrée.

    Merci de nous la faire découvrir.

    Si je vois un livre d’elle je penserai forcément à toi 😉

    bonne journée Quichottine

    christelle

    • Elle a vécu longtemps, c’est vrai…

      Merci, Christelle. J’espère que tu en liras un jour.

      Bonne journée à toi aussi.

  34. Andrée CHedid aurait aimé ta bibliothèque Quichottine… Un univers qu’elle aurait su apprécier à sa juste valeur. C’était une Grande Dame…
    Belle journée. Je t’embrasse.

    (Je rattrappe mon retard…)

    • Elle l’était. Je trouve qu’on n’en parle pas assez…

      Ne t’en fais pas pour le retard, Marité.

      Belle journée à toi aussi. Merci.

  35. Magnifique Andrée Chedid. Encore et encore. Bises  VITA

  36. Je vais lire -L’étoffe de L’univers- car je suis touchée par ce poème

    et j’ai très envie de poursuivre mon incursion dans l’univers de cette dame

  37. On pourrait presque faire un jeu des 7 familles avec la famille Chedid 😉 Belle journée Quichottine

    • C’est vrai… en plus c’est de ma faute, je l’ai suggéré dans ma description.

      Ce sont de vrais artistes, chacun l’étant à part entière.

      Belle journée à toi aussi, Bruno. Merci.

  38. Bonsoir Quichottine. Je connaissais son nom mais je n’ai jamais rien lu d’elle. Merci pour la découverte de ce poème et bisous

  39. une vraie lignée créative et porteuse de bonheur… de rêves…

    merci pour ce billet .

    bisous

  40. Marie-Claire

    Bonjour Quichottine,

    Voyage : un bien beau poème comme beaucoup de textes d’Andrée Chédid.

    Andrée Chédid a noté un jour : « écrire, c’est très dur, avec de grandes fenêtres de joies »   Elle avait bien raison.

    Passe un excellent dimanche.

    • Merci pour cette citation, Marie-Claire.

      Andrée Chedid savait exprimer en peu de mots le plus important.

      J’espère que tu auras passé un bon dimanche toi aussi. Bonne soirée à toi.

  41. avec toujours le regret de voir partir les poètes, c’est eux qui nous maintiennent, retiennent nos rages, nous donnent des forces, encouragent nos rêves, aident à pleurer notre mal…

    oui à peine a-t-on commencé à les découvrir que déjà nous nous désolons de devoir être sevrés…

    gros bisous

    • C’est souvent ainsi… Mais combien de poètes nous sont totalement inconnus et le resteront ?

      J’ai été surprise de voir que les rayons des « actualités » littéraires dans les supermarchés n’avaient pas mis à l’honneur Andrée Chedid. C’est pourtant un immense écrivain, mais la majorité l’ignore.

      Gros bisous à toi.

  42. La semaine dernière, il y a eu une réunion autour de l’oeuvre d’André Chedid, c’était une soirée excepetionnellement intense et belle.
    Pourtant (je suis une emm…) je n’ai pas « aimé » que des personnes la découvrent maintenant qu’elle n’est plus là, il me semble tout de même qu’on parlait d’elle et qu’elle n’était pas totalement inconnue.
    Ceci mis à part c’était « bien »
    Bise
    Viviane

    • Je crois que malheureusement elle va rester « inconnue » pour beaucoup, et c’est dommage.

      Je suis contente qu’il y ait eu quelques émissions… même si j’avoue ne pas les avoir regardées. J’aime ses livres.

      Bises à toi, Viviane. Merci pour le partage.

  43. Merci de m’avoir guider jusqu’ici, Quichottine.

    Tu savais donc qu’Andrée était parentée à Louis et Matthieu et tous trois ont goût des mots. Des artistes, écrivais-je plus tôt et écrirai-je encore 🙂

    Je pense que Grand-maman Chedid aurait accepté de faire partie des Doux Rêveurs car elle aussi semblait apprécier de se laisser porter par les songes et l’on ne pourrait le lui reprocher.

    Mais, même si elle n’est plus en ce momde sensible, je la pense partie rêver dans un ailleurs, peut-être moins cruel que celui que nous connaissons et dont la réalité se fait moins violente.

    Il y ait des gens, comme toi, Grande Quichottine, pour y apportait de la douceur…

     

    Je ne connais pas les espaces des fils et petit-fils Chedid et te remercie, une nouvelle fois, de me les faire découvrir, de m’inviter, comme ces autres, à m’y rendre.

    J’espère que cette semaine ne fut pas des plus dépréciables par chez toi et que le weekend à venir s’annonce convenable.

    Je me permets de t’embrasser ; ce n’est pas souvent, mais cette bise se f(er)ait sincère 🙂

    • Je suis contente que tu aies pu passe, AneverBeen.

      … et je suis heureuse d’avoir pu te donner des adresses qui te manquaient.

      Merci pour cette bise que je reçois avec plaisir. Prends bien soin de toi, mon aminaute… et surtout, passe un très bon weekend.

  44. Jackline

    Je n’ai jamais lu de livres d’Andrée Chedid..je savais que c’était un écrivain, son fils Louis en parlait souvent, et je pense que son talent d’auteur-compositeur interprête, il le doit en grande partie à sa mère, car il a dû hériter de son goût pour les mots..j’aime beaucoup ses chansons..le petit-fis M, est aussi un artiste de grand talent, dans un genre et un style totalement déjantés ! gros bisous

    • Merci pour ce partage.

      Je connais moins M que Louis qui est plus de ma génération… Mais je sais qu’il a beaucoup de talent.

      Gros bisous à toi aussi. Passe une bonne journée.

  45. belgique-chine

    bonjour quichottine, toujours des découverte avec toi.

    au fait toi qui aime les histoires, j’ai commencé a raconté mon histoire d’amour avec la chine et qing sur mon autre blog « dans les liens »

    passe un bon mardi bises

  46. Oo° Kri °oO

    Heuuu oserais je avouer que je découvre là l’écrivaine

    Bon mardi Quichottine!

    • Tu peux…

      Moi, je l’ai aussi découverte tardivement. Heureusement, j’avais un prof à la fac qui l’adorait, et je l’ai aussi croisée dans les livres de lecture des enfants. Sa façon d’écrire ma plu.

      Alors, comme toujours, j’ai voulu en savoir davantage.

      Bonne journée à toi aussi, Kri.

  47. patdelapointe

    mais , t’as plein de bouquins, va falloir agrandir…

  48. canelle56.

    Je ne connais pas du tout , mais je prendrais le temps de consulter son site

    bises à toi

  49. Une grande poétesse qui nous a laissés…. mais généreuse il nous reste ses mots. On s’embarque si facilement avec elle!

    Sûr qu’elle aurait voulu s’asseoir là dans un coin de la bibliothèque…

    Bises

    Dany

    • Merci pour ce partage, Dany… C’est vrai que je suis toujours rentrée facilement dans ses romans.

      Bises et bonne journée.

  50. c’est vrai qu’elle mérite un article de toi dans lequel tu parles vraiment d’elle, il y a tant à dire!

    bises

  51. Très joli poème.

    Bonne fin de journée à toi

  52. Si elle est belle est dédirée, l’occasion va se représenter..; Le lutin bleu est vif, il peut te la saisir au vol ! Ensuite ne la laisse plus jamais repartir..; moi, j’ai un grand panier d’occasion manquée, et c’est bien triste !

    Je t’embrasse ma Quichottine

    • Sourire… S’il existe un au-delà, elle saura peut-être que je pense à elle.

      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi.

  53. Je crois avoir lu la semaine dernière qu’elle avait écrit « Je dis aime  » pour Matthieu et que celui-ci avait pris son pseudo M en hommage à cette dame 😉

    Bonne soirée Quichottine Bisous

  54. C’est un bel hommage ma Quichottine à ce poète disparu récemment. Voyage est un très beau poème et c’est un très bon choix. Bises et bonne soirée

  55. Déficience Mentale

    J’aime ses vers qui sortent de l’ordinaire… je pense qu’elle a eu une belle vie 🙂 C’est un bel hommage que tu lui rend ici, très bonne soirée à toi !