Marmottine et les moulins

Le printemps venait à peine d’ouvrir sa première fleur que l’on vit apparaître une marmotte ensommeillée…

 

 

101213_Snow_Marmottine.jpg

Snow, Résidence secondaire, 13 décembre 2010

 

 

– C’était Marie Marinet ?

 

Que Nenni ! Il y avait bien longtemps que Marie Marinet avait rejoint l’ordinateur de Quichottine. Elle y avait trouvé tout ce qu’elle désirait, il n’y avait pas de raison qu’elle en sorte.

 

– Alors ? Qui était cette marmotte inconnue ?

 

Personne ne le savait. Au début, tout le monde pensa qu’elle s’était égarée. Elle n’avait pas l’air d’être dans son assiette.

Elle courait de-ci de-là et, en la voyant revenir sur ses pas, tout le monde hochait la tête…

 

– Comme pour dire « oui » ?

 

Plutôt « non ». Certains haussaient les épaules d’un air blasé. Sacré marmotte ! C’est qu’elle en faisait du chemin !

 

 

Lorsque je la vis, la première fois, je lui demandai où elle allait.

 

Elle me regarda sans répondre, elle ne connaissait pas ma langue.

Elle semblait étonnée, comme si  j’avais surgi d’une pochette surprise ou jailli d’une boîte, montée sur ressort… Vous voyez ? Je n’ai pourtant rien d’un petit diable…

 

– Et alors ?

 

Alors ? Je l’ai suivie, mais de loin, pour ne pas l’effrayer.

 

 

En fin de journée, moi, j’étais fatiguée. Pas elle… J’ai laissé tomber et je suis allée me coucher.

 

Le lendemain, je pensais que je ne pourrais pas la retrouver.

 

 

Je n’eus pas à la chercher, elle m’attendait devant ma porte, les sourcils froncés, l’air réprobateur. Je lui avais fait perdre son temps.

Mais enfin ! C’était le monde à l’envers ! Je n’avais rien demandé…

 

– Et alors ?

 

Nous continuâmes ensemble.

 

– Elle t’a dit comment elle s’appelait ?

 

 

Évidemment. Vous ne pensez pas que j’aurais voyagé en compagnie d’une inconnue ?  Elle s’appelait Marmottine.

 

Marmottine ? Il me semble que je la connais…

 

 

Chut ! Si tu la connais, tu sais qu’il ne faut pas le dire, pour ne pas troubler la conteuse. N’est-ce pas ?

 

Marmottine avait un regard malicieux et des mains comme je n’en avais jamais vues. Elles étaient sans arrêt en mouvement.

 

 

Je ne comprends pas le langage des signes… Elle me racontait peut-être l’objet de sa quête ? Je ne sais pas…

 

 

J’avais confiance, moi, je la suivais, à moins que finalement ce ne soit elle qui m’ait suivie.

 

 

Quand nous nous arrêtâmes enfin, il était bien trop tard pour rentrer chez moi. Je me voyais déjà coucher dans les  bois… Elle m’en dissuada.

 

– Elle t’a parlé ?

 

Mais non !

 

Elle avait secoué la tête de gauche à droite et de droite à gauche tout en me souriant gentiment.

 

– Tu as déjà vu une marmotte sourire ?

 

Jamais auparavant. Mais je peux vous assurer que Marmottine souriait.

 

 

Elle courut un peu plus vite et j’eus très peur de la perdre. Je ne voyais rien tant la forêt était sombre.

 

Nous étions en été.

 

– En été ? Mais voyons, c’était à peine le début du printemps quand tu l’as rencontrée !

 

C’est vrai, mais même le temps filait à toute allure. Je crois que Marmottine était à sa poursuite et qu’elle m’entraînait dans son sillage.

 

– Te voilà donc en plein été en train de suivre une marmotte au milieu d’une forêt… Tu n’avais pas peur du loup ?

 

Pas du tout ! Il était bien trop occupé à fatiguer Blanquette, la petite chèvre de Monsieur Seguin, et je savais qu’après dîner il soufflerait la maison des trois petits cochons.

 

– Et qu’en chemin il rencontrerait le Petit Chaperon rouge ?

 

 

Mais comment l’avez-vous deviné ?

 

 

Je n’avais pas peur du loup, mais j’étais très inquiète. Je ne disposais pas du flair de Marmottine et, sans elle, je serais tout à fait perdue.

 

 

Je ne pouvais même pas demander mon chemin à la famille mousseron que nous avions croisée un peu plus tôt sur notre route.

 

Je ne parle pas « champignon », et, les feuilles d’automne commençant à tomber, ils ne s’étaient pas attardés.

 

 

Heureusement, une grande silhouette noire surgit dans le lointain.

 

– Un géant ?

 

Sûrement pas ! Je ne suis pas don Quichotte, je ne vois que les moulins et non les géants qu’ils cachent et qui font de grands gestes avec leurs bras pour effrayer les chevaliers qui passent…

 

C’était un moulin, sous la protection illusoire d’un bouclier arachnéen.

 

 

191220_Snow_Moulin_Annie.jpg

Snow, Un moulin pour Annielamarmotte, Décembre 2010

 

– Un moulin ?

 

Oui. Avec des ailes.

 

– À quoi ça leur sert s’ils ne savent pas voler ?

 

À faire semblant.  Ce sont de grands enfants. Ils aiment s’amuser et rire avec le vent, bien qu’ils craignent ses colères, tels les marins dans la tempête.

 

 

C’était donc un moulin, pas très grand, juste ce qu’il fallait pour abriter une marmotte…

 

– Et une Quichottine en vadrouille ?

 

C’est-à-dire que…

 

– Allez, ne te fais pas prier !

 

Je le croyais. Mais, tandis que j’approchais de ce moulin,
j’entendis Marmottine qui m’appelait.

 

Elle était un peu plus loin et elle me faisait signe :

 

– Regarde, Quichottine ! Je peux voler aussi !

 

Elle s’était installée sur les ailes d’un autre moulin, beaucoup plus grand, tellement grand que tous ceux qui passeraient par là y tiendraient aisément.

 

 

101125_Snow_maison-de-reve.jpg

Snow, Maison de rêve, 24 novembre 2010

 

 

C’était ma porte des étoiles, le chemin obligé vers d’autres nuages, merveilleux, que Marmottine me présenta un à un ce jour-là.

 

 

– Et l’autre moulin ?

 

L’autre moulin ?

 

 

C’était celui que Snow offrait à son amie Marmottine, un lieu secret, juste à sa taille pour qu’elle n’ait pas trop de travail… quoique…

 

– Quoique ?

 

Quand elle en franchit la porte, Marmottine ne prit pas le temps de lire un panonceau qui s’y trouvait.

 

– Et qui disait ?

 

Je ne sais plus très bien…

 

– Comment veux-tu que nous comprenions ton « quoique » si tu ne nous dis rien !

 

 

Il disait :

Hôte de ce moulin
Sache qu’il te faudra
Quand la bise viendra
Accueillir en ces lieux
Moineaux et tourterelles
Hiboux et crécerelles
Et deux petits lutins
Au regard malicieux
Deux tout petits lutins
L’un vert et l’autre bleu.

 

 

 

Avec de tels visiteurs, Marmottine n’était pas sortie de l’auberge !

 

 

 

Pour Annielamarmotte

de la part de Snow et de Quichottine

86 réponses à “Marmottine et les moulins

  1. Annie la marmotte va adorer ! C’est une bien belle histoire.

    J’espère uq’elle a l’estomac bien accroché pour tourner avec les ailes du moulin  à moins qu’elle ne s’envole vraiment ! Bisous

    Je file au lit

    • Je sais qu’elle a aimé…

      Merci, Fanfan !

      Elle se met toujours dans des situations impossibles, alors, elle a sûrement le cœur et l’estomac bien accrochés !

      Bisous et bonne journée à toi…

  2. Je me souviens bien de cette résidence secondaire habitée par une marmotte ! et je le découvre ouverte à beaucoup d’autres… Un genre de résidence enchantée.

    Belle nuit

  3. tu tambien tienes una puerta de las estrellas ..que bien pues unos de estos dias te vienes a chulak el planeta de los jaffas …te invitare a tomar un café

    besos

    tilk

    • Qui peut dire de quoi l’avenir sera fait ?

      Si je passe un jour par là-bas, je le boirais volontiers avec toi.

      Besos, Fernando.

  4. Allo Quichottine,  quelle histoire!  Pour sûr, c’est pas fini les aventures de la Marmotte, elle va avoir de quoi s’inspirer avec ses nouveaux amis… s’ils lui en laisse le temps!  Merci de ta belle inspiration Dame Quichottine.. Au prochain rêve.. Bisous

    • Merci à toi pour tes images, Snow.

      C’était une belle idée que ce moulin pour Annie, et c’est toi qui l’a eue.

      Bisous.

  5. Une bien belle histoire qui me fait connaître Annie la marmotte.
    J’espère qu’elle ne va pas attrapper le tournis, sur les ailes du moulin …

    Bon mercredi ! Bisoux

    dom

    • J’espère aussi qu’elle ne l’attrapera pas !

      Pauvre Annie, elle a souvent la tête à l’envers, alors, je crois qu’elle s’en remettra.

      Passe une belle journée, Dom. Bisous.

  6. une bien jolie histoire que je ne manquerai pas de lire à mes petits enfants qui arrivent bientôt

    bisous spécial fête

  7. merci pour cette belle histoire !

    Je ne sais pas où passer ton com, je nel’ai pas vu et je n’ai pas vu le lien sur les noëls provençaux

    Hier soir, j’ai fait voir à ma fille la vidéo d e Marie Noël , tu as fait des heureux en me la faisant connaître..Merci!

    • J’espère qu’OB n’a pas avalé trop de messages, sinon, certains vont penser que je les boude.

       

      Merci pour ce partage, Gazou. Passe de belles fêtes de fin d’année. Bisous.

  8. Les marmottes je les aime, elles me parlent des Pyrénées, alors tu penses !

    Et que dire des moulins de mon coeur , alors là j’en ai un , rien qu’à moi, tu sais je me fais vite propriétaire de mes amours !  Je l’ai mis dans un petit coin chez moi, surtout celui de Belbéraud, que j’affectionne tant,  en lauragais mais comme tout change, je crois qu’il ne faut pas que j’y revienne… et puis tu sais que les moulins à vent,  d’ici ou là, tel celui de Daudet… certains s’ingénient à brouiller les pistes …

    Merci pour tes souhaits ma mie, je prépares les miens, bien sûr, à ma façon (of course!)

    Et je t’embrasses , bien bien fort ma Quichott’ In

    • Merci pour ce partage, Marine.

      Je suis vraiment contente que cette histoire t’ait plu.

      Passe une belle fin d’année et surtout, prends bien soin de toi.

  9. J’aime beaucoup ces « rencontres improbables » entre marmotte et moulin!

    cordialement

  10. Tu racontes tellement bien que je suis sous le charme, merci

    Gros bisous, amitiés, Flo

  11. Un très joli conte enchanteur à lire aux enfants pour Noël…merci de ce doux et tendre moment de lecture.

    Gros bisous

  12. Bonjour Quichottine, quel bonheur l’hiver avec toi n’est plus qu’un souvenir merci pour ce joli texte

    Bisous, Bruno

     

    • Merci Bruno.

      Je suis contente d’avoir pu te faire oublier l’hiver qui est pourtant si joli sur tes pages, ici et , entre autres…

       

      Passe de belles fêtes de fin d’année.

  13. Vividecateri

    Coucou ma belle conteuse, Un grand merci pour tes voeux, que les tiens se réalisent toujours! De gros bisous et carpe diem… Je retourne vite dans mon trou.. Une marmotte de Corse Vivi

  14. merci infiniment à toutes les deux…… je suis très touchée.

    • Je suis heureuse que nous ayons pu te faire plaisir.

      Bonne fêtes de fin d’année en famille, Annie. Je t’embrasse fort.

  15. Elle va être contente Annie, une belle histoire comme elle aime :)) Bonne soirée.

  16. Mistigris

    coucou j’aime bien Marmotine, elle reviendra j’espère, là bien sûr elle hiberne mais au printemps …?  MIAOUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Elle ne fait que s’absenter quelque temps, comme je vais devoir le faire.

      À très bientôt, Mistigris. Passe de belles fêtes de fin d’année.

      Merci pour ta présence.

  17. J’aime beaucoup Annie la Marmotte.

    Je t’embrasse fort et je te souhaite un beau Noël

  18.  Joyeux Noel à toi aussi et aux tiens

    augusta

  19. Chemin vers d’autres nuages

    Moulin à gaufrettes

    Je me cache dans tes pages…

    Loop

  20. Ces jours-ci, je rêve d’être une marmotte. Je ne devrais pas me soucier de la neige, du froid, de l’état des routes, de faire les provisions (pour Noël). Je dormirais, je dormirais, … jusqu’au retour du beau temps.

    Bonne soirée.

    • Et comme je te comprends ! Je pense que je vais hiberner un peu…

       

      Bonne soirée à toi aussi, et douces fêtes de fin d’année, Philippe.

  21. Une bien jolie histoire, je vais la visiter, mais je n’ai pas toujours le temps de laisser des commentaires. Merci pour ce bon moment.

    • Je crois que nous sommes tous pareils en ce moment…

      Merci pour tes mots ici, Solange.

       

      Passe de belles fêtes de fin d’année et à très bientôt.

  22. salut

    je la trouve sympa cette histoire avec marmotine

    bonne soirée

  23. Bien sûr que les Marmottes sourient … Et même qu’elles travaillent dans des usines à chocolat … j’ai vu ça à la télé…

    Par contre je ne savais pas que les moulins avaient des ailes pour faire semblant de voler. C’est dissimulateur un moulin tout de même ! On ne croirait pas … on leur « donnerait du blé à moudre sans confession » … C’est tout dire !

    • C’est vrai, elles emballent des tablettes de chocolat dans un joli papier mauve.

       

      Sourire en te lisant ! Tu es adorable, Liza. Merci !

      Les moulins sont ce que nous en faisons… et sous ta plume, ils me plaisent infiniment !

  24. c’est un véritable conte. Des personnages attachants, sympathiques. De la poésie..

    bonne soirée

    clem

  25. On peut dire que c’est un conte de noel sans se tromper…parole de marmotte

    • Te voilà donc Marmotte aussi… ce qui est tout à fait normal.

      Merci pour ces mots.

       

      Passe de belles fêtes de fin d’année, Gérard.

  26. Je vais essayer de dormir comme une marmotte un soir de réveillon et cela tombe bien aussi Noël est la fête des marmots… Joyeux réveillon.

  27. un joyeux noel pour toi Quichottine ,un grand merci pour tout…tes écrits ,ta présence,et plus…Je viens de terminer ma semaine la plus longue!(mais très enrichissante) enfin du temps pour venir parcourir les textes et les poésies…profiter de la vie et respirer…

    à bientot

  28. Bonsoir Quichottine. J’espère que tu as passé un joyeux Noël avec les tiens. Bonne soirée et bisous

    • Noël, ce sera ce soir si tout va bien. Les enfants n’arrivaient qu’aujourd’hui et j’espère que ce sera un beau dimanche.

       

      Merci, Brigitte. Bisous.

  29. Bonjour Quichottine : hé bien ça décoiffe ce tourbillon de saisons et de poésie. j’ai eu du mal à trouver l’histoire avec les « moteurs de recherche », je crois qu’il y a d’autres épisodes?

    J’aime bien finalement aller découvrir chez toi des textes plus « anciens » mais intemporels comme les « fables de la Fontaine »…sans les leçons de morale 😉

    Cordialement

    • Ce n’est pas à ce texte que je pensais en t’envoyant là-bas… Mais je suis content eque tu l’aies lu…

       

      Passe une douce soirée. 🙂

  30. Une bien belle histoire qui me fait connaître Annie la marmotte.
    J’espère qu’elle ne va pas attrapper le tournis, sur les ailes du moulin …

    Bon mercredi ! Bisoux

    dom

  31. Vividecateri

    Coucou ma belle conteuse, Un grand merci pour tes voeux, que les tiens se réalisent toujours! De gros bisous et carpe diem… Je retourne vite dans mon trou.. Une marmotte de Corse Vivi

  32. Mistigris

    coucou j’aime bien Marmotine, elle reviendra j’espère, là bien sûr elle hiberne mais au printemps …?  MIAOUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  33. belgique-chine

    bonjour quichottine, j’aime lier tes textes, mais je ne sais jamais quoi te dire…sinon que j’aime

    bonne journée

    • Ce n’est jamais facile de commenter une histoire, je le sais. Ne t’en fais pas, ta présence me fait plaisir, et, si tu aimes, c’est tant mieux.

       

      Bonne journée à toi aussi. Merci.

  34. jean-marie

    bonsoir, chère Quichottine
    un conte délicieux
    tout comme l’histoire de Marie Marinet que je viens de découvrir
    c’est magnifique
    quel talent de conteuse !
    bonne soirée
    bisous amicaux
    jean-marie

  35. patdelapointe

    ben ! en voila : une belle histoire…et bien sûr pendant ce temps le loup mangea la blanquette, les trois petits cochons et toute la famille mousseron…restés sans surveillance…Quichottine tu baguenaudes…et les petits lutins ? ils ont échappés à l’orgie du loup, pendant que tu errais ?

    • Ah flûte ! Tu crois qu’il aime les champignons ???

      Les lutins sont immortels et le loup le sait bien qui n’essaie jamais de les attraper.

      Merci pour ta présence, Pat.

  36. canelle56

    Quel beau moment je viens de vivre avec vous deux

    merci

    Je t’embrasse très fort Quichottine

    Passe un bon noël, je te retrouve Dimanche soir

    • Merci à toi, Canelle.

      Passe un bon Noël aussi… Je serai peu présente jusqu’au 29, je vais avoir ma famille à la maison.

      Je t’embrasse très fort.

  37. Superbe petit conte ma Quichottine. Il m’a fait revenir en mémoire nos expéditions dans les pyrénées à observe les marmottes. Bises et bon mercredi

    • C’est vrai que tu es une bonne randonneuse en montagne toi aussi… Merci pour ce partage.

      Passe une belle journée toi aussi et de belles fêtes de fin d’année.

      Bisous.

  38. Tu vas finir par hiberner dans le moulin avec Marmottine 😉

    ~~Passes de bonnes fêtes de fin d’année Quichottine~~

    Bisous :*

    • Il en est question… au moins pour un certain temps.

       

      Merci, Urban. Passe de très bonnes fêtes de fin d’année toi aussi.

      Bisous.

  39. Celui-ci est le conte de Quichottine ! Ce n’est ni le chaperon rouge, ni la sirène d’Andersen, ce conte est né en Qhichottinie, et possède toute la fantaisie de son auteur !

    Bisous Quichottine

    • Merci, Nettoue…

      Tu es comme toujours d’une gentillesse extrême dans tes messages.

      Bisous et bonnes fêtes à toi aussi.

  40. Oo° Kri °oO

    Halàlàlà cette marmotte!!! Maitre dans l’art de se mettre dans des situations impossibles

  41. il y a de beaux moulins chez toi et j’ai aimé ton histoire, en plus grace à toi je viens de découvrir le blog de notre amie la marmotte

  42. S O N Y A

    je te souhaite une agréable fin de journée et de belles fêtes

    bisous 

  43. S O N Y A

    je te souhaite une agréable fin de journée et de belles fêtes

    bisous 

  44. Déficience Mentale

    Je vous félicite, c’est un blog très original et ça nous change de cette ambiance de Noël qui sent le renfermé… bien à vous ! 🙂 et belle soirée

    • Contente d’avoir pu vous faire plaisir avec ce billet.

       

      Merci d’être passé et bienvenu dans la Bibliothèque.

      Belles soirée d’un autre jour…

  45. belgique-chine

    bonjour quichottine, j’ai mis la légende sur canton en ligne

    passe une bonne journée