Insomnies

Les jours ont passé trop vite et cette nuit le sommeil fuit.

 

 

100915_Marlene_Insommnies.jpg

Marlène Junius, Insomnies, 15 septembre 2010

 

 

– Où est passée ta Cathédrale ?

 

C’est un reproche, un leitmotiv, une petite voix qui la secoue sans penser à cette nuit trop courte.

 

Ma Cathédrale ? Mais ce n’est plus au goût du jour ! Je l’ai abandonnée à peine sortie de terre, je l’ai laissée se perdre dans un millier d’autres choses à faire. Il n’est plus temps…

 

D’ailleurs, moi, je ne construis pas de Cathédrale, je ne fais que bâtir sur le sable quelques moulins à vent, aux ailes trop fragiles…

 

 

R-ver.jpg Joëlle Chen, To dream, 26 mai 2009

 

 

 

Elle se retourne dans son lit, remonte jusqu’aux oreilles sa couette… légère comme un nuage.

 

– Où est passée ta Cathédrale ?

 

 

Elle a failli fermer les yeux. C’était trop beau ! Elle pensait à tous ces petits riens dont elle était fière, ces choses du quotidien.

 

 

« Ce sera ma gloire à moi… »  (1)

 

… »Il suffisait de presque rien… peut-être dix années de moins… » (2)

 

 

Et flûte ! Il n’avait jamais mis entre eux ces années qui les séparaient. Il était là, c’est tout, comme une évidence, et depuis si longtemps qu’il lui manquait quand il devait s’absenter quelques jours, comme aujourd’hui… Le vide qu’il laissait auprès d’elle lui semblait un précipice où elle pourrait se perdre à tout jamais.

 

 

– Où est passée ta Cathédrale ?

 

Elle se dresse dans son lit, tend le bras vers son livre.  

C’est un livre qui n’existe pas, celui qu’elle écrira un jour, demain, ou peut-être après-demain.

 

 

100812 Page blanche 2

 

 

… En attendant, elle cisèle chaque mot dans ses silences, alors qu’elle continue à être ce que l’on attend d’elle. Disponible, souriante…

 

Noël sera là, bientôt. Tout est prêt et ce qui la tient éveillée, c’est ce qui ne l’est pas… Ce cœur trop plein de rêves perdus, de pensées vagabondes qu’elle y tient enfermées, jour après jour.

 

« Fais ce que dois… et non ce que vouldras. » (3)

 

Tout se mélange… Rabelais joue à la marelle avec son copain Cervantès sous le regard narquois de Montaigne qui écrit toujours, efface et recommence…

 

« Cent fois sur le métier… » (4)

Boileau ?

 

Elle hésite, seulement un instant, se tourne encore une fois.

 

Le Marchand de Sable ne veut plus passer depuis qu’elle lui a volé de quoi construire une cathédrale de rêves pour une dame aux cheveux blancs.

 

 

Solange_100708.jpg Solange, Les châteaux, 10 juillet 2008

 

 

Certaines de ces images vous conduiront aux articles de ce blog où vous les avez vues pour la première fois.

Un clic sur leur titre vous conduira sur la page originale, chez leur auteur.

 

Merci à Marlène Junius, Joëlle Chen et Solange pour leurs tableaux.

 

 

Références des citations


1. Un coeur Fier de Pearl Buck

2 Serge Reggiani, « Il suffirait de presque rien »

3. « Fais ce que voudras » est la règle des moines de l’Abbaye de Thélème dans le chapitre LVII de Gargantua (Rabelais)

4. « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, polissez-le sans cesse et le repolissez » Nicolas Boileau.

 

 

Pour La Petite Fabrique d’écriture

102 réponses à “Insomnies

  1. J’aime beaucoup ton texte..Parfois on se dmande bien où elle est passée notre cathédrale et ça peut vraiment provoquer des insomnies…Peut-être faut-il fermer les yeux et regarder avec les yeux du coeur pour la découvrir à nouveau

  2. Encore un article qui peut m’aider à occuper, moi aussi, mes nuits d’insomnie.

    Bon début de semaine ! Bisoux

    dom

  3. Tu as répondu à deux jeux en un seul billet que j’ai beaucoup aimé.

    Bonne semaine de Noël et bises

  4. c’est ce qui s’appelle faire d’une pierre deux coups :)) et c’est très réussi qui osera encore prétendre que les humains sont différents? on se retrouve dans ton texte 🙂

    bisous

  5. ils sont sublimes les tableaux que tu nous présentes !!!

    j’adôore la phrase qui commence par « en attendant, elle cisèle chaque mot.. Disponible, souriante. » Une image, une mélodie à conserver toute la journée, merci !!

    • Je les aime énormément… alors, autant les montrer de nouveau, tu ne crois pas ?

      Je suis contente d’avoir pu t’accompagner ce jour.

      Merci à toi.

  6. J’ai lu ton insomnie ce matin à la petite fabrique… comme j’ai passé une nuit à peu près semblable à tournicoter dans le lit, j’ai tout de suite été dans l’ambiance.

    Je vais essayer maintenant de me défatiguer les neurones, sieste et balade et ciné.

    Na!

    Sinon ton texte est une petite merveille, tu as brodé la nuit comme tu brodes les mots.

     

    Je t’embrasse très fort ma Quichott’.

    • Tu as raison, Polly !

      « Sieste, balade et ciné », c’est un super programme.

       

      Merci pour ton avis qui compte beaucoup pour moi.

      Je t’embrasse très fort aussi. Prends bien soin de toi.

  7. On se laisse emporté finalement au lieu de prendre un livre cette nuit en ouvrant l’ordi j’aurais trouvé un texte à mon goût.Les Essais de Montaigne sont lourds à bout de bras j’avais égaré mes  lunettes.

    😉 Mon rabelais est comme tes « Alccols  » d’Appolinaire, il s’effeuille!

    • Quel joli compliment !

       

      Les livres que nous aimons le plus finissent toujours par s’effeuiller, surtout quand ils sont en poche.

       

      J’ai de la chance, mes « Essais » ne sont pas trop lourds… on me les a offerts dans la Pléiade.

       

      Passe une belle soirée, Pierre. Merci.

  8. Rabelais joue à la marelle

    Gavalda tricote dans le pré

    Rouanet plie des avions de papier

    ( On t’attend )

    Loop

  9. Comme d’habitude un joli texte, bravo Quichottine

    Bisous, Bruno

  10. Il se passe beaucoup de choses pendant les insomnies, et on aimerait en faire tant d’autres… Mais lorsque le matin arrive, comme un rêve, on a tout oublié.

  11. Que tout cela est joli et joliment dit

    Gros bisous, amitiés, Flo

  12. Ton texte est un monument, tu es une cathédrale Quichottine;
    Gros bisous

    • Il ne faut peut-être pas aller jusque là… Je ne pourrais plus papillonner de blog en blog, ce serait triste, tu ne crois pas ?

       

      Merci pour tes mots, Brunô. Gros bisous à toi.

  13. Quel beau texte malgré le fait que je n’ai pas de problèmes d’insomnies ! Bravo pour ton Blog, j’y repasserais , Excellentes Fêtes , Jean Marie

  14. oser lui voler de quoi construire une cathédrale de rêve et bien ça c’est pas sympa

    mais il est tellement difficile de rêver quand on a des insomnies

    La photo du moulin est très jolie

    Bisous

    • Ben oui… Que veux-tu ? elle n’aime pas faire les choses à moitié.

      Je suis contente que ce moulin te plaise.

      Bisous, Corinne. Passe une belle soirée. Merci pour tes mots.

  15. insomnique ?   bienvenue au club !

    autant profiter du temps qui nous est donné la nuit : c’est du rab ….

  16. Bonsoir Quichottine,

    Nous nous posons des questions aujourd’hui! Sommes -nous branchées sur le même canal Muse?

    Hier, c’était mon anniversaire. Un zéro de plus, je franchis une nouvelle dizaine. Snif! On y peut pas grand chose. Mon mari , histoire de me consoler, avait bien préparé son coup. Un resto, inconnu, merveilleux; un cadeau offert, magnifique, en attendant l’entrée… tout était parfait! Aussi, ce matin, très tôt, cela m’a inspiré un poème… Où donc est passé…

    Te lire est un vrai bonheur! Un bien fou! Tu es un remède à la morosité! Ce devrait être remboursé par la sécu!

    L’insomnie? Un club dont je pousse souvent la porte.

    De jolies toiles que tu lies par des fils de soie aux couleurs rêveuses… Cathédrale à l’echo lumineux… J’ai aimé m’y poser pour t’écouter raconter  ….

    Bises de bonne soirée Quichottine

    Martine

     

    • Je ne sais pas… Ce n’est pas la première fois que nous nous y retrouvons.

       

      C’est merveilleux quand un anniversaire peut être parfait. Il n’aurait sans doute pas été le même à vingt ans, ne crois-tu pas ?

       

      Passe une douce soirée, Martine, et même si ce n’est plus ton anniversaire, je te souhaite un très joyeux premier non-anniversaire.

       

      Bises à toi.

  17. Des insomnies ça je connais. Notre cathédrale n’a peut-être pas toujours la taille qu’on voudrait, mais tant qu’il y a de la vie elle n’est pas fini.

  18. Disponible et pleins de mots sous les yeux, une couette et de mauvaus rêves parfois mais toujours des rêves qui surgissent d’on ne sait d’où pour rafarîchir l’atmosphère et pour notre plus grand plaisir. Merci Quichottine. Bonne soirée.

  19. Les chateaux se construisent en Espagne

    Par temps de pleine lune

    Sur un air de mots en l’air

    • J’y ai construit mes plus beaux souvenirs… Alors, bien sûr, il ne sont pas forcément à raconter, mais je ne laisserai pas le vent les emporter.

  20. Si les insomnies m’inspirent je m’inscrirai dans ta communauté. Bisous

    • La Petite Fabrique n’est ma communauté que par intérim. Je m’en occupe en attendant le retour de ses créatrices qui avaient besoin de repos.

       

      Si tu veux participer aux jeux, je pense que tu le peux, même sans faire partie de la communauté.

      Ce ne sont que des propositions, et tous peuvent les adopter.

      Bisous.

  21. il y a deux catégories d’insomniaques :

    -Les littéraires qui construisent des cathédrales et de schâteaux en Espagne chaque nuit … Qui font et défont …

    – Les matheux qui se contentent de compter les moutons jusqu’à ce que le sommeil les surprenne au détour d’une haie

  22. Quand j’ai lu le titre,je ne suis dit:

    – » Quichottine aussi ! »

    En ce moment j’en ai souvent ;

    Lorsqu’on commence à penser .. le sommeil fuit.

    Construire seulement une église.. ce ne serait déjà pas si mal ..Mais le temps  qui passe est assassin »; Entre les chansons et les acrits  tout à été dit! Et des regrets  on en a , tout ce qu’on aurait voulu faire …Bisous  à toi

    • Nous ne sommes pas encore sur le point d’abandonner… alors, retroussons nos manches et continuons à construire l’œuvre de notre vie, si infime soit-elle, elle compte.

      Bisous à toi aussi, Fanfan. Passe une bonne journée.

  23. D’un côté « Une Cathédrale de rêve en sable, des moulins à vent aux ailes trop fragiles… »

    Et de l’autre  « elle pensait à toutes ces petites choses du quotidien dont elle était fière »…

    Un jour, demain, ou peut-être après-demain, mais un jour, si les mots ciselés remplissent les pages vierges, le marchand de sable reviendra, tout joyeux…

    Et le sable, quand bien même ne serait que du sable, aura vu se dresser la belle Cathédrale, pour un jour, ou une nuit; elle demeurera dans le coeur de ceux qui aiment la petite fille, mais aussi la dame aux cheveux blancs…

    Je t’embrasse fort, ma Quichottine

    • Merci pour ces mots-là, Hélène.

       

      Les mots partiront un jour pour une autre vie, chez ceux qui les liront, peut-être sans tout comprendre, mais c’est le lot de tous les mots.

       

      Je t’embrasse fort, Hélène. Passe une belle journée.

  24. he pasado un muy agradable momento a leerte.

    besos

    tilk

     

    sabes que el fais ce que voudras es el primer escrito anarquista de la historia…

    bueno…. para mi!!!

    • Supongo que en la época de Rabelais, no era tan subversivo. Pero ¿quién sabe? Felices Navidades, Fernando. Me alegro que te guste leerme.

      Besos.

  25. Bon mardi ! Bisoux

    dom
     

  26. Bonne journée , bises.

  27. cela change un peu de la chaleur de mon lit qui m’a accompagnée ces derniers jours

    je suis heureuse de trouver le temps et le courage de pianoter

    Je t’embrasse bien fort, passes une bonne journée, bisous

  28. Joyeuses Fêtes à toi et à ta famille, je t’embrasse.

  29. je ne vois pas celui de SOlange

    mais un très beau moulin de Joëlle Chen en tout cas !

    grosses bises

    bonne journée

    christelle

    • Solange m’avait prêté l’image d’une petite fille construisant un château de sable. Un très joli tableau..

      J’espère que tu le verras aujourd’hui.

       

      Bonne journée à toi. Bisous

  30. Bravo Quichottine pour ce joli texte. Bonnes fêtes. A+

  31. Je relirai ce billet lors d’une insomnie, à condition que l’ordinateur soit en service … Ce qui est rare, et je profite de mes rares insomnies pour lire, encore et toujours.

    Ma cathédrale n’a plus de toit, que des pans de murs, des pierres égarées. Mais toutes les deux avons nos habitudes … 

    Bisous, Quichottine, et douce nuit …

    • Chère Midolu… Je suis sûre que je l’aimerais aussi, ta cathédrale à toi.

       

      Bisous et bonne journée. J’aime ces lectures nocturnes moi aussi.

  32. j’arrive enfin chez toi, premier billet et me voilà déjà enrichie… j’ai bien fait de traîner un peu… :o))

    gros bisous tendres pour cette dernière semaine de l’an

    • Merci à toi, tes visites me font toujours plaisir.

       

      Gros bisous tendres pour toi aussi. L’an prochain n’est plus qu’à deux jours d’ici…

  33. salut

    ben ouais l’insomnie ca arrive à tous surtout si on pense à ce qu’on est en train de réaliser

    bonne  soirée

  34. je n’ai plus les idées très claires et j’avais beaucoup de lecture à rattrapper ici. Il y en a qui se concentrent sur une seule construction comme le facteur Cheval et d’autres qui peignent leur vie par petites touches impressionnistes. et d’autres moins recommandables qui font construire leur cathédrale pour leur orgueil et par leur peuple …
    Je préfère de loin tes moulins à vent.
    Bises et douce nuit Quichottine

    • Merci pour ces mots, Jeanne, et pour ta présence alors que je me suis absentée de la bibliothèque.

       

      Je suis contente que tu aimes mes moulins à vent…

      Bises et douce soirée à toi d’un autre jour.

  35. Je reviens sur un thème qui me touche de près! ayant envie de me mettre à la peinture à l’huile je vagabonde sur des peintures pour y décourir des techniques!des idées! je pars de zero je vois. un challenge on verra. merci pour ton passage chez le lutin insomniaque peut être devrait il juste baisser un peu le son ?

    Cordialement

    • Je ne sais pas si ça l’aiderait à dormir… mais qui sait ?

       

      Il y a sûrement des blogs qui t’apporteraient les idées et techniques que tu recherches.

      J’en connais pour l’aquarelle, mais pas pour la peinture à l’huile… Navrée.

       

      Passe une belle soirée.

  36. Ta cathédrale c’est ton chateau d’histoires…ton moulin à faire chanter les mots.

    BONNE SOIR2E QUICHOTTINE

  37. Comme j’aimerais que le marchand de sable passe tous les soirs pour m’aider à trouver le sommeil !

    • Beaucoup le voudraient…

      Merci pour tes mots, Béa. Je souhaite que tu aies trouvé le sommeil depuis.

      Passe un bon dimanche.

  38. belgique-chine

    bonjour quichottine, voila un problème que je ne connais pas, mais par contre je reve beaucoup…a un monde meilleur, a des gens unis dans un meme amour….mais ce n’est qu’un reve.

    bon début de semaine

    • Nous partageons les mêmes rêves, je crois…

      J’espère qu’un jour ce sera possible.

       

      Bon début de semaine à toi aussi.

  39. Un très joli texte, ma Quichottine pour illustrer nos insomnies, que nous partageons, apparemment. Bises et bon lundi.

  40. patdelapointe

    un moulin comme pas deux, un cahier sans lunette ? une coiffure comme on aimerait encore en voir…tout va bien.

  41. Insomnie …je commence à connaitre …. en tous les cas pour toi elle nous offre de beaux textes

    bien sur que tu peux prendre chez moi tout ce dont tu as besoin

    je t’embrasse Quichottine

     

  42. je me retrouve bien dans ce texte avec cette cathédrale faite de petits riens et ce livre que j’aimerais bien écrire et que je n’écrirai hélas jamais!

    ma petite fille peut-être un jour… Elle vient de m’envoyer sa dernière rédac, une histoire fantastique, on dirait du Maupassant. Elle a eu 19 et la prof lui a prédit qu’elle serait écrivain. Peut-être que ce sont nos enfants et nos petits enfants qui construiront nos rêves???

    bises tout plein et bonne journée

    • Jadambre a beaucoup de talent. J’espère qu’elle continuera d’écrire.

      Mais j’aurais aimé lire ton conte… aussi !

       

      Nos enfants et petits-enfants bâtissent leurs rêves à eux. Nous y trouvons parfois les nôtres, c’est agréable, mais je ne pense pas qu’il faille faire reposer sur leurs épaules nos propres désirs.

      Merci pour ce partage, Azalaïs. Félicite ta petite-fille de ma part.

       

      Passe une belle soirée.

       

  43. Je tourve que TOUTE ta Bibliothèque EST une magnifique « cathédrale » !

    c’est TOI la Cathédrale Quichottine !

    je reviendrai pendant « les fêtes » fouiller …

    gros baisers de fin d’année !

    • Merci, Melly. C’est tout gentil.

      Gros baisers de fin d’année à toi aussi.

      Je souhaite de tout cœur que ces fêtes ne soient pas trop dures. Prends bien soin de toi.

       

  44. Oo° Kri °oO

    Article publié à 3h22 …programmé ou réelle insomnie?

    • Je n’étais pas encore couchée… alors, insomnie ou non, je ne sais pas.

      Après, j’ai dormi comme un bébé.

       

      Ton gif du jour est très joli… C’est vrai qu’il neigeait ici aussi ce matin.

      Bises et bonne soirée, Kri.

  45. oursonne libre

    qu’il est beau ce texte Quichottine, il plairait bien a l’ado

    bisous

  46. S O N Y A

    coucou

    je passe te souhaiter une très belle soirée

    c’est la dernière ligne droite pour les achats

    bisous 

  47. jean-marie

    bonsoir, chère Quichottine
    c’est une excellent idés d’avoir réunit ce deux thèmes
    les images sont belles…
    plus assez de sable pour s’endormir puisqu’il a fallu construire la cathédrale…
    bisous amicaux
    jean-marie

    • Merci pour ton passage tardif, Jean-Marie.

      Tu fais partie de ceux qui vivent la nuit sur nos blogs… 🙂

       

      Bonne journée et bises amicales pour toi.

  48. belgique-chine

    bonjour quichottine, heureux que tu apprécie, justement en janvier je commence de petit article, pour cloué le bec a beaucoup de fausse idée sur la Chine.

    mais sur les reportages photos continue.

    passe un très bon mardi

  49. Merci pour tes Bons Vœux, Quichottine : ils m’ont cueilli au sortir de mes rêves ! Les miens, chaleureux, en retour ….

  50. Une cathédrale, rien que ça§ Mais tu en mets des pierres et ds pierres et ton édifice avance…plus haut même qu’une cathédrale…………….VITA

    • Ce pourrait être autre chose… mais j’aime aussi les cathédrales, parcequ’il a fallu du temps pour les construire et qu’elles résistent encore à l’épreuve du temps.

       

      Merci pour tes mots, Vita.

  51. Tiens, un changement ici…. J’ai du retard à rattraper…la fenêtre est transparente, c’est mieux Quichottine.

    « Etre disponible, souriante » mais aussi penser à elle de temps en temps…. et pas qu’aux autres. Jamais décevoir… toujours faire plaisir.

    « Un coeur plein de rêves perdus »… Sont-ils vraiment tous perdus?… Une cathédrale est un chef-d’oeuvre et elle saura l’accomplir, j’en suis sûre… comme les « compagnons » qui doivent tous en réaliser un…

     

     

     

    • Je suis contente que tu préfères.

       

      Pour le reste, tu sais, Les compagnons prennent le temps…

       

      Un jour viendra, bientôt, je l’espère de tout coeur.