Il était une fois Nettoue

Il y a comme ça des jours… précieux.

 

Je cherchais le mot. J’ai hésité un instant, mais seulement un instant, parce que c’était sans doute un rendez-vous à ne pas manquer.

 

Il y a, parmi les visiteurs de la bibliothèque, quelqu’un dont je n’ai pas encore parlé.

 

– Tu exagères, Quichottine ! Il y en a plus d’un !

 

C’est vrai… mais je devrais m’attacher à présenter au moins chacun des « doux rêveurs »…

 

– C’est quelqu’un de ta communauté ?

 

Non, pas du tout. Mais c’est quelqu’un que je connais depuis longtemps.

 

Avant d’aller chez elle, la première fois, je l’avais déjà croisée, ici ou là. J’avoue que je me demandais qui elle était, mais bon, à force de différer ma visite chez elle, c’est elle qui a fait les premiers pas.

 

Bonjour Quichotine. J’ai  publié pour la première fois dans la communauté  » Aux portes de l’imaginaire « , ce matin. Je me promène donc pour faire connaissance des blogs. Un peu farouche d’accès ton blog est beau et je m’y suis plu.
J’y reviendrai avec plaisir.
Amicalement
Nettoue

Commentaire n°12 posté par Nettoue le 12/07/2009 à 12h10

 

C’était un joli message… J’avais bien aimé la façon dont elle qualifiait mon blog « farouche d’accès »… Oui, je crois que beaucoup ont mis du temps avant que d’oser y écrire. Je ne sais pas pourquoi. Je n’ai jamais mangé personne, enfin, je crois.

 

Je lui ai rendu sa visite et, sous le tout premier message de son blog, j’ai déposé le mien.

 

Bonjour Nettoue

Je voulais te remercier pour ta visite chez moi… et j’ai manqué de temps pour le faire plus tôt.

Je trouve que ce premier article de ton blog est très prometteur. J’aime cette façon de parler de choses graves et de réfléchir sans pour autant jouer les donneurs de leçon. Tu t’interroges et tu le fais bien.

Merci de m’avoir invitée, je reviendrai sans aucun doute, je veux en savoir plus, même si je t’ai déjà croisée ici ou là, chez d’autres.

Un lion… tu crois que le taureau que je suis pourra tout comprendre ?

Commentaire n°7 posté par Quichottine le 16/07/2009 à 12h57

 

J’y suis retournée, moins souvent que chez d’autres, mais avec grand plaisir.

 

Nettoue ce sont des coups de gueule parfois, des moments de fantaisie, une façon de raconter à nulle autre pareille.

 

Il faut s’installer chez elle sans a priori, juste lire, sans essayer de corriger les fautes de frappe. Je suis sûre qu’un petit lutin malicieux passe sa vie à lui voler des lettres ou à lui en ajouter, juste pour la faire enrager.

 

Ce n’est pas important. Ce qui compte, vraiment, c’est son énergie, sa passion, la façon dont elle offre à tous, chaque jour, une page où chacun peut trouver de quoi se dire qu’il a eu raison d’ouvrir cette fenêtre, que ces « choses d’actualités qui… » méritaient d’être lues.

 

Je n’en avais jamais parlé…

 

– Alors, pourquoi le faire aujourd’hui ?

 

Parce qu’aujourd’hui, j’ai eu rendez-vous avec l’un de ses plus beaux souvenirs. Rendez-vous avec un texte que j’aurais aimé écrire.

 

Si vous voulez le lire aussi, il vous suffira de cliquer sur cette image.

 

 

101031_Nettoue.jpg

 

 

 


Lien en clair, pour s’il ne fonctionne pas :

 

http://www.choses.biz/article-je-ne-savais-pas-que-je-me-souvenais-d-elle-59932121.html

86 réponses à “Il était une fois Nettoue

  1. j’ai suivi ton fil Quichottine, et j’ai trouvé une jolie surprise d’émotion pendue à l’autre bout.. un voyage de plus par ton intermédiaire, tu sais me faire sortir de la bulle et c’est bien ainsi .

    je dois regagner mon rivage ,  suis apaisée toujours quand je quitte le tien! bonne nuit Dame des rêves !bizzzoux

    • Merci d’avoir été la première à suivre ce fil…

      Je suis heureuse que tu aies aimé.

      Bisous et bonne soirée, Tricôtine.

  2. me gusta cuando hablas de los otros

    besos

    tilk

  3. Allo Quichottine, un genre d’histoire que les garçons aiment cacher malheureusement. Touchant. Une belle semaine.  Bises

    • Pourtant, c’est vraiment quelque chose de très beau et qui gommerait parfois leur côté un peu brusque.

      Douce soirée, Snow. Je t’embrasse.

  4. Je l’ai déjà lu hier ce texte de Nettoue…. c’est un beau billet que tu lui consacres. Elle le mérite bien et j’adhère à tout ce que tu dis sur elle…. Il faut rentrer dans son écriture qui peut paraitre à la première lecture une peu aussi « farouche d’accès » mais une fois qu’on y est habituée on devient « accro ». Bises

    • Je suis d’accord avec toi. J’aime aller chez elle et je regrette de n’avoir pas assez de temps pour m’y rendre et la commenter chaque jour.

       

      Je suis heureuse de voir que tous se sont déplacés en suivant mon fil…

      Bises et bonne soirée, Martine.

  5. J’y suis allé et j’ai aimé….pour un baiser…..

     

    Belle journée avec bises.

  6. Bon début de semaine ! Bisoux

    dom sciatiqueuse, qui ne peut pas rester longtemps devant l’ordi …

  7. Un texte émouvant et triste .

  8. Merci de nous avoir signalé cette page de Nettoue, elle est vraiment très belle et très émouvante et ravive en nous des vieux souvenirs

  9. Nettoue a raison..tu es impressionante mais si il m’a fallut du temps pour oser mettre un com et puis c’est en lisant les tiens que je me suis sentie « apprivoisée »… je te quitte pour aller voir Nettoue que je ne connais pas

    bonne journée à toi ..chez moi c’est grisaille …que dehors

    bisous

    • Rire… Je ne vous mange pas, pourtant.

      Merci d’être allée chez Nettoue.

      Bisous et bonne soirée, Eglantine. C’était un peu gris ici aussi aujourd’hui, mais seulement dehors.

  10. Je vais y aller Quichottine, je l’ai croisée moi aussi de temps en temps… Tu es taureau , comme moi, je rigoles, moins « rentre dedans » que moi, quand même et même pas du tout, animal paisible et ruminant, qui ne fonces que si on l’y contraint, dos au mur et sans faiblir ! Bel animal un peu rude mais fondant à l’intérieur, .
    Cela dit je ne te trouves pas rude du tout,  gente amie…, tandis que moi, il ne faut pas me louper, même si j’aimes ma solitude, mon troupeau, et mes belles collines ensoleillées sans chercher noise à personne…

    Frottement de mufle humide entre bêtes à cornes !

    • Nous sommes donc toutes les deux prêtes à foncer… tout en restant les sabots au sol ?

      Je pense m’être seulement un peu assagie avec l’âge.

       

      Merci pour ce partage, Marine. Il me semble que nous sommes très semblables…

      Frottement de muffle, donc… et de gros bisous pour toi !

       

  11. Petite tête le bestiau …  Ton article, voulais-je dire est magnifique, et comme toujours très généreux !

    • Tu sais, cela m’arrive aussi… Je pars sur une idée, et ensuite, je reviens.

      Passe une belle soirée, Marine. Je t’embrasse fort.

  12. Je viens à mon tour de rendre visite à Nettoue, mais il me faudra plus de temps.

    Eh oui, Quichottine, ton blog est très intimidant, la première fois…

    Tu t’en souviens? Un jour je t’avais posté un com… Plusieurs jours après, tu m’as répondu… Et j’ai compris que tu en faisais de même pour chacun.

    Alors j’ai attendu encore…

    Ton article d’aujourd’hui est indispensable à pus d’un titre:

    Tu parles de fautes d’orthographe: et tu as raison! L’essentiel est ailleurs: trop de blogueurs sont complexés pour cela; alors qu’ils ont des choses magnifiques à écrire…

    Bonne Journée… et merci à toi!

    Je t’embrasse bien fort,

    • Je réponds souvent en retard… c’est le cas aujourd’hui encore.

       

      Je crois que nous sommes d’accord sur ce sujet.

      Je t’embrasse bien fort, Hélène. Passe une belle soirée.

  13. bonjour

    j’ai eu du mal à decrypter ton blog

    qui est plus difficile d’accés que d’autres

    mais je crois avoirs compris

    et je m’y balade volontier

    tu sais parler des autres et c’est plaisir

    belle journée Quichottine

    • Merci d’avoir persévéré…

      Je suis contente de te croiser dans mes allées, quand tu en as le temps.

      Passe une belle soirée, Jeanne.

  14. Je suis ue fidèle lectrice de Nettoue , j’aime sa manière de parler de l ‘actualité , sa façon de revisiter l’histoire  et ses « coups de gueule  »

    J’ai lu cette belle histoire à laquelle tu fais allusion  ;très beau souvenir de cette vieille dame .

    Je te souhaite une bonne semaine, bisous

    • C’est vrai qu’elle est unique… J’ai adoré la façon dont elle a revisité la mythologie.

      Merci pour ce partage.

      Passe une douce soirée, Fanfan. Bisous.

  15. Bon lundi sur tes cahiers d’écriture!

    bises

  16. Je suis tout à fait d’accord avec toi je la visite régulièrement elle est intéressante et originale je l’aime beaucoup. Bon début de semaine.

    • J’adore son originalité et sa liberté.

      Je suis contente de savoir que tu partages mon avis.

       

      Bonne soirée, Solange. Merci.

  17. Ma toute douce et bien je reviens en pleurs de chez Nettoue, un joli texte et les souvenirs sont de nouveau présents avec le vide de l’absence qui perdurera toujours. Mais c’est ma vie. Sous le qui devient bien gris, je t’envoie des bigs bisous hebergeur image

    • Chacun d’entre nous a eu des souvenirs similaires, qui s’avivent quand nous les croisons… Mais j’espère que tu ne m’en voudras pas de t’avoir attristée ainsi.

       

      Le temps n’était pas favorable, c’est vrai… Je t’embrasse fort.

  18. Un très beau texte de Nettoue pour cette journée de Toussaint.
    Merci Quichottine de nous l’avoir fait découvrir.
    GROS BISOUS et Belle journée.

  19. Je suis déjà allée chez Nettoue, mais je vais partir à la découverte de cet article. Bonne soirée, Quichottine et bisous

  20. Merci d’avoir lancé cette passerelle que j’ai empruntée jusqu’à Nettoue …

    Jusqu’à l’article vers lequel menait le fil, et d’autres …

    Bises et douce nuit, Quichottine. 

    • Je pensais bien que tu ne te serais pas arrêtée en si bon chemin… Merci infiniment, Midolu.

       

      Bises et douce autre nuit à toi aussi.

  21. ah ben oui …. Nettoue, une façon d’écrire que j’adore

    elle arrive même parfois à nous faire sourire sur des sujets graves, j’aime son humour

    Tu lui rend un bien bel hommage

    Bisous

    • J’étais sûre de t’avoir déjà croisée là-bas… Merci pour ce partage.

      Je t’embrasse fort. Passe une belle soirée.

  22. oui ton blog il faut l’apprivoiser…. on n’y entre pas comme dans un …. euh moulin?

  23. je vais très souvent chez Nettoue, et si je ne peux commenter tous les articles j’ai beaucoup der plaisir à les lire

    biz

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

    z4c6bd41fc5c3d-2.gif

  24. Bonsoir Quichotinne  merci de ta petite visite qui m’a fait plaisir j’adore decouvrir d’autres passions et cette fois j’ai decouvert ton histoire tres touchante

    je te souhaite une belle et douce soirée je serais ravis que nous gardions contact par rapport a nos blog gros bisous

    • Merci à toi de m’avoir rendu ma visite, ce n’était pas obligé.

      J’espère aussi que nous pourrons garder le contact.

      Merci en tout cas pour Nettoue.

       

      Douce soirée à toi aussi.

  25. Merci Quichottine de m’avoir fait connaitre cette belle  description par « Nettoue » de Madame Lame.

    Chacun de nous en croisons une sans souvent nous en soucier à force d’habitude. Le talent de Nettoue approfondit mes remords de ne pas savoir approcher et parler à ces dignes miséreuses qui attendent assises sur un banc que s’écoulent les heures.  J’en connais une, propette,assise toute la journée à un arrêt d’autobus, même quand en fin de semaine ils ne circulent plus….

    • Merci pour ce partage, Georges.

      On pourrait sans aucun doute lui inventer une histoire à votre dame à vous… Elle doit continuer à espérer un retour…

      Le temps s’est arrêté pour elle le jour où il est parti… Mari ? Enfant ? Qui le saura sinon elle ?

      Passez une belle soirée.

  26. Bonsoir Quichottine. J’aime beaucoup aussi la façon dont Nettoue qualifie ton blog : « farouche d’accès ».  J’avoue avoir eu un peu de mal à entrer dans ton univers. Je t’avais fait plusieurs visites -car je te croisais souvent sur les blogs des uns et des autres- sans laisser de commentaires et puis c’est toi qui est venue me faire un p’tit coucou et j’ai maintenant grand plaisir à te lire (pas très régulièrement mais toujours avec joie). J’avais déjà visité le blog de Nettoue mais j’avais abandonné car elle écrit  des textes souvent très longs et je ne me sentais pas assez disponible pour les lire régulièrement. Ce soir j’ai suivi ton lien et je ne le regrette pas. Les souvenirs de madame Lame sont très émouvants. Merci à toi Quichottine et gros bisous !

    • Je crois que c’est un peu le problème de tous les blogs « de mots »… Je sais que j’ai du mal aussi à faire court.

       

      Mais j’essaie

       

      J’ai été émue aux larmes par le souvenir de Nettoue. Je suis heureuse de voir que je n’ai pas été seule à l’apprécier.

       

      Merci infiniment pour tes mots, Oxygène. Je suis contente que nous ayons réussi à briser la glace qui nous séparait.

  27. Bonjour

    Drôle d’adjectif pour un blog des plus accueillants qui soit. Merci pour l’invitation chez Nettoue. le détour était obligatoire.

     

    Christian

    • Sourire… Je crois que ce blog impressionne parce qu’il y a trop de monde.

      Je suis contente que tu aies pu te rendre chez Nettoue. Je sais ce que tes messages peuvent apporter à ceux qui te lisent.

       

      Merci infiniment, pour tout.

  28. Merci Quichottine de m’avoir fait lire cette magnifique histoire émouvante. Bonne journée.

  29. Calliope

    J’adore cette présentation! et je crois que le petit lutin voleur de lettres sévit sur de nombreux blogs..il faut bien qu’il s’amuse un peu,non?

    • C’est certain… il lui arrive aussi de sévir chez moi, et je t’assure que pourtant j’essaie de faire tout mon possible pour le déloger.

       

      Merci, Calliope.

  30. Bon dimanche !!! bises et merci pour tes visites!

  31. L’on manque de temps à bien des choses et l’on ne peut songer à parler de tous. Que Quichottine ne s’en veuille pas car même AneverBeen qui comprend moins de visiteurs et fidèles n’eut encore la possibilité de parler autant de ces mêmes que Quichottine de ces autres qui l’entourent de manière, plus ou moins, régulière.

    Aussi, ce n’est pas parce que l’on se rend moins chez l’un qu’on le désapprécie ou apprécie plus ou moins qu’un autre chez qui l’on se rend plus facilement afin d’y déposer nos mots.

    C’est qu’il y ait des espaces qui demandent un temps plus important que d’autres et ne peuvent se contenter de brève visite et simple bonjour, bien que ces derniers fassent toujours plaisir.

    Pour ma part, je ne sais pas faire.

    Nettoue, je ne la connais pas mais un jour peut-être croiserai-je son chemin… sans porter attention aux lettres joueuses 😉

     

    A mon tour, Quichottine, je te souhaite de passer une bonne journée.

     

    A bientôt.

    • Tes mots sont ceux de la sagesse.

      Merci de ces partages qui me touchent toujours autant et de ta fidélité.

      (Je préfère que tu ne saches pas faire…)

       

      Passe une belle journée, AneverBeen.

       

  32. très élogieuse présentation, et comme tous les blogs qui ont tant de choses à dire avec gourmandise, comme le sien d’ailleurs aussi, ton blog fourmille tant qu’on ne sait plus où lire…

    :o)

    on découvre comme on découvre l’autre en vrai, un peu en prenant le train en marche et quelques flashes du passé toujours présent qui se livrent au ptit bonheur la chance…

    doux bisous à toi Quichottine

    • Merci, Mamalilou.

      Chez moi, comme chez d’autres, il faut apprendre à « picorer ». Tout lire est impossible.

       

      Doux bisous à toi aussi.

  33. Quichottine

    Chez Nettoue, il faut lire sans se préoccuper des « fautes », parce qu’il y a comme une voix qui parle, qui raconte le texte écrit.

    Il faut l’imaginer au coin d’un feu, et juste fermer les yeux pour l’écouter.

    Il y a là tant de tendresse, d’émotion, de respect de la personne humaine, que même les quelques maladresses qu’on pourrait y souligner ne sauraient l’être.

     

    C’est, mieux qu’un souvenir, une leçon de vie.

    Merci, Nettoue.

  34. belgique-chine

    bonjour quichottine en suivant ton lien j’ai fait une belle découverte

    passe un bon lundi

  35. jean-marie

    Bonsoir, chère Quichottine
    il est vraiment magnifique ce portrait
    d’une sensibilité bouleversante
    merci de nous l’avoir fait connaître
    bon lundi
    bises amicales
    jean-marie

    • Merci, Jean-Marie. Je suis vraiment contente de voir que ce voyage chez Nettoue t’a plu.

      Bises amicales d’un autre soir.

  36. Je ne sais que te dire Quichottine… Si ce n’est que tu as parfaitement saisi ma façon de fonctionner… De nepas fonctionner serait plus juste… J’écris au hasard malgré les recherches sérieuse que je fais souvent, je pourrais dire que j’écris comme je respire… La tienne est inimitable, et pour entrer dans ton monde, il faut non pas le connaître mais s’y laisser porter… Ton monde n’est régi par aucun ordre, aucune convention, il ne peut être que ton propre reflet, et l’on peut se perdre dans ses dédales et ses sillons. J’ai parfois hésité sur le chemin à suivre, mais je crois l’avoir toujours trouvé.

    Tu es certainement unique sur la blogosphère,

    Je t’embrasse vraiment et en toute amitié.

    Merci

    Nettoue

    • Chut… ne dis rien du tout.

      J’ai été très émue par ce texte, et ce n’est pas la première fois.

      Tu es pour moi une belle rencontre.

      Passe une belle soirée, Nettoue. Je t’embrasse fort.

  37. Quel beau sujet ce matin , c’est vrai qu’avec notre amie Nettoué il est impossible de s’ennuyer , on l’aime ou on ne l’aime pas …j’ai quelques souvenirs croustillants de notre debut d’amitié ..mais moi je l’adore !!!!!!

    bonne journée à toi Quichottine

    • Je suis d’accord. À mon avis, il est impossible de rester indifférent !

       

      Je suis heureuse de voir que tu l’aimes aussi. Merci pour ce partage, Canelle. Passe une bonne soirée.

  38. un texte magnifique en effet, tu n’est pas une Quichottine mais une Christophine Colombine, découvreuse de talents cachés dans cet Océan de mots, parfois le sublime se cache sous le pire!

    bises Quichottine

  39. Je visite autant que je peux Nettoue… ses textes sont originaux, pleins d’humour … et magiques!

     Bon lundi à toi

  40. Pour une fois je vais faire un copier coller… Voici ce que j’ai écrit chez elle:

    « Quichottine a eu raison de m’envoyer ici.. Quel beau texte! Je ne vais pas souvent jusqu’au bout des histoires lues ici ou là sur les blogs parce que bien souvent, c’est trop long… ( et à toi, je rajouterai  que je suis paresseuse...) Mais cette fois-ci, le récit est si émouvant et tellement bien écrit qu’on n’a pas envie de fermer la porte.

    Merci en ce un jour comme aujourd’hui où nous pensons évidemement à ceux qui sont partis. Même si nous y pensons les autres jours aussi… »

    Merci Quichottine, de m’y avoir envoyée . Bonne soirée.

    • Merci pour ce copier/coller… ton message a dû la toucher comme il me touche aussi.

      Merci pour ce partage, Marie.

       

      Passe une belle soirée.

  41. Ah…. ma copinaute Nettoue, c’est une femme géniale. Très bel hommage et je suis certaine que tu lui as fait un énorme plaisir. Elle le mérite la maman des gnolus…..!!!! Bises et bonne soirée

    • Merci pour cet enthousiasme. Je suis sûre qu’il lui aura fait plaisir aussi.

       

      Passe une belle soirée, Zaza. Bisous.

  42. Très émouvant ce billet de Nettoue, et tellement bien senti …. Merci de me l’avoir signalé !

  43. ♥ Trinity ♥

    J’ai suivi le lien et je me suis ainsi retrouvée sur ce bel article de Nettoue, je te remercie de m’avoir indiqué ce chemin. La lecture de son billet m’a émue.

    J’essaierai de retourner rendre visite à Nettoue, mais je ne promets rien, car le temps me file entre les doigts comme le sable blanc des lagons ! Les journées sont trop courtes !

    Je te souhaite une douce soirée et je t’embrasse

    Trinity

    • Je ne vais pas tous les jours chez Nettoue, parce que je manque aussi de temps, mais je suis heureuse de pouvoir en prendre de temps en temps pour m’y attarder.

      Merci d’avoir suivi cette piste, cela me touche d’autant plus que je sais que tu viens seulement de sortir de ta pause bloguesque.

       

      Douce soirée à toi aussi.