Attente (9)

Je sais, certains vont m’en vouloir, beaucoup…

En ce moment, vous avez l’impression que je ne suis plus là, et, pourtant, je suis partout à la fois. C’est vrai…

Je ne suis pas en train de me prélasser au soleil, dans une chaise longue, un livre à la main… bien que j’aie beaucoup à lire et à vous raconter !

100801_DonQuijote_Lecture.jpg

© Donquijote (http://donquijote.over-blog.com/article-assis-54779387.html)

J’ai seulement besoin d’un peu de temps avant de reprendre tranquillement mes publications ici.

Chut, approchez un peu que je vous confie un secret… plus près, voyons, je ne vais pas vous manger !

Voilà, La petite fabrique d’écriture allait fermer, ses fondatrices passaient la main… Il faut dire que c’est beaucoup de travail qu’une communauté aussi grande ! Depuis sa création, au mois de janvier 2008, elles travaillaient pour la faire vivre… et je m’y étais inscrite il y a quelque temps, près d’un an.

J’avais bien vu qu’elles avaient glissé les clefs sous le pot de géraniums qui fleurit à côté de la fenêtre du blog d’Azacamopol

070604_Quichottine_Geranium.jpg

(Je vous l’accorde, celles-ci sont à moi,

mais photographier des fleurs virtuelles, ce n’est pas si facile !)

… J’avais donc vu ces clefs, et je me tâtais… « Irais-je ou n’irais-je pas les ramasser ? »

Il y avait du pour et du contre, vous pensez bien !

  • Du pour, parce que c’est agréable de « jouer » avec ceux qui partagent la même passion… et qu’après tout, je pouvais bien rendre un peu de ce que les membres de cette communauté d’écriture avaient fait pour moi.
  • Du contre, parce que je ne voulais pas me donner des contraintes que je ne pourrais pas tenir.

Vous me connaissez bien, ce que j’aime, c’est ma liberté bloguesque.

Gérer une telle communauté, c’était forcément m’attirer des ennuis.

Non ? Vous ne le croyez pas ?

Vous avez raison. Il suffit de poser ses propres limites, trouver une case dans son emploi du temps. C’est ce que je fais actuellement.

Je continue de visiter mes doux rêveurs, et je vais aussi vous répondre ici et vous rendre vos visites. (Il m’arrive de le faire très en retard, mais je n’oublie jamais qu’une réponse tardive vaut mieux qu’un message perdu dans des abîmes bloguesques.)

Pour pouvoir le faire paisiblement tout en assurant l’intendance de la Petite Fabrique, il faut que je l’organise, que je prenne mes repères.

Ce temps que je vous vole actuellement, je suis sûre de pouvoir vous le rendre ensuite.

Donc, en attendant que je revienne, ce qui ne tardera pas, vous pouvez toujours voir si l’on rêve toujours chez les rêveurs, si les jeux d’Azacamopol ne pourraient pas vous convenir. Sait-on jamais ?

Jouez, amusez-vous, le mieux que vous pouvez pour oublier qu’il pleut et que novembre est gris !

Et si, dans quelques jours, je vous écris du bout du monde, vous saurez que tout va bien.

101108_Urbanlife_avantlapluie.jpg

© Urban (http://urbanlife.over-blog.org/article-avant-la-pluie-60572574.html)

Merci à Donquijote et à Urban, pour leurs images.

À très vite.

120 réponses à “Attente (9)

  1. Allo Quichottine, ce serait tellement bien qu’il y aie le soleil et la mer, le livre avec le cheval dessus… une petite brise. Mais non, c’est pas ici qu’on rêve, c’est là-bas; ici, c’est l’organisation et le boulot! Je te laisse à ta planification. Une belle journée! Bises

    • Elle avance…

      Je vais pouvoir prendre un peu de temps maintenant pour ici.

      Nous allons recommencer à rêver, bien tranquillement.

      Merci, Snow. Passe une douce soirée. Bises à toi.

  2. Ah! Mais quelle joie aussi de savoir que la relève est assurée par une Grande. Je suis tellement contente de toninvestissement.

    Et je suis sûre que tu sauras très vite planifier tranquillement ce nouveau défi.

    Avec Aza, nous ne serons jamais très loin pour t’aider.

    Je t’embrasse très fort.

    • Une grande, je ne sais pas… c’est curieux, tu vois, cela me trouble toujours un peu qu’on emploie ce mot-là pour moi. Je suis seulement comme je suis et j’ai plein de défauts.

      J’ai beaucoup hésité avant de prendre le relai… Je pense que vous aviez besoin d’un peu de repos et de distance par rapport au monde du Net. Vous aviez d’autres projets…

      Mais je ne désespère pas de vous voir un jour accepter de reprendre les clefs, quand le temps aura passé.

      Merci de ne pas être parties trop loin. Je sais que je peux compter sur vous.

      Je t’embrasse très fort.

  3. C’est cool de continuer à faire vivre cette communauté. Je vais d’ailleurs aller y jeter un oeil. Bon mercredi Quichottine.

    • Merci, Bruno.

      J’espère que tu pourras nous confier à l’occasion quelques photos… Jouer avec des images, c’est bien plus agréable.

      Passe une bonne soirée.

  4. heureusement que tu étais là pour saisir la clé,je suis contente que La Petite Fabrique puisse continuer son chemin même si je n’y écris que de temps à autre

    • Je ne voulais pas qu’elle meure et pourtant, j’y publie peu.

      L’important, c’est que chacun y trouve ce qu’il y cherche.

      J’y ai rencontré des blogueurs qui sont devenus des blogopotes, et c’est irremplaçable.

  5. Que sept commentaires sont là, et déjà tout est dit et bien dit… Je reprends à mon compte tout ce qu’à dit Mahina

    Tu t’es donné un nouveau défi, trouver un trou dans ton emploi du temps… Bon courage…

    Et surtout, arrête de te triturer l’esprit…

    Bises

    • En fait, ne le dis pas, mais j’y bouche quelques trous.

      Dès que je me serai organisée, tout ira bien.

      C’est vrai qu’il y a des moments où je m’inquiète pour rien…

      Merci pour ta présence.

  6. il est vrai que les contraintes entravent la liberté « bloguesque » mais surtout créatrices…l’esprit doit se sentir libre de voyager pour offrir ce qu’il a de meilleur…je t’embrasse bien fort Quichottine, passe une agréable journée, bisous

    • Je suis d’accord. Lorsque tu ne fais plus qu’obéir aux consignes, c’est qu’il y en a trop.

      C’est avant qu’il faut lâcher prise, pour pouvoir garder sa liberté d’être soi et de créer.

      Passe une douce soirée. Bisous.

  7. surires….d’accord, pour moi tu passes quand tu peux, cela me convient.

    Bises de nous deux et bonne journée

    • L’article spécial que je t’avais promis, tu te souviens ?… ce sera le prochain. :))

      Douce soirée et bises afffectueuses à vous deux.

  8. Bravo pour ton courage, c’est une très grosse communauté à gérer

    Amitiés, Flo

  9. Un beau soutien à la « Petite fabrique » à laquelle j’ai adhèré au début de mon blog et à laquelle j’adhère encore, j’aime bien y laisser  un texte et mon conte inachevé encore « Le Dit de la Sylve d’Emeraude » est à la « Petite fabrique d’écriture » j’ai aussi reçu un mail. Je puise la plupart de mes idées et sources dans la nature et parfois je m’y perd alors je ne me lance pas dans la gestion d’une communauté. Comme toi j’aime ma « liberté ». J’espère que cette communauté va se perpétuer.

    Bon voyage alors Quichottine.

    • Merci, Pierre, pour ce partage… J’espère que tu rédigeras aussi le petit billet de présentation que j’ai demandé à tous les membres.

      Ce serait bien si tous ceux qui publient pour la Petite Fabrique acceptaient de s’inscrire dans le carnet d’adresse d’Azacamopol, le blog de la communauté.

      Mais, bien entendu, comme pour tout, il n’y a aucune obligation.

      Passe une douce soirée.

  10. J’avoue ne pas publier souvent et ne pas participer, ça m’a toujours semblé compliqué, entre Azacamopol et la petite fabrique, pour consulter les défis d’un côté, les publier …peut-être qu’avec les messages d’information envoyables directement aux abonnés, je serais plus à même d’y participer.

    Gros bisous et bon courage pour cette nouvelle entreprise bloguesque

    • Azacamopol est le blog de la communauté. Il permet de publier les textes de ceux qui n’ont pas de blog et de regrouper sous une même rubrique tous ceux qui ont participé à un jeu. Je trouve cela intéressant, même si ça donne plus de travail aux responsables de la communauté.

      Un avantage non négligeable, c’est que la communauté n’est attachée qu’à son blog. Il suffit donc de passer les clefs du blog au repreneur… et les blogueurs n’ont pas besoin d’aller s’inscrire ailleurs.

      Les améliorations apportées aux communautés sont vraiment une bonne chose.

      J’apprécie énormément la liberté que chaque blogueur a maintenant de pouvoir se désinscrire quand la communauté ne lui convient plus.

      Gros bisous, Brunô.

  11. Alors à tout bientôt Quichottine, c’est réconfortant de pouvoir compter sur une tisseuse de rêves :-)))

  12. Quichottine chère,

    Ce que dit Mahina, je le prends à mon compte.

    Ses mots suggèrent tellement l’amitié et la complicité que tu sais si bien établir avec chacun d’entre nous…

    Et cette complicité et cette amitié seront toujours présentes. Gère ton temps comme tu le veux et tu le peux. J’ai confiance en toi, et je sais bien que même si tes mots se faisaient plus rares, (ne réponds pas à tous mes coms ou articles, par pitié!), ta présence, elle, suivra tous tes amis. Et que la mienne ne te fera jamais défaut.

    Je reviens pour un tout petit détail.  Je t’embrasse très fort.

    • Chère Hélène !

      Ne te tracasse pas. Je fais ce que je peux, quand je le peux, à mon rythme, sans favoriser l’un ou l’autre… et je ne voudrais pas mettre de côté mes amis sous prétexte que j’ai autre chose à faire.

      Je sais que nous savons toutes deux que nous pouvons compter l’une sur l’autre… l’absence ou le silence ne veut pas dire abandon, nous le savons aussi.

      C’était un détail indispensable… je t’embrasse très fort.

  13. Merci de vos passages sur mon blog. Pascal.

    • Sourire… Merci pour cette visite et ce copié-collé, Pascal. Je ne passe que lorsque je le peux.

      Tous me vœux pour tes écrits, Pascal.

  14. c’est certain il est difficile de mener tout de front !

    mais …

    pour Quichottine

    rien d’impossible..

    elle observe, elle découvre

    et fait suivre

    Merci Quichottine 😉

    christelle

    • Il faudra maintenant que j’apprenne à déléguer… C’est important aussi, quand on commence à prendre des responsabilités.

      Merci à toi, Christelle.

  15. Je ne sais pas comment tu fais pour voir à autant de choses en même temps. C’est pas moi qui pourrais te reprocher quoi que ce soit  je ne publie qu’une fois par semaine. À bientôt.

    • Tu as beaucoup d’activités et peindre prend du temps.

      Je suis heureuse de pouvoir aller me reposer sur tes pages… Merci pour ton soutien.

  16. Du bout du monde…j’y pense…

    Je te serre fort et t’embrasse

  17. Ah Quichott » du taff en perspective ! Félicitons nous en mais tu n’as as fini de t’excuser alors !!! Je te chines que veux-tu …

    Gros bisous amie

    Zoupie

    • C’est vrai, ça, tu me taquines ????

      Bon, je vais devoir en prendre mon parti et toi aussi. Il m’arrivera encore de m’absenter et de vous présenter des excuses, parce que je suis comme ça.

      Gros bisous pour toi aussi, plein !

  18. Je ne sais pas où tu trouveras  » ton  » bout du monde, mais je sais que tu n’oublies pas que  » le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles  » (Christian Bobin) …

    Je suis confiante, tu n’es pas loin en pensée et par le coeur, prends le temps de tes voyages et de tes rêves. Et sois heureuse, Quichottine.

    Je t’embrasse.

    • Le mien… Je sais où il est, et pas si loin de mon jardin que je voudrais le laisser croire parfois.

      Merci pour cette confiance et ce soutien que tu m’apportes toujours.

      Sois heureuse aussi, Midolu.

      Je t’embrasse.

  19. Je découvre, je découvre…. Je ne connaissais que de nom cette « petite fabrique d’écriture »; je n’ai jamais voulu m’inscrire à une communauté, sachant que je serais incapable de me tenir à une régularité dans les participations… Je viens de découvrir l’origine de Azacamopol… Belle et riche association. J’adore cette phrase « Je vous écris du bout du monde… » Et le texte que j’ai lu chez Aza m’a beaucoup émue… Je viens de voir en vitesse d’autres textes. Il faudrait que je prenne le temps de m’y arrêter davantage…

    Il y a tant de belles choses à voir sur les blogs. Merci Quichottine et gros bisous à toi !

    • Si un jour tu en as envie, tu peux participer aux jeux sans pour autant faire partie de la communauté. Ton blog n’est pas sur OB, tu ne peux donc pas t’y inscrire… mais, sur le blog d’Azacamopol, tu seras la bienvenue, quand tu le désireras.

      Merci pour tes mots, Oxygène. Gros bisous à toi aussi.

  20. Alors comme ça tu nous voles!

    C’est pas bien ça, mais bon… fôte avouée est à demi pardonnée; alors pour alléger ta peine (la peine encourue pour vol bien sûr) je te donne mon temps; même si… le temps c’est de l’argent je répondrai : »le silence est d’or » (ou endort, je ne sais plus très bien)

    Allez… bon séjour au bout du monde ou à Yeur, et toutes mes amitiés

    • Merci pour ce temps que tu m’offres. Tes visites, même en courant d’air (je ne trouve pas, moi, que tu passes en coup de vent) me font très plaisir. Merci.

      … Bon, je ne vais pas en prison pour temps volé ? Tant mieux !

      Passe une belle fin de semaine, Alphomega. Amicalement à toi.

  21. Bonsoir quichotinne je passe te faire un gros bisous et prend soin de toi 😉

  22. Je suis sous le charme de la photo d’Urban, je vais allez visiter. Pour le reste tu le sais les clefs ne pouvaient être mieux que dans ta main. Belle nuit Quichottine. Adamante

    • Il fait de belles photos… Celle-ci attendait les doux rêveurs.

      Merci pour ce compliment.

      Belle nuit à toi aussi, Adamante.

  23. Fin de semaine surchargée …
    Bon jeudi ! Bisoux

  24. Voila, voila… J’y ai mis le temps, mais j’avais quelque chose pour toi, ma Quichottine:

    (Rires…Je pense à toi!)

  25. Ah, Ca ne fonctionne pas? Tant pis, l’intention y était…

    • Euh… Tu voulais me déposer une image ?

      C’est l’intention qui compte, c’est vrai… mais OB n’est pas sympa de te l’avoir caché.

      Ces bisous amicaux fonctionnent, tu sais, ils mettent seulement un peu de temps à se montrer.

  26. Ah voilà l’explication de ton « attente ». Tu es « incorrigible » Quichottine. Tu dis que tu es libre mais ne peut t’empêcher de trouver une case dans ton emploi du temps pour gérer cette Grande Communauté. Tu es tout simplement…  Toi.
    GROS BISOUS.

    • Autrefois, j’entendais les « anciens » dire « ce n’est pas à mon âge que je vais changer »…. Ben non. Maintenant on ne me changera plus.

      Je suis sûre que tu es aussi du genre à dire « présent »…

      Gros bisous, Marité. Merci pour tes mots.

  27. Un bonjour, bien qu’en ce jour le temps se fasse, par chez nous, pluvieux et gris, à Quichottine et ce où qu’elle soit et fait !

    Pourquoi en voudrions-nous à Quichottine de nous faire attendre alors que nous la savons malgré tout présente et jamais loin de nous revenir ?

    Puis, l’attente d’une chose ou d’un être n’est-elle pas pour nous ravir davantage à l’obtention ou la venue de ces mêmes ? 🙂

    Si le virtuel me permettait d’offrir une grenouille à Quichottine, je me ferai un plaisir de lui en offrir une, avec laquelle notre bibliothécaire fétiche pourrait se prêter à une ronde car je sais que nombreux de ses visiteurs les suivraient dans leur élan. Elle serait bleu et donc exceptionnelle ; tout comme Quichottine.

    L’imagines-tu ?

    Bon après-midi, Grande Quichottine…

    • Ici aussi, le temps ne nous était pas favorable…

      Une grenouille bleue ? J’adorerais !

      Merci pour ce cadeau qui même virtuel me fait grand plaisir.

      Superbe !

      Bonne autre journée à toi, AneverBeen. Merci pour ces mots.

  28. Plein de fraîcheur et de spontanéité !

  29. Alors bon voyage Quichottine… Profite bien, rapporte de belles images, de beaux moments, et de belles rencontres…

  30. A bientôt donc; tu es courageuse , ce serait dommage  que cette communauté disparaisse, je n’y suis pas incrite mais je lis de temps en temps , des parutions  sur divers blogs.

    Bonne chance dans cette nouvelle aventure! Bisous

    • Je ne suis pas si courageuse… seulement un peu rêveuse.

      Merci, Fanfan. Pour l’instant, ça ne se passe pas trop mal au niveau du blog de la communauté.

      Bisous.

  31. et bien te voilà du travail, ou du plaisir en plus suivant comment ton verre est rempli !!!  ça va rouler tout seule c’est une petite fabrique avec de beaux rouages !!! bizzzoux Quichottine !!j’attache  le pédaleur… bonne nuit !

    • Du travail… mais je vais apprendre à déléguer. (pour en garder le plaisir)

      Passe une belle journée, Tricôtine.

  32. Moi je sais que tu n’es jamais très loin, ne t’inquiète pas, nous comprenons

    et puis celle qui ne comprends pas, passera son chemin, ben oui

    Quel plaisir de revoir de jolies fleurs, ici c’est bien triste avec la tempête, les dernières fleurs se sont envolées

    Je te fais de gros bisous, venteux, très venteux

    • C’est vrai que le vent souffle très fort en ce moment… J’espère que vous pouvez dormir quand même.

      Passe une bonne fin de semaine malgré tout. Gros bisous à vous partager.

  33. Le temps est l’ennemi du blogueur. Si cela était possible, on se promènerait toute la journée de blog en blog, pour prendre plaisir à lire et à commenter. Au début, on suit deux ou trois blogs, cela est donc facile, mais de découverte en découverte, les promenades deviennent plus longues. Bravo pour la reprise de cette communauté!

    • Le temps… Eh oui !

      Plus le blogueur prend plaisir à ces voyages, plus le temps lui fait défaut. Un jour, le voyageur de l’immobile finit par trouver qu’il lui manque trop et il reprend le chemin de la réalité.

      J’espère ne pas le faire trop vite.

      Merci pour ton soutien, Juntos. Passe une belle soirée.

  34. C’est bien que tu reprennes cette communauté. Je vais être un peu moins présente dans le quinze prochains jours, à cause de mon déménagement… Bisous et bonne soirée

    • Courage pour tes cartons, Brigitte. Si je peux, je viendrai me promener chez toi en t’attendant.

      Prends le temps qu’il te faudra.

      Bisous et bonne soirée à toi aussi. Merci.

  35. Quichottine tu  es si à l’écoute ,si attentive que je me demande plutot comment tu trouves le temps de faire tout ce que tu désires!!moi,je n’y arrive plus du tout…ne t’en fait pas bien que tes visites  sont des vraies sourires..la patience se cultive aussi!!bises à toi

  36. Je me mettrai donc à la confection de cette même et ne manquerai pas de te la faire parvernir même si ce ne sera que par le biais d’une photographie 🙂

    Je reviendrai ; plus tard… Et te souhaite, en attendant, de passer une bonne journée puisque tu me dis que par chez toi, le temps ne se fait pas non plus de plus beaux 😉

    Par ici, ciel gris et pluie continuelle depuis hier.

     

    A plus tard, Quichottine…

    • Il a plu toute la journée, mais ce n’est pas très grave, la Terre a sans doute encore besoin de pluie.

      Merci pour cette amicale visite. Douce soirée, AneverBeen.

      (prends le temps qui te sera nécessaire… mais cette annonce me touche beaucoup)

  37. je suis sûre que tout va bien…

    et cette photo de chez urban est une pure merveille

    je prends aussi mon temps parfois pour les réponses; dernièrement j’ai répondu à un commentaire perdu (mais lu) qui datait de plus d’un an! je suis sûre que tu ne me battras pas!!! 

    non, bien sûr, je n’ai pas honte, et puis quoi encore, et la liberté bloguesque, mmm?!!

    je ris pour bien marquer la journée d’une empreinte bienveillante

    qu’elle te soit douce

    à tout bientôt

    • C’est sûr, je ne vais pas te battre… quoiqu’il me soit arrivé aussi de répondre très tardivement à un commentaire « passé » entre deux pages.

      Depuis, j’affiche plus souvent les commentaires « sans réponse » pour pouvoir vérifier.

      La liberté bloguesque est importante. Il n’y a pas de raison que ça change ! (enfin, j’espère)

      Merci pour cette empreinte bienveillange…

      Bisous doux pour toi en ce nouveau jour.

  38. Je relis ce texte que j’aime beaucoup.

    Des images qui coulent comme l’eau sur une pierre.

    Une belle simplicité pour dire la quotidien,

    les questions, l’engagement…

    La levée sans minauderie d’un petit coin de ton intimité…

    Une envie d’échange avec toi

    à consommer sans modération.

  39. est-ce que j’écris au bon endroit ??

    pas grave

    prends soinde toi des tiens

    et REVIENS §§§§§

    bises bises

  40. Quichottine… Ne te fais donc pas tant de soucis sur ce que peut penser l’un ou l’autre….Tu ne nous voles pas du temps! tu vis le tien!! et bien c’est bien cela le plus important!! Une quichottine surbookée, qui écrit des réponses à la va-vite parce qu’il faut le faire ne serait plus notre Quichottine!!  Moi, je préfère attendre bien sagement, des jours, des emsines pourquoi pas? une réponse… je sais que la réponse sera celle du coeur, alors…l’attente n’est jamais longue….

    Arrête de te triturer l’esprit sur les reproches que l’on pourrait te faire… au diable les impatients! ( euh…c’est bien moi qui écris là??!!), Vis comme tu as envie Quichott, mais vis la pour toi, après, elle sera encore mieux pour nous….

    Besos Cariña

    • Je ne risque pas d’écrire des réponses à la va-vite… Je crois bien que je ne sais pas le faire.

      Attendre des semaines… cela ne me ressemblerait pas.

      …Mais merci pour tes mots. Tu sais que tu m’as fait rire, toi ?

      Tu es adorable, Mahina. Je crois que je vais avoir du mal à changer… je suis une éternelle inquiète, mais peut-être pas pour les raisons évoquées.

      Peut-être parce que je n’aime pas faire à d’autres ce que je n’aimerais pas qu’on me fasse, tout simplement.

      Prendre des responsabilités, ce n’est pas seulement un caprice, c’est un véritable engagement. Alors, il me faut seulement fixer des limites et le faire savoir pour qu’il n’y ait pas de fausse attente de part et d’autre.

      Te agradesco, Mahina. Un abrazo muy fuerte para ti.

  41. tiens, je vois que toi aussi, tu as aimé cette photo d’Urban ! Moi j’adore …

    Bon mercredi ! Bisoux

       

    • J’ai adoré aussi, et beaucoup apprécié qu’il la publie pour les doux rêveurs de Quichottinie. Elle est splendide !

      Passe une douce soirée, Dom. Bisous et merci pour ces fleurs.

  42. Mais tu vas revenir ma Quichottine. Prends du temps. C’est bien que cette communauté perdure, je la trouve franchement sympathique. Bises et bonne journée

  43. C’est le géranium qui doit être content car avec le mauvais temps, il commençait à se faire du souci, quelqu’un va-t-il encore prendre soin de moi, est-ce que je vais refleurir?

    merci à toi Quichottine, et bien entendu, je me joins à Polly pour te dire que je suis là si tu as besoin d’aller faire un tour sur cette plage magnifique

    bises tout plein

    • Je savais que je pouvais compter sur vous lorsque j’ai pris les clefs pour le rentrer avant les gelées.

      Merci infiniment, Azalaïs.

      Bises tout plein pour toi aussi.

  44. Allez Quichottine ne te tracasses pas tant pour nous , tout ce que tu feras sera bien , l’important c’est que toi tu  te sentes bien …..

    gros bisous

  45. tu aimes faire les choses bien, c’est une des clés de ta réussite. On perçoit ton intérêt réel pour ce que tu écris et entreprends…Merci pour tt cet investissement qui est un moteur pour ceux que tu visites ou accueilles. Bises et bon courage. VITA

  46. Oo° Kri °oO

    Du moment que tout va bien je suis rassurée …

  47. c’est gentil de nous tenir informer

    prends ton temps

    je te fais de gros bisous et passe un bon mercredi

  48. Comme je me reconnais dans ta « liberté bloguesque » !…..même si ce ne sont pas sur les mêmes sujets exactement. Quand tout devient contrainte, l’envie s’en va et il est parfois difficile de la faire revenir. 

    Pour la statue, Muad l’avait mise en son temps, pas forcément sous cet angle là d’ailleurs.

    Je t’envoie des gros bisous

    • Je pense que le blog doit rester un plaisir. Le jour où il ne le sera plus, je sais que je partirai, comme d’autres l’ont fait.

      Merci pour ta réponse au sujet de la statue. Je ne me souvenais pas l’avoir vue chez Muad. Tu as raison, il devait l’avoir prise sous un autre angle.

      Gros bisous à toi aussi, Zézette. Merci pour tes mots.

  49. il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne sont jamais critiqués

    Tu as le mérite d’être claire et de t’expliquer, et moi simple petite fourmi de La Petite Fabrique d’Écriture, je te dis encore MERCI >

    J’espère que tu ne feras qu’y gagner en ayant choisi de la gérer…

    • Grand merci pour tes mots, ABC. Je ne crois pas qu’il y ait de simples fourmis… Dans la fourmilière, chaque fourmi est importante, comme dans la ruche chaque abeille.

      Tu participes aux jeux, tu publies pour la Fabrique, tu visites d’autres blogueurs, que demander de plus ? C’est déjà beaucoup !

      Je sais que je ne cherche pas à y gagner quelque chose… j’aide deux amies qui ont eu une excellente idée, qui a grandi et qui est devenue une magnifique communauté. Je les soulage un moment de sa gestion, en essayant de la rendre plus légère. Le jour où j’aurai réussi à le faire, je le leur dirai, et, quand elles le voudront, je leur rendrai les clefs de la Petite Fabrique.

      Lorsque j’étais jeune, on m’appelait don Quichotte… J’espère avoir plus de succès dans ce que j’entreprends que lui, et je demande moins de gloire. >

      Pour la Petite Fabrique, je suis redevenue bibliothécaire, les pieds sur terre, et si le rêve est présent, ce sera dans les jeux proposés, pas dans mes « objectifs à atteindre » qui sont beaucoup plus limités que ce que l’on pourrait penser.

      Passe une belle nouvelle journée. Merci pour ton soutien.

  50. patdelapointe

    je ne pensais pas que tu étais en train de te prélasser au soleil en lisant un livre, mais plutôt en train de te tourner les pouces c’est à dire : en tricotant….

  51. Ici, dans le Cotentin , c’est un peu le bout du monde 😉 Il pleut c’est vrai mais la saison nous offre quelques petites éclaircies dont il faut profiter 🙂

    Bonne fin de soirée Quichottine Bisous :*

  52. belgique-chine

    du bout du monde tu compte venir en chine alors…lol

    je ne connais pas cette communauté, mais c’est surement un gros boulot, a lire tes com

    bonne journée quichottine

    • J’aurais aimé, je crois, mais c’est un peu loin de chez moi. Alors, je vais continuer à la visiter chez toi.

      Bonne journée, René.

  53. KERFON LE CELTE

    Attendons alors…

    Pour l’instant je signe l’armistice…

    Grosses bises bleu-blanc-rouge…

    KLC

  54. Que dire Quichottine ? Que dire, sinon que tu sais merveilleusement bien écouter, que tes choix méritent d’être pris en considération et que… je continuerai à aller à ta rencontre , dans ta bibliothèque, chez les doux rêveurs et… sur la petite fabrique ! Merci, Quichottine.

  55. Une autre communauté à gérer?… et pas facile celle-là…

    J’adhère au commentaire de Mahina. Elle a vraiment bien traduit ma pensée.

    Bonne journée Quichottine.

    • En intérim, Marie.

      Mais je ne suis pas seule, heureusement. Azalaïs et Polly ne sont pas très loin.

      Bonne journée à toi aussi.

  56. Je suis pareille : j’aimerais bien participer activement à plein de choses mais le temps me manque si je ne parviens pas à bien m’organiser et à mettre des priorités. Merci d’avoir pris la relève, je vais tâcher de ne plus vous abandonner. Bonne journée

    • Il ne faut pas que ce soit une contrainte.

      Je comprends tout à fait que l’on ait d’autres priorités.

      Bonne journée à toi, Cécile. Merci.

  57. C’est bien se que j’avais entrevu hier. Naturellement je continuerai à poster dans cette communauté. Je suis heureuse que tu la reprenne en main, c’est beaucoup de trévail, c’est vrai ! Mais elle était devenue si languide, que je songeais à m’en retirer…

    Bisous Quichottine

    • J’ai appris une chose en créant ma communauté et en acceptant d’en gérer une autre : plus la communauté est grande plus il faut que chacun s’investisse vis à vis des autres.

      Le responsable ne peut pas visiter tous les membres, c’est impossible. Même à 40 chez les rêveurs, je n’y arrive pas toujours… alors, à plus de 400… tu imagines ?

      J’essaie de voir au moins ceux qui participent aux jeux, et pour le reste, tout dépend du temps dont je dispose.

      Tu sais, si un jour tu veux te retirer d’une de ces deux communautés, tu restes libre de le faire. Je ne veux pas que la communauté soit pesante, ou qu’elle puisse être une source de brouille.

      OB a fait les modifications nécessaires et maintenant, c’est tellement facile ! L’important, c’est de t’y sentir bien. Quand ce ne sera pas le cas, il suffit de sortir en n’oubliant pas de refermer la porte.

      Je t’embrasse fort, Nettoue. Passe une belle journée.

  58. Jackline

    Pour ce qui est de bouquiner au soleil dans une chaise longue, je suis preneuse !! plutôt deux fois qu’une même..et j’admire encore cette superbe photo d’Urban, un vrai artiste de la photo..alors, puisque tu nous a dit où sont les clefs, je n’aurais aucun problème pour visiter ta fabrique d’écriture..bisous

    • Sourire… et grand merci, Jackline.

      Nous nous retrouverons donc à Paris-Plage l’été prochain.

      Bisous à toi aussi.

  59. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    je ne remerciera jamais assez d’avoir repris le flambeau…
    je comprends que  tu aies hésité, c’est très lourd
    mais en même temps pariculièrement exaltant…
    tu as d’excellentes idées
    je te redis que si tu as besois d’une aide, je suis là
    bisous bisous
    jean-marie

  60. ♥ Trinity ♥

    Ma très chère Quichottine !

    Comment pourrais-je t’en vouloir, avec tout le retard que j’ai depuis…..(je ne sais plus, je préfère ne pas savoir !) Mais je garde les articles non lus, et lorsque j’arrive à m’octroyer un tout petit peu de temps je viens te rendre visite !

    C’est une sacrée entreprise que tu reprends là !!! Je te félicite et j’imagine qu’il va te falloir organiser ton temps ! Si tu as une solution efficace pour que j’organise tout ce que je dois faire, sois gentille de me la confier ! J’en ferai bon usage !

    Je t’embrasse et te dis à tout bientôt

    Trinity

    • Je n’ai pas de solution efficace, je pense que je fais comme toi, je vole un peu de temps parfois, pour essayer de ne pas perdre ceux auxquels je tiens.

      Mais, de toute façon, la réalité est le plus important.

      Prends bien soin de toi.

      (Pour la Petite Fabrique, j’ai décidé que je m’occuperai des jeux, de publier les participations, et de rendre visite à ceux qui publient, dans la mesure de mes possibilités. Quand je ne peux pas, tant pis… Je n’ai pas huit mains et quatre têtes… même si c’est dommage. )