Ouf !

Comme vous l’avez appris grâce à mon Amielle, Siratus, un super capitaine au long cours qui n’a pas voulu que je disparaisse sans explication, je me suis trouvée samedi complètement coupée du monde…

Réduite au silence du fait de l’anéantissement physique de ma ligne téléphonique.

Je n’aurais jamais pensé que ça pouvait arriver. Il faudra que je vous explique mes déboires avec les chevaliers des télécoms qui, eux, faisaient ce qu’ils pouvaient.

Mais une Quichottine réduite à l’état d’ombre par un méchant enchanteur… au moment même où elle a repris la lecture de son livre fétiche, cela devrait vous rappeler quelque chose.

J’essayais vainement de vous joindre. Ça aurait pu être une course folle d’ombre en ombre sur des connexions qui refusaient de s’ouvrir…

100908_Ombres.jpg

… Mais j’étais devant un écran noir. Un mur infranchissable nous séparait.

Certains diront que j’aurais pu aller dans un cyber-café pour écrire rapidement un article, poster quelques commentaires chez mes fidèles… Mais c’était compter sans la vraie vie qui, elle aussi, m’empêchait d’agir à ma guise.

Dans ces cas-là, mieux vaut faire contre mauvaise fortune bon cœur et croiser les doigts en espérant qu’aucune autre panne ne vienne s’ajouter.

Alors, voilà. Je n’ai pas encore pris le temps de vous lire, je viens seulement de retrouver ma connexion.

Je vais le faire, bien sûr, après vous avoir rassurés. Tout semble rétabli à cet instant.

Le soleil manque, mais j’espère que celui qui peut habiller nos cœurs ne vous fait pas défaut.

En attendant d’autres mots, ici ou là, et pour un grand merci à ceux qui m’ont écrit, ces fleurs que j’ai aimé découvrir en septembre, cachées sous un arbre à Quimper, le long de l’Odet.

100908_Hortensias.jpg

Des hortensias… bleues, évidemment !

Passez une bonne journée.

96 réponses à “Ouf !

  1. la fée internet nous devient de plus en plus indispensable, bon retour sur la toile, amie quichottine

    • Sourire… tu as changé de pseudo ?

      En tout cas, merci pour ta présence.

      C’est vrai que sans le Net, nous sommes sommes un peu coincés pour plein de démarches aujourd’hui.

  2. ah, toi aussi…. les chevaliers des télécoms… moi, les ombres d’eséfer, je n’ai jamais pu les atteindre et comme j’ai déménagé : couïc, plus de ligne, c’est plus simple. Les pigeons voyageurs du Prince charmant sont tout aussi porteurs. Bises

    • J’ai la même ligne depuis près de trente ans… mais elle a montré samedi qu’elle pouvait ne pas être éternelle et que les cables aussi ont des problèmes.

      Heureusement que tout n’était pas à changer, j’en avais alors pour deux mois… au moins.

      Bises, Mali. merci pour ta présence.

  3. OUF !!! Et on se sent revivre… Je plaisante, mais cette fée électricité prend de plus en plus d’importance dans nos vies !!!

    (J’ai un conte… à écouter …)

    GROS BISOUS et belle journée.

    • L’électricité n’était pas touchée… seulement ma ligne téléphonique, et je me suis rendu compte de l’importance que toutes ces communications avaient pris dans notre vie.

      Le blog… j’ai appris à m’en passer quand je vais chez ma fille, mais il n’y a pas que le blog…

      Gros bisous à toi. Merci d’être là.

  4. Tu ne nous dis aps clairement si tout a été réparé. J’espère que oui et si c’est le cas prends ton temps pour revenir sur nos blogs.

    • Ils ont changé des trucs dans la boîte de raccordement… mais, comme je n’y connais rien, je ne peux pas expliquer.

      La seule chose que je constate, c’est que j’ai retrouvé mon téléphone et ma connexion internet.

      Donc, tout va bien.

      Merci, Liza. Je sais que j’ai pris un nouveau retard qui va s’ajouter au précédent.

      Mais bon, je ferai ce que je pourrai… comme d’habitude.

  5. Bon retour à la civilisation Quichottine. Je connais, dans la Creuse, là-bas, tout là-bas, loin du monde, pire qu’en Amazonie, un hameau charmant, de verdure et de paix où il faut pédaler pour avoir internet, mais pédaler… On y vit donc l’exil parfait, pour oublier tout et l’usage de tout ! Une expérience à faire, absolument. Adamante

    • C’est la même chose quand je vais chez ma fille, tout au bout du monde, dans un tout petit village de Haute-Saône.

      Mais, lorsque je vais chez elle, j’y suis préparée, je préviens, et je profite de ce que les jours là-bas peuvent m’offrir et qui compense largement le virtuel qui m’est ôté.

      Là, je me suis trouvée devant le fait accompli, sans autre possibilité que de me dire que ça allait s’arranger.

      … Heureusement que ça s’est arrangé, sinon, je venais squatter chez vous.

      Merci pour ta présence, Adamante.

  6. profite encore un peu de l’automne!!!!!!!!!!!!

  7. heu, non, c’est une erreur !!!!

  8. il est vrai que les hortensias roses ou bleus comme ici fleurissent à tout vent dans nos petits  villages bretons..c’est une bien jolie photo toute fraîche parfaite pour oublier les fâcheux petits « accidents » de connexion. Je t’embrasse bien fort sous un ciel bien grisounet….bisous

  9. C’est dur d’être sans connexion pendant des journées.

    Bises de nous deux et belle après midi.

  10. Me voilà rassuré ! Quichottine aurait-elle trébuché sur un moulinet ? A bientôt !

  11. Merci à tes chevaliers qui t’ont remis sur la toile. C’est tellement déstabilisant quand on a pas l’ordi. bon retour.

  12. Coucou Quichottine,

    Te voilà de retour et… moi aussi, après un emploi du temps très… prenant.

    On se sent bien fragile lorsque le gaz, l’électricité ou les carburants nous font défauts.Quant à internet, c’est devenu un moyen de communication, d’échange , un outil de travail , bien pratique. Même si je n’ai pas le temps d’allumer mon ordi pour lire mes messages, j’aime bien savoir que c’est là, disponible.

    J’ai beaucoup de lectures qui m’attendent. Je m’en pourlèche les babines à l’avance! 

    A très bientôt

    Bisous de bonne fin de journée

    Martine

    • Le plus embêté, c’était mon mari, qui avait des fichiers importants à faire partir.

      Tu mets le doigt sur ce qui m’a gênée. Il m’arrive de ne pas pouvoir bloguer, je le sais, je m’y prépare… mais là, tout avait été brusquement coupé, je me suis sentie partie au bout du monde sans en avoir la contrepartie.

      Merci pour ce partage, Martine.

      Bisous et bonne fin de semaine à toi.

  13. estoy muy contento de leerte otra vez ….te he hechado de menos y yo que me créia que te habias ido de paseo!!!!

    besos

    tilk

  14. On se sent bien seul lorsque la fée télécom s’absente…

    Bienvenue parmi nous quichottine. Bisous de Dame Sophie.

  15. Mistigris

     bonsoir Quichottine, moi aussi j’étais « en mode panne », tu vois même dans le Sud c’est pas toujours comme l’ont veux ! Voilà en plus je suis arrière-grand’mamie d’une petite ELSA, alors tricot pour elle !! Promis je reviens te lire et je ne t’oublie pas; MIAOUUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!

  16. Je me demandes bien où j’ai laissé mon dernier com, à l’instant,  dans quels tiroirs de cette bibliothèque si compliquée et tu sais il faut faire simple avec moi, parce que je suis vite perdue !!! Je me suis retrouvée chez toi à une époque révolue, arf!!

    Je vais surveiller les caches, les chausses-trappes, les recoins dérobés pour voir si je le retrouves et je compte bien que ta connexion soit vite rétablie !

    • Rire ! Il m’arrive aussi de me perdre.

      Mais quand j’aurai répondu à tous les commentaires « en retard », tu retrouveras sans doute celui que tu as perdu…

      Merci de ton soutien pendant ma panne. Je t’embrasse fort.

  17. Ah te revoilà Quichottine, elles sont sublimes ces pétales bleues, bises !

  18. Très heureuse de savoir que tu as récupéré ta connexion, on se sent plus rien elle …
    Par contre mon ordi est toujours chez le réparateur, il doit être bien malade!
    Bonne fin de journée

    Un bisou amical
    Viviane

    • J’ai l’impression que tu as encore du mal avec lui… tu ne l’as pas encore récupéré, c’est vraiment grave !

      Bonne fin de semaine à toi.

  19. Allo Quichottine, ohhhh! le Chevalier sans sa monture et sans moulins à vents contre qui pester, que du virtuel qui fait défaut.. qu’aurait Don fait sinon prendre un temps d’air et nourrir sa monture. J’ai connu ça chez vous, attendre que la connection veuille bien se faire; ici, rarement que ça s’arrête, et si ça se passe, à les entendre partout sur les pubs qu’ils sont les meillleurs, ils se font ramasser drôlement!!! À la prochaine lecture! Tourlou!

    • Tu as raison… mais je suis bien moins raisonnable !

      Merci de m’avoir ainsi soutenue en mon absence. Bonne semaine, Snow.

  20. Personnellement, je croyais que don Quichotte était l’instigateur de cette panne, histoire de t’avoir toute à lui … 

    Comme il n’y était pour rien, je te prie de lui transmettre mes excuses.

    Bon retour sur la toile ! Bisous

    • C’est vrai que j’aurais pu en profiter pour préparer toute la suite de mon aventure quichottesque…

      … Flûte, je n’y ai même pas pensé !

      Mais c’est vrai que si ça avait dû durer plusieurs mois, je l’aurais fait.

      Merci pour ton soutien, Midolu.

  21. Tout est rentré dans l’ordre:tant mieux!  Parfois c’est très long; les chevaliers des télécoms ont compris  que tu nous étais indispensable pour continue rl’hstoire de l’autre chavalier

    Bisous

    • C’est sans doute le vent qui est allé leur dire que j’avais absolument besoin d’internet pour vous parler.

      En tout cas, je suis contente d’avoir pu vous retrouver plus vite que ce qui m’avait été annoncé.

      Bisous, Fanfan.

  22. Et bien Quichottine, c’est parfois un mal pour un bien, la coup de la panne ça permet de vivre !!!  enfin les embêtements ce n’est pas du repos , mais la blogodiète à du bon !  bizzzoux…. j’adore tes hortensias Bretons, je n’arrive pas à  rendre bleus les miens pourtant ils l’étaient au départ !!

    • Je vais retenir la blogodiète… c’est vrai que ça peut être utile.

      Il paraît qu’il faut leur mettre de l’ardoise aux pieds, mais je n’ai jamais essayé. Mon hortensia personnel est blanc, depuis le premier jour.

      Bisous, Tricôtine. Merci pour ton soutien.

  23. bonsoir,

    En te lisant, je me disais, mince alors, elle était malade.. comme je l’étais ce week-end et il y a quinze jours.. Non.. un blème de ligne.. internet.. même morte, faut se connecter… lol.. lol..

    bonne soirée

    clem

    • Non, pas malade… et, tu as raison, c’est un prétexte d’absence bien futile pour ceux qui ont d’autres soucis.

      Bonne nouvelle semaine, Clémentine.

  24. Vive la chute du mur ! Allez, on n’efface rien et on continue…Enfin, TU continues ! 

  25. J’aime partager cela.. Cela me rappelle égoistement mais je ne suis qu’un être humain que du 15 décembre 2009 au 15 mars 2010, je fus sans téléphone. Alors imagines… D’autant qu’au bout de  ces trois mois, un technicien se déplaça et rétablit l’ensemble en moins de ( minutes….. gRRRRRRRR =

    ah au fait, bonjour Quichottine… 

    • Trois mois pour cinq minutes… Je comprends que tu aies eu envie de grogner…

      C’est un peu ce qui se serait passé ici aussi s’ils avaient attendu plus longtemps pour déplacer le technicien.

      Ah… au fait… Bonjour, Liedich.

      Passe une excellente semaine, sans aucun souci.

  26. Te voilà rassurée, Amielle.

    Douce nuit. Gros bisous, tout plein.

  27. J’ai beaucoup de coupures de téléphone en ce moment à cergy, juste des coupures mais c’est très pénible, je perds du temps. J’ai téléphoné à Orange, très aimables, ils vont envoyer un technicien. On verra bien.

    Merci des quelques mots déposés pour l’anniversaire de Cergyrama. Ils m’ont touchée. Bonne journée.

    • Ils ont fait très vite pour moi… mais j’ai eu très peur. Ils m’avaient annoncé que ça pouvait être beaucoup plus long.

      Le connecteur, rouillé, avait cassé pendant les travaux sur la rue…

      C’est un très bel anniversaire, Martine. Et tu sais combien j’apprécie ton blog, ma fenêtre ouverte sur tout ce qu’il est bon de savoir à Cergy et dans ses environs. J’espère que tu pourras poursuivre longtemps ce chemin.

      Bisous et bonne journée à toi aussi.

  28. et oui j’ai connu cette coupure cet été suite à mon déménagement

    mais pour mois le problème ne venait ni de mon PC ni de mon opérateur seulement de mon proprio

    J’avais bien des prises téléphonique mais aucun cablage, donc évidemment dur de pouvoir avoir Internet ou le téléphone, une HORREUR de se sentir si seule

    Bisous

    • C’est vraiment une horreur !

      Il savait que tu n’étais pas câblée ? Parce qu’il est possible, dans le cas d’un logement neuf, que même le proprio ne soit pas au courant.

      C’était arrivé à mon fils avec la télé… comme les locataires précédents ne l’avaient pas utilisé, le proprio est tombé des nues quand il lui a dit qu’il n’y avait pas de liaison avec le câble de l’immeuble. c’était un défaut de construction.

      Mais ça ne devrait pas exister. Aujourd’hui, les liaisons sont vraiment indispensables.

      Heureusement que maintenant tout s’est arrangé pour toi. Gros bisous, Corinne.

  29. Quichottine revient …. le Soleil aussi !

  30. Ah perdre la connexion…

  31. Ah ces problèmes de connexion, c’est vraiment pénible quand on veut publier un article. J’ai une clé 3G en dépannage mais ça ne fonctionne pas toujours très bien. Bonne nuit, Qucihottine !

    • Je me suis demandé si j’allais m’en offrir une.

      Tu arrives à lire les blogs et à poster des commentaires avec ? Tu arrives à ouvrir ton administration et à répondre chez toi ?

      Bon après-midi, Brigitte. Merci.

  32. Aurions-nous pensé il y a seulement 10 ans que ce moyen de communication nous serait indispensable au quotidien. Je me souviens de la coupure pendant le déménagement, je l’avais mal vécue. Mais tout est bien, tu es de retour.

    Cette photo d’hortensias bleu est superbe de luminosité.

    Dame Sophie t’embrasse fort.

    • Je souris… C’est vrai que je suis un peu « accro » à ce rendez-vous quotidien.

      … pourtant, il serait « raisonnable » de m’en détacher un peu. Je crois que tu as trouvé le bon moyen de garder le contact sans passer trop de temps devant ton ordi.

      Bisous tout plein en ce jour.

  33. La connexion nous manque parfois, bien malgré nous… Evidemment ! 😉

    Tant que Quichottine a su revenir parmi nous, c’est ce qui importe bien que son silence n’est pas souhaité 🙂 On apprécie de lui rendre visite, de la lire, de la recevoir et de la faire sourire comme elle sait nous faire rêver par ses contes 🙂

    J’apprécie cette photographie. Elle me rappelle l’un de rêves du mois de Septemdre de Quichottine… Chez Kerfon nous avions eu l’opportunité de rencontrer un géant ombré. Plaisante rencontre.

    Il m’est aussi arrivé de jouer avec cette ombre qui me colle aux basques, avec ou sans le flash ; enfant ou plus grande.

    Il est toujours etonnant pour A never Been de se savoir quelque part et non loin d’elle même…

    Quichottine, je te souhaite de passer une belle soirée ainsi qu’une bonne nuit.

     

    A bientôt.

    • C’est vrai que l’ombre de Kerfon était bien agréable sur son blog.

      Merci d’avoir suivi ce rêve et d’autres sans doute.

      Il n’est pas toujours facile de trouver du temps et je te remercie, infiniment, pour celui que tu prends chez moi.

      Passe une belle soirée, AneverBeen.

  34. je lis avec un peu de retard chez toi, je suis submergée d’obligations diverses, et picore sur le net… on a perdu aussi un PC en route, du coup à 7sul même, c’est « rachot » comme ki disent mes miens (aïe rien que de l’écrire, j’en ai les oreilles qui frisent)

    je te fais de gros bisous, me repose et reviens, je manque cruellement de sommeil, de force et demain je vais pas m’arranger…lol!!! on comptera les abattis après…

    toute belle soirée à toi

    vite que je savoure ces derniers rayons de soleil en cuisine, hop j’y retourne

    à très vite

    • Et je te réponds avec plus de retard encore !

      J’ai connu aussi ce partage de PC quand les enfants étaient à la maison. Pas toujours facile.

      Toute belle soirée à toi aussi. Bisous.

  35. ♥ Trinity ♥

    Je viens à l’instant même lire ton dernier billet, et te souhaiter bon courage pour cette attente de connexion, et comme par magie te voilà revenue ici pour notre plus grand plaisir !

    Bises Quichottine

    Trinity

    • J’ai eu chaud… et une bonne surprise car ils m’avaient annoncé que ça ne pourrait pas être réglé avant ce soir, au plus tôt.

      Tout fini donc au mieux.

      Merci pour ta présence, Trinity. Bisous.

  36. bon retour parmi nous Quichottine, même les coms ont du mal à vouloir s’ouvrir chez toi, un vilain sorcier peut-être cachés dans un placard!

    Il faut faire bruler de la sauge pour chasser les mauvais esprits!

    bises

    • Ah zut ! Si OB se met de la partie, ce ne vas pas être simple de me rendre chez vous…

      Brûler de la sauge ? Aïe ! Je n’en ai pas dans mon jardin.

      Je vais croiser les doigts encore un peu…

      Merci d’être là, Azalaïs.

      Bises à toi.

  37. Ah les hortensias, fleurs bretonnes de prédilection. Bon sir je t’ai bien suivi ma Quichottine, tu as eu des problème de plomberie avec les réseaux de connexion internet. Ah la technique tout de même…….!!!!! Quand on est habitué à communiquer de cette façon là, dure de s’en passer. Bises ma Quichottine. Bonne journée

    • Pas seulement… j’étais privée totalement de communication téléphonique. Heureusement qu’il me restait mon portable.

      Merci pour ton soutien, Zaza. Bisous et bonne journée à toi.

  38. Oo° Kri °oO

    Ton message me refait surgir une pensée qui me vient souvent …

     (Ne le prends pas pour toi Quichottine…loin de moi le désir d’offenser quelqu’un)

    Voilà…je pennse que :

    Pourquoi doit-on justifier sur la toile un jour d’absence (ou même quelques heures)? Qui est addict : le posteur ou le lecteur? Qui faut-il rassurer?

    La vraie vie peut être totale (sans connexion)un jour mais plusieurs jours sans que l’on doive s’en expliquer

    Cela m’amuse quand je lis un billet genre  » je ne serai pas là cet A.M. et ne pourrai donc pas passer sur vos blogs » … mais qu’est ce qu’un après-midi???

    Comment faisont-on du temps des connexions limitées (très limitées) par modem?

    Mais pour un absence prolongée il est vrai qu’il faut éviter de faire naitre des inquiétudes et des questionnements chez nos visiteurs assidus

    Voilà..Kri a dit son p’tit mot là-dessus

    Bisous Quichottine

    • Tu vois, je suis d’accord…

      Je pense que je n’aurais rien dit si l’on ne m’avait pas affolée en me disant que cette « panne » pouvait être très longue. (Je suis passée à côté d’un « peut-être deux mois »)

      S’absenter est une chose, se trouver devant le fait accompli d’une coupure en est une autre.

      Mais, tu as raison, je suis aussi très « accro » à ces moments que je peux passer dans cet ailleurs virtuel où j’aime voyager.

      Merci pour ta prise de position que j’apprécie. Bisous à toi.

  39. du bleu…pour le coeur! Bisous

  40. patdelapointe

    heureusement c’est réparé!

  41. Les bafouilles de Figaro

    Heureuse que tu aies pu retrouver ta connexion ! Bonne soirée !

  42. ben te revoilou

    tu sais c’est tout le monde

    les problèmes d’ordi sont embêtants

    c’est sous un ciel couvert que je te souhaite une très belle fin de journée

    bisous créoles

    • Merci, Sonya. C’est vrai que ça arrive à tout le monde.

      J’espère que tu as eu du beau temps ensuite.

      Bisous pour toi aussi.

  43. KERFON LE CELTE

    Sans ordinateur ???

    Mais c’est une véritable panne des sens !!!

    Pas super du tout…!

    Bises Quichottine.

     

    KLC

    • Non, beaucoup moins agréable que ton livre…

      J’adore ton commentaire, Kerfon.

      Bises à toi aussi. Merci de m’avoir soutenue pendant mon absence.

  44. Tout est bien qui finit bien donc… J’ai lu le commentaire de Kri… et j’adhère, mais te connaissant, tu ne pouvais pas ne pas faire autrement… Tu n’aimes pas inquiéter tes amis d’internet et c’est tout à ton honneur.

     J’ai remarqué que les hortensias bleus sont moins nombreux qu’avant, ils ont tendance à virer au rose comme chez moi…

    Bonne journée sous le soleil.

    • Merci pour tes lectures attentives. J’aime ce que dit Kri, elle a raison.

      J’espère qu’il continuera à avoir des hortensias bleus en Bretagne… ils sont si beaux là-bas ! Croisons les doigts

      Bonne journée à toi aussi, Marie.

  45. ça m’est arrivé toute  une demi-journée, pas de net, j’ai branché et rebranché plusieurs fois mais ça venait d’un accident de réseau du a des travaux…Bizarement ça m’a moins perturbée qu’à une autre époque j’ai accepté ce contre-temps avec fatalisme… je suis tellement moins présente que ça ne changeait pas grand chose…Nous sommes quand même de grandes dépendantes de ces nouvelles technologie…notre fenêtre sur le monde et les amies …. bisous et bonne soirée, merci pour toutes tes visites…

    • Exactement comme moi… mais ça a dure un peu plus longtemps. Trois jours pour moi à cause du week end.

      C’est vrai que tant de choses et de courriers divers passent par Internet aujourd’hui qu’on peut difficilement s’en passer.

      Merci pour ce partage, Bigornette. Prends soin de vous.

  46. Séverine

    On se rend compte à quel point on est « dépendant » quand on n’a plus de ligne téléphonique ni d’internet ! Tout est remis en place, heureusement… maintenant, bon courage pour le rattrapage ! 😉
    Bisous pleins de ciel bleu (celui du coeur, hein, parce que dehors…)

    • C’est vrai qu’on pense pouvoir s’en passer facilement, et l’on s’en passe effectivement quand on s’y prépare à l’avance.

      Là, il n’y avait rien de prévu… noir complet, sans sommation.

      Merci pour tes encouragements.

      Bisous tout plein pour toi aussi… Il a fait beau en fin de semaine, j’espère que nous aurons encore un peu de soleil.

  47. Sourire…finalement… ce n’est pas mal de se trouver par la force des choses sans internet… l’on peste, une fois, deux fois…puis l’on devient philosophe…cela reviendra, en attendant…voyons, j’ai tellement de chsoes à faire, par quoi vais-je commencer!!

    • C’est un moment à la fois stressant et délicieux.

      Être devant un choix, et savoir qu’on est libre de choisir le chemin que l’on veut… Merveilleux !