Rêves de juillet… 2010

Autrefois, dans la Bibliothèque, il y avait une boîte, merveilleuse, toute bleue, où chaque visiteur pouvait, s’il le désirait, piocher l’un de ces bonbons que Clo m’avait offerts, un remède à la nostalgie, le passeport pour les contrées où le rêve est non seulement permis mais vivement conseillé.

 

Cette boîte existe toujours, bien que je ne l’aie pas alimentée depuis le mois de septembre 2009.

 

Il y aura donc bientôt un an qu’elle ne sert plus, qu’elle se morfond sur un coin de mon bureau, et, pour un peu, elle disparaîtrait sous l’amas poussiéreux et bien terne des rêves quichottiniens qui n’ont pu voir le jour, faute de temps, sans aucun doute.

 

– Faut-il la remettre en service ?

 

Je le crois.

 

Il me semble que j’ai négligé un peu de mon travail de bibliothécaire obéienne en la délaissant.

 

En effet, n’est-ce pas mon rôle que de vous indiquer le chemin des lieux que j’ai aimé visiter, des mots ou des images qui m’ont émue, touchée ou amusée, et qui peuvent être partagés sans trop prendre de votre précieux temps ?

 

– Tu veux nous mettre des notes ?

 

Non, pas du tout… et, ceux qui ne seront pas sur ces pages, dans cette « boîte à rêves », ne doivent en aucun cas penser qu’ils ont démérité. Ce n’est pas mon but.

 

Vous savez tous que j’ai plus ou moins de temps, que je ne vais pas forcément chez vous chaque jour, que, malgré tous mes efforts, mes journées ne sont pas extensibles… Mais…

 

– Mais ?

 

Mais je voudrais que chacun de mes visiteurs puisse, un jour ou l’autre, cliquer sur l’un des liens que je lui proposais, juste pour les relire et peut-être partager avec moi ce moment d’émotion bloguesque.

 

J’ai repris mon voyage immobile et, ici, ce ne sera qu’une page de mon album, quelques images, quelques mots… sachant qu’après l’avoir feuilleté, vous pourrez toujours me proposer ce qui n’y est pas et partager, en commentaire, vos rêves à vous.

 

Donc, en juillet de cette année, je cueillais dans le ciel de Saint-Germain-en-Laye des fleurs de feu…

 

 

100714_Fleurs-de-feu.jpg

 

 

– La photo originale n’était pas vraiment comme ça !

 

C’est vrai… Je l’ai un peu passée au bleu de mes rêves. Est-ce mal ? Je ne le pense pas. Ce qui compte, ce sont les liens que je vais vous donner et sur lesquels vous cliquerez ou non, à votre gré.

 

(Ce mois-ci, je triche, ce sont parfois d’anciens articles, mais, promis, mes rêves d’août ne seront que de ce mois-là !)

 

 

02.06.10 chez Azalaïs, un sourire en quatre vers sur une image. Histoire à dormir debout.

 

21.06.10 chez Louisy, une fleur à cueillir. Le temps des roses.

 

28.06.10 chez Adamante, la tendresse. Les géants arborescents.

 

30.06.10 chez Vita, ouvrir une fenêtre pour un instant, ou pour longtemps. Fenêtre sur jardin.

 

07.07.10 chez Sophie, des images et des mots à savourer. Douceur d’un matin d’été.

 

12.07.10 chez Maître Po, « aimer », c’est aussi parfois devoir se dire adieu. L’un de ses plus beaux textes, il lui a fallu deux ans avant de pouvoir l’écrire. Merci mon chat.

 

13.07.10 chez Zip de Zoup, magie d’une transformation dans Variations sur un hémérocalle.

 

19.07.10 chez Tilk, dire son amour avant ce Terrible jour.

 

20.07.10 chez Lorraine, un trésor d’enfant. Cabane à rêve.

 

20.07.10 Chez Marlou, plus que des mots-tendresse. Espoir.

 

21.07.10 chez Kri, poésimage. « Abeille sur lavande »

 

28.07.10 chez Kerfon-le-Celte, image de Séverine Dalla, départ pour un très beau voyage. Horizon.

 

42 réponses à “Rêves de juillet… 2010

  1. Merci Quichottine pour cette boîte à rêves….. je connais certains des liens et j’en ai découvert d’autres attendrissants, comme cette invitation au voyage de Kerfon-le-Celte, ou encore le chat de Maître Pô. Bonne nuit ma belle. Fais de beaux rêves quichottiniens. Bises

    • Merci à toi d’avoir parcouru certains liens… et d’avoir laissé ici ton ressenti.

      Passe une belle journée, Zaza.

  2. Tu nous ouvres un vaste horizon, mais j’avoue que je n’ai plus guère le temps de lire !!

     

    Bises de nous deux et beau dimanche chez toi.

    • Je me doute… ne t’en fais pas, il n’y a aucune obligation.

      Bises affectueuses à vous deux. Passez une belle journée.

  3. J’ai cliqué sur Merci mon chat … et maintenant je suis très émue, j’ai perdu un chat que j’adorais ainsi… Un très beau texte. Bisous

    • Chez Maître Po, toute sa catégorie « Bubulle » est admirable… ce billet-ci, je dois le dire, m’a bouleversée aussi.

      Merci pour ces liens suivis, Martine. Bisous.

  4. Je suis comme toi : difficile parfois de trouver le temsp. Et puis, après deux semaines d’absence, j’ai beaucoup de retard à rattraper pour mettre à jour mon blog. Mais, comme en août il y a moins de onde j’ai pris la peine de cliquer sur les liens proposés. J’en connaissais certains (comme Sophie chez qui je suis abonnée) . J’ai découvert l’imlage fafuleuse d’Amadante. Une merveille !

    En attendant que la boîte à rêves se remplisse de nouveau je te souhaite un bon dimanche

    • Je suis vraiment contente que tu aies pu prendre ce temps… merci !

      Et heureuse que tu aies comme moi trouvé fabuleuse l’image d’Adamante.

      Passe une belle journée, Liza. Bisous.

  5. Bonjour Quichottine

     

    Aujourd’hui 88 cm et 65 cm montés sur ressorts débarquent au terrier, avec nos parisiens d’enfants qui veulent devenir tomates en 48 h comme à Chronopost.

    Nous les pèlerons en partant, soignerons leurs bleus de banlieusards pressés, retrouverons la chatte perdue dans un univers à sauterelles, enlèverons  les bourres du cocker à poils longs, l’idiote qui s’emberlificote dans les « espigaous » et ferons des grillades en faisant bruler du romarin pour qu’ils respirent la Provence en mâchant du thym.

     

    Bref, tout ça pour te dire que je n’irai pas ce matin faire ma virée dans ta boite à souvenirs. J’ai juste effleuré Kerfon (c’est sa dernière note) , puis me suis rendu compte que chez Kri, il y en avait d’aussi jolies sinon plus en amont, plus récentes.  Et que je n’aurai pas le loisir de tout voir. Il nous faut préparer le terrier en enlevant ce qui se trouve à moins d’un mètre de hauteur  et qui casse ou peut blesser !

     

    Bises du grillon

    • Préparer le terrier et accueillir les petits-enfants prend du temps… mais tu en a pris aussi pour ce passage, merci !

      Chez Kri, c’est toujours très joli… De temps en temps, elle se lance à accompagner ses photos de ses propres mots, c’est ce que j’ai aimé ici. Kri a du talent, mais n’ose pas.

       

      Bonnes journée familiales, Christian. Merci encore.

  6. Grand merci Quichottine, j’espère que d’autres t’imiteront.

  7. Je suis passée, pattes de velours, chez Maître Po, Bubulle a été heureux, c’est l’essentiel.

     

    Je t’embrasse très fort ma Quichott’, et ne t’oublie pas.

  8. Le bonheur de te retrouver après ces jours intenses est inégalable. Ce matin d’été est toujours empreint de douceur. Les oiseaux chantent autour de moi, les amis sont là en moi et tu flottes avec légèreté dans le panier d’osier du bonheur…

    Ta main m’a guidée vers la boîte à rêves c’est si bon.

    Si doux lorsque le rêve devient réalité. Lorsqu’à l’automne je glisserai autour de mon cou cette douceur violette, lorsque je comtemplerai ce rideau vert fixé solidement pour protéger le rêve. Que la vie est douce lorsqu’on a les amis si présents pour nous accompagner.

    Pour tout cela, pour ce partage d’amitié qu’OB m’a offert, au compte gouttes, je sais désormais qu’il existe autour de moi de belles personnes, je remercie la vie, simplement.

    Que ton dimanche soit bleu comme tes rêves, je vous embrasse très fort tous les deux.

    Dame Sophie.

     

    • Baisers transmis, Dame Dophie. Merci !

      Je suis heureuse de ta présence et de ton amitié sincère.

      Passe une belle journée. Je t’embrasse fort.

  9. j’ai trouvé mon bonheur en suivant tes liens merciiiiiiiiiiiiiiiii 🙂 des textes et des photos sublimes j’ai hâte des prochains 🙂

    bisous

  10. Aujourd’hui, c’est le mot « rêve » qui est à l’honneur ? J’ai posté une citation de Paulo Coelho sur mon premier article du jour :

    L’univers nous aide toujours à nous battre pour nos rêves, si bêtes qu’ils puissent paraître. Parce que ce sont nos rêves, et nous sommes seuls à savoir combien il nous a coûté de les rêver – Paulo COELHO

    Merci pour ton message par newsletter pour Muad.. c’est important !

    bon dimanche

    • Le monde virtuel s’accommode parfois mal de nos rêves… mais c’est humain.

      J’ignore encore ce que fera Muad. Je pense que ce genre de « coup » fait très mal et qu’il est difficile, sinon impossible, de s’en relever.

      Pour l’instant, il a paré au plus pressé, il réfléchit.

      S’il supprime son blog, il me manquera. Mais je respecterai son choix.

      Muad est mon ami depuis longtemps, je l’apprécie et l’admire pour tout ce qu’il fait. Quelle que soit la conclusion de cette histoire et de ses retombées, des dommages collatéraux qu’elle a occasionnée, il le restera.

      L’amitié, c’est être là au moment où l’autre en a besoin, c’est aussi ce moment d’écoute et de compréhension.

      Bonne journée, Ava.

  11. Quel amour cette Quichott, toujours à chercher des cadeaux à offrir à ses potes…

    En attendant j’ai pondu mon écossaise ou irlandaise en kilt, c’est quand même mieux qu’une quiche à bottines ! Ce jour là j’ai un peu plus déliré, va savoir pourquoi… Mais j’ai gardé les bottines, on me pardonneras ma maladresse, les mains qui flanchent,  et ce côté naïf qui me font passer pour une demeurée, pas grave, « il y a à être fou un plaisir que seuls les fous connaissent », une volupté même  !  

    Plein de bises,  et merci pour toutes tes attentions, mine de rien, dame de la Bibliothèque aux délires !

    • Tu sais, ton irlandaise est superbe, même si du coup je ne vais pas pouvoir la mettre dans le bestiaire… alors que la Quiche O’Tine y a sa place.

      Par contre, je vais y ajouter la lapinaquatica, comme prévu.

      Reste comme tu es, Zoupie. J’aime bien tes délires…

      Plein de bises pour toi aussi. Merci encore.

  12. Je suis « un bec à chuque », alors tu sais que je déguste ton billet !!!

    Beau dimanche. GROS BISOUS.

  13. Chez toi Quichottine, quand on vient, il faut prévoir le temps de s’installer, de voyager par les portes temporelles, ouvertes sur l’espace blog, que tu nous incites à ouvrir. Mais c’est toujours un moment intense, c’est comme un bon gâteau, un mille-feuille par exemple, on ne consomme pas sans une certaine religiosité.

    En ce qui concerne l’éventuelle information concernant les reproductions d’œuvres, après réflexion : je passe, si problème, j’aviserai. Pourquoi anticiper un désagrément ? Faire découvrir, partager ceux que l’on aime, me semble un acte positif à ne pas ternir en envisageant la venue d’un quelconque mauvais coucheur. Bises

    • Sourire en te lisant… Merci.

      Pourtant, je suis sous le choc de la fermeture définitive du Musée de Muad. C’est maintenant irréversible.

      Je crois que chacun gère les coups reçus comme il le peut.

      Tristesse…

  14. Bonjour Quichottine,

    Je viens de le découvrir en lisant ta réponse. Il a donc décidé de s’effacer, quoi qu’il en soit notre amitié l’accompagne et sans doute, avec le temps, ces témoignages lui resteront en mémoire alors que le traumatisme s’affadira. Il n’y a rien de plus fort que la force d’amour alors pas de place pour les regrets, mais un sourire et l’espoir.

    Adamante

    • Merci pour tes mots, Adamante.

      J’espère qu’il aura l’énergie pour rebondir… ou du moins que sa vie personnelle n’en sera nullement affectée.

  15. salut
    pas mal cette boite
    bonne journée de dimanche

  16. belgique-chine

    c’est de bien de ce remettre en question

    bon dimanche

    rené

  17. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, il est très joli ton feu d’artifice vu au travers du prisme de la boîte à rêves.

    Je te souhaite un très bon dimanche.

    Bises,

  18. Oo° Kri °oO

    Ohhh tu te souviens? je me « faisais » un rêve chaque jour

    Allez c’est dimanche, je suis toujours en pyjama, j’ai pas eu de croissants ce matin alors je me « fais » tous les rêves d’un coup!

     Bon dimanche Quichottine

    • Oui… je me souviens bien.

      Tu es adorable… et ta présence dans ma « boîte à rêve » est tout à fait justifiée. Tu as beaucoup de talent.

      Passe une belle journée, Kri.

      (J’ai suivi ton conseil et mis les mots nécessaires dans mon module consacré à la loi. Merci.)

  19. merci beaucoup Quichottine pour ton article, je suis un peu débordée en ce moment mais le vais dès lundi faire un peu le ménages dans mes coms avant l’arrivée jeudi d’une nouvelle vague d’estivants!

    bises et bon dimanche

    • Point n’est besoin de remerciements, Azalaïs.

      Tu es toujours pour moi un troubadour… et tu le prouves quand tu écris. Tu le fais avec beaucoup de talent.

      Bises et bon mardi.

  20. patdelapointe

  21. Oh ! La belle bleue !