Folies parisiennes (1)

C’était le 17 août.

 

Mardi, un jour pas tout à fait comme les autres.

 

Le temps a passé  vite, trop vite, et si tout est prêt pour accueillir ses invités, Quichottine sait que la bibliothèque va devoir rester à l’abandon. Là, il est bien trop tard pour préparer et programmer des articles.

 

Les visiteurs imprévus sont arrivés, et ils débordent d’enthousiasme. Ils veulent tout voir, tout visiter. Ils sont là pour quelques jours, un peu plus d’une semaine.

 

C’est leur première fois…

 

Vous savez, il y a un film que j’aime beaucoup. Sabrina. La version avec Humphrey Bogart et Audrey Hepburn est la première que j’aie vue, mais ce n’est pas à celle-ci que je pense. La seconde version, plus moderne, avec Harrison Ford et Julia Ormond comporte la scène qu’il vous faudrait visionner.

 

Imaginez le héros, Harrison Ford, courant pour attraper son avion. Pas n’importe lequel, le Concorde. Il arrive à l’aéroport où l’attend une hôtesse. Il est en nage, défait le nœud de sa cravate pour reprendre son souffle. Elle lui demande si c’est la première fois qu’il prend le Concorde… et si c’est la première fois qu’il va à Paris.

 

C’est sa première fois, « pour tout ». La première fois qu’il aime ainsi, au point de tout abandonner pour elle… pour Sabrina.

 

J’adore, moi, cette scène. Il est milliardaire, elle n’est rien, rien que la fille du chauffeur.

 

Mais bien évidemment, je ne vais pas tout vous raconter. C’était seulement pour vous expliquer combien ça peut être important, une « première fois ».

 

Découvrir un pays, une ville… Attendre de son hôtesse qu’elle vous montre ce qui est beau… beau dans l’esprit de visiteurs étrangers qui n’ont fait qu’imaginer Paris à travers les reportages et les livres.

 

Paris… avec à l’esprit tout ce que d’autres disent.

 

Ils veulent tout voir, tout connaître, tout photographier, sans se soucier de savoir si c’est ou non permis. Ils s’en fichent complètement, ils ne sont pas blogueurs.

 

Ils ont hâte de commencer ce parcours presque imposé par ceux qui les ont précédés.

 

Alors, ce jour-là, dans l’après-midi, après que leur avion se soit posé à Orly, Quichottine réfléchit.

 

Il reste peu de temps pour Cergy, pour cette ville qui est la sienne.

 

Ce sera donc pour ce mardi.

 

Quelques courses pour adapter les menus de la semaine au goût de ses amis et, en sortant du centre commercial, tout naturellement, marcher vers le centre administratif, la Préfecture et son parc.

 

Et là… parce que c’est important, aller le retrouver, Lui, comme pour lui confier la réussite de cette semaine de folie à Paris.

 

 

 

Don Quichotte par Charles Gir, 1932

Charles Gir, Don Quichotte, 1932, détail

(Image de Quichottine, 17 août 2010)

 

 

91 réponses à “Folies parisiennes (1)

  1. Ouf, tu es tranquille, Il a plus de 60 ans  😉

    Quant à découvrir Paris sous ta houlette, lui qui rêvait de ces folies parisiennes, tu vas nous raconter…

    Douce nuit, Amielle. Gros bisous, tout plein.

     

    • En fait, je pense être tranquille parce que j’ai déjà beaucoup discuté avec son ayant-droit… mais bon, on ne sait jamais.

       

      Quelques articles et images à paraître ces jours-ci, pour garder le souvenir de ces journées qui m’ont mise sur les rotules, mais que j’ai bien aimées !

      J’espère que tes plongées dans le Golfe vont bien se passer. Je t’embrasse fort.

  2. Je sais ce que c’est, j’y suis allée la première fois en 1978 et 3 fois par la suite. C’est impensable d’aller en Europe et de ne pas aller voir Paris.

    • Ben, la prochaine fois, fais-moi signe. Je serais très heureuse de te rencontrer.

      Passe une belle journée, Solange. Bisous.

  3. J’ai lu ton récit en pensant à ces semaines entourée de « touristes » (c’est ainsi que j’appelle mes visiteurs), des moments délicieux même s’ils sont parfois éreintants !!
    Je ne doute pas une seule seconde que tu as fait le maximum pour les satisfaire … Don Quichotte doit être fier de toi !!
    Repose-toi un peu maintenant Quichottine !!
    Je t’embrasse !

    • Je crois qu’ils étaient contents… Moi aussi. Lorsque tu vis si près, tu ne fais pas forcément l’effort de tout visiter. C’est vraiment une occasion à saisir.

      Je t’embrasse, Christine. Je suis au repos derrière mon écran… (mes jambes apprécient)

  4. Bonjour !
    Je suis de retour.
    Encore une fois, un copier/coller pour passer remercier tout le monde de vos messages pendant mon absence.
    Je sais que certains me surnomment le TGV ou Speedy Gonzales, mais, même si mes commentaires sont souvent brefs, je lis toujours attentivement les articles …
    Bonne fin de semaine et à demain pour un nouvel article !
    Bisoux.

     

     

    • Ne t’en fais pas, Dom. Je sais que tu lis.

      Revenir après une absence et remercier tout le monde, ce n’est pas toujours facile.

       

      J’adore ton gif !!!

      Passe une bonne journée. Bisous.

  5. Prends ton temps, je suis sur que tu seras un guide merveilleux !!! Bises et bonnes journées à venir !!

    • J’ai fait ce que j’ai pu… et je crois qu’ils ont aimé, même s’ils n’ont pas tout vu.

      Bises et bonne journée à toi aussi, Patriarch. Merci.

  6. Prends ton temps, je suis sur que tu seras un guide merveilleux !!! Bises et bonnes journées à venir !!

  7. Je te souhaite une bonne journée et te remercie de toutes tes visites chez moi

    • Merci, Perfecta… J’étais heureuse de pouvoir prendre le temps de voir les articles parus en mon absence.

      Sinon, l’abonnement que j’ai souscrit ne servirait à rien.

       

      Passe une belle journée.

  8. Est-il allé visiter Paris ???

  9. Il me plaît bien ce Don Quichotte !

  10. Je ne connais pas ce film mais j’imagine la fébrilité de tes invités. Ce fut sans doute une belle semaine pour eux avec des hôtes disponibles et attentifs à leur moindre souhait. je me souviens de mes premiers pas à Paris, tant attendus, tellement d’envies de découvrir…

    Alors maintenant repos, on reprend doucement le quotidien.

    Prends soin de toi ma Quichottine.

    Je t’embrasse fort.

    • Repos… tu as raison.

      Il m’était nécessaire. Alors, je vais profiter de ce « farniente » pour vous montrer nos visites.

       

      Merci pour tout, Sophie. Je t’embrasse très fort, prends soin de toi, Amie.

  11. Quichottine, tu es une fabuleuse accompagnatrice de lectures, et une merveilleuse guide de visites et de découvertes … J’aurais aimé t’avoir pour éclaireur …

    Prends ton temps. Don Quichotte t’a attendue bien plus longtemps, mais comme lui je sais que tu es derrière les rayons de la Bibliothèque …

    Bises et bonne journée.

    • Je crois qu’il n’a pas à s’en faire… il n’est jamais très loin de moi.

      Je vais faire avec vous quelques visites, pour en garder une trace ici aussi.

      Et puis, ce sera la rentrée.

       

      Bises et bonne journée à toi aussi. Merci pour tout.

  12. Bonjour,

    Bonjour,

    Visiter Paris, c’est un rêve pour beaucoup d’étrangers et de provinciaux, mais avec toi, quelle belle vision des merveilles que renferme cette ville fascinante, j’aimerais avoir une façon différente, plus « poétique » d’apprécier … j’attends la suite, donc..

    Bonne journée.

    D@net.

    • En fait, je me dis que tes images complèteraient à merveille mes sorties… j’enverrai mes visiteurs voir ta grande randonnée dans Paris.

       

      Passe une belle journée, D@net.

  13. Il est beau…Contente de voir que la semaine s’est bien passée.
    Amitiés, bisous, Flo

  14. J’ai vu la version de Sabrina, ce superbe film de Billy Wider de 1954 Bises ma Quichottine et bonne journée


    • Je l’avais adoré… c’est sans doute parce que je le cherchais en DVD que j’ai trouvé le nouveau…

      Maintenant, il existe en DVD pour les deux versions.

      Merci pour ce partage. Passe une belle journée, Zaza. Bisous.

  15. Tu es allée au rapport et j’espère que ce grand gradé était content de ton topo parisien…
    Gros bisous et @ bientôt

    • En fait… je me disais que si je me plaçais sous sa protection, tout se passerait bien.

      C’est très impie… … Mais ça a dû fonctionner !

      Gros bisous à toi aussi, Zoupie.

  16. « Quichottine un guide admirable…  » c’est ce que l’on m’a dit de toi !!!

    Belle journée. GROS BISOUS.

  17. Bonne journée et merci pour tes visites!

    « Christian » nous a quittés, il y a 2 ans mais son blog est toujours en ligne!

    • Tu sais… je viens de me rendre compte que, comme je viens toujours par ta newsletter, je n’avais pas vu les liens sur ton blog.

      Christian faisait de très belles photos. Je suis allée voir.

       

      L’avantage, sur Canalblog, c’est que les publicités qui sont sur son espace ne sont pas aussi encombrantes que celles d’OB lorsque le blog est à l’abandon.

       

      Merci pour ta réponse.

      Passe une bonne journée. Prends soin de toi.

  18. patricia11

    Tu racontes trés bien Quichottine,mais apprécie  t’on vraiment les beautées à découvrir dans l’empressement ?

    • Je pense que chacun d’entre nous s’est arrêté à un moment devant « le » tableau ou « la » sculpture qu’il devait voir.

      Il faut ce temps d’arrêt pour apprécier. Sinon, on ne voit rien.

  19. Paris ! Quelle chance, chaque pavé raconte une histoire. J’adorais m’y perdre. L’atmosphère n’était pas alors ce qu’elle est maintenant. Bonne rentrée optimiste Quichottine !

    • Paris a beaucoup à montrer, à livrer à ceux qui l’aiment…

      Je sais qu’il y a encore des milliers d’endroits à y découvrir, même pour ceux qui vivent au quotidien là-bas.

      Merci pour vos souhaits, Georges.

       

  20. Ce qui est  bien dans les films c’est que ça marche  … toujours pile! dans la vraie vie … pas toujours!
    Je te remerie de prendre de mes nouvelles, je vais bien, je vais mieux?
    Bonne soirée.

    Bisou amical.
    Viviane

    • C’est vrai… Mais les films sont là pour faire croire que tout est possible, même les rêves de prince et de bergère…

      Je plaisante bien sûr. Je crois que je suis désespérément fleur bleue, même si je sais qu’à mon âge j’aurais déjà dû remettre les pieds sur Terre depuis bien longtemps.

       

      Bonne soirée à toi aussi, Viviane.

  21. trop de chose a voir a Paris , faut y venir plusieurs fois pour tout digérer …bise quichottine

  22. C’est très sympa de faire découvrir Paris à tes amis ! Profite bien de leur émerveillement et à bientôt ! Bonne soirée et bisous

  23. Bonsoir douce Quichottine, ferme pour cause de travaux.. tiens tiens alors c’est un peu comme moi.. ben vi il y a qqs travaux à faire dans mon nouveau nid et il faut que ça soit fait mi-Novembre…. j’attends avec impatience de retrouver mes palmiers  

    Sabrina, je l’ai vu plusieurs fois et avec mon côté fleur bleue tu parles si ça me plait. Comme ils étaient beaux ! la belle époque pour moi.. par contre je n’ai jamais vu la nouvelle version.

    Bon alors tes invités sont contents j’espère.

    douce nuit et mille baisers

    le matelot de la terre ferme

    • Je sais que tu dois être débordée avec ton déménagement et ta nouvelle installation.

       

      L’ancienne et la nouvelle version de Sabrina ont chacune leur charme…

      Mes invités ont été ravis.

       

      Douce nuit et mille baisers à toi aussi. Prends soin de toi, Chantal.

  24. une semaine de folies: tout un programme! la première fois c’est toujours important  , tu as raison et il ne faut surtout pas la rater!! je cours lire la suite!

  25. Je suis pour les ‘premières fois » ! et pour Paris !

  26. Merci pour tes nombreux coms !!! toujours très justes!!!

    Bon dimanche !! bises

  27. Ils ont un serviteur de choix pour les combler je ne doute pas un instant que tes amis soient ravis du programme que tu leur auras concocté y compris les menus  !!  ta délicatesse transparait dans tes mots !  Don Quichotte sera ton pygmalion , Quichottine sera l’ambassadrice de la belle Parisienne , bizzoux dans ta pause indéterminée !

    • Merci, Tricôtine.

      Tout s’est bien passé, effectivement.

      Mes invités sont repartis… et je vais prendre le temps de tout noter pour ne rien oublier de cette semaine de folie.

      Bisous.

  28. Il en faut du temps pour visiter Paris, il est vrai que l’été c’est plus agréable.

    • Un temps fou… mais nous n’avons fait que ce qui était humainement possible. Je n’avais pas de bottes de sept lieues !

      Merci, Santounette.

  29. Quichottine en surmenage!!quelle énergie tu as…

  30. Mille fois « oui » aux folies parisiennes !

     

     

  31. faut absolument que je m’y fasse un week-end dans les mois avenir a Paris , bise quichottine

  32. Je l’aime bien vu comme cela…. Je n’e l’aurai peut être pas reconnu….. Bon dimanche sous la pluie

    • Je pense que si, quand même.

      Tes photos sont superbes !

       

      Mon dimanche n’était pas pluvieux… mais je n’étais pas à Cergy.

      Merci pour ta présence, Martine.

  33. on s’en rend compte souvent après. 

    bonne nuit

    clem

  34. SONYA 972

    c’est pratiquement comme moi

    je n’ai jamais visité la France , ni pris un long courrier

    oh la la comme j’aimerais …(soupir)

    je te fais de gros bisous et bon courage en tout

  35. annielamarmotte

    vite je file me faire une première fois de quelque chose!!!!!!!   ça va être difficile…..

    • Je ne sais pas… Tu sais, il y a des premières fois toutes simples.

      Comme quand tu ouvres un nouveau livre.

      Gros bisous, Annie. Passe une belle journée.

  36. Si ce n’est pas à Don Quichotte à qui d’autre pouvais-tu raconter tes folies parisiennes ? A nous bien sûr ! Lol.

    Bonne journée Grande Dame. Je t’embrasse fort.

  37. canelle56

    C’est bien tout ce joli monde chez toi…. on ne peut qu’apprecier la maison , elle est accueillante

    bises Quichottine

  38. Oo° Kri °oO

    Paris est si beau mais on veut tout voir et il devient si fatiguant!

    • J’aimerais pouvoir le faire visiter par petits bouts… mais les vacances de mes amis ne sont pas extensibles, malheureusement. Qui sait quand ils pourront revenir ?

  39. Pour « une auteure » (c’est Français, mais ce n’est réellement pas beau !!!) soi-disant en pause (ou presque), tu écris beaucoup, pour notre plaisir !

    Je suis allé lire ton lien avec Photobox.fr sur la propriété intellectuelle et le droit à l’image … C’est renversant ….!!!! En échange, on devrait pouvoir demander en Justice que soient enlevées du Domaine Publique (la rue) toutes les Œuvres protégées par ce droit exagéré, au motif qu’elles polluent NOTRE espace public ! (Transformateurs électriques, Lignes de TGV, Eoliennes même – et tant pis pour ces moulins à vent modernes !- … etc. …) Ce n’est pas de ma faute si, voulant photographier l’Arc de Triomphe (Domaine Public), l’Arche de la Défense (Domaine privé) se trouve malgré moi sur le cliché, qui m’appartient …!

    Bon OuiQuande à toi et

    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

    [Fleurs cultivées, mises en bouquet et photographiées par Glorfindel … au domicile de Glorfindel !] OUPS ! J’ai oublié le nom du producteur de graines et plants, qui n’est pas mort depuis plus de 70 ans ……


    • J’aime pas les féminins récents… Je préfère « un auteur », même si je connais quelqu’un qui me tirerait les oreilles si elle lisait ces lignes !

       

      Je suis rentrée, Glorfindel, provisoirement… pour ne pas oublier ce que je viens de vivre, je préfère l’écrire tout de suite.

       

      La loi est mal faite, je crois… J’ai dû renoncer à certains clichés. Mais, je ne crois pas que ton grainetier t’en voudra de m’avoir offert ces fleurs.

       

      Merci infiniment pour ce bouquet.

  40. Je pense qu’il va me falloir remonter à plusieurs mois et me mettre à jour chez toi car je n’ai rien compris concernant l’arbre à mots du vendredi. Lol. Voilà ce que c’est de s’absenter longtemps. Je n’arrive plus à suivre moi.

    En attendant de comprendre et de lire, je le laisse les mots : je t’embrasse pour ce vendredi.

    • Pas grave pour l’arbre aux mots… Je dois le « récapituler » ces jours-ci.

      Ne t’en fais pas, et suis à ton ryhtme, si tu le désires, bien sûr, parce qu’il n’y a jamais d’obligation en Quichottinie.

       

      Merci pour ce baiser du vendredi. Je t’embrasse fort, Chana.

  41. Bon… donc un film à voir! connais pas! Toujours une folie que de passer du temps sur Paris!!! trop de choses à voir… on en fait jamais le tour!

  42. patdelapointe

    tout passe trop vite, parfois pas assez…

  43. Hélène,

    Les folies parisiennes, Sabrina, le premier que j’ai adoré… Et le second qui ne m’a pas déçu…

    Tu as raison, la toute première fois est très importante! Et tu dois être un si bon guide…

    Je t’embrasse fort,

    • Sourire… Je ne suis pas certaine d’être un si bon guide.

      Mais oui, la première fois compte beaucoup.

      Je t’embrasse fort. Je suis contente que Sabrina t’ait plu.

  44. ♥ Trinity ♥

    Je t’avais dit « à bientôt sur tes pages » le bientôt a duré quelques jours mais j’arrive doucement, je suis en mode pointillés…. il faut que j’arrive à retrouver le mode « ligne continue » mais je crois que je vais avoir besoin d’un peu de temps…

    Alors je suis prête à suivre les folies parisiennes ! J’adore Paris mais uniquement lorsque je peux m’y promener à pied, là j’apprécie, malheureusement j’y suis beaucoup trop souvent en voiture et c’est beaucoup moins agréable !

    Je continue ma petite lecture

    Je t’embrasse Quichottine

    Trinity

    • J’aime bien ton « mode pointillé »…

       

      Je préfère aussi Paris hors de la voiture… je n’aime pas du tout la conduite parisienne.

      Merci d’être là, Trinity. Bisous.

  45. Je me souviens d’un article triste …….

    Camille Claudel avait besoin en certaines circonstances de retrouver son géant, toi, c’est le Don 🙂

    Bisous sœurette 🙂

    • Tu te souviens très bien…

       

      Mon Quichotte est toujours là quand j’ai l’âme en peine.

      Bisous à toi aussi, ma grande sœur chérie. Merci pour tout.

  46. Un Don Quichotte de rêve donc…une balade en mode parisienne à ne pas oublier et à vivre quand les jours de grisaille viennent marquer d’une ombre. J’aime bien tes « folies parisiennes » que je découvre au fil des pages..

    • J’en suis vraiment contente !

       

      J’aurais été désolée que tu ne suives pas cette promenade.

      Merci pour tes mots, Betty.