Attente (8)

Les volets de la bibliothèque étaient désespérément fermés depuis déjà huit jours, ce qui en soi n’affolait personne puisque la bibliothécaire avait donné une raison à son absence.

« Blog en travaux »… Mais pour combien de temps encore ?

Moins d’une semaine pour le mois de septembre…Ce serait court, très court.

Ce qui était plus inquiétant, c’est que Quichottine, d’habitude si présente chez ses blogopotes avait totalement disparu.

Le cas « Muad’Dib » avait-il porté un coup fatal à la Quichottinie ? Les liens tissés patiemment au fil du temps disparaîtraient-ils totalement, comme s’ils n’avaient jamais existés ?

Qui pourrait le dire aujourd’hui alors que même la maîtresse des lieux gardait un silence prudent ?

Quichottine avait-elle, cette fois, pris tant de recul qu’elle aurait du mal à revenir ?

Nul ne savait… et si les Quichottiniens de longue date étaient confiants, sûrs qu’il ne pouvait être question d’une fermeture définitive, les visiteurs les plus récents l’avaient déjà ôtée de leur carnet d’adresse. À quoi bon rendre visite à un lieu qui commençait à prendre un petit air vieillot, usé…?

Nul ne savait ce que serait la bibliothèque en septembre… Ressemblerait-elle à l’image composée par Kinou ?

Les livres s’entassaient ; le lutin bleu, pensif, se demandait s’il pourrait de nouveau raconter ses histoires ; quelques fleurs attendaient que l’un ou l’autre veuille bien les mettre dans le vase prévu à cet effet.

L’araignée, patiemment, agrandissait son territoire.

Le chevalier arriverait-il à protéger la flamme dans une Bibliothèque ouverte aux quatre vents ?

Chaque question aurait bientôt sa réponse.

Bientôt… Tout bientôt.

Il suffisait d’attendre encore un peu.

Merci à Marlène et à Kinou pour les images qu’elles m’ont prêtées pour cet article. Ne pas les utiliser sans leur consentement.

(Les liens cliquables vers les images originales sur leur blog respectif sont dans le premier commentaire.)

100 réponses à “Attente (8)

  1. t’enlever du carnet d’adresse ? cela ne ce peut ! foi d’Eglantine, tu goutes une fois de Quichottine et tu es accroc pour la vie

    sagement nous attendons…la suite !

    • C’est vraiment gentil… Merci !

      Ne sois pas trop « accroc » tout de même. Viens seulement quand tu le voudras/pourras, ce sera bien.

      … à très bientôt chez toi.

  2. J’ai toujours tendance à croire ce que l’on me dit.

    Donc, on me dit : « blog en travaux « ,   je patience car les travaux ça ne se fait jamais tout seul …

    Aujourd’hui il y a ce billet à l’imparfait … et qui n’en dit pas plus long … Il laisse cependant planer un doute ..;

    Alors pause, travaux, déménagement, ????

    Je suis revenue de la bilbiothèque très dubitative …

    • En fait, il y a de nombreux travaux prévus, mais j’ai dû faire la pause pour accompagner des cousins dans leur découverte de Paris…

      Depuis mardi dernier, je ne suis à la maison qu’à des moments si rares qu’il m’a été impossible de vous rendre visite comme je l’aurais voulu, ou même d’entreprendre le moindre changement sur mon blog.

      Ne t’en fais pas, je reviens, mais sans doute un peu moins « prête » que je ne l’avais prévu.

      Tout se fera au fil du temps.

      Merci, Liza. Gros bisous.

  3. Je ne doutais pa de toi !!Tu reviens quand tu peux !! Belle soirée !! Bises !

    • Merci, Patriarch.

      Mes cousins sont partis aujourd’hui… Je vais prendre le temps de rattraper mon absence chez vous.

      En attendant, j’aurai quelques images à vous montrer.

      Belle soirée et bises à vous deux.

  4. En principe les bibliothèques rouvrent leurs portes en septembre, j’avoue manquer de patience pour venir te voir

    Amitiés, Flo

  5. Coucou Amielle,

    Nul doute que tu sauras faire le ménage à temps, remettre les araignées en place -dehors- et reprendre la route avec le lutin bleu et le Don Q…

    Bonne soirée. Gros bisous, tout plein.

    • J’en garde quelques unes pour dedans… elles mangent les moustiques, et ça me convient.

      Bonne soirée, mon Amielle. Gros bisous tout plein à toi aussi.

  6. j’espérais bien que tu reviendrais très vite!On commençait à s’ennuyer ferme!!

    Alors, on veut bien attendre encore un peu puisque nous voilà rassurés!BISOUS

    • Merci pour tes mots, Fanfan.

      Je vous emmène à Paris pour quelques jours, et, ensuite, ce sera la vraie rentrée… 

      Bisous.

  7. Les toiles d’araignées (elles s’installent très vite …) n’ont qu’à bien se tenir dans la bibliothèque !

    Sur la superbe composition de Kinou, les plumes sont prêtes à se tremper dans l’encre et à tracer des mots …

    La flamme de la bougie reste vive … Alors j’y crois !

    Plutôt que de rester dubitatif, le lutin n’a qu’à prendre un plumeau, un peu de détermination, … et s’envolent les poussières ! 

    Je sais que tu penses à nous, Quichottine, mais n’oublie pas de cueillir du temps pour toi …

    Bisous, et bonne soirée.

    • J’essaie de faire au mieux, dans un juste équilibre.

      Merci pour tout, Midolu… Le lutin bleu n’aime pas les plumeaux, mais il aime les araignées.

      Bisous tout plein pour toi.

  8. Oh mais moi je veux, je suis confiante, tu reviendras après avoir pansé certaines blessures.

    Fais nous un beau retour mon amie, nous patientons, tu le sais.

    Je t’embrasse en te murmurant « prends soin de toi ».

    Dame Sophie tapie dans un coin de la bibliothèque te surveille

    • Je crois que certaines auront du mal à se refermer… mais ne t’en fais pas, tout va bien.

      Merci pour ta présence affectueuse. Je t’emrbasse fort.

    • Ton lien est formidable, Vita !

      Merci !

      J’ai visionné la vidéo, c’est super intéressant. Revenir au roman… très bientôt.

      J’ai aimé ce qu’il dit entre la lecture et le voyage qui sert à vérifier ce qu’il a lu… Ne pas remplacer l’un par l’autre. Il me semble que la lecture et l’expérience sont toutes les deux importantes.

      Encore merci, Amie.

  9. Quichottine avait-elle, cette fois, pris tant de recul qu’elle aurait du mal à revenir ?

    Meu non, elle a reculé pour mieux s’ôter, voilà tout ! Sauter, pas s’ôter, m’enfin !

    • Qui sait ? Je peux être imprévisible.

      Mais, là, je n’ai pas prévu de partir, pour l’instant.

      Merci pour ces mots, Olivier.

  10. petit coucou en pointillé pour te souhaiter une bonne soirée en te déposant des … big bisous. Ma douce Quichottine, non je ne t’ai pas retiér de mon carnet mais moi-même je ne peux plus suivre le rythme du blog, pas malade …bien que …mais je suis fatiguée avec quelques gros soucis familiaux qui j’espère verront une fin heureuse que je retrouve ma sérénité, car pour l’instant je suis au creux de la vague et n’en voit pas encore le bout. Mais comme toujours je remonterais à la surface mais en vieillissant la montée est plus longue

    • Je suis désolée pour toi de ces nouvelles alarmantes.

      Le blog n’est pas une priorité, prends soin de toi et de tes proches surtout.

      Je t’embrasse très fort.

  11. A très bientôt j’espère !

  12. pues yo contentisimo que hayas vuelto…

    incluso pensaba que estabas de vacaciones!!!!

    besos

    tilk

  13. Merci Quichottine de ce petit passages en revue des nouvelles des blogs et de leur tendances. C’est toujours intéressant d’avoir un avis tiers. Bises ma belles et bonne nuit

  14. Tu avais dit que tu reviendrais alors je n’étais pas inquiète. Encore quelques jours et ça y sera. Bonne journée.

  15. Une p’tite pause ça arrive!!! les liens je les garde toujours du moment que le blog existe !!!

    ce blog de septembre ! c’est le suspens !!!!

    Bises

    j’ai pris l’habitude de cliquer sur les liens des coms pour laisser quelques mots!

    • Oui, encore un peu avant de savoir ce que je vais en faire…

      C’est gentil d’être là, Fancri. Merci.

      Bises à toi aussi.

  16. petites bises ……

  17. Dans les méandres de tes lignes , je crois donc avoir compris qu’il faut attendre que lutin bleu,  ferrailleur de mots, araignées tisseuses, et demoiselles lune veuiilent bien regagner dans l’ordre leur place dans la bibliothèque, elle, un peu en désordre…, attendons  avec patience, que notre Quichot’ ait bien repris le fil de son domaine…
    Bisous de Zoupie 

  18. Bonjour,

    J’espère bien que tu vas nous revenir….

    Nous avons traversé de Paris le 29 juillet..

    Merci de ta visite.

    D@net.

    • Merci de cette précision. J’étais à Paris un peu plus tard, c’est ce qu’il me semblait.

      A très bientôt, D@net.

  19. Ahhhh !!! Ma Quichottine est de retour… Vite, je m’installe confortablement…
    GROS BISOUS.

  20. merci pour ton passage……

    ton blog est toujours aussi enrichissant…… bises

  21. Personnellement, je ne suis pas inquiète Quichottine … chaque chose en son temps et il est bon de prendre son temps !!
    Merci pour ton petit mot … je me sens mieux !!
    Je t’embrasse fort, belle journée !

    • Tu avais raison de ne pas être inquiète…

      Je t’embrasse fort. Passe une belle soirée.

      (navrée de te répondre si tard)

  22. Bien sûr que j’attends, chère Quichottine. J’aurai toute la patiene voulue, j’entends bruisser ton autre vie ailleurs que sur le blog, et c’est très bien. Septembre est un mois de rentrée, mais personne n’impose le 1er septembre! Nous ne sommes pas à l’école! Comme en primaire, quand tu entreras dans la bibliothèque, je te ferai ma plus belle révérene, en tenant les plis de ma jupe des deux mains. (il faudra que je m’entraîne, il y a longtemp que je n’ai plus commis cet acte périlleux…). Alors, chère Quichottine, vis ta vie, u’elle soit heureuse, reposante, entourée et aimante! Bises à toi.

    • Merci infiniment, Lorraine. Ta présence en mon absence m’a beaucoup touchée.

      Pas besoin de révérence entre nous… Je t’embrasse très fort. Merci d’être là.

  23. Bonsoir Quichottine. J’aime beaucoup la bannière de Kinou et le petite rêveuse de Marlène. Je pars en balde chez toi. Bisous

    • Merci, Brigitte. La bannière de Kinou va être de mes futures présentations d’articles. Dès que j’aurais fait ce que je voudrais faire dans mon design.

      Bisous et bonne soirée à toi.

  24. Coucou Quichottine, ne t’inquiète pas nous allons attendreTu vois je ne suis pas patiente mais parfois la vie t’oblige à prendre un certain recul, et on ne peut faire autrement

    Alors prend ton temps, et nous serons toujours là

    j’espère revenir un peu plus tôt mais j’ai des impératifs qui m’obligent à ne venir que « rarement »

    Je te fais de gros bisous

    • Merci !

      Tu es vraiment adorable, Corinne.

      Ne t’inquiète pas, je sais combien tu es occupée, fais comme tu peux.

      Gros bisous.

  25. Je me doutais bien que ton « absence » n’était que temporaire. Les pauses et les travaux sont nécessaires et quelquefois, il est plus commode de déconnecter.
    Merci d’être passée quand même. et profite bien de tes visiteurs.
    bises et belle fin de semaine

    • Merci, Jeanne, d’être passée en mon absence. Pardon de te répondre si tard.

      J’ai passé une très belle semaine, folle, mais belle !

      Je t’embrasse.

  26. Etant moi-même en pause Quichottine, je n’ai pas eu le temps de m’inquiéter.
    Tu as prévenu que tu faisais des changements et tout le monde est au courant du temps qu’il faut pour faire des modifications.
    Tes amis et ils sont nombreux sont avec toi, ne t’inquiètes pas et tant pis pour ceux qui font la course aux commentaires…ils n’ont rien compris. 

    • Je sais que tu ne m’en veux jamais quand je m’absente.

      Merci pour tout.

      Je t’embrasse fort… Tu es revenue depuis, et ça me fait grand plaisir.

  27. coucou jchu r’vindue

    jtl’ai pas d’jà dit? bon ben c’est fait….lol!!

    la tête me tourne avec la rentrée…

    merci d’être passée en mon absence,j’ai presque mis tout le monde sur rail… encore des lunettes coiffeurs et vaccins à gérer et puis ce sera bon… la tiote qui entre au CP ne quitte plus son cartable neuf depuis 24 heures, elle se le trimbale au dos, on est tous hilares… j’ai réussi à négocier quelle ne dorme pas avec!!!

    je vois que tu te tâtes encore (non non ça ne me regarde pas ce que tu fais dans le silence de la demi-pause, lol!!!) mais j’espère qu’il en jaillira plus de désir encore (ce qui pour une situation de tâtonnement, tu m’avoueras, est un paradoxe… extra lol!!!)

    gros bisous pleins de tendresse

  28. Patience et longueur de temps… Ce n’est pas mon absence qui le contredira… On fait une pause… on retape des trucs (au mental comme au physique hé, hé) et on revient, quand on se sent prêt… A plus Quichottine…

  29. Tu n’as pas « d’autres liens » que le blog avec Muad ?

    • Nous sommes amis de blog. Je suis heureuse qu’il ait pu en ouvrir un autre, mais j’ai bien peur qu’il ait du mal à se remettre vraiment d ela perte du Musée.

      Je ne l’ai jamais rencontré. Je pense que j’aimerais.

  30. Je lis que tu évoquais le retrait de favoris ? La Douce , tu fais partie des incontournables et même chez moi ou ça bouge tout le temps , tu n’en partiras jamais ! Je l’avais dit du « Chemin des Etoiles  » et je l’ai ôté ,  j’avais trop aimé la personne disparue qui tenait ce blog et ça m’y reportait chaque fois que je regardais la liste – Paix sur lui – Quant à toi , résigne-toi …te connaître ( virtuellement ) c’est déjà ne plus vouloir te quitter , même si s’impose une distance  – Ravie de ton retour

    • Tu as supprimé ce Chris que tu aimais tant ?

      C’est vrai que parfois le chemin est très dur… trop de chagrin.

      Merci d’avoir été là pour mon retour. Bisous pour toi.

  31. Bonne rentrée parmi nous, merci de ton passage

  32. Il fut prématuré d’enlever Quichottine du carnet. Si fut fait, ce ne devait pas être un geste de fidèles car je ne peux concevoir que des quichottiniens puissent oublier du jour au lendemain ou si vite qu’ils furent invités de la Quichottinie et titrés en son honneur !

    Il faut savoir faire preuve de patience… Que l’attente se compte en jours, semaines ou mois, il ne faut rayer aussi facilement une personne de la liste, qu’elle soit virtuelle ou non. Ce serait trop simple… Gommer pour effacer !

    Nous sommes en septembre, Quichottine avait laissé entendre qu’elle ferait son retour en cette période. J’aurai, à mon tour, de la lecture à rattraper…

    En attendant, je te souhaite de passer de bonnes soirée et nuit Quichottine ; qu’elles te soient douces et appréciables 😉

    • De la même façon, je n’ôte personne de mes carnets d’adresse… Tant que le blog existe, j’aime savoir où le retrouver.

      Je suis là, au moins pour un moment encore. J’ai beaucoup à vous raconter.

      Je t’embrasse, bien amicalement, AneverBeen. Merci pour ta présence et tes mots.

  33. Tu as le lien de son blog ?

    Il a perdu l’autre ?

    • Il est dans mes liens, « petit chat explorateur d’étoiles ». Il a supprimé le Musée… tu sais, c’est si rapide d’appuyer sur une petite croix rouge.

      … enfin, pas si facile que ça.

  34. Ah super merci je vais fair eun petit clic !

    Bisous

  35. Jolie l’image…. J’aime bien…Bonne journée. Bises

  36. Quichottine

    Pour retrouver les images originales de ce billet :

    Chez Marlène « Ground control to Major Tom ».

    (Autorisation d’utiliser l’image donnée le 09/06/09)

    Chez Kinou dans une réponse à un commentaire sur « Zéro faute »

    Merci de ne pas les utiliser sans leur consentement.

  37. La bibliothèque ouvre. C’est donc la rentrée.. 

    bonne soirée

    clem

  38. patdelapointe

    non mais, tu vois, les vacances : ça fait du bien.on a le temps, faut laisser le temps au temps, surtout quand c’est un temps de cochon comme en ce moment, par içi.

  39. Oo° Kri °oO

    Je suis patiente et j’ai confiance … 🙂

  40. L’art de « vieillir » pour moi, aura été d’apprendre la patience… sourire…, alors, je ne m’en fais pas… je sais qu’il y a toujours un petit mot, un petit signe qui viendra, un sourire qui sera à partager, un jour, des yeux à observer , et toujours des ami(e)s et des rencontres à aimer….

    • Merci, Mahina.

      Il m’arrive d’être très impatiente, malgré les années passées à attendre.

      … J’aime tes mots et je suis contente de te retrouver.

  41. canelle56

    Coucou ma belle , je ne m’ inquietais pas du tout j’etais au contraire très confiante

    je suis prête pour t’attendre

    bises Quichottine

  42. je t’embrasse, repose toi…

  43. annielamarmotte

    je reste confiante hihihi

  44. belgique-chine

    la patience étant une vertu chinoise dit on !! j’attend

    bonne journée

  45. Je suis patient et je sais que notre bibliothécaire préférée surveille ces blogopotes 😉

    Bonne journée Quichottine Bisous

  46. Quand tu as dit « blog en travaux », ça ne veut pas dire que le blog va disparaître… Alors pas d’inquiétude pour ma part.

    Moi-même je ne suis plus très présente… Pas de travaux en vue non plus… Ce qui est sûre cependant, une lassitude certaine qui pourrait aboutir à quelque chose, mais je ne sais pas à quoi pour l’instant. Mais ta présence m’incite à être …présente…

    Ça me fera du bien de ne plus avoir d’ordinateur ni d’internet pendant une semaine… A bientôt.

    • Sourire Marie… Je suis revenue, mais je n’ai pu faire aucun des travaux que je voulais entreprendre.

      Tu reviens ce samedi ? J’espère que tes vacances loin de la Toile se seront bien passées.

      Merci d’être si présente malgré ton envie d’éloignement.

  47. ♥ Tirnity ♥

    Mais il n’est pas question que notre bibliothécaire disparaisse !!!

    C’est impossible, inconcevable !! Voyons voyons que Quichottine prenne le temps nécessaire pour revenir en douceur, nous l’attendrons de pied ferme !!!

    Gros bisous à toi

    Trinity

  48. Les travaux du blog sont bien avancés, la présentation est claire pour les articles et la future bannière (ai-je bien compris ?) est très belle. Il va falloir que je me mette aussi au chamboulement, je n’arrive plus vraiment à m’interresser au mien. Comme on dit dans ma région, « changement d’herbage réjouit les veaux » !, encore que ça concerne un tout autre sujet !….

    Je t’embrasse

    • J’ai mis très longtemps à te répondre et j’en suis désolée…

      Les travaux ont été déprogrammés, à cause d’une visite imprévue. Mais je compte bien pouvoir y arriver quand même.

      Tu veux cesser ton blog aussi ? Je m’inquiète pour Muad… j’espère qu’il est en congés et qu’il va revenir.

      Je t’embrasse, passe une bonne soirée.

  49. de quoi faire saliver… une forme de périphrase… La création de ce suspense que tout un chacun aime… envie de lire… envie d’apprendre à lire autrement…  Septembre, une belle saison pour revivre des feuilles mortes.

    Si si !

    Une page caresse votre joue Madame.

    • J’aime beaucoup ta périphrase… Merci d’être passé en mon absence, Liedich.

      Et merci pour cette page-feuille pas si morte.