Chercheuse de rêves

L’autre jour, je répondais à Croc. Vous vous souvenez ? Croc, c’est une dame que j’aime beaucoup, qui, elle aussi, m’a offert un quichottinier, un immense tamarinier, pour que tous mes blogopotes puissent venir s’y installer avec moi.

 

 

091109_Croc_Tamarinier.jpg (« De toutes les fleurs », Croc, 29.11.2009)

 

 

C’était un très beau quichottinier dont j’avais parlé par deux fois sans jamais le montrer.

 

Croc vient quand elle le peut, elle me laisse des messages, elle m’aime bien je crois, parce qu’elle vient même quand je ne suis pas allée la voir depuis longtemps. Sous le questionnaire de Lucie, elle avait mis ces mots :

Merci, Dame, pour ce partage…… que dire, sinon qu’il correspond à l’image que je m’étais faite…. sauf que docteur ès lettres et chercheuse… chapeau bas, madame, j’aurais aimé, je crois dans une autre vie, pouvoir décliner ceci, mais la vie en a décidé autrement….. bisous du soir Dame

Commentaire n°22 posté par Croc le 15/04/2010 à 21h54

 

J’avais pris le temps de lui répondre. C’est important de répondre, pour que ceux qui nous écrivent ne se fassent pas de fausses idées…

 

Chercheuse… Si j’ai bon souvenir, il n’y a pas si longtemps, vous étiez chercheurs aussi, ton époux et toi…

 

Il y a ceux qui cherchent des emplois, ceux qui cherchent l’amour, ceux qui cherchent encore le livre de leur vie, ceux qui cherchent la petite bête, ceux qui cherchent le cheveu qu’ils vont pouvoir couper en quatre, ceux qui…

 

Tu vois bien, il y a des centaines de catégories de chercheurs.

 

Personne ne s’est demandé quel genre de chercheuse j’étais… Et si je n’étais qu’une chercheuse de rêves au royaume du vent ?

 

Comme j’ai répondu à Azalaïs un peu plus haut, la vie nous ouvre des chemins… et nous choisissons de les prendre.

Tu as vécu d’autres choses, tu es riche d’une expérience ailleurs que tu partages aussi chez toi.

Moi, lorsque je m’y rends, je cherche cet ailleurs que je ne connais pas, et je suis heureuse de pouvoir l’y trouver.

 

Le diplôme… d’accord, c’est un peu plus que ces trois petits mots que je pouvais ajouter à ma carte de visite. Mais je suis plus fière de mes mille pages que de ce titre.

C’était un travail que je voulais faire… et que j’ai terminé.

 

Passe une douce fin de semaine, Croc. Bisous de la nuit pour toi.

 

 

… Chercheuse de rêve… Ne trouvez-vous pas que c’est un beau métier ?

 

 

 

101 réponses à “Chercheuse de rêves

  1. Une chercheuse de rêve qui a trouvé un quichottinier de rêve dans un endroit de rêve.Bon mercredi.

  2. Tu as raison, je suis alors aussi chercheur, j’ai toujours cherché à ce que la vie soit mienne, c’est à dire comme je la voulais, sans complaisance mais juste. c’est dure  mais on y réussit crois moi.

     

    Tu as raison d’être fière de ce titre.. Es qui précède un diplôme. Tu sais, mon beauf qui était prof dans un lycée technique (imprimerie) m’avait fait des cartes de visite rouge avec ce simple titre: Compagnon -Fumiste. Sûr que j’en étais fier malgré le sens péjoratif que l’on donne souvent à ce mot….Fumiste. Je devrais lui demander de m’en faire d’autre, avec un autre titre: ex maître- ouvrier.  Rires !!!

     

     

    Bises et belle journée????avec plein de rêve !!

    • Nous le sommes tous.. et j’aime vos recherches.

       

      Je crois que lorsqu’on est un jour « maître ouvrier », on le reste toute sa vie. Je t’admire d’avoir réussi à faire de ta vie ce que tu voulais qu’elle fût.

      J’aime bien ce métier… d’après ce que tu en as raconté, tu as trimé dur… mais tu avais aussi de très bons moments. Je crois encore entendre ton rire !

       

      Merci, Patriarch. J’espère que tu auras passé une très belle journée aussi. Bises affectueuses à vous deux.

  3. Pour conclure et paraphraser Picasso : « Je cherche et je trouve

     

  4. Si, je le crois, c’est vraiment un beau métier Quichottine.

    Si le temps le veut bien, après quelques jours de pluie, je deviendrai chercheuse de girolles. Pour le simple plaisir de partager entre amis une belle omelette! Et je t’en garderai…Promis.

    Belle et douce journée à toi mon amie.

    Dame Sophie t’embrasse fort.

    Ps: je m’assoierais volontiers sous ce tamarinier. J’aime les mots de Croc.

    • Chercheuse de girolles pour pouvoir partager une omelette délicieuse avec tes amis… Mmmm… je la sens d’ici.

       

      Belle et douce soirée à toi, ma Sophie.

      Tu as ta place sous le tamarinier, toute chaude et ensoleillée.

      Je t’embrasse très fort.

  5. Eh bien moi, je cherche fortune, au sens littéraire du mot, et je ferais volontiers mienne la devise « Je suis forte mais une », que la dame de Suze avait fait graver sur le linteau de la cheminée de son château.

    • Ah… c’est vrai, j’avais oublié dans ma liste les chercheurs de fortune…

      Quel destin que le nôtre, Galet !

       

      « Forte mais une »… j’aurais aimé. C’est une belle devise.

  6. chercheuse de r^ves ?

    quel beau métier !!! bises

  7. une chercheuse de rêves ne sera jamais sans emploi et ne prendra jamais sa retraite …

  8. C’est un fabuleux métier oui comme tu le dis, je voudrais le rester ma vie entière.

    Pour le logo tu peux te servir de mon lien d’hébergeur, j’ai acheté un espace chez lui

    Gros bisous, Flo

  9. Chercheuse de rêve, je crois que c’est définitivement le mien de métier.

    Mais quand je l’ai trouvé et que je le tiens, je ne le lâche pas et essaye de le réaliser.

    Je vais le vivre dès demain, serai-je déçue ?

    Je l’ignore mais si je n’essaye pas je ne le saurais pas non plus.

    Je te serre fort

     

    • Je ne crois pas que tu le seras… Prends le temps d’être heureuse de tout ce que tu vas découvrir ou retrouver là-bas.

       

      Il faut toujours essayer… pas de regrets, jamais.

      Je t’embrasse très fort, Lmvie. Prends soin de toi.

  10. chercheuse de rèves,c’est un sacerdoce;ce sont de belles natures qui peuvent s’y consacrer..

    • Je ne sais pas… Il faut beaucoup de temps aussi.

      Un peu de fantaisie… et une bonne dose d’optimisme, finalement.

  11. Un métier pour Basile, qui se rêve empereur ottoman ?

  12. Emerveillée par ce métier merveilleux…Tu fais naître en nous tant de rêves Quichottine, merci !

  13. Chercheuse et liseuse de rêves … Et puis aussi, tisseuse …

    Comme la parallèle de la vie. N’est-ce pas l’espoir ?

    Bonne quête dans le panier d’osier, et bisous …

  14. J’aime beaucoup Croc et sa fougue ! Chercheuse de rêves c’est très beau .. et tout le monde peut pratiquer ce métier!.*Tu as raison, on peut chercher mille choses !

    Bonne soirée, bisous

  15. J’ai oublié de te dire que Lucie n’est pas venue me voir;bisous

    • Ah flûte ! Elle aurait dû !

      Mais bon, chacun est libre… Tu veux que je t’envoie le questionnaire et son adresse ?

  16. je n’en connais pas de plus beau quichottine , bisous à toi l’amienaute

  17. C’est très bizarre, cette histoire de lien…Des fois ça marche et des fois pas alors que j’écris la bonne adresse, enfin je crois!

    Bon, là je l’ai tapée à nouveau, juste pour voir si ça marche maintenant….

    N’aie pas trop de crainte pour ton tamarinier, je ne ferai pas le Yéti, quoi que ça m’étonnerait bien qu’un Yéti puisse trouver un tamarinier dans ses froides contrées ou alors c’est un coup du réchauffement climatique et là je suis innocente (enfin presque!) Et puis y’en a plein par ici et j’attends avec impatience que les gousses soient mûres! Bises tout plein, Quichottine (je serre les pouces : je vais voir si le lien fonctionne!)

    • Ça a marché ! Ouf, tes doigts sont efficaces quand tu serres les pouces.

       

      Sais-tu que je ne sais pas quel est le goût des gousses du tamarinier ? Est-ce que tu crois que ça s’exporte ou alors vous les gardez pour vous ?

       

      Merci d’être revenue…

  18. bonsoir….merci beaucoup de ta visite,je viens voir un peu chez toi….j’aime bien ta bibliothèque,moi aussi je suis inscrite à la biblio de la commune et je lis régulièrement…

    super  le titre  » chercheuse de rêves »

    on cherche tous un idéal…..on cherche le bonheur….mais on trouve des instants de bonheur qu’on partage ici ensemble sur la blogshère  bisous

    • Chercher un idéal, le bonheur… c’est vrai que ce peut être une quête aussi.

       

      … et l’on n’en trouve que quelques instants, comme les chercheurs d’or qui ne trouvent que quelques pépites après des jours et des jours de labeur.

       

      J’aime cette idée, finalement… Merci, Makadame06.

  19. Une autre belle invention de ta part, chercheur de rêve…..A+

  20. ohh ouiiii, c’est un bien beau métier !!! c’ets beau un tamarinier, je ne connaissais pas mais je vais filer sur le net pour en apprendre un peu plus sur cet arbre !!! bizzzzzzzzzzzz

    • Sourire… je t’ai imaginée en train de courir… Tu vois, je m’étais contentée d’admirer l’arbre sans chercher plus avant.

  21. ce n’est donc pas un arbre de chez nous et il donne des fruits !!!! tamarinier, je note !! sourires

  22. coucou

    Chercheurs de rêves, c’est joli et puis ça fait rêver, euh ben oui c’est normal

    Chercheurs de rêves, juste pour s’inventer un peu de bonheur,

    chercheurs de rêves pour nous aider à affronter nos peur

    Continuons de chercher, un jour on rencontrera notre rêve ….. et un peu de bonheur

     

    Bisous

    • Rêver son bonheur… une façon d’y arriver un jour, oui, je le crois.

      En tout cas, une façon d’accepter les jours qui ne sont pas toujours heureux.

       

      Passe une belle journée, ma chercheuse. Je t’embrasse fort.

  23. « Mes jeunes gens ne s’engageront jamais dans la voie du travail. Car ceux qui s’y engagent ne peuvent rêver : or la sagesse vient de nos rêves. (…) Smohalla Nez percé

    Il est aussi le travail qui est rêve,  des chemins modestes  pleins d’enseignements.

    La vie est un vaste champ d’expériences, qui  serait plus vaste encore en effet, si notre présent était moins coloré du passé. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir un peu de ta planète ce soir. Bonne soirée.

    • Je ne connais pas du tout cette citation.

      Je crois que l’on peut effectivement concilier le rêve et le travail, même si l’on ne peut pas vraiment faire abstraction du passé.

       

      L’avenir se fait au présent.

       

      Merci d’avoir fouillé un peu… C’est tout gentil.

      Passe une belle journée.

  24. Oh oui, chercheuse de rêves c’est un beau métier, aussi beau que « puiseur de merveilles », qui est celui dont j’aime bien parler. Bonne soirée, Quichottine !

    • « Puiseur de merveilles »… C’est vrai que tu en as de nombreuses dans ton espace. J’aime beaucoup admirer tes découvertes.

       

      Passe une belle journée.

  25. Chercher des rêves, c’est joli mais cela ne rend pas heureux… Je préfère chercher du sens à la vie. Bisous Quichottine

    • Chercher du sens à la vie, c’est aussi un joli travail de chercheuse.

      J’aime beaucoup ta recherche !

      Bisous à vous deux.

  26. J’adore ta réponse Quichottine, chercheuse de rêve, oui c’est une belle occupation. J’essaye de m’en procurer des rêves en ce moment, je suis en train de faire des petites réalisations que je n’ai pas trop le temps de faire en temps normal.

  27. Aucune regret non …………

     

    Baisers d’Afrique

  28. Ouiiiiiiiiiiiiiiii

  29. c’est vrai que c’est un beau métier, et cet arbre est à rendre fou de bonheur…

    me vlà enfin et il n’est pas minuit (rare!!)

    mais promis je regarde aussi après minuit… jte connais tu publies des trucs en douce pendant que tout l’monde dort!!! lol

    bisous

    • Pas minuit… mais il l’est dépassé quand je te réponds.

      Merci, Mamalilou. C’est tout gentil d’être restée. Bisous.

  30. Oh oui, mais tu n’es pas chercheuse de rêves, tu es offreuse de rêves, quoique je n’aime pas « offreuse », « distributrice » non plus, mais c’est dans l’idée. Bisous

    • Merci, Ecureuil bleu, c’est tout gentil.

      Joëlle m’appelle « tisseuse de rêves ». C’est un très beau compliment.

      Bisous et douce soirée à toi.

  31. chercheuse de rèves,c’est un sacerdoce;ce sont de belles natures qui peuvent s’y consacrer..

  32. Un métier pour Basile, qui se rêve empereur ottoman ?

  33. Chercheuse et liseuse de rêves … Et puis aussi, tisseuse …

    Comme la parallèle de la vie. N’est-ce pas l’espoir ?

    Bonne quête dans le panier d’osier, et bisous …

  34. Marc Lefrançois

    Pas mal le tamarinier… Je veux le même pour mon balcon!

    • Il ne tiendrait pas… Tu voudrais faire de cet arbre immense un arbre nain ?

       

      … à moins que ton balcon ne soit gigantesque aussi…

  35. annielamarmotte

    ça lui va bien

  36. patdelapointe

    c’est un beau métier, surtout si tu le trouves…pour ça sans rien cacher des rêves…je les cherche pas

  37. Chère chercheuse, bonjour , j’aime tes mots , ils sonnent juste….Bises d’une autre chercheuse VITA

  38. Euphrosine

    Miam miam, tamarinier….J’adore, c’est acidulé, sucré….Bon quichottinier!

  39. Oo° Kri °oO

    Chercheuse de rêves … c’est bien de chercher mais … trouve t-on? si oui c’est encore mieux!

     bon mercredi Quichottine

    • Je ne sais pas… tout dépend d’où l’on a mis la barre.

       

      Il y a des rêves accessibles, d’autres non, mais les deux sont importants dans nos vies.

      Bonne soirée, Kri. Merci.

  40. heureux ceux qui savent ce qu’ils cherchent! je viens de chez gazou qui se plaint de trop chercher, de trop  se perdre et de ne pas avoir le temps de se trouver!

    tu t’es accomplie dans ce travail de chercheuse et tu as raison de revendiquer ce titre tout comme le chevalier agite sa bannière avec le souvenir de toutes ses batailles, pourquoi vouloir se justifier?

    Et puis quand nous en aurons fini avec toutes nos médailles et toutes nos cartes de visite (celle de Patriarch me fait bien rire!) je ne pense pas que quelqu’un nous demandera nos papiers pour passer de l’autre côté!

    J’aime bien me promener dans les cimetières et souvent je m’arrête pour lire les plaques qui entourent certaines tombes! Il y a chez moi celle d’un homme que j’ai bien connu et quand il est mort, je me souviens de sa femme qui est venue me trouver parce que la pauvre ne savait pas trop dans quel ordre elle devait placer tous ses titres (il était chercheur lui aussi, directeur du centre anticancérologique de Toulouse et avait une chaire à la fac de médecine) Et pourtant, je ne me souviens que de sa grande simplicité, de son immense bonté, de la façon qu’il avait de se vêtir lorsqu’il venait en vacances dans le village, de son amour de la nature, des sentiers parcourus parfois sur ses épaules lorsque j’étais très petite, parfois en l’écoutant m’expliquer avec beaucoup de clarté la reproduction de champignons ou des mousses! Nous jouions aussi souvent aux cartes, il m’aidait dans mes devoirs de vacances, ne comprenant pas pourquoi j’étais aussi mauvaise élève puisqu’avec lui je comprenais tout! Pas une seule fois il n’a agité ses diplômes sous mes yeux ni devant les gens du village avec lesquel il adorait parler, partager et s’emplir de connaissances nouvelles pour lui. Il m’a tellement marquée que je me souviens encore d’un chemin où il m’a prise sur ses épaules parce que j’étais mal chaussée et que mes pieds me faisaient mal! J’ai encore lcette douleur inscrite sous mes pieds!

    oui que restera-t-il de nos dipl^mes lorsque nous serons de l’autre côté?

    • Chère, très chère Azalaïs !

      Personne ne nous demandera rien… ou nous devrons peut-être mettre dans la balance nos actes plutôt que nos pensées ou nos rêves… je ne sais pas.

       

      Il ne restera rien… je le sais bien, aussi n’est-ce pas ce qui compte pour moi.

      Je ne crois pas qu’il y ait de vrais « mauvais élèves », il y a seulement des élèves qui n’ont pas encore trouvé leur centre d’intérêt et le professeur pour les accompagner. On ne peut pas mettre tout le monde dans le même moule sans en laisser beaucoup dans la marge…

       

      J’aime bien ta relation avec cet adulte qui a su te guider un moment, t’épauler.

       

      Merci pour ce partage. Je t’embrasse très fort.

  41. Je ne suis plus « chercheur de rêves » : je vis dedans, car je les « trouvés » ! Mais, c’est seulement parce que je suis « beaucoup plus vieux » que toi …

    • Tu me fais rire… sais-tu si tu l’es vraiment ?

       

      Heureuse pour toi… et très bon anniversaire en retard, Glorfindel.

  42. Chercheuse de rêves, j’aime bien…. Il y en a qui cherchent, d’autres qui donnent et combien trouvent? sourires, évidemment…

    Bonne journée Quichottine.

  43. Jackline

    Elle a bien raison Croc…et ce magnifique tamarinier est un beau cadeau qu’elle t’a fait..je suis en relation avec elle moi aussi, à travers tous nos blogs…elle ne rêve que d’une chose (tu vois, c’est sa chasse aux rêves à elle…) c’est de pouvoir retourner à Madagascar..ce qu’on lui souhaite bien sûr..je te fais mille bise, chère Quichottine, à bientôt

  44. Jackline

    Elle a bien raison Croc…et ce magnifique tamarinier est un beau cadeau qu’elle t’a fait..je suis en relation avec elle moi aussi, à travers tous nos blogs…elle ne rêve que d’une chose (tu vois, c’est sa chasse aux rêves à elle…) c’est de pouvoir retourner à Madagascar..ce qu’on lui souhaite bien sûr..je te fais mille bise, chère Quichottine, à bientôt

  45. C’est vraiment magnifique… j’aimerai bien faire ce métier je crois… mais ne sommes-nous pas tous, nous qui voguons de blog en blog, un peu des chercheurs de rêves?

  46. Un des plus beaux métiers, sans conteste!

  47. Hello Quihotine un passage éclair pour te dire que j’ai fais un petit truc sur mon blog d’un de tes amis !

    bises du korri

  48. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, c’est un très beau métier c’est certain tout comme celui de passeuse de rêves …

    Gros bisous et bonne soirée,

    • Passeuse, tisseuse, chercheuse… le rêve est bien présent en Quichottinie, plus que dans mes ailleurs… alors, j’en profite !

       

      Gros bisous et bonne soirée à toi aussi, Muad.

  49. patdelapointe

    je ne cherche plus à vivre mes rêves, maintenant : du concret, du concret…un peu comme si mes jours étaient comptés…la vie de tous les jours à plein poumons.

    • Vivre comme si tu devais mourir demain… Mais ne le fais pas, hein ????!!!

      Il faut vivre à plein temps, ça, je suis bien d’accord.

      Je t’embrasse fort.

  50. Merci pour l’adresse…

  51. En plus ça ferait rudement bien sur une carte de visite

    Chercheuse de rêve …… ça me fait rêver.

    Il faut que j’y réfléchisse.

    Bisous ma Quich’ 🙂

  52. En plus ça ferait rudement bien sur une carte de visite

    Chercheuse de rêve …… ça me fait rêver.

    Il faut que j’y réfléchisse.

    Bisous ma Quich’ 🙂

  53. c’est un très beau métier que je fais depuis des années mais je ne savais pas que c’était reconnue comme « Amoureuse de l’amour »

    Celui qui ne croit plus en ses rêves est déjà à moitié mort et celui qui ne croit plus en l’amour est condamné à finir sa vie bien seul (fransua)