Quand les arbres murmurent

Elle a raison, Zip de Zoup

C’était une « quichottinerie », mais un magnifique billet qui m’était destiné, paru en mon absence.

Le premier mars, elle me le glissait dans un commentaire, sous les superbes quichottiniers de Solyzaan.

Il y a longtemps j’ai découvert Solyzan et son grand talent, j’adore ce qu’elle fait, et je vais y revenir c’est vrai que l’on est happé par bien des choses à faire et + … Ses créations superbes et originales valent le détour et un bel article comme celui-ci !
J’ai fait,  si j’ose dire,  une  « Quichottinerie  »  à ma façon aujourd’hui !
Bonne journée Quichottine  Commentaire n°13 posté par Zip de Zoup le 01/03/2010 à 08h29

Je l’ai découvert bien plus tard… j’avais tant de pages à rattraper dans mes commentaires !

Il y avait là des images, dont un arbre, qui, à coup sûr était l’un de ces quichottiniers que l’on a croisés au fil des pages depuis le mois de janvier en Quichottinie.

Un chêne… très vieux… mais qui allait encore chercher ses rêves dans les nuages.

100301_Zip-de-Zoup_quichottinier.jpg

… Et il y avait des mots, très beaux, que vous lirez chez elle, ou que vous avez déjà lus, pour certains.
C’était une invitation à me rendre visite.

Je lui ai volé les murmures des arbres d’aujourd’hui.

C’était un partage… de ceux que l’on a envie de rendre un jour, même un peu tard.
Une quichottinerie

Une quichottinerie, c’est un moment offert, une image… celle de Busard ?

100210_Busard_Quichottinerie.jpg

– Mais, Quichottine ! Ce n’est pas un quichottinier !

Ai-je dit que ça l’était ?
Non, ce n’est pas un quichottinier, mais c’est une quichottinerie, une image que l’un de mes plus anciens blogopotes m’a envoyée.

Il m’avait d’abord écrit :

Flap … L’oiseau se pose … il aimerait aussi participer et envoyer son Quichottinier … comment faire ?

Comment faire ? Comment faire quand on veut faire plaisir et qu’on ne sait pas le mode d’emploi, l’adresse ?
L’adresse, on la trouve toujours dans les mots que je dépose chez vous… mais OB la cache un peu, alors, c’est normal de ne pas savoir qu’il faut « afficher toutes les informations » du commentaire dans son administration pour la trouver.

Je lui ai donc proposé de me le laisser en commentaire ou d’écrire un billet chez lui, comme d’autres l’ont fait avec beaucoup de talent.

Mais il me l’a envoyé autrement et c’est ainsi que je l’ai trouvé dans ma messagerie accompagné de ce petit mot :

Flap … Quichottinette

Voici ma Quichottinerie, j’espère que ce poisson clown dans son environnement naturel vous plaira.

busardement

C’était le 10 février dernier… et le temps a passé.

Bien sûr que l’image me plaisait, peut-être justement parce que ce n’était pas un quichottinier, mais que je pouvais en faire un.

Il me suffisait de préciser ce qu’était pour moi un vrai quichottinier.

Pas forcément un arbre… quoique c’était important que le poisson-clown que m’offrait cet oiseau qui se pose toujours précédé d’un « Flap » qui n’appartient qu’à lui… ne fût pas n’importe où mais sous la protection de son anémone de mer dont les tentacules s’agitaient dans l’eau comme la ramure de mon arbre préféré aux quatre vents.

Pas forcément une image… certains mots ont tant de profondeur qu’ils n’ont pas besoin d’image pour exister.

Mais quelque chose qui soit empreint de ce que j’ai mis au fil des jours ici.

Ce poisson-clown, c’était un clin d’œil… C’est ainsi que je l’ai pris.

Je l’ai ensuite retrouvé chez lui… dans un article qui bien sûr ne disait rien de ma quichottineraie, puisque Busard avait attendu vainement tout ce temps…

– Anne, ma soeur Anne… ne vois-tu rien venir ?

Je ne ris pas. J’imagine aisément ce qu’il a pu penser de mon silence, comme d’autres ici.
Il faudrait que je sois partout, que j’écrive pour tous et pour chacun, très vite… parce que l’amitié n’attend pas vraiment quand elle a pris l’habitude d’être satisfaite par retour de courrier, sur le Net.

Tout va trop vite… Mon bel oiseau au flap discret s’est replié sur son aire… « Pas si unique« … mais si, Busard, unique en la quichottineraie, aussi, comme chacun ici.

Passez une belle journée.

70 réponses à “Quand les arbres murmurent

  1. Tu es vraiment douée pour présenter avec art et gentillesse les Quichottiniers qui te sont envoyés, Quichottine, que te dire, que je suis très touchée, c’est bien le moins, et que je te remercie du fond du coeur pour cet article qui me fait très plaisir…

  2. c’est toi qui est unique ma chère Quichottine…
    besos
    tilk

  3. À la quantité que tu as reçu je comprend que tu ne fournisses pas, mais avec toi tout viens à point à qui sait attendre, et toujours avec une belle présentation. Bonne journée.

  4. Tu as tellement de visiteurs qu’il est parfois difficile de faire  la tournée des amis.

    Aller comence la semaine tranquillou et ça ira bien . Bises de nous deux.

  5. Et oui, le temps, parfois, nous joue des tours … Pas toujours facile de tout suivre, mais mieux vaut tard que jamais.
    Bon week end ! Bisoux pluvieux et venteux …

    • Merci.

      Le temps manque souvent, alors, il faut en trouver.

      Bonne soirée, Dom. J’espère que tu auras passé un bon dimanche.

  6. Depuis les premières plantations, les sens s’affinent, je me sens plus proche des arbres, c’est comme une complicité avec eux, et avec les jardiniers …

    Et c’est toi, Quichottine, qui orchestres l’harmonie entre tous, merci … 
    Affectueusement, bises d’ici

    • Grand merci à toi, Midolu.

      Depuis le tout premier quichottinier, tu as suivi les plantations avec constance.
      C’était très agréable de te savoir là.

      Bises affectueuses du dimanche soir.

  7. Zoupette, ses mots en cadeau, une présence amicale et tendre…J’adore!
    Buzard a su trouver sa place avec une belle originalité.
    Qu’elle est belle cette quichottineraie mon amie.
    Je t’embrasse fort…Bisous pluvieux, bisous heureux.
    Dame Sophie.

    • Je suis contente que tu en fasses partie, ma Sophie.

      Merci pour ta présence affectueuse.

      Bisous et bonne soirée… un peu pluvieuse ici aussi.

  8. C’est vrai, pourquoi n’y aurait-il que des arbres dans une quichottineraie?

  9. En allant voir « dans les voiles » j’ai vu que les arbres comme les hommes ont la même sève quelque soit où ils naissent, où ils poussent . Le même coeur, le même vent qui emporte leurs murmures si doux, tels des messages à l’oreille de mon cheval.Cheval de vent qui galope sur des nuages de rêve.
    Bon dimanche.

  10. Prépare-toi avec le printemps à une poussée encore plus forte de Quichottiniers à mots découverts !!!!!
    Bises

    • Non… maintenant les quichottiniers pousseront dans d’autres mondes.

      Ici, j’ai seulement montré que le partage était possible.

      Bises à toi, Bruno.

  11. Les arbres murmurent et les branches s’entrelacent!Bonne journée

  12. j’adôore le poisson de busard (zip de zoup a raison : on est parfois happé par tant de choses et  il y a fort longtemps que je ne suis pas passée sur son blog…) !! quant à zip de zoup, que dire si ce n’est que de ses photos et de ses mots se dégagent une grande humanité et un amour pour les choses simples de la vie…un petit bonheur…je t’embrasse très très fort et te souhaite un agréable WE

    • En tout cas, je suis heureuse que vous vous soyez retrouvées un peu grâce à un quichottinier.

      J’ai découvert des univers fantastiques.

      Merci, Solyzaan.

  13. lizagrèce

    Je reprendrais  bien quelques quichottineries pour le week-end.
     Juste par gourmandise !

  14. J’ai aimé les « certains mots »

    Merci

    Bisous

  15. christine de Rep Dom

    Bonjour ma gentille Quichottine;je retrouve avec Bonheur ton si joli blog; bon samedi  gros bisous porté par les alizée

  16. Bonjour——–un petit coucou——-
    Attention au changement d’heure——-

    Rosia———

  17. Le dictionnaire de Quichottine s’enrichit de jour en jour.. un pur bonheur. Peut-être dans quelques siècles parlerons-nous de cette nouvelle façon de voir les choses, avec beaucoup de rêve… et que la Quichottinie figurera sur une carte d’un « nouveau monde ».
    Bon dimanche ma douce amie avec plein de bisous encore très frais aujourd’hui
    le matelot de la terre ferme

    • J’ignore ce que sera demain… mais, en attendant, je vous remercie tous de votre participation à ce dictionnaire.

      Merci, Matelot. J’espère que tu auras passé aussi un bon dimanche.

      Plein de bisous pour toi.

  18. Je ne peux que redire merci, Quichottine, tu ne les as pas volés ces « murmures » puisque je te les avais dédiés…
    Je t’embrasse amie
    Zoupie 

  19. Joli partage avec Zip de Zoup. A+

  20. Que de choses à lire et à redécouvrir en terre de Quichotinnerie …

    Bon dimanche Quichotine
    Chris

  21. J’imagine que recevoir tous ces quichottiniers, et quichottineries doivent te faire très plaisir
    et tu as toujours beaucoup de reconnaissance,
    tu es vraiment une personne exceptionnelle quichottine, une joie immense de te connaitre à travers tes écrits, tu es une amie sincère, merci

    Je te fais de gros bisous

  22. J’ai bien aimé les murmures des arbres et les ballets funambulesques de l’univers de Zip de Zoup.
    Pour la quichottinerie de Busard, j’ai bien aimé le poisson clown, son environnement toutefois est un peu particulier.
    Tu sais Quichottine, je pense que tout le monde a conscience du temps qui passe et qui n’est pas extensible.
    Bon dimanche
    Bises

    • J’espère que tous le savent…

      J’ai beaucoup aimé aussi, c’était une découverte pour moi.

      J’espère que tu auras passé un bon dimanche, Santounette. Passe une belle soirée.

  23. Petit passage du dimanche matin, avec un havresac de bises !!!

    Belle journée chez toi !!

    • Merci pour ce havresac de bises… Je crois que j’en avais besoin !

      Belle journée chez toi aussi… Affectueux baisers du lundi matin.

  24. Marie-Claire

    Arbres « ténors, sopranes… ». Leurs vastes ramures frémissent au vent : qu’il est doux de se laisser bercer par leurs chants !

    Bon dimanche, Quichottine !
     
    Gros bisous. 

  25. bisous quichottinés… pour un soir dé-branché… :o))

  26. oui, très beaux les mots qui accompagnent cet arbre!
    Le temps passe trop vite ,mais tout vient à point à qui sait attendre .bisous

  27. J’aime bien cette photo de Busard. Bonne soirée et bisous, Quichottine 

  28. belgique-chine

    les photos des travaus date de novenbre, nous habitons depuis le 7 février
    passe un bon samedi

  29. Brigitte L.

    C’est toujours superbe.Quelle chance de vivre dans ton monde!
    Bises

  30. canelle56

    Toujours plein de douceur chez toi , on ne peut que se poser et humer l’air ambiant
    bonne journée Quichottine

  31. Le tableau est somptueux et de ce diadème je m’en ferais bien un bijou. Un collier… Si quelqu’un m’entend, si l’arbre pouvait murmurer cette pensée, je serais tout joyce..
    Je parcoure souvent le monde de Solyzan et je contemple, pareil de Zip de Zoup.

    • Je ne connais pas Zip de Zoup depuis longtemps. J’aime beaucoup ce que j’y ai découvert.
      Il me faudrait étendre encore mon monde, et je ne le peux pas.

      Pourquoi ne puis-je pas me dédoubler et vivre plusieurs vies en une ?

      J’aimerais bien…

  32. Pour une fois, j’ ai filé sur le lien avant de poster chez toi 🙂
    Entre Busard et Siratus, tu as commencé une quichottineraie sous-marine dirait-on ???
    Je ne sais plus qui dans un com avait parlé d’ huîtres contenant un livre ???
    Je vais chercher ça et je reviens 🙂

  33. Je savais à peu près où c’ était.
    Voià :

    « Je suis étonnée qu’aucun dessinateur n’ai représenté les fruits du quichottinier dans une huître entre-ouverte, à côté d’une belle perle nacrée…

    Commentaire n°41 posté par Marie le 22/02/2010 à 16h17 « 
    Gros bisous ma Quich’ et bonne après-midi

    • Marie a de bonnes idées… tu aurais pu, je crois, me les montrer aussi ainsi.

      Gros bisous à toi, ma Clo. Je te souhaite une belle soirée.

  34. C’est une merveilleuse forêt que je découvre chaque jour: A l’imagination se joint l’amitié ……Bises   VITA

  35. Brigitte L.

    Si tu veux participer voir mon article « l’appel du général de geole » envoie un origami à Juliette pour la petite fille d’Hiroshima et fais passer l’info