Le quichottinier d’AneverBeen

Les dessins de mon amie AneverBeen semblent tous sortis d’un monde magique et enfantin, mais le sont-ils vraiment ? Je ne le pense pas.

Elle les cherche longtemps, sème une idée aux quatre vents… à moins que ce ne soit dans le fond de son cœur…

Et le temps passe… Il en faut un peu pour que germe le projet qui mettra en accord le cœur et la pensée.

Ensuite, de la tête à la main, il y a plus d’un pas, plus d’un moment d’incertitude inquiète…

Et si ?

J’ai l’impression de la voir, alors qu’elle ronge rêveuse le bout de son crayon…

Un crayon gris… Ce gris dont elle parle si bien, et qui fait écho à mon bleu.

Puis elle prend dans sa grande boîte au cent mille couleurs de Dame Nature

– Dame nature ?

Mais oui ! AneverBeen a sur sa palette tous les possibles, et les impossibles aussi, ceux que je cache, que je ne veux pas voir.

100227_Aneverbeen_Dame-Nature.jpg

Sa nature est un arbre qui danse, et qui espère être entendue lorsqu’elle demande ainsi qu’on la protège.

Sa nature est aussi, ailleurs, un arbre ronchon, un arbre en colère, qui ne comprends pas pourquoi on ne l’entend pas.

100226_Aneverbeen_Arbre-Ronchon.jpg

J’ignore, à l’heure où j’écris, s’il y aura d’autres images chez toi, mon aminaute, mais, comme tu avais su dessiner, en son temps, le premier moulin quichottinien, celles-ci ont leur place dans ma quichottineraie.

– Dis, Quichottine ?

Oui ?

– Tu n’as pas mis le titre au pluriel !

C’est vrai… Mais, si je suis gaie un jour, si j’implore en dansant, et si, le lendemain, je reste dans mon coin en ronchonnant, suis-je une autre ? Il y a plusieurs images, mais, un seul quichottinier. Chacune est un reflet, un moment partagé.

Merci, merci infiniment, Aneverbeen.

84 réponses à “Le quichottinier d’AneverBeen

  1. Chaque représentation comme une facette de Quichottine… ca nous fait autant de possibles et d’histoires à écouter…

    • Autant de possibles… c’est vrai. Mais auras-tu le temps de tout imaginer, Monsieur l’Écrivain ?

      Tu as tant d’imagination !

  2. Quelle belle chevelure !! Ce quichottinier-là, ne doit jamais passer chez la « coiffeuse d’arbres » de Midolu !!

  3. j’aime autant le pseudo que le dessin plein de bonnes vibrations!
    une douceur:)

  4. L’Arbre Ronchon se fera peut-être moins grognon chez Quichottine où les quichottiniers sont mis à l’honneur et où les lutins, dont le bleu, prennent plaisir à leurs rendre visite et Quichottine à leurs faire la lecture…

    A une occasion prochaine, Quichottine…

    • J’ignore ce qu’il fera… mais il me plaît de savoir que tu seras aussi là pour veiller sur ma quichottineraie.

      Merci pour ces images, AneverBeen.

  5. J’ai un Quichottinier en préparation mais, comment fait-on pour te l’envoyer ??? parce-que je ne suis pas très érudite quant à l’informatique des blogs !!!
    Tu as le temps, il n’est pas encore au point !!!
    Bisous de la nuit
    Corinne

    • Avant, il suffisait de le mettre dans l’un des commentaires, ou de m’envoyer l’image par mail à l’adresse que je laisse toujours dans mes commentaires chez vous.

      Le mieux, maintenant que la quichottineraie a terminé ses plantations (achevées depuis le 8 mars), c’est de le publier sur ton blog, et ensuite de me le dire.

      Je mettrai un lien vers ton article pour que mes visiteurs puissent aller le voir chez toi.

      Mais c’est tout à fait gentil d’y avoir pensé. Merci.
      Bisous du début de soirée ici.

  6. Un arbre rempli de bons sentiment et un autre qui ne se laisse pas marcher sur les racines.Belle trouvaille.

  7. wouah quel déhanchement l’arbre danseur, il bouge aux rythme des mots
    ou peut-être est-il content de voir cet arbre râler
    La vie est trop courte parfois triste alors il faudrait qu’il sourit , il doit pourtant être heureux d’être si bien entouré

    Bisous

    • Je suis sûre qu’il l’est… Mais il voudrait peut-être voir le printemps arriver plus vite ?

      Merci pour cet arbre danseur…
      Gros bisous à toi, Corinne.

  8. Sourires et j’espère que tu les as aussi les sourires !!!!! Bises et belle journée;

  9. J’adore les deux !!! Ce sont des arbres d’humeur … des quichottinumeuriers ???
    Bon jeudi ! BisouX

    • Super nom !!!

      Bravo, Dom, pour ces quichottinumeuriers ! Pas facile à dire, mais tellement expressif !

      Bonne soirée et bisous doux pour toi.

  10. L’arbre qui chante tout l’été et qui se trouve tout dépourvu et en colère quand la bise fut venue.
    Juste un dernier coucou avant mon départ pour 10 jours à la montagne, repos et ski, de vraies vacances sans internet. Mais Cergyrama continue (articles programmés) et  Quai des rimes(http://quaidesrimes.over-blog.com) avec la suite de ma biographie dès samedi. Retour le 29 mars. A bientôt Quichottine.

    • Merci, Martine… C’est vrai que ce pourrait être une bonne interprétation aussi !

      Passe de bonnes vacances… et repose-toi bien.

      Bisous et à très bientôt.

  11. très humain ce quichottinier si sujet aux variations d’humeur,comme il nous ressemble !

  12. Si nous avons pu apporter à notre Quichottine, alors c’est au plaisir ; qu’elle le sache et n’en doute pas.
    Je laisse notre Dame Nature prendre soin des quichottiniers, et par la même occasion Quichottineraie, de Quichottine. =)
  13. Le même, mais différent. Selon ses sentiments, l’apparence change, jusqu’au bout des  » cheveux  » …    Je l’entends bruisser, chanter de joie ou grommeler de colère, et c’est sa ramure qui parle.
    Sensible et touchant quichottinier d’AneverBeen …
    Bonne journée, à vous et aussi aux arbres

    • Merci, Midolu.. Un arbre qui change jusqu’au bout des cheveux… j’aime beaucoup.

      Son quichottinier ressemble à mon aminaute. Il me ressemble aussi.

      Bonne soirée à toi.

  14. J’aime bien le quichottinier Aneverbeen ainsi que ses coups de crayon et ses coups de coeur pour les livres

  15. Des arbres qui dansent !!!

    J’en suis vert !

    Bises Kichottine…

    KLC

  16. C’est très beau, bonne journée, amitiés

  17. Je les aime beaucoup, bravo à Ann
    Gros bisous, amitiés, Flo

  18. Oh mais je vois que ta Quichotineraie s’étoffe un peu plus chaque jour, c’est fabuleux ! Bisous tout plein c’est bien agréable de découvrir tous ces nouveaux arbres 🙂

  19. Ce dessin est très « féminin », je l’ai déjà vu mais entre ces courbes et cette chevelure abondante, je peux entrevoir une femme…

    Et enseuite une autre…plus âgée…plus « masculine »…

    Formidable les dessins tant de choses y sont !

    Bisous

    • Bonne analyse… Tu sais, cela ne change pas mon propos.

      Ne peut-il y avoir de l’homme et de la femme en chacun de nous ?

      Bisous, LmVie.

  20. Un graphisme très décoratif « naïf » presque dans le vrai sens et la beauté du terme. J’ai surtout noté tous ces mots importants qui le coiffe.
    Belle journée. BISOUS.

    • C’est gentil de l’avoir noté… Chaque trait a son importance chez AneverBeen.

      Douce soirée à toi, Marité. Bisous.

  21. j’aime beaucoup/

  22. patdelapointe

    ben ! rin à dire.

  23. Il est amusant cet arbre en colère.. on voit que cette artiste a le coup de main  pour faire de jolis dessins!!
    Bonne soirée, bisous

  24. Petite elfe

    Il y a vraiment de tout dans la quichottineraie. A quand le dictionnnaire de la quichottineraie? parce qu’il faudra bien qu’on s’y retrouve.. Surtout que je n’ai pas du tout le sens de l’orientation. Je me perds tout le temps…

    Bonne nuit.

    • J’ai mis un lien maintenant vers la quichottineraie, juste au-dessus de l’article.

      C’est un peu fouillis, parce que les quichottiniers sont rangés dans l’ordre où ils sont arrivés, sur deux lignes en fonction de leur dimension… (photo horizontale ou verticale) mais je crois que comme ça, on peut s’y retrouver.

      Pour le reste… nous verrons bien.

      (et, surtout, ne t’en fais pas, je me perds aussi !)

      Passe une belle fin de semaine.

  25. C’est drôle et original !

  26. Forcément !

    Plus ou moins d’ailleurs selon l’influence du père et selon l’influence de la mère

    Bisous

  27. J’aime bien l’idée du quichottinier qui danse avec sa belle chevelure, il doit y en avoir du bruit dans la quichottineraie avec ces arbres, je les imagine se mettre tous à danser.
    L’arbre ronchon va mettre sa mauvaise humeur de côté, il ne peut pas rester comme cela en colère.

    • Si tout le monde se met à danser, il va peut-être trouver qu’il y a trop de bruit et qu’il ne peut plus lire ?

      Mais non, je plaisante… je suis sûre qu’il retrouvera son sourire.

  28. Quelle belle création que ce Quichottinier à deux faces. A+

  29.         Vric et vrac, tric et truc, bric et broc !!  C’est un cade qui chez le grillon ronchonne à cause de la sécheresse, de l’air qui ne lui convient pas, de je ne sais pas qui fait venir ses aiguilles jaunes ou brunes !

     

    J’aime cet engagement d’ ANB  pour un monde où les hommes et les arbres se parlent en paix et se comprennent.

     

    A plus tard, la fenêtre de  tranquillité se referme !

     

    Le grillon

    • Les plantes savent nous montrer qu’elles ne vont pas bien, même si nous ne savons pas toujours ce qu’il faut faire pour les soigner et devons assister, impuissants, à leurs souffrances.

       

      Il faudrait demander à Main-verte que faire.

       

      J’aime beaucoup ce que fait AneverBeen… et ses quichottiniers sont superbes.

       

      Merci encore… Tu passes beaucoup de temps ici et j’avoue que j’ai un peu honte de tant te retenir… même si je suis touchée de te savoir là.

       

      Belle journée dans le terrier.

  30. Oo° Kri °oO

    J’aime beaucoup « la chevelure » du premier Quichottinier…plein de conseils et de vertus

  31. belgique-chine

    très joli ces dessins, on voie que c’est fait avec amour
    bonne journée

  32. annielamarmotte

    insolitement joli

  33. canelle56

    Quelle bonne idée …..un jour très gaie , le lendemain rochon en fait cela autorise a la tristesse et à la mauvaise humeur , parfois à la quichotteneraie on peut aussi être las et de rochon.
    bravo pour ces deux arbres..

    • On peut aussi l’être ici, c’est normal, je crois.

      Merci à toi, Canelle.

      (C’était dur de pouvoir laisser des mots chez toi aujourd’hui.)

  34. Je suis allée chez elle.
    Sacré talent !
    En 3 traits, tout est montré.isous ma Quich’ et bonne journée

  35. comme d’habitude , c’est superbe !

  36. Oo° Kri °oO

    Il me semble avoir déjà vu ces quichottiniers …vérification faite dans les comm  : vi 🙂
    Merci pour la communauté
     Bisous Quichottine

    • Oui.. quand tous les quichottiniers sont sortis avec ma quichottineraie le 5 mars, tu avais suivi les liens.

      Merci à toi, Kri.

  37. C’est original, et amusant ! J’aime se qui va quelque peu  à contre-courant !
    Bisous ma Quichottine

  38. La Quichottinerie s’enrichit…

  39. Bonsoir à toi !
    Marité vient de me laisser un commentaire me disant que je devrais te proposer le texte que j’ai écrit sur une illustration que j’avais reçue.
    Cela a fait l’obajet de mon article d’aujourd’hui.
    Je ne sais pas si cela peut t’intéresser et si tel est le cas que dois je faire ?
    Merci pour ta réponse
    Bonne soirée
    Trinity

    • Ton article d’aujourd’hui est superbe et Marité a bien fait de te le demander.

      Ne t’en fais pas… comme la quichottineraie est prête à être inaugurée, il y aura un lien dans le billet que j’ai préparé pour les retardataires…

      Mais je ne pense pas que ce soit un problème… Sauf si cela t’ennuie, bien sûr !

      Bonne soirée, Trinity. Merci.

  40. Aucun souci je t’ai envoyé par mail l’image au cas où tu en aurais besoin !
    et je viens de m’abonner à ta news pour ne pas perdre racine !!!
    Bonne et douce nuit à toi
    Trinity

    • Merci, je l’ai bien reçue… et merci aussi pour cet abonnement. C’est vraiment gentil !

      Bonne fin de semaine, Trinity.

  41. J’aime particulièrement l’arbre silhouette de femme porteuse de nature, solidarité,douceur…..

  42. Je pensais passer sur plusieurs articles ce matin…mais si je m’en vais sur tant de liens comme ici, qui m’entrainent m’algré moi sur d’autres articles, je n’avancerai pas vite ici, mais tu sais bien que je marche comme le montagnard, je m’arrête à admirer les fleurs sur le chemin, à suivre l’isard des yeux ou le vautour… alors, pour finir ici, je me contenterai de ré-écrire une de tes phrases parce qu’elle résume ce que je suis…

    « si j’implore en dansant, et si, le lendemain, je reste dans mon coin en ronchonnant, suis-je une autre ?« 

    • Sourire… et, moi, tu sais, je ne sais pas m’arrêter devant une fleur sans vouloir la montrer.

      Nous sommes un, tout le temps, mais avec de multiples facettes.

      Merci pour tes mots, Mahina.