L’arbre qui connaissait le langage des fleurs

Il a fleuri le six mars… chez Patriarch.

Voici un autre quichottinier, très ancien car il a recueilli tous les poèmes qui glorifiaient la fleur.

Qu’elle soit belle ou non, que la couleur soit resplendissante ou non, quelque soit son parfum, pour eux la fleur avait son langage et apportait à celle qui la recevait bonheur, joie, amour.

Patriarch
Le quichottinier au langage fleuri
in « De l’aurore au Crépuscule »

  

Je ne pouvais pas ne pas le montrer…

100306_Patriarch_arbre-fleur.jpg

Un arbre pour ma quichottineraie, mais aussi, un arbre partagé avec tous ceux que Patriarch citait.

Bien sûr, je ne vais pas recopier son billet, je lui ai seulement emprunté l’image et sa présentation en tant que membre à part entière de la quichottineraie.

Pour le reste, vous irez là-bas, si vous le désirez…

Ici, je vais reprendre à mon compte quelques bribes de ce que cet arbre m’a dit, du plus profond de mes souvenirs.

Un poème… parce qu’il fait partie de mes préférés, et que c’est le premier que mon aminaute ait cité, alors qu’il n’en savait rien.

L’adieu

J’ai cueilli ce brin de bruyère
L’automne est morte souviens-t’en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t’attends

Guillaume Apollinaire
Alcool, 1913

L’adieu, comme une sonate de Beethoven, ou une valse de Chopin, jouée par Serge Gainsbourg, pourquoi pas ?

Et, enfin, du poème à la musique, ce petit, tout petit coquelicot de Mouloudji, parce que je sais qu’il l’aime aussi.

Merci pour cet arbre aux fleurs, Patriarch.

82 réponses à “L’arbre qui connaissait le langage des fleurs

  1. Bonjour ici Quichottine !
    J’ai enfin trouvé le fleuriste qui a composé l’arbre-fleurs de Patriarch : il s’agit de l’artiste coréen Jeong-Wha Choi.
    http://florilege69.blogspot.fr/2012/07/blog-post.html
    Bonne fin de semaine ! Bises.

  2. C’est à l’occasion d’un jeu où on proposait de trouver l’artiste qui avait fait l’oeuvre présentée, et il s’agissait d’un arbre qui ressemblait beaucoup au quichottinier de Patriarch ! Donc, j’ai recherché ! 🙂
    Bises et bon dimanche à venir.

    • Merci de le préciser… j’ai beaucoup aimé découvrir grâce à toi d’autres tableaux.

      Passe une douce journée Midolu.

      Bises à toi.

  3. Quel spleudeur: c’est exactement ce qu’il faut pour annoncer le printemps
    « Alcools « cela me rappelle mon adolescence , j’adorais!
    Mouloudji reste l’un de mes préférés aussi; on doit y être bien sous cet arbre pour y puiser la joie et l’énergie qu’il dispense!! bisous

    • Tu es la première à suivre ce lien… et à m’y laisser un mot.

      Merci infiniment, Fanfan. Je suis contente que cet arbre te plaise… il m’a beaucoup plu à moi aussi.

      Bisous tout plein pour toi.

  4. Je l’aime beaucoup celui-là et la forme des fleurs ne défait pas la boule. Il y a longtemps que je n’avais pas entendu cette chanson, j’aimais beaucoup Mouloudji.

  5. gainsbourg, mouloudgi, instants tendresse, instants tristesse, un quichottiier flamboyant, de superbes plantations individuelles qui deviennent peu à peu une magnifique forêt communautaire 🙂

  6. merci à toi, et surtout Mouloudji !! Sais tu que pour cette chanson, c’est Sidney Bechet qui l’accompagnait.

    Belle journée avec bises de nous deux. Nous avons un vent assez violent ici !!

    • Sourire… je ne le savais pas.

      Ils n’en disent rien sur Youtube. Alors, un grand merci, Patriarch.

      Ici, giboulées tout l’après-midi. Temps conforme à la saison.
      Passe une belle soirée, bises affectueuses à vous deux.

  7. Il est très beau !
    J’adore cette chanson de Mouloudji …
    Bonne fin de semaine, très chargée, pour moi ! Bisoux

    • Je crois que c’est l’une de mes préférées en ce qui concerne Mouloudji.

      Bonne fin de semaine à toi aussi et courage pour tout ce que tu dois faire.

      Bisous.

  8. que je l’aime ce coquelicot..et ce poème d’Apollinaire aussi ..et aussi ce quichottinier de Patriarch..J’en oublie le vent et la pluie au dehors !

  9. lizagrèce

    Ah ! Mouloudji ! J’adore cett homme-là

  10. celui ci ,je le mettrai bien sur mon balcon dans un printemps éternel et surtout dans un énorme pot !
    belle journée fleurie Quichottine

    • Pour qu’il puisse continuer à croître ?

      Tu as raison, ce serait superbe !

      Belle journée à toi aussi, Angel. Merci.

  11. Ce petit coquelicot me parle…Cet arbre à fleurs aussi, merci à Patriarch et à toi mon amie.
    Douce journée, le soleil brille à nouveau…
    Bisous de Dame Sophie

    • Ici, le soleil se montre parfois entre deux giboulées, mais la pluie a dominé ma journée.

      Ce n’est pas grave, j’avais toutes ces fleurs pour me faire rêver.

      Bisous, Dame Sophie. Passe une belle soirée.

  12. Très, très beau ce bouquet-arbre… ou arbre-bouquet.
    En plus, une espèce protégée…
    La chanson de Mouloudji … j’ai eu la chance de le voir en concert… inoubliable.
    GROS BISOUS et Beau soleil.

    • Ce devait être fantastique…

      Les seuls artistes que j’aie vu autrefois sur scène sont Jacques Brel, dans L’Homme de la Mancha, en 1969… et Aznavour, si je me souviens bien, en 1980… trente ans déjà !

      Ce sont des moments forts dans mes souvenirs.

      Alors, je comprends ton « inoubliable ».

      Gros bisous à toi aussi. En ce moment, les giboulées dominent.
      Je te souhaite une douce soirée.

  13. Il est assez marrant celui là, je l’aime quand même beaucoup
    Amitiés, Flo

  14. Une nouvelle version des fleurs du mâle…

    Bon ouikande Kichottine…

    KLC

  15. Il y a combien d’espèces de Quichottiniers ? Il faudrait que j’aille demander au museum d’histoire naturelle.

  16. Quel beau quichottinier fleuri ! Tant de couleurs, formes et parfums.
    De beaux mots en accompagnement ; tel un festin à savourer : L’odeur des fleurs, le sens des mots et la voix de Mouloudji.
    En effet, Quichottine ne pouvait pas ne pas partager.

    A l’occasion, aussi, de te montrer un arbre… senteur. 😉

    A bientôt, Grande Quichottine.

  17. Des idées superbes qui font de la Quichottinie un paradis !

  18. Comme les mots d’Apollinaire et ceux de Mouloudji vont bien à Patriarch et à son arbre !
    Merci de les avoir choisis, pour l’accompagner.
    Bises affectueuses à toi, Quichottine, et à Walter.

  19. Quelle incroyable découverte ! merci Quichottine pour ce joli moment tout en couleurs 🙂 T’embrasse, je pense à toi…

  20. Enfin un arbre à fleurs persistantes, il n’y a qu’en Quichottinie que poussent de tels phénomènes.
    Bises

  21. Il est magnifique cet arbre Quichottine, je suis allée le voir chez Patriarch, j’ai cru en le voyant qu’il s’agissait d’un montage, mais non. Il est vraiment magnifique avec ces fleurs.
    Bonne soirée Quichottine
    Bises 

    • Les quichottiniers de Patriarch sont différents, mais j’ai aimé tout ce qui entourait celui-ci.

      Bonne soirée à toi aussi, Santounette. Bisous.

  22. Un arbre en boutons éclos
    Fleurit nos avenirs
    En nos coeurs font échos
    Les couleurs du souvenir

    Farfadet

    • Ici, les arbres fleurissent… mais j’imagine assez que si cet arbre devait porter ensuite des fruits, chaque quicholivre serait différent et aussi merveilleux que peuvent l’être ces fleurs dans la réalité.

      Nos avenirs, Luquiaud, j’aime bien quand ils répondent à nos souvenirs.

  23. le coquelicot
    je l’ai chanté
    et ce fût plairsirs dans « mon » atelier théatre
    j’aime j’aime
    belle soirée

  24. coucou

    Non seulement il est joliment coloré mais en plus je sens d’ici tous ces doux parfums
    hummmmm cet arbre embaume mon PC

    bisous

  25. Bonito , original… cuando leeremos alguna historia de esas que solo tu conoces la receta? 🙂

  26. J’ai le trentre trois tours de Mouloudji, je l’écoute sur ma platine : un bijou…

  27. ah oui ç’eût été dommage de ne pas nous faire partager çui-là!!!
    ma tiote à fait un grand et joli « O » avec la bouche suivi d’un délicieux sourire les yeux tout pétillants!
    c’est toujours bon signe :o))

    toute belle journée à toi
    et je vois que tu as attrapé le prix avant que je ne t’en informe, je suis en dessous de tout… « faut que je prenne du guronsan!!! » lol (c’est ce que dit toujours un quelqu’un que j’connais bien…)

    • Cool ! J’aime bien avoir l’approbation des enfants.

      Toute belle soirée à toi… et merci encore pour le prix que tu m’as attribué.

      Rire avec ton guronsan… Je crois que nous avons seulement besoin d’un peu de repos.

      Bisous tout plein pour toi.

  28.  

                 Tout le monde sait que la Bretagne est le pays des choux de toutes sortes. La maman bretonne prépare dans sa cuisine de la pâte à choux, selon une  recette  héritée de ses ancêtres, avec du crachin d’hiver sans sel,  de la terre de bruyère de première mouture et des choux adolescents montés en graines.

                 Et son laboureur de mari s’en va déposer dans les sillons une noisette de pâtes qu’il recouvre aussitôt de terre bretonne indigeste  pour que les gnomes gourmands  ne s’en régalent pas la nuit venue.

                  On les plante avec les pieds, à la mode, à la mode, ……… chante t’il  pour se distraire un peu de cette tâche monotone, Pensez un peu : trois bons  cents et plus que ça de coups de pied par sillon !  

     

                 Cette année, Yannick de Paimpol avait semé des choux fleurs.  Sa femme avait remplacé la terre de bruyère noire qui convient surtout pour les choux rouges par du plâtre de Paris immaculé garanti grand teint !  Il avait acheté ses graines de choux  chez le Sieur  Patriarch,  homme de grande réputation dans le Landernau et même au delà, en lointaine Quichottinie, plus loin que les Monts d’Arrée.  

     

                Yannick s’était renseigné au Cidre-café du village, qui possédait une machine nouvelle qui parlait  à tout le monde, pas fière pour un sou. Hein ! Terre nette qu’il fallait dire !  Une machine pas si terre à terre que ça, et en tout cas, c’était pas net du tout pour lui.

     

                C’est le gamin du cafetier qui l’avait aidé à passer commande de ses graines de choux. Patriach faisait crédit, chose rare à notre époque.

     

                Cette année là, un brouillard s’installa sur le pays du granit rose pendant 100 jours. De mémoire de choufficulteur, on n’avait jamais vu ça.  On ne voyait pas ses pieds quand on marchait, et seuls ceux qui savaient marcher sur les mains pouvaient aller et venir. Mais ça ne faisait pas grand monde dans le village.

     

                Ce ne fut qu’en avril, bien après Pâques, que Yannick pu se rendre dans son champ.

     

                 Et devinez !  Ses têtes des choux fleurs étaient multicolores, bouquet de coroles de liserons, de pois de senteur, de marguerites et même des compliqués escholtzias.

     

                  Jamais Yannick ne s’était senti aussi gai.   Il se promit de continuer à planter de cette manière et rentra chez lui en chantant à tue tête :

    On les plante avec le blog, à la mode, à la mode,  on les plante avec le blog ; à la mode de chez nous !!!

    • Mon Dieu, Christian, tu t’es surpassé encore aujourd’hui… que de mots superbes laissés ici ! Que d’histoires à raconter !

       

      J’adore ! …. MERCI !

      (Je n ‘ai pas fini de penser à cette chanson ! )

  29. belgique-chine

    fleur-arbre ou arbre-fleur la est toute la question..lol
    bon vendredi

  30. patdelapointe

    dit voir ! ça fait plusieurs de tes billets qui sont décorés de grands carrés blancs…qui a passer pour un imbécile : tu peux me dire comment on les ouvrent!!ni clic droit ni clic gauche n’obtiennent un quelconque résultat….
    dans l’attent…continue de nous ravir….

    • Quand les images ne sont pas là, c’est qu’il faut attendre un peu… ou que OB est planté. Siratus aussi a eu des soucis pour voir les siennes.

      Rien à faire… ni à droite, ni à gauche.

      Merci, Pat. J’espère que tu finiras par les voir.

  31. Oui ! J’avais vu cet arbre chez Patriarch, il est magnifique, plein de bonheur, de joie et d’amour !
    Bonne journée Quichottine.

  32. Il est très beau et sent le printemps. Mouloudji… le coquelicot. Je connais bien sûr, très belle chanson, mais je n’aimais pas sa voix… Je suis très sensible aux voix.
    Bonne journée.

    • Il y a des voix que l’on préfère aux autres, il y en a aussi que je n’aime pas.

      Alors, je suis contente que mon essai sous le quichottinier de Marlène ne t’ait pas déçue.

      Bonne journée à toi aussi, Marie. Merci.

  33. Bcp de nostalgie, aujourd’hui…Comme le temps qui passe..bises   VITA

  34. Séverine

    « Butiner un arbre », est-ce possible ???
    Celui-ci, oui. Il est magnifique !

    Belle fin de semaine, Quichottine, et bisous

    • C’est évident… Sur celui-ci, je suis sûre de trouver l’une ou l’autre de tes abeilles.

      Belle fin de semaine à toi aussi. Bisous.

  35. Que de belles choses sur cette page !!!
    Un vrai régal, tu nous gâtes vraiment 🙂
    Un gros bisous et je vais chez Patriarch 🙂

  36. canelle56

    il est splendide celui là!!!!!Patriarch est egalement un grand poete ….bises Quichottine

  37. Oo°Kri°oO

    Il est magnifique…je l’avais vu chez lui
     Belle soirée Quichottine

    • Oui, il est paru depuis longtemps déjà… Il a fallu du temps pour montrer tous les quichottiniers.

      Belle soirée à toi aussi, Kri.

  38. Je l’avais vu chez Patriarch et il a parfaitement sa place ici. Un arbre magnifique avec des vers de poèmes immortels.
    « Le p’tit coquelicot » , une chanson fort touchante. Merci pour lui et pour nous !
    Bises Quichottine et bon samedi !

  39. Un arbre singulièrement fleuri, comment rester indifférent ?

  40. C’est tout simplement génial! Cet arbre est tout simplement génial! Imagination, couleur, rondeur, gourmandise, petit grain de folie…oui je l’aime et affectionne cette action de mettre en page, ta page, ta sensation, ce poème et monsieur Beethoven.
    Dame Quichottine tu as fais mouche!

  41. Cet arbre étonnant fleurit aussi sur les bords du Rhône en toute splendeu

    • Bonjour O.

      Sois la bienvenue en Quichottinie.

      La splendeur de cet arbre m’a surprise, mais je ne doute pas qu’elle soit la même partout.
      Merci.