Discussion de Quichottiniers

On dit…

On dit que ce jour-là, en Quichottinie, dans un coin un peu sombre de la quichottineraie, bien à l’abri des regards, trois quichottiniers se rendirent à un rendez-vous secret.

100314 Alphomega discussion de quichottiniers

– Trois ? Mais, Quichottine, il y en a bien plus !

Bien sûr… on pourrait apercevoir, encore plus loin, tous les arbres de la quichottineraie. Ils sont nombreux, vous le savez ! Mais, sur cette page, ils sont comme les figurants d’une pièce de théâtre, comme les chœurs d’un opéra. On ne va pas vraiment y prendre garde, sauf lorsqu’ils interrompront les solistes pour leur faire écho ou pour les obliger à réfléchir.

– Bon, alors, si l’on ne regarde que ceux qui sont au premier plan, il n’y en a que deux.

En êtes-vous certains ? Personnellement, je n’en mettrais pas ma tête à couper… Approchons, voulez-vous ?

100314_Alphomega_discussion_2.jpg

Ils sont bien trois… Le plus petit, un peu rondelet, voudrait attirer l’attention… Les deux autres auraient préféré continuer à bavarder tranquillement de choses et d’autres, mais… Mais voilà, c’est souvent comme ça en Quichottinie, quelque chose de plus important à faire, de plus urgent… intervient au milieu de l’histoire.

– Moi, j’ai bien l’impression qu’ils ne sont pas d’accord, les deux grands… et que le petit essaie de les calmer.

Ah ! Vous pensez donc comme Alphomega ? C’est lui qui m’a envoyé l’image… Un petit mot l’accompagnait.

Quand deux quichottiniers se rencontrent cela donne lieu à de grands mouvements de branches. D’autant plus grands que la discussion est plus vive.

On croirait voir deux moulins à vents.

Heureusement que les pierres viennent calmer les ardeurs de nos deux babillards avant que ne commence une nouvelle tempête.

Avec tous mes clins d’œil

Alphomega, 14 mars 2010

S’il y avait bien trois quichottinier, l’un des trois était un gros rocher, que la conversation des deux autres ne laissait pas indifférent.

– Les quichottiniers ne peuvent pas être des pierres ! C’est impossible !

Pourquoi ? Rien n’est impossible en Quichottinie.

Chaque caillou du chemin parle, comme chez Pierre-Louis, pour éviter que les visiteurs ne se perdent.

Chaque rocher a ses états d’âme, surtout lorsqu’une sirène vient s’y poser pour y raconter l’océan et ses déboires.

Chaque grain de sable a son histoire… Mais il faudrait parfois être plus attentif à ces mots que l’on écrit entre les lignes, dans les grands « blancs » d’une page presque vide.

– Tu ne vas tout de même pas nous laisser ainsi, sans nous raconter une histoire ? Si ?

Non.
Aujourd’hui, je vais vous conduire au théâtre, dans le petit théâtre de marionnettes de la Quichottinie. Derrière le rideau, trois personnages. Une pierre…

– Une pierre ? Tu la vois roulant d’un bout à l’autre de la scène ? Ou perchée au bout d’un long bâton – bois de quichottinier, bien entendu –  comme d’autres marottes de ton petit théâtre ?

Il y a toutes sortes de pierres… Mais oui, il s’agit bien d’une pierre, sans aucun doute. De celles qui empoisonnent la vie quand elle se met dans les rouages à la place de l’habituel grain de sable.

Donc, la pierre, je ne lui donne pas de nom… pour l’instant.
De part et d’autre, deux grands arbres.

Côté cour, un Quichottin terrestre, bien ancré grâce à d’immenses racines… et, comme il paraît que les arbres doivent avoir sous terre autant de bois qu’ils en ont au-dessus, vous pouvez vous en imaginer la taille. Il est immense.

Côté fenêtre, un Quichottin de la mer, l’un de ceux qui partent quand la nuit vient, pour rapporter au vent ensuite mille histoires de marins perdus dans la tempête.

– Mais ce n’est pas un quichottinier de mer, celui que l’on voit sur l’image d’Alphomega…

Vous ai-je parlé de cette image ?

– Tu es en train de te jouer de nous ! Tu n’arrêtes pas de nous enquiquichottiner avec tes personnages venus de nulle part, ceux qui n’ont pas de nom, ceux qui en ont, des noms bizarres que tu sors d’on ne sait où ! Pour un peu, on croirait que tu te prends pour don Quichotte alors qu’il se cherchait des noms, pour lui, pour la dame de ses pensées… Drôle de dame !… Pour son cheval aussi. D’ailleurs, tu ne nous a jamais dit pourquoi, une fois sur deux, tu te trompes et que tu dis « elle » lorsque tu parles de Rossinante. C’est un cheval, un vieux canasson décharné, pas une jument !

Vous avez raison, je ne vous l’ai jamais dit… comme dit Yoyo, j’ai interrompu mon histoire, un peu trop vite…
Comme aujourd’hui.

– Tu ne vas tout de même pas nous laisser ? Pas maintenant ?

Si… Demain, je vous raconterai la suite… nous sortirons de la Quichottineraie, une journée… Pour une heure du conte, grâce aux quichottiniers d’Alphomega.

60 réponses à “Discussion de Quichottiniers

  1. je savais bien qu’ils étaient vivant tes quichottiniers
    besos
    tilk

  2. Tu nous fais languir, c’est pas gentil !!!!! Bon début de semaine avec bise de nous deux !

    • C’est vrai… ce n’était pas vraiment gentil.

      Bonne semaine à toi aussi, Patriarch. Bises affectueuses à vous deux.

  3. Super cette discussion … et la deuxième image !
    par contre, c’est pas bien de nous faire languir …
    Bon début de semaine qui commence avec un temps pourri ! Bisoux

  4. Et voilà, il faut attendre…Tu fais de nous ce que tu veuxMais as-tu remarqué que nous te suivons toujours avec le même plaisir, le même espoir?
    Alors à demain matin douce amie.
    Je t’embrasse fort.
    De ma fenêtre j’aperçois le soleil qui se lève sur la haie de forsythia, c’est intense…
    Dame Sophie

    • Je l’ai remarqué, Sophie.

      Votre attente est grande et j’ai bien peur de te décevoir, très bientôt…

      J’espère pourtant que tu comprendras que ce temps que je vais vous prendre, j’en ai besoin.
      Merci pour ce soleil du matin.

      Je t’embrasse très fort.

  5. lizagrèce

    Puisque l’histoie est interrompue je m’en vais aller sur la plage  pour entendre  les galets et les grains de sable …

  6. elle est très belle cette photo et les trois quichottiniers sont très expressifs et nous permettent d’inventer des tas d’histoires à leur sujet..bonne journée, Quichottine !

  7. Un passage rapide dans la Quichottineraie, journée et soirée chargées ;
    Bisous

    • Merci pour ton passage… J’espère que ta journée t’aura laissé quelques minutes quand même pour souffler.

      Bisous à toi.

  8. Pierre qui roule n’amasse pas mousse… Celle-ci est immobile, J’ai hâte d’entendre cette conversation à trois. A demain.
    GROS BISOUS.

  9. Mistigris

    bonsoir, j’aime bien tes histoires qui ne se terminent pas de suite, on peux imaginer et voir si le lendemain tu penses comme nous, où si tu as trouvé autre chose, tu sais tenir ton monde en haleine ..BRAVO Quichottine, amitiées, MIAOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  10. La première photo me fait penser à un film d’animation ,ou tous les personnages sont des éléments de la nature.
    La pierre est malheureuse sans identité,elle se sent orpheline …

  11. comment ça je ne connaîtrai plus le chemin de la Quichottinie?!!
    pour ça faudra que le pays n’existe plus!!! :o))
    doux bisous à toi
    que ta nuit soit douce en Quichottinie

  12. oh là là
    mais qu’est ce qui peut bien les mettre
    dans un tel état
    oh peut-être la quichottinette
    je te l’avais pourtant dis
    bon ça va le petit calme les esprits
    Je suis certaine que c’est une histoire de coeur
    il va falloir trouver un quichottineurs
    qui viennent calmer leurs ardeurs
    rhalàlà calmez-vous les rêleurs
    admirez cette jolie quichottineraie
    et cessez de vous enquiquiner

    Je te souhaite une belle journée

    • J’aime tes mots, Corinne.

      Une histoire de cœur ? Qui sait… c’est vrai que ce n’est pas toujours aussi simple qu’on le voudrait.

       

      Passe une belle soirée. Je t’embrasse fort.

  13. Mistigris

    Bonjour Quichottine ! NON JE NE SUIS JAMAIS DECUE ! et rien que de lire tous les coms, c’est vraiment super ! et entre ELDORAD’OC, ANDREE, et TOI, je fais de

    magnifiques promenades, mais en plus je suis les liens et visite donc beaucoup d’autres, je laisse parfois des « petites pattes »..sans rien détruire rassures-toi, juste pour dire je suis venue et j’ai aimé ! Bonne journée, MIAOUUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!

  14. Je parie que les deux lascars sont encore en train de se disputer pour savoir à qui refera le mieux le monde. Il fait encore un vent de tous les diables et pas question de mettre le nez dehors au risque de le voir s’envoler comme une feuille d’automne.
    Alors j’en profite pour venir me glisser par la porte entrebâillée de la bibliothèque et me tenir au courant des dernières histoires, des derniers potins et des dernières créations blogopotines .
    Bon après-midi 

  15. En ce lieu, le silence est important mais la discussion est riche

    Je t’embrasse

  16. Je me crois au théâtre !
    La représentation est majestueuse, acteurs et metteur en scène, costumiers et costumières géniaux !
    Et c’est comme une fable qui se joue devant nous …

    Bravo à tous et à toi, Quichottine, qui interprète ce  » jeu  » de quichottiniers …
    Merci, et bises …

    • Oui, mais nous ne saurons pas ce qu’ils ont tiré de cette discussion quichottinienne.

       

      Merci à toi, Midolu, pour ta présence.

  17. Tes liens sont très éclectiques!Ce qui fait que je suis obligée de revenir lire ton article  pour retrouver le fil; car je me perds  facilement   et avec plaisir (j’avoue)  dans les chemins que tu nous ouvres …n ‘ayant pas le sens de l’orientation , j’avance encore un peu, encore un peu  .. et je reviens !
    Merci pour ces agréables moments  .. de lecture et d’attente ..
    Bonne soirée

  18. Bon, ils se racontent des histoires de quichottiniers et ne sont pas d’accord car chacun veut faire partie de la quichottineraie, ils développent donc chacun leurs arguments pour expliquer pourquoi ils doivent en faire partie et la pierre du milieu sert de modérateur.

    • Un modérateur au cœur de pierre, ou l’un de ceux qui sont un peu tristes de voir ce qui se passe ?

       

      J’ai souri en te lisant… merci, Santounette, tes mots me font énormément plaisir.

      Je t’embrasse très fort.

  19. Une belle photo qui m’entraîne dans des rêves, en fermant à demi les yeux pour imaginer les personnages cachés dans ces arbres. Bisous et bonne soirée !

  20. Après quelques jours passés à Paris, me voici revenue,  juste pour lire sur les lèvres de ces deux quichottiniers qui s’agitent en se lançant des mots verts comme leur langage ! Oula, que c’est-il donc passé dans la quichottineraie pour que ces deux-là soient contrariés ??

    Bon, j’attendrai que tu nous livres la clef de l’énigme…après tout, ils ne sont peut-être pas fâchés ces deux-là !

    Plein de gros bisous du soir !

     

  21. belgique-chine

    très bien fait ce trucage photo
    passe un bon lundi

  22. Franchement géniale, cette conversation!!! au début j’ai pas percuté… mais la deuxième photo est tout simplement sublime!!! du plus bel effet le montage!!!

  23. Oo°Kri°oO

    Bien vus ces trognes dans les arbres!!

    • J’ai trouvé qu’Alphomega avait fait très fort. Il a un œil remarquable quand il se promène, que ce soit en forêt ou au bord de l’eau.

  24. Je me suis promenée  ce matin , un sourirepour toi

  25. J’ aime bien les visages sur les quichottiniers.
    A droite, ne serait-ce pas l’aubergiste subissant les assauts de Don Quichotte, sous kes yeux ébahis de Sancho ????
    Bises Sœurette et bonne journée 🙂

    • Rire, ma Clo ! C’est vrai que ça pourrait tout à fait être la réplique de cet épisode-là.

      Bises à toi, tout plein. Passe une belle journée.

  26. Je savais que les murs avaient des oreilles, alors effectivement pourquoi les pierres n’en auraient pas !!!
    Très joli montage de ce trio babillant !
    Bises pour une belle journée
    Trinity

  27. Oh ! Oui, cela me fais penser à un livre peu connu de Georges Sand, < Le chène parlant >… Le régal de mes jeunes années. Et c’est vrai ma belle, la nuit en forêt les arbres parle entre-eux…
    Bisous pour toi, l’inventive
    Nettoue

    • Le chêne parlant… Il faudra que je le lise, je ne le connais pas.

      Bisous pour toi aussi, Nettoue.
      À très bientôt, sans doute, chez toi.

  28. Juste un amical bonjour.
    Bonne fin de journée.

  29. Brigitte L.

    Bon l’essentiel c’est d’avoir une forêt.Après ne les mets pas à coté les deux bavards ils vont perturber tout le monde.Et si tu les faisais chanter ça calmerait les cerveaux en ébullition?
    Bises et bonne soirée

    • Tu crois qu’il faut que je les mette au coin ?

      Une chorale de quichottiniers, ce serait une bonne idée.
      Bises et bonne soirée à toi, Brigitte.

  30. Jackline

    Bonsoir chère Quichottine..je passe tardivement, mais j’ai beaucoup de mal à faire le tour des blogs en ce moment, beaucoup d’occupations autres que la blogosphère..cela ne m’empêche pas de penser à toi, je te vois souvent sur le forum, et tes questions sont toujours pertinentes..oui en ce moment, OB joue avec nos nerfs, et je trouve qu’ils abusent vraiment..encore coupure prévue pour l’admi et les comms demain matin, je me demande ce qu’ils vont encore nous pondre..de la pub imposée encore en plus..il nous ont déjà collé celle dans les comms, et comme certains qui modèrent les commentaires, n’avaient pas les liens de pub pour hotmail, ils ont changé leur fusil d’épaule et l’ont mise sous la case de l’adresse mail..comme ça, sûr qu’on peut la voir..sauf que moi j’ai tout viré, en passant par le css…je te fais des grosses bises, à bientôt

    • J’ai vu grâce à toi la coupure pour demain matin…

      Mais bon, si c’est pour porter remède à nos maux, c’est bien.

      Pour ma part, j’ai ôté ma barre, ôté aussi les liens de pub. Je crois que pourtant il faudra que je m’y habitue.

      Ils reviendront sans doute, un jour ou l’autre.

      Bisous, Jackline, et grand merci pour ce long message.