Le quichottinier de Pivoine

Je n’y comptais pas vraiment, parce qu’elle a tellement de travail qu’elle est très peu présente, même sur son blog.

Mais, elle m’a écrit pendant mon absence, m’a envoyé plusieurs essais…

Finalement, elle a choisi celui qu’elle préférait, et l’a montré à ses visiteurs.

S’en est suivi un jeu de devinette qui valait bien d’être mis en valeur ici.

S’il n’y avait tout ce bleu, je dirais que c’est l’un des pieds de bettes gelées que je viens de voir dans le jardin il y a quelques minutes (je vais me faire tuer un de ces jours !…) Commentaire n°2 posté par k’rézen le 24/01/2010 à 17h14

La réponse de Pivoine ne s’était pas fait attendre…

Pour un dimanche si gris, je viens de bien rire. Et bien, non, ce n’est pas un pied de bettes gelées. C’est un Quichottinier en préparation. Alors, cherche maintenant, ce qu’est un quichottinier.

Et finalement, tu n’as pas tort : on dirait bien des bettes.

Réponse de Pivoine le 24/01/2010 à 17h25

Des bettes ? Mon quichottinier ? Allons bon !

(Vous pouvez m’imaginer sur des charbons ardents ! Des bettes… de ces légumes verts à côtes blanchâtres que j’abhorrais petite et qu’il me fallait pourtant faire semblant de déguster à la sauce tomate, au beurre ou au gratin… Cela ? Un quichottinier ? Même pas digne d’un Quichottain…?)

J’ai failli voir rouge, rouge comme le crapaud qui sert d’avatar à la Crapaudine !

Je me suis vite calmée, rassurez-vous. J’aime beaucoup Pivoine et je n’allais pas lui faire ça ! Une colère de Quichottine dans la quichottineraie, une colère digne de celle du lutin rose ? Ou alors l’un de ces caprices d’enfant dont je n’ai jamais été fière ? Jamais !

Mais ce n’était pas fini ! K’rézen revenait à la charge…

Ce nom ne m’est pas complètement inconnu (tout au moins dans ses premières syllabes).
Pourrait-on dire que le quichottinier est à la botanique ce qu’est la pêche à la glubu à la pêche en étang ?
Commentaire n°3 posté par k’rézen le 24/01/2010 à 17h39

Je ne sais pas si vous auriez su répondre… moi pas. D’ailleurs, Pivoine n’avait rien répondu non plus, ce qui fait que son visiteur insista gentiment.

Et comme tu n’as rien trouvé sur ce type de pêche … je viens t’aider et te précise que c’est à peu près l’équivalent de la chasse au dahu
Commentaire n°4 posté par k’rézen le 24/01/2010 à 17h46

Allons bon ! Ce visiteur inconnu me sortait un dahu de son chapeau…! Mais un quichottinier, c’est bien plus rare, bien plus précieux qu’un dahu ! Savez-vous que même s’ils fleurissent un peu partout, s’ils poussent sur les pierres de la montagne, dans les parcs, ou même parfois au bord de l’eau, chacun est unique ?

Heureusement pour moi, Melly veillait.

Et moi je connais le Quichottinier de … Quichottine !!

Celui-là est bien joli, il lui plaira !!

Bises crapauds !!

Commentaire n°5 posté par Melly le 24/01/2010 à 18h34

Moi, j’ai adoré !

Forcément… Pivoine avait même pensé à Dulcinée !

Alors, j’ai réfléchi, beaucoup.

Allais-je utiliser toutes les images ?
Allais-je vous envoyer voir la préférée de Pivoine chez elle ?

Ce n’était pas facile de décider.

Il faut dire que Pivoine, pour moi, ce sont des images que j’ai adorées chez elle, des moments d’échange peu fréquents, c’est vrai, mais des moments intenses.

Alors, j’ai décidé de vous montrer la toute première esquisse, le début d’une « récréation » dans un dimanche gris… pour que vous puissiez faire la différence.

100124_Pivoine_quichottinier1.jpg

Il y a là mes lutins, Dulcinée, don Quichotte… et l’on pourrait même imaginer l’ombre de Sancho Pança !
Un « crayonné » comme ceux que j’ai aimé chez Koulou, comme ma Sanchette.

– Mais Quichottine, ce quichottinier ne ressemble pas du tout à un pied de bettes !

Vous avez tout à fait raison ! C’est un arbre en hiver, un arbre magnifique, prêt à bourgeonner de nouveau, prêt à lancer des branches lourdes de feuilles et de fruits – vous vous souvenez, les quicholivres ? – vers les nuages.

– Pourquoi des bettes alors ?

Peut-être parce que le quichottinier définitif a gagné en féerie. Il danse avec Dulcinée tandis que le lutin vert de Sogo se demande quelle couleur il va ajouter à son tableau.

Merci, Pivoine, pour ton merveilleux cadeau !

90 réponses à “Le quichottinier de Pivoine

  1. Un vrai jeu de piste que tu nous proposes chaque jour, Dame Quichottine !

    Passe une belle journée, avec bises de nous deux;

    • Un peu pour l’instant… Mais ce n’est pas parce que je propose que vous êtes obligés de suivre mes flèches

      Cependant, aujourd’hui, il le fallait pour pouvoir regarder correctement le quichottinier de Pivoine.

      Il est superbe.

      J’ai passé une bonne journée, j’espère que vous aussi. Bises affectueuses à vous deux.

  2. je te souhaite une belle journée Quichottine et te fais plein de gros bisous

  3. Il a belle allure ce quichottinier, même Don Quichotte, en personne, est venu l’admirer

  4. Un superbe moment de partage j’ai adoré decouvrir les tenants et les aboutissants!!! bises Quichottine

    • Merci, Canelle.

      J’ai bien aimé cet échange, et le quichottinier de Pivoine est encore plus beau chez elle.

      Bises à toi.

  5. j’adore ta façon de voir « presque » rouge! la quichottineraie s’agrandit..
    belle journée

    • J’ai bien aimé me fâcher « presque »… C’est rigolo de faire semblant.

      Merci, Angel. Belle journée à toi.

  6. Il va falloir rabattre quelques branches pour permettre à tous ces quichottiniers de grandir et respirer !

    • Il faudra peut-être les tailler un peu au printemps… Mais je suis en train de ressortir ceux qui, étant trop près des autres, ont étouffé. 

  7. Etes-vous toutes deux bien sûres qu’il fallait déraciner cet arbre que j’ai vu mal en point , dans des conditions climatiques  si sévères ? Hein ?
    Passer de Crapauland (ou Pivoinie) en Quichottinie par des temps pareils c’est gonflé  .
    Mais finalement je pense que la chaleur  de la Quichottineraie va le requinquer car bien entendu il sait lire et apprécier les contes , les poèmes etc…
    Bravo et bisous à toutes les deux

    • Je suis loin d’en être sûre, et c’est pourquoi je n’ai gardé que la première esquisse.

      L’arbre de Pivoine est flamboyant chez elle, il mérite largement le déplacement que feront, je l’espère, mes aminautes.

      Merci pour ton délicieux commentaire, K’rezen. J’ai beaucoup aimé te lire chez Pivoine.

      Bravo à toi aussi !
      Et merci pour ta participation à ce billet… tu es génial.

  8. Que j’aime ton tendre, ton fabuleux, ton absurdement adorable quichottinier, chère quichottine! Il m’entraîne, il m’entraîne, je cours à sa suite, je le découvre sous une feuille de bette, je le surprends dans le chapeau de Dulcinée, je ne sais plus où je suis mais qu’importe! C’est lerêve, c’est la poésie!  Merci, Quichottine, et toute ta magie! Je t’embrasse.

  9. Moi je crois que la Quichottineraie existe réellement. La preuve, tous ces beaux dessins et ces belles photos.

    • Bien sûr qu’elle existe !

      C’est évident… et tu n’as pas encore tout vu !

      Bonne soirée, Pierre-Louis. Merci.

  10. j’aime ces visions d’arbres
    ces quichottiniers
    nouvelles pousses d’amitié
    bises bises

  11. Bonheur d’accèder enfin chez toi, Amielle. Si tu savais combien j’ai ri devant mon écran ! J’aime énormément ce que fait Pivoine… dommage, là, pas moyen d’ouvrir tous les liens. De tout coeur, je vous remercie…le « pied de bette » a beaucoup d’allure !
    Très gros bisous, tout plein, des Philippines.

    • J’aime aussi beaucoup ce qu’elle fait.

      Chez elle, le quichottinier a une explosion de couleurs, il est encore plus merveilleux.

      Merci pour ton passage depuis là-bas. Je dois dire que je ne sais pas comment tu arrives à tout faire. Ici, nous avons bien du mal avec les commentaires et l’administration.

      J’espère que ça va s’arranger.

      Très gros bisous pour toi aussi, mon Amielle.

  12. Adore cet article tellement agreable et plein de suspense !
    Florence

  13. Hello ma douce Quichottine, ah tu croyais que j’allais me contente de l’esquisse… ben nan nan nan  je suis allée illico presto chez Pivoine pour voir ce que ça donnait.. de superbes couleurs..
    Tout un monde de rêve en Quichittonie..
    Bonne soirée avec mille bisous de haute savoie
    le matelot de la terre ferme

    • Tu as bien fait, c’est ce qu’il fallait pour bénéficier de toute la beauté du quichottinier de Pivoine.

      Merci d’y être allée !

      Bonne soirée à toi aussi, Chantal. Mille bisous.

  14. encore un beau cadeau que voilà  avec des petits lutins, un don quichotte et une charmante demoiselle près de l’arbre… de quoi égayer un dimanche froid et gris. Bizzzzzzzzzzzzzz

    • Comme tu dis… Un dimanche froid et gris.

      Pivoine est celle qui m’a offert une superbe Dulcinée, et j’aime ce clin d’œil…

      Merci, Solyzaan. Bises à toi.

  15. J’ai eu bien du plaisir à te lire Quichottine. C’est tellement bien écrit. Bises à toi et merci de ces si jolis moments.

  16. Quel préambule pour enfin découvrir le quichottinier de Pivoine (qui doit être rouge de confusion ) !
    L’esquisse est toute timide,  par contre le tableau achevé on dirait que ce quichottinier explose, jaillit de terre.
    BISOUS.

    • J’espère surtout qu’elle continuera à « s’amuser » comme elle dit l’avoir fait dimanche. Le résultat définitif est superbe et je suis contente que tu sois allée le voir.

      Merci, Marité. Bisous.

  17. C’est très joli, il m’avait échappé celui-là. Bonne journée.

    • Il fait partie des tous derniers, c’est pour ça.

      Tu sais, en ce moment, j’alterne de nouvelles parutions et la mise en avant des articles qui n’ont pas été ou peu lus. J’en avais trop publiés avant de partir… Mes lecteurs ont été découragés.

      Bonne journée à toi, Solange.

  18. Une nouvelle rubrique! le quichottinier!
    bonne soirée!

    • Tu as raison, en fait, je devrais créer une catégorie spéciale pour eux. Il commence à y en avoir beaucoup !

      Bonne soirée à toi, Fancri.

  19. Bonsoir Quichottine

     

    Oh là, oh là, mais il y a tromperie  sur la marchandise. Chez La Crapaudine, ou bienvenue chez Pivoine,  j’ai été accueilli par un feu d’artifice, un arbre fusée du 14 juillet, un arbre geyser, lançant des dragons en flammes aux langues multiples, lançant ses fruits d’or à la volée.  

    Protégée par un  bleu outre mer intense, Dulcinée va vers son destin,  tandis que le lutin vert, campé sur ses pieds, prend possession  d’un Fujiyama  miniature derrière lui.

     

    Et voila ce que j’ai vu chez Pivoine, et non ce que tu proposes, qualifié par certains de blettes.

     

    Bises du grillon qui ne confond pas les blettes avec un feu d’artifice.

     

    • Un feu d’artifice, c’est tout à fait ça…

      Mais, tu sais, la comparaison avec les bettes, ce n’est pas moi qui l’ai faite, mais j’ai trouvé cet échange si drôle que je me suis dit que d’autres iraient certainement constater « de visu ».

      Chez Pivoine, il y a deux arbres, les deux autres versions produites.
      J’aime les trois, je les ai toutes les trois dans mon dossier image.

      Mais j’ai voulu que l’on se déplace là-bas.

      Si j’avais mis ici la version définitive, je crois que j’aurais eu tort,

      Son quichottinier est splendide, et je m’en servirai dans une autre page… Il est tout à fait « magique » pour moi.

      Merci d’être allé juger par toi même et d’en être revenu émerveillé.

      Bises à toi.

  20. k'rézen

    c’est bien ce que je disais : « je vais me faire tuer » avec cette histoire de bettes . Merci du soutien

    • Mais non ! T’es-tu fait tuer vraiment ?

      Ce serait dommage, vois-tu, parce que grâce à toi et à l’humour de tes commentaires, j’ai passé un excellent moment et je suis certaine que mes visiteurs aussi.

      Merci, K’rézen.

  21. ta foret prend un bien belle ampleur, quichottine
    je n’ai point vu de bettes ou blettes sur le bel arbre haut en couleurs de pivoine ….

    • C’était pourtant possible… mais elles auraient été difficiles à cuire…

      L’arbre de Pivoine est magnifique !

  22. Il y a bien tout sur ce « crayonné » : j’ai bien reconnu les personnages … On pourrait le colorier maintenant ???

    • Tu peux le colorier si tu veux, mais tu peux aussi aller voir chez Pivoine le tableau définitif. C’est une explosion de couleurs !

  23. J’ai bien aimé cet échange savoureux, effectivement, je ne suis pas certaine que l’on puisse facilement trouver la définition du quichottinier ailleurs que sur ton blog.
    Je suis allée voir le résultat final c’est aussi superbe que l’esquisse.

    • Tu as raison, mais, à force de le voir partout, il sera tellement bien référencé sur Google et autres moteurs de recherches que le Petit Larousse finira bien par s’y intéresser…

      Je suis morte de rire… mais si tu savais combien ils me plaisent ces quichottiniers que m’ont offerts mes aminautes !

      Merci d’être allée chez Pivoine.
      Le tableau définitif vaut largement le déplacement !

  24. Je crois que je vais te l’envoyer en vrai Quichottine, si tu m’envoies ton adresse par mail. J’ai vraiment passé de bons moments. Et je vois que Krézen passe par ici aussi maintenant. Il fait bien.

  25. Ah! heureusement qu’il y en a qui suivent! ce quichottinier n’a rien à voir avec un pied de bettes! Et je le vois même si je ne mets pas mes lunettes (ben oui j’en ai besoin pour voir de près… il paraît que ça arrive quand on rajeunit), or donc si vous voyez autre chose qu’un quichottinier… je peux vous donner l’adresse d’un ophtalmo qui d’ailleurs fait des réduc si vous venez de la part d’alpho (n’oubliez pas hein! alpho)

  26. j’y venais rarement , je reviendrai plus souvent . très bonne chaleur sur ce blog

  27. ça te fera de la réserve pour si tu te prends un tag en gris…

    et je ne parles pas du stock de bêtes bettes que moi aussi jadis j’eus grand mal à croire que ce pût être réellement comestible…

    • Forcément… mais des photos en gris, dans mes albums, je crois que j’en aurai assez pour le tag.

      Nous avons été quelques uns à ne pas aimer les bettes…

  28. J’aime bien quichottine cette esquisse…. Bises

  29. Les arbres se dénudent en hiver, se délestant de toutes leurs vieilles histoires, pour en écrire d’autres le printemps venu…

  30. Quelle superbe esquisse de « paysage au quichottinier », pleine de vie et de lutins… D’ailleurs, je ne pense pas que mon lutin pourrait faire aussi bien !

    Tiens ! Un Dahu, je l’avais oublié, lui ! Tu ne m’en veux pas si tes pages me donnes (peut-être) des idées ? Après avoir ouvert la porte au lutin vert, accepterais-tu de l’ouvrir au Dahu ?

    • Les lutins verts sont très doués… Qui sait ?

      Le dahu peut aller chez toi sans problème, c’est un personnage qui est depuis si longtemps dans notre imaginaire que je pense qu’il n’y a plus de droits d’auteurs.

      J’adore quand tu as des idées…

  31. Oui, je sais bien que le Dahu est… heu, un être à l’histoire déjà chargée… Mais bon, depuis quelques temps, c’est toujours de tes pages qu’arrivent les personnages qui débarquent chez moi… Alors, c’est pour ça que je te demande ! Je le sais bien, ce ne sont pas TES personnages et puis chez moi il vivent d’autres histoires… Mais quand même !

    • Un énorme sourire pour toi, Sogo…

      J’aime la délicatesse dont tu fais preuve.
      J’aime quand tu as une idée et que tu la développes de si merveilleuse façon.

      Alors, j’en profite aussi. Merci !

  32. Le billet d’aujourd’hui, 12 mai, je suis un lien et je me désole …

    Je ne suis pas encore venue rendre visite au quichottinier de Pivoine … 

    Est-ce que l’hiver me faisait si peur que mes yeux ne pouvaient plus se poser sur un arbre dépouillé ? Il est pourtant si beau, sobre, et si bien entouré !

    Pivoine, je me suis punie toute seule, mais le gage est levé maintenant, grâce à toi Quichottine qui m’a permis d’arriver sur cette scène … 

    Bises !

    • Je crois qu’il y avait bien trop à lire à ce moment-là et que certains quichottiniers ont eu du mal à se faire de la place.

      Bisous tout plein, Midolu. Passe une bonne journée.

  33. Celui qu’elle a publié est plein de couleurs tendres, et toi tu choisis l’hiver?
    Glagla.
    L’hiver s’étire et le Quichottinier refleurira.

    Je t’embrasse très fort.

    • Non, j’ai seulement voulu montrer comment il était avant d’être le quichottinier magnifique qu’elle a mis chez elle.

      J’en avais trois versions, et j’ai vraiment hésité…

      Il fait froid aujourd’hui. Mais j’espère que tu auras passé une belle journée et que tu auras pu te reposer un peu.

      Je t’embrasse très fort.

  34. patdelapointe

    Yapuca attendre la suite ou il faut aller chercher les bêtes au jardin ?j’ai jamais mangé de bettes…c’est vraiment pas bon ?

    • Non, c’est pas « vraiment » pas bon. J’en mange de temps en temps, mais je dois dire que mes souvenirs d’enfance m’empêchent d’apprécier vraiment. Tout dépend de la façon dont elles sont cuites et de la sauce que tu mets avec.

      Au gratin, j’aime bien.

  35. Brigitte L.

    Trop joli.Tous ces arbres merveilleux!
    Je t’ai mise en lien.Bises et bonne journée!

    • Merci infiniment, Brigitte.

      C’est vraiment gentil.
      Encore merci de m’avoir accueillie dans ta communauté.

      Bonne soirée à toi.

  36. KERFON LE CELTE

    Il en faut du courage pour noircir autant de feuilles pour parler des arbres…

    Grosses bises Quichottine…

    J’ai été démarché par un site qui te plaira beaucoup…

    KLC

    • Cher Kerfon !

      Le site que tu m’indiques a fait un bel article sur tes fables.
      … et sur les fables en général.

      C’est un site qui m’a l’air sérieux.

      Pour mes arbres, il risque d’y en avoir encore, j’en ai plein dans mes tiroirs… Mais après tout, un arbre, c’est la vie.

      Je vais bien réussir à planter un quichottinier exprès pour toi !

  37. KERFON LE CELTE

    Mon commentaire à disparu ???

    Je disais simplement :

    Il en faut du courage pour noircir autant de feuilles pour parler des arbres !!!

    Et je t’informais aussi, chère Quichottine, que j’avais été démarché par un site qui te plaira beaucoup si tu lui rends une petite visite… 

    KLC

    • Non, ne t’en fais pas… C’était encore un bug obéien…

      Merci d’avoir insisté, Kerfon.

      Passe une belle soirée.

  38. Hélène, le-calame-et-la-plume.

    Ah… Enfin une minute pour passer ici…
    Sur ce premier article, dont je ne connais pas les principaux protagonistes, je ne peux que t’avouer… Que j’ai cru très longtemps à la chasse au dahu… Et que je risque de même pour le fameux quichottinier!
    Quels jolis échanges, tout en finesse et en courtoisie, que d’images jolies, aussi…
    C’est sûr: la confiture a pris! Je reviendrai déguster ton blog, par petites bouchées gourmandes…
    Hélène

    • Merci, Hélène… C’est très gentil.

      Pour moi, le dahu est un merveilleux personnage, et, bien entendu, j’irai à sa recherche avec mes petites-filles.

      Pour le quichottinier, pas de souci, il y en a déjà plein dans ma quichottineraie et ce n’est pas fini. Si tu prends le temps de les découvrir, tu verras, il sont tous différents.

      Passe une belle soirée, Hélène.

  39. Oo° Kri °oO

    Tout y est sur ce dessin …rien ne manque
     Et…ben un pied de bette? ben non j’vois pas ressemblance 😉
    Bon mercredi

    • Il y a une vague ressemblance dans la version définitive, chez Pivoine… Mais je t’avoue que j’y ai plutôt vu une merveilleuse explosion de couleurs.

      J’espère que tu as passé un bon mercredi, Kri. Bonne soirée à toi.

  40. j’aime beaucoup………………..;;;;; bises

  41. j’avais du retard dans ta nouvelle foret et me voilà à jour, mais est-ce bien prudent de faire tes plantations a cette saison. C’est à la sainte Catherine que tout arbre prend racine, allors tu vas avoir du travail pour l’entretien et la taille de tous ces arbres magiques. Je te souhaite une bonne fin de journée en te déposant des big bises

    • J’ai, pour ma part, du retard partout !

      Ce sont des arbres tes particuliers, j’espère qu’ils survivront à cette plantation tardive…

      Merci ! Bises et bonne soirée, Lili.

  42. Petite Elfe...en...pause...

    Un pied de bettes? Il fallait avoir une sacrée imagination…
    Dis donc, ça t’en fait combien à ce jour?

    • Non, non, je t’assure… Chez Pivoine, en fermant un peu les yeux, il y avait de ça.

      Mais bon, il y avait quand même bien d’autre chose à voir et je soupçonne son visiteur d’avoir voulu la charrier un peu. L’humour était flagrant.

      Combien ? Je ne sais plus, il en reste encore au moins une dizaine que je n’ai pas encore mis ici, même en préparation. Tu me trouves des journées de quarante-huit heures ?

  43. Très joli croquis au fusain (?) et en plus…elle porte un magnifique prénom « Pivoine »…que ces fleurs sont belles…

  44. annielamarmotte

    il est lumineux

  45. Et Pivoine créa LE quichottinier …..
    Magnifique gestation pour cet arbre mythique 🙂
    Bisous ma Quich’ et bonne soirée

    • Elle en créa un, et tu vois, même si je l’adore, il y en a d’autres qui pourraient avoir ma préférence.

      Aucune hiérarchie dans mes présentations…

      Merci, pour ta présence chaleureuse. Je t’embrasse fort et te souhaite une bonne soirée.