Le quichottinier de Kri

– Dis, Quichottine…

Oui ?

– Elle était très belle l’histoire, chez Galet

Oui, je sais, et très beau le tableau de Chris Branruz. Ses arbres cachaient un peu le pays du Lutin bleu, mais pas assez… Pour un peu, vous auriez pu trouver la porte secrète, celle qui mène au pays imaginaire, celui de mon amie Kri.

– Kri ? C’est vrai, çà ! Hier, nous étions aux portes de l’imaginaire… Et aujourd’hui ? Tu vas nous parler de qui ? Des autres personnes qui ont compté dans ta vie ? Tu ne crois pas que l’on s’en fiche un peu, de la vraie vie ?

Je ne sais pas… Il y a des moments qui comptent, des moments qui sont vraiment importants et dont on ne sait l’importance qu’une fois qu’ils sont passés.

– Ah lala ! Tu vas recommencer avec tes quichottinades !

Vous croyez ?

Caché à demi derrière un pilier, une ombre mince et sombre se profila dans le fond de la Bibliothèque. On entendit très distinctement le froissement métallique d’une cote de maille.

– Et si tu nous racontais ce que seuls quelques uns ont vu hier… ?

Quelques uns ?

– Oui, ceux qui ont lu ton article avant que tu ne l’aies modifié ! Décidément, non seulement tu n’en fais qu’à ta tête aujourd’hui encore, mais, en plus, tu nous fais des cachottineries*. Ce n’est pas ton habitude, d’effacer… Tu pensais qu’on ne dirait rien ? Que personne ne t’aurait vue ?

Je ne pensais rien… Cela arrive de temps en temps… Vous m’aviez dit que j’écrivais des pages bien trop longues. Alors, je corrige. Là, il fallait que je vous laisse du temps pour aller lire chez Galet. Je me demande d’ailleurs si je vous en ai laissé assez…

Quichottine sourit… elle ferma les yeux un instant, et se revit en classe, il y a très longtemps, très… Plus tard, en classe de troisième.

Il y avait un silence de mort dans la classe. Le professeur rendait les copies de la « composition » de rédaction.
Elle commençait toujours par la meilleure note… Et ensuite, en suivant, jusqu’à la dernière… Les premiers se gaussaient, très souvent, des derniers.

Au fur et à mesure de la distribution, je me faisais plus petite sur ma chaise. J’aurais aimé disparaître.
Je savais déjà que je ferais partie des derniers cités… C’était inéluctable.

Quand il n’en resta plus qu’une, j’avais les joues en feu et tous les regards étaient tournés vers moi. Dieu sait que je n’aime pas ça !

« Quichottine ! Zéro ! »

Bien sûr, elle ne m’appela pas « Quichottine », vous pensez bien ! Mon nom sonna comme un reproche. Zéro ? Mais c’était épouvantable ! Je m’apprêtais déjà à recevoir la correction qui ne manquerait pas de m’arriver en rentrant à la maison…

Mais… Mais, juste après, et avant que j’aie pu réagir, avant même que ma meilleure amie d’alors n’ait pu me toucher la main en signe de compréhension et de solidarité, elle continua :

« Zéro… parce qu’il y a tant de fautes d’orthographe que j’ai décidé que ça suffisait ! »

Elle montrait ma copie dont les cinq première lignes étaient barbouillées de rouge… et qu’un immense trait barrait en diagonale du haut en bas de la page.

« Zéro, oui !…  »

Je crois que, ce jour-là, j’ai bien failli mourir de honte !

« Mais… »

Les rires s’arrêtèrent avant de franchir les lèvres de mes camarades de classe…

« Mais, j’ai lu… et, si vous aviez seulement relu votre copie, si vous aviez corrigé quelques fautes – vous le pourriez, avec un peu plus d’attention – vous méritiez un seize ! »

Je sais que je blanchis, mais pas autant que la première dont la note était bien inférieure… Tout le monde me regardait avec des yeux ronds. Et moi, je la regardais de même, je crois, avec sans doute plus de reconnaissance que d’étonnement.

Ce professeur, cette dame qui ne savait de moi que ce qu’elle avait lu sur les quelques travaux relevés en cours d’année, devant toute la classe, termina son cours en lisant ma copie, la mienne, et non, comme habituellement, celle de la première.

Je ne suis pas devenue la meilleure… Mais, j’ai pris l’habitude de me relire, quand je dois rendre un devoir, aujourd’hui encore.

– D’accord ! Alors, si l’on n’est pas bon en orthographe, ce n’est pas grave ?

Non, ce n’est pas grave… Il suffit de savoir que l’on peut corriger, que ça peut être facile, avec un peu d’attention et quelques instruments… Il y a les dictionnaires…

– Pas de dictionnaire, non ! Pas aujourd’hui, et pas de quichottinerie ! Nous voulons une histoire ! Et d’abord, dis, elle est où, ton image du jour ?

Ah ! Oui, c’est vrai… Tout cela, c’était pour vous montrer le dessin de Kri.

– Mais… Mais Kri n’arrête pas de dire qu’elle ne sait pas dessiner !

C’est vrai… elle le dit, souvent ! Elle me l’a même répété, pour être sûre que je ne lui en voudrais pas de ne pas m’en offrir un…

Je suis nulle en dessin (je ne sais pas si tu t’en souviens http://aurendezvous.over-blog.net/article-18376702.html ) **
sinon je t’aurais dessiné ton quichottinier avec plaisir!

Commentaire n°13 posté par Oo° Kri °oO le 07/01/2010 à 08h55

Je plaisante, bien évidemment. Kri me connaît bien depuis le temps ! Elle sait qu’il n’y a aucune obligation et que même si personne n’avait répondu à ma demande, j’aurais quand même créé mon arbre à moi.

D’ailleurs, je l’avais fait, souvenez-vous ! Il était sous la fenêtre de la vieille dame aux cheveux blancs. Un arbre à souvenirs, un arbre qui permette l’évasion… Mais ce n’est pas le bon jour pour vous le présenter davantage.

L’important, voyez-vous, ce n’était pas la technique du dessin – certains la maîtrisent parfaitement, et m’ont envoyé des chefs d’œuvres – c’était….

– C’était ?

Décidément ! Verraient-ils où non cette image qui, forcément, devait être magique puisqu’elle venait de la reine des Portes de l’Imaginaire ?

Quichottine hésitait… Elle savait les dommages que pouvaient faire les jugements hâtifs, les comparaisons.

Elle savait que Kri, présente chaque jour, commençait à paniquer… C’était devant le quichottinier de Nolive.

Il y a même une part de quiche ô thon!!
Très beau dessin encore!!
 Holàlàlà le mien va passer inaperçu…ou trop perçu!
 Bon lundi

Commentaire n°18 posté par Oo° Kri °oO avant-hier à 08h29

Comment expliquer à ses visiteurs qu’il y avait, dans le quichottinier de son amie Kri tout ce qu’elle aimait, elle. Comment leur dire que Kri avait osé, pour une fois dans sa vie, prendre des crayons de couleur, et laisser les idées guider sa main ? Comment leur dire ce qu’elle avait ressenti en voyant ce dessin, certes un peu malhabile, mais si troublant par la vérité de la Quichottinie qu’elle y montrait ?

Tous, ou presque, avaient dessiné les livres et les lutins de Quichottine. Tous avaient évoqué la féerie…

Mais Kri ? Kri, elle, avait fait jaillir son quichottinier de son grand livre, y avait caché les lutins dans un moulin-champignon, et, surtout, lui avait donné toute la tendresse de son sourire.

 
100115 Kri Quichottinier

Merci infiniment, Kri, pour cette image magnifique dans laquelle je retrouve toute la tendre magie de l’enfance, celle qu’il faut garder pour ne pas se perdre dans ma quichottineraie.

* Cachottineries : Les cachotteries de Quichottine.

** J’ai supprimé l’émoticône afin que l’image de Kri soit la seule de cette page.

106 réponses à “Le quichottinier de Kri

  1. Nous l’apprécions beaucoup cet arbre sortie tout droit des contes !!
    Comme il semble, et est, sympathique avec ce sourire coquin et yeux de filou !
    Que Kri n’est, en aucun cas, honte de son arbre humanisé ! Il mérite, c’est indéniable, sa place chez Quichottine !
     
    C’est en rencontrant pareilles situations et personne que l’on avance…

    A bientôt, Grande Quichottine…
     

    • Il est magnifique, c’est vrai… et, comme il a eu peu de visiteurs en mon absence, il sera bientôt de nouveau en première page.

      Tu as raison, AneverBeen. Nous avançons par les rencontres que nous faisons.

      Je te souhaite une magnifique journée.

  2. Ce n’est peut-être pas le plus élaboré mais je le trouve très sympathique ce quichottinier, et il me plait infiniment!

    • Il me plaît aussi infiniment… Il a tout ce que j’aime et une « présence » irréelle, comme magique… ce qui est parfait quand on pense à Kri.

      Merci, Fanfan.

      (Cet article sera republié bientôt, alors ne m’en veux pas si tu le lis deux fois.)

  3. Bon je vais admirer tous ces Quichotiniers…tranquillement

  4. ben alors yavait pas de quoi rougir Kri!!
    doux bisous à vous deux

  5. J’adore le quichottinier de Kri… Il a un petit côté enluminure qui me ravit ! En plus, ça simplicité me plaît beaucoup !!!

    • Oui, moi aussi !

      C’est fou !
      Chaque quichottinier est tellement différent que je ne pourrais pas choisir entre eux tous.
      Ils sont tous beaux, et attachants, chacun à sa manière.

      Merci, Sogo.

  6. merci pour avoir éclairer ma page

  7. rhoooo et bien moi je le trouve très beau le quichottinier de Kri
    Je la trouve bien trop modeste moi et puis offrir un dessin, c’est un cadeau ????
    alors c’est le geste qui compte, tu es d’accord quichottine hein ????
    Je loin d’avoir le talent de Kri c’est certain

    Pour revenr à ta rédaction, te mettre zéro alors que ton devoir vaut 16, ce n’est pas sympa de la part de ta prof, comment motiver un élève en agissant ainsi

    Une fois c’est ma prof qui a refusé de me noter une rédaction sur le thème de Robinson crusoé motif : ça ne sert à rien de faire le devoir à la place de Corinne
    cela ne lui apporte rien de positif
    Ma maman est allée la trouver pour lui certifier que je l’avais fait seule, elle m’avait vexée , avant d’offenser un élève on se renseigne

    Gros bisous et belle nuit

    • Il est superbe…. et c’est un merveilleux cadeau.

      Avoir su « oser » et m’offrir cela, avec toute la gentillesse dont Kri est capable… oui, c’est beau !

      Les professeurs n’ont pas toujours toutes les données… Mais, là, c’était un mal pour un bien. Elle m’a fait réfléchir.

      Merci pour ce partage, Corinne. Gros bisous et belle soirée…

  8. Moi je trouve en tout cas qu’elle ne manque pas d’imagination, il est très beau son quichottinier.

  9. Et bien j’aime beaucoup ce dessin on a parfois des talents qu’on ignore, si on a la motivation, il faut arrêter de se dire qu’on n’y arrivera pas… Bises

  10. il vient tout droit de l’enfance celui là!
    c’est un de mes préférés, bravo à kri

  11. Bravo à Kri, j’adore son quichottinier !!!
    Et ton histoire à l’école, ça me fait penser qu’hier, j’ai fait un test d’orthographe …
    Bon mardi ! BisouXXX

    • Ah oui ? J’espère qu’il s’est bien passé !

      Il est vrai que ce qui était écrit sur le fronton pouvait l’être de différentes façons.
      Combien ont relevé ?

      J’espère que tu as passé un bon mardi. Bonne soirée à toi.

  12. Moi aussi, je l’aime beaucoup le quichottinier de Kri..Il est très vivant..Heureusement qu’elle a osé!

  13. Une jolie composition pleine de douceur je trouve…
    Bravo à Kri, bonne journée à toi Quichottine, bises

  14. j’aime bien le déhanché du moulin.
    Bises Quichottine

  15. Tu as le don de conter et d’emmener tres loin tes lecteurs. Merci  a vous deux d’avoir enchante la journee…

  16. Dans cette histoire de zéro une tite interrogation… As-tu pris soin par la suite de te relire avant de rendre ta copie? Si oui, c’est très pédagogique de la part de la prof. Je ne sais pas si j’aurais osé le faire… je ne crois pas. J’aurais noté pour le fond et oté quelques points pour l’orthographe.
    J’aime le quichottinier de Kri, il est « scolaire » et ce n’est pas péjoratif.
    Belle journée. BISOUS.

    • Oui… Aujourd’hui, ça n’arriverait plus.

      Moi aussi, j’ôtais un point ou deux pour l’orthographe, mais jamais beaucoup plus.
      Pourtant, je sais que je n’aurais peut-être jamais fait autant attention à ce que j’écris si je n’avais eu cet électrochoc.

      J’aime aussi ce quichottinier, pour des tas de raisons !

      Belle journée à toi, Marité.

  17. Bleu, blanc, rouge, aux couleurs de l’Ecole de la République, aux couleurs de la cour d’école où le quichottinier de Kri semble avoir élu domicile, dans un pays où se plaît un moulin … Il a envie de s’inviter dans la cour des grands et des petits …

    Un sourire, une malice, pour le feuillage sur les initiales ! 
    Merci, Kri …
    Merci, Quichottine …
    Bises d’un mardi sans école !

  18. Je donne 10/10 au quichottinier de Kri

  19. Kri est une personne adorable et elle nous le montre une fois de plus!
    Je te souhaite une bonne fin de journée
    Un bisou amical
    Viviane

  20. On n’a pas fini de rever dans cet univers qui est le tien et dans lequel
    les artistes nous gatent d’emotion et de poesie…Merci  Quichottine a toi et a eux tous. Bravo Kri pour ce beau cadeau…

  21. Les Portes de l’Imaginaire s’ouvrent sous ta plume, l’une après l’autre, et je les découvre chaque fois avec un bonheur d’enfance. Comme si des elfes me prenaient par la main. En fait, ils m’entraînent dans la ronde des quichottiniers, où existe la quichottinerie, et je les suis en cherchant où est la première porte; Car je suis tombée en plein, dans le jardin de Quichottine sans en connaître l’origine, sans savoir que comme les ^poupées russes, j’irais d’un quichottinier à l’autre. Cet entrelac de personnages, de dessins, de surprises, est un lieu que j’effleure du bout du coeur, pour ne pas flétrit en passant un de ces êtres inattendus et charmants. merci pour tout ces récits qui sont une ondée bienfaisante sur le monde, chère Quichottine.

    • Merci à toi, Lorraine. Je découvre chacun de tes messages avec un réel plaisir.

      Pardon de ne pas y avoir répondu plus tôt.

      Je t’embrasse fort.

  22. Le quichottinier de Kri est plein de poésie et de rêve !

  23. Bonsoir Quichottine,

     

    Le monde de Kri est décidément surprenant quand il sème des fleurs sur les lettres, fait voler les livres jusqu’à ta main tendue et prévoit un champignon abat jour pour lire à la nuit tombé.

     

    Elle a compris que ton arbre était celui  de la connaissance, l’arbre intérieur de tout un chacun, qu’il puisait sa force et sa vigueur non par des racines dans la nature, mais dans les lectures et observations accumulées depuis ton adolescence. C’est un arbre jeune, élancé, sans une ride, qui jaillit sans entrave pour se nourrir d’une curiosité toujours vive.  Il me plait beaucoup, cet arbre sans fin.

     

    Tu ne connaissais par une chanson qui meublait un blog.  Des voix basses d’hommes.  Ce sont les chœurs basques « Goraki »  et la chanson s’intitule : Itsasoa lano dago.  Traduction : La mer est dans le brouillard

    Si tu veux d’autres extraits, tu as mon adresse sur mon blog pour m’envoyer la tienne.

     

    A titre de revanche, qui est midolu, venu (e )  me rendre visite mais qui ne semble pas avoir de blog ?

     

    Bonne soirée

     

    Le grillon qui tutoie facilement et se laisse aussi tutoyer sans mordre.

    • Midolu n’a pas de blog… mais je suppose qu’elle aura lu chez toi. Tu peux lui demander de t’écrire, elle le fera.

      C’est une visiteuse attachante, et très attentive à ce que nous écrivons.

      … Comme toi. Elle dit ce qu’elle pense et le fait joliment.

      Merci, Christian, pour ce quichottinier de Kri commenté avec beaucoup de tendresse.

      Bonne soirée à toi aussi… et, puisque je te réponds si tardivement (à cause de mon absence), bon voyage.

  24. Bonne soirée!
    merci pour tes visites et tes coms!

  25. OUPS ! Si tu laisses traîner mon adresse, négligemment, sur une étagère de ta bibliothèque si visitée, un jour ou l’autre, ils vont venir risquer un oeil. Je vais donc devoir balayer, faire les cuivres, astiquer les carreaux…Et j’ai horreur du ménage ! Je préfère rêver, avec ou sans crayon, et c’était déjà comme çà à l’école. Et quand j’écrivais, les mots allaient plus vite que la plume et j’ai toujours eu horreur de me relire. Mon cauchemar : la grammaire, mon ami : le dico (qui ne peut pas toujours tout !)

    • Eh oui… et plus encore !

      Si tu savais comme j’ai ri en te lisant ma douce amie !

      Merci pour ce rire… et pardon d’avoir tardé à te le raconter.

  26. Quichottine a eu raison de mettre, de nouveau, en avant l’arbre de Kri ! =)
    Il aurait été dommage que nombreux manquent de le rencontrer !

  27. Belle affiche!

     j’ai répondu sur ton fil!
    bonne soirée et merci pour avoir signalé ces p’tits problèmes de photos!
    Bises

  28. Une barre d’over-blog? où ça? mais il n’y a rien du tout en haut de ton blog!

    A part ça j’aime beaucoup ce que fait kri et ses photos sont superbes ce qui ne peut que me ravir. Et là son  quichottinier regroupe tant de choses chères à la bibliothécaire…

    • Il n’y a plus de blog non plus d’ailleurs, d’après ce que je vois à cette heure. 🙁 J’aime aussi beaucoup ce que fait Kri. Merci, Alphomega. 🙂

  29. Un côté « gauche » bien touchant

  30. On fait une compet’, là, ou quoi ? Moi, je vais me coucher ! Bises…

    • Non, pas de compétition, excuse ces réponses qui se succèdent un peu trop vite.

      Tu ne sais pas, mais, cette nuit, quelqu’un doit me procurer une copie de mon blog. Alors, je voudrais que cette copie soit « complète », qu’il ne manque rien. Je t’expliquerai bientôt.

      Pardon. Je n’ai aucun moyen de ne pas t’envoyer mes réponses.

      Bonne nuit.

  31. Je passe par la fenêtre, cela me rajeunira !
    Je transgresse, je transgresse

    Je t’embrasse

  32. j’aime beaucoup…L’arbre qui vit du livre, un peu comme celui de Iloufou qui se nourrit de l’encre! Là, l’arbre prend ses racines dans le livre et il en est heureux!, le moutlin s’est fait un chapeau de couleur pour fêter cela!, et l’arbre … d’un livre… nous en offre un autre… cadeau…offrande… sourire…
    Merci Kri!

    • Oui, j’avais aussi pensé au dessin d’Iloufou.

      Mais ils sont différents pourtant.

      Tu as raison, « cadeau »… et j’adore ce moment d’échange. Merci !

  33. Ohhh j’ai pas reçu la NL pour la publication
    Merci pour ce bel article Quichottine
     Bisous Elfiques

  34. Heureusement que Kri ne sait pas dessiner !!!
    Je trouve son dessin plein de vie

  35. jze vais paraitre un peu bête mais les quichottiniers qui sont ils des gens qui viennent souvent te voir et qui t’ont envoyé un dessin ? j’ai un peu cherché mais j’ai pas trouvé !

    • Non, tu n’es pas bête du tout, mais tu as raté le début de l’histoire et tu n’as pas visité la quichottineraie.

      Les quichottiniers sont d’abord des arbres, des arbres à livres ou à histoires. Surtout des arbres à raconter.

      Alors, les blogamis se sont tous mis en quête de ce que pourrait être « mon » quichottinier et, ce faisant, ils m’ont offert le leur.

      Voilà tout…

  36. Souvenir, moment qui laisse une trace
    On ne sait pas vraiment pourquoi
    Mais c’est là, tout au fond de soi
    Comme un trait de lumière fugace…

  37. canelle56

    Beau travail de notre amie et merci aussi pour ton article sur l’orthographe , bienvenue je trouve.. bisesQuichottine et bonne journée à l ombre de tous ces arbres

  38. patdelapointe

    trés beau

  39. Comme je t’avais (et je lui avais) dit que j’aimais cet arbre, je vais revenir au début de cet article…Un zéro… et oui, c’était mérité… (aie, il y en a qui vont me maudire…). Il n’y a rien de plus insupportable que le vue de trop de fautes…J’en fait aussi, comme tout un chacun, mais j’espère en faire le moins possible..Pourquoi? je ne sais… peut-être un reste de mes études, de mon éducation, qui me fait dire qu’un mot bourré de fautes d’orhographe est un mot non terminé…Certains le font expres (comme dans le style sms…honte à moi: ça m’arrive!!) mais d’autres n’ont pas cette « fibre orthographe » et alors, il leur faut faire tellement plus attention…
    Ce que j’aime dans cette histoire, ce’st que , si le zéro est bien là, cette enseignante a relevé la qualité du travail, il y a certains professeurs et certaines « professeurs » (désolée, je ne supporte pas ces nouvelles orthographes) qui se contentent de barrer une copie avec un « Ohhh » magistral, et il y a ceux qui vont malgré tout au bout de la lecture pour en sentir tout le sens et l’apprécier! Alors, bravo à cette prof qui a su montrer à une petite fille que son zéro n’entachait pas son travail….
    Bonne journée

    • Tu vois, la seule chose que je peux te dire, c’est que je ne le lui en ai jamais voulu… je suis restée en contact ensuite quelque temps avec elle… par écrit. Et je ne crois pas qu’elle m’en ait voulu de continuer à faire des fautes d’orthographe, mais beaucoup moins au fil des ans.

      L’orthographe, ce n’est pas si facile…

      Bonne journée à toi aussi, Mahina.

  40. quichottine je t’adore, il faut que je trouve un moment pour passer plus de temps chez toi ! il y a tant et tant de choses a découvrir que pour le moment j’ai l’impression de n’avoir rien vu
    bisous…je continue a me promener chez toi

    • Merci… mais je ne crois pas être adorable. Il m’arrive même d’être tout à fait détestable !

      Merci en tout cas.

  41. Severine

    Eh bien tu as raconté une histoire bien intéressante, et que je ne manquerait pas de raconter à mon fils, dans un premier temps. Il n’est qu’en CM1 mais semble encore prendre l’orthographe à la légère… alors qu’il est doué par ailleurs. Moi qui ne supporte pas la vue d’un texte bourré de fautes, ça m’éneeeeeeeerve… 🙂
    Merci pour le partage, vraiment.

    Quant à l’arbre de Kri, il est vraiment très beau : on perçoit la vie immédiatement dans ce visage malicieux du quichottinier, et c’est très, très important. C’est même une des choses les plus difficiles à obtenir dans un dessin.

    Rien n’est plus dommage que de lire ou d’entendre : « non, je n’oserais pas, je ne sais pas dessiner ».
    Ou bien, chose que j’ai lue récemment sur un blog (l’auteure se reconnaîtra peut-être si elle passe ici, c’était à propos d’une aquarelle que j’aurais pu recevoir suite à un concours…) – je relate à peu près : « quant à Séverine, ce n’est pas la peine, si elle recevait une de mes aquarelles, elle rigolerait bien » ; j’avoue avoir été choquée, ne sachant pas si elle se sentait réellement peu sûre d’elle (injustifié) ou si elle pensait que je mépriserais son travail (ce qui est complètement injustifié également…).
    Je m’étale, je m’étale, mais cela rejoint finalement ce que tu racontais dans ton histoire, Quichottine : en dessin comme en rédaction, les meilleures notes ne vont pas forcément aux gens qui sont les plus « doués », car il est aussi essentiel d’y mettre tout son coeur et toute son attention.

    Bravo à Kri, en tout cas.
    Et, une fois de plus, merci à toi pour ce que tu nous livres…
    Bises

    • Merci à toi aussi pour ce partage…

      Tu sais, cela me chagrine aussi quand on me dit « mais toi… »
      Je ne crois pas être meilleure qu’une autre, j’ai seulement eu la chance de beaucoup étudier, d’avoir de nombreux livres à disposition, de pouvoir écouter autour de moi…

      Alors, je sais que ce qui compte n’est pas toujours ce qu’on voit en premier…

      Passe une belle journée, Séverine.
      Merci encore.

  42. Oo° Kri °oO

    Heuuu une republication?:-O
    C’est gentil Quichottine…deux fois mon quichottinier 😉
    Bisous

    • Non, la première fois, je n’en avais pas avisé mes lecteurs et vous n’étiez visibles qu’à travers ma quichottineraie.

      Dans ces cas-là, il y a beaucoup moins de visiteurs sur l’article… ils s’arrêtent avant de cliquer sur l’image.

      Alors, je republie peu à peu, en alternant avec des nouveaux articles, tous ceux qui étaient cachés derrière ce dernier billet avant mon absence.

      Ce n’est pas gentil, c’est normal.

      J’ai aimé recevoir ces quichottinier, j’ai aimé rédiger ces articles, alors, pourquoi ne pas les mettre en première page, comme les autres ?

      Bisous pour toi, Kri. Merci encore pour ce magnifique quichottinier.

  43. bien joli souvenir d’enfance…………… bonne journée, madame

  44. KERFON LE CELTE

    Simple « Kri » du coeur et très joli dessin pour quelqu’un de non initié…

    Bises…

    KLC

  45. Question orthographe, tu t’es bien améliorée en effet; et tu as raison, l’or taugraffe ce n’est pas grave, à condition de se relire ….
    Même si je ne sais pas dessiner, puis-je t’envoyer mon Quichottinier à moi par la fonction contact ? (photo personnelle)

    • Zut ! Je n’avais pas vu ton message et j’ai tant de retard !

      Bien sûr que tu peux me l’envoyer.

      Merci, Glorfindel.

      (euh, c’est grave si je ne me relis pas ce soir, je voudrais achever mon « rattrapage » ?)

  46. Finalement, elle t’a rendu service cette prof, mais la façon de faire!!!!
    Le quichottinier de Kri est vraiment mignon… il est la preuve qu’elle connait bien tes écrits.
    Gros bisous du soir à toi Quichottine 

    • C’était un électrochoc et j’en avais sans doute besoin.

      Kri est merveilleuse.

      Gros bisous de la nuit à toi… même si ce n’est pas la même.

  47. annielamarmotte

    bravo Kri…. de toutes manières je suis fan ….

  48. Contente que tu aies remis le dessin de Kri en ligne, et là, je vais me répéter :elle qui prétend ne pas savoir dessiner, si elle savait que ne nous aurait- elle pas fait ????

  49. jackline

    Il est bien sympathique l’arbre de Kri..et elle dessine pas si mal, en plus, il a l’air tellement bienveillant cet arbre..ça me rappelle la chanson de Brassens « mon arbre »…grosses bises Quichottine, et à bientôt

    • Elle dessine bien. Elle a croqué mon arbre avec beaucoup d’à propos.

      C’est une belle chanson… Merci, Jackline.

  50. Petite Elfe...en...pause

    J’aime beaucoup…
    Tu faisais des fautes d’orthographe… et comment tu as fait pour te corriger… surtout pour ton métier…

    PS-J’ai enlevé la barre sur Regards… et sans payer… Tu connais l’astuce? J’ai lu que tu allais aussi l’enlever…

    • Je crois que l’électrochoc m’a été salutaire…

      Depuis… Regard à disparu…
      Mais tu as bien fait.

      Merci, Petite Elfe.

  51. Petite Elfe...en...pause

    Juste un mot sur la barre… Je ne l’avais plus, ils me l’ont remise…
    Liberté, liberté, oui! mais faut payer…. je sens que je vais aller ailleurs et tout supprmer ici…

  52. Toutes ces créations, toutes ces empreintes sont « toi » Quichottine et cette idée splendide de dessiner ton arbre nous fait lire d’autres mondes et créé l’échange… bise belle amie

    Fais attention à l’indigestion de livres:p Mais non je rigole, on ne peut être ballonné par tant d’écrits et de mots, c’est impossible;-)

    • Un échange merveilleux… mais pour combien de temps ?

      Merci d’être là, Betty.

      Ce sera plutôt une indigestion obéienne…