Le quichottinier de Kerfon

Si je vous dis « chêne » et que j’ajoute « fable »… Vous me citerez tout de suite celle de Jean de La Fontaine… « Le chêne et le roseau » ? C’est tellement évident que j’ai même cherché pour vous une nouvelle illustration…

100207_Grandville_Le-chene-et-le-roseau.jpg

Elle vous plaît ? Moi, je l’ai trouvée assez extraordinaire. Le roseau ploie, sans se briser… et le chêne déraciné va choir, forcément, sur cette pauvre diligence accidentée…

Vous imaginez ? Même au début du dix-neuvième siècle, les accidentés de la route étaient nombreux.

L’orage gronde sur le paysage…
L’orage grondait aussi, ici ?

Non, pas du tout… mais lorsqu’on parle « fable » aujourd’hui, il n’est pas nécessaire de remonter si loin… La preuve en est que cette image, je l’ai trouvée sur un superbe site qui lui est consacré.

Vous connaissiez, vous, « Shanaweb.net » ? Pas moi. J’avais grand tort, parce que c’est un site très bien fait, qui fourmille de renseignements inestimables.

Et, ce qui est important, c’est que mon ami Kerfon y est entré. Signe d’une évidente reconnaissance du travail qu’il accomplit quotidiennement pour nous proposer des fables au goût du jour.

Vous ne me croyez pas ? Regardez bien, c’est sur la page d’accueil, sur la droite, second parmi « les nouveaux fabulistes ».

– C’est pas tout ça ! Tu leur fais encore de la pub, mais…

Ben, c’est normal que je leur fasse de la pub puisqu’ils m’ont prêté une image ! Non ? Vous n’en feriez pas autant ?

– D’accord, c’est de bonne guerre… mais où est le quichottinier de Kerfon ? Il n’est pas chez Shanaweb, si ?

Eh bien non, puisqu’il est ici ! Kerfon me l’a prêté, comme chaque fois que je lui demande un poème… Il a même dit :

Voilà !!!

Aujourd’hui, je me Quichottinise…

Où il y a le chêne il n’y a pas de plaisir…

Autorisation d’un port ex-port accordée…

Réponse de KERFON LE CELTE le 07/02/2010 à 09h17

Ça, ça m’a vraiment fait plaisir ! Si même Kerfon-le-Celte se met à parler quichottin, plus de problème… Le quichottinier à coup sûr entrera dans le Larousse. Je ne sais pas si le Robert en parlera, ou si les hommes et femmes à l’habit vert se pencheront un jour sur le cas de ce quichottinier envahissant, mais, en attendant, c’est un très beau cadeau que celui de Kerfon.

Voilà donc son arbre à lui, tout à fait le bienvenu dans la quichottineraie en ce matin de la Saint Valentin.

Le vieux chêne…

Le chêne séculaire à l’écorce noueuse
Qui nous offrait, jadis, son ombre généreuse
Et cachait en sa chair nos cœurs entrelacés,
Est tombé ce matin : un vent fort l’a couché.
Il a tissé le temps à nous regarder vivre,
Il était le témoin de nos jeunesses ivres,
Il savait tout sur nous, le présent, le passé,
Effeuillé à jamais, son livre est refermé.

Je me souviens encor du jour où j’avais dit
Que notre amour précoce était plus fort que lui,
Je n’aurais pas pensé qu’un caprice de vent
Puisse rompre le cou de cet arbre géant.
Dans un boucan d’enfer, sans le souci du deuil,
Des croquants sont venus saucissonner l’aïeul ;
La ligneuse matière ornée de nos prénoms
Finira, cet hiver, en fumées de saison.

Éole et Jupiter, soufflent sur nos histoires,
Ils bousculent le temps, font chavirer l’espoir,
Ils détruisent, amers, les êtres les plus forts,
Prenons garde, nous deux, ils souffleront encore !
Lorsque le temps aura calmé les éléments,
Que le lit du défunt sera laissé béant,
Je viendrai, pour nous deux, prier un long moment
Et, animé d’un vœu, je planterai un gland…

KERFON LE CELTE
7 février 2010

Merci, Kerfon, pour ce chêne-témoin de nos vies.
Si tu replantes l’arbre mort, qui sait ? L’Amour pourrait au temps survivre…

96 réponses à “Le quichottinier de Kerfon

  1. et le gland deviendra grand
    besos
    tilk

    • Certains réussissent à germer et ensuite, à faire qu’un arbre immense se développe.

      Qui sait ?

      Bises à toi, Tilk.

  2. Très joli poème !! Le chêne, même déraciné doit sentir ses racines frétillaient !!

    A propos as tu toujours tous tes arbres ???

    Bises et passez une belle St Valentin !! Bises de nous deux;

    • Sourire… Je les ai tous, mais je crois qu’un nouveau a poussé, chez toi !

      Il est splendide !

      Merci infiniment pour ton conte et ces rats voleurs…

      J’espère que tu auras passé une belle fête des amoureux toi aussi. Bises affectueuses pour vous deux.

  3. Très beau ces vers de Kerfon. J’aime beaucoup. Bises

  4. Prière pour un arbre défunt. Je lui ai dit, là-bas, ce que j’en pensais. Il a effectivement toutes raisons d’être aujourd’hui !

  5. bonjour, comme j’aime bien, moi aussi, écrire des rimes, aujourd’hui, un poème spécial pour ce jour des amoureux et mardi , comme devenu de tradition chez moi, un autre texte; bonne journée .

    • Tu fais ta pub ?

      Je crois que j’aurais aimé que tu parles du poème de Kerfon.

      Je t’ai rendu ta visite, mais c’est la dernière fois que je le fais sur un post qui ne commente rien.

  6. Tout simplement génial
    Un tout gros bisou et une bonne fête de saint Valentin à tous mes blogopotes
    Amitiés, Flo

  7. tuyau très intéressant et belle illustration merci.

  8. C’est un beau poème mais ça n’est pas une fable.

    • J’ai essayé d’aller chez toi, mais ça a fait planter mon navigateur.

      Je vais le retenter tout à l’heure.

      Il y a de nombreuses acceptions pour le mot « fable »… Alors, oui, dans la mesure où ce n’est pas un mensonge, pas une histoire contenant une morale…

      Quoique, si la morale était « Aimez très fort, votre amour survivra à la mort » ?

      Il y a des fables chez Kerfon, et il y a de très beaux poèmes qui n’ont rien à voir avec Esope ou La Fontaine. Tu as tout à fait raison.

  9. Chez Shanaweb il y a aussi un lien avec un site grec qui « mesure la tepérature de notre amour » tout un programme qui tombe bien en ce jour de St Valentin …
    Quant à Kerfon il sera peut-être dans le Larousse mais il sera sûrement dans le dictionnaires des citations et dans une anthologie de la poésie en Quichottnie !

    • Sourire… Je n’ai pas testé…

      Mais, pour Kerfon, cela ne m’étonnerait pas du tout !

      Je vais d’ailleurs y penser sérieusement.

  10. je trouve cette illustration très forte, sans doute parce que l’arbre est personnifié.

    • J’ai beaucoup aimé… Je crois qu’il me fallait aussi ce quichottinier qui ne savait pas qu’il en était un…

  11. L’illustation est génial, je suis allée chez Kerfon, j’aime beaucoup ce qu’il fait merci de me l’avoir fait connaître. Bon dimanche de la St- Valentin.

  12. alors là, j’en reste bouche bée… les branches m’en tombent…
    chapeau (de saint valentin) bas…
    et l’illustration de JJGrandville est excellente, un fameux caricaturiste d’ailleurs…
    Jean Ignace Isidore Gérard de son vrai nom, on comprend le pseudo!
    un sacré bosseur…

    gros bisou de saint valentin à toi
    profite bien du soleil

    • Des caricatures splendides !
      Je l’ai découvert en cherchant une image… et j’ai été émerveillée.

      Gros bisous à toi aussi… Merci.
      (Je n’ai pas vraiment profité du soleil, je me suis occupée d’autres choses, peut-être plus urgentes, mais c’était un bon dimanche… J’espère que pour toi aussi.)

  13. Voilà donc un art d' »enchaîner » les choses avec une plume de roseau !
    Le tout est fort plaisant et fort intéressant … 
    Merci pour ce moment passé sur cette feuille !  

  14. Puisque c’est sa fête aujourd’hui, je vais dire à mon aimée que je suis ici…
    Elle n’a pas voulu m’accompagner…
    Elle préfère rester près de la cheminée à voir brûler le chêne…

    Bonne journée et merci à toutes et à tous de vos trop élogieux commentaires…

    KERFON LE CELTE

  15. Un poème à vous saucissonner les branches et à faire plier le roseau. Bravo Kerfon et Merci à toi Quichottine.

  16. Voilà un autre beau spécimen du quichottinier, il est humanisé celui-ci, c’est vraiment bien fait, un grand bravo à Kerfon pour cette illustration.
    Bises Quichottine 

    • C’est un quichottinier en mots…

      Mais l’illustration est superbe, c’est vrai, même si elle n’est pas de Kerfon.

      Bises à toi, Santounette. Merci.

  17. Un très beau poême de Kerfon que tu as su mettre en avant, bravo à tous deux !
    Bises Quichottine et une bonne soirée :-))

  18. Nous sommes restés entre nous, il ne faut pas le dire !!!! Rires !! biosus x 2

  19. Il y a en effet beaucoup de renseignements sur « shanaweb.net »; je ne connaissais pas tous ces fabulistes!!
    Le chêne et le roseau :je l’ai appris au collège.
    Le poème de Kerbon est magnifique! J’adore !
     bisous

    • Si ça peut te rassurer, je ne les connaissais pas tous non plus.

      C’est une vraie mine !

      Merci, Fanfan. Bisous à toi aussi.

  20. Bravo pour tes recherches au sujet de la « barre » (dont je ne m’étais même pas souciée…), et bravo encore pour cet article dont j’adore la gravure ! Tu as vraiment fait une trouvaille. « Le chêne et le roseau » est une de mes fables préférées, avec « le lièvre et les grenouilles », car j’y trouve respectivement mon portrait végétal et mon portrait animal : je suis un roseau et je suis un lièvre……………….

    • Ma page de modification possible n’aura pas servi longtemps.

      OB a trouvé la parade et la barre est revenue. Dont acte.

      Roseau et lièvre… J’aime bien ce mélange.
      Merci pour cette visite, Valentine.

  21. coucou Quichottine
    tu sais quand j’ai vu le chêne, j’ai vu un indien qui tombait, les bras écartaient et les jambes croisées
    j’arrive même à voir sa coiffe avec ses plumes
    Oups tu crois que je dois m’inquiéter, ma vue me joue t-elle des tours (lol)

    Je te fais de gros bisous

    • C’est un peu aussi ma première réaction, d’autant que j’avais vu cette image en tout petit sur les recherches Google.

      Alors, ne t’inquiète pas… ou alors nous prendrons toutes les deux rendez-vous chez l’ophtalmo.

      Gros bisous à toi aussi. Merci.

  22. L’image est magnifique, mais je n’aime pas la fable: cette incitation à courber l’échine est sans panache. Merci Quichottine.

    • C’est étrange… je ne l’ai pas ressentie comme une telle incitation…

      Juste un moment de mélancolie de la part de quelqu’un qui a perdu celle qu’il aimait.

      Merci à vous, Gérard.

  23. Magnifique !

  24. très beau texte de Kerfon le celte (mais comme à son habitude !!), chêne synonyme de force et de romantisme, bizzzzz

  25. Ce quichottinier est beau certes, mais en même temps triste et lugubre… Mais c’est mon ressenti ! J’imagine qu’en cette fin d’un long hiver plutôt sombre et rigoureux, j’ai envie de plus de lumière, de gaieté…   🙂

  26. je pars en visite………….. bises, Dame

  27. Les fables de Jean de la Fontaine…
    Intemporelles. =)


    En effet, le texte de Kerfon était le bienvenu en cette date qui se dit être celle des amoureux…
    Personnellement, ce jour est, pour nous, un jour comme un autre car si les sentiments doivent être, c’est sur le temps et non de manière ponctuelle.


    A bientôt Quichottine…

    • J’ai aimé ce texte, beaucoup…

      Et, tu as raison, l’amour n’a pas jour, c’est tout le temps ou jamais.

      À très bientôt, mon aminaute.

  28. Dommage que je ne vois pas l’image .. mais je me suis régalée à lire le poème de Kerfon le poète.
    mille baisers
    le matelot de la terre ferme

  29. J’aime ces mots de Kerfon, où se mêlent tristesse (la mort d’un arbre aussi fort…) et l’humour (on le saucissonne!) et le côté sentimental (les coeurs entrelacés)…il est doué le jeune homme !!
    Mais je n’aime pas l’illustration qui me fait froid dans le dos, brrr…elle est si noire…même si j’avoue que la caricature est très réussie…cet arbre-homme qui tombe à la renverse et qui meurt…
    Plein de gros bisous ma Quichottine….repose-toi bien !

    • Il est extrêment doué…

      L’illustration est très dure, mais j’ai eu envie de la montrer… il est tellement humain, ce chêne !

      Plein de gros bisous à toi aussi, ma Nicky. Merci !

  30. est ce que tu sais que la nuit c’est fait pour dormir tu écris a pas d heure toi
    bon dimanche et grosses bises

    • Bien sûr… et, d’ailleurs, cette nuit, je me suis couchée avant minuit, c’est dire !

      Même si je programme mes articles à 0h, je ne suis pas toujours levée plus tard, heureusement pour moi.

      J’espère que tu auras passé un beau dimanche.
      Grosses bises à toi.

  31. Ouh! là! symbolique?

  32. canelle56

    oh je crois que ce sera mon préféré j ‘adore ces dessins , je suis même une grande admiratrice de ce style.. et bien sur notre ami Kerfon avec son extraordinaire talent n’a pu que faire bien…gros bisous Quichottine

    • Je sais que Kerfon a fait encore mieux… Il est vraiment doué pour partager les émotions.

      Pour les quichottiniers, il y en a d’autres qui pourraient te plaire dans mes tiroirs…

      Gros bisous à toi.

  33. Bravo à Kerfon, et mercià toi pour cette mise en ligne
    Bisous ma Quich’ et bonne saint-Valentin à vous deux
    mille big bisous

  34. PS :
    OB bégaye en ce moment

    • Et pas rien qu’un peu… J’ai reçu certains des avis de parution d’articles jusqu’à 4 fois… J’espère que ce sera réglé bientôt.

  35. patdelapointe

    j’espère que tu plantes tout au fur et à mesure, sinon quel boulot!

    • J’en ai encore quelques uns à planter… mais, ensuite, je vais passer à autre chose.

      Il n’y a pas que des arbres en Quichottinie.

  36. magnifique ce poème très hugolien, en fait.
    Et le chêne, comme le roseau connaît aussi sa fin.

    Jet ’embrasse très fort ma Quichott’.

  37. C’est bien du Kerfon, ça !
    A peine le chêne abattu,
    Même pas brûlé en ses bois tordus,
    Que ce Valentin met son gland, là !
    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

  38. Magnifique cette présentation !

    Coucou du jour sous un beau soleil chez nous ! Bises Quichottine

  39. j’adore les fables de la fontaine ! . trés belle illustration que je ne connaissais pas et un superbe texte . je voulais te souhaiter une exellente st valentin !à bientot

  40. Avec le chêne, les bois, et ce quichottinier, Kerfon n’est pas en panne d’essences …  😉

  41. Séverine

    Ah, le voici, le chêne de Kerfon !!! Magnifique poème, vraiment…
    Tu as vraiment une quichottineraie aussi belle que variée, Quichottine.
    J’espère que tu as passé un bon dimanche, et te souhaite par avance une belle semaine ! Bises

  42. j’adore !
    j’ai écris, moi aussi, un petit texte qui commence comme ça :

    Je me promène, j’approche……..

    Je peux enfin toucher mon chêne père, feuillu bien que dépourvu à la cime, trappu. Il veille sur la forêt. Je me sens bien, assise sur sa plus grosse racine et je prends un malin plaisir à m’amuser avec l’écureuil qui joue des cymbales. Je reste là des heures entières et j’entends mon chêne murmurer tout doucement, du haut de sa vigueur «  tiens, garde l’écureuil roux, c’est ton cadeau ».

    voir là : http://www.grisy.net/article-contact-42822452.html

    Le chêne est un ami !
    bonne soirée
    arielle

    • Merci, Arielle…

      Je crois t’avoir déjà croisée chez des aminautes communs.

      Je suis contente que tu aies déposé tes mots ici.

      Bonne soirée à toi.

  43. l’espoir est là, même si le texte nous rappelle le côté éphémère du vivant. Bises  VITA
    Je serai absente tte la semaine prochaine. A bientôt   

    • J’espère que ton absence est due à des vacances…

      Si tel est le cas, j’espère qu’elles seront à ta convenance.

      Merci, Vita, pour ta présence aujourd’hui.

  44. c’est trop Quichottine, je n’arrive plus à suivre et que dire après un tel poème sinon aller se cacher au plus profond des noeuds d’un chêne solitaire? bises et bonne soirée

    • Toi… Tu as dû recevoir ce billet en quatre exemplaires…

      Je suis navrée… OB Bugue dans les avis de parution.

      Mais tu n’as pas à te cacher, pas du tout
      Vous êtes si différents, Kerfon et toi !

      Tu es mon troubadour… Surtout ne t’enfouis pas dans un nœud, fusse celui d’un chêne.

      Ton arbre, je l’ai suivi, longtemps, très longtemps chez toi… Tu te souviens ?
      C’est irremplaçable.

      Passe une belle soirée, Azalaïs. Je t’embrasse fort.

  45. Merci pour le site « shanaweb » qui est à présent dans mes signets.

    J’aime beaucoup le quichottinier de Kerfon..

    Tu vas avoir la plus belle forêt qu’on ait jamais vue de mémoire de lutins…

    Gros bisous à toi ma Quichottine 

    • Merci à Kerfon qui me l’a fait connaître.

      C’est effectivement une très belle forêt.

      Merci, Renard, de t’y être promenée.

  46. Enfin une fable où la morale est bien plus légère ( et optimiste) que chez notre cher La Fontaine.

  47. Brigitte L.

    Très original!

  48. Hélène, le-calame-et-la-plume.

    Je trouve l’illustration du chêne et du roseau vaguement inquiétante, Quichottine?
    Et le Poème de Kerfon, magnifique, et terrible…
    C’est merveilleux, ta manière d’accueillir tes amis chez toi!

    Quant-à la barre d’OB… Grrrrrr…
    Hélène

    • Effectivement… ton ressenti ressemble au mien.

      Pour la barre OB, c’est désormais possible « légalement ». Je t’ai donné le mode d’emploi.

      Merci, Hélène. Ta visite me touche beaucoup.