Le quichottinier de Davy

Je voulais faire une « récréation », vous éloigner un peu de ma quichottineraie, pour ne pas vous lasser, pour ne pas risquer de vous voir déserter à jamais cette Quichottinie où la bibliothécaire ne fait plus rien d’autre que de planter des arbres qu’elle n’a même pas dessinés… Mais…

– Mais ?…

Mais voilà, en rangeant ceux qu’il vous restait à découvrir, je suis tombée…

– Tombée ? Tu ne t’es pas fait mal au moins, parce qu’avec un bras en moins, déjà, tu lambinais…

Je lambinais ? Non, pas du tout, je faisais ce que je pouvais ! Et même parfois davantage.

– Davantage ? À d’autres ! Tu fais seulement semblant. Tu rêves, tu souris, mais tu ne fais rien du tout ! La preuve ! Il y en a qui n’ont pas encore reçu de réponses à leurs commentaires, il y en a qui sont tristes de ne plus te voir sur leur blog !

Pourquoi ? Ils ne savent pas que je vais revenir ?

– Non. Tu as répondu aux commentaires d’hier et d’aujourd’hui, à tous… Mais ceux d’avant, comment veux-tu qu’ils sachent qu’il t’en reste encore dans tes tiroirs et que tu y répondras un à un… Tu le leur as dit, à chacun, personnellement ? Tu crois qu’ils s’amusent à lire tes réponses aux commentaires des autres? Ils n’ont pas que ça à faire !

Je sais bien… Mais ils devraient commencer à me connaître… Ce n’est pas la première fois que je m’absente, pas la première fois que je trouve des messages en si grand nombre que je ne peux pas répondre à tous en même temps. Je n’ai pas tous les bras de Shiva, toutes les têtes de l’Hydre de Lerne… Je le voudrais bien pourtant, de temps en temps…

– Déjà, si tu avais plusieurs têtes, tu oublierais moins ce que tu dois faire…

Peut-être… peut-être pas. Elles passeraient sans doute la moitié de leur temps à décider de qui est la plus sensée, la plus forte, la moins rêveuse… pour pouvoir prendre son avis lorsqu’il y a un problème… Et l’autre moitié…

– L’autre moitié ?

Elles la passeraient devant la glace, à se coiffer, parce qu’avec plein de têtes, il est hors de question de sortir mal coiffée, ça attirerait l’attention !

– Quichottine devant la glace ! Là, tu nous sidères ! Le miroir de la bibliothèque servait si peu qu’il a fallu le ranger !

C’est vrai… Mais bon, je n’avais pas encore plusieurs têtes… ni plusieurs bras.

– Et alors ? Ça fait quoi d’avoir plusieurs bras ?

Je ne sais pas… Il faudrait demander au quichottiniers… Certains savent bien s’en servir. Vous vous souvenez du quichottinier de MC-L’escargot ? Il lisait en tenant son livre à deux mains et il écrivait avec une troisième… Une troisième main, ce serait chouette !

– Et celui de Sogo… Tu ne penses pas qu’il en avait plein aussi ? Bien davantage !

C’est moins flagrant… mais c’est vrai, je peux l’imaginer. Des mains pour s’occuper des livres mûrs, les emballer et les offrir aux passants, d’autres pour veiller à mettre dans les tiroirs les livres pas encore tout à fait prêts… Et certainement une autre pour faire de petites caresses à Quichottine, pour la réveiller quand il est l’heure de quitter la quichottineraie.

– C’est ça ! Ils sont bons les chatouillis du quichottinier ? C’est pour ça que tu vas sous cet arbre pour faire la sieste ?

Ben non… Ce n’est pas pour ça… mais c’est vrai que ce quichottinier me réveille gentiment si je m’endors sur un livre… ou si je suis tellement dans ma lecture que je ne vois ni n’entends plus rien autour de moi. Alors, oui, il me faudrait sans doute plusieurs bras pour tout faire… Comme le quichottinier de Davy.

– Davy ? Davy Durand ? Celui qui t’a offert des tableaux pour ton Don Quichotte ?

Celui-là même ! L’un des plus jeunes parmi les pros du dessin qui fréquentent la Quichottinie. Enfin, je le suppose…Je n’ai pas demandé leur âge aux autres. Mais, Davy, vous savez qu’il tient son blog depuis déjà quelque temps, tranquillement, tout en préparant des projets de dessins animés.

Cela ne l’a pas empêché de penser à moi et de m’envoyer, le dimanche où je n’étais pas là, un cadeau…

– Par la poste ?

Mais non ! Vous savez bien que la poste ne fonctionne pas le dimanche ! Je l’ai trouvé dans ma boîte à courriels en rentrant.

– Abrège ! On peut le voir quand même, ce cadeau du dimanche ?

Bien sûr !

Le voilà !

100124_Davy_Durand_Quichottinier.jpg

C’est un arbre souriant, un arbre qui a la possibilité d’écrire, de peindre, de dessiner… Les feuilles volent jusqu’à lui, il les remplit, les relie, les envoie ensuite à qui veut… Vous avez vu le crayon au bas de son tronc, posé négligemment sur son ombre ? Vous avez vu sa plume, vous avez vu tout ce dont il dispose. Et même si l’encre gicle du flacon, ce n’est pas grave du tout, puisque rien ne se perd, tout se transforme, et là, chaque goutte devient signe…

– Un cygne… comme ceux qui passent majestueux dans l’eau ? Ceux que Kinou nous montrait pendant sa promenade au bord de l’eau ?

Non, pas ces cygnes-là, un signe graphique, une lettre, une virgule, un point… quelque chose qu’il puisse utiliser sur une page ! Et, là, ce n’est pas moi qui dérive, qui dévie, qui digresse… C’est vous !

Moi, je voulais seulement vous montrer ce quichottinier qui ne demandait qu’une place dans ma quichottineraie.

Alors, voilà… Il y sera en bonne place, comme je le voulais.
Merci, Davy !

100 réponses à “Le quichottinier de Davy

  1. Mais non Quichottine, jamais personne ne se lassera de la Quichottinie et de la bibliothécaire!! JAMAIS, je te l’assure, ne t’inquiète pas!

    J’adore cette petite voix qui te répond, qui te remet à ta place! Rires!!
    Ta petite voix intérieure en quelque sorte, qui se fait l’echo de ce que POURRAIT penser tes lecteurs! Tu me fais sourire ma Quichottine 🙂
    Je t’imagine si bien faisant les questions et réponses toute seule devant ta glace de la bibliothèque!! Ha, tiens, j’en ris toute seule devant le clavier!!

    Bonne nuit ma chère Quichottine, gentille conteuse!

    • Euh… C’est tout gentil, vraiment, mais pas tout à fait exact.

      Lorsque j’étais plus jeune, on me disait, et répétait pour que ça finisse par me rentrer dans la tête, qu’il ne faut jamais dire jamais.

      Cependant, j’avoue que tes mots me font plaisir.

      Je suis heureuse d’avoir pu te faire rire, c’était le but.
      Gros bisous ma Nicky ! Passe une belle fin de semaine.

  2. Rooooo avec tout mon bavardage, j’en ai oublié de féliciter Davy pour son arbre magique!! Qu’est ce qu’il va se sentir bien dans la quichottineraie, celui-là aussi!!

    • J’espère qu’il sera venu lire aussi ici, malgré tout le boulot qu’il doit avoir en ce moment…

      C’est un super encouragement à continuer.

      Merci, Nickyza.

  3. encore un bel arbre qui ajoute son unicité en ta quichotteraie, un endroit où les arbres ont une âme …

  4. Je suis embêté avec mon blog, et ma mécano est à Montréal. Je viens de lui envoyer les données pour entrer dedans, elle dit que c’est un plugin qui fait des siennes. Alors je te mets le copié-collé que voici

    PS: ne mets pas de commentaires sur mon blog, je ne peux pas y entrer, même pas pour valider où commenter !! je préviendrai quand ce sera réparé. Heureusement que j’ai bloglines pour venir vous visiter !!

    Bises de nous deux !

    • Merci de m’avoir informée. J’ai donc évité de me rendre chez toi hier… mais là, tout va bien, et je suis contente d’avoir pu te dire bonsoir.

      Bises affectueuses à vous deux.

  5. Davy dessine très bien j’aime ce quichottinier qui s’effeuille qui me fait penser à la fleur de pissenlit du Larousse….. C’est un de mes préférés. Bises

    • Tu as raison, c’est vrai… je n’avais pas pensé à la dent de lion…

      Merci, Martine. Davy a beaucoup de talent.

      Bises à toi.

  6. Alors là, ce doit être un des plus original !!! On peut tout lui faire dire à c’t’arbre-là …
    Bonne fin de semaine ! BisouXXX

  7. Oh! non! là tu te fais du mal, tu te parles mal…
    Ici tout le monde sait le respect que tu as pour chacun de nous et que tes retards tu les rattrapes avec tes mots douceur…
    Encore un beau Quichottinier. Quand tout cela fleurira au printemps imagine le bonheur de se balader à l’ombre de leurs feuillage.
    Ce matin, après grand nettoyage, Pc semble apaisé…Pourvu que ça dure!
    Dame Sophie t’embrasse.

    • Merci, Sophie. Je sais que je fais ce que je peux. Il me serait impossible d’en faire plus, alors, autant se faire une raison…

      J’imagine tout à fait… et j’ai hâte de voir ce que toi aussi tu pourras contempler chez toi, dans ton jardin refleuri.

      Tu as reperdu ton PC depuis … alors, j’espère que tout rentrera dans l’ordre bientôt. En attendant, prends soin de toi et profite des vacances de tes petits-enfants.

      Je t’embrasse fort.

  8. je ne me lasse pas des quichottiniers, ils ont chacun leur propre histoire et en plantant chaque jour, tu donnes naissance à une merveilleuse forêt, bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

  9. une première cchenile est tombée !

  10. Il est beau celui de Dan, mais dis moi Quichottine, il n’a pas tâché tes livres au moins? Car je vois de l’encre qui s’échappe…
    Gros bisous, Flo

  11. C’est un arbre à livres ouverts qui puisent leurs histoires à l’encre des racines de ses mots.
    Original
    Bises

    • C’est tout à fait ça…

      Ce doit être pour ça que j’ai aimé. Il est comme les autres, unique.

      Bises à toi, Bruno.
      (je n’oublie pas que tu dois entrer aussi dans ma quichottineraie)

  12. Bravo Quichottine d’être toujours aussi assidue sur les blogs !!!!
    Bises et bon WE!!!!! en Quichottinie!

  13. Bonjour Quichottine

    Que de jolis quichottiniers chez toi, un vrai régal de voir tous ces talents !

    Ton texte récréatif est très amusant, il permet de te connaître un peu plus et

    d’avoir un autre aspect de ta personnalité

    Très bon week-end à toi, bises, Lyly 

  14. Il est très sympathique cet arbre ! C’est une véritable forêt que tu as à présent !
    Tu n’as pas plusieurs mains mais  si tu vas lire  sous un arbre différent selon tes humeur, chacun te réveillera à sa manière!
    Non, tu ne nous fatigues pas avec tous ces quichottiniers, car le texte (dialogue ) que tu écris autour, à chaque fois  est un petit conte à lui tout seul !
    Pour les coms , ne te fais pas de soucis; à chaque jour suffit sa peine!
    je t’embrasse

    • Sourire… C’est vrai qu’ensuite on pourrait imaginer tous les réveils possibles…

      Mais j’espère que nul ne pensera à me faire tomber une encyclopédie sur le nez !

      Merci, Fanfan. Tu es adorable.  

  15. Magnifique le quichottinier -dominical -de- Davy -qui -s’envoie- par -courriel …

  16. Les feuilles du quichottinier étant très particulières, comme chacun peut en juger, Augier est en train d’étudier les plans d’un gigantesque composteur pour l’automne prochain en Quichottinie : on y entreposera tout ce qui sera bon à ramasser, on laissera fermenter, infuser… Il en découlera un bouillon de Culture tonique et vivifiant, et un terreau propice à la germination d’écrits en tous genres. Il n’a pas encore osé en parler à la Dame, mais les lutins sont dans le secret…

    • Ce serait magnifique !

      J’adore l’idée de ce composteur… Merci infiniment, Galet.
      Augier est un merveilleux compagnon !

  17. Quichottine commencerait-elle à douter d’elle ? De ses mots et partages ?
    Le doute est permis… Nous lui autorisons… Mais de là, à penser que nous nous lasserions de ces beaux et plaisants partages… Non ! Quichottine nous te suivons, tentons de le faire pour le mieux lorsque même le temps nous manque…
    Nous ne nous lassons pas des quichottiniers qui nous sont présentés ; comme nous ne nous lassions pas des histoires de lutins et fées qui nous étaient contées.
    Voyons Quichottine ! TU dois maintenant savoir que ces blogopotes, copinautes et aminautes te suivront dans tes moments de nostalgie, de joie ; de tes partages merveilleux et sérieux.
    Que Quichottine n’est crainte ! Et qu’elle se contente de ses deux bras et unique tête ! Pas besoin des bras de Shiva ni des têtes de l’hydre… Quichottine nous suffit telle qu’elle est ; romantique, généreuse, conteuse, rêveuse…
    Ainsi, la Quichottineraie faisant partie de la Quichottinie et alors de Quichottine, est loin de lasser les visiteurs, quichottiniens.

    Et nous l’apprécions ce quichottinier artistique qu’est celui de Davy ! 🙂

     

    • Merci, AneverBeen. Ta présence est chaleureuse et amicale, elle me fait grand plaisir.

      Je sais avoir des Quichottiniens fidèles et dévoués, qui me suivent quels que soient mes délires… et cela me touche beaucoup.

      Je suis heureuse que tu en fasses partie.

  18. Tu m’avais dit que la collection de quichottiniers n’était pas terminée… effectivement. Et celui-ci me plaît beaucoup. Il est enjoué et rieur. Heureusement que ce n’est pas un concours, il serait difficile de les départager.
    Belle soirée. BISOUS.

    • C’est vrai… elle est loin de l’être.

      Je ne pourrais pas vous demander de choisir, car comment déléguer ce que l’on ne peut pas faire soi-même ?

      Belle soirée à toi, et grand merci, Marité, pour le rire que j’ai eu ce soir chez toi.

  19. Sûrement un croisement entre un philosophe « immortel » et une bibliothécaire Indoue

    bonne soirée

  20. Là je viens juste de découvrir un nouveau quichottinier déguisé. Déguisé en quoi?… ah! pour le savoir il faut simplement suivre ce lien:

    http://cryfil.over-blog.net/article-sur-les-allees-leon-gambetta-43995249.html

    • Je remets le lien ici pour qu’on puisse le suivre facilement. Tu as raison, Alphomega, c’est un quichottinier magnifique !

      Tu es un super agent de liaison de la Quichottinie. Toujours à l’affût pour voir ce que je n’aurais pas vu sans toi !
      Merci !

  21. C’est une explosion de volumes ce quichottinier!  Avec tout ça on n’aura plus de raison de ne pas savoir quoi lire. Bonne fin de semaine.

  22. nous lasser ???? mais non et quelle idée de penser cela
    Oh je te comprends, pas évident de répondre aux coms, mais c’est pareil, il ne faut pas s’inquiéter, ne dit-on pas, vaut mieux tard que jamais
    Quelque soit le signe, il a une très grande importante, regarde, une phrase, sans virgule sans poctuation, elle n’ a aucun sens

    Encore un très bel quichottinier, et qui plus est, il sourit, wouah c’est génial

    Je te souhaite un bon week-end, et oui je suis comme toi, je n’ ai que 2 bras, 2 jambes et 1 tête, alors, je fais à mon rythme, et tu imagines je suis en vacances en même qu’Océane alors, on va en profiter un maximum

    bisousssssssssssssssssssssssssss

    • Alors, ce sera tard, aujourd’hui… mais j’ai presque fini de me mettre à jour.

      Demain, peut-être…

      J’espère que tu auras bien profité de ton weekend.
      Je t’embrasse fort.

      Merci pour tes mots.

  23. j’adore tes dialogues avec toi- même! j’ai l’impression de te voir pour de vrai parler à haute voix à quelqu’un d’invisible, tu sais comme on dit « elle parle toute seule » à chaque fois ça me fais rire parceque je fais exactement pareil mais j’ai toujours l’excuse de dire je parle aux chiens…
    je t’embrasse quichottine

    • Je n’ai pas d’animal de compagnie… alors, j’essaie de ne pas trop parler toute seule.

      Merci, Saadou.

      Je t’embrasse fort.

  24. Bonjour, agréable week-end d’hiver à toi!Pascal.

  25. Bonjour à tous les pince-oreilles qui se nourrissent de littérature papier vélin ou pur-chiffon sur les rayons de soleil de la bibliothèque forestière. Je viens d’admirer le dessin de Davy et son interprétation par la Fée Quichottine. Cet arbre unique en son genre qui reçoit des quatre points cardinaux des missives et leur répond à tout vent, a sans doute un coeur qui n’est pas de bois. Ce matin j’ai reçu d’un ami une mauvaise nouvelle sur sa santé. Alors j’ai pensé à ces feuilles d’arbres aux couleurs vertes si vives au printemps et qui lentement à l’automne jaunissent, certaines trop précocement, quand la sève ne les nourrit plus et pour finir rouillées tombent inexorablement. J’ai cherché les mots mensongers de circonstance pour le soutenir, mais aucune force au monde ne peux arrêter le cycle de la vie. Aux feuilles mortes toujours succèdent  des pousses vivaces qui les remplacent. Ainsi nous passons le bâton du relais à nos enfants, l’essentiel  étant de laisser derrière nous une étagère bien fournie de nos souvenirs pour ne pas rompre les anneaux de la chaîne entre le passé et le présent. Hier à la tv, un vieillard encore bien d’aplomb sur ses jambes, se plaignait de ne  laisser aucun oeuvre tangible derrière lui, ni livre, ni tableau, ni château ! Alors son fils, immédiatement déclara, mais père, c’est ta vie exemplaire qui est pour nous un trésor. Cette réponse qui résonne un peu artificielle était pourtant sincère et émouvante. Pour en revenir aux Quichottiniers, ces arbres imaginaires indispensables qui nous tendent leurs branches pour nous aider à nous relever, ou qui plongent leurs racines dans le ciel à la manière de Chagall, ils sont tous les reflets de notre vie et les témoins fidèles de nos rêves.

    • Je suis navrée pour votre ami… mais c’est vrai que nul ne peut échapper au cycle de la vie et du temps qui passe.

      Ici, nous avons le droit de rêver, de nous donner la longévité de tous ces arbres, d’écouter leur sagesse.

      Mais, c’est vrai, les arbres peuvent revivre au printemps, ceux d’entre nous qui disparaissent ne vivent que dans la mémoire de leurs enfants… Laissons-leur de bons souvenirs.

  26. Quelle variété d’essences dans ce  » conservatoire  » d’arbres !
    La quichottineraie n’est pas un musée, mais un espace vivant où naissent et vivent ces arbres singuliers.
    Je ne m’en lasse pas …
    Bisous, Quichottine, à bientôt.

  27. mistigris

    Mais non quichottine j’adore venir chez toi, je n’ai pas de blog, mais je passe

    tellement de temps à te lire et les comms de tous, bravo à toi surtout ne change rien on est trop contents de venir chez toi. MIAOUUUUUUUU!!!!!!!!!!

  28. C’est un de mes pmréférés. Je le trouve très inventif… Bonne soirée à toi !

  29. Ils sont tous si différentes les uns des autres ces arbres que c’est à chaque fois une nouvelle surprise. Bon dimanche Quichottine.

    • C’est ce que je ressens à chaque fois que j’en trouve un autre…

      Merci, Pivoine. J’espère que tu auras passé aussi un bon dimanche.

  30.  Un Bonsoir  rapide à Dany et sa création. Comme les artistes   privés de mains, cet arbre écrit avec ses pieds et peint avec sa langue. Qu’il conserve longtemps son don pour l’imaginaire, cadeau qui s’éteint souvent avec l’âge adulte.

     

    Bises du grillon

    • Davy a beaucoup d’imagination… et, tu as raison, j’espère qu’il conservera longtemps ce don.

      Bises à toi, Grillon. Merci.

  31. este quijotinero es maravilloso esta muy bien hecho
    a mi me encanta….es una verdadera obra de arte
    besos
    tilk

    • Comme tu le dis si bien, une véritable œuvre d’art. Je suis ravie qu’elle te plaise.

      Davy a beaucoup de talent et j’ai confiance en lui pour progresser encore dans les techniques.

      Bises à toi, Tilk.

  32. Quelle pêche il a celui-la, il lit, écrit, réfléchit, marche aussi, rêve sans doute.
    Un agité de la branche, absolument vivant.

    Bisous tendres pour ton dimanche.

    • J’aime bien, moi, cette expression à toi : « un agité de la branche »…

      Il est vivant, ça, c’est certain.
      … Davy est né en 1984… Tout pour avoir de l’imagination !

      Bisous tendre pour ta semaine à toi, ma Polly.

  33. une giclée d’encre pour un arbre souriant, ah celui-là, fallait pas le manquer… 🙂

  34. Un arbre plein de vie,  qui sème ses idées au vent… pour qu’elles puissent pousser un peu plus loin…

    • J’adore la façon dont tu te promènes dans les allées de la quichottineraie en redonnant à chacun son signe particulier.

      Merci, Jim.

  35. Je suis plus ravie encore si ma simple présence, même si virtuelle, puisse apporter à Quichottine.

  36. Lui, je l’avais croisé chez son auteur… Et je le trouve particulièrement génial ! J’adore son graphisme épuré, très BD, mais aussi très vivant et plein de mouvement….

    P.S. Mon avis perso quant à avoir plusieurs tête : je ne suis pas sûre que ce soit une très bonne idée. Par exemple quand on perd la tête (tout est dans une seule), on en n’a qu’une à retrouver, mais si tu as en plusieurs, bonjour les dégâts (comme tout est alors réparti dans toutes nos têtes tout s’emmêle) et s’est encore plus dur de les retrouver… heu, laisse tomber… Je ne suis pas sûre d’avoir été très claire… Peut-être que j’ai un peu perdu la tête !

    • J’aime beaucoup Davy.

      Plusieurs têtes, ce n’est pas une bonne idée… mais bon, parfois, ce ne serait pas si mal… Surtout si tu en perds une, pour quelque raison que ce soit.

      Bisous du mercredi, Sogo.

  37. Je reviens vers toi, lentement

    Je t’embrasse

    • Si je t’avais répondu tout de suite « prends ton temps »… aurais-tu passé autant de temps sur mes pages ce jour-là ?

      Merci pour tout, Lmvie.

  38. olala, que de messages, dis donc ! … je n’avais pas vu !

    merci et un petit coucou au milieu de la forêt !

  39. J’aime beaucoup le quichottinier de Davy, il est super et original
    Tu m’as fait rire en parlant de tête ou de bras supplémentaires, d’autant qu’aujourd’hui, je devais soigner mon chien, donc avec une main, je le tenais, avec la deuxième, j’ouvrais sa gueule, mais je n’ai jamais trouvé ma troisième main pour lui enfourner le comprimé… 
    Tu as du préparer cet article à ce moment là…
    Je t’embrasse ma Quichottine 

    • Ah zut ! C’est vrai qu’il y a des moments où la troisième main est vraiment indispensable !

      Nos pensées se croisent souvent, par delà les écrans, je crois bien.

      Je t’embrasse fort, Renard. Merci pour ces mots.

  40. annielamarmotte

    je ne voudrais vraiment pas avoir à faire un choix dans les Quichottiniers…..

  41. patdelapointe

    va falloir louer du terrain pour planter tout ça

  42. canelle56

    Très belle imagination de Dany , c’est vrai que tout y est
    superbe  , bises Quichottine

  43. KERFON LE CELTE

    Chère Quichottine ;

    Je vais finir par croire que l’homme ne descend pas du singe mais de l’arbre…
    Suivant cette hypothèse ce serait donc l’arbre qui descendrait du singe ???

    Bon !
    Je retourne au concert…

    KLC

    • Cher Kerfon,

      Je crois que les deux sont cousins… et qu’ils descendent tous les deux de l’arbre.
      Ils ont gardé la nostalgie de ce qu’il leur offrait à l’époque où il n’y avait pas que le bois qui comptait/contait.

      Un énorme sourire pour toi ce soir. J’espère que tu vas bien.

  44. je n’avais vu que les pages qui voalient à tout vent pour être attrapées et lues, je ne les avais pas vues venir d’abord à l’arbre….
    Et je t’imagine mal avec 1000 têtes…cela donnerait des quichottineraies qui envahiraient le monde parce que je suis sure que toutes têtes voudraient faire la même chose…par contre, je t’imagine fort bien avec 1000 bras… et rire…cela me donne quelques idées….

    • Sourire… les deux étaient là, je crois.

      Tu vas me dessiner mes mille bras ?
      Tu en es bien capable !

      Passe une belle soirée, Mahina.

  45. Oo° Kri °oO

    Autant de quichottiniers
    Tous si différents mais tous aussi beaux …
     Bon vendredi Quichottine

  46. Mais il est merveilleux ce quichottinier ! J’adore…

  47. et il est bien joli, tout ébourriffé……………. bises Dame

  48. Un arbre libre et si fou qu’il disperse ses écrits à celles et ceux, tout aussi fous, qui voudraient bien les lire.
    Bel arbre que voici, me fait penser à celui de Mc L’escargot, je craque pour l’Escargot mais il semblerait que l’arbre qui sème à tout vent de Dany soit à mon goût. Libre comme l’air, tout comme Betty, qui éprise de liberté s’en va le temps d’un temps week-end se ressourcer. Bise ma belle Quichottine

    • J’espère que tu passes un bon weekend, Betty, loin de tous les importuns.

      Merci d’être passée me saluer avant ton départ. Bises à toi.

  49. Une tête bien pleine que ce Quichottinier !!
    Me voilà enfin ! J’étais privée d’écran depuis hier soir. Il est tombé en panne et j’ai dû en acheter un autre mis en service que ce soir.

    Bises et bon week-end Quichottine !

    • Merci d’être passée, Alrisha. Je sais combien c’est difficile en ce moment pour toi.

      Alors, passe un bon weekend, que j’espère un peu reposant. Bises à toi.

  50. Petite Elfe...en...pause...

    Encore un qui ne manque pas d’originalité. Que de talents diversifiés! J’en suis morte de jalousie! Ben oui… j’ai honte de n’avoir rien composé… A part taper sur un clavier d’ordinateur, pas grand chose à en tirer de l’elfe sauvage…… mais, en pause, je précise.  Donc…

    • En pause… tu as bien des excuses, c’est vrai. Et puis, tu n’étais pas obligée…

      Un sourire pour toi, Petite Elfe. Merci d’être là.