Le quichottinier de Betty

Et quand on ne sait pas dessiner… quand on est seulement une douce rêveuse, que l’on dépose ses mots jour après jour dans un petit carnet…

Quand on voudrait pourtant participer, envoyer « son » quichottinier…

Quand on est là depuis peu.. mais pourtant si longtemps que l’on croirait être natif de Quichottinie…

Bref, quand on s’appelle Miss Betty, on prend son commentaire, une image, ou deux… quelque chose qui représente parfaitement la Dame de ces lieux, et l’on construit un quichottinier unique, différent…

100117 Betty Quichottinier

Betty, ce sont des rêves, en février, Cent ans, en mars, Juste par gourmandise, et tant d’autres parcourus chaque jour…

Betty, ce sont des mots déposés, des participations époustouflantes aux jeux quichottiniens.

Betty, c’est l’unique prix que j’aie jamais décerné… Un « Quichottin d’or ».

Je te lis… et je me dis que l’amitié est une belle chose.

Te rencontrerai-je un jour ? Je ne sais. Mais j’aimerais.

En attendant, évidemment, je t’accorde mon prix à moi, celui de la Quichottinie.

Un « Quichottin » en or, pour les mots que tu déposes et pour ces sourires que tu me donnes. Merci. Commentaire n°5 posté par Quichottine le 20/10/2009 à 00h05

Alors, ce quichottinier-là, si personnel, ne pouvait que me plaire.
Merci, Betty.

94 réponses à “Le quichottinier de Betty

  1. j’adore son blog et sa manière d’écrire
    besos
    tilk

  2. J’adore les jolis mots de Betty et son style d’écriture, vraiment superbe ! Bisous et à bientôt !

  3. Je ne sais pas pourquoi hier j’ai pensé à toi…en fait si je sais pourquoi bien entendu

    J’avais lu L’élégance du Hérisson et j’avais adoré et hier soir j’ai regardé le film…

    Paloma la petite fille dessine cette femme dans sa pièce avec tous ses livres et lui glisse le croquis sous sa porte…et je t’ai vue sur ce dessin toi et ton « élégance »

    je t’embrasse

    A cet instant mes pensées sont allées vers toi.

    • Je vais te faire un aveu… je n’ai pas lu encore l’Élégance du Hérisson et pourtant il est dans ma pile de livres à lire…

      Je n’ai pas vu le film non plus… donc, il faut absolument que je fasse l’un et l’autre très prochainement pour savoir comment tu me vois.

      Un énorme sourire pour toi, Lmvie, je t’embrasse fort.

  4. une merveille de bisous, ou des bisous vermeils si tu préfères, je ne me risquerais pas à l’or à cette heure et sous les ors de ce billet intense…

    • Betty a des mots d’une grande gentillesse à mon égard.

      Et toi aussi, d’ailleurs.
      Merci pour ces bisous merveilleux ou vermeils, les deux me plaisent !

      Bisous à toi aussi, Mamalilou. Merci de m’avoir attendue.

  5. C’est le fruit du quichottinier… Mûr et plein d’amitié !

  6. a mi encanta su manera de escribir..cuando voy a su blog me contamina de alégria..me da animo ..tiene un no se que… bueno me encanta ir a su blog
    besos
    tilk

  7. Betty c’est grace à toi que je la connais et je ne t’en remercierai jamais assez. Bises

    • Betty, c’est quelqu’un que je suis heureuse d’avoir pu rencontrer, même virtuellement… J’adore !

      Merci, Eglantine.

  8. Encore un bel arbre d’Amitié.
    Bon dimanche ! BisouXXX

  9. C’est chouette un dimanche avec Miss Betty : on peut rentrer dans la pâtisserie et manger des choux à la crème et la balance sera légère, légère …

  10. que d’imagination !Quelle bonne idée tu as eue de commencer une quichottineraie !

  11. Encore un arbre à mots découverts, planté dans la Quichottineraie et que l’on verra de loin scintillant de son Quichottin d’or
    Gros bisous

    • Il faut dire que lorsqu’elle l’a reçu, je ne pensais pas encore à mes quichottiniers…

      Gros bisous à toi aussi, Bruno. Merci.

  12. J’étais passé à côté de celui là, pourquoi ? je n’en sais rien. Sur que tu dois le chérir,puisque tu aimes les mots justemnet employés. Je lis peu maintenant…..

    Bon dimanche et bises de nous deux !

    • On ne peut pas tout faire… mais tu lis toutes les fiches dont tu nous fais part, tu montres tant, et tu fais beaucoup de recherches pour cela. C’est de la lecture aussi.

      J’espère que vous aurez passé un bon dimanche. Bises affectueuses à vous deux.

  13. Bon dimanche parmi tes mots!!!!
    bises

  14. Pays magique et tout en douceur que la Quichottinie. on se prend à rêver ne plus jamais en partir…………… Bon dimanche

    • « Ne plus jamais en partir »… mais est-ce bien raisonnable ?

      J’espère que tu auras passé un bon dimanche aussi.

  15. Un quichottinier bien composé et ce texte si doux à lire…
    Beau dimanche. BISOUS.

  16. Il se démarque des autres puisque ce n’est pas un arbre, mais  ce pourrait être la couverture de l’album où seraient déposés tous les quichottiniers que tu as reçus !
    Elle a beaucoup d’imagination Betty ; Bravo

  17. En somme, c’est l’amitié, l’admiration, le respect…que l’on a pour la destinataire qui font naître un quichottinier d’un dessin, d’un collage, d’un montage, d’un bouquet de mots offerts. C’est un regard complice, de part et d’autre, qui le fait vivre et grandir.

    • Je suis émue, très, par ce commentaire… Ton amitié m’est précieuse.

      Tu ne peux pas savoir à quel point.

      … et je sais que tu as sans doute raison. L’arbre fétiche de la Quichottinie ne peut vivre que par ces échanges…

      Merci infiniment, Galet.

  18. Quel Quichittonier original.. magnifique et j’avoue que je n’y aurais pas pensé. Bravo à Betty.
    Belle soirée ma douce Quichottine et plein de bisous de haute savoie
    le matelot de la terre ferme.

  19. Voilà un quichottinier bien original, il fallait y penser.
    Betty va être contente de recevoir un prix.
    Je n’ai pas le temps ce soir de découvrir son blog, trop de lenteur, j’irais à un moment plus calme.
    Bises dame Quichottine 

    • Elle l’a été, tu sais…

      Trop de lenteur, c’est vrai… par deux fois aujourd’hui j’ai pu enfin ouvrir ton blog, mais la fenêtre de commentaire était désespérément muette. Je réssaierai tout à l’heure.

      Merci infiniment et bises à toi.

  20. de toute façon il y a certainement un rapport entre les mots, les arbres et la musique;
    le vent dans les branches et le rythme dans les phrases……
    mais vers ou tu m’entraines? est-ce bien raisonnable? lol!

    • Je ne sais pas… Être raisonnable, c’est pour la tête, pas pour les sentiments, les sensations.

      Merci pour ton magnifique quichottinier, Saadou. Je t’embrasse très fort.

  21. Ah ça y est… enfin de retour en Quichottinie! Ben oui j’ai changé d’ordi pour un plus performant et ça fait 4 jours que je galérais avec un internet d’une lenteur désespérante… Ça y est le problème a été résolu et je peux de nouveau rendre visite à mes favoris.
    Si j’ai du retard dans la lecture des articles? Pas de problème, je sais qu’ici on peut jouer avec le temps… le remonter, le descendre et même le démonter pour mieux le prendre.
    Bonne soirée en bibliottinie 

    • Que je suis contente de te revoir, Alphomega !

      Le temps ici, ce n’est qu’un accessoire dont on peut jouer ou pas.
      Tu le prendras quand tu pourras.

      Bonne soirée. Merci !

  22. Merci pour tes essais Quichottine, j’ai vu que dans la soirée il y a eu une maintenance et juste avant il était effectivement impossible quand on arrivait à ouvrir une page de laisser un commentaire, la fenêtre ne s’ouvrait qu’à moitié, du moins sur mon ordi.

    • Sur mon ordi aussi…

      Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment, mais c’est très difficile de continuer à faire comme d’habitude.

      J’espère que ça va s’arranger bientôt, pour tout le monde.

  23. Betty t’a écrit de bien jolis mots
    Une gentille attention

    Et moi, je t’envoie de gros bisous
    Bon lundi tout gris ici

  24. Que d’émotion dans ce discret témoignage.

  25. Bon, Betty là…elle remet les pendules à l’heure ! Pas besoin de savoir dessiner pour faire son quichottinier…Pas pensé à ça…va falloir que la Nicky, elle pense à imaginer son propre quichottinier…un jour !

    Contente que tu aies mis le lien de Betty…J’ai fait un saut rapide sur son blog et j’ai bien l’intention de m’y attarder plus longtemps ! je pense que l’on pourrait s’entendre toutes les deux; on a les mêmes délires !
    Allez, j’y retourne chez Betty ! Je vais jouer à ses phrases sans queue ni tête !
    J’arrive à la fin de mon voyage kanak et c’est tant mieux car je vais à nouveau pouvoir écrire vraiment ! ça me manque…
    Bonne journée ma Quichottine

    • Ne t’en fais pas… J’en ai reçus de toute sorte, et je sais que je pourrais en trouver chez toi sans aucun problème…

      En ce moment, j’ai pris beaucoup de retard dans mes plantations, beaucoup de retard aussi dans mes visites chez les Quichottiniens…

      Tu sais… écrire, c’est important… et cela me manque aussi.

      Bonne soirée à toi.

      (PS : Heureuse que Betty et toi ayez pu faire connaissance… )

  26. J’adore ! C’est beau et c’est tout doux…

  27. Personnel, très

    Bisous

  28. dessiner les mots sur les pages blanches de l’écoute, c’est un talent délicieux…

  29. Une rencontre qui n’était pas à manquer pour Quichottine…
    Betty pose joliment les mots…
    Mots chantaient par les quichottiniers de la quichottineraie de la Quichottinie pour les quichottiniens de passage pour Quichottine.

    A toi Quichottine, Bise.

  30. Je reprends ma promenade entre les Quichottiniers fraîchement poussés, juste pour me laisser porter entre leurs murmures, en espérant que les vents d’hier ne soient pas arrivés jusqu’en Quichottinie…

    • Je crois qu’ils sont passés pas loin… à ce moment là.

      Mais ils soufflent si forts maintenant que j’ignore ce qu’il restera de mon pays quand ils seront passés.

      Merci pour ta présence, Jim.

  31. Je ne connais pas : occasion d’ aller y faire un saut
    A +

    • J’espère que la visite là-bas t’a fait plaisir.

      J’aime beaucoup Betty, elle me surprend souvent, elle a un style à elle.

      Bisous.

  32. Tout simplement…ravie d’avoir participer à cette aventure et ravie d’être lovée à tes côtés…merci ma belle

  33. Petite Elfe

    Oui, un quichottinier avec des jolis mots comme fruits. Bravo!.
    J’aurais pu y penser aussi. Peut-être qu’un jour… Quand plus personne n’y pensera… Quand je serai ailleurs…

    • Qui sait ? Je suis sûre que ce pourrait être un très joli montage…

      Prends le temps, et même si tu ne le fais pas, je sais que tu y auras pensé et cela me fait plaisir. Merci, Petite Elfe.

  34. Tu plantes un Quichottinier en pleine nuit ? Heureusement, c’est la phase de Lune Quichottinisante ….

    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
    • Ben oui… Je les plante tous à la même heure, au changement de jour… bien que le dernier bug obéien m’a contrainte à différer de dix minutes mes publications à venir.

      Je te l’ai dit… j’adore cet arbre qui galope. Tu seras dans mon dernier quichottinier.

  35. Coucou Quichottine,
    Je viens de découvrir sur le blog de Françoise une statue qui devrait te plaire.
    Voici le lien : http://photoloisirs.over-blog.com/article-lire–44001187.html
    Je te souhaite un bon dimanche.
    Bises,

    • Tu as raison, Muad… cette statue est tout à fait splendide.

      J’adore !

      Merci de m’avoir indiqué le chemin.
      Bonne soirée et bises à toi.

  36. je comprends…

  37. Oo° Kri °oO

    Un quichottinier bien original et personnel
    Je m’en vais découvrir Betty…
     Bon dimanche

  38. canelle56

    Voilà un blog qui mérite le detour , merci pour ces liens , bises Quichottine

  39. C’ est suite à cet article que je suis devenue accro à son blog 🙂
    Mille bisous sœurette 🙂

  40. En fait, je n’ai pas compris ce qu’il faut faire pour t’envoyer un quichottinier digne de ton blog…
    Je ne connais pas le blog de Betty, j’irai la visiter, mais pas aujourd’hui, car il faut compter dix minutes pour qu’une page s’ouvre, et encore autant pour la fenêtre des commentaires..
    Je crois qu’OB a eu les dents trop longues, et il y a maintenant tant de sites sur cette plateforme que nous ramons tous en choeur…
    Bonne fin de dimanche à toi Quichottine, je t’embrasse 

    • Aujourd’hui, c’était presque impossible de bloguer et je remercie tous ceux qui sont arrivés à déposer un commentaire.

      J’ai été bloquée plusieurs heures sans rien pouvoir ouvrir, demander un blog était une cageure et ouvrir une fenêtre de dépôt de commentaire impossible.

      J’ai abdiqué, je me dis que j’essaierai cette nuit, si OB me laisse faire…

      Merci pour tout, Renard. J’espère que tu as passé quand même un bon dimanche. Je t’embrasse fort.

    • Merci de me l’avoir dit… je ne vais pas tous les jours chez elle, j’aurais été navrée de ne pas le voir aujourd’hui.

      Un énorme bisou pour toi, Kri.

  41. On peut voir aussi beaucoup de rêve et de mot sur les branches d’un quichottinier ;))
    Bonne fin de soirée Quichottine
    Bisous

  42. Ce soir, je parcoure les sensations laissés déci delà et je vous avoue que je suis touchée par ces échanges partagés à l’unisson sur des mots, des idées, des dessins et qui ne seraient pas marqués d’empreintes si le p’tit grain de folie de Dame Quichottine n’avait pas encore frappé.

    Lizagrece j’adooooooooooore ton commentaire juste par gourmandise j’en redemande encore:p
    Tilk p’tit malin..tu t’es mis en mode espagnol;-)

    bise ma belle amie Quichottine & merci pour tout ceci..

    • Je suis heureuse d’avoir pu prendre le temps, cette fois.

      … et je suis heureuse d’avoir pu te faire plaisir et te présenter à tous.
      Tu as fait merveille chez toi.

      Tilk est souvent ici en mode espagnol, il sait que je le comprends… et que ça me fait plaisir.

      Bises à toi, Betty. Merci d’être là.

  43. patdelapointe

    oui, oui donc dans le jardin mon com passe pas…j’y reviendrai ce soir

  44. annielamarmotte

    ça ne m’étonne pas de super Miss Betty…. il lui ressemble imprévisible

  45. écoute quichottine moi je m’y perds !
    je ne suis qu’une mere-grand qui ne sait pas grand chose
     alors il faut m’explqiuer les Quichottiniers stp
    tu veux bien faire ça ?

    • Je peux… mais ne m’en veux pas si je te fais perdre ton temps…

      Ils sont né d’un commentaire un jour, et depuis, j’en reçois chaque jour, cadeaux de l’amitié. 🙂

      Mais, pour moi, il est temps de tourner la page. Si tu restes là jusqu’à très bientôt, entre le cinq et le neuf mars, tu en sauras davantage.

      Merci à toi, pour cette présence.

  46. je reste là les deux pieds bien plantés dans mes sabots ! car je veux savoir moi madame

    • J’aime beaucoup ton obstination… tu m’as fait rire !

      Merci pour ton quichottinier, je lui ai trouvé un endroit pour le montrer.