Le quichottinier d’Églantine et de Martine

Lorsque j’attendais le quichottinier de Martine, je ne pensais pas qu’elle ferait intervenir aussi son alter ego, Églantine.

Martine vit près de chez moi, je partage avec elle l’amour de notre ville, celle qui est la mienne depuis que je m’y suis installée, il y a très longtemps…

Elle y tient un blog « citoyen », un blog où elle montre Cergy et ses environs, éventuellement des photos de ses voyages, mais, surtout, les actualités cergyssoises.

En fait, elle me tient au courant de tout ce que je pourrais « rater » sans elle ! Vous vous souvenez ? C’est grâce à elle que j’ai pu aller écouter une étoile qui brillait dans la nuit, Antonia Bosco… au mois de décembre.

Églantine écrit, et de fort jolis mots… Parfois, elle pousse aussi des coups de gueule, mais, nul ne peut les lui reprocher tellement ça fait du bien de pouvoir les lire !

Alors, qui mieux que Martine aurait pu trouver une image pour le quichottinier d’Églantine ? Qui mieux qu’Églantine aurait pu mettre des mots sur le quichottinier de Martine ?

Personne, je crois… mais ce sera, bien sûr, à vous de le dire.

100207_Martine_quichottinier.jpg (photographié par Martine, le mois dernier, à Saint-Ouen-l’Aumône, 95)

Sur les berges du ru de Liesse
Saule esseulé et échevelé
Flot de larmes d’or laisse couler
Dans un grand élan de tendresse
Allez Viens Dame Quichottine
À voix basse un conte lui chuchoter
Pour donner des ailes à ses racines

Églantine, 7 février 2010

Merci infiniment à « vous deux » pour ce quichottinier partagé.

.

84 réponses à “Le quichottinier d’Églantine et de Martine

  1. coucou ma quincho et vi nous sommes tous attachée à nos racines perso je n’aime pas l’aquitaine je ne m’y sens pas chez moi mais je sais au fond de moi que si un jour je vennais à en partir bé j’aimerai y faire un saut de temps en temps pour embrasser ceux que j’ailme bonne nuit bisous à+

    • Merci pour ce partage, Célange.

      Je crois qu’il faut seulement trouver l’endroit où l’on est bien.

      Bonne soirée à toi.

  2. Joli poème en peu de mots !!! Belle semaine Quichottine. Je vais commencer la mienne, par une visite chez Melle vampirette . Bises de nous deux.

  3. Je connais bien le blog de Martine, il doit être très utile pour les habitants de sa ville, et j’aime lire Eglantine.
    Si la statue de la bibliothèque de Lisbonne te plait et que tu la veux, je te l’offre volontiers.
    bises, bonne journée
    françoise

  4. Ce fut un plaisir de t’offrir ce quichottinier que j’aurais tant aimé savoir dessiner…. Bisous

  5. beau quichottinier et beau petit poème !

  6. Voilà une arbor’essence dont le panache chevelu nous tombe bien sur le coeur  …
    Larmes dans le ru sont perles pour l’onde, des souvenirs charmants que le courant
    entraine jjusqu’aux immensités océanes …

    Que de Quichottiniers dont les rameaux bourgeonnent grâce au réseau sacré de l’amitié ! 

    Farfadet

    • Les rameaux bourgeonnent, c’est vrai…
      Et le tien n’est pas encore planté chez moi… que de retard à rattraper !

      Merci à toi, Lucquiaud.

  7. C’est un magnifique saule, j’aime beaucoup le commentaire qui l’accompagne.
    Je viens de lire aussi un magnifique commentaire de Farfadet, je ne sais pas si bien jongler avec les mots aussi je me rallie honteusement à ces mots si bien écrits.
    Je viens de t’envoyer un mail Quichottine
    Bises

    • Il y a de vrais poètes en Quichottinie…

      Mais tous les mots sont les bienvenus. Ne sois surtout pas honteuse, Santounette.
      Merci pour ton mail.

      Bises à toi.

  8. Le saule en hiver magnifique!!!
    bon lundi bises!

  9. J’ai le même au coin du jardin près la marre, il ne m’a encore pas inspiré de texte et pourtant son port d’hiver le devrait

  10. Il est joli également
    Amitiés, Flo

  11. C’est un beau cadeau et une très belle invitation pour toi Quichottine. Tu es attendue et c’est tout près.
    Belle journée. BISOUS.

    • C’est vrai… je suis tout près et ce parc est splendide !

      J’espère que tu auras passé une belle journée. Bisous.

  12. C’est très joli le poème et le quichottinier.

  13. Mistigris

    Coucou me revoilà ! MIAOU, géniales ces deux-là, tu as raison l’une ne va pas sans l’autre ! Que c’est beau !

  14. Bonjour La Douce – Me permets-tu de faire un copié-collé du petit additif qui paraîtra à l’avenir sur TOUS mes articles postès ?…Parce que j’ai compris deux choses : l’enjeu grâve d’une Liberté menacée sur toute la Blogosphère et surtout que OB ne retirera jamais sa barre , véritable coup de force ! l’inacceptable contre lequel je combat parce que tous nous sommes interdépendants ! Si ce com t’insupporte , retire-le , no problèms ! Je t’embrasse

    JE REFUSE la Barre imposée par Over-Blog au mépris de tous les blogueurs de quelque plateforme qu’ils viennent ! Je n’ai pas de goût pour les liaisons dangereuses et refuse de voir mon blog systématiquement dirigé vers…des sites dont je me tiens loin !!!
    JE DENONCE UNE VERITABLE ATTEINTE A LA VIE PRIVEE  !!!

  15. Des mots en or dignes de ce beau quichottinier…

  16. Il est superbe ce saule pleureur avec ses branches dorées! Il mérite de figurer dans ta collection!! Très joli texte en plus d »Eglantine
    bisous

  17. Je te vois bien lire sous un Quichottinier.

    Il me vient une idée saugrenue : « à quand le Quichottinier électronique ? »  hi, hi, hi… 

  18. Ce saule est superbe et il doit aimer que  Quichottine lui conte une histoire, doucement, pour le bercer quand il a peur, quand il  mal, quand il saigne sans rien dire. Car il souffre querlquefois, je le sais, il voudrait quitter le sol, suivre la rivière, mais il est cloué là. Alors, seules les histoires de Quichottine lui rendent le sourire; et il attend avec plus de sérénité le printemps prochain qui lui donnera une nouvelle jeunesse et tant, tant d’oiseaux pour chanter un hymne à la joie!

    • J’aime que tu sois passée aujourd’hui, Lorraine.

      L’hiver est rude… et ce printemps que tu évoques me fait plaisir.
      Merci, infiniment.

  19. mes visites chez toi sont toujours aussi …surprenantes!  parce que grâce à tous les liens ( par seulement http) que tu partages, je découvre des histoires personnelles très différentes et émouvantes…je reviens de chez Eglantine…

  20. Tu vois j’ai pris le temps d’aller chez Eglantine, et ce qu’elle raconte me remue.
    Elle a une écriture limpide et simple, et sait raconter ses douleurs sans pathétisme.

    Et toi je t’embrasse très fort, tu as une vraie forêt désormais, il faut en prendre soin, c’est un sacré boulot.

    Bisous ma Quichott ».

    • J’aime aussi, parce qu’elle parle simplement… et qu’elle laisse au lecteur le choix de ses émotions.

      J’ai une forêt… oui, et encore n’est-elle pas tout à fait terminée.

      Bisous à toi, ma Polly. J’espère que tout va bien.

  21. Les  » larmes d’or  » du quichottinier de Martine-Eglantine évoquent pour moi ces fils de caramel qui s’entremêlent et ornent des douceurs sucrées …

    Les  » bribes d’enfance « , sorties du coeur d’Eglantine, remuent ma mémoire en un flot d’émotions contradictoires … Des parcours différents, uniques, et pourtant des ressentis partagés …

    Quichottine, je te souhaite une soirée douce, et je t’embrasse, affectueusement.

    • C’est ce que j’aime dans ces liens que nous créons… nous partageons des ressentis, des émotions, sans pour autant avoir le même vécu.

      Merci pour ta présence et pour tes mots, Midolu.

  22. Tu aimerais mes banians fous…

  23. Il s’appelle pleureur, pourtant il est plutôt gracieux, léger et aérien,rien qui ressemble à la tristesse mais on ne connait pas toujours le coeur des arbres, on peut juste le deviner ! c’est très beau, ton histoire, l’arbre et vos mots.
    Bonne nuit Quichottine, merci pour tes mots.

  24. C’est vrai moi aussi j’aime beaucoup les mots d’Eglantine
    C’est sympa d’avoir une amie qui habite à la même ville que soi et qui nous informe des nexs de la ville par le biais de son blog

    Il est super ce quichottinier, aux couleurs de l’automne, je trouve

    bisous

    • Oui, je trouve aussi…
      Elle en sait bien plus que moi sur tout ce qui se passe.

      Merci pour elle(s).

      Bisous doux pour toi.

  25. un quichottinier à deux mamans, c’est très dans l’air du temps :o))
    c’est une fort belle idée
    avec les quichottiniers tu feras le tour des émotions
    et ce majestueux ancêtre photographié est une présence qui ressource

    • Sourire… surtout quand c’est une maman qui affiche vaillamment ses deux personnalités.

      Voyage au cœur des émotions… J’aime !

      Merci pour la tienne, Mamalilou.

  26. Je viens par chez Martine, visiter quelqu’un ayant  connu Mirapolis…
    une assez proche voisine, alors. 
    bon après-midi !

  27. Bonsoir La Douce 😉 Je te remercie de tout coeur de m’avoir permis d’exprimer ce qui me tenait à coeur – je me contenterai , puisque OB a permis la désactivation pour tous , blogs payants et blogs gratuits , de dire simplement à mes visiteurs qui , comme Nymphéa ,décident de garder cette barre , que je ne l’apprécie pas – de toutes façons ,pas question pour moi de cliquer sur leurs F ou leur T  ça m’insupporte carrément – Je suis contente de te voir en lien chez Chris , ça me fait vraiement plaisir parce qu’une véritable amitié vous lie ! inch’Allah – quand j’aurais plus de temps pour venir te lire sereinement je le ferai , pour l’instant , entre les obligations familiales ( déjà demain absente la majeure partie de la journée ) un rhume à tuer un rhinocéros  (lol) que j’ai résisté mais suis pas encore très flamme , pi mon chat , ma féline belle et noire qui fait des caprices , pi les nouvelles entrées dans les nouvelles habitations sur wordPress…je suis vraiement pas au Top de ce que je voudrais faire …soupir …pi un livre que j’ai lu et qui m’a stressée , que pourtant je recommande fort si tu me permets :
    GOMORRA  de Roberto Saviano  Ed Folio ( pas cher du tout )  à donner des cauchemards quand on réalise que c’est non pas du roman mais l’exacte situation que nous vivons actuellement dans la plupart des pays ! Courage !!!  Je t’embrasse et ma féline t’envoie des ronrons  ;-))

    • C’est vrai, cela m’a fait plaisir aussi, d’avoir retrouvé une place chez Chris.

      Le blog est loin d’être toute la vie, heureusement que nos différends bloguesques n’ont rien changé au reste.

      J’ai vu que tu étais souffrante… et moi, j’essaie de mettre les bouchées double pour achever mes plantations d’arbres avant mon départ… Nous serons en piteux état.

      Repose-toi un peu, La Bernache. Il le faut, sinon tu ne vas pas tenir.

      Bisous doux pour toi. Merci pour cette visite et la recommandation que tu me fais.
      Câlin à ta féline.

  28. Je me laisserai bien caresser par ses larmes…

  29. Il fait du bien par son fouillis, ses branches pendantes,  sa coiffure échevelée, son aspect un peu négligé d’arbre surpris au saut du lit de ses branches.  Tout autour, c’est droit, barrière taillée  à l’image de la haie (ou l’inverse), toits alignés sans qu’une cheminée ne dépasse.

     

    Il  apporte le rêve, la fantaisie  indispensable dans un monde où Martine se débat et qu’Eglandine semble apprivoiser.

     

    Bises du grillon

    • J’aime beaucoup cet aspect que tu soulignes « arbre surpris au saut du lit de ses branches ».

      C’est joli !

      La dualité de Martine/Eglantine ne t’a pas échappée. J’aime la réussite de ces deux blogs, où elle sait transmettre de façon différente son monde.

      Bises à toi, Christian, et grand merci pour tes mots.

  30. C’est bien d’avoir un petit journal presque perso….Bises   VITA

  31. Oo° Kri °oO

    Un arbre bien habité…j’y vois deux ou trois trognes
    Bon lundi Quichottine

  32. canelle56

    Même souci que toi pour ouvrir les blogs hier soir et y laisser un commentaire et ce matin peu de publication d’articles
    enfin , il faut faire avec !!!!j’aime beaucoup le « saule pleureur »en tant qu’arbre naturel , bravo pour ce bel article, bises Quichottine

    • Aujourd’hui, malheureusement, je n’ai pas pu faire tout ce que je voulais… Mais j’espère pouvoir au moins rendre quelques visites.

      Ce weekend était difficile.

      Merci, Canelle.

  33. un bien joli partage , nous aviosn un comme ca mais obligé de le couper car racines sous maison depuis il manque quelque chose !
    bisous d’IRIS

    • Merci, Iris.

      C’est vrai que certains arbres deviennent dangereux lorsqu’ils sont trop près des habitations… Mais quel dommage !

      … ils manquent ensuite.

      Bisous à vous deux.

  34. Belle réussite que ce duo !
    Bravo à Martine et Eglantine, et merci à toi pour ce partage:)
    Bisous ma Quich’et bonne fin de journée

  35. macromicro

    bonjour quichottine 🙂
    c’est la maman de charlotte l’araignée
    j’ai fait un nouveau blog.
    si tu veux venir jouer avec nous.
    bonne journée

  36. Eglantine : le 2° effet Martine !
    <<—- Puisque tu l’aimes aussi ….

  37. Séverine

    J’en ai planté un il y a 7 ans sur l’ancienne mare – comblée depuis longtemps, mais mal : la zone est toujours humide – qui se trouvait sur un coin de mon terrain… J’ai hâte qu’il soit aussi beau que celui-ci.
    Les enfants jouent tout le temps dessous, l’été : peut-être le saule leur raconte-t-il des histoires ? Qui sait…

    Belle soirée et très bonne semaine à toi, Quichottine. Bisous.

    • Le saule a besoin d’eau… et c’est une bonne idée pour l’ancienne mare, c’est certain.

      Je ne sais pas… mais son ombre est tendre.
      Les enfants savent écouter.

      Belle fin de journée à toi, Séverine. Merci.

  38. Durgalola

    je t’envoie un petit bisou tout doux … je suis allée chez Saadou et on t’y retrouve aussi
    bises

  39. Un saule splendide vêtu de sa robe dorée.
    Je vois très bien Quichottine s’adosser à son tronc, livre à la main, et lui susurrer un conte sous les frémissements de ses tiges.

    Je vais aller voir Eglantine car j’ai déjà salué Martine tantôt.

    Bises amicales Quichottine ! 

    • Le frémissement des tiges… oui, c’est ainsi que je le verrais aussi, tandis que je lirais, sous le souffle d’une brise légère, légère…

      Merci, Alrisha. Bises à toi.

  40. Et oui je furette… heu je ne sais si ce mot existe! enfin tu comprends je lis toutes tes pages que je n’ai pas lu!
    Et là bien sûr je dois dire quelques mots !Martine/Eglantine voilà bien quelqu’un que j’aime sans la connaître de visu cependant mais j’aime son blog citoyen (quel travail) et surtout son quai des rimes!
    Qu’il est beau son poème qui accompagne un nouvel arbre pour toi!
    Bises
    dany 

  41. un beau quichottinier poète (je crois que je vais en trouver un pour toi mais c’est pas encore sûr