Manège

Ce jour-là, triste constat.

L’enfant avait été sage comme une image, tout en rêvant au carrosse de Cendrillon, au coursier qui le ferait prince un moment.

Son rêve se heurtait à la réalité.

Le manège était fermé.

8 réponses à “Manège

  1. patdelapointe

    ben peut-être qu’il y avait un marchand de gauffres ou de bonbons à côté pour effacer la déception ?

  2. La réalité est parfois brutale.
    Mais le manège sera ouvert demain, il suffit de rêver encore un peu, de reporter ses désirs, savoir avec certitude qu’ils seront possibles.

    Bisous tendres à toi.

  3. patdelapointe

    ben tu vois, y’a toujours quelque chose qui arrive pour effacer une déception

  4. Il doit être très déçu ce bambin, mais demain est un autre jour, il sera ouvert son manège 😉

    • Demain est toujours un autre jour, et l’enfant n’a pas été déçu. La journée a seulement été « autre ».