Nouvelle disparition

Ce matin, à la « Une » de notre journal Infos en Quichottinie, vous avez pu découvrir avec stupeur la suite des événements malheureux du mois dernier.

Comment ? Vous ne l’avez pas lu ?

Il n’est jamais trop tard et j’en ai conservé un exemplaire pour ceux qui n’auraient pas pu se le procurer en Kiosque. Le voici !

Ne me dites pas que vous ne pouvez pas lire ! Si ?

Eh bien, il faut vous servir de la fonction « loupe » de votre ordinateur en appuyant à la fois sur la touche Ctrl et le « + » … ou en utilisant la molette de votre souris si vous en avez une. Vous vous sentirez tout de suite mieux.

Pour les autres… je lis, à haute et intelligible voix.

Nouvelle disparition…

C’est le titre de l’article ! Il faut bien un titre pour attirer l’œil. Ce qu’il y a, c’est que les journaux assaisonnent les événements à leur sauce… Il ne faut pas toujours les croire.

– Ah ?

Moi, si j’en avais le pouvoir, je leur érigerais un monument dans ce square-là…

Mais, là… Voyons de quoi il est question.

La nouvelle est tombée ce matin sur tous les écrans quichottiniens…

Ah bon ? Il y a des écrans en Quichottinie ?

Je n’y avais vu que des montagnes, des vallées, des rivières paisibles et des torrents impétueux. Il y a bien, de temps à autre, un peu de brouillard qui fait écran… mais…

– Quichottine ! Tu oublies le grand drap que tu étends dans la bibliothèque pour nous montrer les images ! Et il y a bien, parmi tes visiteurs, quelques personnes qui ne se séparent jamais de leur téléphone ou de leur ordinateur portable. Depuis qu’il y en a de très petits, on peut même les mettre dans une poche ! Tu ne contrôles jamais ?

Je ne vais quand même pas commencer à vous fouiller ! Nous ne sommes pas dans un aéroport. Pas besoin d’avion pour s’envoler. Il suffit d’imiter les oiseaux et de battre des ailes…

– Là, je crois qu’il faudra que tu nous expliques ! Mais bon, des écrans, admets qu’il y en a ! Plein…

D’accord. Je veux bien en convenir. Donc, sur les écrans, ce matin, il y avait une nouvelle.

Un nouveau lutin a disparu de la Bibliothèque.

Un nouveau lutin ? Une nouvelle disparition ou un lutin qu’on ne connaissait pas encore ? C’est important de préciser… parce que nous savons tous que le lutin bleu a disparu. On ne l’a pas encore retrouvé.

Le lutin vert qui s’y trouvait dans le cadre de l’enquête concernant la disparition du lutin bleu est introuvable depuis hier soir.

Allons bon ! Je savais bien qu’il y aurait des problèmes ! Il y a toujours des problèmes avec le lutin vert. La dernière fois, il s’était enfui en passant par la fenêtre de la Bibliothèque. Vous vous en souvenez ? Il a sans doute encore fait une fugue, il déteste rester en place celui-ci ! C’est un lutin espiègle et un peu farceur.

Il a été aperçu pour la dernière fois alors qu’il se rendait au jardin, où Quichottine l’avait fait mander.

Au jardin… c’est vrai… j’y étais ce jour-là avec Alphomega et le petit papillon de Loralia.

C’est vrai… je me souviens très bien ! Un géant s’était introduit dans la bibliothèque. Mais est-ce important pour l’enquête ?

– Que dit le journal ? Quichottine, nous perdons beaucoup de temps !

C’est vrai… le journal !

Un visiteur de longue date de la Bibliothèque, un certain Patriarch, ancien syndicaliste, aujourd’hui retraité, a été mis en garde-à vue.

En garde à vue ? Patriarch ? Mais c’est impossible ! C’est le plus ancien des habitants de la Quichottine ! On ne peut pas le garder ainsi !

Les visiteurs étaient atterrés. Si Patriarch était pris ainsi… et pas seulement à témoin… que deviendrait la Quichottinie ? C’était un pays paisible, il n’y avait jamais eu besoin de se fâcher ou de placer des sentinelles. Que pouvait-on reprocher à cet homme tranquille et chaleureux ?

Il est soupçonné de recel d’informations et de complicité bloguesque.

Recel ? Complicité ? Mais bien entendu !

Tous se regardaient sans plus oser rien dire. Un blog, c’est toujours une affaire de complicité, de connivence entre l’auteur et ses lecteurs… une affaire de recel aussi, puisque rares sont ceux qui disent tout d’eux. Il faut bien un peu de silence sur soi pour pouvoir rêver, inventer…

– Inventer ? Mais où vois-tu que l’on invente ? Nous sommes là, non ? Il n’y a rien de virtuel dans nos échanges…

Il y a des mots, des mots gentils le plus souvent, des mots à déguster tendrement… C’est vrai. Mais c’est comme partout, je crois. Un peu comme un roman.

– Bon ce n’est pas le moment de s’interroger. Lis-nous la suite, s’il te plaît !

La suite… ah oui !

On demande instamment à tous les visiteurs, réguliers ou non, d’être particulièrement attentifs et de signaler tout événement qui leur semblerait insolite.

Quichottine laissa son regard interroger doucement ses visiteurs… Qui, parmi eux, parmi les plus fidèles, serait capable de voir cet « insolite » ? Qui saurait reconnaître les traces laissées par le lutin vert ?

Elle n’avait plus de doute… Le lutin vert n’était pas là, et, enlevé ou non, il lui fallait vite le retrouver pour sauver son ami  Patriarch. Comment faire ?

– Dis, Quichottine, c’est tout ?

C’est à dire que… non. Ils disent qu’ils espèrent que le lutin vert sera bientôt retrouvé.

– Le lutin vert seulement ?

Non. Ce qu’il y a écrit, c’est autre chose…

Nous espérons que les lutins de Quichottine seront bientôt de retour et que ce ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

Bientôt, bientôt, ils n’ont que ça à la bouche… Mais, en attendant, le temps passe et Patriarch est sans doute « cuisiné » par des gros bras…

– Tu crois qu’il y en a, en Quichottinie, des « gros bras » ?

Des gros bras, pleins de tatouages, des mines patibulaires… Je ne le pensais pas. Mais il faut bien se rendre à l’évidence.
C’est mon ami qu’on interroge en ce moment… Il faut aller à son aide.

– Lui apporter des oranges ?

N’importe quoi ! Non, pas du tout ! Ce qu’il faut, c’est retrouver le lutin vert !

(à suivre)

Merci à Kri et Alphomega pour leurs images, et à Lmvie qui m’a ouvert le chemin vers Lilaturquoise grâce à qui j’ai réalisé ma page de journal.

90 réponses à “Nouvelle disparition

  1. mdr
    Je proteste ! Walter, alias Patriarch, n’y est pour rien ! Inutile de le garder à vue (hé, hé, il a de beaux yeux bleus, tu sais  ;)).
    Le lutin vert est allé parler aux champignons. La pluie est revenue. Alors, regarde sous les feuilles d’automne, tu le trouveras en grande conversation !
    Douce nuit, Amielle. Gros bisous, tout plein

    • Tu peux protester, cela ne servira à rien.

      Patriarch sera le héros de mon histoire du moment… pas de veine ! J’étais en manque de suspense !

      En ce qui concerne le lutin vert, je note ta proposition !

      J’espère que tu auras passé une bonne nuit, Amielle. Belle journée et gros bisous à toi, tout plein !

  2. christine

    je ne pense pas qu’ils soient venu jusque chez moi dans les îles, c’est beaucoup trop loin!!!!!!!!!!quoique  peut être voulaient ils voire la mer turquoise et les poissons multicolores et les palmiers  qui se balancent au grè du vent…………….  bonne et douce nuit   gros bisous de mon île

    • Qui sait s’ils n’ont pas de bateau ou de goéland amical pour les transporter ?

      En tout cas, ta description leur donnerait sûrement envie de te rendre visite !

      Passe une belle journée. Gros bisous d’ici.

  3. Pauvre Patriarch ! c’est très mouvementé par chez toi.

  4. Tes lutins disparaissent, on accuse d’honnêtes gens, il s’en passe de belles chez-toi.

  5. 🙂  que travieso…

    debe haber mucha gente en ese square, seguro que quedará lugar para tu duende…

  6. MDR !!! Un peu plus, je me croyais vraiment au gnouf. Sais tu que j’y ai passé une nuit pour collage d’affiche en 56. Je me serais bien déguisé en lutin vert, pour me faire la paire, rien que pour rigoler.

    Tu as encore plus d’imagination que je le pensais !!

    Bonne journée avec bises de nous deux.

    • Je me doutais bien que tu ne pouvais pas ne pas connaître… Dès qu’on s’engage un peu…

      Mais je suis heureuse que tu aies ri. J’aime bien te savoir content de me lire !

      Bonne journée et bises affectueuses à vous deux.
      Merci pour tout.

  7. J’en sors justement de chez patriarch……. C’est peut être le serpent corail qui a dévoré le lutin vert……. Bisous

  8. M’enfin Quichottine comment ce peut être Patriarch! Ils se gourent dans le journal et au poste! Patriarch s’occupe de varan et de serpent-corail… ce ne peut être un tel ami des vivants qui peut cacher un lutin.
    Moi je pense tout simplement qu’ils en avaient un peu marre que tu les oublies tes lutins, ils t’ont joué un tour à leur façon afin que tu reparles enfin d’eux. Ce sont des âmes susceptibles.

    😉

    Je t’embrasse très fort ma Quichott’.

    • Je sais bien que ce ne peut pas être lui… Mais qu’est-ce que tu veux ? C’est sa faute ! Il est toujours là quand on parle de lutins.

      Alors… Il a sans doute été dénoncé ! Je ne vois pas autre chose…

      Tu as sans doute raison… ils ont voulu se faire la malle… Peut-être vais-je les retrouver dans l’île perdue de Joëlle ?

      Je t’embrasse très fort, ma Polly. Prends soin de toi.

  9. salut
    super ton blog
    je ne connaissais pas ce journal , on peut l’avoir où en kiosque
    bonne journée

  10. Qui accuse Walter ? La maréchaussée ?
     
    Menant diligemment l’enquête, j’ai trouvé du vert chez Kerfon, et peut-être un lutin déguisé en escargot … 

    Je poursuis les recherches, à défaut du lutin fugueur !

    Gros bisous, et des oranges pour faire patienter Patriarch …  

    • Rire, Midolu… Je t’ai croisée chez Kerfon.

      C’est vrai qu’il y a de quoi enquêter !

      Merci de m’aider dans mes recherches, je n’ai pas envie de voir mon ami Patriarch derrière les barreaux.

      Je vais lui passer tes oranges.

      Gros bisous à toi.

  11. Quel dilemme. D’un côté, délivrer Patriarch, d’un autre côté, si on le laisse tranquille, c’est Quichotine qui va se retrouver dans l’oeil du cyclone. Et pour couronner le tout, donner tout indice susceptible de … retrouver tes passagers clandestins pour les renvoyer où ? (ce n’est pas un peu inciter à la dél…)
    J’ai bien ma petite idée mais je ne voudrais pas que les murs entendent : approche ton oreille Quichotine, là plus près … le lutin vert s’ennuyait de ta bibliothèque, et en plus, il n’a plus de boulot depuis longtemps. Il est revenu par la fenêtre et il s’applique méthodiquement à enlever les toiles d’araignées et la poussière sur les tranches des livres oubliés.
    Bises Quichotine et belle journée.

    • Rire ! Que de problèmes soulevés !

      C’est vrai, ça, je n’avais pas souligné qu’on incitait les Quichottiniens à la délation… Pas beau de rapporter. Mais c’est pour la bonne cause, alors… Quel dilemme !

      Jolie proposition, Jeanne, j’adore… et je la note pour m’en resservir.

      Passe une belle soirée. Bises à toi.

  12. Bonjour Quichottine, ton lutin vert disparu ? Hier, dans le ciel j’ai vu passer une drôle d’étoile filante, toute verte. Peut-être est-ce lui ? Si je le vois je lui demanderais de te poser un petit mot. Bises et bonne journée

    • Merci ! Plus nous serons nombreux à le chercher, plus nous aurons de chances de le voir revenir.

      Bisous et bonne soirée, Mamago.

  13. dans mon dernier billet, je me suis permise de faire un lien vers ici. Peut-être aurons nous d’autres indices pour laver Quichotine et Patriarch de tout soupçon …

  14. coucou

    quel choc quand j’ai lu avec mes yeux oui enfin je veux dire des yeux écarquillés
    PATRIARCH EN GARDE A VUE
    mais non, il est innocent ………

    Je vais chercher partout après le petit lutin vert , mais je ne pense pas qu’au château il s’y plairait mais j’y pense !!!!!!! J’ai aperçu les sublimes jardin au château, attends, je ais jeter un oeil, sait-on jamais

    bisous et bonne journée

    • Je suis certaine de son innocence… mais ils ne veulent pas me croire !

      Merci de chercher avec moi. C’est super ! D’autant que le lutin vert adore les jardins…

      Bisous et bonne soirée à toi.

  15. Les bras m’en tombent !

  16. hihi…je me demandais bien ce qui bougeait dans mon assiette de haricots verts hier midi… ça devait être ça… Mais alors…. je l’ai mangé tu crois ?…Pour l’instant rien à signaler…même pas mal au ventre… Non ça va !… S’il se manifeste promis je te fais signe et je te le renvoie… Oh pardon ce n’est peut-être pas correcte d’avaler un lutin et encore moins de le renvoyer…non ?… que dois-je faire ?…En attendant je t’embrasse quand même en espérant que tu ne m’en veuilles pas d’avaler tes lutins…ça permettra au moins à Patriarch de retrouver la liberté… A plus tard Quichottine…

    • Là… J’ai très peur ! Tu crois que tu es un peu lutinivore ?

      Je suis morte de rire… là !

      Bisous ma Bigornette !

  17. Moi je n’ai rien vu, rien entendu ;o) mais j’espère que le lutin va bientôt retrouver ton jardin sans que personne ne soit obligé d’aller en prison lol.
    Bisous à toi et bonne soirée,
    Syl

    • Forcément… Tu n’étais pas aux aguets ? Dommage !

      Tu aurais été un témoin étonnant !

      Bisous et bonne soirée à toi aussi, Syviane. Bisous.

  18. j’espère moi aussi que tous les lutins reprendront le chemin de la bibliothèque  après leur petite balade buissonnière!
    Si cela peut aider Patiarch, j’ai croisé un ndividu à la mine patibulaire   ne serait-ce pas lui le kidnappeur?

  19. ah ah ah excellent
    besos
    tilk

  20. Forcément on s’attaque à un syndicalioste, ancien, certes, mais quand même syndicaliste… Et il est accusé de tous les torts bien entendu !!! Facile, trop facile. Allez, tout le monde en grève pour protester !!!
    BISOUS.

  21. Coucou je vois que mes p’tits liens plaisent bcp, (le journal) j’aime bien que mon blog serve … merci bcp de ton passage, je reviendrais mais ce soir je suis à la bourre pour mon repas alos je fais une viste express…bisous et à très bientôt!

  22. Il s’envole peut-être avec moi ?

    Et bien si c’est le cas, je lui fais visiter Paris

    Je t’embrasse

    • Je ne sais pas… Je pense qu’il ne se plairait pas forcément à Paris. Il vient de la montagne, tu sais, et il aime les fleurs et les rochers, les forêts d’épineux…

      Mais qui sait ? Un autre que lui sera peut-être avec toi dans l’avion ?

      Je t’embrasse. Fais bon voyage, Lmvie.

  23. c’est moi, c’est moi la coupable …libérez Patriarch! J’ai invité le lutin à venir m’aider …non! je ne l’ai pas obligé, quand il a su qu’il devait aller prendre des nouvelles d’un petit garçon, il a accepté tout de suite… la mision accomplie il reviendra en Quichottinie!!
    bises

    • Chère Gaby ! Je suis émue de voir que tu viens au secours de Patriarch…

      N’importe quel lutin de la Forêt des Merveilles serait parti avec toi pour t’aider, c’est certain !

      Il reviendra… c’est sûr aussi !

      Je t’embrasse fort.

  24. Que t’est-il passer par la tête aussi ? Pourquoi lui apprendre à lire ? Il a lu le livre de Rouletabille, ce qui lui a donné envie de parcourir le monde.

    J’ai vu quand il est passé me dire au revoir, « et oui, il est passé ici » qu’il avait mis ses bottes à ressorts, celles que jalouse un certain petit clown de chez nous. Avec de telles bottes,  il se fait vite fait, 7 lieux par bon.

    Ne dis rien aux pandores, il m’a dit qu’il passait saluer les « Stroupfs » à Hagondange avant de vagabonder ici ou là.      Quelle bétise as tu fait de lui apprendre à lire !!!

    J’allais oublier, il m’ a aussi dit de te faire la bise !!!

    • Oh… Il savait lire bien avant d’arriver dans la BIbliothèque… mais j’aurais dû surveiller ses lectures !

      Il a volé les bottes du Petit Poucet ? Encore une bêtise ! Il ne sait pas s’en servir correctement. Dieu seul sait où il va atterrir !

      Faire un saut à Hagondange… ça ne m’étonne pas de lui ! Il aime bien les Schtroumpfs. Ils lui rappellent le lutin bleu.

      Enfin… Je ne dirai rien, Promis.

      Mais il faut vraiment que je le retrouve !

      Plein de bises à vous partager.

  25. Donc, de l’aveu même de Patriarch, il a été le dernier à le voir… La Lorraine est toujours si verte, comment y débusquer un lutin de couleur pareille ? Une idée : guetter le prochain arc-en-ciel qui signalera le lieu de rassemblement des lutins de Quichottinie ! Comme Polly, je crois à un exode volontaire, pour tester leur influence sur toi (et nous, par voie de conséquence).

    • Oui… c’est ce qu’il dit. Mais je n’en suis pas si sûre… Tu verras demain.

      Je crois que vous avez raison… ils ont sans doute envie que l’on parle d’eux !

  26. c’est tres bien fait l’article du journal
    bon jeudi
    qing et rene

  27. MDR ! Hé ben ! il s’en passe des trucs dans ta province pendant mon absence.
    Dis-moi, ces lutins-là, n’ont rien à voir avec les deux lutins facétieux de  chez OUI-OUI ?
    Parce que ces deux-là, ce sont des coquins, comme le dit si bien mon petit Raphaël.
    bisouilles Quichottine

    • Ils n’ont rien à voir avec eux… mais ce sont des lutins quand même et ils n’en font qu’à leur tête !

      Bises et bon retour chez toi. Merci !

  28. Roooooo quel drame ici en quichottinie…tellement débordée que je n’ai même pas eu le temps de lire les journaux ces temps-ci, alors tu m’en apprends de belles…
    Je ne connais pas Patriarch mais d’après les nombreux témoignages, il semble qu’il soit innocenté, non?
    A mon avis tes lutins sont des coquins, Quichottine! Ils ont fait l’école buissonnière pour profiter des derniers jours de l’été…ils ont joué à saute-moutons sur les nuages, se sont balancés sur la lune, ont dormi dans le creux des arbres, respiré le parfum des fleurs jusqu’à s’ennivrer, piqué les raisins de la vigne, chanté avec les merles…bref, tout à leur baguenaudage, ils ne se sont pas aperçus qu’ils s’étaient trop éloignés de la Quichottinie…ils sont à des kilomètres de là…il leur faut le temps de revenir! Ils vont être bien penauds quand ils sauront tout le souci qu’ils ont causé…mais comment leur en vouloir, hein!
    Bon, je mène moi aussi l’enquête de mon côté et préviens tous les voisins…au cas où ils auraient atterri en Champagne! on ne sait jamais…ils prennent peut-être un bain de champagne à l’heure où je te parle!
    Non, non, rassure-toi ma Quichottine, ils vont revenir! Ils n’échapperont pas bien longtemps à l’investigation de tous les copinautes réunis! La France est quadrillée!!!
    Je t’embrasse ma Quichottine et passe quand même une bonne nuit :-))

    • Pauvre Patriarch ! Il ne savait même pas ce que je ferais de lui… mais il me pardonne ! J’ai beaucoup de chance, il m’aime bien.

      Mes lutins sont tous des coquins, quelle que soit leur couleur. Mais je ne m’inquiète pas, ils ne sont pas si loin… ils vont revenir.

      Gros bisous ma Nickyza. Bon weekend.

  29. Et si ce n’est pas Patriarch : une erreur judiciare est sivite arrivé, même au pays des lutins. Je vais demander à mon chat s’il ne l’aurait pas vu par hasard traînant du côté de Leyre.

  30. L’affaire devient sérieuse, deux lutins qui disparaissent de la bibliothéque, il faut faire une enquête sur toute la blogosphère, où ont-ils bien pu aller? On peut lancer des avis de recherche mais j’ai peur que se sentant traqués ils n’osent plus se manifester.
    Le pauvre Patriarch en garde à vue mais il n’y est pour rien.
    J’attends la suite avec impatience.  

    • J’adore quand tu lis ainsi l’histoire en réagissant chaque fois avec cet entousiasme qui te caractérise.

      Merci, Santounette !

  31. Coucou Dame Quichottine
    D’après Bigornette, tu aurais perdu un lutin vert…
    Bises de Béa kimcat

  32. On va devoir attendre le retour du grand manitou… GL dépose les armes
    Bonne nuit !

  33. on l’a pas vu sur Najac!!!

  34. Encore un innocent que l’on accuse a tort ? y’à plus de justice ma pov dame ^_^

    Bises quichottine, je vais aller voir si on a retrouver ce lutin coquin 😉

    • C’est toujours comme ça…

      Mais heureusement que les lutins sont retrouvés. Je vais vous raconter bientôt.

      Bises à toi, Loralia.

  35. Il faut que j’aille voir Kri et Lmvie… Bisous

  36. christine

    je ne pense pas qu’ils soient venu jusque chez moi dans les îles, c’est beaucoup trop loin!!!!!!!!!!quoique  peut être voulaient ils voire la mer turquoise et les poissons multicolores et les palmiers  qui se balancent au grè du vent…………….  bonne et douce nuit   gros bisous de mon île

  37. 🙂  que travieso…

    debe haber mucha gente en ese square, seguro que quedará lugar para tu duende…

  38. M’enfin Quichottine comment ce peut être Patriarch! Ils se gourent dans le journal et au poste! Patriarch s’occupe de varan et de serpent-corail… ce ne peut être un tel ami des vivants qui peut cacher un lutin.
    Moi je pense tout simplement qu’ils en avaient un peu marre que tu les oublies tes lutins, ils t’ont joué un tour à leur façon afin que tu reparles enfin d’eux. Ce sont des âmes susceptibles.

    😉

    Je t’embrasse très fort ma Quichott’.

  39. Qui accuse Walter ? La maréchaussée ?
     
    Menant diligemment l’enquête, j’ai trouvé du vert chez Kerfon, et peut-être un lutin déguisé en escargot … 

    Je poursuis les recherches, à défaut du lutin fugueur !

    Gros bisous, et des oranges pour faire patienter Patriarch …  

  40. Pourvu que les gros bras ne le cuisinent pas trop fort et trop longtemps, il finirait par avouer ce qu’il n’a sans doute pas fait…
    Oh, j’ai dit « sans doute », c’est donc que je le soupçonne un peu d’avoir capturé le lutin vert et peut-être même le bleu… c’est impossible, je raye le « sans doute » 

    Je pense qu’il faudrait lever une armée d’escargots, qui mieux qu’eux peut se glisser sous les feuilles humides d’automne dans les forêts…

    Il faudrait parler au vent et lui dire que nous allons droit vers une erreur judiciaire à cause de deux lutins qui font la « quichottinie buissonnière », le vent ne sait pas garder un secret, c’est bien connu, alors, à force d’être répété, ce secret arrivera bien aux oreilles de nos deux fugueurs et ils reviendront pour éviter la condamnation d’un ami à cause de leur légèreté 

    Il faudrait demander aux rêves qui survolent les pays la nuit  de signaler le moindre indice pouvant conduire à les localiser…

    Tu vois, je réfléchis très fort, pour sinon les retrouver, du moins prouver que Patriarch n’est pas coupable….

    Je vais aller me coucher, parfois le sommeil apporte des solutions pour les cas insolubles… il suffit de se détendre et de le laisser faire…

    Je t’embrasse bien affectueusement Aminaute Quichottine 

    • C’est vrai… Ils nous feraient dire n’importe quoi !

      Mais je compte fort sur la tenacité de Patriarch pour ne pas se laisser faire.

      J’aime bien tes informateurs, mon aminaute !
      Je m’en vais de ce pas les interroger.

      J’espère que ta nuit a été bonne. Bisous affectueux pour toi aussi.

  41. Muad Dib

    Coucou Quichottine, ce n’est peut être qu’une petite escapade amoureuse.
    Tes lutins ont grandi et ils s’ouvrent à de nouveaux univers …
    L’autre jour, pendant que tu nous nous racontais l’histoire du lutin d’or, j’ai remarqué que le lutin vert passait beaucoup de temps à la fenêtre.
    Il semblait très intéressé par ce qui se passait à l’extérieur.
    Tu n’y as peut être pas pris garde mais on entendait quelques rires cristallins à l’extérieur pendant ton récit.
    Je me suis approché discrètement avec mon appareil et voici ce que j’ai vu dans le jardin …
    J’espère qu’il va vite rentrer pour de donner des nouvelles …
    Je t’embrasse,

    • Un sourire pour toi… Un lutin amoureux de ta jolie petite elfe de Clisson ?

      Quelle bonne idée !… Promis, je le lui demanderai.

      Passe une belle soirée, Muad. Bisous.

  42. diche tribill (tout en vrac...)

    y’a des écrans en Quichottinie?
    moi : je crois qu’il y a surtout : des  » Accros-Quicho »…..bises

    • Sourire… Crois-tu que je puisse être une drogue ? Ceci dit, j’aime bien quand mes visiteurs s’accrochent

      Bises à toi.

  43. annielamarmotte

    voilà bien le seul journal que j’ai plaisir à lire…..

  44. Petite Elfe

    Je suis venue hier soir et impossible de poster….
    Le lutin vert! mais il est ici ! J’ai compris maintenant pourquoi  l’automne ne peut pas peindre …. Le lutin lui a piqué tous ses pinceaux!
    Mais pourquoi Patriach? le pauvre…
    Géniale cette page de journal!
    Bonne journée.

    • OB continue à débloguer… c’est fou !

      Mais il paraît que ça va s’arranger.

      J’ai bien aimé la composer… tu pourrais essayer toi aussi en suivant le lien de Lilaturquoise.

      Ah… Tu poses une bonne question. La réponse sera dans le dernier épisode. Si je la dévoile tout de suite, il n’y aurait plus de surprise.

      Bonne journée à toi aussi. Merci.

  45. Hé ben je vois que tu as trouvé le truc pour faire « l’info-journal » que j’utilise très souvent

    Quant à Patriarch…ben il peut avoir un peu peur heing! Il n’arrête pas de me faire peur avec ses serpents…y en a plein depuis un p’tit temps chez lui!

    • Rire… C’est vrai que je l’avais déjà vu chez toi et chez mon amie Betty.

      Mais je n’avais jamais eu besoin de l’utiliser… Là, l’occasion était trop belle !

      Tu as raison il y a plein de serpents en ce moment chez Patriarch, et le dernier était vraiment dangereux.

      Cependant, je ne veux pas lui faire trop peur non plus… je l’aime bien, moi, comme nous tous je crois.

      Bonne soirée, Kri. Bisous.

  46. Durgalola

    ne me dis pas qu’en Quichottinie c’est pareil que dans la vraie vie avec ses crimes et sesdéfauts ?… pas chez toi, non c’est pas possible ?!!! bises

  47. Avis de recherche donc… Tout plein de sourires à lire cette revue de presse & pis ton journal m’a fait penser à Charles TYTEB qui s’était lancé à la recherche de miss B. D’ailleurs, grâce à toi, il faut absolument que j’aille prendre de ses nouvelles;-)
    Et qui sait! Sa profession de journaliste pourra nous aider pour retrouver ton Lutin! Les échanges sont et resteront à jamais un lien unique..

    Lila..j’y vais de ce pas et reviendrai aux nouvelles bisous

    • J’ai beaucoup pensé à toi en le préparant… Je dois dire qu’à l’époque je m’étais demandé comment il avait fait, mais sans chercher plus loin.

      Tu peux essayer de m’aider, c’est vrai… avec lui, tout est possible !

      Mais j’ai une petite idée de l’endroit où ils se cachent.

      Bisous et belle journée à toi.