Erik Orsenna

Je rangeais… je triais.

Savez-vous ce que l’on peut faire quand on est un peu bloqué, qu’il est difficile de bouger ?

On peut lire encore…

Alors, j’ai pris à côté de moi une pile de papiers, de dossiers, de ceux que je dois trier depuis que j’ai relevé le plus grand défi de ma vie…

Depuis cinq ans, ils traînent… ils prennent de la place. Moi, je n’arrivais pas à m’en séparer.

C’était comme un moment important à effacer.

Alors, j’ai décidé de m’y mettre.

Le tas, le voilà… enfin, un bout, il doit y en avoir dix fois autant !

Les dossiers de ma Thèse

Et j’ai commencé mon tri.

Je dois jeter, mais je ne veux pas tout perdre.

Parmi les documents amassés au cours de mes recherches, j’ai retrouvé une enquête, réalisée par France 5 et publiée le 31 mai 2004.

Le dossier avait pour titre : « Des livres et des hommes« 

La question était :

« Quoi lire quand on a dix-huit ans? »

Trente personnes avaient répondu, dix lycéens, dix enseignants, et dix personnalités dont huit écrivains. Parmi eux, le premier, Erik Orsenna.

Pourquoi en premier, pourquoi lui, ici ?

Parce que le roman qu’il préconisait , c’est Don Quichotte, de Miguel de Cervantès.

« C’est le roman complet, il y a tout. L’Histoire et les histoires, la dérision et l’émotion, et l’un des couples mythiques, le résumé de l’espèce humaine, le chevalier à la triste figure et le valet peureux, roublard et généreux. C’est le roman d’une nation, le roman du rêve, le roman d’une grandeur impossible. »
Erik Orsenna, mai 2004 sur France 5

Alors, bien entendu, il faudra que j’y revienne, mais j’aime assez.

Il ne vous restera plus qu’à me croire sur parole : le lien vers ce dossier envoie désormais sur une page qui n’existe plus.

Sur la Toile aussi… quelqu’un est passé un jour et a fait un grand nettoyage par le vide.

103 réponses à “Erik Orsenna

  1. christine

    « Le roman d’une grandeur impossible »    c’est beau         bisous

  2. Alors c’est l’histoire de ton père ou de ton grand-père, petite Quichottine ?

    Bonne journée, avec bises de nous deux !!

    • Sourire… C’est mon parrain de lecture… Avec lui j’ai appris beaucoup.

      Bonne journée, Patriarch. Bisous afectueux à vous deux.

  3. Ce n’est pourtant pas le printemps….. il faudrait que je m’y mette aussi….
    C’est beau ce qu’Orsena a écrit sur Don Quichotte. Bises

    • Je trouve ses mots très intéressants. Il décrit avec beaucoup de poésie ce que l’on peut ressentir en le lisant. Je crois que c’est effectivement un roman très complet.

      Merci, Martine.

      (Pour les rangements… c’est un peu difficile. Je suis coupée en deux, je n’ai pas vraiment envie de jeter, mais il le faut.)

  4. Pas de soucis pour te croire sur parole Quichottine. J’espère que ton rangement continuera à te faire découvrir de bien jolies choses mises un instant de côté.
    Bisous et bonne semaine à toi,
    Syl

    • J’espère aussi que j’arriverai à ne garder que l’essentiel… Que c’est dur de jeter !

      Bisous, Sylviane. Passe une belle semaine.

  5. Il en est des livres comme des gens, certains ne nous quittent jamais, d’autres disparaissent, parfois on les recroise un moment puis on les oublie à nouveau.
    Les autres, les essentiels, sont là, toujours à portée de main ou de coeur.

    Bon courage pour la pile de lecture.

    Gros bisous ma Quichott’.

    • Merci, Polly.

      Ce qui est le plus important perdure, je crois. Ceux qui partent et qui comptaient vraiment restent dans nos souvenirs, ils y prennent tant de place qu’ils y restent à jamais, pour ne pas faire de vide.

      Les livres sont le reflet de ce que nous vivons. Ils nous appellent et si nous leur donnons ce qu’ils demandent, ils nous le rendent au centuple.

      Le courage n’est pas pour la lecture… seulement pour les séparations nécessaires.

      Gros bisous tout plein pour toi.

  6. je crois l’avoir plus jeune…mais faudra que je me souvienne de ton article lorsque mon aîné aura 18 ans et qu’il se demandera que lire, sourires !!!

    • Je l’ai lu à 13 ans… et je l’ai relu par bribes bien souvent depuis.
      Je n’y ai jamais trouvé la même chose… mais il m’a toujours apporté ce que je lui demandais.

      Chaque âge a ses envies de lecture, chaque moment ses désirs…

      Merci, Solyzaan.

  7. J’aime bcp ce qu’il dit de Don Quichotte….Quant au tri, il est difficile de jeter…Un peu de nous s’en va…..Bises   VITA

    • Je suis contente que ça te plaise… le tri est difficile, mais il devient indispensable.

      Je suis d’accord, ce sera un bout de moi qui va partir.

      Bises à toi, Vita. Passe une bonne soirée.

  8. patricia11

    Bonjour Quichottine. Oui, le grand nettoyage par le vide, c’ est souvent ainsi que l’ on perd ses repères, que l’on cherche indéfiniment, ceux ou celles qui ont marqués une vie.

  9. j’ai de temps en temps comme toi des raptus de grand nettoyage, non pas pour nettoyer , mais pour trier et mettre de côté seulement ce qui peut être important conserver ….mais en général je remets tout en place sans rien jeter…
    bises

    • Sourire… si tu savais !

      J’ai déjà dû prendre mes piles très souvent… mais, là, il faut vraiment que je fasse un vrai tri et ça me navre.

      Bises à toi.

  10. Bon courage pour ce grand ménage …J’espère que tu vas vite te « débloquer » Bises

    • Pour le déblocage, il est en cours… J’aimerais que ça aille plus vite, mais il paraît qu’il me faut surtout de la patience.

      Pour le ménage… je le fais à la petite semaine, mais je crois qu’il faudrai mettre tout dans des sacs et ne pas se poser de questions.

      Bises à toi.

  11. Trier, et se separer des dossiers, des notes, des cours, j en’arrive pas non plus… mais je sais qu’il faudra que je le fasse … algun dia …

    • Cela devient urgent pour moi… Je me disais toujours « j’ai le temps », mais le temps file à toute allure…

      Un jour, oui, il faut s’y mettre pour de vrai.

  12. J’en ai pourtant trié, des papiers, lors du dernier déménagement. Et il en reste, de quoi m’occuper quelques années encore. Quand je commence un tri, je relis tout, m’extasie, me souviens, farfouille ailleurs, augmente le désordre, l’étale, découvre des trésors oubliés, puis ramasse tout pour une autre fois…où je referai la même chose !

    • Comme je te comprends !

      Mais… un jour, il faut bien s’y mettre pour de vrai. J’ai déjà commencé à emplir des cartons qui sont partis à la déchèterie. Là, je sais que je n’irai pas les rechercher.

      Finalement, c’est bien de ne pas avoir de grenier.

  13. Bon allez j’avoue… Quoique je ne sais pas si je dois, c’est assez difficile, c’est vraiment délicat… Je me lance : Je n’ai jamais lu Don Quichotte !
    Promis, juré, je l’inscris dans ma liste !!!!! 

    Donc voilà, je suis découverte : je ne viens pas sur ton blog parce que je suis une inconditionnelle (pas encore du moins) de Cervantes mais parce que j’adore les contes, les jolie histoires, les lutins…

    Voilà voilà, je repasserai plus tard !

    Marie

    • Il y a plein de gens qui en parlent et qui ne l’ont jamais lu.

      Le principal, c’est que je sais que tu ne le fais pas.

      Tu aimes mes contes… je sais que tu n’est pas la seule. J’aime bien aussi en écrire. Alors, ne t’en fais pas, je ne risque pas de ne parler que de choses sérieuses.

      Merci, Marie, pour tes mots.

  14. Qui ira chercher sa dulcinée?

    • Dulcinée… Je crois qu’elle est un peu en chacune d’entre nous… alors, regarde-toi dans un miroir, tu en verras une image.

      Bonne soirée, Eleonor. Merci pour ta présence.

  15. A 18 ans je lisais des romans a l’eau de rose ^_^

    je te souhaite une belle semaine quichottine

  16. il va bien falloir que je le lise un jour …. au delà de mes 18 ans  plus que révolus !

  17. Beau résultat suite à un nettoyage d’automne !

  18. Ils ont fait comme toi; le grand ménage! Eric Orsenna avait bien résumé ce livre ; moi je viens à peine de finr de faire le tri dans ma cave .. on truve toujours des choses oubliées ..  bon courage pour la suite! bonne soirée

    • C’est vrai qu’on trouve beaucoup de choses. J’ai de la chance, je n’ai pas de cave, et pas de grenier… mais il me manque peut-être un petit coin de débarras où je puisse entreposer ce qui ne sert pas souvent.

      Merci, Fanfan. Bonne soirée à toi aussi.

  19. Joli présentation de Don Quichotte par Orsenna. A+

  20. Se séparer c’est sans doute n’avoir pas peur du manque ! il y a tout plein de « trucs  » de l’avant qui s’accrochent , s’accrochent et sans doute nous rassurent; comme garder un lien, une trace,une enveloppe…. bon, j’arrête pour ce soir.
     bonne soirée Quichottine

    • Si tu savais comme j’en ai peur au contraire… mais je dois faire des choix.

      Je crois que vivre c’est cela : choisir.

      Bonne soirée, Balaline.

  21. Il faudra pourtant que je le lise au complet un jour, je commence à avoir honte. C’est la chose la plus difficile à faire trier des choses, quand on se décide enfin à en jeter, on fini toujours par en avoir besoin.

    • Mais non, il ne faut pas avoir honte.

      Tu ne peux pas tout faire, tout lire, tout dessiner, tout peindre, tout vivre…
      Alors, puisque nous passons notre temps à choisir, fais ce qui te plaît, pour mon plus grand plaisir !

      Trier… Tu as raison… La dernière fois où je l’ai fait, je l’ai regretté.
      Mais là, vraiment, il le faut.

  22. ah oui, il parait qu’il ya une très belle traduction qui est parue dernièrement…je n’ai jamais lu Cervantes …Aurai- je le temps de lire tout ce que je veux lire un jour? NON mais je fais des listes …

    • Une autre depuis Aline Schulman ? Il va falloir que je regarde.

      Tu as raison de faire des listes, je continue à en faire.

  23. Il faudra bien, qu’un jour, je me décide à le lire en entier

    • Il ne faut jamais se forcer à lire… Tu as d’autres lectures qui en ce moment te conviennent et que tu nous fais découvrir…

      Un jour peut-être ?

      Il n’y a rien d’urgent.

  24. il semble avoir un probleme avec mes news, plusieurs ne la recoive plus ?
    passe un bon mercredi
    qing et rene

  25. Que lire à 18 ans ?
    Y’a-t-il un livre spécifique destiné à cet âge ?
    Je ne pense pas ; tous les livres peuvent êre d’une richesse à partir du moment où l’on a goût à la lecture et aux livres…
    A la rencontre, aussi.

    Quichottine sait-elle qu’il y a un animé inspiré par celui qui l’inspire tant ?

    • Non.

      Tu vois, je crois qu’il n’y a pas d’âge pour lire tel ou tel livre à partir du moment où l’on sait lire.

      Un Don Quichotte en dessin animé… oui, un pas récent qui a été réalisé pour TVE. Y en a-t-il y un autre qu’AneverBeen voudrait me faire connaître ? C’est possible, tu sais, je suis loin de tout savoir.

  26. Voilà de bons conseils de lecture!Merci et bonne journée

  27. J’ose pas m’y mettre…
    Gros bisous, Flo

  28. Le titre est magnifique : Des livres et des hommes ! Et Erik Orsenna a l’intelligence  du coeur… Retour à notre cher héros. Que dire de plus ?

  29. Le titre est magnifique : Des livres et des hommes ! Et Erik Orsenna a l’intelligence  du coeur… Retour à notre cher héros. Que dire de plus ?

  30. Faire le tri….je ne peux pas et je crois que je ne pourrai jamais, j’aurais l’impression de perdre un bout de mémoire. Don Quichotte me ramène au lycée et le lycée à quelques carnets enfouis quelque part dans mon grenier. Voila que ton article m’invite à les retrouver. De vieux souvenirs à exhumer.Heureusement j’ai le temps maintenant…

    • Tu as le temps… dis-tu.

      Je me rends compte que le temps que nous avons est seulement celui que nous nous donnons, en le volant à notre entourage, à la réglarité des jours qui passent.

      Tu as de la chance d’avoir un grenier. … ou  peut-être est-il préférable que je n’en aie pas.

  31. Ta pile ressemble étrangement à la mienne, voire aux miennes

    Bisous

  32. Je suis d’accord avec cette description de Don Quichotte : il y a tout dans ce livre ! Bonne soirée,
    Brigitte

  33. J’ai la même pile que toi Quichottine…le malheur c’est qu’avant de jeter je vais devoir lire chaque papier qui va m’emmener à un autre et ainsi de suite…et finalement je vais décider de tout garder…au cas où!
    Le mieux serait de fermer les yeux, d’ouvrir le sac poubelle, et hop, de jeter la pile entière sans sentiment! Mais ça je sais pas faire!
    Au fait, à propos de Don Quichotte…je t’ai rapporté un moulin à vent ce week end, pour ta collection… J’espère que tu ne l’as pas celui-là!

    Douce nuit à toi ma Quichottine

    Nicky

    • Tu as raison.. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pour une partie de la pile… Qui sit si je ne vais pas le regretter?

      Merci pour le… pour les deux moulins à vent de ton weekend. C’est vraiment gentil.

      Passe une belle soirée. Bisous.

  34. Voilà donc les racines de quichottine mises au grand’jour.;sage précaution que de garder le support papier.
    Grosses bises

    • Je n’ai pas tout sur papier… mais j’avais beaucoup imprimé : pour travailler sur les documents, c’est plus facile.

      Merci, Bruno. Grosses bises à toi aussi.

  35. Suite à ton dernier commentaire, je visite les blog et réponds toujours aux commentaires qui m’ont été laissés
    Par contre, si je vois des articles trop longs, si j’essaye de lire jusqu’au bout, il m’arrive souvent, il est vrai de tourner les pages faute de ne pouvoir tout assumer ensuite ou d’y revenir plus tardivement.
    Mais ne te soucie pas, si un artcile te plaisais chez moi, j’aurai plaisir de voir ta visite et te rendrai la mienne méritée  en allant sur ton blog ( car il est bien agréable )
    Bonne journée

  36. FLAP … l’oiseau se pose

    Orsenna j’aime bien !!!!

    bizz de buzzzzzzzz

  37. Coucou Dame Quichottine
    Erik Orsenna… je viens de lire sa grammaire douce… un régal
    Bisous de Béa kimcat

  38. J’ai bien aimé l’intitulé de la question même si je trouve qu’il est bien difficile d’y répondre, je comprends que la réponse d’Orsenna te plaises. Faire le tri est toujours difficile, surtout quand on a l’impression que certaines choses font partie de notre vie et nous rappelle des choses très précises.
    J’espère que tu vas mieux.

  39. Dommage, on aurait bien aimé en savoir un peu plus… Bises

    • C’est vrai… mais il n’y avait rien de plus concernant Orsenna ou on Quichotte. Je peux te l’assurer.

      Bises à toi.

  40. Je suis en retard dans mes lectures. J’espère que tu vas mieux. Mon Dieu ! Cette pile me rappelle les miennes… Il faudra que je m’y mette aussi. Je me souviens du premier Don Quichotte que j’ai lu, il doit encore être quelque part sous une pile… Bises

    • Il n’y a pas de retard, Mamago. Tu manques de temps, je le sais, et je ne t’en voudrai jamais de ne pas pouvoir tout lire.

      Je vais mieux, merci.

      S’il est sous une pile, tu le retrouveras un jour… Qui sait si tu ne le reliras pas en pensant à moi ?

      Courage pour tes piles.

  41. Erik Orsenna est aussi un « immortel » que je connais peu.

  42. qing et rene

    Bonjour, j’ai aussi lu cervantes avec plaisir dans ma jeunesse, des explication…que neni je compte justement sur les dames pour m’en donner moi ignare en la matiere, mais fort interesser.

    J’ai mis en ligne ce jour un châle que qing a fait, malheureusement j’ai peu de photo de ces travaux.

    Je te souhaite une bonne journée

    Qing et rené

  43. diche tribill (tout en vrac...)

    tous on entasse, et tous : on hésite à jeter ce qu’on a entassé, peut être parce que : si c’est là c’est qu’on a pensé qu’un jour on en aurait besoin…non?

    • Oui… parce que ça représente quelque chose de plus qu’un simple tas de papiers inutiles…

      Mais, là, il faut vraiment faire des choix…

  44. Bonjour Quichotine,

    J’espère que tu vas mieux.
    Ah la lecture, je suis tombée dedans toute petite et je ne m’en suis pas sortie… par habitude, par confort, pour m’échapper, pour rêver, pour rire, pour pleurer, pour m’instruire, pour me dorloter, pour apprendre, pour comprendre et j’en passe et des meilleurs… Je ne pourrais pas m’en passer, je peux ne pas manger, mais ne pas lire, je ne le peux pas… ça énervait mes parents, ça énerve mon mari et ma fille… mais je ne peux pas m’empêcher… Ce doit être un virus…
    Bon rétablissement à toi et @bientôt.
    Bisous, bisous, ma belle

    Domajj

    • Rire…

      Merci, Domajj !

      Je crois que nous avons été créées dans le même moule toi et moi.

      Alors, pas de danger, le « virus » nous a gagnées l’une et l’autre…

      Passe une bonne soirée…

  45. Marlène

    Courage pour ton épaule 😉

    • Merci, Marlène…

      En ce moment j’ai plutôt des hauts et des bas… mais je retourne bientôt chez l’ostéopathe. Je ne pourrais aller que de mieux en mieux.

  46. Pas le temps de lire… Juste le temps d’écrire… Le chapitre 37 est long, très long, trop long… Je n’arrive plus à reposer ma plume. Il va falloir que je coupe le chapitre en deux, quand je l’aurai fini, mais comment ?…

    • Je crois que c’est parfois le problème… se limiter un peu pour que la page ne soit pas trop longue à lire.

      Tout en ne cassant pas l’intrigue… Tu n’as pas de solution ? Tu sais, c’est comme un morceau de musique, ou un poème, regarde où tu reprends ton souffle. C’est là qu’il faut couper, juste avant qu’il ne retombe.

      Prends soin de toi, Pierre-Louis. Ne te laisse pas dévorer par tes personnages… Il faut garder le contrôle.

      Je t’embrasse.

  47. je garde peu de choses, je pense à mes enfants!! quand je vois ce qu’est devenu la maison de ma mère, des strates et des strates de papiers, de livres mités (j’en ai sauvé quelques uns en cachette) des vêtements qui mitent, des revues, des pots de yahourts, des boîtes de chocolat…. c’est effarant, donc moi, j’ai la manie inverse, je ne garde que ce qui risque d’intéresser mes enfants ou ma petite fille!
    bises Quichottine

    • Le problème est là… Je gardais beaucoup parce que je n’ai pas eu à vider la maison de mes parents.

      Aujourd’hui, je me dis qu’il faut penser à plus tard…
      Que feraient-ils de tout cela ? Vraisemblablement rien.

      Mais c’est comme décider qu’il faut préparer l’après…

  48. Le temps passe mais il en reste toujours quelque chose!

  49. annielamarmotte

    la dure loi du net….. les liens morts….
    bonne journée Miss

    • Comme tu dis… et pourtant, je crois que les articles de fond, comme celui-ci, devraient pouvoir rester dans des archives.

      Bonne soirée à toi.

  50. ~~ Kri ~~

    Voilà le pourquoi du comment…
     Bon mercredi Quichottine

  51. J’aime Orsenna, cervantès, et il y a peu, comme j’avais reçu une photo de « poubelles », j’ai du faire un texte dessus… c’est ahurissant toutes ces similitudes non?

    La façon dont Orsenna présente le livre est tout-à-fait exacte, et bien sûr, je comprends que tu aies gardé cette coupure de journal, et que finalement tu la mettes dans le tas « à garder »  

    Je l’ai lu il y a longtemps, puis ça a été plus fort que moi, je l’ai racheté dans une édition luxueuse, car à mon avis, Cervantès méritait bien cet égard.. pourtant je suis plutôt livres de poche car il m’arrive de les annoter.. 

    Merci pour cet article ma Quichottine, je t’embrasse et je continue mon voyage dans tes pages, car avec mes soucis de connection, j’ai pris du retard.. 

    • C’est vrai…. je me souviens très bien… et tu avais tout ressorti de la benne ! Là, je ne risque pas… Les cartons sont partis à la déchèterie. Je regretterai sans doute, mais il le fallait.

      Bon, il en reste encore… Mais un peu moins !

  52. Mince ce n’est pourtant pas le ménage de printemps! Bon ok.. si c’est pour retrouver le chemin d’Orsena, c’est de l’ordre du primordial… « Ton lien » est pluss qu’intéressant. J’aime lire et ne connaissait point. Oups au lit, un bouquin et les rêves vont m’envahir. Humm, qu’est ce qu’on est bien Quichottine lové dans ton monde.. bises