Les hérons de Maurice Belvoix

Depuis dimanche, nous faisons la fête…
C’est très bien !

Mais, dès qu’une fête doit durer longtemps, il faut prévoir de petits jeux, pour occuper les invités. Il ne faut pas qu’ils s’ennuient, n’est-ce pas ? Et surtout, il ne faut pas qu’ils puissent échanger trop longtemps.

– Pourquoi trop ?
– Parce qu’alors, dans le salon, on passe des « petits riens » aux « confidences »,

et ce n’est pas toujours le moment.

– Mais nous ne sommes pas dans un salon !
– C’est vrai… Nous sommes partis sur les chemins. Mais… MAIS !
– Mais ?

Vous savez tous, surtout ceux qui sont des marcheurs, que lorsque nous marchons à plusieurs, nous n’allons pas forcément au même rythme. Alors, forcément, des groupes se forment… ceux qui vont très vite devant, et d’autres moins loin, les derniers traînent un peu… C’est comme pour le Tour de France…

– Des Compagnons ?
– Mais non, je parlais ici du nôtre, celui de chaque été !
– Ah…

(Soupirs, ça et là, autour de Quichottine…)

Pendant le Tour, il y a ceux qui sont en tête, car ils se sont échappés, le peloton, roue dans la roue du précédent, et ceux qui arrivent un peu tard pour voir les premiers monter sur le podium. C’est toujours la même chose. Mais, les derniers arrivés pourraient un jour être les premiers… Non ?

Aujourd’hui…

– Tu vas nous raconter une histoire ?

(Les voix fusent de toute part, et les regards s’animent…)

– Ben non. Vous allez me la raconter !
– Nous ? Mais nous ne pouvons pas ! Nous ne savons pas !

– Mais si ! Vous l’avez déjà fait. Vous vous souvenez des Gisants ?

En quittant Troyes, je suis passée par la Maison du Parc, chercher quelques outils de paysans…

– On ne sait jamais… dirait le Petit Prince…

J’en ai rapporté des images… deux.
Deux sculptures d’un monsieur qui exposait là. Il s’appelle Maurice Belvoix, il habite à ERSTROFF, en Moselle.

sculpture de Maurice Belvoix

sculpture de Maurice Belvoix [Images de Quichottine, 16 mai 2009]

Ces hérons cendrés m’ont raconté une histoire, bien sûr…
Mais à vous ? Quel dialogue auriez-vous aimé entendre ?

Je compte sur vous pour me l’écrire…
(Les images peuvent être utilisée dans n’importe quel ordre… pourvu que votre histoire leur correspondent.)

142 réponses à “Les hérons de Maurice Belvoix

  1. diantre, pourquoi donc ai je lu cette invitation, ce soir, nan nan, il est tard, isabelle, ce soir, tu n’écris plus, tu vas au lit !!! aller zou !!! nan mais !!!! – heu désolée quichottine, faut que j’aille me coucher, mais je vais y penser, et peut être vais m’envoler dans le rêve …..L

  2. christine

    coucou; pour la 1ere photo; « Comme j’aimerais  voler et ne plus être en métal; quelqu’un aurait’il une baguette magique »  l’autre  lui répond « attend je cherche!!! un baton te conviendrais; peut être qu’il est magique »                et la 2éme photo; » t’a de beaux yeux tu sais »    l’autre lui répond  « mais je ne vous connais pas monsieur; passer votre chemin  »                                      je sais c’est un peu court!!!!!!!!!!!!!!  bonne nuit  bisoussssssssss

  3. -Ils disent qu’un regard d’amour rend vivant le métal…J’ai besoin d’être vivante, de rire, de parler.
    -Si c’est pour que tu continues à parler, non, moi,  j’ai besoin de silence…

  4. Un bel oiseau difficile à photographier!
    Belle sculpture!
    bon mardi bises!

  5. Jolies sculptures en métal ! Elles vivent !

    Sur la deuxième (première séquence), Madame (à gauche) :
     » Cest ICI que je veux notre nid !!! « 
    Et sur la première … Monsieur s’incline …
    Non mais !!!

    🙂  Bisous du jour, et du pays aux mille étangs où ces oiseaux ont élu domicile, en vrai …

  6. On n’aura jamais la paix, malgré la carapace de métal !

  7. 1° photo: la colère.
    C’est pas parce que tu héron que tu dois rentrer bourré!

    2° photo: le pardon par la ronde
    Héron héron petit patapon……..

    Pardon Quichottine.
    A+

  8. – Bonjour ! dit  Grand héron à Mademoiselle Héronne, juchée sur ses longues pattes, la tête en bas… Que fais-tu ainsi dans cette position ?
    – Je cherche quelque chose à grignoter !
    – Mais pauvre petite Héronne, cela ne te servira à rien nous sommes des hérons de fer forgé nés de l’imagination d’un Artiste.
    – Pff ! L’imagination du sculpteur est telle qu’elle peut  aussi me donner de l’appétit … Ou plutôt mieux encore … Elle peut me permettre de déployer mes ailes
    – Non ! Tu crois ?
    – Regarde ! Ne suis-je pas belle  ainsi ? s’écria la Héronne en ouvrant  deux belles ailes de fer forgé, aux bords dentelés …

  9. Ils doivent se bâtir des projets d’avenir, mais monsieur n’est pas d’accord sur le nombre d’enfants que madame désire et lui le fait savoir !!!!

    Rires ! Bonne journée à toi. Bises de nous deux !!

  10. Bien sûr que mon chat est sérieux, avec ce qui se passe en Iran il n’est pas tellement tranquille.

  11. Bon, je vais essayer de les écouter pour savoir ce qu’ils racontent…Je ne sais pas si j’aurai l’ouïe assez fine

  12. -regarde moi dans les yeux quand je te parle !tes puces peuvent attendre!!
    -bon ça va! t’emballe pas ! tu cries toujours… j’en ai marre …

  13. 1ère image:
    -« tu as fini te te pomponner? toujours à te faire belle! à lustrer tes pattes pour te faire admirer!! »
    -« (cause toujours .. »(in petto)
    2ème image:
    – » tu as entendu ce que je t’ai dit?  réponds-moi quand je te parle!! »
    – » Je fais ce que je veux , vieux grincheux! fiche-moi la paix!  tu es jaloux? « 
     voilà!! bisous(ils sont bien beaux et amusants tous les deux!!)

  14. Sur la première photo je dirais » Tu cherches quelque chose je peux t’aider? » Et sur la deuxième » Je t’ai vu, tu lui as fait de l’oeil, ça se passera pas comme ça. » Je te laisse la suite.

    • Belle participation… mais tu as raison, je peux proposer de chercher la suite…

      Bisous tout plein. C’est noté !

  15. la deuxième image en premier
    Lison….. c’est ma fille…17 ans
    Donc
    Lison il est hors de question que tu sortes avec ces chaussures…..
    Oui maman bien sûr……
     mais non c’est un rêve!!!!!!!!!

  16. 2ème photo:

     » M’enfin, où étais-tu donc encore passée, jeune écervelée?! Tu as vu l’heure à laquelle tu rentres encore!! Moi, ta mère, je ne permettrai pas que tu fasses la nouba tous les soirs et que tu traînes avec n’importe qui et n’importe où!, non mais! »

    Photo 1 :

     » Et ne réponds pas! Baisse les yeux quand je te parle! Inutile de demander pardon, ma décision est prise: tu es punie! Plus de sorties pendant quinze jours! Je vais te couper les ailes, moi, allez approche! »

    Hihi, marrants, ces deux zoiseaux-là :-))

  17. j’aurais aimé participer à ce dialogue…
    Mais pour l’instant j’ai à nouveau la tête dans les valises, je sais tu comprendras

    Je t’embrasse

  18. Pour mon chat, je crois bien que vous avez deviné. A voir demain. Amitiés

  19. Comment avez-vous deviné? Voir la suite au prochain numéro

  20. Le héron est rond… !

     

    Ce soir Monsieur Héron est encore en retard,

    Sa jolie Cendrillon est vraiment en pétard,

    Sévère sera l’accueil pour ce mari volage

    Qui devra faire le deuil question libertinage…

     

    « Mais où étais-tu donc » demande la fureur

    « Si j’en crois le ding-dong voici venir vingt heures !

    Les gosses sont couchés et j’ai fait la vaisselle,

    Veux-tu bien m’expliquer ce manque de ponctuel ? »

     

    Monsieur Héron se tait, à vrai dire il est saoul,

    Les derniers muscadets lui forment des remous,

    Il a trouvé des potes, est allé au bistro,

    Et un, et deux, et hop… s’est garni le jabot…

     

    Monsieur héron est rond, il a le gosier plein,

    Et rond p’tit Patapon lui diront ses gamins,

    La belle Cendrillon s’en trouve rassurée :

    Mieux ça que son héron au lit d’une poupée…

     

    KERFON LE CELTE

    Je le sais, cette histoire de héron n’est pas chouette…  

    • Rire !

      Je savais bien que tu relèverais le défi haut la main. Bernard et toi ferez la paire dans mon florilège…
      C’est super !

      Merci infiniment !

  21. Ils sont beaux ces hérons mais voilà avec mes problèmes d’ouie je n’entends pas ce qu’ils disent mince alors !

  22. patricia11

    Bonsoir Quichottine.

  23. catimini

    Coucou Quichottine … c’est bon de te lire … J’ai découvert un très joli blog … je viendrai te rendre visite régulièrement … Bisous ! Pour ce qui est de la sauvegarde de mon blog Orange … je savais.

    • Coucou Catimini ! C’est bon de voir que tu es là !

      Tu viens quand tu peux/veux… je suis contente de te retrouver ! Merci.
      Contente de savoir aussi que tu as fait le nécessaire…

      Bisous et à bientôt !

  24. Oiseaux de Moselle
    Marché aux demoiselles
    Zut !
    J’ai plus de monnaie…
    Pénéloop

  25. _ « Ma hérone, ma belle emplumée, ne te cache pas ainsi! mes coups de bec ne peuvent te troubler à ce point !

    _ « Voilà, voilà, je te préfère ainsi, hardie et combative, tes ailes en parade, ton col de cygne offert et la grâce embaumante ! N’en fais pas trop quand même !

    Tu nous fais faire de ces trucs ! bonne nuit Quichottine

  26. Re coucou,
    Très sympatique ces hérons cendrés…

    Pour le deuxième couple, je les trouve un peu colérique non? Euh, il se fait tard Quichottine et Mailyse en ce moment à un peu de mélancolie… Bref cela passera… mais je vais essayer :

    *Pour la première photo:

       -Oh, ma gente damoiselle, que votre cou est majestueux, sur cette révérence, veuillez me permettre s’il vous plait que je vous offre cette danse?
       -Oh Preux chevalier, moncoeur ne bat que pour vous, c’est avec grand plaisir que j accepte votre main pour entrer en ce cercle de danse…
       -Venez ma douce, ma belle, ma jolie, votre plumage est si brillant et léger, que je vais avoir l’impression de voltiger.
       -Que vos mots me charment messire, vous allez me faire rougir……

    Je continuerai bien, car l inspiration vient sur le chant je verai demain si les mots se dénoueront…

    Je te souhaite une douce soirée et à bientôt Quichottine…

    • Merci pour ce très beau début…

      J’espère que tu vas aller mieux après un bon repos. Tu te surmènes un peu, je crois…
      Prends soin de toi.

      À bientôt, Maïlyse. Bisous.

  27. C’est une prise de bec on dirait, je ne sais pas si ce qu’ils disent peut  être raconté ^^

    J’avoue que le dialogue de bernard me fait rire ..et que ça colle bien a ce que peux penser de leur discution

    Mais peut être rêvent t’ils simplement comme pinocchio de pouvoir prendre vie, de s’envoler , d’explorer le monde, de voir des ailleurs, loins de ses murs qu’ils contemplent tout les jours ^^

    Confiner toujours au même endroit, toujour face au même héron ils sont devenus frustrés et enragés, d’ou la prise de bec  ^^

    Bonne soirée quichottine

    •  

      Je suis d’accord, ça colle bien !

      … mais tout est possible, même une version autre.

      Nous verrons bien demain.

      Bonne nuit, Loralie. Merci.

  28. -arrête de te gratter les pieds
    -pourquoi
    -c’est pas très photogenique
    -et alors ?
    -tu vois que quichottine nous prends en photo
    -quichottine ? ou ça ? AH OUI …
    – on va passer dans les blogs..génial
    -oui on va devenir des vedettes
    -regarde je fais le beau
    -oui voila …c’est la gloire…qui nous attends..
    – a nous holywood…

  29. « Ne fais pas l’Autruche, Poulette ! » (1)
    « Dis Ouistiti, c’est Quichott’y net » (2)

    Bon, j’arrête 
    Douce nuit, Amielle. Merci.

    • J’espère que tu auras bien dormi… J’ai vu que tout allait bien maintenant chez toi.

      Merci pour ces mots… c’est noté !

  30. Ils sont beaux ces hérons, et ne s’envoleront pas. Ne seraient-ils pas là seulement pour être admirés. Le héron au long bec… est patient, mais tout de même je les ai trouvé souvent méfiants.
    Bonheur à vous qui les apprivoisez.

    • Ils sont patients, là… Peut-être voulaient-ils être admirés.
      Mais ce que j’aime, c’est écouter ce que mes visiteurs ont entendu. Et, cela, voyez-vous, c’est bien agréable.

      Que votre journée soit belle !
      Merci pour ces mots d’aujourd’hui, et merci pour vos voeux.

  31. Imaginer un dialogue entre ces deux là, je ne sais pas si je suis inspirée, peut être, j’y réfléchis

  32. tu connais mon talent pour l’écriture … alors, tu dois comprendre mon abstinence …
    Bon mercredi ! Bisoux.

    dom

  33. rhaaa j’adore ces sculptures…. en ce qui me concerne, les hérons ne peuvent dire qu’une seule chose… faisons enrager Pauline en s’envolant lorsque elle veut nous prendre en photo et ne mangeont devant-elle que lorsqu’elle a oublié son appareil ou de recharger sa batterie…
    oui ces oiseaux que j’adore me narguent, j’en suis CERTAINE… lol

    • Rire ! Toi qui essaies de les prendre en photo, c’est vrai que c’est rageant quand ils s’envolent au bon moment !

      Merci pour ta participation…

  34. 1) Que se passe-t-il douce amie? Pourquoi te caches-tu? Regarde-moi veux-tu?

    2) Allez regarde-moi encore! Nous avons pour nous la vie entière puisque figés par le sculpteur rien ne pourra nous séparer.
    Oui, dit-elle, intimidée, c’est bien ainsi, mais au regard du monde toute une vie, je suis intimidée.

    Bon j’ai trop réfléchi, je ne sais plus imaginer…

    Gros bisous Quichottine, ma participation me semble un peu mièvre.
    C’est pourtant tout ce que j’ai à offrir ce matin.
    Sophie

  35. je ne sais pas quelle histoire ils auraient pu me raconter, mais en attendant je t’invite a découvrir mon blog… sculpture en papier maché..
    a bientot
    véro

    • Tes poules sont rigolotes… je trouve que tu aurais pu raconter, sans doute, vu ce que j’ai vu chez toi, tu ne manques pas d’imagination.

      Tant pis pour mes hérons…

  36. 1ere photo:
    -« écoute moi et regarde moi ,quand je te parle!
    arrête de faire l’autruche »…
    -« Humm…mmmoui.. »
    2em photo:
    -« quoi,humm..? que marmones- tu?Tu n’as pas répondu à ma question ,ou étais tu hier soir..,? dans quel nid t’étais tu encore,fourré? »
    -arrête de m’asticoter! on n’est pas marié ,non!j’en ai assez de ta jalousie!!
    je me barre »

  37. La situation que tu décris me rappelle un très bon roman d’Alice Ferney « Les autres », je te le conseille. En matière de confidences et révélations dans un salon… il n’y a pas mieux. Eh oui, la norange zigouille les blogs, pfft! Le mien était à l’agonie depuis des mois, j’en serai pour activer un peu marie-b, j’ai la flemme et préfère écrire des romans mais je ferai un effort pour la poignée de gens sympas rencontrés ici. Bises de l’électron encore libre.

    • Je comprends pour ta flemme… elle a toutes les raisons, et je préfère savoir que tu continues de t’adonner à ta passion de l’écriture en d’autres lieux.

      Bises à toi, Marie ! Merci de m’avoir rapporté ici ton adresse.

  38. C’est à cette heure-ci que tu rentres ? demande … non, crie madame Héron. (deuxième photo)
    – Je suis désolée ma douce, répond monsieur Héron bien penaud de s’être fait attraper … (1ère photo)

    Bon après-midi Quichottine
    Bisous

  39. il est très doué cet artiste !

  40. Bon mercredi!!!! en balade!
    bises!

  41. Je me suis régalée en parcourant tes commentaires, moi qui adore raconter des histoires, j’attends impatiemment de voir ce que tu vas pondre, c’est surement ce que le héron disait…tiens tu attends donc un oeuf?
    -Oui mon chéri, c’est ton frère qui m’a volé dans les plumes
    silence…
    Quoi, mon frère, mais je n’en ai pas!
    -Où es tu encore allée te foutre ?
    ———————————

    Bisous, Flo

  42. ELLE s’est libérée, mais LUI?

  43. Histoire courte de 2 hérons insouciants !!

    Nos deux amis les hérons, accrocs aux belles histoire de Quichottine et très attirés par son périple Troyen, décident de marcher sur ses pas dans cette belle capitale champenoise pour y vivre de palpitantes aventures !!
    Mais vite, très vite, ils se rendent compte que la ville est pour eux un nid d’humains et qu’aucune place n’est réservée à leur statut de volatile échassier … ils errent donc dans ces rues bruyantes, perdus et affamés !!
    Ils commencent à se quereller … ne plus se supporter et se reprocher ce voyage insensé !!
    C’est sans compter sur la présence de la belle Quichottine, qui surprise de les trouver ainsi dépités, vient à leur secours et leur indique un joli lac … à 3 battements d’ailes … au joli nom de lac de la forêt d’Orient !! Ils y trouveront tout le confort du à leur statut et se reposer … voire se destresser !!
    La nouvelle fait grand effet, nos amis retrouvent leur force, leur joie de vivre et se mettent à danser et piailler de bonheur … ravis et surtout soulagés !!

    • Bravo !

      Une bande dessinée rien que pour moi ?
      C’est magnifique ! Mais je vais la prêter un peu aux autres… Je peux ?

      J’essaie d’abord de les mettre en plus petit ici…

      Bisous tout plein !

  44. JE VAIS OUVRIR UN AUTRE BLOG ALORS !!!
    j’ai eu un mega problème de connexion depuis 2 mois je te fais de gros bisous !

    • Chère Mesenga !

      Pardon mais j’ai recopié ton message pour en ôter ton adresse mail.
      Ce n’est jamais très bien de la laisser en clair sur le blog. Je l’ai dans les informations.

      Gros bisous à toi aussi. Dis moi quand tu en auras ouvert un autre.

      Orange ferme… et tu vas perdre ton blog (clic)

  45. Sympatique sculture.
    Bise Barzys

  46. bonsoir,merci de ta visite et  pour ton com!
    ça fait toujours plaisir !
    bises

  47. fabuleuses sculptures qui te font écrire et nous rêver sur tes mots.
    Peu de temps à consacrer au blog et aux blogs en ce moment.
    Belle fin de semaine

  48. Elles sont superbes ces sculptures.
    Sur la deuxième, on voit que Madame Héron, n’est pas contente du tout, elle dispute son mari qui est allé se promener sans préparer le nid pour les futurs bébés, Monsieur héron est obligé de reculer face aux attaques de sa moitié très en colère.
    Sur la deuxième photo Monsieur Héron a préparé le nid et Madame Héron le félicite et le flatte, trop content son mari fait une révérence.

  49. Comme toujours je passe avec un peu de retard… Mais il n’est jamais trop tard pour raconter une histoire, n’est-ce pas?
    Au début j’ai pensé à mettre les images dans l’autre sens… Ca me paraissait plus logique… Ce que la logique vient faire là dedans, je ne sais pas, et puis il y a un détail qui m’est apparu… Peut-être que ces deux scènes n’ont aucun lien… Peut-être que ces deux couples de hérons ne sont pas le même… Peut-être aussi logent-ils dans deux endroits voisins… Ca fait beaucoup de peut-être, mais chaque peut-être est une possibilité envisageable ou non…

    Bon, il va falloir que je me lance (mais pas trop loin, l’aterrissage peut faire mal)…

    1) – Mais enfin Gérard, pourquoi est-ce que tu t’inclines comme ça?
        – C’est que j’ai…
        – Et pourquoi as-tu posé des fleurs sur la table-basse?
        – Mais je…
        – Qu’est-ce que tu as encore fait Gérard! Espèce de tête de hareng! (oui, les oiseaux ne se traitent pas avec des noms d’oiseaux, mais avec des noms de poisson, mais comme chacun sait, les oiseaux ne font jamais rien comme tout le monde)
        – Mais je t’attendais juste pour célébrer ton anniversaire ma chérie .

    2) – Maurice, assez c’est assez, je t’ai supporté toute la journée en train de reluquer toutes ces oies! Je ne comprends pas ce qu’elles ont de plus que moi!
        – C’est ce qu’elles ont de moins surtout…
        – Maurice attention à ce que tu vas dire!
        – Elles ne sentent pas le poisson quand elles parlent, au moins.
        – Hmpfff… Puisque c’est comme ça, je retourne chez ma mère!

    Nous noterons que les relations dans un couple de hérons sont souvent conflictuelle… et que les femelles hérons ont tendance à avoir un caractère des plus volcaniques… Tout cela serait-il dû aux poissons?

    Bonne journée Quichottine!

    • Jamais trop tard… Je note ta participation.

      Bonne soirée à toi, Jim.

      (suite de ma réponse dans un florilège à venir…)

  50. Tu as vu l’état de tes pieds… tu pourrais les essuyer avant d’entrer je viens de passer 2 heures à tout laver

    Est-ce qu’un jour tu cesseras de raler ?

  51. sarah+frane

    ma quichounette, je t’aime, mais suis trop fatiguée, et pas de bonnes nouvelles côté 2ème sein,

    alors je ne peux participer,
    je suis entrain de ressortir des fonds de tiroir pour publier !

    non, je ne me plains pas, j’explique juste the reason why, je ne participe pas,

    le sculpteur est très doués, et ses hérons cendrés d’une grande finesse
    belle journée, quichottine
    bisous
    sarah

    • Je sais bien, Sarah. C’est tout gentil d’être passée… et ne t’en fais pas, je te comprends tout à fait.

      Je suis contente que les hérons te plaisent. Merci.
      Bisous pour toi.

  52. chat-tout-gris

    bonjour rapide OBS en folie les coms s’envolent avant que

  53. – Héé Bonjour monsieur du héron! que vous êtes joli, que vous me semblez beau!
    Si votre ramage ressemb…………………

    – Il suffit! Ta chansonnette, je la connais par coeur!!
    Va donc plutôt me pêcher du brochet dans la Loire et pas des tanches hein!
    Du brochet j’ai dit!!

  54. jolis hérons ; oui ils m’inspireraient … (pff pas le temps, mari malade)

    j’attends de lire les histoires des autres !

    tu fais le chemin de Compostelle ou qu’est-ce ? !!

    • Ce sera pour plus tard alors…

      Tous mes voeux de prompt rétablissement pour ton époux.

      Je suis allée là-bas, mais je n’ai pas vraiment « fait le chemin ».

  55. patdelapointe

    alors sur la photo du haut il dit arrête de m’embêter et va faire la vaisselle..
    et sur la photo du bas  il dit :  » t’as compris ou je te saute dessus………..bises

  56. Roland Ivy

    – Maintenant mon petit pote, je te préviens. J’en ai assez de te voir tourner autour de ma copine. Tu vas voir plus loin si j’y suis.
    – Ce n’est pas de ma faute à moi si tu la délaisses et qu’elle trouve que ma compagnie est agréable…
    – Il suffit ! Je t’ai dit de dégager et tu files. Compris ? Chasse gardée… Propriété privée…
    – La propriété, c’est le vol et puis elle est bien assez grande pour savoir ce qu’elle a à faire.
    – T’es bouché ou quoi ? De l’air, tu files sans attendre l’automne. Va faire le beau plus loin.
    – D’accord, d’accord… Je m’éclipse mais ça ne te dispenseras de veiller sur elle. Elle mérite mieux que ton attitude désinvolte de déplumé frimeur. (à part) De toute façon, le belle fera comme elle voudra et là tant pis pour lui…

  57. 1/Chéri arrête de te ronger les griffes !
    2/Ahhhh c’est pas devant ta mère que tu aurais fait ces vilaines manières!

  58. Et bien vilà de bien jolies sculptures!
    Que pouraient-elles bien raconter?

    Bonjour, comment tu vas? Depuis le temps… Quoi de neuf chérie…
    Rien Jean-Albert , si ce n’est que tu as toujours autant de charme…
    Et bien ma belle, vient je t’emmène….

    Bonne fin de journée.

  59. – J’ai un secret…
    – Ah, oui ??? lequel lequel ! Allez dis !
    – un vrai secret ….
    – Dis! dis ! dis !!! sois sympa !
    – Peux pas.
    – Ben quoi, pourquoi tu peux pas !
    – C’est un secret.

  60. « Eh, Bibiche, tu as vu comme je suis endimanché !
    -Quel malotru ! J’étais en train de faire ma toilette !
    -Excuse-moi ! Je croyais que tu étais déjà prête ! »

    Bonne idée que cette participation!
    Bises Quichottine!

  61. Petite Elfe

    2ème image: Je vais te clouer le bec!
    1ère image: Aussitôt dit aussitôt fait! Et le voilà la tête dans les gambettes… et la tête et la tête! et le bec et le bec!…
    Bof, suis pas très douée à ce jeu-là… Au moins j’aurai essayé… Bonne nuit.

    • Rire ! Et tu dis que tu n’es pas douée ?
      Moi, ça me va ! Merci, Petite Elfe !

      Heureusement que tu as essayé ! Bonne nuit.

  62. Bonjour depuis Liège en Belgique,  bon mercredi.

    A bientôt sur http://belgique-chine.over-blog.com

     a partir du bas…….vous avez fait tout cela ?? chapeau bas monseigneur

    Qing et rené

  63. guy muyembe

    auurement vous êtes un vari un homme de culture

  64. Betty & son p'tit grain de folie

    « Coaaaaaaa !?! »

    « Ne crie pas s’il te plait, Madeleine. J’avoue tout. Je me confonds en excuse. Je ne suis point excusable. Ne crie pas Madeleine s’il te plait… »

    « Coaaaaaaaa !?! »

    « Maurice te fais du gringue, il t’aguiche, tu fais la belle, tu caracoles à ses côtés, tu joues de ta sensualité, tu t’ouvres à lui, tu succombes à ses charmes, vous le faîtes et je dois me taire ! C’est un monde ça ! Grrrr, petite, c’est mal me connaître. Oui c’est ça, fais ton autruche et enfouis ta tête dans le sable car si je croise ton regard je suis capable de te crever les yeux pour que jamais, Ô grand jamais, tu ne puisses plus croiser ceux de Maurice. Espèce de papillonne, sache qu’il est, était, mon roi, mon héros, « mon mec à moi qui me parlait d’aventure… » et toi jeune écervelée, tu t’es permis de me le prendre ! »

    « Madeleine, « ce n’est pas ma faute à moi » ! Maurice sait être si convaincant et puis tu n’étais pas là… »

    « Ah non ne retourne pas la situation à mon désavantage, c’est trop facile ! J’étais, oui j’étais partie rendre visite à ma bonne amie Quichottine que je ne n’avais pas vue depuis « son carnet de voyages ». Et flûte je n’ai pas de compte à vous rendre à tous les deux ! ». Imagine ma belle, c’est comme ci je lui volais son amoureux, le Don Quichotte qui illumine ses nuits et qu’ensuite mine de rien je venais prendre le thé dans son p’tit paradis ! »

    « Va bécasse et que je ne te vois plus pour le reste de la journée. Je vais d’un envol dire deux mots à Maurice ! Ah c’lui là il va m’entendre ! Qu’ai-je de moins que toi pauvre Jeanne ? Regarde-moi, oui regarde-moi ! »

    « Madeleine, non, ne me crève pas les yeux déjà que mon cœur est « crève-cœur » ».

    « Regarde-moi ! Petite, avec le temps, tu apprendras que les Hommes sont faibles et que vous les petites bécasses, vous êtes de bien belles proies pour leur plaisir mais que ce n’est que passager ! Que cela te serve de leçon et le Maurice, je vais lui… Non, rien : dès qu’il me regardera, il comprendra, sinon, tant pis je piquerai mon cœur ailleurs »…

     

    Les absents auraient-ils toujours tort ? Hum dit Betty pensive…. 

    • Sourire… je ne sais pas.

      Il arrive que leur absence nous pèse tant qu’ils nous envahissent et trouve leur raison dans l’amour que nous leur portons.

      Merci infiniment Betty ! Je savais que tu aurais des idées !

  65. Un p’tit dialogue fait à la volée… j’espère que tu en riras ma belle! Bise et belle après-midi sous le soleil et sans Homme…et pourtant, tu le sais, les Hommes m’inspirent…

    • Bien entendu ! Comment ne pas rire ?

      Bel après-midi à toi aussi, Betty !
      Sans homme… ???

      Il y en aura au moins dans tes pensées ! Bises Miss Betty !

  66. Mme Héron :  » ah mais c’est pas la peine de faire l’autruche ! c’est quand même marrant cette manie de te cacher la tête quand tu ne veux pas entendre et écouter ce que j’ai à dire ??? tu sais bien que c’est honteux de jouer les coucous ! »—

    Mr Héron :  » ah mais non je fais pas l’autruche , c’est toi qui est une vrai pie à toujours jacasser ! et puis ces idées que tu te mets dans la tête , jamais je ne suis aller voir les grues , tu te trompes , je t’aime ma petite caille ! »

    enfin bref des histoires de droles d’oiseaux tout ca !!

    hum ! on fait ce qu’on peut!

    Bizz d’iris

  67. Première image:
    – tu arrêtes de pleurer, regarde comme il fait beau, on va aller au lac.
    – zé né pleure pas, zé mé suis tordu le bec. Z’éssaie de le redresser.
    Deuxième image:
    – Ben voilà,  il est comme neuf, j’avais jamais remarqué comme t’avais un beau bec didon!
    – mmmm.
    – Qu’est-ce que t’as encore?
    – mmmm
    – Tu ne peux plus l’ouvrir?
    – mmmm
    – Voilà qui me ravit! Je vais pouvoir parler sans que tu me coupes la parole, c’est-y pas génial ça?

  68. Je participe pas cette fois-ci, mais j’attend avec impatiente de lire les histoires des autres:)
    Bon weekend Quichottine!
    Ces sculptures sont vraiment jolies!

  69. Muad' Dib

    Coucou Quichotine, je suis encore plus à la bourre que les autres mais je vais essayer :

    Héron 1 : « Coucou Gertrude, me que fais-tu ? »
    Héron 2 : « Coucou Louisette, je m’entraîne à prendre la pose pour un album illustré sur les plus belles fables de La Fontaine »
    Héron 1 : « Un album illustré mais pour quoi faire ? »
    Héron 2 : « C’est pour l’offrir à Quichottine, tu sais, la gentille bibliothécaire »
    Héron 1 : « Celle qui collectionne les lutins et les blogopotes »
    Héron 2 : « Tu la connais aussi? »
    Héron 1 : « Bien sûr, il parait qu’elle prépare en grand secret une nouvelle histoire qui parle de hérons ».
    Héron 2 : « Une histoire ! Des hérons ! Tu est sûre ? J’ai toujours rêvé de devenir célèbre et je sais bien prendre la pose, regardes je tords le cou aux idées reçues … « 
    Héron 1 : « Je suis impressionnée »
    Héron 2 : « Et moi, je suis confuse de vouloir lui forcer la main pour entrer dans son histoire »
    Héron 1 : « Et comment vas-tu la contacter ? »
    Héron 2 : « Je vais continuer à faire l’intéressante ici ou là, elle va bien finir par me remarquer … »

    Voilà, c’est un peu improvisé et je préfère ne pas me relire …
    Gros bisous et très bon week-end,

    • Et pour un coup d’essai… ce fut un coup de maître !

      Bravo Muad ! J’adore !

      J’espère que tu as passé un bon dimanche de fête des pères…
      Bisous amicaux pour toi à partager avec les tiens.

  70. « *Arrête de te cacher…ça ne sert à rien…
    *Je cherche au fond le soleil…
    *Le soleil? mais lève la tête, tu le verras!
    *tu sais… je pensais quand même, le trouver au fin fond du fond, je peux rêver, non?!!! »

    Bisous Quichottine… et ne fais pas de florilège avec ce texte de rien du tout… le soleil n’est pas là où on le cherche parfois… Bisous

    • Pourquoi ?

      Alors, je mettrai ce commentaire incognito

      Le soleil se cache parfois, c’est vrai… mais, Mahina, il n’est jamais si loin que l’on ne puisse le trouver !

      Plein de bisous pour toi aussi !