Florilège (5)

Le seize de ce moi, Loralia, qui fait de belles photographies tandis que sa jumelle, Loralie, mi-ange mi-démon, compose pour nous des articles où ses images illustrent souvent des poèmes que je découvre ou retrouve avec plaisir sur ses pages, se demandait si ce que les hérons se disaient pouvait être raconté…

Je m’empressais de lire la suite de ce que mes blogopotes en pensaient…

Scènes de ménage, discussions plus ou moins violente entre ami(e)s ou amants, compliments adressés à la dame de leurs pensées… Il y avait là toute la littérature du Moyen Âge à nos jours…

Petite Elfe se lançait, pour mon plus grand plaisir !


– Je vais te clouer le bec!

– Aussitôt dit aussitôt fait! Et le voilà la tête dans les gambettes… et la tête et la tête! et le bec et le bec!…

[…]

Commentaire n° 38 posté par Petite Elfe le 17/06/09 à 00h04

Je m’en allais dormir avec dans la tête l’une de mes comptines d’enfant…Voyons ! Je suis sûre que vous vous en souvenez aussi !

C’est alors que Tilk trouvait une bonne idée… Bien sûr, il n’y avait pas que les deux oiseaux de la photo… Le photographe pouvait aussi créer la situation !

– Arrête de te gratter les pieds
– Pourquoi ?
– C’est pas très photogénique
– Et alors ?
– Tu vois que Quichottine nous prends en photo !
– Quichottine ? où ça ? AH OUI …
– On va passer dans les blogs… génial !
– Oui on va devenir des vedettes !
– Regarde ! je fais le beau !
– Oui voilà … C’est la gloire… qui nous attends…
– À nous Hollywood…
Commentaire n° 39 posté par Tilk le 17/06/09 à 00h09

Vous savez peut-être que certains nourrissent les blogs la nuit. C’est le cas de Siratus.

« Ne fais pas l’Autruche, Poulette ! » (1)
« Dis Ouistiti, c’est Quichott’y net » (2)

[…]

Commentaire n° 40 posté par Siratus le 17/06/09 à 01h48

Moi, je ne peux que rire devant un tel déploiement d’imagination et d’humour. On venait de bien loin pour donner la parole à mes deux volatiles.

Qing et René auraient pu être en Chine, mais, en ce moment, ils sont en vacances en Belgique, ce qui leur a permis d’être mes premiers visiteurs du matin.

[…]
– Vous avez fait tout cela ??
– Chapeau bas monseigneur !
Commentaire n° 43 posté par Qing et Rene le 17/06/09 à 07h28

Qu’avait-il fait ? Peut-être découvert le vaccin qui éradiquera la dernière épidémie en date, traversé l’océan Atlantique à la nage (vraiment très dur pour un oiseau !), bouché avec une sardine le port de Marseille, ou seulement mis Paris dans une bouteille… Qui sait ? Il faudra trouver des clefs à ce morceau de dialogue… Avis aux amateurs !

Pauline avait une autre idée… Les hérons devenaient sous sa plume les membres d’un complot anti-photo !

[…]

– Faisons enrager Pauline en s’envolant lorsque elle veut nous prendre en photo et ne mangeons devant elle que lorsqu’elle a oublié son appareil ou de recharger sa batterie…

[…]

Commentaire n° 45 posté par Pauline le 17/06/09 à 08h49

C’est d’ailleurs un avis que partageaient d’autres blogopotes: Fancri m’en avait touché quelques mots auparavant et Charles Daney avait évoqué leur méfiance… Pas facile, donc, de les apprivoiser !

Dame Sophie passait par là, elle qui vit bien tranquille dans sa Petite maison dans la prairie s’égare bien souvent en Quichottinie. Malgré sa timidité habituelle, elle s’approchait de mes hérons et tendait l’oreille.

– Que se passe-t-il douce amie? Pourquoi te caches-tu? Regarde-moi, veux-tu?

– Allez regarde-moi encore! Nous avons pour nous la vie entière puisque figés par le sculpteur rien ne pourra nous séparer.

– Oui, dit-elle, intimidée, c’est bien ainsi, mais au regard du monde toute une vie, je suis intimidée.

[…]

Commentaire n° 46 posté par Sophie le 17/06/09 à 09h13

Toute douceur, tendresse… Je pensais à tous ceux qui sont sous les feux de la rampe et qui pourtant ne le souhaitaient pas. Souffraient-ils en silence, ces oiseaux de métal, de cette intimité violée ?

Nous avons tous décidé, d’un commun accord – tacite, mais les faits le confirment – de leur accorder une matinée paisible. Histoire de voir ce que ça donnerait…

L’expérience a été concluante. Laissés seuls pendant près de trois heures, les oiseaux reprenaient leurs invectives !
Angel était sur les lieux.

– Écoute-moi et regarde-moi, quand je te parle !
Arrête de faire l’autruche…
– Humm… mmmoui…

– Quoi, humm…? Que marmonnes-tu ? Tu n’as pas répondu à ma question. Où étais-tu hier soir…? dans quel nid t’étais-tu encore fourré ?
– Arrête de m’asticoter ! On n’est pas marié, non ! J’en ai assez de ta jalousie !!
Je me barre.

Commentaire n° 49 posté par Angel le 17/06/09 à 12h05

Les torts seraient-ils toujours du même côté ?
Miss Betty venait en fanfare déposer l’un de ses billets en Quichottinie.

– Coaaaaaaa !?!
– Ne crie pas s’il te plaît, Madeleine. J’avoue tout. Je me confonds en excuses. Je ne suis point excusable. Ne crie pas Madeleine s’il te plait…
– Coaaaaaaaa !?!
– Maurice te fais du gringue, il t’aguiche, tu fais la belle, tu caracoles à ses côtés, tu joues de ta sensualité, tu t’ouvres à lui, tu succombes à ses charmes, vous le faites et je dois me taire ! C’est un monde ça ! Grrrr, petite, c’est mal me connaître. Oui c’est ça, fais ton autruche et enfouis ta tête dans le sable car si je croise ton regard je suis capable de te crever les yeux pour que jamais, au grand jamais, tu ne puisses plus croiser ceux de Maurice. Espèce de papillonne, sache qu’il est, était, mon roi, mon héros, « mon mec à moi qui me parlait d’aventure… » et toi jeune écervelée, tu t’es permis de me le prendre !
– Madeleine, « ce n’est pas ma faute à moi » ! Maurice sait être si convaincant et puis tu n’étais pas là…
– Ah non ne retourne pas la situation à mon désavantage, c’est trop facile ! J’étais, oui j’étais partie rendre visite à ma bonne amie Quichottine que je ne n’avais pas vue depuis « son carnet de voyages ». Et flûte je n’ai pas de compte à vous rendre à tous les deux ! Imagine ma belle, c’est comme si je lui volais son amoureux, le Don Quichotte qui illumine ses nuits et qu’ensuite mine de rien je venais prendre le thé dans son p’tit paradis !
Va bécasse et que je ne te vois plus pour le reste de la journée. Je vais d’un envol dire deux mots à Maurice ! Ah c’lui là il va m’entendre ! Qu’ai-je de moins que toi pauvre Jeanne ? Regarde-moi, oui regarde-moi !
– Madeleine, non, ne me crève pas les yeux déjà que mon cœur est « crève-cœur ».
– Regarde-moi ! Petite, avec le temps, tu apprendras que les Hommes sont faibles et que vous les petites bécasses, vous êtes de bien belles proies pour leur plaisir mais que ce n’est que passager ! Que cela te serve de leçon et le Maurice, je vais lui… Non, rien : dès qu’il me regardera, il comprendra, sinon, tant pis je piquerai mon cœur ailleurs…
 
Les absents auraient-ils toujours tort ? Hum dit Betty pensive….

Commentaire n° 50 posté par Betty & son p’tit grain de folie le 17/06/09 à 12h30

Du même côté, peut-être, oui, du côté de celui qui n’est pas là pour se défendre…

D’ailleurs, il ne fait pas toujours bon rentrer lorsque l’on s’est absenté. Surtout si la journée fut longue pour celle qui attendait.
C’est ce que pensait Léa.

– C’est à cette heure-ci que tu rentres ? demande … non, crie madame Héron.

– Je suis désolée ma douce, répond monsieur Héron bien penaud de s’être fait attraper …

[…]

Commentaire n° 53 posté par Léa le 17/06/09 à 13h39

Eh voilà, monsieur Héron essayant de nouveau d’attendrir sa belle… un peu « mégère non-apprivoisée ».
Tant pis pour lui !

Personnellement, je me régalais…
Comme Flo, qui attendait impatiemment…  un œuf ?

[…]

– Tiens tu attends donc un œuf ?
– Oui mon chéri, c’est ton frère qui m’a volé dans les plumes
silence…
– Quoi, mon frère, mais je n’en ai pas! Où es tu encore allée te foutre ?
[…]

Commentaire n° 56 posté par Flo-Avril le 17/06/09 à 15h52

Si ce n’est lui… c’est forcément son frère, monsieur de La Fontaine en serait garant !

Je ris, parce que mon amie Flo n’attendait pas un œuf, vous pensez bien ! Elle attend ce que je vais pondre… Il faudra encore patienter un peu… Vous vous souvenez ? Un escargot me remplace et il prend tout son temps !

Lire la suite du Florilège (clic)

24 réponses à “Florilège (5)

  1. tu t’es bien amusée cela se voit!!  et on s’amuse aussi!il y en a encore dans tes rayons?
    bonne soirée

    • Il y en a jusqu’au numéro 7… Mais je vais vous laisser un peu de temps.

      Repos pour moi maintenant, jusqu’à lundi.

      Je vais maintenant m’occuper de vous rendre vos dernières visites. Bonne soirée à toi.

  2. sourires !!! Bien aimé les commentaires et ton ajout à chaque fois !! Comme quoi,  une simple photo donne toute une floraison d’extrapolations!

    Bonne soirée et bises;

    • Tu as tout à fait raison… et je ne suis pas la seule à faire preuve d’imagination. Tu as vu !

      Vous êtes géniaux !

      Bonne soirée et bises affectueuses pour vous deux.

  3. Nous sommes tous tellement différents.
    C’est extraordinaire ce que tu as provoqué en chacun de nous grâce à une simple image.
    Merci, tu es adorable, animatrice hors pair!
    Je t’embrasse très fort.
    Sophie

    • J’aime bien jouer au G.O…. mais pas trop souvent, quand même !

      Merci d’avoir participé, Sophie.
      Je t’embrasse très fort.

  4. Tes visiteurs ont une imagination debordante. je n’ai pas le temps de tout commenter, je suis débordé en ce moment, mais j’ai eu le temps de lire tout tes florilèges, j’avoue que pour certains c’est assez proche de ce que l’on pourrait vivre au quotidien, et c’est difficile de ne pas rire

    Bises quichottine, bon week-end 😉

    • Je sais que tu n’as pas beaucoup de temps, et je te remercie d’avoir tout lu…

      Moi, j’ai ri, tu sais, beaucoup !

      Bises et très bon weekend à toi, Loralia.

  5. Je continue la lecture c’est très intéressant.

  6. oh je connais beaucoup de nom ici, des blogs différents mais charmants

    je continue attends j’arrive

  7. Bonsoir Quichottine,
    Ah je peux enfin venir apposer ma griffe ce soir, cela fait du bien…
    Voici encore une belle palette de mots à travers les couleurs de l arc en ciel de l’imagination…
    Incroyable tout ces divers écrits, qui apportent un peu de rire et de lumière…
    Merci de nous les faire partager c est un réel bonheur…
    Bisous je continue….

  8. Pdr
    Quand je pense que j’ai osé écrire ça !
    Gros bisous, tout plein, mon Amielle

  9. Une nuit de repos et ils repartent de plus belle… La vie d’un héron ne semble pas du tout de tout repos

  10. Vividecateri

    c’est tout à fait fou et j’aime bisous

  11. Petite Elfe

    C’est un vrai travail de titan que tu réalises là, Quichottine, et pas ennuyeux. Mais c’est vrai,  nous sommes nombreux à avoir tenté et aussi à avoir lu, ceci explique peut-être cela….
    Chapeau bas, pour tes florilèges et les images de « couverture » que tu as composées pour chaque « tome » pour l’occasion.
    Bonne fin de journée.

  12. pioupioupiou quel splendide florilège! j’adore & miss juin est à son avantage dans le monde de la Quichottinie, vraiment à son avantage;-) Que dire sinon merci.. que de belles découvertes à lire tes passagers et passagères de ces florilèges et comme j’aime à le dire, tout et son contraire…
    Dame Quichottine vous me comblez en cette superbe nuit, splendide ciel composé d’étoiles. Quelle aventure, mais quelle aventure et rencontre… si, si, j’insiste. Bises salés en direct live de l’océan paisible face à moi. Betty

    • Je suis contente que ça te plaise, vraiment, Betty.

      Merci à toi pour ta superbe participation.
      …et pour ces bises salées de l’océan.

      Je t’embrasse fort.