Pendant ce temps, chez Quichottine

La bibliothécaire n’est plus là… et, c’est bien connu, lorsqu’elle s’absente, de petits personnages s’en donnent à cœur joie dans les allées désertées.

Le lutin bleu et son ami, le lutin vert, se prélassent sur les coussins et songent en regardant les braises rougeoyer dans l’âtre. Ils misent sur celle qui s’éteindra la première, et ils se trompent si souvent que l’on peut se demander s’ils ne le font pas exprès !

Tout au fond, près de la fenêtre, don Quichotte, lui-même, prend place dans le fauteuil de Quichottine. Il lit généralement, en se demandant parfois s’il est bien raisonnable d’imprimer autant de livres qui ne sont jamais lus. Il lui arrive de sourire, ou même de rire, pourtant. Et, à ces moments-là, il pense qu’après tout cela permet de mieux choisir ce qui peut plaire. S’il n’y avait qu’un seul livre ce serait ennuyeux au possible !

Il lit. Il a quatre siècles de lecture à rattraper. Il n’a jamais eu peur de l’impossible !

Près de lui, sur l’appui de la fenêtre, des cailloux alignés. De tous petits galets abandonnés par des enfants sages. Une minuscule fée s’y est endormie. Elle n’est pas la seule. Son ami, un tout petit lutin vert et bleu, un petit lutin mélangé, a délaissé son livre avant de fermer les yeux, lui aussi.

Je sais qu’ils l’ont lu en entier, joue contre joue, tous les deux…

Les somnambulettes de Martine Delerm chez Grasset Martine Delerm, Somnambulettes, Grasset-Jeunesse, 2009 (Détail de la troisième de couverture)

(L’image est sous copyright des éditions Grasset-Jeunesse.
Elle peut être retirée à leur demande.)

116 réponses à “Pendant ce temps, chez Quichottine

  1. christine

    Chut!!!!!!!!!!!!! je referme la porte tout doucement……………..tout ce petit monde dort à poing fermé!!!!!!!!!!!!!!!! bonne nuit  faites de beaux rêves………………..

  2. yo tambien me paseo por tu biblioteca
    besos
    tilk

    • Tú siempre estarás en la biblioteca. Aquí están tus poemas y tus dibujos. Me parece que no puede ser de otra manera. Eres mi amigo, Tilk, y me gusta pensarlo.

      Besos.

  3. Bonjour,
    J’en ai des siècles de lecture en retars aussi !
    Merci de tes visites.
    Bonne journée.
    D@net.

  4. tout un monde imaginaire se reveille  et prend forme   mais au primier rion de soleil  chaquen  reprand sa place   , si n vaut les voir il faut le cherche dans le mot des livre   😉  bonne journee quichottine  contente de voir quil y a ancore de la lumiere  bisous 

    • Merci pour ta visite, Rose-bleue.

      Le monde imaginaire est partout. À la nuit tombée, il revit différemment. Mais, tu as raison, les livres sont une des portes qui mènent à lui.

      Contente que tu sois là, Rosa. Bisous.

  5. J’aime me lover dans la bibliothèque, et m’assoupir aux sons des mots lus ou imaginés … Et rêver ….
    Merci Quichottine, il est bon aussi de rêver éveillé …
    Que cette dernière journée d’avril soit belle. Ensuite, on pourra faire ce qui nous plaît !
    Bisous, plein les étagères, et plein les pages …

    • Il me plaît de savoir que tu t’es installée ici aussi. Merci à toi pour tous ces bisous.

      Belle journée à toi. Bisous à partager.

  6. c’est plein de fraîcheur et de douceur

  7. je ferme les yeux et je vois lutins et fées danser devant don Quichotte et sa Dulcinée…c’est beau comme un poëme

  8. Beaucoup de douceur dans le billet du jour. Je les imagine tous autour de la cheminée encore chaude … Et je rêve.
    Je t’embrasse très fort.
    Sophie

    • Je suis contente d’avoir pu te faire rêver, même un instant.

      Merci d’être passée…

      Je t’embrasse très fort aussi.

  9. Il ne faut jamais laisser un chat près d’un feu ml éteint. Les ltins peuvent s’en donner à feu joie : ils doivent sauter sur les flammes commes les fiancés de la Saint Jean. Amitiés.

    • Il ne faut jamais laisser personne près d’un feu mal éteint. Les lutins le savent bien. Je crois qu’ils le surveillent pour que la bibliothèque ne brûle pas en mon absence.

      Que votre journée soit belle, Charles. Merci d’être là.

  10. C’est joli, cette description
    Amitiés, Flo

  11. Une image bien reposante et un texte qui ressemble à une berceuse. Bon WE du 1er mai Quiqui.

  12. coucou

    Je passe doucement peut-être qu’ils dorment encore

    Je viens te souhaiter un bon 1er mai car demain, je ne serai pas là

    Je te fais de gros bisous  chuttttttttttttttttttttttttt

    • Bonjour Corinne.

      Merci pour tes voeux… J’espère que tu auras passé une belle fin de semaine, où que tu sois.

      Gros bisous à toi aussi.

  13. tu pourras me preter tes lutins pour qu’ils lisent a ma place quand je vais rentrer le 4 mai apres ce long sejour dans les montagnes sans internet ou presque pas bises

    • Tu vas rentrer bientôt…

      Demain en fait. Je te réponds très tard. Mais je te remercie, tous tes visiteurs sont venus aujourd’hui m’apporter des fleurs de ta part. C’est magnifique !

      Je t’embrasse fort. (et je répète un peu plus bas…)

  14. tu pourras me preter tes lutins pour qu’ils lisent a ma place quand je vais rentrer le 4 mai apres ce long sejour dans les montagnes sans internet ou presque pas bises

    • Tu vas rentrer demain, et je te réponds bien tard…

      J’espère que tu te seras bien reposée, et que tu seras contente de ton jeu de relai. Il a fait merveille.

      Merci pour ces messages fleuris que j’ai reçus grâce à toi.

      Bises à toi et bon retour chez toi.

  15. Un petit coucou chez toi

    bises

  16. Les mots refleurissent!!!!
    bon jeudi!!!! bises

    • C’est le printemps… Même le soleil a envie de briller.

      Bonne fin de dimanche… j’ai plein de retard ! Bises pour toi aussi.

  17. merci, ça me fait très plaisir d’aller souhaiter un joyeux anniversaire à siratus!! biiises micky ( j’y suis allée )

    • Merci à toi… Je suis sûre qu’elle sera contente de voir que tous, ou presque, sont allés lui rendre visite à cette occasion.

      … et merci de ce passage par chez moi.

  18. honte à moi Quichotine, je ne lis plus, je ne vais même plus à la bibliothèque du village
    mais j’ai écris à Siratus !!! biz

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

  19. merci pour cette gentille histoire !!

    Bises et bonne fin de journée !!

    • Merci à toi.

      Je suis tellement en retard pour répondre… mais cela me fait plaisir que tu sois là.
      Bonne fin de journée à toi aussi…

      Bisous affectueux à vous deux.

  20. La vie mystérieuse de la bibliothécaire, elle nous enchante véritablement…

  21. Ah le monde du petit peuple ne dort jamais il a bien trop à faire pour réparer les bêtises des humains … ou pour faire vivre les endroits qu’ils ont momentanément abandonné …
    Plein de bonnes pensées avec les bises des Farfadets

     

    • Merci à vous…

      Ils se reposent parfois, afin de retrouver l’énergie sans laquelle ils ne seraient pas ce qu’ils sont.
      Un peu de soleil et de parfums de fleurs pour revivre.

      Pensées pour vous aussi, Farfadets.

  22. La bibliothécaire n’est pas là mais elle a laissé généreusement la porte ouverte. Elle sait que ses visiteurs seront respectueux des lieux et des livres. J’aime beaucoup Martine Delerm dont les illustrations sont d’une légèreté magnifique.
    Tu peux demander à l’éditeur et aux Delerm. Je ne pense pas qu’ils refusent cette jolie promotion que tu fais à ce livre.
    bises

    • Je ne crois pas non plus. Mais je préfère me prémunir contre tout reproche que l’on pourrait me faire.

      Ce sont des livres splendides et je suis contente de pouvoir en parler.

  23. Qu’elle douceur pleine de rêve dans cette image, ils sont dans le monde de la tranquillité, heureux… je vais faire comme nos deux amis. Bises

  24. tu ne dois pas t’ennuyer avec tous ces petits personnages qui squattent la bibliothèque!! ; ah! si on pouvait lire tous les livres  qu’on voudrait , quel bonheur!!
    bon week end , gros bisous

    • Non, je ne m’ennuie pas avec eux.

      J’aimerais bien pouvoir les lire… Mais je suis comme tout un chacun, mon temps n’est pas extensible.

      J’espère que tu auras passé un bon weekend aussi.

  25. bonsoir Quichottine . bien noté pour la voyageuse des mers . bonne soirée et gros bisous . jean-pierre

    • Merci Jean-Pierre. Je suis heureuse de voir que tu lui as rendu visite. Merci infiniment.

      Bonne soirée et gros bisous à toi aussi.

  26. Tu nous laisses en bien belle compagnie. Bonne journée à la bibliothécaire.

  27. voilà c’est fait pour siratus , merci quichottinie et beaucoup de bonheur pour le muguet de demain

  28. Bonsoir ma douce Quichottine, cela aurait été vraiment dommage que je ne lise pas ton long com… et c’est vrai que j’ai apprécié de le lire chez moâ!! mais cela te donne du travail!! Je comprends tout à fait ton point de vue, disons que nous avons deux points de vue différents. J’en enlevé mon adresse mail dans les coms, mais si tu ne m’avais pas fait un copier coller, j’aurais raté tout cela
    Le principal est que l’amitié virtuelle demeure intacte..
    J’ai profité de ton absence pour tout manger le chocolat.. ah non ça c’est une chanson de Sabine Paturel !!
    Je me suis assise comme ces deux adorables petits lutins dans ton fauteuil et j’ai choisi quelques livres au hasard.. j’ai bu la tasse de thé encore fumante.. j’étais bien tout simplement.
    Bon week end du premier Mai avec de gros bisous affectueux
    chantal

    • Bonsoir Chantal… Ce n’est pas vraiment du travail.
      Cela me fait plaisir de t’apporter chez toi ce que je dis ici, quand je le peux.

      L’amitié est intacte. Pas de souci.

      Tant que tu n’as pas découpé les rideaux, tout va bien !
      Je suis contente de savoir que tu peux toujours t’installer ici et y trouver tes marques…

      J’espère que tu auras passé également un bon weekend de fête du travail… et que tu en auras profité pour bien te reposer…

      Merci pour tout.

  29. Quatre siècles de lecture à rattraper, c’est presque un rêve… 5 vies entières à lire. MAgique.

    • Tu as bien calculé, c’est vrai… cinq vies entière à lire. Quel bonheur !

      Merci Othom.

      Passe une belle soirée.

  30. Sommeil paisible dans l’atmoshère qui règne dans la bibliothèque

  31. Ouf, je suis soulagée de retrouver nos amis les lutins, j’avais peur de les perdre.
    Il en a pris du retard dans sa lecture le pauvre Don Quichotte.

    • Nous ne pouvions pas les perdre, nous sommes dans leur pays.
      Ne t’en fais pas pour don Quichotte, il a toute l’éternité devant lui.

      Merci pour tout, Santounette. Gros bisous.

  32. J’ai un coup de coeur pour l’illustration du lutin bleu et de sa fée…… C’est un plaisir de te lire. Bises

  33. Lutins et farfadets,
    Venez, viendez
    En Quichottinie
    Où il fait bon de retrouver la Grande Quichottine !
    Lire et lire,
    Et découvrir encore et encore…
    Lutins et farfadets,
    Et vous petites fées,
    Venez, viendez
    Vous balader en Quichottinie
    Où magie et fantaisie
    Sont et seront….
    Venez, oui mais sur la pointe des pieds…
    Car partage est
    Mais au grand jamais 
    nous vous autorisons à réveiller
    Cette chère bibbliothécaire qu’est
    notre Grande Quichottine !

     A bientôt.

  34. AneverBeen touchée par la générosité, sincérité et douceur de notre Quichottine !
    Un petit boum dans notre coeur ; nous ses fidèles lecteurs ! ^^

  35. On les imagine si bien en te lisant que c’est un réel plaisir.

  36. J’ai choisi ton mois d’avril c’est celui où je suis né, là où la nature prend ses couleurs et ses rêves. Comment dit-on lutin au féminin?

    Je t’imagine avec une robe de la mer frangée de dentelles blanches et un petit nuage tout rond au dessus de ta tête.
    Je me pose la question: « Est-ce un petit lutin féminin, une fée ou un ange? »
    Bonne nuit … Rapportes-nous encore de beaux rêves bleus.

    • C’est un bien joli commentaire… mais je ne suis pas sûre de mériter toutes ces louanges.

      En tout cas, merci, et j’espère que tu reviendras.

      Passe une belle soirée.

  37. Vos lutins goûteront-ils encore aux légumes au risque de tomber dans la marmelade?

  38. Bonjour Quichottine,

     

    Quand j’ouvre un feuillet chez toi, nul ne sait quand je vais le refermer. C’est magique comme une pochette surprise, je dépapilotte un site pour m’y enfoncer avec délices,  dégringolant plus encore , tournant au coin d’un signet  pour me retrouver très loin.

     

    Commençant par une page où tous lisaient dans de petits carrés magiques, c’est Petit Pierrot que j’ai suivi du début à la fin, sans tricher, sans faire de faux départs et sans cauchemar.  Vefblog.com — C’est noté. Un bain de fraicheur exceptionnel qui m’a enchanté. J’y retournerai ;

     

    Puis au hasard, la deuxième porte où j’ai tapé m’a ouvert l’Espagne de Pedrlog et …………ton espagnol remarquable. Ay que hablas bien !!  Los niños leyendos vaut le détour.

     

    Jules Vernes à Nantes m’a mené chez Muad, mais là, j’étais en terrain un peu  plus connu.  C’est vrai que c’est lui qui, pour moi, a marché le premier sur la lune, et j’étais juste derrière lui, avec mes 10 ans bien sonné.   Au revoir Muad, pour un autre rêve !

     

    Le couple en porcelaine m’a ouvert la porte et avec Pedro de Caramiñal, j’ai écouté cette histoire éternelle pleine d’amour et de retenue. Marius et Fanny sans le Vieux Port et Pagnol.

     

    Puis, c’est en Iran avec Mehrdad Jamshidi  que j’ai tourné bien des pages, allant d’étonnement en surprises. Des caricatures, dans ce pays où les  idées ne pouvaient être qu’étroites ?

     Oui, mais des américains, des occidentaux, dessinés avec tellement de bienveillance que la caricature en devient hommage !   Une page de résistance à l’ordre établi avec le nez de Depardieu et les lèvres de Leonardo !  Emerveillé par cette façon de faire, j’ai tout parcouru de ce peintre, ces dessins, ses portraits, son Nasser ud Din shah d’Iran.  J’ai appris qu’il avait voulu renforcer les liens avec l’Occident, avait reçu l’Ordre de la Jarretière des mains de Victoria, avait fumé même si le tabac avait été déclaré « haram »

     Dans ces liens, il y avait Morteza Katouzian, parmi d’autres. C’est avec ce peintre aux 7 ceintures noires de karaté que je viens de terminer un périple.  J’y ai retrouvé Urga, mais suis resté amoureux et ébahi par la force de certains dessins. Destny : What remains où un lingot d’or dans un berceau est entouré d’une paire de couvert et d’une balle ; Red Alert au deux enfants inquiets dans des nuages couleur écarlate ; Birds Books de 1996 où trois colombes volent en direction de deux grandes tours. J’ai imaginé les Twin Towers et les jets des kamikases.  Mais c’est une toile de 1996 !

    Et bien d’autres comme ces cinq femmes  voilées dont les mains blanches expriment un désespoir profond. Un très grand peintre .

     

    Il me reste encore beaucoup de pages à tourner, mais si je veux te dire un petit merci, il me faut savoir arrêter.

     

    Je ne sais plus sur quelle note je dois mettre ces mots, mais de toute façon, tu les mettras à leur place.

     

    Merci pour cette heure de promenade

     

    Bises du grillon

    • Petit Pierrot est en album désormais… un vrai bonheur.

      http://livre.fnac.com/a2775121/Alberto-Varanda-Petit-Pierrot

       

      Je dois dire que je l’ai achété et que si je ne l’ai pas encore commenté ici, c’est par manque de temps… mais ça ne saurait tarder.

       

      J’aime bien quand tu ouvres mes fenêtres… Tu y vois toujours les clins d’oeil que j’y fais à l’un ou l’autre. Pagnol était là, c’est certain. J’avais aimé Marius et Fanny, même si j’ai un petit faible pour César.

       

      Mehrdad Jamshidi… j’ai adoré aussi me perdre sur son site. Merci d’y être allé et d’avoir tout visité avec bienveillance.

      J’ai beaucoup aimé la façon dont tu interprètes ses tableaux.

       

      Merci à toi pour ce long moment passé ici et ailleurs. Je te souhaite un bel après-midi.

  39. C’est un dessin très tendre que tu nous fais partager. Bisous

    • C’est l’une des images que je devrais retirer si on me le demandait.

      Je n’ai pas demandé l’autorisation de m’en servir.

       

      J’adore les aquarelles de Martine Delerm.

      Bisous.

  40. Avant que d’aller dormir je suis venue voir si le feu était bien éteint…..  on ne sait jamais! Beaucoup de cendres dis moi dans l’âtre! Le feu couve encore….. il sera facile à rallumer! On ne va pas laisser les lutins et Don Quichotte tout seuls?
    Bises Dany

    • Ce n’est pas moi qui les laisserai…

      Ni toi, à ce que je vois. Merci pour ta présence, Dany !

      Passe une belle journée. Bisous.

  41. preums !!  lol 

    Somnanbulette  m’a convaincu  qu’il fallait que je dorme  un peut plus ^^

    bonne nuit  Quichottine   biz !

  42.  comme ils ont l’air heureux dans leurs rêves de mots.

    Je passe silencieusement, surtout ne pas les réveiller.

    bisous plein.

    • Je crois qu’ils le sont.

      Les mots peuvent faire rire ou pleurer, mais je crois que tant qu’ils ne laissent pas indifférents, c’est qu’ils permettent d’exister.

      Rêves de mots… j’aime les tiens, Polly.
      Merci d’être là.

      Bisous plein.

  43. Il y a une fraîcheur et quelque chose de si reposant, si doux dans tes écrits et la photo… je me sens bien.

  44. Ghislaine

    Il est agréable de se laisser aller à l’imagination . Celle des autres , quand elle nous correspond et la sienne propre …des petits délires doux qui font sourire l’esprit !
    des petits bonheurs ,n’est ce pas ?
    Bonne journée

    • Tu as raison, de petits bonheurs… ou plutôt de petits riens qui y contribuent grandement.

      Bonne journée à toi aussi, Ghislaine.

  45. j’ai découvert il y a peu que Martine et Philippe étaient mari et femme en lisant un petit livre de ce dernier dans lequel il y décrit sa femme peignant sur la table de la cuisine pendant que Vincent enfant s’initie aux joies du déguisement et du théâtre
    bises
    on peut lire aussi dans les bûches qui rougeoient et les braises qui s’écroulent lentement dans la douceur du soir

    • Merci pour cette précision…

      Pour les braises, tu as raison. Nous jouions aussi étant enfants à deviner qui s’y cachait. J’adorais.
      Quand je repense à tout cela, je me dis que cette cheminée absente chez moi me manque beaucoup.

      Bonne journée, Azalaïs.

  46. la lecture est une bonne evasion.Bisous ma quichot’

  47. Vividecateri

    Après mes cauchemars sur le chaos, je vien retrouver la sérénité chez toi mais chut!!!!des petits bisous silencieux….

  48. Vividecateri

    je reviens rajouter un S à vien…

  49. Merci pour le relais de chez Liza, je viens seulement de le découvrir
    J’ai fait un petit article

  50. Non, pas trop de livres, jamais assez! Nous manquons de temps ou de force… Je lis au lit mais depuis peu je m’endors, le livre ouvert sur le ventre… Parfois il faut suivre le rythme de ce que PEUT faire le corps!   AVec de la chance, on rêve de ce qu’on a lu si c’était agréable!

    • Je te comprends…

      Parfois, je voudrais aussi pouvoir lire davantage, et, à moi aussi, il m’arrive de m’endormir avant d’avoir achevé ma lecture. Le corps fait ce qu’il peut et non ce que nous voudrions.

      Je t’embrasse fort, Handiady. Très fort.

  51. Salut Quichottine ! un coucou pour te souhaiter une belle fin de semaine(après une coupure de connexion de quelques jours ).Bisous.

  52. Douce atmosphère
    sur les coussins
    auprès d’un feu
    qui dit les livres
    au fond de ce monde joli

    Un feu
    qui brûle encore un peu
    au fond
    comme cette braise mal éteinte
    que j’ai vu rougeoyer encore
    juste l’espace d’un instant…

    • Le feu est là… il couve.

      Merci pour tes mots sur ton blog, et pour ce poème ici.

      Les livres sont mon quotidien, et j’ai besoin de la douceur qui m’entoure ici.

      Je t’embrasse fort, Tétrao.

  53. Merci!

  54. En tout cas je viens de vérifier tout le monde est bien sage . A noter que Don quichotte peste un  peu devant l’ampleur  de tout ce qu’il a à rattraper en lecture . mais il est brave et courageux ^^

    Je te souhaite un bon week-end, et un bon 1er mai quichottine

    • Sourire…

      J’adore quand tu es là ! Je peux m’absenter, je sais que tu veilles ! Merci, Loralie.

      J’espère que tu auras passé un bon weekend aussi. Tous mes voeux de bonheur pour toi.

  55. lydie+martin

    Quel plaisir de constater que toi aussi tu peux voir nos amis les lutins!!!
    Je constate que tu as changé d’adresse , alors je vais vite rectifier mon petit lien vers ton petit chez-toi, à bientôt!!!

  56. lydie+martin

    Oui, tu sais, j’adore les livres, et si en plus tu nous présente des lutins et des fées, alors là je craque!!!

    bisou à bientôt
    lydie

  57. lydie+martin

    Merci beaucoup, ce sont des gens comme toi qui me motivent à les dessiner, alors à très bientôt avec nos petits amis communs!!!!!!!!!

  58. Vos lutins auraient-ils aperçu, fût-ce en rêve moumouss’ et l’Hérissé allant de compagnie? Vous savez que ça grimpe un hérisson : j’en ai vu un grimpant sur le perron une nuit que les croquettes étaient en haut des marches.

    • J’ignorais… mais j’aimerais bien que le conteur que vous êtes me raconte cette histoire.

      Je me régalerais, sans aucun doute.

      Merci, Charles.