Les voleurs de mots et d’images

Allons bon !

– Quichottine aurait-elle perdu la tête ?
– Se prendrait-elle pour son parrain et se mettrait-elle en quête de nouveaux moulins à combattre ?

Vous avez raison, on pourrait le penser.

Je vous ai dit dans le billet précédent que je trouvais inadmissibles certaines pratiques.

C’est vrai.

Je vous envoie volontiers chez les uns ou les autres, parce que j’aime « voyager ». Il m’arrive de vous emprunter une image ou quelques mots, pour vous inciter à aller lire chez ceux que j’ai aimés. Certains trouvent d’ailleurs que je mets trop de liens. Ils en ont assez de ces billets tout enquichottinisés.

Mais…

Jamais je ne me serais permise de copier/coller l’intégralité d’un billet, fusse pour en faire la promotion sur mon blog. Cela s’appelle plagiat. Et même si les auteurs de ce vol partent d’un bon sentiment, il ne faut pas se laisser faire.

– Mais, Quichottine, tu as chez toi deux pages…

Oui, c’est vrai, une pour Clerval, une pour Bill… Ce sont des blogs qui n’existent plus, dont les adresses sont « disponibles » et c’est pour moi leur rendre hommage, les faire entrer dans un « panthéon » de la bibliothèque. Le jour où Clerval ou Bill reviendront, j’ôterai ces pages de mon blog, parce que je pourrai de nouveau aller les lire chez eux. L’un et l’autre en sont avertis. Il n’y a pas plagiat.

Alors, comme je ne peux pas non plus passer mon temps à faire le tour de toute la blogosphère – que je me lasserais bien avant vous de cette quête – je vais faire de ce billet la prison, celle où je mettrais tous ceux qui agissent sans l’autorisation de leur auteur, ceux que je trouverai et ceux que l’on me signalera.

Je sais, ce n’est pas bien de rapporter… mais si personne ne le fait, les profiteurs de toute sorte pourront continuer d’agir en toute impunité… Et, ça, vous savez, ça me donne envie de ne plus rien publier.

Je veux bien prêter mes mots, je l’ai déjà fait. Je peux les donner aussi, il m’arrive de déposer chez vous des commentaires qui pourraient à eux seuls faire des articles… C’est mon choix. Mais je refuse qu’on vienne en catimini se les approprier.

Même pour en faire ma promotion.

Même par gentillesse…

Ce qui est le cas, semble-t-il pour Les ***. Leur blog se dit être une « revue de blogs »… Mais ils ne demandent pas la permission, ils prennent, ils copient, et le font même lorsque vous avez, par prudence, bloqué le clic droit sur votre blog et donc activé l’anti-copie. Ils enregistrent vos images, qui deviennent donc les leurs…

C’est en allant chez eux par hasard que j’ai su que mon amie Sylviane faisait partie de leur billet sur les « blogs disparus »… J’ai retrouvé – in extenso – des billets que j’avais aimés chez les uns ou les autres… Je ne sais pas vous, mais moi, ça m’a fait mal de savoir que leurs auteurs n’en étaient pas informés…

Ma prison est virtuelle, mais elle est là. Je suis en colère. Cela ne m’arrive pas souvent, vous le savez bien, vous qui venez ici chaque jour pour retrouver la sérénité de la bibliothèque. Mais cette fois… je le suis, pour de bon !

On m’a contrainte à rappeler la loi (je n’aime pas jouer les donneurs de leçon) et à vous redire ici que les textes importants de la bibliothèque avaient été protégés par un copyright en bonne et due forme.

Voilà qui est fait.

La bibliothécaire est aujourd’hui en grève…
pour une durée indéterminée.

Ah oui, au fait… C’est vrai !
C’est aujourd’hui la journée mondiale du livre et du droit d’auteur… !

Merci, Urga, de m’avoir tenue au courant.

Le 23 avril 1616, mouraient Cervantès et Shakespeare.

PS du 28.04.09

Ce jour-là, j’entrais sans le savoir dans un combat qui n’aurait pas dû être le mien. Je n’étais pas concernée.
Pour comprendre ce qui s’est passé, il faut lire d’abord le billet précédent et ses commentaires, les commentaires de celui-ci et l’article suivant, avec l’ensemble de ses commentaires.

J’avais choisi sans le vouloir une date parfaite pour ne plus être « Quichottine, bibliothécaire sur OB »

Le combat s’est soldé par mes excuses publiques aux personnes concernées.

On peut lire les derniers rebondissements là. C’est un peu long, mais je vous demande de bien lire, les mots, mais aussi les images (cliquer sur chaque image pour l’agrandir) sans lesquelles les mots ne veulent rien dire.

36 réponses à “Les voleurs de mots et d’images

  1. Tu as bien raison d’être choquée, mais personne n’est à l’abri de ces usurpateurs. Bonnes journées de grève. Vas-tu faire du piquetage?

    • Là, ils n’usurpent pas vraiment, puisqu’ils donnent les liens vers les auteurs… mais ils n’ont pas demandé l’autorisation. Cela me choque. On est mis devant le fait accompli, sans pouvoir refuser.

      Et, s’il s’agit de dire qu’on a aimé, est-il besoin de tout recopier ?

      Un lien vers l’article et quelques lignes suffisent bien pour attirer l’attention sur un blog passionnant… Non ?

      Du piquetage ? Non, peut-être pas. Il me faudrait inventer un blog pour gréviste avec concours du meilleur piquet !

  2. tu as raison de rappeler certaines règles ;beaucoup s’en fichent royalement ; il ya des blogs que moi j’appelle « vampires » qui puisent partout sur les blogs et font le leur, avec  ce qu’ils ont « emprunté »!!
     j’espère ue la grève sera courte!! bises

    • Je ne sais trop où classer ce blog. Je crois que ses auteurs sont de bonne foi, qu’ils ne savent pas. Je préviens seulement qu’il existe aussi des lois.

      Beaucoup s’en fichent. C’est vrai. Mais pourquoi ne demandent-ils pas les autorisations nécessaires ?
      Ce serait si simple. Et, le fait de copier sur un blog qui a mis en place un système « anti-copie » (inefficace apparemment) ne plaide pas en leur faveur…

      Il n’y a pas mort d’homme, c’est vrai, mais je n’aime pas, et je le dis.

      Bises à toi.

  3. Merci d’avoir attiré mon attention.  Du moment que l’origine des documents estt mentionnéé, il n’y a pas à s’affoler. C’est une citation. qui fait peut-être découvrir un blog à quelques lecteurs…

    • Merci d’être passé… Je n’aurais pas écrit cet article de la même façon s’il ne s’était agi que de citations. J’aurais peut-être même conseillé leur blog.

      La législation concernant les citations est très précise. On n’a pas le droit, en l’occurence, de citer l’intégralité d’un article. Les professionnels le savent (ex : Wikio) qui ne donnent souvent que les premières lignes et renvoient pour la suite au blog de l’auteur.

      De la même façon, s’ils n’avaient pas donné les liens vers les blogs « pillés », j’aurais agi différemment et j’aurais fait un signalement à leur hébergeur. Ce que je n’ai pas fait. Je considère qu’on peut penser qu’ils sont de bonne foi.

      Mais je préviens… Il est si simple de demander une autorisation à l’auteur !

  4. Alain mon mari voulait savoir si l’article sur les anémones était référencé sur Google, et il l’a trouvé sur leblog dont tu m’as donné le lien et non pas sur le mien.
    Il ne m’a pas demandé l’autorisation pour rublier sur son blog

    Bises

    • C’est un peu ce que je craignais. Les utilisateurs de Google arrivent ici souvent par les images… et les images qu’ils compient portent leur nom de blog.

      Bises à toi, Marithé.

  5. Je comprends mieux à présent ta revolte, mais pourquoi nous punir en nous privant de tes articles ? Le coté gris de la vie est toujours là, il faut lui tourner le dos et ne regarder que le bleu…Une vie humaine c’est si court ! Je t’embrasse Quichottine
    et j’espère ton retour

    • Je crois que je regardais trop le bleu. J’avais oublié les nuages.

      Merci, Marlou. Il me faut le temps de modifier tout cela.

      Bisous.

  6. Sylviane se serait fait voler des images !!!
    Je me suis aperçue et Santounette m’en avait parlé aussi, que les images cliquables deviennent enregistrables si on les agrandit. Le clic droit n’est plus en fonction.
    Certaines personnes sont à l’affût de tout.

    J’ai lu les coms de ton dernier article; des excuses ont été faites et acceptées.
    Pas évident cette histoire de plagiat!!!

    Bises Quichottine, passe un bon week-end !

    • Rien n’est évident. Et l’anti-copie n’est pas une protection, même lorsqu’elle est activée.

      Moi, j’ai encore un peu de travail ici… Je dois transformer certains billets, et en protéger d’autres.
      Cela va me prendre du temps.

      Merci pour ta présence.

  7. Sylviane se serait fait voler des images !!!
    Je me suis aperçue et Santounette m’en avait parlé aussi, que les images cliquables deviennent enregistrables si on les agrandit. Le clic droit n’est plus en fonction.
    Certaines personnes sont à l’affût de tout.

    J’ai lu les coms de ton dernier article; des excuses ont été faites et acceptées.
    Pas évident cette histoire de plagiat!!!

    Bises Quichottine, passe un bon week-end !

  8. christine

    Je te souhaite une bonne nuit et de rêver de ta douce Quichottinie; avec un grand ciel tout bleu sans aucun nuages   gros bisous

  9. no me gusta verte asin….
    con todo mi corazon
    besos
    tilk

  10. Salut Quichottine
    Chose inédite dans ton domaine : tu ENLEVES un lien (vers chez les T***). Tu as dû être vraiment très remuée par cette histoire pour enlever un lien, toi qui est plutôt tisseuse de liens! Bientôt, tout ça sera deriière toi, courage! Je t’embrasse fort!

    • Je pense que j’avais eu tort de faire ce billet, mais je l’ai fait, c’est qu’il correspondait à quelque chose qui me semblait important.

      En fait, non.

      Pourquoi me suis-je mêlée de choses qui ne me concernaient pas ? Ceux qui étaient concernés, pour la plupart, n’y ont rien trouvé à redire.

      Je ne veux pas effacer ce billet, il est la preuve de ma bêtise.

      Tisseuse de liens, tisseuse de rêves… je le croyais.

      L’image que l’on m’a renvoyée est toute autre. Tout est simple question de point de vue. Je crois que je devrais limiter mes billets à quelques mots, ils seraient lus avec plus d’attention.

      Mais c’est vrai, j’ai enlevé un lien. Il le fallait. Cela faisait partie de mes engagements.
      J’ai présenté mes regrets à ceux dont je parlais. Je n’y reviendrai plus. L’affaire est close pour moi désormais.

      Je t’embrasse très fort… Merci d’être là.

  11. J’ai retrouvé comme ça une de mes aquarelles sur le blog d’une copinaute qui ne se rappelait plus où elle l’avait pris, mais pas chez moi. J’avais offert l’aquarelle à une autre copinaute qui en a fait faire des timbres, et je crois que c’est l^où ma photo a commencé à m’échapper… C’est drôlement râlant et je te comprends ! Bisous

    • Il semble que le Net soit le plus grand receleur de notre monde…

      Mais, de temps en temps, une « affaire » remet les idées en place. Certains blogueurs se font remonter les bretelles et sont obligés de supprimer leur article. Je crois qu’il faut être prudent.

       

      Merci, Brigitte, de t’être arrêtée là.

      Bisous.

  12. mylraid+irene+chat+tout+gris

    oh! si tu savais combien j’ai été plagiée
    mais que faire !!
    c’est la raison pour laquelle, écoeurée,
    j’ai fermé mes blogs successifs.
    ou alors faut t til payer pour que les articles soient sauvegardés ????? oui que faire et comment le faire
    bisous Irène

    • Se battre peut-être. Rappeler qu’il y a des choses qui ne se font pas… Je ne sais pas.

      Là, moi, je réfléchis.

      Bisous, Irène…

  13. Quand tu cliques sur leur site, tu as maintenant:
    « Le site http://alecouteduzes.midiblogs.com demande un nom d’utilisateur et un mot de passe. Le site indique : « Les TOINOUS sont de Retour » »
    Je trouve vraiment dommage qu’ils ne s’expliquent pas et disent tout simplement qu’ils n’y avaient pas pensé et que cela se fera autrement dorénavant! Ce n’etait pas très compliqué!

    • Je trouve aussi. Je l’ai vu la dernière fois où j’ai voulu aller voir s’ils m’avaient répondu.

      Je leur avais tendu la perche en disant qu’ils étaient sûrement de bonne foi dans mes réponses… mais ils ne l’ont pas saisie.

      C’est tant pis. Leur blog était une bonne idée en le faisant correctement…

      Bonne fin de soirée, Mahina.

  14. Quichottine, par rapport à ta dernière précision, je voudrai souligner quelque chose. Dans mon blog sur la gym, j’utilise en référence des articles ( résultats) de la fédération française de gymnastique. Or, au début, je ne mettais pas les résultats ou photo  sur mon disque dur ( je précise que sur ce blog, il y a toujours un lien vers les sites ou articles de journaux cités -droit à l’auteur oblige), et donc, j’utilisais leur « bande passante » ce qui n’est pas normal dans le « code d’honneur du web » , cela porte un nom que j’ai oublié, et j’ai eu un mail de la Fédé me demandant de retirer cette façon de faire et donc de mettre tout ce que je proposais à partir de mon propre ordi. Ce qui fait que des photos officielles prises pendant des compets peuvent être reprises à partir de mon blog alors qu’elles ne sont pas de moi, mais, lorsque les gens viennent voir sur mon blog une image ( et cela est tres souvent vu les stats) , ils voient sous la photo de qui est la photo et c’est cela l’important. Depuis que je fonctionne comme cela, je n’ai jamais eu de nouveau mail. Je cite également souvent le journal de chez nous en recopiant « texto » un article  apres une compétition où je n’ai pu aller moi même. En mettant toujours sous l’article: sa provenance et le jour de parution du journal (j’attends toujours un jour apres la parution du journal) (http://www.lachaumontaise.com/article-29836841.html), et ce journal , qui est pourtant pointilleux, ne m’a jamais assigné ou reproché quoique ce soit, et pourtant, ils ne sont pas du style « tres sympa »….
    Voilà, je voulais te rajouté cette précision. Le droit à l’image et au texte  est bien là, il suffit que les références soient clairement données

    • J’ai toujours donné les références… mais après tout ce que j’ai lu, je ne sais pas si je suis en tort ou non.

      Merci de faire avancer les choses.

  15. Je savais pas !!! bon t’es toujours en colère ma Quichottine???

    • Non, je ne le suis plus, si ce n’est contre ma propre bêtise.

      J’aurais mieux fait de m’abstenir que de me mêler de tout ça.

      Merci, Plume.

  16. Je connais un blog qui fait ça.en fait pour présenter de nouveau blog elle recopie integrelement la page d’acceuil  entière du blog. Au début je fus pour le moins surprise je te l’avoue, de voir ainsi carrément ce que j’avais fait sur son blog. Mais là aussi comme ça part d’un bon sentiment et que manifestement elle ne sait pas ce qui peut ou non se faire en droit d’auteur, je n’ai rien dit.

    Bien finalement qu’est ce que je vais retenir de tout ça, que nous avons a faire finalement a deux bloggers intelligent, l’un qui pardonne si si, et toi qui sait reconnaitre tes erreurs. tu vas pas te flageller jusqu’à la fin de ta vie ? , ça arrive a tout le monde  de se méprendre, d’être trop réactif, de ne pas savoir prendre le recul nécessaire ? tu t’es plantée, et tu as le courage de le dire. D’autre aurait supprimé leur blog et aurait disparu, sans avoir le courage d’assumer. 

    Bon arrête d’errer dans tes couloirs, tu vas prendre froid. rouvre tes portes, aère, referme , et recommence a remplir tes rayons si tu le souhaite .

    je te trouve très courageuse, et je n’en attendais pas moins de toi

    je suis très impulsive moi aussi, il m’est arrivé dans ma vie de me retrouver dans des situations comme la tienne. Tout n’est pas toujours blanc ou noir. il faut savoir trouver les nuances, c’est la vie qui nous apprend ça, et on en finit pas d’apprendre .

    et met une veste crédiou ^^

    • Ne t’en fais pas, pour moi, c’est terminé. Je compte tourner la page, j’ai fait ce que je devais et je n’ai pas l’intention d’aller au-delà de ces trois pages de trop.

      La Quichottinie est ouverte, Quichottine retouvera sans doute une raison de vivre, autrement. Le monde est fait de reconversions. Changer de métier, c’est possible à tout âge.

      Il me faut seulement du temps pour donner à ce blog-ci une destination.

      Une veste ? Oui… mais je vais prendre le temps de me la tricoter.

      Bisous, et grand merci à toi.

  17. Je cite toujours mes sources, url et guillemets, quand j’annonce une nouvelle médicale ou info sep. Parfois on m’autorise, voire m’encourage à recopier des articles (Arnaud, notre sclérose) dans le but de faire connaître la maladie ou d’encourager les gens à témoigner. Et je demande de diffuser aussi! Il m’arrive de rechercher des images sur google et de prendre quand l’auteur ne signale rien… Comme beaucoup. Mais dans mon accueil mode d’emploi du blog, je précise que je suis prête à retirer toute image protégée! Pas facile, hein, fliquette du net!;)
    Même si ce que tu dis est vrai, ne deviens pas, stp, une matonne de la toile! lol

    • Ne t’en fais pas… je n’en ai pas l’intention.

      Je m’en suis expliquée, et j’ai fait mes excuses à ceux que j’avais offensés.

      Je n’ai plus l’intention de sortir de ma Quichottinie. Je sais que mes amis sont sincères et que ce qu’ils font n’est jamais répréhensible.

      J’ai toujours trouvé que ce que tu faisais, comme d’autres aussi avec toi, pour faire connaître votre maladie était une bonne idée. Tu es très courageuse et je t’admire pour cela.

      Le métier de maton ne me va pas… Tu vois bien,, c’est moi qui me suis enfermée. 🙂

      Mais, tout compte fait, c’est mieux. 🙂

      Merci, Handiady ! Gros bisous pour toi.

  18. Petite Elfe

    Je n’avais pas lu ce billet… J’étais en vacances… Tu vois, ton widget « am tram gram » est très utile…. je vais peut-être le mettre…

    • Je crois qu’il est utile pour ceux qui ne me connaissent pas…

      Chez toi tu devrais aussi le mettre, oui. Et dans ton autre chez toi aussi.