Crime à la bibliothèque

Ce matin, en arrivant dans la bibliothèque, j’ai entendu des gémissements…

J’avançais prudemment.
C’était vraiment bizarre. On aurait dit qu’il y avait quelqu’un. Pourtant, la porte n’était pas encore ouverte.


(Je sais que la clef est toujours sous le paillasson, mais quand même… Ce n’est pas une raison pour entrer et exhaler votre dernier soupir entre mes rayons !)

J’avançais à petits pas… Je suis courageuse, mais pas forcément téméraire !
Je n’avais pas de chance, il n’y avait encore aucun blogopote avec moi…

Aucun blogopote, ni aminaute d’ailleurs.

J’ai allumé… Et j’ai entendu un cri déchirant !

C’est vrai… Mais ce n’est pas la peine de faire trois pas en arrière. Il n’y a plus aucun danger puisque je suis là, maintenant, pour vous raconter ! Ce n’est pas non plus la peine de rigoler dans votre barbe… en espérant que je vous ai concocté le meilleur poisson d’avril d’Over-Blog !

Non, non ! Plus de crainte à avoir, mais nulle réjouissance prévue dans les jours à venir… Quoique… Il se pourrait bien qu’il y eût une surprise bientôt.

Qui m’a dit qu’il ne dirait rien, l’autre jour, même sous la torture ?

Oui, bien entendu, c’est une devinette !
Je vous donnerai la solution plus tard.

Pour l’heure, il faut vraiment que je vous parle du cri déchirant qui suivait les gémissements que j’avais entendus…

Il était…. à faire se dresser sur la tête les cheveux de Quichottine, malgré la passoire qui ne la quitte jamais, et ce n’est pas peu dire !

Donc, la passoire en équilibre sur mes cheveux dressés, je m’avançais… livide… au milieu des livres épars.

La bibliothèque avait-elle été cambriolée ? Avait-on sacrifié mes lutins – le bleu, mais aussi le vert, et tous les autres avec – ? Était-ce un survivant de cette cérémonie macabre qui râlait, là, un peu plus loin ?

Les coussins étaient intacts… enfin presque.
Presque ? Oui, un petit coussin grenat avait quelques taches sombres… Dans l’âtre, des cendres encore chaudes prouvaient, s’il en était besoin, que le feu avait brûlé toute la nuit… Mais qu’avait-on brûlé ?

J’ai eu peur, soudain, une peur incontrôlable… Et si ?

Vous pouvez aisément imaginer ce que j’ai mis derrière ce « si », alors que l’angoisse prenait de plus en plus de place dans mes pensées !

Et si… si brusquement, près de la fenêtre, IL n’était plus où je l’avais laissé ?
Si je ne pouvais plus… ?

J’en tremble ! … encore maintenant ! Voyez !… Comme j’en tremblais en avançant vers l’endroit où trône habituellement mon grand livre.

LE LIVRE de la Bibliothèque de Quichottine.

Je sais qu’ils sont nombreux, mais il n’y en a qu’un pour lequel je m’inquiéterais ainsi !

Et j’avais bien raison… Là, mon Don Quichotte de papier, tremblant que je ne l’abandonne, se faisait un sang d’encre.

Joëlle Chen, Sang d’encre, 2009
(Techniques mixtes)

Merci à Joëlle Chen, ma complice, qui a bien voulu me prêter son tableau pour le retour de mon héros dans la bibliothèque.

J’en reprends ma lecture dès demain…

… Si vous le voulez bien !

120 réponses à “Crime à la bibliothèque

  1. C’est tout un suspense je n’en dormirai pas de la nuit, vivement demain pour la suite.

    • Sourire… La suite risque de ne pas te plaire… C’est un peu plus sérieux.

      Autre chose, en fait. Il faut de tout dans les bibliothèques.

      Bisous, Solange. Merci.

  2. Un livre qui se fait un sang d’encre , j’aime vraiment l’idée et le dessin… Bravo à Joëlle et on est rassurés ….. Le Livre Phare de ta bibliothèque n’a pas disparu…. Tu nous aurais dit qu’il avait été volé on aurait pris cela pour un poisson d’avril….
    Bises

  3. AH !Il est très bien amené le sang d’encre de Joelle ! bravo !

  4. un sang d’encre …je commence à comprendre, c’est toujours mieux qu’un sang de navet ou qu’un sang qui se glace …
    bises

    • Je ne sais pas si mon texte à une quelconque relation avec la véritable explication de cette expression, mais c’est mieux, tu as raison.

      Personnellement, j’aime beaucoup.

  5. Merci pour cette histoire et à bientôt pour la suite.
    Bonne journée.
    Bises 

  6. Sourires !!! Tu l’as « garroté » au moins !!! Bonne journée à toi, pour moi relax pas de blog disponible !!! Bises x 2

    • Ah zut ! Je n’y ai pas pensé…    Tu crois qu’il est trop tard pour lui ?

      Je suis désolée pour ton blog, … mais j’ai vu que tu l’as retrouvé !

      Ouf…  Bises à vous deux.

  7. Tu rigoles ou quoi !!!!
    y a intérêt qu’on le veut, nan mais !!!!!

  8. DonQuichutte

    Bonjour. Il esy bien regrettable que tu nous quittes ainsi… le monde raisonnable se restreint de jour en jour. Les moulins sont de plus en plus nombreux et les combattants de plus en plus rares !! Enfin, j’essaierai de m’accoutumer à cette nouvelle adresse !! A bientôt…

    • J’ai vu que tu m’avais mise en lien chez toi… Il faut que je mette ce lien aussi ici, pour que je puisse te trouver sans forcément passer par mon Orangeraie.

      Je ne pouvais pas être partout… et mes visites chez vous, trop espacées, ne permettaient pas de faire vivre mon blog là-bas. Mais il en est que je ne veux pas perdre tout à fait. Merci à toi d’avoir fait le voyage.

  9. Je le veux bien, chère Quichottine !
    Tu sais entretenir le suspense …
    Et, à défaut d’une photo, il y a une jolie illustration de toi coiffée ci-dessous !
    Merci à toi, et bisous 

  10. Un mot : excellent !

    Je t’embrasse

  11. des bisous du mercredi ! christel

  12. christine

    Oulala!!!!!!!!!!!quelle aventure !!!!!!j’espère que tu as consoler ton pauvre livre tout tremblant!!!!!!!!!  très joli tableau              bisous

  13. Magnifique poisson d’avril !

  14. Ton histoire de ne rien dire sous la torture me fait penser à mon Robinson c’est une de ses formules… sans doute est-ce cependant quelqu’un d’autre qui t’a dit ça… pas mal vu cet article tu sais créer le suspens…tu devrais écrire du « policier »…jolie illustration ,comme toujours , quel artiste cette Joëlle Chen ! BISOUS

    • Je pense qu’il n’est pas le seul dans ce cas…

      Oui je devrais aussi, écrire des romans policiers.

      J’en ai justement un qui m’attends

      Joëlle est géniale ! Bisous

  15. Si j’ai tout compris ton Don Quichotte a tenté de se suicider ou alors c’est de l’automutilation car, si je ne me trompe, il n’y a pas 36 façons de se faire un sangd’encre. Terrible, terrible !
    Jean frémy
    Doreur (pour reliures)

  16. Joliment imaginé, merci.

  17. Ton histoire de ne rien dire sous la torture me fait penser à mon Robinson c’est une de ses formules… sans doute est-ce cependant quelqu’un d’autre qui t’a dit ça… pas mal vu cet article tu sais créer le suspens…tu devrais écrire du « policier »…jolie illustration ,comme toujours , quel artiste cette Joëlle Chen ! BISOUS

    • Je ne sais pas ce qui est arrivé, mais OB a encore dû faire des siennes ! Te voilà en deux morceaux identiques…

      Alors, un deuxième gros bisou pour toi

  18. Une passoire ? Ah, bé, c’est original, je suis restée fidèle à l’entonnoir pour ma part. C’est robuste assez seyant, ça risque moins de glisser qu’une passoire. Mais c’est vrai qu’en été avec la possaoire, on doit mieux laisser respirer son cuir chevelu; et il en a besoin le pauvre.

    Et je vais quand même dire, avant de me sauver en trotinnant, que j’ai beaucoup aimé la manière dont tu nous as amené à ta chute.

    Grosses bises !

    • Merci !

      La passoire, c’est Koulou qui me l’a offerte avec mon avatar, alors, je ne la quitte plus !

      Un entonnoir, ce ne serait pas mal non plus… mais cela ferait trop viril, je crois.

      Ne te sauves pas ! Tu as encore des choses à lire ! … en cherchant bien !

  19. bises du soir!

  20. Don Quichotte est un phénix….Nous l’attendons..de pied ferme…le déserteur!!!Et sa complice Dona. Bises   VITA

    • Il renaît toujours de ses cendres, tu as raison, Vita. Il y a ainsi des héros immortels, et il en fait partie.

      Bises à toi aussi

  21. trop bien ………

    et superbe tableau

    bonne nuit

  22. Comme je te le disais, il m’a agréablement surpris ton billet du jour, merci de cette alliance chère Tisseuse de rêve et à tes visiteurs pour leurs mots d’amitié. Je t’embrasse @ tout bientôt

  23. premier avril ou pas, on n’a pas idée de faire des peurs pareilles aux lecteurs!! J’étais prête à aller chercher mon fusil sans cartouche qui dort  dans ma chambre, pour voler à ton secours  (c’est juste pour impressionner ); !! très beau tableau qui va très bien avec ton texte !
    bonne soirée , bisous

    • Merci, Fanfan. Joëlle fait des tableaux magnifiques et j’aime écrire sur eux.

      Bonne soirée à toi aussi.

      (Je t’ai imaginée arrivant à ma rescousse… mais tu imagines ? Ton fusil n’était pas chargé, qu’aurais-tu pu faire devant des brigands ?)

  24. ^Tout compte fait il y a eu plus de peur que de mal et le poisson du premier avril a bien frire (contraction de Fait RIRE)…
    En parlant d’encre au mileu de ces cris à vous glacer les sangs… Cette encre est bien fluide quand elle se déverse le long des pages de la bibliothèque.
    Oui aujourd’hui était presque relâche… presqu’une journée de repos. C’est grâce à cela que je peux encore trainer mon corps perclus de douleurs dans tous ces muscles que je ne savais pas exister. Me traîner jusqu’à l’ordinateur, l’allumeret me ressourcer au fluide qui sourd lentement de toutes ces pages… Un sang d’encre.

    • Merci Alphomega. C’était tout gentil d’être là en ce premier avril douloureux.

      J’espère que vous allez rapidement terminer votre aménagement, au moins pour tout ce qu’il faut déballer et ranger. Le reste pourra se faire petit à petit… ce sera moins fatiguant.

      Je suis contente de te lire aujourd’hui. Passe une douce soirée.

  25. Coucou Quichottine , je passe en vitesse te souhaiter une bonne nuit . Je vais un peu mieux mais ce n’est pas encore ça … j’y vais donc doucement … je te remercie pour ta présence … ça fait chaud au coeur

    bisous et belle nuit

    *Urga

  26. Tu as vraiment le sens et le don du suspense…quand Quichottine..tire d’Hitchcock ses racines !!
    bises

  27. Quel suspense !!!
    Mais comme dans  « les cinq dernières minutes « , tu vas t’ exclamer :
     » Bon sang mais c’ est bien sûr ! »  ….hihi
    Pas trop sûre que ma citation soit exacte .lol

  28. Il s’en passe des choses pendant mon absence !

  29. Ah, oui, c’est vrai que j’ai oublié ce détail 🙂 c’est vrai qu’elle te va bien cette passoire de koulou 🙂

    Viril, l’entonnoir ? bah, non, ça fait juste un peu fofolle 🙂 Je trouve que ça me va bien au teint en plus 🙂

    oh ? des choses à lire ? Je ne suis pas sûre de trouver, si je ne trouve pas, je veux bien un indice 🙂
    bises

    • Il y a trois jours, tu aurais pu lire « la suite » de Clément en avant-première… mais là, elle est publiée et visible sur le blog… alors, tu l’as sans doute lue.

      Pour l’instant, il n’y a plus rien de « caché »… Il faudra attendre la semaine prochaine.

  30. ah, bé, si j’y pense, je regarderai et chercherai la semaine prochaine 🙂
    bises !

    • Sourire… et si ça se trouve, tu n’auras rien à trouver…

      Je plaisante ! Je tâcherai de mettre la suite un peu en avance…

  31. Tu sais quo… j’ai vu un épisode du jeu Harry Potter (désolée, jamais ouvert un des bouquins et vu seulement deux films… en pointillé hé, hé)
    Une bibliothèque qui aurait pu servir pour cluedo aussi… t’as trouvé un chandelier sur les lieux du crime ?

    • Ne sois pas désolée…

      Mais oui, de temps en temps, j’aime bien aussi jouer avec mes visiteurs. Un peu de suspens…

      Pour te répondre, j’ai lu et vu tous les épisodes… avec plus ou moins de bonheur (mais je n’ai pas lu le dernier…)

      Pas de chandelier… ni de mademoiselle Rose, d’ailleurs. Elle avait dû partir en weekend avec le colonel Moutarde… 

  32. Et bien, on a le coeur qui palpite jusqu’à la fin, tu nous tiens en halène vraiment jusqu’au dernier mot…
    Un soulagement fut en moi lorsque j ai senti qu’il n’y avait pas de dégats juste les gémissements de ton LIVRE qui se lamentait car il avait peur que tu l’abandonnes…
    Ouf tout rentre dans l’odre alors…
    Le tableau est magnifique, cette peinture parle.
    Passe une bonne soirée, je repars doucement je pose la clé sous le paillasson…
    Bises amicales à bientôt

    • Merci pour ce sourire qui me vient sur les lèvres quand je te lis.

      Tu lis avec tant de cœur !
      Merci.

      J’attendrai ton retour avec impatience…

      Bisous.

  33. Que du suspense !
    A nous en couper le souffle et perdre notre latin ! ^^
    Il n’est jamais trop tard pour revenir sur des articles passés mais jamais dépassés…
    C’est avec délectation que j’en aurais pris connaissance !

    Je renouvelle mes voeux en ce jour (je n’ai pu résister à ce désir de balader encore un petit temps en Quichottinie)!

    • Merci… Vous êtes peu à visiter les anciens billets et cela me touche beaucoup.

      J’avais bien aimé les écrire. J’aime bien lorsqu’un visiteur va les dépoussiérer.

      Je t’embrasse, AneverBeen. À tout vite !

  34. J’aime beaucoup ton récit et la peinture de Joëlle. Bonne soirée

    • Beaucoup avaient écrit sur cette toile, dans la Petite Fabrique d’écriture… à ce moment-là, je n’étais pas encore inscrite.

      Mais cette toile m’avait beaucoup plu.

      Bonne journée à toi.

  35. Saperlipopette le changement d’heure te fait des noeuds à la tête, alouette§ Bonté divine quelle aventure mais quelle aventure! 😀
    Par tous les diables, qu’avons-nous en ce moment ? Entre Betty qui s’arrache les cheveux & Quichottine qui se fait des noeuds, on est pas sorti de l’auberge. D’ailleurs, nous ne sommes pas les seules : il semblerait que Clément soit tout aussi coincé que nous…
    1er avril : au menu c’est du poisson d’habitude et bien façon grand-mère, je suis plutôt de celle à qui on lui répète : en avril ne te découvre pas d’un fil et en mai fais ce qu’il te plait!
    Bonne nuit hey il est tout de même passé minuit… & rendez-vous
    Biz Betty

    • Quelle aventure, tu as raison !

      … mais ça ne valait pas ton changement de sexe je crois

      Clément est un peu coincé, mais ne t’inquiètes pas pour lui : il est né coiffé !

      Couvre-toi bien… Douce nuit, Betty !

  36. Joelle est une artiste que j’adore ! ces tableaux sont d etoute beauté ! merci à toi de le rappeler

  37. Muad' Dib
  38. J’ai pas de barbe………..

  39. Misère… si les livres se font du sang d’encre maintenant… mais oui… ce’st là, toute la magie de cette bibliothèque! Vous ne le saviez pas? Ce n’est pas un lieu de poussière que l’on vient de temps en temps regarder comme un musée, ce’st un lieu vivant…, le soir venu, les livres se mettent en mouvement, , certains s’étirent, d’autres soupirent « personne n’est venu me voir aujourd’hui », d’autres dansent « Et moi, aujourd’hui, j’ai eu plein de visite… j’ai découvert des mains nouvelles », d’autres sont mélancolique « je n’ai pas eu la visite espérée aujourd’hui… », d’autre sont vraiment inquiet, ils se font un sang d’encre « mais …viendra t’il demain? -qui?- mon lecteur…! Quelle question… »
    Chacun s’ébrout, fait une petite visite à son voisin: « oh, tu as vu? ton marque page a changé de place… tu vas t’y perdre à force!! », et revient sagement avant le lever du jour, » vite, vite, si la bibliothéquaire avait l’idée de venir plus tôt ce matin…
    Bonne journée

    ( et bravo à  Joelle!! si ça peinture me laisse parfois perplexe, celle là…je l’aime beaucoup!)

  40. wahou…joli le poisson d’avril de Muad!

    • J’adore ! Tu vois, ce que tu fais quand tu viens… Une première approche, une réaction à chaud : « J’ai pas de barbe »… ensuite, tu commentes, comme j’aime le faire, sans regarder les commentaires, avec ton ressenti. Et fort bien de plus ! Enfin, tu postes ton commentaire, et tu lis ceux des autres… Peu ou prou… et, tu réagis à l’un d’eux. C’est comme si je t’avais vu faire…

      Merci, Mahina !

      C’est vrai, j’aime aussi le poisson de Muad.

  41. patdelapointe

    tu sais : je vais avoir honte : quand j’ai regardé la vignette sur la page d’acceuil : j’ai interprêté une photo representant un orifice de remplissage de réservoir et d’un pistolet de pompe d’essence…Oh ! là là…il va falloir changer de lunettes….Mais après tout une bibliothèque : N’est pas comme un réservoir de  » savoir  » on le remplit, puis parfois on le vide de ses livres et de ses occupants…Je me suis bien racheté de mon interprétation ? ou je m’enfonce encore un peu plus ? mais je sais qu’avec toi la tolérance à mes bêtises est une obligation…bisous – pat

    • Non, n’aies pas honte. Sur la vignette, c’est ce que l’on pourrait voir, et c’est pourquoi je l’ai mis en grand ici.

      Cependant, j’aime la façon dont tu te sauves la mise. C’est splendide !

      Personnellement, j’aime beaucoup.
      Je n’ai pas à être tolérante, tu vois, je trouve que ce ne sont pas des bêtises, loin de là.

      Bisous, Pat.

  42. patdelapointe

    comme souvent je lis après avoir déposé un premier commentaire…c’est comme si une communion devait s’établir entre nous avons de pouvoir lire…et, donc, j’aimerais bien avoir une photo de la bibliothécaire avec sa passoire retournée sur la tête…ça doit pas être triste…je suppose que toutes les souris cachées sous les plaintes, et  en train de t’épier, rigolent bien…je suis presque sûr qu’il y en a …des souris à rire…

    • Je comprends tout à fait ce que tu ressens… Une complicité entre celui qui lit et celui qui écrit… c’est tout à fait ça !Pour l’image, je verrai ce que je peux faire, je demanderai peut-être à l’Archange de m’aider. Qu’en penses-tu ?

      Mais en attendant j’aime bien imaginer que tu te marres avec les souris à rire…. C’est une excellente idée !

      Merci, Pat.

  43. Ghislaine

    La présentation de ce tableau est fort bien amenée et m’a amusée .!
    La peinture « jeu de mots et d’idée « du dessin est une trouvaille .La touche de bleu est judicieusement placée pour rassurer . Ce n’est pas si terrible que cela paraît!!
    Bonne Journée Quchottine
    Miregi

    • J’en suis contente… Merci.

      Tu fais une belle analyse du tableau… J’aime beaucoup ce que tu dis au sujet de la touche de bleu.

      Bonne nuit, Miregi.

  44. mandarin gourmet

    Bonjour depuis la cuisine de Canton. bon 1 avril Bonne journée du mercredi amitiés du Sud de la Chine Mandarin gourmet A bientôt sur: http://cuisinechine.over-blog.org La cuisine facile de Chine.

  45. mylraid irene chat tout gris

    wouah !!!!!
    super !!!
    bon gros baisers
    attention au soleil
    du 1er avril
    rires

  46. thaliesen

    Sympathique, votre bibliothèque!Si je trouve le temps, j’aimerais y flaner un peu, voire beaucoup, pour découvrir ce quelle recèle…Agréable journée et à bientôt!

    • Merci. Soyez le bienvenu dans la bibliothèque.

      La vôtre est bien jolie aussi.

      (Revenez quand vous voudrez, la porte est ouverte.)

  47. J’avais déjà vu ce très joli tableau chez Joëlle, et toi tu es une maîtresse ès énigmes!

  48. Et moi j’ai une barbe !

  49. pauvre livre avec son sang d’encre, tu vas avoir de quoi nous écrire ce qu’il va te conter. Je comprends ta terreur mais au fait tu as pu retirer tes cheveux de la passoire LOL.  Mais aussi quoi que c’est qui à bruler dans la chemibée? A bientôt pour la suite.
    Bonne soirée, bigs bisous

    • Ma passoire ne me quitte jamais, mes cheveux poussent dedans, ce n’est pas grave ! Elle me protège par tous les temps !

      Dans les films d’horreur, il y a toujours des choses qu’on ne comprend pas… sinon, on ne ferait pas de cauchemar ensuite !

      … Donc, je ne répondrai pas à ta question, et il te faudra imaginer ce qu’on a pu y brûler !

      Bonne soirée à toi aussi, Lili !

  50. Wouahrf! me suis laissée prendre!
    Mais bon là c’est avec Clément que l’on repart non?
    Pas Don quichotte? aïe je sens que je vais me faire taper sur les doigts!
    Big bisous
    Je pars vendredi en Corrèze!
    Dany

    • Sourire… Comme tu pars vendredi, je vais essayer de faire quelque chose pour toi avant.

      … Mais tu sais que normalement, Clément, c’est le samedi.

      Nous allons aussi avancer dans Don Quichotte, parce que sinon je ne vais jamais le finir !

      T’en fais pas, je ne te taperai pas sur les doigts !
      Gros bisous, Dany.

  51. Petite Elfe

    Quel suspense! Sacrée toi… Bonne nuit.

  52. mylraid irene chat tout gris

    vois tu
    une chose est sûre…ton talent
    un talent fou que tu devrais mettre….en…. livre,
    un vrai
    plus, mème… de vrais livres,
    autre que sur un blog
    éditer ces livres..
    tous d’ailleurs..
    car,
    je me repète tu as un talent fou
    voilà ce que je pense? que tu devrais faire…
    te faire éditer….
    je serais  si heureuse , tu le mérites…ô…combien
    une admiratrice inconditionnelle IRENE

  53. patdelapointe

    non ! vrai ! j’aime bien cette peinture, et je vais te dire aussi ce que je vois : quand tu pars avec l’oeil du coin en bas à gauche et que tu remontes tu vois en haut : un ciel.
    la mer est noire, mais toute brillante d’une  » éblouissance  » d’encre…Tu sais Pourquoi ? (avec le ton du président…) éh bien : je vais vous le dire…c’est en ce momment la pleine campagne de pêche des  » Morgates » autrement appelées aussi « Seiches » et quand tu pêches ces bestioles pour se défendre, elles crachent de l’encre…qu’on disait : encre de chine – et cela teinte tellement la mer de noire…que l’on revient au tableau…mais ce n’est qu’un avis…cela nous ferait donc une superbe mer teintée d’encre noire…reste l’infinie de l’horizon : pour rêver…pleins des choses à l’archange…

    • J’aime bien quand tu expliques ce que tu vois.

      Tu sais, je me mets à côté de toi et je suis ce que ton doigt me montre. C’est tout à fait ça !

      La mer emplie d’encre… Je me demande ce que ça donne en vrai. Tu as des photos ?

      L’infini de l’horizon pour rêver… Là, je vois très bien.
      La mer à perte de vue et une plage, des rochers, dans le soleil couchant…. un régal !

      Merci Pat, je transmets !

  54. un tableau qui nous transporte encore, Abc aussi l’a demandé.
    Cette bête qui rend les armes , comme un taureau dans l’arène et qui glisse en bordure de page me fait un peu mal au coeur, c’est un peu comme le cimetière des éléphnts!
    bises

    • Il faudra que je fouille un peu chez ABC, que je ne connaissais pas auparavant. J’ai hâte de savoir ce que ce tableau lui inspire.

      Un taureau dans l’arène… Oui, c’est une image qui aurait pu convenir. Je sens aussi ta tristesse.

  55. oui ton livre est là
    mais qui A POUSSE LE CRI ?????
    pas dit pas vu
    je reste sur ma peur moi !
    bizz d’iris

    • Flûte, c’est vrai… Pas dit… C’est peut-être un des lutins qui étaient enfermés dans l’armoire ?

      N’aies pas peur… Quoique…

      Dans les films d’horreur, il y a toujours un moment, à la fin du générique, où le monstre renaît de ses cendres sans que le héros ne le sache… 

  56. Un cri déchirant, un CRI D’AMOUR!!! Le voilà revenu, c’est l’essentiel!!!! Vraiment le suspense!!!
    Joli tableau!
    Biiiiiiiiiiizzzzzzz

  57. j’adore ce tableau, je le regarde encor et encore… j’aime vraiment beaucoup…. mais oui QUICHOTTINE ton histoire aussi m’a tenue en haleine…. voyons…. tu en doutais ?
    bonne soirée, j’ai fini mon exposé que mon loulou doit faire sur les pirates…. il n’ y aura plus que qq corrections, pfff quel boulot
    bizzzzz

    • Tu m’étonnes… Tu le lui as fait ou tu l’as fait avec lui ?

      Gros bisous à toi et merci encore d’être là. Je suis contente que mon texte t’ait plu.

  58. Mon dieu je me suis cru dans un Agatha Christie moi ^^

    j’ai cru que l’on avait tué Don Quichotte 😉

    Belle image représentative de ton livre se faisant un sang d’encre, j’adore . Bonne journée

    • Morte de rire… Mais merci pour tes mots. Ils me font plaisir !
      Le tableau de Joëlle est magnifique, comme toujours. sans son talent évocateur, je n’aurais rien écrit.
      Bonne journée, Loralie !

  59. Quel suspen se, quel coup de chaud! J’ai tremblé avec toi: