Printemps

Le printemps est bientôt là… et je sais qu’il faut que je finisse de m’occuper de mon Orangeraie, de ce blog qui ne sert plus à personne, même à moi, que je dois effacer et dont je veux garder la trace.

J’avais commencé, puis j’avais arrêté.

Il faut que je termine pourtant avant qu’il ne prenne trop de place dans mes souvenirs.

Ainsi, lorsqu’il n’y aura plus rien là-bas, tout sera ici, tout ce qui me semblait important.

Peut-être seulement des mots, une phrase arrachée au temps, une image.

Qui sait ce que le temps efface ou non d’un simple instant de vie ?

Coeur-mar-e-basse

22 réponses à “Printemps

  1. Pourquoi l’ arrêter ?
    Tu as confié ici une partie profonde et  « sensible »  de toi. Il peut te servir d’ exutoire à un trop plein de sentiments contradictoires, quand on éprouve le besoin vital de dire certaines choses sans pour autant vouloir le crier sur les toits ni rameuter les foules 🙂
    Bisous ma Quich’ et bonne journée

    • C’est vrai… Aussi n’est-ce pas le jardin que je veux effacer, mais mon blog sur Orange, l’Orangeraie.

      C’est un blog qui ne sert à rien, dans la mesure où ce que j’y ai mis n’a compté que pour les rencontres que j’y ai faites et qui étaient importantes pour moi… et que j’ai retrouvées ici.

      Lorsqu’un blog est supprimé, sur Orange, sont supprimés ausi tous les commentaires laissés chez les autres par le blogueur. Ont disparu du mien les mots auxquels je tenais. Là-bas, il y avait Clerval… aussi. Elle n’y est plu et ses mots se sont envolés.

      Le jardin restera. Lui existe vraiment, même s’il vit en pointillé, je sais qu’il est disponible, toujours prêt à me sourire… Comme lorsque tu reviens chez toi après une longue absence.

      Merci d’être là, Clo.

  2. Si nous n’effaçons rien, tout reste…

  3. Si nous n’effaçons rien, tout reste…

  4. Pourquoi effacer… on laisse ls traces comme elles sont, elles ont leur importance aussi.

    suis trop fatiguée pour argumenter…
    je t’embrasse très fort.

    • Effacer avant que le blog ne disparaisse seul, sans que ce soit ma volonté.

      Mais n’argumentes pas, je sais que tu as de rudes journées. Cela me fait d’autant plus plaisir que tu aies pris le temps de passer par ici aussi.

      Je t’embrasse très très fort, Polly.

  5. Le ménage de printemps ? Courage …

  6. Tout dépend de l’instant, certains instants ne s’effaceront jamais

  7. Notre mémoire choisira aussi en fonction de ce qui est « supportable » ou pas

    • Là, il faudra que je réfléchisse…

      Tu penses que l’on efface l’insupportable ? sans l’avoir décidé ? L’inconscient le garde en lui ?

  8. Oui
    Pour l’avoir expérimenté.
    Les rêves sont aussi là pour « ça » ils sont une soupape pour évacuer nos fantasmes, le refoulé et tant de choses enfouies en nous..
    J’ai appris et j’ai mis des années à les décrypter, ils sont riches trsè riches et si révélateurs
    Un exemple aussi regarde, un homme qui a participé à une guerre violente aura des « trous » ils ne sont pas là par hasard…
    L’inconscient est un disque dur, depuis que nous sommes BB il a tout gardé en mémoire et restitue ce que tu peux entendre si tu veux l’écouter : lapsus, actes manqués, psychosomatique, rêves
    Ces restitutions sont possibles à comprendre mais comme je te le disais il faut être aidée car c’est un travail compliqué.

    Le regret, le remord, la culpabilité (je ne chosis pas au hasard ces trois là) ont à voir avec son propre passé, pour se soulager « un peu » c’est soi qu’il faut introspecter pas la situation, la solution est en soi pour être en paix.
    Suis je claire ? les émotions ressenties d’une situation présentes sont des émotions ressenties petites, ce n’est que « répétition »

    • Je sais que tu ne les as pas choisis au hasard…

      Je m’interroge… au sujet de ton phénomène de répétition.

      Mais je sais que nous aurons d’autres occasions d’en parler.

      Merci d’être là, Lmvie.

  9. Petite Elfe

    Tu vas toujours là-bas? Dans cette orangeraie qui nous est commune et qu’ on ne peut effacer définitivement…
    Pour ma part, seul  le titre  est là et tout le reste est … blanc…
    Bonne journée Quichottine.

    • On peut supprimer son blog, il suffit d’envoyer un courrier à Orange pour le faire. Ils peuvent aussi décider eux même de le supprimer, lorsque le blog est resté inactif pendant au moins trois mois… ça, je l’ai appris aujourd’hui, dans les conditions générales d’utilisation du service.

      Le tien n’a pas été supprimé, ce qui fait que tes mots sont toujours sur le mien, mais pour combien de temps encore ? Je ne sais.

      Alors, je préfère sauvegarder ce qui peut l’être ou qui me manquerait avant qu’il ne disparaisse.

  10. patdelapointe

    forcément : quand il y a une photo de bateau :
    je craque.
    bises

  11. sourire…ces liens qui nous entrainent, qui nous ramènent vers des leiux connus mais abandonnés un temps…pour les faire revivre..?

    • Je ne sais pas…

      Je crois qu’ici tout est utile, possible.
      Le jardin va revivre, autrement sans aucun doute.

      Avec ceux qui auront envie de m’y suivre, ou seulement installée à l’ombre d’un arbre, à regarder les fleurs sourire au soleil.