Premier décembre 2008

Ce billet a été programmé. Il paraîtra à l’heure voulue par le tag.

Aujourd’hui, il n’y a personne dans la bibliothèque.

Il va rester une lettre, juste une, oubliée sur mon bureau, là où le lutin bleu se réfugiait pour imaginer ses histoires.

Tout est bien rangé, comme toujours. C’est plus facile ici.

(Clic sur l’image pour la voir en plus grand dans le billet de Loralie)

Chers vous,

J’ai fait le ménage, tranquillement, pendant ces deux jours que l’on m’avait donnés.

C’est vrai… j’ai triché ! Comme toujours. Seule Chana l’a vu.

Bonjour chère Quichottine. C’est drôle car Bigornette m’a taguée sur le même sujet mais j’ai compris 2 heures et non 2 jours. C’est pire ! Lol. Je resterai donc, puisque mon billet est terminé, sur ma compréhension de départ. Si tu as l’occasion de passer lorsque je l’aurai mis en ligne tu verras ce que j’ai décidé d’en faire.

Pour ta part, j’ai trouvé que tu t’étais très bien tirée de l’exercice. Tu dis, tu ne dis pas, tu nous envoies ici ou là. […] commentaire n° : 37 posté par : Chana (site web)
le: 29/11/2008 06:24:03

Bulle avait écrit « deux heures », j’ai mis deux jours à « mourir »…

Mourir ? Peut-on jouer avec la mort ? Peut-on décider de ce que l’on voudrait, de ce que l’on ferait si… Si l’on avait le choix ?

Novembre est un mois difficile, pour beaucoup d’entre nous. Il commence par la fête de tous les saints et se continue par le jour des morts, ces êtres qui ne sont plus, qui n’existent que dans nos souvenirs.

Chacun d’entre nous a, dans son cœur, quelqu’un qui compte davantage, quelqu’un qui, s’il était là, nous permettrait de voir la vie autrement, qui nous guiderait peut-être ou nous aiderait à ne pas faire de bêtises… mais quelqu’un qui justement n’est plus là.

Nous en souvenir, c’est un bonheur mêlé de tristesse, même lorsqu’on peut imaginer que cet « ailleurs » où il est parti est un pays magnifique où tout est parfait.

Je me suis posée cette question. Que ferais-je si… ?

Je n’ai pas de réponse. Je crois que l’on ne peut pas savoir. Un jour, vous le savez si vous êtes allés lire mes autres tags, j’ai écrit :

20. As-tu peur de la mort ? — Non. Je la connais trop bien.

Je répondais à un tag de Sandy. Je n’ai pas peur, je sais que chaque jour que je passe me rapproche de la fin, sans que je puisse rien faire pour l’éviter. C’est aussi bien.

Je n’ai pas peur, mais je la respecte.

Je sais qu’un jour elle viendra pour moi, je ne sais pas si j’en serai triste ou heureuse. Ici je réponds devant vous au commentaire de Mika.L… qui a laissé ces mots sur ma « Page blanche »…

La petite pensée du jour :
vivre, c’est mourir lentement.
Alors, si la mort est triste, la vie est triste.
Mais si la mort est une fin heureuse, la vie aussi !
commentaire n° : 256 posté par : mika.L (site web)
le: 28/11/2008 19:50:26

J’ai hésité. J’hésite si souvent !

J’aurais pu ne pas accepter ce tag, j’aurais pu, aussi, décider aujourd’hui d’appuyer sur la petite croix rouge qui aurait fait de la bibliothèque un souvenir.

Je ne le ferai pas. Ce serait vraiment une mauvaise plaisanterie pour ceux dont je crois sincère l’attachement qu’ils me prouvent.

Mais j’aurais pu. Juste pour aller au bout du scénario.

Toutefois, j’avoue que j’ai été secouée par ce tag d’un nouveau genre.

Alors, disons que, cette fois encore, je suis passée juste à côté de la mort, et que, comme Roland, je me donne du temps. Il va falloir attendre que la petite Quichottine, celle qui vient rêver ou rire sur vos pages, ait fini d’écrire sa lettre au Père Noël.

Que vos journées vous soient douces…

Je vous embrasse, très fort !
À tout bientôt,

Quichottine

162 réponses à “Premier décembre 2008

  1. moi c’est pas la peur qui me fait peur ..j’ai peur de vieillir…

    besos

    tilk

  2. Bonjour de Kelly, ton billet est bien triste, où que tu ailles, courage, même si la mort est triste, la vie est belle, ne garder que les bons souvenirs
    <a href= »http://eglises.over-blog.fr/ »>http://eglises.over-blog.fr/</a&gt;

  3. La mort ne me fait pas peur, mais la fouffrance… et j’aimerais vivre assez vieille pour voir grandir mes petits enfants.

    • Je crois que c’est le plus dur à supporter, la souffrance. Qu’elle soit physique ou morale.

      Je te souhaite d’être là encore lorsque tes petits enfants auront besoin de toi.

      Je t’embrasse

  4. franchement j’aime mieux lire cela !! je vais repondre a ta question, les koye sont de toute les couleurs, si tu regarde bien, tu veras des blanc et noire Bonne journée du lundi amitiés de canton Qing et rene A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

    • Je suis contente que tu préfères !

      Oui, je sais pour les Koye… Mais pourquoi les appelle-t-on alors les « poissons rouges » ?

      Tu nous a présenté de très belles images, René.

  5. Si nous étions éternels, serions nous aussi heureux de profiter de chaque moment de la vie ? Je n’en suis pas certaine… Alors en attendant la fin, profitons donc sans trop nous poser de questions et gardons dans nos coeurs ceux qui ont décidé de prendre un peu d’avance sur le chemin… Gros bisous à toi et douce semaine, Syl

    • C’est tout à fait ce que je pense. Et, je crois que plus on vieillit plus on essaie de profiter de chaque instant, parce qu’on prend conscience du temps qui file !

      Prendre un peu d’avance… j’aime bien ta formule, Sylviane !

      Douce semaine à toi aussi. Merci d’avoir été là.

  6. Encore un tag et pas parmi les meilleurs. Certes on n’est pas obligés d’y répondre mais tout de même….. SouhaitonsBonne semaine. qu’il ne reste plus que deux jours aux tags….. Malheureusement.

  7. Quelle histoire ! 

    en attendant cette fois ci j’ai suivi tous les liens, et j’en ai vu des choses . Tu merites bien tes amities .

    Prends soin de toi Quichottine .

  8. Dans la lettre au Père Noël y’a quà lui demander à ce que plus personne ne meurt …. On ne sait jamais …

    LIZAGRECE

  9. Ton texte, ce matin, me met les larmes aux yeux ou pire me donne envie de sangloter. La mort vient, il n’y a pas de vie sans elle, et c’est vrai qu’elle est souvent cruelle…Mais qd tu dis appuyer sur la petite croix, je vois le revolver pointé sur la poitrine, je vois la souufrance, je vois….Et cette image m’est insupportable…Et puis, je pourrais me laisser écrire tout ce qui me passe par la tête, et là ce serait le combat avec la mort…. »La vie est belle », je suis contente que tu sois encore là.   VITA

    • Vita… Chère Vita !

      Depuis le temps que je viens chaque jour admirer tes images, lire tes mots, te suivre dans le cheminement de ta pensée, tu aurais dû penser que jamais je ne serais partie sans te le dire.

      La souffrance fait aussi partie de la vie, et il arrive qu’elle soit trop grande, je le sais. C’est sans doute pour cela que je crois que l’on ne doit pas jouer avec la mort, qu’on ne doit pas aller trop loin.

      Je crois qu’ici, avec ce tag, je suis allée beaucoup trop loin dans un registre dont je n’ai pas l’habitude.

      J’ai autant été secouée que vous. Je te demande pardon, Vita.

      Merci d’avoir été là.

  10. le 1er décembre est le jour le plus douloureux pour moi, et je m’étais promis de ne pas pleurer cette année, mais tu dis :

    « Chacun d’entre nous a, dans son cœur, quelqu’un qui compte davantage, quelqu’un qui, s’il était là, nous permettrait de voir la vie autrement, qui nous guiderait peut-être ou nous aiderait à ne pas faire de bêtises… mais quelqu’un qui justement n’est plus là. »

    et je ne pourrais tenir ma promesse pour cette année

    Gros bisous à toi

    Orane

    • Orane, douce Orane. Je suis navrée d’avoir remué ainsi des souvenirs.

      Je sais combien c’est difficile. Toi et moi savons.

      Pardon de t’avoir fait pleurer. Je t’embrasse fort.

      Prends soin de vous.

  11. youpieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

  12. Merci.

    Quand on part à l’assaut des moulins on a toujours besoin d’une infirmière. KissES 🙂

  13. L’inquiétude est contagieuse, car moi au départ j’ai dit à Robinson que tu faisais le tag… mais ensuite j’ai lu et je me suis inquiétée …tu as le premier prix en ce qui concerne la fiction réalité… heureusement qu’on en meurt pas sinon tu aurais des cheveux à te faire…hihi… gros bisous Quichottine…et en plus quand c’est deux heures, ce n’est pas quarante huit… c’est quoi cette prolongation qe tu t’accordes ?…hihi ? c’est pas de jeu !

    • Merci pour ce prix de « fiction-réalité »… mais j’aurais préféré je crois ne pas tant inquiéter mes visiteurs !

      … merci pour votre sollicitude à tous les deux.

      (et tu sais bien que je transgresse souvent les consignes !)

  14. C’est le mois de décembre qui te rend tristounette ? 😉

    je suis heureuse que tu n’es pas appuyé sur le bouton en tout cas  .  et aussi d’avoir compris . Ce tag t’as remué on dirait .

    j’ai relu ton article et cette lettre , et cette personne que t’es si chère . garde les beaux souvenirs, vivre avec des regrets c’est le lot de tout le monde, mais beaucoup ne savent pas vivre avec les souvenirs . pourtant ce sont souvent des remèdes qui savent panser les plaies . surtout si tu arrive a en faire de beaux souvenirs . l’un ne va pas s’en l’autre je crois . c’est ainsi que l’on fait son deuil aussi terrible soit il . prend soin de toi quichottine a bienôt et reviens nous en paix avec tes souvenirs  😉

    La mort j’évite d’y penser .Viendra bien assez vite . bises du jour ^^

    • Mais non, ce sont seulement des souvenirs… Ils vont toujours un peu mal, même si, comme je l’ai écrit, ils sont mêlés de tant de moments de bonheur.

      C’était bête d’avoir traité ce tag ainsi.

      Je t’embrasse très fort, Loralie. Merci d’avoir été là.

      … et tu as bien le temps d’y penser ! Profite de tes minots, et surtout prends bien soin d’eux et de toi…

  15. Que dire ?

    Je suis surprise qu’un tel tag existe !

    La vie est si éphémère, il faut profiter de chaque instant. La mort viendra bien assez vite.

    Bises et bon retour à la vraie vie.

    • Merci pour tes voeux de bon retour à la vie…

      Ce tag vient d’être créé… je crois que je n’aurais peut-être pas dû le traiter si sérieusement !

      Merci d’avoir été là, Amaneda !

  16. Ton post, me fait penser à Ioana Nantel, dont lelivre vient de sortir » Qui m’a tué? D’une vie subie à une mort choisie. » Un soir, elle a mis sur son blog, son dernier post, et le lendemain, alors que beaucoup d’entre nous le pressentaient, elle était partie de la façon qu’elle avait choisie !!!

     

    Son livre est en vente à la FNAC aussi !!

     

    Bises de nous deux.

    • Tu vois, je crois que nous devrions tous avoir le droit de choisir le bon moment, lorsque la vie que l’on subit est trop pénible.

      Mais, quand tout va bien, pourquoi s’inquiéter ? Il suffit de laisser faire le temps.

      Merci de m’avoir signalé ce livre…

      Bisous à partager !

  17. qu’est ce que j’ai eu peur !!!! j’aime bien ce que dit Mika et j’ai adoré ce billet, quel talent pour l’écriture Quichottine !

    bonne journée et bisous

    • Je suis contente que ce billet t’ait plu… et je suis désolée de t’avoir fait peur. Je te prie de m’en excuser.

      Merci d’avoir été là, Lajemy ! Bonne journée à toi aussi

  18. Quand on a bien vécu et non passé par un simulacre de vie, surtout quand on a aimé comme tu l’as fait, on peut dire que l’on peut s’en aller tranquille comme l’ouvrier qui a fini sa journée…

    Je t’embrasse très fort en attendant ton retour

    • Je m’en irai bien tranquille… même si je ne suis pas certaine d’avoir aimé assez.

      Je t’embrasse très fort aussi, Marlou. Je vais revenir doucement, très doucement, sur la pointe des pieds !

      Passe une bonne journée !

  19. Il y a un petit exercice de style en espagnol qui t’attend du côté de chez la « cultivatrice » d’appartement. Bises

    • Merci… J’ai adoré. Ta version en ancien français est aussi superbe !

      Je suis contente de voir que tu tiens parole !

      Bonne journée à toi

  20. Je ne suis pas trop pour les tags et celui là est quand même curieux dans sa philosophie.Encore heureux que tu n’ais pas fait clic clac sur la croix rouge

    J’ai dans le coeur des souvenirs qui me gardent en vie mes disparus et auquels je pense très souvent.

    Passe une bonne soirée, je t’envoie des bigs bises du soir

  21. J’aurais dû commencer par cet article 🙂 Ouf, tu restes! Il ne faut pas appuyer sur la tite croix rouge, ça non. A bientôt donc…

  22. Magnifique ton tag ! Et comme ta présence nous est précieuse…

  23. *snirfl*

    *pffffrrrllllll*

    bon, je vais chercher un nouveau mouchoir.

     

     

    mais ce sont des larmes de joies maintenant 🙂

    • … Je suis navrée de t’avoir fait de la peine… pardon !

      Mais je suis heureuse de voir que tu es contente de me voir là !

      Merci tout plein !

  24. J’ai été très émue mais je suis rassurée ! Ah Quichottine qui nous fait de grosses frayeurs ! bisous du soir

  25. Bonjour ou bonsoir

    Je part une 10 dizaines

     de jours je vous confies

    mon blog,

    Bisous

  26. Finalement un beau billet plein d’espoir pour toi, pour nous, pour tous!!! Notre Quichottine va « son bonhomme de chemin » et « laisse du temps au temps »; personne ne s’en plaindra! Surtout qu’une lettre au Père Noël nous est promis !!!!

    Gros bisous Quichottine et que ta soirée soit douce ! 

    • La Lettre au Père Noël sera bientôt là… mais j’ai le temps

      Merci pour ta gentillesse… et padon si je t’ai inquiétée.

      Gros bisous à toi aussi, passe un bon après-midi.

  27. Bonsoir Bises!

  28. J’avais pris du retard dans la lecture de tes billets et je me demandais ce qu’il se passait… ouh la la mon sang n’a fait qu’un tour et oufffff tu es encore là Quichottine ;-)))

    • C’est vrai… j’aurais dû te prévenir.

      Je te prie d’accepter mes excuses.

      Oui, je suis encore là et tu n’es pas prête de me voir déserter les allées de ta galerie !

      Merci d’être près de moi, Joëlle

  29. c’est une viste programée…besos ..tilk

  30. sans la mort,il n’y aurait pas de vie possible.Tout ce qui commence doit finir un jour et refuser la mort,c’est refuser la vie…c’est la souffrance,la vieillesse qui peuvent me faire peur ,pas la mort

  31.  coucou avant je n’avais pas peur de la mort mais simplement pour moi, par contre j’ai toujours eu peur de perdre un membre de ma famille, ils comptent tellement pour moi, j’ai une histoire particulière si tu veux tout savoir , tu peux aller voir là

    http://ocepaco.over-blog.com/article-16433352.html

    mais si je suis moi c’est grâce à eux à leur amour, alors savoir qu’ils vont malheureusement partir un jour me rend triste

    Oui avant je n’avais pas peur pour moi, mais depuis que j’ai ma petite Océane, j’aimerai partir le plus tard possible, pouvoir être auprès d’elle, compte énormément pour moi, pouvoir la guider sur le bon chemin le plus longtemps possible

    J’espère que la lettre au père Noël est terminée

    bisous

    • Merci de m’avoir envoyée là… Je comprends, la famille est très importante pour ceux qui un jour ou l’autre se sont trouvés sans.

      Ceux qui nous entourent sont importants, c’est vrai… et je conçois que l’on soit triste de les quitter. Je serais triste aussi, seulement pour eux.

      Merci d’avoir été là, Corinne et pardon d’avoir remué des souvenirs.

      Je t’embrasse fort.

  32. Pense que tu as fait veiller un vieillard qui n’avait rien compris au jeu: j’ai attendu minuit passé, j’ai pensé qu’à minuit, j’aurais la clef du mystère!…J’aurais pu faire une crise cardiaque !…Alors que j’avais une lettre à écrire au père Noêl (Quichottine)… Donc, je suis rassuré: ma lettre, je pourrai te l’envoyer ???…A tout bientôt,Quichottine!

     

    • Sourire contrit… Je suis navrée, vraiment, de vous avoir inquiétés, Bigornette et toi.

      J’espère que tu exagères en parlant de crise cardiaque… je ne voudrais pas être la cause involontaire d’ennuis de santé.

      Promis, si un jour je décide de partir, pour de vrai, je vous avertirai.
      … sauf cas de force majeure ou indépendant de ma volonté 

      Pour la lettre au Père Noël, tu peux la faire, et je viendrai la lire chez toi.

      Gros bisous à vous partager !

  33. Bonsoir Quichottine …

    Ah te voilà dans des réflexions bien graves  mais que tu abordes avec une certaine séreinité …

    Les Parques, le Gardien du Seuil  oui, il nous recevra et elles nous conduiront un jour …

    Novembre et son cortège de souvenirs,  de visages aimés et dsparus …

    Le sommeil est aussi une petite mort. Quand nous dormons , nous sommes comme « mort » pour ce monde et peut être bien vivant dans une autre dimension … Je meurs ici et nais ailleurs … pourquoi pas ?…

    Ah ce que l’on aimerait savoir !…

    Mais nous sommes de nouveau là au matin, tout reprend avec les souvenirs de ce que l’on a laissé la veille, à poursuivre et emmener plus loin …

    Et ça … je pense que beaucoup d’entre nous aiment bien …  comme passer dans cette biblithèque   pour farfouiller , découvrir  et réagir …

    Bises des farfadets

    • Bonjour, Lucquiaud !

      Ton commentaire me touche beaucoup, comme souvent lorsque tu passes la nuit, dans mes allées.

      Le sommeil aussi, c’est vrai. Qui sait où nous sommes quand nous fermons les yeux, même quelques instants ?

      Merci d’avoir été là, comme d’autres, pour me dire ton attachement à la bibliothèque.

      Si je n’en dis pas davantage, c’est que je suis émue.

  34. Puissance, sortilège des mots porteur d’émotion…Oui, je suis bien sous le charme…Heureuse que tu te réveilles en petite fille qui croit au Père Noël  😉

    Gros bisous, Amielle. Douce nuit

  35. Bonne journée et bises

  36. je t’embrasse bien fort aussi ! bisous, christel

  37. il est là et bien là notre bibli préférée…. reyoupieeeeeeeeee

  38. « Repose en paix »…
    Combien d’entre nous ont déjà dit ces mots, et combien les ont vraiment pensé…

    Comment saurons nous ce qu’est ton « au delà »…
    Simplement en t’y rejoignant, le jour et l’heure venu…

    C’est drôle, comme à chaque fois qu’un départ n’est pas marqué par une trop forte injustice, je crois aussi au bonheur de celui qui part…
    Choisir de partir, volontairement, quand la presse explique que la loi s’oppose encore au choix de son départ, c’est bien digne de ton esprit critique et rebelle…

    Aujourd’hui, je peux me le permettre, pour te laisser un souvenir, et en attendant de te retrouver…
    Je t’embrasse

     

    • Cher Yvon !
      Je ne sais si ce « repose en paix » est si important… peut-être oui, pour pouvoir faire son deuil de ceux qui partent.

      Celui qui part en a fini avec ses soucis, ses angoisses, avec ses joies aussi… celles du quotidien. J’ignore ce qu’il trouve ensuite, personne ne le sait.

      La seule chose qu’on connaisse (et jamais vraiment tout à fait) c’est une partie de ce quotidien dont on partageait peut-être certains instants, plus ou moins longs. Quelle image donne-t-on de sa vie aux autres ? Quelles portes ouvre-t-on à ceux que nous aimons ?

      J’aime bien ce que tu dis des départs « marqués par une trop forte injustice »… C’est quelque chose qui m’a souvent interpelée. C’est vrai, il y a des départs que je n’accepte pas, alors que d’autres me paraissent naturels… Ces derniers sont plus faciles à accepter.

      Choisir de partir… oui, je crois que ce n’est pas la loi qui doit décider si l’on peut ou pas. Je crois que chacun est maître de sa vie.

      Merci pour mon esprit « critique et rebelle »… Je ne sais si je suis critique, mais j’ai du mal à accepter de n’être pas vraiment libre.

      Je ne suis pas encore tout à fait revenue, mais tes mots m’ont beaucoup touchée, Yvon, comme chaque fois que tu peux prendre le temps de t’arrêter dans mes allées.

      Alors, juste pour te faire patienter, pour que l’attente soit plus légère, je peux me le permettre aussi…

      Je t’embrasse

  39. Je viens de la terminer, mais penses tu que j’ai dit un mensonge? J’ai écrit que j’avais été sage…

    Gros bisous, Flo

    • Je ne crois pas que tu aies dit de mensonge… Pourquoi n’aurais-tu pas été sage ?

      … et puis, le Père Noël est un vieux monsieur, il croit souvent ce que disent les petits enfants, c’est la magie de Noël, ça !

      Gros bisous, Flo !

  40. … oubie vite la croix ! je pense aussi que la réponse sur la mort, doit certainement changer selon le moment de notre vie….

    bonne soirée

    • Merci, Bidulette…

      C’est gentil d’avoir été là.

      Tu as raison sans aucun doute. Je crois que cela dépend aussi des croyances de chacun.

      Bonne fin de journée à toi

  41. Farceuse, va! Oui sacrée farceuse…tu peux rire, tu m’as fichu une de ces frousses!!!Mais le tag le voulait…et tu l’as traité à ta façon, bravo!! Et ton suspens, bin très réussi!!
    Sacrée Quichottine… :-))

    • Je suis désolée de t’avoir fichu la frousse, je ne pensais pas que vous seriez si nombreux à vous affoler ainsi !

      Je te prie de m’en excuser… mais je te remercie de l’avoir pris aussi bien !

  42. Je ne ferai pas de bruit, je te souhaite donc une bonne lettre au Père Noël. Lui qui sait tout et voit tout saura ce qui te comblera.
    En attendant, je me contenterai de récrire  « une phrase du jour » qui vient d’un proverbe japonais:
    L’espace d’une vie passe quand même, que ce soit en pleurant ou en chantant… qu’ouï-je? il me semble que quelqu’un chantonne pas loin… là juste derrière l’écran. serait-ce le petit lutin bleu? ou ce brave Don Quichotte pour se donner un peu de courage dans la nuit

    • Merci, Alphomega. Je souhaite seulement qu’il entende les mots que je n’écrirai pas !

      Le temps s’écoule tranquillement, qu’on le veuille ou non, et il ne sert à rien de vouloir le retenir.

      L’un ou l’autre de mes amis étaient heureux que tu sois là à attendre, comme moi, lorsque j’ai lu tes mots !

  43. Nous aussi t’embrassons et … adichatz

  44. Bel exercice, mais peu t’ont dit tres clairement que ta maniere de jouer avec les tags etait proprement scandaleuse .
    Combien de commentaires inquiets , desesperés quelques fois, combien de tristesse, de compassion, de peines …. ? ? ? $

    Tu as vraiment réussi  ton tag, peut etre au delà de tes esperances .

    Je ne t’en veux pas personnellement trouvant que tes reponses aux com laissés apres ta 1ere publication du 1er jour laissaient entendre une issue pas si dramatique que ca . mais je me suis aussi posé la question .

    Bonne soiree 
     

    • C’est vrai, Felix.

      Mais… tu vois, si tu avais dit clairement que tu étais très inquiet, tu aurais, comme d’autres reçu un démenti rassurant par voie de messagerie. … Tu me connais, pourtant, tu sais que je ne suis pas si mauvaise !

      J’espère que tu ne m’en voudras pas… même en général.

      J’ai réussi ce tag, mais je me suis sentie très mal. Peut-être parce que, justement, à un moment pour moi, ce n’était plus un jeu.

      On ne doit pas jouer avec la fin, de rien, fusse d’un blog.

      Bonne soirée à toi aussi, Felix.

  45. La mort n’est rien, ce que nous appelons « l’au-delà » est beaucoup plus grandiose, jamais donc les crépuscules ne vaincront les aurores, c’est ce que je crois.
    Mais la souffrance me fait peur.
    L’essentiel est bien de profiter de l’instant présent, car tous les hiers sont passés et tous les demains sont à venir. C’est cela vivre: aimer et s’enivrer de sourires, de soleil, du chant des oiseaux, de nature, de couleurs, de poésie, de musique…
    Bisous. Marie.

    • J’aime bien quand tu dis que « jamais les crépuscules ne vaincront les aurores »…

      Qui peut ne pas avoir peur de la souffrance ?

      Moi, je m’abonne à ton programme, tout de suite !
      Merci, Marie !

  46. A bientôt donc Quichottine.

  47. Tu sais Quichottine…Je crois toujours au père Noël car un jour de noël il y a bien longtemps il m’a déposé dans la cheminée…
    Gros bisous je pense à toi.
    Sophie

  48. je flane dans ta bibliothèque….j’ai toujours aimé ça …les bibliothèques…c’est comme les musées …ce sont des lieux merveilleux..
    besos
    tilk

  49. Je viens d’avoir un com…un moment j’ai pensé que tu avais ouvert un nouveau blog… hihi… ce blog s’ouvre sur un sujet que tu connais bien… gros bisous voici le lien…
    http://brigetoun.blogspot.com/

    • Je suis allée voir… merci de m’avoir donné l’adresse.

      Le blog existe depuis très longtemps. Mais je suis contente de voir que d’autres se perdent sur les pages de Cervantès.

      Merci d’avoir, une fois encore, pensé à moi.

  50. Ouf, tu n’as pas appuyé sur la petite croix rouge. Ta bibliothèque manquerait à beaucoup. Bonne soirée, Quichottine.

    • Comme je suis contente que tu sois là… Merci !

      La bibliothèque me manquerait aussi, pour tous ces partages…

      Bonne soirée à toi aussi

  51. Mais que deviendrions-nous sans notre fée Quichottine?
    Bon retour et plein de bisous***~~°°°~~

  52. Bonsoir chère Tisseuse de rêves,
    Je venais faire mon petit tour dans ta grande bibliothèque…
    T’embrasse et à tout bientôt ? 

  53. Bonne soirée, « en passant tristement dans un ciel si lourd… »

    • Il ne faut pas être triste, Alphomega. La vie est magnifique !

      … et, même quand le ciel est couvert, il reste de l’espoir !

      Merci d’être là

  54. Bonjour depuis Canton (Guangzhou) Chine,cela fait bizarre de venir lire en ce disant qu’il n’y a personne! on a l’impression d’être un peu voyeur,entout cas, j’attends ton retour , au moins nous avons une particularité: j’aime lire et tu aimes écrire alors,tu revins quand? ,bonne journee bye

    • Sourire, Dany… Je suis revenue, mais je vais être là en pointillé seulement. J’ai un peu moins de temps, mais je passerai quand même ! Merci

  55. BON WE!!! bises!

  56. Je me suis arrêtée sur novembre.
    Pourquoi tout le monde l’agresse.
    Il semble n’avoir aucune attention de personne.
    Il est si seul.
    Je suis de novembre, et j’ai des êtres chers qui se sont endormis dnas ses bras.
    Novembre…toi l’incompris!
    Je comprends maintenant le besoin d’écrire sur novembre.
    Bonne journée et gros bisou
    😉

    • Peut-être parce que c’est un mois difficile pour certains, moins de lumière, des jours gris…

      Il y a de très beaux poèmes sur Novembre…

      Merci d’être passée… bonne soirée !

  57. comme cela aurait été triste et dommage que tu cliques sur cette croix rouge ! Car ce blog,  devrait être classé « d’utilité publique » donc
     immortel ! …mais il va de soi qu’il t’appartient d’abord et que tu es libre d’en faire ce que bon te semble !
    N’empêche….
    je suis ravie qu’il existe toujours !
    la mort, non, je n’en ai pas vraiment peur, c’est de souffrir que j’ai peur. mais c’est par dessus tout la disparition de gens que j’aime que j’appréhende en particulier
    passes un excellent week-end Quichottine

    • Sourire… C’est peut-être beaucoup, mais je te remercie !

      J’en suis aussi ravie… il m’aurait manqué je crois !

      Tu as raison, je crois, ce dont j’aurais peur, c’est de perdre ceux que j’aime.

      Bon weekend à toi aussi, Cécilou !

  58. Je me disais bien que cela ne te ressemblait pas (en tous cas par rapport au peu que je sais de toi) car il me semble que tu es très discrète en ce qui concerne ta vie privée et je te voyais mal nous raconter des choses aussi intimes.
    Bises

  59. Petite Elfe

    Je reviendrai…. Je suis trop émue………………………………………….

    • Tu vois, Petite Elfe, si un jour je pars, tu feras partie de ceux que je préviendrai, en souvenir de notre amitié.

      Merci d’avoir été là ce jour-là.

  60. Hephaestion

    Nous sommes passés proche de la catastrophe si je comprends bien…moi je l’ai fais…mais tu vois je reviens..oui, je recommence de zéro mais ça ne me gène pas…je remettrais surement d’anciens textes, je garde tout évidemment sur mes p’tits cahiers (je travaille à l’ancienne !) merci d’être venu si vite !

    Bises

    • Je sais que tu l’as fait… Je le regrette.

      Mais personne ne peut se mettre à ta place ou à la mienne. Chacun fait ce qu’il peut, comme il le peut.
      J’aime aussi écrire sur des cahiers.

      Merci de m’avoir donné ta nouvelle adresse…

  61. Hum… La vie a ça de bien : elle n’est pas éternelle. Si elle l’était qu’est ce qu’on s’emmerderait (scusi pour le mot grossier mais c’est dans le dico non?) !

    • C’est dans le dictionnaire, pas de problème pour moi

      … et tu as raison, il faut qu’elle s’achève un jour, sinon où en serait le sel ?

      Merci d’être là, Plume.

  62. Heureusement que tu n’as pas appuyer sur la petite croix rouge… c’est vrai que parfois.

    non, ce ne serait pas par jeu, juste parce qu’on n’en peut plus comme certains l’ont fait.

    Je t’embrasse fort, Quichottine.

    • Nous avons certains souvenirs en commun, Polly…

      Je sais que il y a le trop qui fait mal et qui fait oublier que d’autres peuvent compter sur vous.

      Merci, Polly, pour ta présence chaleureuse. Je t’embrasse fort

  63. Alors, vive le 1er décembre. Je ne suis pas fâchée de lire enfin l’épilogue de ces trois jours à « rebondissements émotionnels ». Certes ce tag n’était pas facile mais tu l’as traité à ta façon, comme tu le sentais et c’est très bien ainsi. Quant au mois de novembre qui a traîné en longueur pour certains, il est enfin passé. Je lève donc ma tasse de café à ce premier jour de décembre.

    P.S : tu as eu raison d’avoir compris 2 jours au lieu de 2 heures. On a un peu (si peu) plus de temps et plus (si peu) de choses à faire.

    Passe une belle journée. Je t’embrasse très fort et je suis ravie de lire que la petite croix rouge ce n’est pas pour maintenant.

    • Merci d’être venue ici porter ce toast amical.

      J’ai adoré ta façon de traiter ton tag, et tu sais bien que je n’ai rien changé à ce que j’avais prévu.

      Ce n’était pas si facile !

      Je garde ces béquilles que je me suis données, et je garde les sourires que j’y ai trouvés. Tout est important pour moi.

      Je t’embrasse très fort…

  64. Fancri-bis

    Bonne semaine bises! à demain!

  65. patdelapointe

    là…ça m’agite…

    répondre à Tilk : c’est une affirmation : on ne vieillit que dans sa tête.

    • Je suis d’accord, Pat. En partie seulement. Le corps vieillit et la tête se bat pour rester jeune, pour avoir l’âge où l’on se sentait bien.

      Merci d’être là

  66. alors, c’est un beau cadeau d’anniversaire que tu me fait!

    merci et bisous

  67. Ouf ! tu n’as pas apuuyé sur la détente … Alors, maintenant que le ménage est fait, prends le temps de revenir …

    Bon début de semaine ! Bisoux.

    dom

  68. Coucou Quich’

    Un profond soupir de soulagement en lisant ton billet. J’ avais craint une fin tragique……

    N’ empêche que ce genre de tag est difficle à traiter.

    Tu l’ as fait façon Hitchcok (orthographe non garantie, mais j’ ai la flemme de chercher ), mais quelle angoisse !!!!

    Gros bisous sœurette 🙂

    • Je sais bien, Clo. Je suis contente d’avoir pu te rassurer.

      Ne t’en fais pas, si un jour je partais, je te le dirais…

      Gros bisous à toi aussi, merci d’avoir été là.

  69. Ghislaine

     » La corneille babillarde vit neuf générations d’hommes florissants de jeunesse . Le cerf vit quatre fois plus que la corneille . Le corbeau vieillit pendant trois âges du cerf; le PHENIX vit neuf âges du corbeau… »..Hésiode

    Et toi? …Notre Phénix ne tardera pas à retrouver les plumes envolées , j’en suis sûre !

  70. Michka/Le Pirate

    douces et amicales pensées

  71. Petite Elfe

    Je reviens comme dit plus haut, et ce, après avoir lu les commentaires… Et j’ai bien fait, car je n’avais rien compris… Lire entre les lignes n’est pas mon truc.. Je comprends toujours tout le contraire…. Et à propos de ce tag… Je rejoins l’idée de Lili-Flore… je le trouve complètement stupide. Un tag c’est fait pour s’amuser et on ne s’amuse pas avec la mort…. on a bien le temps d’y penser en temps et heure voulus…

    Bisous. Et merci d’être passée sur mon livre d’or. J’ai dû le remettre car il y a eu un bug sur l’hébergeur (l’heure à laquelle tu l’as écrit n’est donc pas la tienne… mais celle où je l’ai remis)

    • Je ne suis pas sûre qeue tu n’aies rien compris, Petite Elfe.
      Parfois, le premier regard est le bon.

      Mais, tu as raison, il ne faut pas jouer avec la mort.
      Pour ton livre d’or, je suis contente que tu aies pu le sauver.

      Bon après-midi…

  72. Béatrice

    Bonsoir Quichottine,

    Prends bien le temps de faire ta lettre au Père Noël,

    prends bien le temps de vivre,

    prends bien le temps de sourire,

    prends bien le temps,

    le temps si difficile de savoir ce que c’est,

    si difficile de s’en passer,

    et pourtant prends bien le temps.

    Quelques mots d’une petite Béa de grapho,

    Bonne soirée, bises et à bientôt

     

  73. jackline

    La Lettre au Père Noël, ma petite fille vient de l’écrire, et maintenant, comme elle sait bien écrire, la liste est longue !! hi hi..j’adore ce tableau de Loralie, et suis passée une deuxième fois pour le lui dire..gros bisous

    • Merci, Jackline…

      C’est vrai qu’avec l’apprentissage de l’écriture les listes s’allongent.  

      J’aime bien cette période de préparatifs…

      Merci pour Loralie. Elle fait de magnifiques images !

  74. Dès notre naissance nous sommes condamnés à mort

    Nous avons notre vie pour nous y préparer

    Elle ne me fait pas peur non plus…mais vieillir, oui cela me fait peur

     Bisous Ma douce

    • C’est que chantait Jacques Brel… « mourir, cela n’est rien, mourir, la belle affaire… mais vieillir, faut vieillir… ».
      Mais, tu vois, cela non plus, nous n’y pouvons rien.

  75. écris ta lettre au père Noël … vis … c’est avant la mort, ce qu’il faut faire
    bises

  76. Petite Elfe

    « Alors, disons que, cette fois encore, je suis passée juste à côté de la mort, et que, comme Roland, je me donne du temps »... Cette phrase m’interpelle… Tu te donnes du temps???? ça veut dire quoi? Ta réponse à ce tag m’intrigue au plus haut point… Personne ne semble l’interpréter  comme moi… encore une fois je lis très mal, sans doute et surtout tant mieux…. Si vraiment tu vas bien, fais-nous un petit signe…. Franchement ce tag a l’air de t’avoir bousculée et c’est normal.
    Je ne dis pas souvent je t’embrasse mais, là, si.. je t’embrasse, gentille Quichottine, qui prend soin de nous tous quand ça ne va pas… et de moi en particulier. A très bientôt .

    • … Le petit signe est là, pour toi aussi, en plus de celui laissé chez toi.

      C’est vrai que j’ai été secouée. Et toi, tu l’as tout de suite senti.

      Il était temps que je respire.

      C’est vrai que j’ai failli… et c’est vrai que je suis toujours là. Peut-être parce que ce que vous m’apportez est irremplaçable.

      … et sans doute aussi parce que je me trouve bien dans la bibliothèque et qu’elle me manquerait si je ne l’avais plus.

      Merci à toi et merci pour ce « je t’embrasse » qui est si rare…

  77. Tu sais quoi Quichottine ? J’ai vraiment eu peur ! Tu n’as pas honte, non ?!?? La prochaine fois que tu réponds à un tag, je ne sais moi, choisis celui où tu dois publier une photo de toi en pyjama !

    Bon mercredi ma reine des histoires (là, tu as dépassé le loin le registre de l’histoire de l’heure des mamans !)
    Bisous

    • Une photo de moi en pyjama ? ça, ce serait rigolo !

      … je vais y penser…

      Je suis navrée de t’avoir fait peur…    Je te prie de me pardonner.
      Comme tu vois, j’ai très honte.

      Je sais que ce n’était pas un conte pour enfant, mais, aujourd’hui, je me suis rattrapée !

      Merci de ton amitié, Cali !

  78. profite! profite de ta vie! et fais-nous encore profiter de tes écrits.
    tendres baisers

  79. On entend dire que ceux qui ont frôlé la mort en reviennent avec un goût de lumière mais aussi d’envie de vivre , et sans avoir peur de la mort…Sans être passée parlà, je n’ai pas peur, au demeurant, à quoi cela sert-il d’avoir peur de quelque chose qui fait partie de la vie…Alors, cette mort, je la souhaite pour chacun la plus douce possible, sans souffrance et qu’à l’heure où elle viendra, l’on soit juste étonné mais pas inquiet… En attendant… des « petites morts »…il y en a tous les jours, dans les peines, les non-dit, les peurs… que tout cela soit balayé par la joie et l’envie de faire partager des sourires….
    ( tiens… dirait-on que l’arc en ciel a remplacé les nuages…. sourire….)

    • Sourire…

      Au matin, tout est souvent différent. 

      Je suis heureuse que tu aies rangé le parapluie… Merci pour ta présence 

  80. Bises du mercredi!!!!

  81. Hephaestion

    Ou tu es ? tu rêves ????