Martine Polly

Et si…

Et si, aujourd’hui, je voulais vous raconter ce jour-là, ce jour où j’ai reçu ce cadeau inattendu, dans une grande enveloppe rembourrée.

Et si, aujourd’hui, je faisais semblant de l’ouvrir à nouveau, de regarder incrédule ce qu’elle contenait…?

… un, puis deux, et un troisième…

Et si, aujourd’hui, j’avais seulement envie de vous parler d’elle ?

Elle ?

Oui, bien sûr ! Il ne s’agit pas de l’enveloppe, ni de ce qu’elle contenait… quoique…

Non, aujourd’hui, je vais vous présenter quelqu’un de très discret…

Elle ne fait pas de bruit, elle est seulement là, tous les matins, à la porte de la bibliothèque… et elle la referme souvent, très tard le soir. Elle regarde, elle époussette parfois de vieux livres, de vieilles images, des tableaux oubliés… et elle s’en va ensuite, tout doucement, sur la pointe des pieds, pour ne pas éveiller les fantômes, surtout celui qui va et vient pendant la nuit, dans les allées désertées…

Un jour, en marge de ces « morceaux d’enVie » que je parcours souvent depuis que je la connais, j’ai vu un avis surprenant.

Martine avait publié ses nouvelles… toutes celles de son blog, toutes, y compris celles que je n’avais pas encore lues ! Joëlle, qui est si généreuse, en avait illustré la couverture (clic pour voir le tableau en grand).

Et, avec tout ce qu’elle est, sa générosité, Polly ne gardait rien pour elle, tous les bénéfices seraient versés à l’association ATD quart monde, qui agit pour ce « quart monde » que nous refusons parfois de voir, ces « exclus » qui nous font peur, ces blessés de la vie.

Cela m’a touchée, comme m’avaient touchée les textes que j’avais pu lire chez elle.

Je lui ai dit : Je vais le commander…

C’était facile, il suffisait de se rendre sur le site de l’éditeur.

… Elle me l’a envoyé.

Je vous présenterai le recueil de nouvelles une autre fois.
Il mériterait plusieurs billets.

Aujourd’hui, penchons-nous sur cet auteur qui est aussi animatrice d’ateliers d’écriture. Ce n’est pas rien, même si elle n’en tire aucun orgueil.

… Euh… je crois que je vous présenterai plus tard ce défi pas comme les autres.
J’en ai vu le résultat. C’était ma seconde surprise.

— Alors, Quichottine ! Viens-en au fait !
Si tu ne veux pas parler de ces livres, de quoi vas-tu nous parler ?
Nous n’avons pas le temps pour tes introductions à rallonge !

C’est vrai… Vous n’avez pas vraiment le temps. Mais pour une petite vidéo ? Juste pour vous en donner l’envie ?

Polly est aussi scénariste… c’est vrai. Vous n’êtes pas nombreux à le savoir.

Elleiram avait créé un « Passé décomposé »…

Martine Polly a écrit le scénario du film « Le passé recomposé » d’après un roman de Maurice Gouy-Paillier.

En découvrant ce titre, la première fois, en allant, sur le site du producteur, regarder l’histoire du film, les images de la bande annonce, les photographies de tournage et de projection, je m’étais dit qu’il s’agissait là d’une belle aventure et je pensais qu’un jour ou l’autre, je prendrais mon téléphone pour le commander.

Nous avons en français, un passé composé… ce passé que les enfants déclinent, eux qui ne voient qu’au présent. « J’ai vu », disent-ils, et « je vais voir »… et ces auxiliaires au présent les rassurent. Ils « sont », prêts à toutes les découvertes, dans un futur si présent qu’ils n’ont de futur que ce futur proche qui n’existe pas vraiment. Leur passé est si petit qu’il semble ne pas pouvoir trop s’éloigner. Ils ne disent pas « je voyais »… ni même « J’me voyais déjà »… Ils disent : « je serais… et toi su serais… » dans ce conditionnel de leurs rêves, de leurs jeux. Le reste du temps, ils vivent au présent lorsqu’ils sont heureux.

Il arrive que le passé se décompose, qu’on veuille à tout prix l’effacer. Mais il est là, il peut prendre beaucoup de place. Lorsque ce passé est trop lourd, on s’isole, on craint ceux qui arriveraient à percer « le secret« . On devient « bizarre » pour l’entourage, comme ces deux hommes qui habitent seuls dans une grande maison. Un père et son fils.

Une femme et sa fille vont entrer dans leur solitude, vont la bousculer peu à peu. Chacun va recevoir de l’autre ce qu’il peut lui donner, l’enfant y joue un rôle immense. Il faudrait que je vous montre des images, que vous dise ce que j’ai ressenti tout au long de ce film… que je vous parle des peurs, des sourires, de la vie qu’ils vont apprendre à partager… Il faudrait, oui, mais je sais que mon ressenti différerait peut-être du vôtre.

Le film est en vente en vidéo, disponible encore, facilement. C’est un moment de vie, d’émotions, que je voulais partager avec vous.

Merci, Polly !

……

PS du matin : Lire le commentaire de Polly sur ce billet.


Vidéo disponible sur commande, par téléphone ou par mail :

  • O4.76.30.15.78
  • infocontact@cypiee.fr

Les liens ont changé, mais on peut toujours aller voir les réalisations du Cypiée sur leur nouveau site.
 http://www.cypiee.fr/

(Il faut cliquer successivement sur les onglets « nos réalisations » puis « 2008 » et enfin « 3 Juillet, le passé recomposé ».)

74 réponses à “Martine Polly

  1. Tu me donnes envie de découvrir les écrits de Polly. autant Le cadeau inattendu que Le passé recomposé. J’ai vu les présentations vidéos…
    Douce nuit, Amielle. Gros bisous, tout plein

    • Merci, Amielle… Tu auras été la première à suivre ce lien !

      Gros bisous à toi aussi Passe une bonne soirée…

  2. Ce film a l’air bien intéressant, je me demande s’il est disponible ici. Je vais m’informer. Bonne fin de semaine.

    • Je pense que tu ne peux l’avoir que sur commande auprès de l’atelier qui l’a réalisé. Mais qui sait ? Ils ont peut-être une solution pour toi qui vis si loin ?

      Bonne fin de semaine à toi aussi, Solange.

  3. Je ne savais pas que Polly avait aussi ce talent là,merci de nous l’apprendre

    • Polly a plein de talents… mais elle est extrêmement discrète sur ses activités…

      Merci d’être là aujourd’hui, Gazou.

  4. La bibliothèque fait aussi cinémathèque !!! Quelle bonne idée
    LIZAGRECE

  5. Passes une bonne fin de semaine. Bises de nous deux.

    • Merci, Patriarch ! Bonne fin de semaine à vous aussi

      … Ton serveur est en panne alors que je viens de lire une histoire magnifique… sortie de ta boîte à souvenirs ! Dis, tu me prêteras la dernière phrase ?

  6. Le passé recomposé, j’aime ce titre qui donne un espoir quand le malheur est là. La bande annonce est prometteuse. Bon samedi avec le petit rayon de soleil sque tu as peut-être aussi chez toi avec des bigs bises

    • C’est vrai… J’ai aussi beaucoup aimé ce titre, qui traduit bien l’esprit du film.

      J’ai eu aussi un petit rayon de soleil. J’espère qu’il sera encore là demain matin !

      Gros bisous, Lili ! Bonne soirée à toi.

  7. il y a des anges… dis, tu fais aussi agent? héhé. chris

    • Ben… non. Je sais que là je fais un peu de pub, mais c’est pour une bonne cause !

      … Je ne serais pas douée en agent 

      Merci d’être passé !

  8. merci de nous faire faire de si belle découvertes … bon week end à toi, chère quichottine

  9. Splendide Richesse de ce post, richesse surtout des coeurs généreux qui t’entourent…

  10. quel beau billet d’hommage à Martine Polly, ça donne vraiment envie d’aller lire et voir. Merci Quichottine et bonne soirée

  11. Un bel hommage à notre Polly, c’est super Quichottine j’en suis toute émue également car elle le mérite ma scénariste préférée :-)))
    Je t’embrasse et encore bravo pour ce très beau billet

    ps : j’ai vu le film et l’ai beaucoup apprécié, un sacré travail d’équipe finement mené :-)))

    • Je trouve aussi qu’elle le mérite, et plus encore !

      Merci d’être là Joëlle.

      Cool… je cherchais à savoir si d’autres l’avaient vu… c’est parfait ! Je suis contente que tu aies aimé.

  12. Bonjour depuis Canton (Guangzhou) Chine,je te souhaites une très bonne journée bye http://dany.enchine.over-blog.com/

  13. Merci Quichottine, j’ai découvert un bien beau site ….. J’y reviendrai poursuivre ma lecture et j’ai visionné la bande annonce du film. J’ai envie de me l’acheter en DVD. Bises et bon dimanche.

  14. Il se peut que Polly………….non, elle a du talent! A+

  15. Je viens de voir la bande annonce du film et j’ai été séduite par le thème évoqué, je pense que je vais me laisser tenter; l’intrigue a l’air intéressante.
    Bises
    Santounette  

  16. Je viens de chez Quichottine qui a su me donner l’envie d’ouvrir la porte de votre blog et aussi de voir ce film.
    Il est vrai  que le technicien qui passe des heures pour assembler les rush pour qqs minutes de film a un grand mérite et un film c’est toute une équipe.
    Belle initiative que le livre dont les bénéfices iront à une Association.
    amicalement
    chantal

    • Sourire… tu n’as pas dû ouvrir la bonne fenêtre à commentaire. Celui-ci s’adressait à Polly. Je vais le lui passer !

      Gros bisous… Merci pour elle

  17. Ma chère Quichottine, me voilà décomposée… la fatigue gagnant je décide après avoir fait une visite à ton amielle, de venir te saluer… et voilà que je me mets à cliquer là, et là et encore là et d’aller voir chez Polly… et que je reviens chez toi .. tu es capable de tout  (rires)..
    Tu as été gâtée et je ne sais plus dans quelle émission, soit télé ou sur France Inter j’avais entendu parler de ce film.
    Le livre dont les bénéfices iront à une association est aussi  une belle idée généreuse.. tu nous raconteras dis ???
    plein de bisous du matelot de la terre ferme.

    • Sourire… J’espère que tu te recomposeras après une bonne nuit de repos.

      Oui, bien sûr, j’ai prévu de vous raconter…

      Encore un peu

      Plein de bisous, Chantal, merci d’être allée chez Polly !

  18. JJe musarde avec délice en votre blog par l’intermédiaire de celui de Nickyza
    A bientôt

    • Bienvenue, Lmvie ! Je viendrai vous rendre visite aussi. Pardon si je tarde un peu, j’ai pris beaucoup de retard !

      Merci pour ces mots.

  19. Il est bien tard et après avoir mis à lever la pâte du grittibenz je suis venue voir ce passé recomposé et j’en suis, non pas revenue, mais toute retournée et admirative….
    Merci toi qui n’est peut être pas là et je t’embrasse
    Dany

  20. Je te remercie Quichottine, je suis un peu émue, là.

    Je voulais ajouter qu’un film c’est toute une équipe menée avec beaucoup de gentilesse et de générosité par Burno Thomas, et dans cette équipe il y a une personne très importante (à part Bruno) ce n’est pas la scénariste, ni même les acteurs, c’est Jérôme Girardon, le technicien, le talentueux caméraman qui se transforme en monteur d’élite et passe des nuits entières sur le film.
    Je voulais le dire ici, sans ces deux-là, rien ne serait.

    Et pour tous les autres, c’est aussi une aventure qui nous amuse énormément même si on le fait avec sérieux, une ambiance, une complicité du tonnerre.

    Tu me rappelles ce matin tous ces instants pleins de la magie d’un tournage.

    merci, et plus encore.

    Je t’embrasse.

    • Chut… Il ne faut rien dire quand on est émue… Ensuite, les doigts s’emmêlent 

      C’est vrai que sans toute l’équipe un film ne pourrait pas exister. Je comptais bien sur toi pour nous en parler mieux que je ne l’ai fait.

      Je suis contente que tu sois là !

      Merci, Polly, je t’embrasse très fort !

  21. Michka/Le Pirate

  22. THOMAS Bruno

    Bonjour,
    C’est avec plaisir et émotion que j’ai lu votre commentaire concernant « le passé recomposé ». Je vous en remercie. J’ai beaucoup entendu parler de vous par quelqu’un qui vous apprécie (le mot est faible). Je vais aller faire un tour sur votre blog dès que j’ayrai un assez long moment pour cela. Mon ami Jérôme (notre technicien) m’a dit qu’il avait reçu un coup de téléphone mercredi. Peut-être est-ce vous qui avez téléphoné. Votre commentaire est tout en finesse sensible et je l’apprécie beaucoup. La réponse de Martine est « très bien »‘ aussi mais je trouve qu’elle oublie de mentionner son travail. Bien sûr, ele ne va pas parler d’elle-même. Donc, j’ajouetrai que son très grand talent d’écrivain et de scénariste donne à ce film une dimension que j’ai grand plaisir à mettre en avant. Elle m’est indispensable… Nous aurons très bientôt l’occasion de communioquer.
    Merci encotre et à très bientôt.
    Bruno.

    • Bonjour… J’avoue que je ne m’attendais pas à votre visite, qui me touche beaucoup.

      J’ai effectivement téléphoné mercredi, je voulais savoir si le film était toujours disponible avant d’en parler. J’ai donc eu tous les renseignements nécessaires.

      Merci pour Martine, je sais son grand talent. Je suis contente qu’elle puisse le mettre ainsi à l’épreuve…

      Merci encore pour votre visite…

  23. Pour une révélation, c’ est une révélation !!!!!
    Que de générosité et de talent …..
    Merci de nous la faire connaître 🙂
    Gros bisous ma Quich’

    • Peu avaient vu l’annonce lors de sa sortie. Je trouve que c’est bien que l’on puisse se le procurer en vidéo.

      Bisous à toi aussi, ma Clo !

  24. ça doit être une sacrée expérience! j’avais déjà vu la bande annonce par contre je n’ai rien compris au passé décomposé d’Elleiram malgré tes nombreux commentaires;
    bises

    • Je le crois aussi. Je sais que tu fais partie des visiteurs assidus de Polly…

      Pour le passé décomposé d’Elleiram, il aurait fallu que j’ajoute qu’il fallait aller voir son « passé composé » pour comprendre. Le passé composé est une image derrière la fenêtre, en le décomposant, elle a seulement mêlé les carreaux de cette fenêtre. C’est un clin d’oeil, il fallait y penser.

      Je suis navrée de n’avoir pas donné d’explications suffisantes.

      Passe une bonne soirée, Azalaïs.

  25. j’ai cliqué mais n’en ai pas su davantage… un peu court..mais c’est normal il faut aller voir le film.. bizzz

    • Je crois que le film n’est malheureusement pas disponible autrement qu’en vidéo…

      Les bandes annonces sont souvent trop courtes, et, heureusement, celle-ci est bien faite, elle n’en dit pas trop.

      Merci pour ta présence, Bidulette.

  26. Michka/Le Pirate

    • Euh… Tu pensais que j’avais besoin d’un peu de détente en fin de journée ?

      En fait, sûrement ! Merci pour le massage, Michka ! J’ai bien ri en le regardant !

      Gros bisous du soir

  27. il y en a des talents sur la toile quand même! on a de la chance d’être si bien entouré(e)s! des bisous du week-end ! christel
    http://annecymaville.over-blog.com
    http://myspace.com/krystelmusique.com

  28. camomille

    Merci de votre visite Quichottine…. J’ai eu le bonheur de livre les nouvelles de notre Polly,  bien plus agréables à lire dans un livre qui de plus est joli que sur un blog. Elle ne manque pas de talent. Je suis tentée de voir ce film… Je vous souhaite bonne continuation… A bientôt certainement ! camo

    • Merci à vous.

      C’est vrai que sur un livre, la rencontre est encore plus belle !

      J’espère que vous le regarderez, il est très bien fait.

      Merci, Camomille.

  29. Elle est unique et adorable cette personne
    Un gros bisou ma Quichottine
    Amitiés, Flo

  30. Marc Lefrançois

    Bonjour. Nous avons la même passion pour la littérature! Je viens juste d’arriver sur over-blog et de créer mon propre blog… Je suis écrivain et j’ai eu l’idée de raconter mon parcours dans le monde des lettres; je vais aussi donner des conseils pour être publié mais aussi parler de mes lectures, de mon écriture, des mes passions… Est-ce qu’il serait possible de mettre mon blog dans vos liens?
    Merci
    Marc

    • Bonjour Marc.

      Merci d’être passé me rendre visite. Je viendrai vous voir, c’est certain.
      Et, vous serez dans mon carnet d’adresses, puisque vous êtes là.

      Ensuite… Nous verrons bien.

      Bienvenu dans la bibliothèque.

  31. Un p’tit coucou rapide … La grippe s’éloigne doucement, mais la forme n’est pas encore vraiment là.
    Bonne journée. Bisoux (non contagieux).

    dom

  32. Petite Elfe

    Je ne suis pas du tout « ciné ». Mais j’aime beaucoup le titre.. c’est déjà ça… Bon dimanche.

  33. Polly est quelqu’un que j’ai visité beaucoup et qu’à présent je ne visite…qu’à mon rythme n’ayant pas trop de temps. Autant dire, que je n’y vais pas assez souvent, tout comme je ne viens pas assez souvent chez toi.
    Polly écrit divinement bien et est dotée d’une sensibilité et d’une finesse que l’on ressent dans ses lignes.
    J’apprends aujourd’hui qu’elle est également scénariste dans ce film dont j’ai vu la bande annonce. Je suis agréablement surprise et en même temps, cela ne m’étonne pas.
    En effet, elle méritait bien cet hommage sur ton blog. Pour ma part, je garde en mémoire ses mails, ainsi que quelques autres dont les tiens, de réconfort lorsque j’étais « absente ».
    Merci à toi de lui consacrer la place qu’elle mérite et bravo à Martine pour son talent et sa générosité.
    Je t’embrasse ma chère Quichottine. Passe une belle semaine.

    • Polly publie peu… et il est sans doute plus facile de ne rien rater chez elle que chez d’autres.

      Je suis d’accord avec ton opinion.

      Je crois que j’ai beaucoup de chance, j’ai rencontré, grâce à ce blog, des personnes sensibles et sincères, dont tu fais partie, depuis ta première visite !

      C’était important pour moi. Quoi qu’il puisse arriver maintenant, je ne vous oublierai pas.

      Je t’embrasse très fort, Chana. Passe une belle semaine aussi

  34. désolée, mais je croyais qu’il y avait un lien avec Polly et j’ai cliqué comme une malade sur toutes les fen^rtes pour tenter de trouver quelque chose sur Polly, un indice sur le film! j’ai lu trop vite!
    bises

    • Ne sois pas désolée, Azalaïs, ce n’est vraiment pas grave… C’est un peu de ma faute, je ne devrais pas faire de liens n’importe où…

      Bises à toi aussi

  35. Plus je connais Polly et plus je l’apprécie et plus je l’admire ! elle possède une belle plume, travaillée, soignée, riche d’images et je lui trouve un caractère passionné pour ce qui se rapporte à l’écriture.Tu lui as rendu un bel hommage ! bisous à toi !

    • Je l’aime énormément. Mais je ne crois pas que cela ait influé ma façon de la présenter.

      Je l’ai découverte peu à peu sur son blog. Je la crois effectivement passionnée, mais plus encore d’une générosité inégalée.

      Ses textes sont merveilleusement bien écrits, sincères… mais je ne vais pas refaire mon billet dans ma réponse.

      Merci pour ta visite, Morsli. Bisous à toi aussi.

  36. Quichottine

    « Je pars à la découverte de ses livres »

    … avait dit Kri, le 30/01/2010 à 17h36, dans la nouvelle bibliothèque.

    Je l’avais remerciée d’un sourire…

  37. Quichottine

    polly a écrit le 27 décembre 2012 à 07:34

    Comment te dire, ma Quichott’!
    Je suis émue, très, tellement.
    Retrouver ici une place de choix, relire tout ce que tu as dit de si gentil sur mes textes et sur moi.
    Tu me fais revivre, revivre une époque où j’étais active partout, où je laissais courir mon imagination, mes mots.

    J’ai l’impression qu’on m’a rogné mes ailes aujourd’hui, l’usure de l’âge peut-être.
    Il faut que je secoue cet hiver qui me glace.

    Merci, merci pour ce matin qui soulève en moi tant d’espoir.
    Il faut juste que j’essuie mes larmes.

    • Et je lui ai répondu :

      « Il ne faut pas t’engourdir ma douce amie…
      Merci à toi, pour tout, pour ta présence et les mots que tu m’as offerts au fil du temps, pour les lectures que j’ai faites et qui m’ont tellement donné de bonheur !

      Passe une douce soirée. Je t’embrasse très fort. »