Encore un petit mot…

Il y a très longtemps…Le 30 septembre 2007, je vous ai présenté mon petit lutin bleu. C’est la première fois que je vous en parlais. Vous étiez peu nombreux à ce moment-là. Et, en écrivant alors ce billet, je ne pensais pas à la bibliothèque, à notre blogosphère.

Aujourd’hui, c’est quelque chose qui restera, là. Un petit mot de plus. De ceux que l’on redit, exprès, juste pour ne pas oublier.


À vous qui êtes passés… fidèles… avec le petit mot gentil qui conforte, qui donne envie de continuer… je vais vous raconter une petite histoire, elle pourrait figurer dans un petit carnet plein de ces choses qu’on ne dit pas… ou qu’on transforme, parce que c’est plus simple parfois.

Il était une fois, un petit lutin bleu, tout bleu…

Dans le monde des histoires que racontait le Troubadour au vert pourpoint, le petit lutin bleu, c’est celui qui ne sait rien faire d’autre que raconter des histoires.

Il ne sait rien, il vit au fond d’une forêt dont les grands arbres lancent vers le ciel de magnifiques branches aux mille couleurs. Ils sont reliés entre eux par des liserons qui sont l’un des moyens de communication qu’utilisent les lutins pour s’inviter les uns les autres à de très grandes fêtes.

Les lutins adorent faire la fête… mais, le petit lutin bleu est souvent mal à l’aise, il ne s’y sent pas bien, il est trop maladroit, il ne sait pas danser, il ne sait pas chanter, il ne sait que rêver à ce que pourrait être la forêt si le soleil ne se cachait jamais derrière sa couette de nuages !

Un jour, pourtant, il remporta un concours… Le roi des lutins adore organiser des concours. Il pense qu’il est ainsi plus important pour ses sujets… Il décide, tout seul, de qui mérite ou non les trophées qu’il distribue avec parcimonie…

Le petit lutin bleu était là, tout heureux devant sa belle image. Elle était si belle ! Elle scintillait de tous les feux de la Saint-Jean et du quatorze juillet réunis… C’est vrai.

Mais alors qu’il était perdu dans la contemplation de son image, alors qu’il avait envie de chanter, à tue-tête, et de faire des galipettes sur la plage de sable d’or où paressait le ruisseau, quelqu’un passa… et lui dit que le concours était truqué, et qu’il n’avait aucun mérite, que tout cela n’était que broutilles qui ne le mèneraient à rien.

Brusquement, l’image perdit ses couleurs, la chanson s’arrêta, au bord des lèvres, et le petit lutin bleu se sentit tout triste… comme autrefois, comme lorsqu’il pensait qu’il ne saurait jamais rien faire de ses dix doigts…

Ce n’est pas facile, pour un lutin bleu, de se faire une place dans la grande forêt… il ne suffit pas de savoir rêver et de raconter ses rêves, il faut aussi être capable de tenir compte de ceux qui sont là, tout autour, et qui ne pensent pas toujours que les mots dits peuvent cacher ceux qui sont tus.

Le petit lutin était triste, mais pas désespéré. Il posa l’image sur une étagère de la bibliothèque de Quichottine.

Je l’ai trouvée ce soir, mais elle était si vieille, si fragile, que je n’ai pas pu vous la montrer. J’ai cherché partout le lutin bleu, je ne l’ai pas trouvé, mais qui sait ?

Sans doute reviendra-t-il un jour, quand il aura compris qu’une image, même très belle, ce n’est rien, à côté des mots déposés, jour après jour par ceux qui passaient et qui l’écoutaient, comme ça, pour rien… et qui, eux, ne pensaient pas qu’il ne valait rien !

99 réponses à “Encore un petit mot…

  1. Je veins de lire ta rubre de « dernière minute » .. Non, Gari ne s’était pas trompé … Le blog restera ouvert ..
    C’est donc une blbiothèque déserte qu’il restera … C’est dommage …
    LIZAGRECE

    • Pas vraiment déserte, puisque je serai là pour vous répondre.

      C’est dommage, oui, mais tant qu’elle est là, rien n’est perdu.

      Merci  Liza.

  2. Oui c’est vrai que parfois… la forêt est tellement grande qu’il ne reste plus beaucoup de temps pour arroser son jardin…
    J’espère que ton jardin n’est pas trop à l’abandon… et que tu viendras de temps en temps.
    bises

    • Le jardin a beaucoup souffert cette année…

      Mais je suis certaine de revenir de temps en temps. Au moins pour répondre à ceux qui s’arrêteront.

      Merci, Modit.

  3. Je ne sais que dire !!! J’ai la boule !!!!

    Bises et penses à nous, en bien surtout !!!

  4. Bien sur que tu es très important pour moi mon petit lutin
    Gros bisous, Flo

  5. Au petit lutin bleu j’ai envie de raconter l’histoire du vilain petit canard, bien que je sois sûr qu’il la connaisse déjà.
    Alors je lui dirai simplement en passant si doucement à côté qu’il croira que c’est le vent qui lui parle. Je lui dirai donc que sa place est parmi les lutins bleus, ceux qui sont dans un autre monde où la danse n’est pas celle des autres lutins, où l’on chante ce que l’on veut et comme on veut… Bref où tout est pareillement différent… bleu quoi!
    Alors le petit lutin se lèvera et sera libre dans sa tête et dans son coeur puisqu’il saura que son monde existe et qu’il l’a sûrement croisé au fil du blog sans s’en rendre compte. Ce monde où tous les lutins sont bleus et…
    Et le petit lutinn me manquera avec ses histoires, avec ses images.
    Pout l’instant je lui souhaite une bonne fin d’année et à toi aussi Quichottine.

  6. Amielle-lutin bleu… Sur la plage de Kembali, au pied des cocotiers, poussent les mêmes liserons bleus, te souviens-tu ?
    Continue longtemps de rire, de rêver, de chanter, d’écrire, de raconter de belles histoires, même si ce n’est pas ici… Comme tes amis, je passerai dans la Bibliothèque où Quichottine reste présente.
    Gros bisous, tout plein.

    • Je me souviens, Amielle. Ta plage est si jolie !

      J’ignore ce qu’il adviendra, mais, où que je sois, je sais que tu seras avec moi.

      Plein de bisous, ma sirène.

  7. Tu pars, c’est ta décision, dommage pour nous mais après tout toi seule sais ce que tu dois faire.
    Je te souhaite de réaliser ce que tu as envie de faire. Peut-être écrire? C’est visiblement une part importante de toi et si à présent tu ne nous racontes plus rien, profites-en (si tu le peux) pour écrire un « vrai » livre. Un livre que nous serions tous très fiers d’acheter. Un livre que tu nous dédicacerais…

    Bonne Année.
    Gros bisous au petit lutin bleu!

    • Sourire… Peut-être un jour ? Mais il y a tant de vrais livres, peut-être un de plus n’apporterait-il rien ? Mais je vais y penser, c’est promis. Bonne année à toi aussi, Val’r !

  8. Je pense que le petit lutin bleu aura envie de nous raconter une histoire de temps en temps, pour notre plus grand plaisir.

  9. Quichotine, tu as sûrement tes raisons pour partir, je suis une mamie d’OB et j’aurais aimé mieux te connaître. Vois-tu une jour : »je ne sais ni le jour ni l’heure » je partitai, soit parce que l’heure sera venue de quitter ce monde., soit parce que mon cerveau ne dirigera plus mes doigts…. Ainsi va la vie.
    Mais Quichotine , je veux espérer que tu pars pour une nouvel année d’Espérance et non de détresse. Profite pleinement de tout ce qui t’es donné de beau et de bon. Sois une lumière souriante et appaisante  Bonne année et « bon Vent » .
    Je t’embrasse mamie Boisette.

    • Cela aussi, j’en suis consciente.

      Un jour je sais que je ne pourrai plus non plus répondre à mes visiteurs, ni continuer de voyager chez ceux qui me sont chers.

      Merci pour cette visite que tu me fais aujourd’hui. Sois la bienvenue…

      La porte n’est pas fermée et j’aurais toujours plaisir à te retrouver sur mes pages, il y en a beaucoup.

      Merci également pour tes voeux… je t’adresse les miens en retour !

  10. puisque tu abandonnes le blog, je te souhaite des années riches en plaisirs chers à ton coeur et à ton esprit et que la santé t’accompagne sur le chemin de la vie. Bonne année, au revoir. Passage du dernier lundi de l’année sous la froidure, ce qui fait que mes bigs bises seront bien glacées, mais chaude par la pensée

    • J’ai dit que je ne publierai plus dans la bibliothèque…
      Pas que j’abandonnais tout à fait.
      Mais merci pour tes vœux, je t’adresse les miens en retour.
      Il fait froid, c’est vrai… Mais je sais que tes bises sont amicales et sincères !
      Passe une bonne année, Lili !

  11. Tu manqueras à la blogosphère chère Quichottine, mais je comprends ta décision qui doit être murement réfléchit.
    Merci pour tout ces textes que tu nous a fais partager, merci pour les liens fabuleux et surtout merci de rester ouverte à nous autres petits blogueurs qui aimont à te lire.
    Je te souhaite d’ors et déjà une excellente année 2009 et j’en profite pour te remercier de tes passages sur mon blog, ça me fais toujours plaisir.
    Gros bisou et à plus tard.

  12. Ben voilà… je prends quelques jours de vacances de blog justement pour éviter l’over… blog lol et toi pendant ce temps là, tu files comme ça, l’air de rien vers d’autres horizons ?
    Dommage bien sur car même si je ne suis pas aussi fidèle que je le voudrais, la fermeture de ta bibliothèque est forcément pour moi une bien mauvaise nouvelle en cette fin d’année mais j’ai trop de respect des autres pour ne pas comprendre que parfois on a besoin d’autre chose… Alors je te dis bon vent, bonne route ailleurs et je suis heureuse que 2008 soit l’année où j’aurais eu l’occasion de croiser la tienne.
    Gros bisous à toi, Syl

    • Over-… dose de blog… peut-être bien. 😉 Merci pour tes vœux, pour ta présence. Ce qui compte, c’est de nous être croisées pour de vrai ! Gros bisous et bonne année à toi aussi !

  13. Merci pour ton message de Noel chère Quichottine. J’espère que le tien a été bon et je te souhaite par avance pleins de bonnes choses pour l’année à venir. Je viens de voir que tu as décidé d’arrêter l’écriture quotidienne de ton blog. Je comprends ce choix et je tenais en tt cas à te remercier pour tt le temps et l’énergie que tu as dépensé pour nous faire partager ton univers. Que d’articles agréables à lire et que de découvertes. Je te souhaite plein de bonheur et j’espère avoir de tes nouvelles de temps en temps.
    gros bisous chère Quichottine

    • Mon Noël s’est bien passé, Céline ! Merci…
      Je sais que tu auras forcément de mes nouvelles… de temps en temps 😉
      Passe une bonne année nouvelle !

  14. Je te souhaite un bon reveillon, une bonne année 2009 , et qui sait , la possibilité de te relire en 2009 ?

    J’avais annoncé une surprise il y a quelques mois, mais toujours rien dans mes recherches dans mes cartons de photos .
    C’est Don Quichotte et Sancho Pansa fait en fer de recuperation et assembles par soudure . Ma seule sculpture « par ajouts » puisque je prefere travailler  » en faisant du vide  » comme tu le sais .
    J’etais content du resultat !

    Si un jour je retombe dessus , promis je la mets dans ta collection .

    Amities 
     

    • Merci pour tes voeux, Felix. Reçois les miens en retour.

      Je dois terminer tranquillement d’afficher ma collection d’images quichottesques. Je le ferai petit à petit, quand je le pourrai.

      La tienne sera la bienvenue quand tu la retrouveras, bien sûr.

      Pour le reste, je ne sais. L’avenir le dira.

      Je te souhaite un très bon réveillon, Felix et surtout une bonne année 2009 !

  15. snifffffffffff 
    je suis tristounette d’apprendre ton souhait d’arrêter à publier sur ton joli et sympathique blog….
    tu dois avoir tes raisons et je les respecte…..

    je t’embrasse très sincèrement

    augusta

    • La roue tourne, tu vois… Mais je prendrai encore le temps de venir répondre à ceux qui continueraient à me rendre visite.

      Merci pour ta présence…

  16. Mais tu laisses tant de pages qu’on ne se sentira pas délaissés…et qui sait..moi aussi, je lâche de temps en temps, mais cette amitié est précieuse!
    Meilleus voeux de Bonheur, Quichottine!& Biz***~~

    • Qui sait ? J’aime l’optimisme de mes amis, et cela me touche beaucoup.

      Oui, je sais que je pourrai revenir, un jour, plus tard… la bibliothèque sera là et qui sait ? Peut-être aussi certains de mes visiteurs ?

      Meilleurs voeux à toi aussi, D’Ocean !

  17. je n’ai rien à ajouter au com d’Azalais ….j’en suis encore bouche bèèèèèèèè
    bonne année2009plein de belles et bonnes choses pour toi et les tiens.

  18. Juste un petit passage pour te souhaiter une douce nuit ma chère Quichottine … Je reviens demain lire ce billet … Je t’embrasse

  19. Bonne année Quichottine.

  20. bises…line

  21. dommage     mais c est ton choix et tu as surement tes raisons
    bonne et heureuse annee 2009

     a tres bientot

  22. Je suis heureuse de savoir que tu laisses ta bibliothèque entr’ouverte, même si tu n’y seras plus tout à fait vraiment.. Bonne continuation à toi dans tous tes projets et Que la Nouvelle Année se révèle pleine de Bonheurs pour toi  !

    • Merci, Wizzil !
      Je trouve tes cadeaux superbes ! J’adore la confiture de bisous…!

      Tous mes voeux pour toi aussi !

  23. Quand j’ai lu la fin de cette histoire hier … oui, je sais, ça n’est pas bien de lire la fin sans le début mais … j’avais envie … Et puis d’abord, c’est une petite voix me l’a suggéré ! Bon, alors, hier soir, je me suis dis que la bibliothèque, un jour, verrais de nouveaux ouvrages sur ses rayons, pas de suite … non … la bibliothécaire a mérité un peu de temps pour elle, mais un jour … Comme trois petits points à la fin d’un histoire, pleins d’espoir, et non pas un point final, trop brutal … Et ce soir à la lecture de ton nouveau billet, je me dis que j’avais peut-être bien lu à travers les lignes … Souhaitons le 😉 Je t’embrasse chère bibliothécaire … Prends soin de toi … 

    • Je ne sais pas ce que l’avenir dira, Bandolera… Mais la bibliothèque est là…

      Merci pour ta présence si réconfortante. Je t’embrasse fort. Prends soin de toi aussi.

  24. Serait-ce toi ce petit lutin bleu Quichottine ? Tu m’y fait un peu penser.
    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce billet. Et je me suis aussi perdue dans ta nouvelle bibliothèque (la bleue).
    Bonne soirée.

    • Tu t’es un peu perdue ? Pourtant, je l’ai rangée pour éviter que l’on se perde…

      J’aime bien quand tu viens, Pivoine, parce que j’adore ton blog et que je ne pense pas souvent à te rendre visite. C’est pour moi toujours une occasion d’y refaire un grand tour !

      C’est vrai… je me sens souvent petit lutin, pas toujours bleu, mais si souvent !

      Gros bisous et très bon dimanche !

  25. Merci pour ce joli conte, Quichottine. Ton petit lutin bleu a une place de rêve sur tes étagères. Bisous

  26. Amielle-lutin bleu… Sur la plage de Kembali, au pied des cocotiers, poussent les mêmes liserons bleus, te souviens-tu ?
    Continue longtemps de rire, de rêver, de chanter, d’écrire, de raconter de belles histoires, même si ce n’est pas ici… Comme tes amis, je passerai dans la Bibliothèque où Quichottine reste présente.
    Gros bisous, tout plein.

  27. Tu pars, c’est ta décision, dommage pour nous mais après tout toi seule sais ce que tu dois faire.
    Je te souhaite de réaliser ce que tu as envie de faire. Peut-être écrire? C’est visiblement une part importante de toi et si à présent tu ne nous racontes plus rien, profites-en (si tu le peux) pour écrire un « vrai » livre. Un livre que nous serions tous très fiers d’acheter. Un livre que tu nous dédicacerais…

    Bonne Année.
    Gros bisous au petit lutin bleu!

  28. Quichotine, tu as sûrement tes raisons pour partir, je suis une mamie d’OB et j’aurais aimé mieux te connaître. Vois-tu une jour : »je ne sais ni le jour ni l’heure » je partitai, soit parce que l’heure sera venue de quitter ce monde., soit parce que mon cerveau ne dirigera plus mes doigts…. Ainsi va la vie.
    Mais Quichotine , je veux espérer que tu pars pour une nouvel année d’Espérance et non de détresse. Profite pleinement de tout ce qui t’es donné de beau et de bon. Sois une lumière souriante et appaisante  Bonne année et « bon Vent » .
    Je t’embrasse mamie Boisette.

  29. puisque tu abandonnes le blog, je te souhaite des années riches en plaisirs chers à ton coeur et à ton esprit et que la santé t’accompagne sur le chemin de la vie. Bonne année, au revoir. Passage du dernier lundi de l’année sous la froidure, ce qui fait que mes bigs bises seront bien glacées, mais chaude par la pensée

  30. Merci pour ton message de Noel chère Quichottine. J’espère que le tien a été bon et je te souhaite par avance pleins de bonnes choses pour l’année à venir. Je viens de voir que tu as décidé d’arrêter l’écriture quotidienne de ton blog. Je comprends ce choix et je tenais en tt cas à te remercier pour tt le temps et l’énergie que tu as dépensé pour nous faire partager ton univers. Que d’articles agréables à lire et que de découvertes. Je te souhaite plein de bonheur et j’espère avoir de tes nouvelles de temps en temps.
    gros bisous chère Quichottine

  31. je n’ai rien à ajouter au com d’Azalais ….j’en suis encore bouche bèèèèèèèè
    bonne année2009plein de belles et bonnes choses pour toi et les tiens.

  32. « ose
    on n’en peut plus d’être gentil…
    si tes belles images se décomposent …
    risque
    de te couper de tes faux amis
    ose
    briser les miroirs trop polis…
    nous devenons des hommes
    hommes de faiblesse de vérité
    d’incertitude et de douleur…
    Ose…. »
    (parole de Môrice Benin)

    Ose, Petit Lutin et regarde le ciel tout bleu, vois l’espérance et sourit…

    Bisous Quichottine

  33. Ben… je ne sais que dire. Ta décision est prise je suppose ? Je te regretterai beaucoup mais je respecte ton choix. à bientôt jolie bibliothécaire tu me manqueras, je t’embrasse.

  34. Petite Elfe

    Le petit lutin redeviendra bleu, j’en suis sûre… foi de sa copine, l’elfe sauvage… qui court sur la lande bretonne… elle, pour chercher aussi quelque chose… Gros bisous. Bonne fin d’année.

    • Nous sommes tous en quête de quelque chose. Parfois on croit l’avoir trouvé.

      Merci Petite Elfe. Je sais que j’écouterai encore longtemps la Fileuse de Lune.

      Bonne fin d’année à toi.

  35. C’est étonnnant, tu as su trouver les mots pour m’aider a continuer, mais visiblement nous on n’est arrivé a rien pour que tu continues

    Encore une fois si c’est ton choix, et si tes mots, ou ce que tu fais ici, ne t’apporte plus rien, alors tu as raison, fait autre chose et laisse tomber. l’important c’est d’aimer ce que l’on fait, et de le faire sincérement. si on a plus l’étincelle alors , c’est inutile, et cela s’en ressentiras sans doute ^^

    Bises quichottine. Je ne sais plus bien a quoi m’en tenir  pour le moment avec tout ces épisodes a rebondissements

    Quand au lutin bleu, si il a envie de raconter ces rêves, qu’ils les racontent. et que ceux qui n’ont pas envie le les lire aille voir ailleur si il y est 😉

    Les autres doivent aussi tenir compte du bien être du petit lutin bleu. je crois que l’un ne va  pas sans  l’autre. ^^

    Bises du jour 😉

    • Tu as raison pour une chose, Loralie. Je vais sans doute faire autre chose. Et, quand ce sera prêt, je viendrai te chercher.

      Tu sais bien que je ne peux pas me passer de toi !

      merci pour ta présence.

  36. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je me rappelle parfaitement de cet article et j’espère que le lutin bleu retrouvera le chemin de la bibliothèque.
    Tu sais, les cicatrices nous entraînent parfois sur des chemins qui ont des allures de quêtes initiatiques.
    Je ne sais pas si la vérité se trouve toujours au bout du chemin mais je suis sûr que le lutin bleu, quand la pluie et le vent au fil des mois auront nettoyé toutes ses blessures, retrouvera le chemin vers la quiétude de ta bibliothèque …
    Je t’embrasse,

    • Je sais que tu l’avais lu, comme beaucoup de ceux qui étaient là alors, ou qui ont suivi les liens que j’ai posés ici ou là vers ce billet.

      Merci Muad pour ta présence si fidèle.

  37. bon voyage petit lutin, revien  pour une nouvelle année, bisous

  38. vas cours vole vers ton destin noble quichottine… nous ne t’oublierons pas …

    • Merci, Koulou. Je ne t’oublierai pas non plus… Et puis, tu sais, Quichottine sera toujours là pour te rendre visite ! Ne m’as-tu pas donné mes images ? C’est quelque chose que je n’oublierai pas.

  39. Azalaïs

    Le monde d’over-blog n’est pas un monde de lutins Quichottine, c’est aussi parfois un monde cruel tissé de méchanceté et de jalousies! Je viens de chez les Impromptus où j’ai republié mon conte de Noël et où quelqu’un qui ne l’a sans doute même pas lu se permet d’ émettre des doutes sur l’historique de l’histoire! ça fait mal quand on a mis tout son coeur dans une histoire de se voir ainsi critiqué! je sais bien qu’il n’y a rien à gagner ici, pas même de concours mais au moins juste un peu de reconnaissance sinon à quoi ça sert!
    Je ne sais pas du tout ce qui justifie ta décision d’autant plus que toi, de la reconnaissance tu en as à revendre et des amis aussi qui viennent de tous les coins du monde pour te lire! ça doit être quelque chose de vraiment très déstabilisant mais les choses s’arrangent toujours avec le temps tu sais!
    bises Quichottine

    • Eh bien ! Tu as mis le paquet sur les gifs… mais c’est tout mignon !

      Merci, Azalais !

      Pour ton conte, je trouve que c’est vraiment dommage, parce que c’est un très beau conte de Noël, qui vaut la peine d’être lu, et relu, comme je l’ai fait ce matin. J’avais bien aimé quand je l’ai découvert chez toi en épisodes… Là, les illustrations sont nouvelles et c’est vraiment agréable !

      Tu as raison… j’ai beaucoup de visiteurs et d’amis. Et, Je serai bien ingrate de ne pas le reconnaître. Mes raisons sont personnelles. Je ne sais si je reviendrai.

      Je crois que de laisser la porte ouverte permet de garder l’espoir que cela change un jour.

      Merci de ta présence

  40. Pss? Quichottine, si tu veux lire des histoires de fées c’est ici
    http://simplement.isanelle.over-blog.com/
    C’est aussi un des miens
    Bisous, Flo

  41. Durgalola

    c’est un peu triste, un blog qui se finit comme ça .. un peu triste .. comme si cela ne valait pas la peine d’être vécu .. c’est un peu comme le lutin bleu qui disparait .. nous avions les fées, les lutins, les farfadets dans notre moyen âge lointain, maintenant les blogs où les mots sautent et dansent, les images caracolent … comme nous ne pourrions pas le faire en vrai … je te fais de grosses bises Quichottine et te souhaite de trouver un autre espace pour toi et tout ce qui vit en toi. Bisous et merci pour tes coms …

    • Je ferme… oui, mais je ne le supprime pas.

      Cela me permettra de revenir si je le souhaite un jour.

      En attendant, j’ai besoin de temps, de calme, de repos… d’un peu de réalité.

      Merci d’être là, Andrée. Passe un très beau réveillon, et une belle année !

  42. il faut lui dire que nous valons tous qq chose, ça m’ennuie de le savoir si triste…. au fait, et la petite souris… est elle revenue ?
    bonne soirée (mais si tu aimes les choux… tu peux en manger tu sais… )
    bizzzz

    • Pas encore, Bidulette… C’est vrai. Elle est partie… Mais on peut toujours espérer que le chat ne l’ait pas trouvée !

      Bonne soirée à toi aussi… Je vais attendre un peu pour les choux !

  43. Je viens avec mes mots à moi Quichottine pour te souhaiter un bon réveillon ainsi qu’une bonne année 2009! Que cette année nouvelle te voie reprendre de l’élan et te donne bien des satisfactions dans de nombreux domaines. Qu’elle te garde en bonne santé!
    Bigs bisous de la nuit!

    • Grand merci, Alrisha ! Ta carte et tes mots sont très beaux.

      Je te souhaite également une très belle année, et la réalisation de ton désir le plus cher.

  44. jackline

    Tu fermes les portes de la bibliothèque, c’est dommage, mais je suis sûre que si tu le fais, c’est pour de bonnes raisons qui t’appartiennent et qu’il ne convient pas de remettre en cause..saches que pour nous l’essentiel est de savoir que tu ne ferme pas ton blog et que nous pourrons continuer à avoir de tes nouvelles..car tu vas bien nous manquer !! alors, je te présente d’ores et déjà mes meilleurs voeux pour 2009, et te fais de grosses bises

    • Je ne ferme pas mon blog… C’est vrai. Je continuerai à répondre à mes visiteurs, tant qu’il y en aura.

      Tous mes voeux pour toi aussi, Jackline !

  45. jackline

    Tu fermes les portes de la bibliothèque, c’est dommage, mais je suis sûre que si tu le fais, c’est pour de bonnes raisons qui t’appartiennent et qu’il ne convient pas de remettre en cause..saches que pour nous l’essentiel est de savoir que tu ne ferme pas ton blog et que nous pourrons continuer à avoir de tes nouvelles..car tu vas bien nous manquer !! alors, je te présente d’ores et déjà mes meilleurs voeux pour 2009, et te fais de grosses bises

  46. Hephaestion

    Absent depuis quelques jours, je lis…la nouvelle !…bon comment dire…je m’en doutais un peu…drole de pressentiment…mais je crois comprendre que tu as d’autres projets ! alors tant mieux ! j’espère que tu me feras signe le moment venu…bises à toi…

  47. je suis le dernier à passer  par ici  ce  matin , ou le  premier ,
    vu l’heure  ??? je sais plus , mais ce que je sais , c’est que tant que ce blog  éxistera  j’y reviendrait  voir  les images du lutin bleu   😉

    je t’embrasse Quichottine ,

    Ps  : le Don quichotte te reviendra  , j’ai déja tant de toile à vendre , ils se passeront  de celle là ,   bise

    gari

    • Tu étais le dernier de la nuit, le premier du matin… Merci !

      Je ne sais quand il surgira sur ta toile, mais je suis certaine que je serai là pour le voir.
      Merci… tu vois, je n’ai pas d’autres mots ce matin.

      Je t’embrasse fort, Gari. Que tes journées soient belles et, pour toi qui peins la nuit, que celles qui les suivront t’apportent longtemps cette joie de créer !

    • Meilleurs voeux, Kri… Que cette année te garde la joie de créer et de voir le monde dans ce qu’il a de meilleur.

  48. Azalaïs

    désolée Quichottine, je ne voulais envoyer que la dernière images mais ma chatte adore venir dormir sur le tapis de la souris quand je suis à l’ordi et parfois, ça donne des effets surprenants! on va dire que c’est elle qui t’envoie tous les autres coeurs!

    bonne année

    • Ne sois pas désolée, Azalaïs, cela m’a fait plaisir ! Tu remercieras ta chatte de ma part !

      Très bonne année à toi aussi !

  49. Rien de pire que la fourberie et la méchanceté de certains mots qui vous glacent et essayent de vous isoler…
    Un concours truqué n’enlève en rien de la valeur à la création, à l’imagination, au travail apporté…
    C’est difficile à comprendre la première fois que ça arrive et qu’en une réplique cinglante on essaye de détruire l’oeuvre et l’esprit qui l’a imaginée et façonnée… et puis au fur et à mesure, on comprend que certains mots n’ont de valeur que pour ceux qui les prononcent et qui veulent se rassurer, alors que d’autres mots, plus sincères valent tout l’or du monde (et bien plus encore)…

    Je laisse un au petit lutin bleu, entre deux de tes livres, peut-être le trouvera-t-il lors de ses pérégrinations dans tes allées…

    à toi aussi Quichottine ^^

    • Je suis d’accord…

      Je suis certaine que le petit lutin bleu, où qu’il soit aujourd’hui, saura que tu es passé, et que tu lui as laissé ce bisou amical qui compte tant pour lui.

      Merci, Jim… Tu as passé un long moment chez moi aujourd’hui et je t’en suis reconnaissante.

  50. Mouss’se mêle de tout, comme votre lutin d’ailleurs. Il faudra que je le morigène.

    • Je souris… C’est vrai que nous avons tous deux notre façon de raconter ce qu’on ne dirait sans doute pas autrement.

      Ne le grondez pas !