Anniversaire

Hier, Emmanuelle a fêté ses vingt-huit ans.

Peut-être arriverai-je, un jour, à parler d’elle autrement qu’au passé.

Pourquoi ne puis-je pas envisager son futur ?

C’est seulement… trop dur.

081223

26 réponses à “Anniversaire

  1. Il me semble que tu en parles au présent. Que peux-tu faire de mieux ? L’impuissance est une perpetuelle douleur.

  2. C’est comme si tu portais depuis trop longtemps sur tes épaules ce qui ne t’appartient pas.
    Emmanuelle a 28 ans… elle aura le même futur que ce présent, et un jour tu n’y seras plus.
    Je ne sais pas cet accablement que tu éprouves, mais je devine des possibles que tu regrettes déjà parce que d’office tu renonces, alors que ton devenir à toi, c’est d’autres attentes.
    Cet anniversaire n’est pas pire que les autres, il est pourtant là comme une piqûre de rappel de ta culpabilité.
    Quand cesseras-tu de la porter, ne serait-ce qu’un petit peu moins?
    toute ma tendresse vers toi.

  3. Je lis et tente de comprendre , une chose , puis une autre de ce que tu dis à voix basse…Quichottine , je viens de me dire que si la Soeur Emmanuelle était devant toi , elle te gronderait certainement !!! C’est quoi cette démission qui semble t’envahir ?…pas obligée de me répondre – je vois bien que tu as supprimé de mes coms…aucune importance , l’essentiel c’est TOI ! la Vie devant TOI , pour le bien-être de tous ceux que tu aimes dans le monde concret – Je ne suis pas habilitée à te le dire , pourtant je vais le faire : QUICHOTTINE SECOUE- TOI  !!!  Bisous  ;-))

    • Je n’ai supprimé aucun de tes commentaires, Blanche. En ce moment, ils ne paraissent pas tout de suite, ils attendent d’avoir leur réponse pour paraître sur le blog.

      Ceux que tu avais mis sur le Refuge sont toujours là-bas.

      Démission ? Non, réveil seulement.

      Bisous !

  4. Amielle ! Je pense à toi, à vous très fort. Avec toute mon affection, je t’embrasse.

  5. J’ai eu beaucoup de problèmes informatiques , de connexions ,de web , une véritable galère – des coms chez moi aussi ont disparus…bon tant pis ! Je suis venue pour t’embrasser La Douce et relisant ton post j’ai envie de te dire : Les âmes innocentes sont les plus aimées de Celui en qui je crois ! Je sais , ce n’est pas cela qui va t’aider, mais j’avais envie de te le dire – regarde Quichottine ,combien sont avilies dans la cupidité , la violence et le sang …Elle aurait pu avoir un destin comme ça , inch’Allah…Elle en est préservée , alors je crois qu’il faut encore remercier pour cette Vie qui t’es si chère et dont l’avenir t’angoisse …faire confiance La Douce , faire confiance pour avancer plus légère .

    • Oui, je sais, Blanche, c’est ce que je me dis toujours… Elle pourrait.

      Je sais qu’elle est préservée de ce qu’elle aurait pu faire de mal… Mais cela ne m’aide pas vraiment. Qui peut m’assurer qu’elle sera préservée du mal que pourront lui faire les autres ?

      Elle n’a aucune arme… Elle est totalement dépendante. Personne ne souhaite cela pour son enfant.

      Merci d’être là.

  6. Ca me fait triste, je voudrais pouvoir porter la moitié de ta douleur. Je pense à vous.

  7. Je me laisse aller dans ton blog à tes écrits et j’ai perdu le fil du temps, des dates et je me retrouve sur cet article…

    Je ne sais toujours pas pour Emmanuelle…
    Ce que je sais, ou plutôt ce que je sens terriblement c’est ta souffrance et je suis impuissante…je voudrais ne pas l’être pour toi…
    Comment puis-je m’y prendre ?
    Comment ?

    • Je ne sais même pas si cela t’aiderait de lire les textes qui lui sont consacrés. Tu en as lus certains.

      Tu n’es pas une souffrance pour moi.

      Tu es là, cela me suffit.

      Je crois que je t’en parlerai.

  8. Je les avais tous lus…mais cette petite était malade ?
    Je n’arrive pas à comprendre si elle est toujours en vie ou pas…je crains que non mais j’ai des doutes d’après ce que je lis de toi
    Tu n’es pa sobligée de me répondre

  9. Merci de ta confiance

  10. Je profite d’un autre anniversaire pour revenir sur celui ci…

    Je crois que ce qui nous engoisse reste ce que l’on comprend mal…

    Je me trompe certainement, mais, chaque jour, chaque semaine peut être une forme d’anniversaire, et ce qui pourrait te donner de la force est de savoir que tu es là.

    Bises

    • Merci… Oui, je crois qu’il y a des choses que je ne comprends pas encore, malgré le temps qui passe.

      Il y a heureusement des choses qui me permettent de penser que tout n’est pas toujours gris et difficile, et que j’ai encore à découvrir des jours heureux.

      Merci à toi d’être là aujourd’hui.

  11. Petite Elfe

    Il y a des anniversaires qui sont difficiles à souhaiter… ou passé, présent et futur ne sont que des instants… accrochés sur le fil du temps… temps douloureux (au pluriel). Courage.

  12. patdelapointe

    si mon silence peut t’apporter un réconfort, sache que ce silence que je t’offre est capable de traverser les mers.
    Pat

  13. « C est seulement … trop dur » . Tu as tout dit .
    Ce que j ai ecrit dans mon commentaire d hier , je le repete aujourd hui . Merci d avoir remis ces textes , et ne t eloignes pas trop …

    • Je vais essayer de ne pas trop m’éloigner. Au moins pour ceux qui m’avaient fait confiance.

      Je suis désolée de n’être pas passée chez toi ces jours-ci… mais je vais rattraper tout ça !
      Prends soin de toi surtout, Vagabond, et ne te laisses pas gagner par ce qui n’en vaut pas la peine.