Apparition


On dit…

On dit que sur l’étang là-bas, un soir, au crépuscule, un enfant qui passait aperçut une fée.

L'ondine d'Amaneda (clic image pour la voir dans son billet original chez Amaneda)

Il ne savait pas qui elle était, il ignorait s’il devait la craindre ou l’aimer.

Il s’approcha d’elle pourtant, espérant qu’elle lui parlerait de son monde enchanté, ou, au moins, qu’elle lui dirait comment il fallait faire…

… Pour entendre et traduire les paroles du vent lorsqu’il crie dans les branches des pins de la montagne, lorsqu’il chante en caressant les peupliers ou les cyprès, lorsqu’il se glisse insidieusement entre les feuilles des saules pour effacer leurs pleurs….
… Et ne plus avoir peur quand il hurle à sa fenêtre les nuits de tempête, quand il se fait géant, tornade, et arrache tout sur son passage, comme s’il ne s’agissait que de simples fétus de paille !
… Pour entendre et comprendre le murmure de l’eau lorsqu’elle flâne dans son lit au petit jour, sous sa couette de brume grise, le clapotis des vagues sur la plage, le gai chant des torrents lorsqu’ils jouent à sauter de galet en galet, les roulants ou les abandonnant sur la rive…
… Et ne plus avoir peur de ces vagues qui grimpent à l’assaut des plus hautes falaises les soirs d’orages et qui mettent en miettes ce qu’elles capturent !

La fée se pencha vers l’enfant, sans sourire.
Son regard vert le fouillait, comme si elle voyait, à travers lui, l’adulte qu’il serait.

De longues minutes passèrent. Longs moments de silence.
Ni le vent ni l’eau ne parlaient.

L’enfant ne voyait plus que les yeux de la fée, et au-delà de ce regard, celui qu’il serait plus tard.

Elle hésitait à lui répondre.

Mais, au moment de disparaître dans l’étang où elle vivait, l’ondine murmura :

 » Écoute… « 

Merci à Amaneda pour son image…

Et merci à Jim Dante pour la suite qu’il a écrite, en commentaire.

86 réponses à “Apparition

  1. C’est un conte magnifique et je te remercie d’avoir choisi ma photo pour l’illustrer.
    Si d’autres photos t’inspirent, n’hésite pas, je te les prêterai volontiers.
    Bises et bonne nuit.

  2. je connais ces moments… j’ai grandi pas très loin du lac de la Dame du Lac… ses yeux doux… mes yeux souriants et reconnaissants. chris.

  3. Coucou un magnifique conte
    bisous

  4. je veux une suite si non je pleurs…
    besos
    tilk

    • … Il faut « écouter », Tilk…

      Mais là, tu as de la chance, Jim Dante en a écrite une, très jolie. Je n’aurais pas mieux fait.

      Aucune suite n’était prévue.

  5. Le genre d’histoire qui a le don de me mettre en joie, merci chèrs Tisseuse de rêves de nous embarquer dans cette ambiance féérique, oui « j’écoute » volontiers :-)))

    nb : « au moment de disparaître dans l’étang » et la jolie photo d’Amaneda, tout cela m’a ramené à… attends je te montre, tu verras par toi-même : http://jchen.over-blog.com/article-17307820.html

    • Je suis contente que tu aies aimé… et que tu aies « écouté ».

      C’est ce qu’il fallait faire.

      Je remets ton lien vers ton allégorie du rêve ici. Il suffira de cliquer. Merci… Je comprends que tu y aies pensé !

      Bisous Joëlle ! Merci…

  6. ELLE EST TRES BELLE CETTE IMAGE ! ET VISIBLEMENT LA FEE   DONT LE VISAGE SE DESSINE DANS LA BRUME EST UNE MUSE QUI INSPIRE LES ECRIVAINS
    LIZAGRECE

  7. Et tu nous laisses imaginer ce que l’enfant entend ? Ce sera sûrement différent pour chacun d’entre nous.

    Bonne journée. Bises x2

    • Bien entendu… Il vous reste à vous installer, là, sans rien dire… et à écouter…

      Bonne journée à toi aussi, Patriarch ! Merci

  8. qu’est-ce qu’elle a dit ,la dame du lac ?  J’attends la suite

    • Elle a seulement dit « Écoute…« 

      Et, comme le dit si bien Jim, un peu plus bas, il a écouté…

      Bonne journée, Gazou !

  9. ces une magnifique photos,  bisous

  10. C’est terrible de voir celui qu’on sera…L’image s’impose à l’esprit
    et on se retrouve conditionné par elle, si elle est mauvaise, c’est un problème

  11. Merci pour cette très belle promenade romantique…

    J’adore la fin…
    Et même si je dois être massacré par certains, je dirais « n’ajoute rien, tout est dit, et si bien »…

    Mais, c’est vrai, dans ce monde de bruit comment comprendre que le simple fait d’écouter le silence c’est aussi le bonheur…

    Bises

    • Moi aussi…

      Je n’ajouterai rien… les seuls mots qui pourraient convenir, ce sont ceux que Jim a écrits, là, un peu plus bas.

      Pour moi, l’histoire s’est terminée, ici.

      Non, je ne vais pas te massacrer et je ne veux pas que d’autres le fassent, tu as très bien exprimé ce que je pense.

      Merci, Yvon !

  12. Pouvoir choisir qui on veut devenir c’est user de la vraie liberté…

  13. Je suis allée me promener au bord de l’étang cet après midi et j’ai pensé à toi, je n’ai pas vu la fée…
    J’ai écouté, écouté comme si elle l’avait dit dans ce joli conte.
    J’ai fait le plein de nature et de couleurs d’automne.
    Belle soirée à toi Quichottine.
    Sophie

  14. Je suis certaine que mon petit fils aimerait ce conte.

  15. Je suis contente d’avoir vu cette image, je vais régulièrement sur le blog de mon amie Amaneda mais je n’avais pas vu ce superbe montage photo que j’admire aujourd’hui grâce à toi. J’ai beaucoup apprécié la petite histoire qui vient parfaitement illustrée cette photo. Tu sais, je me dis qu’il y à de quoi publier un petit livre pour enfant.
    Santounette  

  16. je suis comme lui, je « flippe » lorsque le vent souffle, les arbres qui craquent, mais j’arrive à me ressaisir et à écouter, et là ça devient intéressant… j’aime (mais il faut que je sois en sécurité au fond de mon lit sinon….trop peur)
    bizzzz
    Hebergement gratuit d image et photo

  17. Et cet enfant s’assit en tailleur sur un rocher, posa ses coudes sur ses genoux et son menton au creux de ses mains…
    Il laissa l’onde frissoner et il se laissa envahir de ses sons qui devinrent si clairs…
    Puis les frémissements des arbres…
    Lorsqu’il se releva, il n’avait pas vraiment grandi non, mais son regard était plus beau, et la voix de la fée résonnait encore en lui…

  18. Hello,
    Profitant de ce lumineux week-end automnal, je me suis enfin décidé à franchir le pas, j’ai pris la route, mon blog sous le bras pour unique fardeau  et m’en  suis  allé vers de nouveaux horizons. Errant  sur les routes du net depuis plusieurs semaines, j’ai fini par poser mes valises et me réinstaller. La pendaison de la crémaillère  se fera à cette adresse http://demainseraunautrejour.jimdo.com/
    @ bientôt

    Voilà le texte que j’ai eu dans mon alerte mail… Mais il était bien trop grand pour qu’il passe ici !
    Tu l’avais écrit en lettres immenses et il a été « effacé » par les gardiens du site et c’est tant mieux.

    Je viendrai faire un tour à ta pendaison de crémaillère si je peux. Ce sera (clic) pour que ce soit plus facile !

  19. Je suis évidemment très sensible à ce texte…une atmosphère qui s’installe…je suis captivé !
    A bientôt !

  20. Bonjour ma chère Quichottine, il n’y a qu’une chose à faire et tu l’as trouvé : écouter… et comme l’a dit si joliment Jim, souvent je m’assied pour écouter chanter le vent et l’eau de la rivière et même quand il y a un grand silence, je les entends.. et à ce moment là c’est une belle osmose avec la nature.
    Quel joli conte et l’image d’Amanéda lui va comme un gant.
    belle journée avec plein de bisous de haute savoie
    le matelot de la terre ferme

  21. Il faut lire avec non seulement les yeux mais avec l’esprit totalement ouvert.
    Passer voir derrière le miroir voir ce monde des fées.
    Et puis il me semblait que les fées étaient sympa et qu’elles se penchaient sur les berceaux pour donner de belles choses.

  22. Ah l’ondine qui sommeille dans la douce rivière…
    Faut-il la réveiller? Au risque de la voir disparaître.
    Ou la regarder paisiblement dormir?

    😉

  23. Un joli texte plein de féerie.En le lisant je ne peux que penser qu’à tous ces étangs ou il fait bon flaner à Brocéliande …ou parfois on peut croiser des fées … Bon aprés midi à toi. Amitiés

    • Merci…
      Je suis touchée de voir que tu as choisi ce billet pour ta première visite dans la bibliothèque.

      Ton monde est magnifique !

      Je viendrai l’explorer…

  24. quelle belle image Amaneda!

  25. Le genre d’histoire qui a le don de me mettre en joie, merci chèrs Tisseuse de rêves de nous embarquer dans cette ambiance féérique, oui « j’écoute » volontiers :-)))

    nb : « au moment de disparaître dans l’étang » et la jolie photo d’Amaneda, tout cela m’a ramené à… attends je te montre, tu verras par toi-même : http://jchen.over-blog.com/article-17307820.html

  26. C’est si beau.

    je plonge mon regard dans le regard vert et je vois l’enfant que j’étais.

     je suis toute frémissante: j’écoute.

  27. Quelle belle histoire et belle image !!! le mariage est magnifique ! bisous et merci

  28. Inutile de te dire que j’adoooore cet article! :-))
    Bon Week-end à toi!

    • C’est pourquoi il est publié dans ta communauté, Kri !

      Merci… Je n’étais pas là mais j’espère que tu as passé un bon weekend aussi

  29. Joli montage!
    Bon samedi!
    Bises.

  30. Oh merci à toi Quichottine, j’ai l’impression de sortir d’un rêve !

    Bisous
    Bon week-end à toi ô ma reine des histoires ;o))

  31. Oh merci à toi Quichottine, j’ai l’impression de sortir d’un rêve !

    Bisous
    Bon week-end à toi ô ma reine des histoires ;o))

  32. Magnifique duo. Merci à vous deux pour ce petit chef d’œuvre….
    Maintenant, j’ attends avec impatience la suite de ce   » Ecoute…. », car il y a bien une suite n’ est-ce-pas sœurette ???
    Bisous 🙂

    • Il n’y a que la suite qu’a écrite Jim Dante… qui peut me convenir.

      Mais… même si cette histoire-ci est terminée, tu sais bien qu’il y en aura d’autres… Bisous à toi aussi, Sœurette !

  33. petite elfe

    J’aime bien les histoires que les images des autres te font dire… Continue… on écoute. Et merci à Amaneda pour cette belle image. Je suis allée le lui dire d’ailleurs… Bonne fin de journée.

    • Merci d’être allée voir Amaneda.

      Certaines images me racontent leurs secrets…. et, comme je suis bavarde, je les raconte à d’autres…

      Bonne fin de journée à toi aussi, Petite-Elfe !

  34. Très jolie harmonie conte- photo. Je prendrais beaucoup de plaisir à dire ce conte aux petits enfants que je connais.

  35. Je rentre d’une soirée conte avec un conteur magnifique et j’arrive chez toi où ma soirée continue toujours avec le vent, l’eau, les arbres , des créatures mystérieuses … Je vais  faire de beaux rêves j’espère

    • Ils ne peuvent être que beaux, je crois…

      Une soirée avec un conteur ! Lorsque j’ai la chance d’y assister, moi, je redeviens enfant…

      Merci, Azalaïs !

  36. c’est très tendre et plein de sensibilité 🙂
    big bisous

  37. Muad' Dib

    L’image est sublime en effet, mais ton histoire aussi.
    J’aime l’ambiance qui s’en dégage comme si la bienveillance de l’ondine transparaissait en filigrane …
    Je te souhaite une très bonne journée.
    Bises,

  38. l espace d un moment je suis redevenue l’ enfant au pays des fées
    Quel joli rêve et l’image qui l illustre lui va si bien !

  39. Rainette

    Sublime histoire, magnifique image et comme toujours un grand Jim que  j’ai découvert il n’y a pas longtemps.
    Quand tout le monde se réunit sur ton blog ça fait quelque chose d’encore plus grandiose, comme quoi le partage est finalement bien le maitre mot des blogs 😉

    Bises Quichottine et bonne semaine.

  40. Il est magnifique ce conte, et la fin laisse place à l’imagination ….je vais allez voir la suite ^^

    Bise quichottine et bonne semaine 😉

  41. Jim a su trouver les mots…j’aime beaucoup aussi…il n’a pas grandit mais maintenant il saura écouter ^^

  42. La voix de la fée l’apaisa et il s’endorma …..
     ah ..je suis ,au moins , moi ! bisounette ma drôlette ..merci de tes visites attentives ,aussi ..

  43. La suite que Jim Dante a imaginée conclut fort bien cette  « Apparition ». J’ aime beaucoup…..
    Bisous

  44. aux portes de l’imaginaire
    se laisser entraîner
    dans la beauté de la jeunesse
    qui croit tant aux fées
    fées qui bercent l’univers des amoureux de la nature
    c’est magnifique
    heureuse de ce passage
    en Quichottine la belle à qui j’envoie
    en une gerbe
    des baisers de fées
    Iriwin