Veille de rentrée…

Tout le monde dit que l’on attend la fin des vacances pour essayer de faire en deux heures ce que l’on a repoussé, jour après jour, pendant que l’on avait le temps…

Tout le monde ? Peut-être pas, mais au moins Vita… Elle l’a écrit dans son commentaire :

(…) le premier exercice du cahier de vacances qu’on fait la veille de la rentrée.

C’est tout à fait comme cela que je faisais… avant d’avoir moi-même des devoirs de vacances qui ne pouvaient absolument pas attendre !

Mais, moi, j’ai de la chance, j’ai de l’aide !

Philippe, qui joue si joliment avec les mots, comme Elleiram, mais sans les images… a été le premier à me proposer son concours, et le dernier, jusqu’à présent, à me l’apporter.

(Jusqu’à présent…
parceque je suis sûre que Muad ne manquera pas de revenir,
comme il l’a toujours fait auparavant
et que je ne vois pas de raison de ne plus lui faire confiance.)

D’autres m’ont proposé leur aide, plus ou moins rapidement. D’Océan, un certain Naufragé, Polly, Val’r… ou leur soutien moral, comme Florence ou Loralie… Les autres se sont plus ou moins retranchés derrière une excuse ou une autre en me remettant nez à nez avec mes responsabilités.

J’avais l’impression d’avoir cinq ans et d’être coincée devant une assiette d’épinards…

Tu iras jouer quand tu auras tout mangé !


Me voilà bien !


À force de me défiler lorsqu’on me met au défi… j’ai réussi à obtenir ce que je méritais… Un raz de marée de « Débrouille-toi« , de « Tu sais faire« …

Enfin, pour le raz de marée, j’exagère, bien sûr, mais je devrais faire comme Maître Fred et dire que je ferme mon blog si, pour mon prochain grand événement, je n’ai pas 300 commentaires !

Trois cents commentaires pour mes deux ans de blogs… Vous croyez que ce serait possible ? Je ne le pense pas, parce que désormais, nombreux sont ceux qui ont oublié la bibliothèque et qui estiment que je peux aller mon chemin comme une grande, sans plus avoir personne pour me tenir la main lorsqu’il faut traverser les tempêtes bloguesques.

Enfin, ce n’est pas demain et je vous vois déjà hausser les épaules en vous disant que, comme d’habitude chez moi, je suis en train de noyer le poisson

Non, pas vraiment… mais je ne sais pas si mon opinion sur le rapport entre rêve et réalité vous intéresse vraiment.

Donc, je vais attendre de voir ce que vous répondrez et, ce faisant, je laisserai un peu plus de temps à Muad et aux éventuels retardataires

En attendant, vous pouvez toujours écouter l’une des chansons que me proposais Philippe dans son dernier commentaire… Si vous voulez bien sûr !

Celle que je préfère, c’est celle-ci (clic).


Philippe m’a prouvé par a + b que plus il y avait de liens, moins on les suivait… alors, je vais essayer désormais de me limiter un peu et surtout de continuer à vous proposer de temps à autre un article sans aucun lien.

Toutefois, je dirai pour ma défense aujourd’hui que tous ceux de mes blogopotes que j’ai cités ces jours-ci auraient tous mérité une plume, ou un Weblog, ou l’un des prix qui circulent ces jours-ci…. C’est ma façon à moi de leur rendre hommage.

72 réponses à “Veille de rentrée…

  1. Meilleur matelot que toi, c’est difficile à trouver, avec tous ces épinards que tu as mangés !
    mdr
    sorry, rapide visite, pas encore de temps…
    Alors tu te débrouilles, n’est-ce pas ?
    Gros bisous, Amielle

  2. il faut toujours faire comme on le sent…
    moi je suis bien chez toi surtout apres l’article précédent ah ah ah
    te doy un abrazo fuertisimo
    tilk

    • Je suis contente que mon billet t’ait plu.
      Merci pour cette accolade, Tilk.
      Je me répète mais c’est un grand honneur pour moi de te savoir là.

  3. comme code pour enregistrer mon com précédent il y avait TBL
    T’es belle…eh oui
    besos

  4. Oh que si cela m’intéresse particulièrement ton opinion sur le rapport entre rêve et réalité… J’avoue que ce n’est pas facile. Bonne fin de semaine

  5. félicitations pour ta victoire chez Kri…..
    Pour moi je crois que je vais devoir retourner en vacances car le planning chargé que j’avais imaginé n’est même pas entamé…… et honte à moi je n’ai pas lu une ligne…..

    • Merci… Je ne m’y attendais pas, il y avait beaucoup de très belles choses en réponse à son défi.

      Mon planning à moi souffre aussi du manque de temps ! 😉

      Ne t’en fais pas, tu vas bien y arriver… j’en suis certaine !

  6. Plus il y a de liens, moins on les suit… évidemment, mais peu de gens suivent un lien, n’y en aurait-il que celui-là…

    Plus il y a de commentaires, moins on les lit… les gens qui lisent les commentaires des autres sont rares (et donc précieux)…

    Plus, moins… ainsi va la vie.
    (me demande ce qui m’arrive, moi… une préscience soudaine , un vague à l’âme, mangé trop de pâtes hier soir  ? 😉

    • Là, me voilà bien !

      J’allais dire que je suis dans l’état dans lequel me laisserait la visite d’un fantôme dans la bibliothèque ! 😉

      Je ne sais pas ce qui arrive… peut-être un coup de blues… ou de bleu…
      Des retombées de la magnifique transformation que tu as fait subir à ton blog et dont je me suis réjouie… Je le trouve si beau, tout en bleu !

      Pour les liens, je le sais, mais je me dis qu’on peut prendre l’un ou l’autre au hasard, lorsque l’on a du temps, et que cela permet de savoir à quoi ou à qui je pensais, en écrivant…

      … Tu vois, j’ai l’esprit vagabond.

      Lire tous les commentaires, je sais que ce n’est pas si évident, et je n’en demande pas tant, mais je me dis qu’il n’est pas besoin de beaucoup de temps pour venir lire la réponse à celui que l’on a mis…
      Ceux qui le font sont rares, je le sais, c’est pourquoi sans doute je les ménage davantage, je prends soin d’eux, en continuant de répondre, comme tu le fais aussi chez toi, avec le plus possible d’attention et en les visitant en premier quand je sais que je vais manquer de temps.

      Plus, moins… toujours le balancier qui gouverne tout. Je crois que tu as raison. Lorsqu’il y a un « plus » d’un côté, il y a toujours un « moins » de l’autre. La vie est comme ça, que ce soit en réalité ou dans le monde virtuel. Je m’en rends compte chaque jour.

      Je ne sais pas ce qui t’arrive, Maître Po, je sais qu’en étant là aujourd’hui, tu m’as fait un plaisir immense, parce que tu te faisais si rare que je pensais pouvoir te mettre désormais dans la liste de ceux qui ont perdu le chemin…

      Que ta journée soit douce, Maître Po.

  7. Que t’arrive t-il ? Un gros bourdon de rentrée des classes ?
    Tu as des visiteurs journaliers assez nombreux, mais peut- être qui, comme moi, ne triuvent pas la façon de commenter tes sujets. C’est souvent dûr pour un manuel d’entrer dans la cour des grands !! (Sourires !!)

    Bises x2.

    • Ne t’inquiètes en aucune façon, Patriarch !

      Tu sais bien que je plaisante… et tu as raison de dire que j’ai bien assez de commentaires !
      Je suis heureuse que tu fasses partie de mes visiteurs et je te suis infiniment reconnaissante parce que tu viens, même quand je ne suis pas là, et que tu déposes chaque fois des mots amicaux, ceux qui comptent beaucoup pour moi.

      Je ne suis pas vraiment dans la cour des grands, je suis seulement heureuse d’avoir des amis tels que toi qui sont fidèles quoi qu’il arrive, qui me soutiennent quand j’ai des soucis et qui sont heureux quand tout va bien.

      Je t’embrasse fort, Patriarch. Bises à partager pour vous deux

  8. Ah non! ne nous quitte pas car même si je pense parfois comme Patriarche(référence à la cour des grands) tu dois continuer! Peu importe le nombre de commentaires, nous ne sommes pas en compétition. Je pense d’ailleurs que tu dois être bien au-delà de 300 d’après ce que je vois chaque jour…sourire.

    Je t’embrasse fort, je pars pour Toulouse liver ma nichée!
    Sophie

    • Tu me fais rire, Sophie !
      Je sais bien que nous ne sommes pas en compétition, loin de là… et je sais aussi combien il me serait difficile de vous répondre si je recevais trois cents sommentaires dans la même journée ! C’était une boutade ! (sourire)

      Ce qui est important, pour moi, ce sont les liens que nous tissons entre nous, avec mes visiteurs fidèles dont tu fais partie.

      Bon voyage, Sophie. Je te souhaite un très bon weekend avec tes petits…

  9. Faisant partie des mauvais élèves qui ont zappé cet article, j’ y cours …….
    A tout de suite 🙂

    • Mais non, tu sais bien qu’il n’y a pas de « mauvais élève » dans la bibliothèque. Je suis contente que vous veniez m’y retrouver par plaisir, lorsque vous le voulez !

      Merci d’être là, Clo !

  10. Juste un petit coucou en passant pour te feliciter  au petit jeu de Kri
    je rentre lundi
    bises

    • Merci, Canelle ! C’est tout gentil, d’autant que ta participation (clic) au concours m’avait beaucoup plu.

      Bonne rentrée

  11. Coucou!

    Bon, peut-être qu’on te déserte, mais moi je commence justement à fouiller dans ta bibliothèque, alors au moins, je vais à contre-courant ^^ Et puis, elle n’est pas si vide que cela, quand on voit le nombre de commentaires que tu reçois par articles… j’aurais pensé que cela ferait longtemps que tu avais dépassé le cap que tu espères… enfin, puisque ce n’est pas le cas, je peux toujours y aider un peu.
    Sinon, j’aime beaucoup la remarque de Maître Po 😉

    Bisous

    • Non, je plaisante, tu sais, la bibliothèque a encore ses fidèles ! Heureusement !

      Et surtout, ceux qui partent laissent place à d’autres qui sont aussi des personnes charmantes et dignes d’intérêt ! Comme toi… et ça, tu vois, ça me fait très plaisir !

      Je n’espère rien d’autre que ces visites chaleureuses que je reçois, mais il arrive aussi que je regrette ceux et celles qui ne sont plus là.

      Maître Po est quelqu’un de remarquable, qui a vu le tout début. Il est le parrain de cette bibliothèque, il m’a aidée à en faire ce qu’elle est… et il fait partie de ceux qui se font rare et qui, par conséquent me manquent, même si je sais qu’il n’est jamais très loin…

      Toi qui es en train de relire tous mes billets, et leurs commentaires, tu le rencontreras très souvent, au début, il était là chaque jour… et puis, comme d’autres, tu te rendras compte qu’il ne vient plus. C’est pour cela que j’apprécie au plus haut point qu’il soit venu aujourd’hui et qu’il m’ait laissé un commentaire. Comme il le dit si bien, ce qui est rare est précieux.

      … mais s’il te plaît, ne te raréfies pas trop vite !

      Gros bisous, toi, je vais bientôt te donner une page !

  12. Je devais relire « chagrin d’école », devoir de vacances demandé à tous les profs de mon école pour la rentrée…
    J’ai commencé avant-hier…
    Et pourtant , comme tu le sais, je suis une grande admiratrice de Pennac.
    D’ailleurs, je me régale à la relecture de ce livre.

    • Je sais que tu es fan… et je sais que je dois me dépêcher de le lire aussi, pour ne pas le laisser dans un tiroir… comme un autre qui désespère.

      Merci, Val’r !

  13. Me perdi un poco leyendo todo, creo que perdi algun evento. Pero lo que si puedo decir que de lo poco que conozco tu blog todo me gusta porque tiene muchisimo interés. Es un blog que hay que saborear , no se puede leer a las disaparadas , hay que venir e instalarse tranquilamente y eso es muy bueno. Son pocos asi. Sigue Quichottine . un beso grandote

    • Merci infiniment pour ce magnifique commentaire !

      Me parece que lo que más me encanta es cuando tu o Tilk venís en la biblioteca y me habléis en esa lengua que es la que me recuerda tiempos de felicidad. Muchísimas gracias, S.Yo.

  14. coucou, je n’ai pas oublié la bibliothèque, seulement ce n’est pas facile de trouver du temps
    Surtout que les journées passent de plus en plus vite
    Oh la rentrée des classes, tous les matins Océane se lève va sur le calendrier et enlève la page maintenant de plus en plus doucement
    Je te fais de gros bisous

    • Je sais bien Corinne, je sais que moi aussi je me fais plus rare ici ou là et cela me fait grand plaisir lorsque vous venez quand même !

      Gros bisous à partager avec Océane.

  15. 300commentaires…comme autant de bougies d’anniversaire!
    J’ai écouté les deux extraits…Acorn & Gabin…
    Belle soirée Quichottine*~~

    • Euh… 300, cela ferait bien trop 😉 Mais c’est vrai qu’autant de bougies, ce serait magnifque ! Surtout si j’ai tous mes blogopotes pour les souffler !

      Belle soirée à toi aussi, D’Océan ! Merci…

  16. Les liens j’y vais quand il n’y en a qu’un sinon je n’ai pas le temps. Parce qu’en plus des blogues il y a mon petit fils que je garde sur semaine. Bonne fin de semaine,

    • Tu as donc beaucoup à faire et je comprends que tu n’aies pas le temps.

      D’ailleurs, comme je le dis toujours, je n’attends pas qu’on lise tout, c’est impossible !

      Merci d’être là, Solange. Bonne fin de semaine à toi aussi

  17. Tu crois sincèrement Quichottine que tu pourrais lire 300 commentaires? Ouf, après tu pourrais écrire un livre uniquement avec les commentaires.
    Tu sais, je ne déserte pas ta bibliothèque Quichottine et je m’y promène régulièrement et je viens lire tes réponses aussi.
    Gros bisou
    Santounette

    • Non, je crois qu’il me faudrait surtout beaucoup de temps pour y répondre !

      Je sais que tu es là et cela me fait très plaisir ! Merci infiniment, Santounette !

  18. Philippe le chorégraphe des mots

    Comme à mon habitude, j’ai sauté dans le plat
    Avec les deux pieds joints, on ne se refait pas.
    Moi qui voulais seulement, rigoler un peu
    Je n’aurais jamais cru, allumer un tel feu
    En « enquichottinant » ce petit commentaire
    C’était une boutade, destinée à te plaire
    Avec des liens marrants, et d’autres plus sérieux
    Illustrant quelques mots, c’était un petit jeu.
    Si personne suit les liens, ce n’est pas ton problème
    Sûrement que quelques-uns, vont visiter quand-même
    Ces lieux que tu indiques, et toutes ces réferences
    Pour ceux qui aiment sortir, c’est vraiment une chance
    A partir d’un billet, on peut voir plein de monde(s)
    Mais on revient toujours, la blogosphère est ronde.

    Et à propos de lien, aujourd’hui y’en a pas. Na.

    • Et moi, comme d’ahabitude, j’ai fait une boulette… tu as cru que c’était un reproche et j’en suis toute marrie !

      J’ai bien aimé ton billet tout enquichottiné, au contraire… c’était drôle et touchant.

      Merci de l’avoir composé à mon intention.

      Pardonne-moi si je t’ai peiné, je ne le voulais pas.

  19. Moi,je fais comme je sens..Un lien par ci ou un article par là.Parfois, je lis, je laisse les choses glisser en moi, je reviens, parfois j’ai envie de répondre sous le coup d’une émotion ou d’un sourire. Pas de panique, tu peux me donner des coms, je n’en ai pas autant que toi..Bises  VITA

    • Je sais que tu as peu de visiteurs, ce que je trouve vraiment dommage, parce que tes pages en méritent davantage… Aussi, je ne manque jamais de venir, lorsque je suis là.

  20. Marie-Claire

    Je passe dans ta bibliothèque chercher une portion de rêve qui m’est nécessaire pour reprendre mon travail demain…

    Merci pour ce partage.

    Bon dimanche et bonne continuation, Quichottine !

  21. ma fidélité, en ce qui concerne les blogs est souvent prise en défaut mais j’aime venir flâner sur le tien dés que je le peux, suivre les leins lire les comentaires, même si je perds parfois le fil
    bonne journée

    • Je sais que tu ne peux pas tout faire… Et tu as beaucoup de monde à voir, ne t’en fais pas.

      Merci d’être là.

      Bonne journée à toi aussi

  22. Je continue mes visites et je découvre de jolis blogs en suivant tes liens.

    • Sourire… Merci de m’avoir fait relire ce billet.

      Certains de ces liens ne conduisent plus nulle part, Hélas !

      Mais je sais que j’avais adoré les découvrir…


  23. Pour moi c’est le début des vacances, je pars ce soir 🙂

  24. le rapport entre rêve et réalité?
    Il me semble que dans chaque billet tu l’évoques ce rapport, et nous sommes tous là à te lire.
    Mais c’est vrai qu’à la veille de la rentrée, peut-être a-t-on encore plus besoin d’une piqûre de rappel pour continuer de rêver.
    Bisous plein Qucihottine.

    • Je sais que tu fais partie de ceux qui lisent avec tant d’attention chacun de mes billets que tu pourrais même répondre à ma place aux questions que l’on me pose.

      Cela me fait un bien immense de savoir que tu es là !

      Je crois que nous avons tous un jardin secret et que, au moins là, nos rêves peuvent s’épanouir sans aucune crainte.

      Bisous plein à toi aussi, Polly

  25. lartlienee

    salut
    perso je me sers pas des liens,alors je sais pas
    bonne journée

    • Bonjour.
      Je suis allée visiter ton blog, tu as un monde un peu étrange.
      Je n’ai pas pu te laisser de commentaire, j’en suis navrée, je ne suis pas arrivée à voir comment je pourrais le faire.
      Merci d’être passée.
      Sois la bienvenue ici.

  26. Du rangement, on en a tous: toi avec tes livres et moi avec mes photos. Le tout est de ne pas trop tarder à le faire.

    ça c’est avant tout de la réalité et loin d’être du rêve. Il faut bien avoir les pieds sur terre de temps en temps.

    Merci pour ta gentillesse! Bisous du jour Quichottine!

    • Tu as raison, Alrisha… Si tu savais combien c’est vrai pour moi, tu en serais horrifiée !

      Il faut vraiment que je m’y mette ! (sourire)

      Merci à toi

  27. Oups, je me sens dans la peau d’une blogopote qui s’est retranchée derrière une excuse (soit-elle bonne ! :-p ). Par contre, pour les 300 commentaires de tes deux ans de blog, tu peux compter sur moi ! Quoique ma chère Quichottine, est-ce le nombre qui compte vraiment ? Je me suis rendu compte que beaucoup vont et viennent mais que finalement les plus sincères, les plus assidus et les plus fidèles de nos lecteurs sont bien souvent peu nombreux mais nous suivent depuis le début sans concession, ce qui les rend encore plus attachants. Du moins, c’est mon avis …

    Bisous ma belle
    Passe une bonne journée

    • Non, ils ne comptent que s’ils sont sincères…

      Je pense que si tous ceux qui sont passés une fois ou une autre par ici viennent déposer un coucou ce jour-là, je ne devrais pas être très loin du compte, mais je ne pense pas que ce soit vraiment un but à atteindre…

      Ceux qui me manquent aujourd’hui sont ceux qui étaient vraiment là, et qui ne le sont plus. Pour une raison ou pour un autre, qu’importe ?

      Je suis heureuse pourtant car, parmi ceux qui restent, il y en a encore qui ont cette possibilité d’échanger encore plus que des mots. Merci d’en faire partie, Cali

  28. Coucou !!! Je suis très heureuse de te retrouver !! vous m’avez manqué mais j’ai bien profité de mes vacances en montagne !!! prochain article photos bien sûr !!!! Gros bisous

  29. bonsoir ! on voit bien là ta gentillesse habituelle à rendre hommage à tes ami(e)s qui je le sais te le rendent bien , je ne sais si c’est le nombre de commentaires que l’on puisse avoir qui est important plutot que la qualité et le coeur que ceux qui les mettent , alors si tu n’as pas 300 com dis toi que ceux que tu auras vaudront mille fois d’autres !
    merci pour ton com , pour les bijoux oui j’ai pensé les mettre sur le net mais j’ai arrêté car ne faisant que des pièces uniques je lesavais  vendu ici de suite , et la photo parue je ne pouvais le vendre alors j’ai arrêté mais cette année , comme je suis en avance je vais en montrer quelques uns au moins pour avoir des avis , j’aime bien avoir les avis des autres
    bisous d’iris

    • Les commentaires que je reçois me touchent tous, certains sans doute plus que d’autres, mais je suis heureuse de les recevoir… (Qui ne le serait pas ?)

      C’est pourquoi je remercie ceux qui prennent la peine de me laisser leurs mots.

      Ce que j’ai vu chez toi est magnifique ! Bravo, Iris !

  30. Pourquoi tu veux enlever tes liens ?

    parce qu’on les suit pas ?

    ben je t’avoue que j’en suit quelques uns ,, pas tous parce que bien sur pas le temps…mais ça m’a permis de découvrir de joli coin ou joli texte 😉

    le seul conseil que je peux te donner c’est de rester ce que tu es, ça serait dommage de changer ça…fait ce que tu aimes quichottine, tu le fait tellement bien, si il te plait de mettre un lien met le..si tu es fatiguée et que tu n’as pas le courage ne le met pas…ici c’est chez toi….c’est toi la reine et c’est toi qui décide, pas tes visiteurs, s’ils t’apprécient  vraiment ils resteront ici….et qu’importe s’ils ne suivent pas tout tes liens ? 😉

    il y a une baisse de régime en ce moment un peu partout sur la blogosphère au fait ^^

    Maitre po est tellement sentimental quelque fois…je suis morte de rire, mais kilénul. lol

    bonne soirée 😉

    • Mais non, ne t’en fais pas… Je ne crois pas que je les ôterai, ce ne serait plus moi 😉

      Merci d’être là, Loralie ! Tu ne peux pas savoir combien ton commentaire m’a touchée !

      Gros bisous, mon ange (ou mon démon ?)

  31. Je ne suis pas peiné, et vais te le prouver
    Si tu attrapes ce lien, je t’ai tout expliqué
    Maintenant il est temps, de clôre ce sujet
    Je te renvoie d’ici, une foule de baisers
    • Grand merci, Philippe… Je suis allée voir et je te suis reconnaissante pour tes mots… et pour tous ces baisers !

  32. Si tu as du temps, retourne sur le lien « dualité intérieur e et regarde le planning surchargé d’un ministre.
    Là c’est l’agenda d’une semaine qui s’affiche tout de même…

    • Oui, j’avais vu… et j’ai même parcouru quelques pages de son agenda avec mon époux. C’est presque inquiétant.

      Merci, Philippe

  33. Tu vois, je viens de passer du temps à lire les commentiares de tes visiteurs. C’est vrai, je ne le fais pas toujours mais souvent… Et là, ben je ne sais plus que dire…. Si, bonne fin de soirée…

    • … c’est le danger. C’est pourquoi je ne lis jamais les commentaires, ou presque jamais, la première fois que je lis un article.

      Je les lis lorsque je viens voir la réponse… Mais, en faisant cela, je sais que je cours le risque de faire un « bis » et donc de sembler peu originale. Mais tant pis, je me rattrape ensuite (sourire).

      Je sais que toi tu lis, au moins les articles en entier, et que tu suis aussi certains liens… et, tu vois, cela me fait plaisir, d’autant que je sais que tu n’as pas autant de temps que tu en voudrais !

      Alors, merci de tout coeur, Eolina !

  34. c’est difficile de t’aider, tu répondras comme une personne qui sait « s’exprimer » ce qui n’est pas mon cas. ma soeur Mary J’Dan sait écrire et moi non… elle a de l’imagination et moi non… en suis je malheureuse ? non. j’écris comme je pense. je suis sûre que ça ne t’aide absolument pas ! mais je ne voulais pas que tu croies que je te laisse « tomber », je t »embrasse et bon courage

    • Mary est ta frangine ???

      Je comprends ton magnifique sens de l’humour ! Il t’en a certainement fallu plein…
      Non, je plaisante. Et, tu vois, je suis persuadée que tu as juste décidé que tu ne savais pas t’exprimer, je suis certaine que tu pourrais.

      Et puis, je sais que tu ne me laisses pas tomber, tu ne l’as jamais fait !

      Gros bisous… Merci !

  35. A mon avis, tu es capable de les avoir ces 300 com. Pas infaisable. Ce pourrait même être l’ objet d’ un défi, tu ne crois pas ???? 🙂

    • Si, infaisable, sauf si tout le monde s’y met et apporte le concours de tous ses blogopotes… Mais tu imagines le nombre de réponses et de visites qu’il me faudrait faire ;-)))

      Je n’y tiens pas. Si ceux que j’aime sont là, ça m’ira…