Larcin

Hier, Fab m’a demandé ce que pensait la fleur de son déménagement… je ne sais pas. Je dois dire que je ne me suis pas vraiment penchée sur le problème.

Je pensais à mon Chevalier, à ce qu’il voyait du monde autour de lui.

Et, puisqu’il faut tout vous dire, je vais continuer cette histoire, qui bien sûr, contrairement à ce que certains ont pensé, n’est pas vraiment finie.

(Non, mais, vous ne croyiez tout de même pas
 que j’allais en rester là… Moi qui suis si bavarde !)

Installez-vous, les coussins de la bibliothèque sont confortables, je crois. Je les ai fait refaire tout récemment, pour vous. Mais rassurez-vous, j’ai gardé les mêmes couleurs…

(Pour que les habitués ne soient pas trop inquiets !)


Depuis quelques jours, don Quichotte s’était enfermé dans sa bibliothèque. Il lisait, comme d’habitude, ses romans de chevalerie. Il se prenait pour Amadis, pour Lancelot ou encore pour Roland. Il se voyait affrontant les Maures, luttant avec Amaury pour conquérir Narbonne ! Il était heureux et oubliait volontiers son déjeuner et son dîner.

Violettes

Une touffe de fleurs bleues riait à sa fenêtre en regardant le vieux chevalier décrépi.

  • « Il ferait mieux d’aller faire un tour – disaient-elles – au lieu de rester là tout seul, à bâiller aux corneilles ! ».

Les fleurs ne comprennent rien à la lecture… elles rêvent au soleil, et attendent la nuit pour refermer leurs corolles légères et parfumées !

Don Quichotte, insouciant, s’était assoupi sur son livre…

La gouvernante entra. Elle regarda les fleurs, et se dit qu’après tout il n’avait nul besoin de ce bouquet charmant… car même à la fenêtre les araignées chagrines avaient tissé leurs toiles qui au matin luisaient de gouttelettes argentées.

Elle s’approcha sans bruit, pour ne pas éveiller son maître. Elle ne voulait pas attirer son courroux. D’un geste furtif, elle s’empara des fleurs et s’enfuit en courant… Elle descendit, rapide, l’escalier dérobé. Il y faisait bien sombre mais ses pas assurés connaissaient chaque marche : elle l’avait tant de fois parcouru pour y voler un livre qu’elle allait échanger sur le marché contre de la menue monnaie !

Don Quichotte dormait, ignorant le larcin qui le priverait de la joie du matin !

La gouvernante mit les fleurs dans sa chambrette, car, après tout, les fleurs, cela va mieux aux filles, qui s’en vont au jardin pour cueillir des jonquilles, au printemps, des roses en été, des asters en automne et qui rêvent au printemps quand arrive l’hiver !

38 réponses à “Larcin

  1. « Violetta je t’en prie, n’aie pas peur de la vie… » chanson (titre???) de Luis Mariano qui va si bien avec ces fleurettes et qui’il faudrait sussurer à l’oreille de ce brave chevalier

  2. j’aime t’écouter
    besos
    tilk

  3. mais notre fleurette qui se voulait si discrète et ne rêvait que de soleil se verrait elle entrainée malgré elle dans une spirale frénétique de voyages imprévus 🙂 en attendant chère quichottine vos àprioris me décoivent 😉 non non les fleurs ne vont pas mieux aux filles qu’aux garçons ce sont de telles réflexions qui en font des machos :-))
    big bisous

  4. Des fleurs pour les filles , heureusement que ce n’était pas des roses car sinon Don Quichotte se serait retrouvé avec un gros chou. Bises Quichottine.

  5. Pourquoi des fleurs que pour les filles ??? Il y a des garçons qui aiment les fleurs … 😉
    Bon mercredi ! Bisoux.
    • Ben, heureusement encore qu’il y en a… et tu as bien vu que le chevalier les aimait, non ?

      L’histoire n’est pas finie…

      Bon mercredi à toi aussi

  6. bonjour je crois que c’est la date d’anniversaire de cervantes si je ne me trompe pas ?
    bisous

    • Ben… Tu vois, là, tu me poses une colle.

      Les « livres » ne sont pas tous d’accord sur sa date anniversaire. Ce dont nous sommes sûrs, c’est de la date de son baptême, le 9 octobre 1547… et l’on suppose qu’il est né le 29 septembre… mais on n’en a aucune certitude. il meurt le 22 avril 1616, le même jour que Shakespeare.

      Pour le reste, c’est vrai que rien n’est facile quand on se penche sur des pédiodes si lointaines.

      Gros bisous à toi…

  7. Quelle façon de se conduire our une servante !! Que diable !! Le pauvre à son réveil ça va être terrible !! 😉 Bise

  8. Elle va se heurter  à la colère de son maître cette servante, quelle idée de profiter du sommeil pour s’emparer des fleurs.
    Santounette

  9. Cependant, il aurait pu les lui offrir, ces fleurs !
    Serait-ce la même jardinière qu’il avait apporté au chateau, tout en haut, au sommet du donjon ? Sacré Don Quichotte détourné 😉

  10. Violettes…Je rêve ? Violettes impériales, tu connais ? Le premier film que j’ai vu et dont je me souviens si bien. J’aurais vu ce bouquet plus pour la Dulcinée que pour la gouvernante.
    Mais bon, affalée sur mon coussin bleu-marin, je rêvasse même quand je sais que tu colles à l’histoire du Don 😉
    Bisous, Amielle

    • Je l’ai vu aussi, au cinéma… puis à la télévision. Je dois avouer que je l’ai maintenant en casette vidéo. Et tu sais quoi ? je le regarde avec mes filles, c’est amusant. Je l’aime toujours autant !

      Gros bisous, ma Dame de l’Océan !

  11. Je préfère les fleurs dans la nature que dans un vase mais tes textes sont toujours à déguster alors tu es pardonnée lol… Dis donc, ça va trop vite pour moi en ce moment, un article par jour, ou deux parfois… je n’arrive plus à suivre lol.
    Bisous à toi et bonne journée, Syl

    • Je sais que ça va un peu vite, mais, comme je vais être obligée de m’absenter encore, je prépare cette absence…

      Bonne journée à toi aussi

  12. Va falloir que je surveille mes fleurs moi, maintenant que je sais que des mains peu scrupuleuses peuvent me les prendre ^^

    Bonne journée à toi, je découvre grâce à Fab!

    A Bientôt!

    • Pour une première visite, c’est réussi, tu es même arrivé à me faire rire !

      Sois le bienvenu, Jim !

      Tu peux revenir quand tu veux… 😉

  13. Et pourquoi le fleurs vont-elles mieux aux filles ?
    LIZAGRECE

    • Parce que les hommes ont peur de montrer qu’ils aiment les fleurs… (sourire)… Moi, j’en connais un qui a osé écrire sur son blog (clic) qu’il les aimait… mais tu en connais beaucoup, toi ?

      … D’habitude, lorsqu’ils en achètent, c’est pour les offrir… non ?

      … enfin, c’est peut-être encore une idée fausse que l’on m’a inculquée. Les filles aiment les fleurs, c’est pour ça qu’on leur en offre quand on veut les séduire… et les garçons aiment jouer à la guerre… ou au rugby ! (rire)

      … Tu en penses quoi ?

  14. C’est vrai ce que tu dis … Mais bon ! comme je n’aime pas la généralités j’offre des fleurs aux hommes et en général ils sont touchés …
    LIZAGRECE

  15. merci de tes adorables visites et coms sur mon blog, quichottine
    En ce moment je suis fainéante, je n’est pas beaucoup de temps pour venir sur les blogs, alors j’ose pas venir sur le tien, car je n’ai pas le temps de tout lire et je ne veux pas mettre juste un salut ca va, je trouve cela dommage vu les supers articles que tu mets
    Je suis moi en train de vider ma bibliotheque, une partie est montée au grenier, et puis j’ai ete avec l’ado acheter des livres parce que à Seattle, les livres sont en anglais, donc pas question pour moi, et je remplis mes malles avec des livres et quelques uns que j’aime et que j’ai envie de pouvoir regarder meme au bout du monde.
    Tu sais j’avais recupéré les deux affiches du spectacle Dom Quichotte contre l’ange bleu avec Arielle Dombasle
    Elles sont au grenier, je les garde pour toi.
    grosses bises

    • Merci, Oursonne ! Tu es vraiment trop gentille !
      J’espère que tu arriveras à emporter ce que tu veux. C’est si loin là-bas !

      Ce qu’il y a de bien c’est que je sais que tu reviendras.

  16. C’ est drôle, j’ ai posté mes violettes avant de venir lire ce billet.
    Preuve que ta description de fleur dans le billet était pile poil celle de la violette …..Amusant 🙂
    Bonne journée Quich’

  17. J’ai de la lecture en retard :-/
    Ohh le temps…ce grand voleur…j’en manque!

  18. au fait pourquoi lorsque l’on nous offre des fleurs on s’en occupe jusqu’au bout de leur vie, et quand on offre un bouquet à un homme il laisse mourir les fleurs, tu sais ?
    bissssss

    • Je ne sais pas… je pense seulement que nous n’avons pas la même façon d’aimer.

      … mais en est-il toujours ainsi ?

      Bisous à toi aussi, Estelle !

  19. Elle a raison, non que les fleurs soient pour des filles, mais que les servantes aussi ont droit à la douceur d’un si joli bouquet.

    • Je crois que tout le monde a le droit d’avoir des fleurs… mais qu’on ne devrait pas avoir à les voler à d’autres.