Aimer ou son contraire…

Si je vous récitais, encore, une tirade
Quelques vers échappés d’un de mes hit-parades
Je choisirais Racine, ou peut-être Corneille…
Et sans doute Camille… Camille est sans pareille !

Rome, l’unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant !
Rome qui t’a vu naître, et que ton coeur adore !
Rome enfin que je hais parce qu’elle t’honore !
Puissent tous ses voisins ensemble conjurés
Saper ses fondements encor mal assurés !
Et si ce n’est assez de toute l’Italie,
Que l’Orient contre elle à l’Occident s’allie;
Que cent peuples unis des bouts de l’univers
Passent pour la détruire et les monts et les mers !
Qu’elle même sur soi renverse ses murailles,
Et de ses propres mains déchire ses entrailles !
Que le courroux du Ciel allumé par mes voeux
Fasse pleuvoir sur elle un déluge de feux !
Puissé-je de mes voeux y voir tomber ce foudre,
Voir ses maisons en cendre, et tes lauriers en poudre,
Voir le dernier Romain à son dernier soupir,
Moi seule en être cause et mourir de plaisir !

Pierre Corneille, Horace, Acte IV, scène 6.

Camille n’y allait pas de main morte, vous ne trouvez pas ? Voilà ce qui s’appelle haïr, pour de vrai… Ah non ? C’est vrai qu’on peut aussi se demander ce qui nous vaut une telle colère… J’aurais pu choisir aussi Chimène… C’était mieux, vous croyez ?

Enfin réconciliés, aimer et son contraire
Dans un même billet conçu pour vous distraire,
Chimène ou Camille ne feront rien pour nous
Il me fallait répondre à un tag, de Kinou !

– Un tag ? Encore ?
– Mais oui, je suis d’accord !
Encore un tag, un vrai
Un tag à illustrer !

… Tu faiblis, Quichottine, ce sont des vers de mirliton…

Quelle importance puisqu’il me faut aujourd’hui entrer en cuisine pour vous dire ce que j’aime ou n’aime pas, lorsque je passe… à table (Eh ! Doucement… Un peu plus de tenue ! Je n’ai pas dit que j’allais passer à la casserole !)

Alors, voyons un peu… D’abord, le règlement !

Voici donc le  principe du tag :
– mettre le lien de la personne qui m’a taguée
– mettre le réglement sur mon blog
– répondre à six questions
– taguer six autres personnes à la fin de ce billet en mettant leur lien
– avertir directement sur leur blog les personnes taguées

Me voilà bien ! Vérification faite, je n’avais encore jamais répondu à ce tag… bien qu’il y en eût d’autres dans le dossier des « pensées diverses » de la bibliothèque, ou les « rencontres » de la bibliothécaire !

Vous connaissez tous, ou presque le premier tag, celui de Sandy !

(Ce n’était pas le tout premier auquel j’aie répondu,
mais c’était le premier, sur OB)

Certains d’entre vous ont lu le second tag… un peu plus long, il fallait répondre à vingt questions !

En février dernier, il a fallu que je vous livre sept secrets… Je l’ai fait.

J’ai répondu à tous les tags, chaque fois à ma façon à moi…

(C’est vrai, quand il a fallu décerner mes Awards,
je me suis défilée, d’une pirouette…
pas facile de choisir entre mes blogopotes !)

Pour Kinou… aujourd’hui, quelques secrets culinaires… Six questions et leurs réponses.

1/ Un aliment que je n’aime pas du tout

J’hésite… ça devient très difficile de dire au moment où je suis invitée…

2/ Mes trois aliments favoris

La même chose… si je le dis ici, aujourd’hui, ceux chez qui je vais bientôt me rendre me les cuisineront pour me faire plaisir…

3/ Ma recette favorite

Une quiche, bien sûr… à la mode quichottine !
Le Quichottain, plat unique que l’on accompagne éventuellement d’une salade verte.

Je ne savais pas, jusqu’à présent, comment s’appellait ce plat.
C’est Patriarch qui a trouvé,
en faisant entrer ce nom dans le Petit Quichottin illustré.

Pour le réaliser, ce n’est pas très compliqué.

Vous préparez une pâte à tarte, brisée de préférence (ou vous l’achetez toute faite dans un supermarché si vous n’aimez pas mettre vos jolis doigts dans la farine) et, dans un petit bol, vous battez trois oeufs et une bonne cuillerée de crème fraîche épaisse.

Quand vous avez garni votre plat à tarte avec la pâte, vous ouvrez votre réfrigérateur et vous y prenez des restes de légumes, ou de pâtes, ou de riz, ce qu’il y a, ce n’est pas difficile. Vous les mettez au fond du plat, sur la pâte.

Dessus, vous disposez de petits morceaux de viande (restes de rôti ou de jambon, ou même s’il n’y a rien d’autre, des petits lardons !) et du fromage râpé.

Ensuite, vous y versez l’appareil à quiche (oeuf et crème battus).

Enfin, vous enfournez, de 25 à 35 minutes selon la chaleur de votre four… le temps que la pâte et les oeufs cuisent… Si vous n’aimez pas la viande, ça marche aussi avec du poisson, ou même des sardines à l’huile ou des anchois…

Le tout est de n’y mettre que ce qui vous plaît.

4/ Ma boisson de prédilection

De l’eau… mais je l’ai déjà dit !

5/ le plat de prédilection, que je n’ai toujours pas fait et que je rêve de réaliser

Eh bien… un plat qui n’aurait besoin ni de préparation, ni de cuisson, ni même d’être mangé.

(Je plaisante à peine.
Si je vous dis qu’en ce moment je n’ai envie de rien,
vous me croyez ?)

6/ Mon meilleur souvenir culinaire

Chut… je ne dirai rien,  même sous la torture. Celui-là, je le garde pour moi, pour continuer à m’en délecter les jours où, comme aujourd’hui, je n’ai ni faim ni soif, juste envie de vacances…

Au fait… je ne tague personne. Ceux qui le veulent peuvent toujours raconter, ou montrer, ceux qu’ils aiment ou abhorrent quand il s’agit de passer à table.

Je pars mardi pour un long voyage… alors, ne vous inquiétez pas.
Il n’y aura pas de publication, juste une histoire que je vous raconterai, demain.

70 réponses à “Aimer ou son contraire…

  1. C’est ce que j’appellerais, s’en tirer par une pirouette ;-Þ

    En résumé, tu es bien élevée et tu manges ce que l’on te présente, même si tu n’aimes pas !
    mais là, tu prends l’énorme risque de te voir proposer le même plat lors d’une autre visite ;-Þ

    C’est gentil de l’avoir fait… entre deux bouclages de valise 😉

    Je t’embrasse Quichott’

    • Ben… promis, je complèterai une fois que j’aurai terminé mon tour des amies qui m’ont conviée à passer chez elles !

      Là… je ne voulais pas laisser ce « tag » en souffrance…

      Je t’embrasse aussi, Kinou !

  2. Bon voyage et merci pour ce petit tag culinaire !
    LIZAGRECE

  3. Le jour où tu fais ton quichottain,envoyes m’en une portion 😉

    Bises  et bonne soirée.

  4. bonjour ( mon epoux serait d’accort avec toute ta boufffff, moi hennnn ilm le faut, bon  voyage profite bien moi je part dans 15 jours, bisous

  5. merci à toi de m’avoir prévenue pour le blog d’Yvon !!!
    je suis passee le voir et le remercier de sa touchante action.
    Incroyable !!! ça m’a fait super plaisir.

    ton blog, je vais en parler à un michel qui aime beaucoup les livres (il est en lien sur mon blog)

    à bientot et bonne soiree

  6. je trouve très bien ce blog qui parle de livres souvent oubliés et mis de côté depuis internet, mais c’est si bon un livre; merci de ta visite, bon week-end!

  7. Ca va Quichottine … ? Je te sens … bizarre ce soir ! Plein de gros bisous et douce nuit …
    PS : j’adore la façon dont tu revisites notre quiche lorraine …

  8. Bonne digestion. Et ma foi il paraît qu’une petite diète de temps en temps est bonne pour la santé.
    Eh bien pour mieux la préparer je m’en vais casser une petite graine.
    Bon dimanche et bon long voyage.

  9. Je rentre, j’ai un peu la dalle… et me vl’a embarqué dans un tag culinaire ! L’enfer…
    Bon, j’ai pas tout capté, mais comme tu nous quittes… je vais avoir plein de temps pour tout relire… (Tu sais, oi, la cuisine…) Bon, ben… A+, alors…

    • Tu t’appelles Tantale ?

      Je vous quitte, mais je reviendrai ! Si tu te crois débarassé de moi… tu seras déçu (sourire)

      … à très bientôt, monsieur l’Écrivain !

  10. Bon, ayé, j’ai cédé. Devant tant de pression, c’était difficile de résister ;-Þ

    Mais bon, vu que tu n’as répondu qu’aux point 3 et 4, la probabilité que l’on ait une réponse en commun est faible. Et en fait, elle s’avère finalement nulle 😉

    Peut-être répondras-tu aux points 1-2-5-6 quand tu seras rentrée ? On verra à ce moment-là 😉

    • J’ai vu ça ! 🙂

      Tu as répondu de façon superbe, (clic)… moi, je n’ai pas ton talent pour les images !

      Je complèterai dès mon retour. ;-Þ

  11. C’est finement joué pour n’attier ni ne décevoir personne en particulier.
    Des réponses sans réponse. Des idées sans idée. Des envies sans envie. C’est là tout l’équilibre subtil de la dipomatie.
    Reviens en forme.
    Charly…

  12. Moi aussi j’ai eu la surprise d’être tagguée par Kinou… Comme pour moi, c’est la première fois… je vais concocter (à ma façon) un petit plat…. oups je veux dire une réponse à ce tag…

    Bon préparatifs de voyage

    Big et à bientôt

    ;O))

  13. eh bien,voilà une belle façon de répondre à un tag sans y répondre,bravo,on sait tout sur ce que tu aimes ou n’aimes pas

  14. Tu es facile à inviter,Dona…Fais un beau voyage.Je pars,moi-même pour mon travail à Berlin et je serai absente deux semaines.Bises  VITA

  15. Tu nous as mis en appétit mais on reste sur notre faim…
    Tu as vu? En s’y mettant à trois avec Kinou, on a réussi à faire craquer MP 😉
    Bises… On t’attend…

  16. Partie pour un long voyage et tout cela sans même nous dire tes plats préférés afin que nous puissions te les préparer pour ton retour ??? Bon, il nous faudra nous faire une raison alors et attendre avec patience un petit signe de toi…
    A bientôt j’espère,
    Gros bisous, Syl

    • Tu vois, je suis revenue… pour une escale !

      Mais je reviendrai très bientôt pour de vrai… et je te dirai mon plat préféré !

      Gros bisous à toi, Sylviane… merci !

  17. Jolie pirouette… cacaouette ! Comme je les aime.
    Poéteusement

  18. Aller, un petit bonsoir et bises !!

    • Merci Patriarch… C’est tout gentil d’être passé malgré mon absence… Tu as été l’un des plus fidèles…

  19. je reviens d’un week end prolongé et voila que tu pars toi aussi
    bon voyage Quichottine
    grosses bises

  20. un petit coucou avec bisou !!

  21. tu n’es pas là je sais..mais il faut quand même faire marcher ce blog;;J’ai relevé que tu n’avais pas faim…moi : toujours c’est d’aillleurs un problème….gros bisous…

  22. Hourrah j’ai enfin trouvé la recette.
    on a de quoi se mettre sous la dent (question lecture j’entend)
    Bon appétit
    Pierre

    • Ben voilà ! Et moi, je n’avais pas lu encore ton second commentaire !

      Bravo, Pierre.

      Passe une bonne soirée. J’espère que ta quête ne t’aura pas trop agacé.

      Merci pour tout.

  23. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, quelle malédiction à l’encontre de Rome. En voici une autre, mais à l’encontre d’Athènes cette fois.

    Que je te regarde une dernière fois !

    Vous les murs qui renfermez ces loups, enfoncez-vous sous terre, et ne défendez plus Athènes !

    Mères de familles, cessez d’être chastes !

    Enfants, refusez d’obéir !

    Fous et esclaves, arrachez de leurs bancs les sénateurs sérieux et séniles, et gouvernez à leur place !

    Vierges farouches, transformez-vous à l’instant, sous les yeux de vos parents, en salopes publiques !

    Tenez bon les faillis, payez vos dettes au poignard !

    Fidèles serviteurs, mais volez ! Vos graves maîtres sont des maîtres escrocs, pillant en toute légalité.

    Servante, au lit de ton maître ! Ta maîtresse travaille au bordel !

    Fils de seize ans, arrache sa béquille à ton vieux boiteux de père et fais lui exploser le crâne !

    Crainte et piété, culte des dieux, paix, justice, vérité, respect de la famille, silence de la nuit et bon voisinage, instruction, bonnes manières, ministères et commerces, hiérarchie, règles, coutumes et lois, perdez-vous dans le désordre de vos contraires !

    Et vive le chaos !

    Fléaux craints des mortels, que vos terribles fièvres pestilentielles s’abattent sur Athènes, mûre pour vos coups !

    Toi glaciale sciatique, estropie nos sénateurs, que leurs membres clochent autant que leurs mœurs !

    Luxure et licence, glissez-vous dans l’âme et la moelle de notre jeunesse, afin qu’elle nage à contre courant de la vertu, et se noie dans la débauche !

    Gales, pustules, ensemencez le cœur de tous les Athéniens, que leur récolte soit la lèpre universelle !

    Souffle infecte souffle, que leur société, comme leur amitié, ne soit que poison !

    Je n’emporte de toi que nudité, ville détestable !

    Voici mes vêtements et, avec eux, ma malédiction éternelle !

    Timon part dans les bois où les bêtes les plus cruelles lui paraîtront plus douces que les humains.

    Que les Dieux confondent – entendez-moi, vous tous dieux bienveillants ! – les Athéniens dedans ou hors de ces murs !

    Et qu’ils veuillent, tandis que Timon vit, que vive sa haine envers la race des hommes, petits et grands !

    Amen.

    Timon d’Athènes – W. Shakespeare.

    Bien sûr, tout ceci n’est que littérature et je t’embrasse bien tendrement.

    Je reviendrai plus tard pour le tag « cuisine ».

    Bises,

    • Merci, Muad ! Je n’ai jamais lu Timon d’Athènes… mais je n’en attendais pas moins de toi…

      Trouver quelque chose à mettre dans la balance !

      Tu vas faire le tag aussi ?

  24. La bouffe !!!!!
    Moi non plus…hein…..c’est pas ma grande copine !

    Mais, moi, heureusement, j’ai une soeur qui cuisine très bien !

  25. BIDUDULE

    J’allume la lampe pour te souhaiter une bonne soirée.

  26. …ni faim, ni soif, ni envie de rien…sûr : tu as besoin de vacances !
    alors bon long voyage Chère Quichottine et reviens nous le moral regonflé à bloc et les joues bien roses ! – ou brunies !

  27. Coucou sœurette 🙂
    Je crois que nous jouns à cache-cahe LOL
    Passage rapide pour te faire plein de bisous.
    Je reviendrai, mais j’ ai décidément beaucoup de retard.
    Cros bisous Quich’

  28. C’est une bonne idée pour accomoder les restes ta recette je note .
    Quand a aimer, on dit bien souvent que la haine est  proche de l’amour. va savoir.^^

     Bonne soirée Quichottine 😉

  29. le quichottain? alors, je fais ce plat de puis lgtps…. pour faire manger des légumes à mes filles, j’avais inventer…le quichottain… sourire, juste que je ne savais pas son nom… Bisous

  30. quichottain ? oui, bien sûr ça existe,si toi tu existes et bien ce plat là aussi.
    et bien j’aurais bien du mal à répondre, c’est ma moitié qui fait la cuisine, moi sans les enfants ce serait soupe, fromage et un bon dessert ! je suis gourmande mais pas fan de nourriture. d’ailleurs m’inviter au resto n’est pas un récompense mais un casse-tête pour moi.. gros bizzzz

    • Merci pour ce rire du soir, Estelle ! Je pars en voyage… et j’en suis heureuse ! Pas de cuisine pendant au moins les huit premier jours ! ;-)))

  31. Il ne m’est pas difficile de dire ce que je n’aime pas manger. Je dirais la raie
    mes 3 préférés : je dirais les fruits de mer, le saumon fumé et les escargots
    ma meilleure recette culinaire : n’étant pas une spécialiste, je dirais des pâtes de toutes les manières possibles
    mon meilleur souvenir culinaire : avoir réussi une quiche et ce n’est pas une plaisanterie !! bizz

    • Je ris… et ce n’est pas non plus une plaisanterie ! Tu ne sais pas, mais j’ai mangé tellement de pâtes, cuisinées de tant de façon différentes, que je te crois volontiers !

      Bisous, Kate ! Merci pour ta présence…

  32. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, en ton absence, je te laisse une petite surprise pour ton retour …
    Gros bisous,

    • C’est absolument génial… je n’avais jamais pensé à la création comme ça !

      Merci, Muad… je crois que j’aurais dû demander à Chris de me montrer comment elle sculpte, mais, tu vois, il aurait fallu encore plus de temps !

  33. Quichottine n’aime pas le homard… façon Thermidor !

    • C’est un peu pour suivre la progression de tes articles sur ma visite chez toi…

      j’avais bien un peu cuit !

      Bisous, toi…

  34. Michka dit Le Pirate

    bonne journée Quichotine