Une ombre dans la bibliothèque…

Je ne sais pas si vous vous en êtes aperçus, mais, de façon tout à fait sournoise, j’ai fait glisser mon Don Quichotte personnel… d’une catégorie à l’autre. Je l’ai changé de dossier.

Ici, il faudrait que je vous renvoie à ces billets que j’ai publié grâce à Davy

Davy, pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, est un très jeune dessinateur. Mais, vous savez bien que la valeur n’attend pas le nombre des années !

(C’est ce que nous avons tous appris, un jour ou l’autre, même si nous ne savons plus dans quelle scène de Corneille, don Rodrigue – encore un Espagnol -, « Le Cid« , parle de ces âmes bien nées et de leur valeur !)

Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées
La valeur n’attend point le nombre des années.

(Corneille, Le Cid, II,2)

Davy, donc, dessine bien, il est actuellement submergé par le travail d’animation qui est le sien. Mais, entre deux croquis, il arrive à dessiner… pour moi aussi !

Il y avait ses études pour Don Quichotte… celles qu’il m’avait prêtées ! Vous vous souvenez ? Des chevaliers un peu différents, qui m’avaient séduite.

Et puis, finalement, celui qu’il m’a offert, exprès pour la bibliothèque. Celui qui m’a fait passer de « Don Quichotte » à « L’heure du conte »… aux portes de l’imaginaire.

Davy m’avait-il sentie morose ? Son chevalier arriva, tout droit dans ma bibliothèque, par l’intermédiaire d’un courriel (merci PB-R) qui me rattrapa à temps au moment où je glissais la clef sous le paillasson de la bibliothèque.

« Dis-moi, Quichottine…? » Il était un peu triste de me voir délaisser son grand livre.
Et moi, je me mis à ne plus trop savoir s’il me fallait quichottiner* ou au contraire quichottiniser**…

Je vous avais dit que ce ne serait pas si simple…

Pendant que je le regardais, que je n’en croyais pas mes yeux, que je me pinçais jusqu’au sang pour être sûre de ne pas être en train de rêver, lui, que je pensais être un personnage de roman, arpentait les allées de ma bibliothèque.

Je le regardais faire, en me demandant ce qu’il voulait… En fait, c’est Yvon qui est venu me sussurrer la solution.

Ce don Quichotte-là, c’était le vrai, le vrai de vrai !
Et ce qu’il cherchait chez moi, ce ne pouvait être que ses livres !
… Ses pauvres livres ! Ceux qui avaient brûlé dans un autodafé, au chapitre 6 !

Que va-t-il m’arriver, à moi, pauvre bibliothécaire obéienne s’il s’apperçoit qu’il y a là, sur mes étagères, l’intégrale de Cervantès… et qu’elle y côtoie, sans vergogne, les Essais de Montaigne, la Chanson de Roland et d’autres livres qui figuraient assurément dans son inventaire ?

Je ne sais pas… Ce qui est certain, c’est que là, voyez-vous, je commence à trembler. Pour en être sûr, il suffit de regarder l’image de Davy !

Le chapitre commence à peine… Des pleurs d’un tout petit m’appellent (eh oui ! je suis en ce moment un peu débordée)….


Mon dictionnaire personnel s’enrichit… après « quichottiniser », verbe dû à Nymphea, voici venir « quichottiner », dont Alphomega a donné la définition, et, dans la foulée, mais de moi cette fois, « quichottinage« .
Nous avons pu aussi admirer, sous la plume de Madame Yoyo, « quichottineuse » qui, comme il se doit, s’applique à toute personne aimant quichottiner…

Y aura-t-il d’autres dérivés à créer sous vos plumes ?

Les paris sont ouverts, et, ce faisant, je demande à mes lecteurs de faire désormais preuve d’imagination…

58 réponses à “Une ombre dans la bibliothèque…

  1. Bonjour Quichottine, je les trouve vraiment beaux les Don Quichotte de Davy.  Et ne t’amuses pas à mettre le clé sous la porte de ta bibliothèque.. je rajouterai au nouveau vocabulaire de la langue française : quichottophobe et quichottophile… d’ailleurs ce dictionnaire français a bien besoin de nouveaux mots mais pas les « gros mots » qui y ont déjà été ajoutés.
    Je te souhaite une bonne journée, ce matin je suis plutôt contrariée et heureuse en même temps..tu verras ça dans mon blog.
    plein de tendres bisous
    chantal

  2. Un petit coucou en passant. Passes une bonne journée

  3. Et à quand un traité de « Quichottinologie » écrit par la plus grande  philoquichottonologue Quichottine …
    LIZAGRECE

  4. Serait-ce que tu pouponnes ? c’est aussi ça être mamie…je te fais des gros bisous…je retournerai voir tous ces blogs, mais de toute façon j’y passe régulièrement…cet après midi , moi je vais voir ma maman…ce n’est pas un poupon mais c’est presque pire…gros bisous Quichottine

  5. Hey ! – un peu d’anglais dans ton espagnol- pour moi ce sera un petit « quichottage »… Tout simplement un long bavardage sur le thème universel des blogs et de DQ, le maître de l’illusion…
    Un « quichottage » peut aussi se tenir sur un ton « quichottin », donc mutin ou badin, sans pour cela être dépourvu de profondeur…
    Excuse, j’arrête, je crois qu’il y a une ombre derrière toi… Brrrrrr…

    • Wouaouh ! Quand tu te mets à faire de la recherche lexicale, je suis servie ! grand merci, Patrice !

      Maintenant, y’a plus qu’à !

  6. Répetez avec moi à voix haute

    Don Quichotte  quand vous quichottiniserez vous, je me  quichottiniserai quand quichottine la quichottineuse se sera déquichottinisée

  7. Ce Don Quichotte alors! Il prend beaucoup de place dans la bibliothèque…En plus, il s’est assis sur mon coussin!
    J’espère qu’il ne va pas me faucher mon livre…

    • Il n’a pas intérêt, je crois…

      Pour le coussin, désolée… Je crois qu’il va falloir que je t’en trouve un autre, parce que tu vois, il a réussi à l’abîmer avec son armure !

      Mais ne t’en fais pas, je suis sûre que je trouverai le même, rien que pour toi !

  8. L’ombre dans la bibliothèque Quichottinesque est celle du début du Roman, lorsque le pseudo chevalier devient, à force de lecture, un Chevalier, brandissant d’une main l’épée et de l’autre un bouquin. Il est donc revenu sorti de son roman, pour lire d’autres Histoires et devenir le Héros d’autres écrits. Roland n’était-il pas lui aussi un Chevalier ayant combattu dans tellement de légendes, l’Hidalgo y puisera de nouvelles aventures à vivre.
    Roland ne s’est-il pas allongé face à l’Espagne, d’après la légende, pour mourir? Son Esprit n’a pas du voyager bien loin pour toucher Cervantès et lui Quichottiner le cerveau. Ce n’est donc que justice que de voir cette Hombre, déposer un instant son héraut et s’armer d’un livre….
    En tout cas, c’est ce que m’a raconté Prof Pomk’ok, qui aime tellement lire, qu’il m’a demandé de le guider vers la bibliothèque la plus proche.

  9. Bonjour Quichottine et merci de tes visites.
    je me perds dans tes articles…
    Tu es bien drôle.
    Bonne soirée et A+

  10. Quichottain: le plat du jour  !!! Bonne soirée, ne quichottines pas de trop .. 😉

    • Je vais essayer, Patriarch. Mais là, il va falloir que je trouve la recette qui va bien ! 😉

      Bonne soirée à toi aussi !

  11. Il est beau ce dictionnaire qui se remplit  de mots un peu secrets … 😉 C’est un joli rôle qui t’éloigne de ton blog … Douce nuit Quichottine ! Bisous !

  12. Je dirai qu’il ya aussi « quichottinement » c’est quand on parle d’un livre avec la même sensation qu’un bonbon qui roule dans la bouche. C’est suave, un plaisir physique total, enfantin qui agit directement sur notre cerveau le plus reptilien.
    En résumé … ça signifie: avec un plaisir intense.

  13. Je viens de commencer une étude en quichotologie… Pas évident du tout. Mais j’ai encore un peu de nuit devant moi…

  14. EN ESPAÑOL hace quijotear  y tambien quijotinizar
    besos

  15. Bonjour de Canton en Chine,moi je milites pour l’allègement du dictionnaire , vive le « FREE DICO », trop de mots dedans et trop de maux pour les petites têtes blondes,quoique mon amie est brune et elle à mal au crane quand elle revient de l’école française,et j’ai toujours droit à , » et pourquoi vous dites cela , alors que vous avez un autre mot qui veut dire la même chose? « , ;=)) petit coucou du jeudi et bonne journée bye Adresse de mon blog :http://dany.enchine.over-blog.com/

    • Je te comprends… mais disons que là, je m’amusais, et mes blogopotes également !

      Tu as tout à fait le droit de te limiter ici à un quichottinage de bon aloi et me laisser tes « coucou » du matin qui me disent que tu es passé.

      Bonne journée à toi aussi, Dany ! J’adore les sculptures que tu mets en ce moment sur ton blog !

  16. Et l’adverbe : « quichottinement », je ne me rappelle pas l’avoir croisé dans le billet d’à côté (peut-être à tort !)…
    Pour ce qui est de son sens, je t’en laisse l’entière liberté, mais on pourrait par exemple s’pprêter à quichottinement parler d’un livre qu’on a aimé (Zut, je viens de retourner dans le billet lexique et de voir qu’il était déjà mentionné !)…
    Alors il ne m’en reste plus à inventer ???

    • Je crois qu’on n’a pas encore fait le tour de toutes les possibilités… Cherche encore !

      (mais je sais que tu as trouvé…)

  17. Il est encore dans la bibliothèque cet intrus ?????

    Bonne semaine Quichottine !!

    • Ben oui ! Il y est tout le temps, tu sais, même quand je n’en parle pas…

      Il me surveille !

      Bonne semaine à toi aussi !

  18. je serait donc à l’origine d’un mot  et de ses dérivés.! Et comme quichottiner va bien avec « se quichottiniser »!……. : quichottiniser qui peut être transitif : « tiens , pour em…… nymphea , je vais quichottiniser mon petit billet ….et hop !..
    et je te dis pas la conjugaison  !  » il eût été preferable que vous vous quichottinisatiez…tres chèère.. »Mes propos sont un peu nymphéesques…je sais …bises DONA
     PS Je t’ai baptisée ainsi , un jour , ….parce que pour moi ( du midi que je suis )..quicher c’est » pousser »  ex : tu quiches un peu ! eh !.. ».quichotter » c’est » pousser un peu »: exagérer donc ….quicher quichotter quichottiniser …je sui contente d’être venue en prem’ ( je suis une abonnée  pas dans la liste …..tu quiches…

    • Merci pour toutes ces précisions, Nymphea…

      Tu as bien travaillé. Tu mérites largement la médaille d’honneur. D’ailleurs, je t’ai mise en bonne place depuis quelques temps, tu ne trouves pas ? Tu es souvent en première page ! (Tout le monde ne peut pas en dire autant…)

      (Tu sais bien que je ne peux pas mettre tous mes abonnés dans la liste des mécènes de la bibliothèque… mais ils sont tous dans mon carnet d’adresse !)

  19. moi, tu m’as enquichotinnée et j’attends la suite avec impatience!
    bises

  20. Boudiou !!!!….ce DQ là a carrément l’air de te rechercher et d’etre bien décidé à te demander des comptes…..fais-toi belle et tiens-toi prete à l’embobiner !!!

    • Je n’ai pas besoin de me faire belle. L’avantage, avec lui, c’est qu’il ne peut me voir que comme il m’imagine.

      C’est plus facile…

  21. Gros bisous des Philippines, amie-Mamie heureuse ! Profite !
    L’image de Davy s’accorde si bien avec ta bibliothèque ! L’Hidalgo n’a pas encore de plat à salade sur la tête ! Un conte nouveau va-t-il naître ? 

  22. Ce don Quichotte m’ a l’ air un tantinet fouineur !!
    La barbiche agressive, le dos roide, la tête rejetée en arrière ….
    Toute son attitude n’ est que soupçon.
    Il cherche… et il trouvera, car il est opiniâtre l’ hidalgo !!!!
    Tu vas avoir besoin d’ une bonne dose de courage pour l’ affronter !
    Mais peut-être tout ceci n’ est qu’ une attitude familière chez lui.
    Jusqu’ à maintenant, il n’ a pas été agressif ni sévère avec toi….
    Bisous Quichottine

  23. il a bcp de talent ,ses dessins sont fins ,précis et très reconnaissableDavy  d’une « patte » personnelle-bonne soirée Quichottine- je cherche un dérivé…

  24. Me voilà ravie de savoir Don Quichotte fouiner dans ta bibliothèque, tu vas le garder longtemps parce qu’il ne va pas s’arrêter aux oeuvres qu’il connaît, peu à peu sa langue va s’enrichir et un jour il comprendra jusqu’à Garcia Lorca.
    Don Quichotte aime les livres, et bientôt, vu qu’aujourd’hui il n’y a plus de moulins mais des éoliennes, il va partir mener d’autres combats.
    Bisous.

  25. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, j’espère que la cohabitation se passe bien et que le chevalier errant ne trouble pas l’harmonie de ta bibliothèque.
    Il faudrait que tu songes à investir dans une burette d’huile car tes lecteurs sont parfois dérangés par les grincements de sa vieille armure toute rouillée.
    Pour ma part, je l’ai trouvé charmant et j’ai bien aimé son regard perdu au delà de l’horizon …
    Gros bisous et très bonne soirée,

    • Une burette d’huile ?

      Tu as raison, depuis quatre cents ans, l’armure doit être légèrement rouillée…

      Merci… Très bonne soirée à toi aussi !

  26. Destinée

    Quichottiniser…..
    Siegneur!

    MORTE DE RIRE!

    Lol.

    (-:

  27. Ce qu’il y en a des choses à lire ici. Tu possèdes une bibliothèque très bien garnie. Il me faudrait une vie pour en faire le tour.
    Bises,
    Céline

  28. Et…quichottaddict!
    🙂
    Bonne journée

  29. Quichoyer : faire la fête à la façon de quichottine. ça tombe bien c’est le week-end ^^

    bon week-end Quichottine 😉