Sir Lawrence Alma-Tadema

Elles sont là, toutes les deux… Il y a Marie, et il y a Blanche. Elles sont soeurs. Elles sont nées le même jour. Vous ne me croyez pas ? C’est vrai qu’elles ne se ressemblent pas. Et pourtant !

Marie, c’est la plus hardie. Elle a toujours osé et fait frémir autour d’elle ceux qui les côtoyaient.
Blanche, c’est la douce… elle restait toujours en retrait, comme si elle devait attendre que sa soeur ait parlé avant de dire ce qu’elle pensait.

Marie arrachait ses jupons en franchissant les haies. Elle courait pieds nus dans l’herbe tendre… Elle allait toujours par monts et par vaux, entraînant derrière elle sa soeur, si fragile.

Blanche, le plus souvent, aurait aimé rester au logis. Elle aurait préféré se blottir dans un coin de la bibliothèque avec un recueil de poèmes… Mais Marie la tirait au dehors…  Allez ! Viens, Blanche !

Blanche suivait, toujours… Comment résister à Marie ?

Ce jour-là, au jardin, Blanche a dit à Marie ce qu’elle avait dans le coeur… Marie a été tellement surprise, qu’elle est restée là, sans rien dire.

Blanche est amoureuse, c’est vrai. Regardez-là ! Elle a dans les yeux tous ses rêves… Il lui a parlé ce matin.
Et Marie ? Marie est jalouse je crois. Mais elle ne dira rien.

Il n’y a rien à ajouter…

Sir Lawrence Alma-Tadema (1836-1912)
In Beauty’s Bloom (1911)
(aquarelle inachevée)



L’histoire que je vous ai racontée, bien sûr, comme pour tous mes tableaux est une fiction qui n’a rien à voir avec l’original. Les tableaux me parlent et je partage ensuite avec vous, j’invente…

Ici, je dois avouer que les personnages des jumelles, Blanche et Marie ont emprunté leur nom à une operette dont les héroines ont pour nom Marie-Blanche et Blanche-Marie (Les P’tites Michu, de Van Lo, Duval et Messager, 1897). J’en ai cherché le duo le plus célèbre pour vous le faire écouter, mais je ne l’ai pas trouvé en libre accès.

Pour ce qui est de la réalité du tableau, « In Beauty’s Bloom » est extrait du titre d’un poème de Lord Byron (1788-1824). On peut raisonnablement supposer que Sir Lawrence voulait l’illustrer.

Vous avez pu contempler d’autres oeuvres de Sir Lawrence Alma-Tadema, ici, là ou même encore là…

64 réponses à “Sir Lawrence Alma-Tadema

  1. Quichottine, toi qui aimes la peinture, tu devrais aller voir la vidéo que j’ai laissée au jardin… tu pourras y oublier tes fantômes en musique ET en images. Je crois que tu aimeras. Bisous, petit noctambule !

    • Je suis heureuse que tu sois venue m’appeler. J’adore cette vidéo, même si c’est mon ami Muad qui me l’a montrée en premier !

      J’étais très heureuse de pouvoir la regarder encore grâce à toi !

  2. Toi tu n’as rien découvert, mais moi si !  Merci pour l’info, Quichottine ! 😉

  3. Ah ben ça alors, je suis toute surprise de pouvoir poster un commentaire.. mais je ne suis pas la première et ceci explique peut-être cela.
    Une jolie histoire que celle de Blanche et Marie.. avec tes mots c’est oujours un plaisir. J’adore cette aquarelle, même si elle n’est pas terminée..
    je te fais plein de bisous et je vais vite sous la couette.. je ne tiens plus.
    bisous et à demain
    chantal

    • Je ne sais pas ce qui se passe pour toi… mais ça me fait plaisir que tu sois là. J’aime aussi beaucoup cette image, même si elle est moins élaborée que les tableaux habituels de ce peintre.

      Bonne nuit !

  4. Bonjour de Canton en Chine,très beau tableau,je ne onnais pas cette histoire, ,bon dimanche bye A bientôt sur http://dany.enchine.over-blog.com/

  5. petit à petit,je vais peut-être m’y mettre à la littérature !

    Bon dimanche !

  6. Comme un besoin de voir une part de vérité dans tous récits…je me disais que Blanche , la Douce , c’était toi…
    Les différences entre jumeaux sont parfois étonnantes , rares il est vrai …Bon j’espère que Blanche connaîtra le bonheur .
    Je t’embrasse tout doux chère Quichottine et merci pour ta gentillesse …ça adoucit la tristesse  .

    • Une fiction est une fiction. Ceci étant, je suis sûre que je serais Blanche si je devais m’identifier à l’un des personnages… Mais dans ce ces, qui serait Marie ? Moi, tu vois, je n’ai pas de jumelle…

      Gros bisous à toi ! Passe un bon dimanche !

  7. bonjour Quichottine, le dernier excellent trompettiste incorporé à Groundation est bibliothécaire dans sa vie américaine. C’est un passionné de France et de son histoire,  (il a d’ailleurs créé une mini section de livres en français dans sa bibliothèque) .Ca a été un réel plaisir de bavarder avec lui et de lui parler de La Rochelle, de Vauban, et de les inviter lui et sa femme a venir nous voir.

  8. Encore un superbe tableau. Et j’aime comme tu les imagines. C’est comme les textes (poèmes plutôt, parce que parfois plus mystérieux) chacun les interprète à sa façon. Je viens de m’en apercevoir ce matin chez korrigane. Je serai curieuse de connaître ton interprétation sur son dernier texte. Pas d’obligation bien sûr…
    Bon dimanche Quichottine.

    • Je ne veux pas interpréter les poèmes, Korrigane, même s’il m’arrive d’y entrer…

      Par contre, ce que je peux te dire, c’est que le tien est fort…que je m’y suis longuement arrêtée.
      Je reviendrai !

      Bon dimanche à toi aussi

  9. Bigre je suis impardonnable mais en septembre 2007 je n’étais point ici .Et je n’ai pas pu lire ce poème heureusement que tu as une très bonne mémoire .
    J’aurais dû Quichottiniser d’avantage………
    merci pour tous tes comms j’ai  plaisir à te voir dans notre forêt
    je te souhaite un très Dimanche
    Gros bisous
    Guthin

    • Mais tu n’es pas impardonnable du tout !!!
      Tu penses ! ce poème de Pévert, je l’ai tellement bien caché que personne ne l’a lu !

      Je suis contente quand je peux venir chez toi, Guthin, ne me remercie pas !

      Très beau dimanche à toi aussi

  10. Allez, continue, quoi ! Elle est amoureuse de qui ? Et pourquoi ?
    Moi je la connais, Marie… Méfie toi, elle va se transformer en furie, lui piquer son mec, ça va être Racino-shakespearien, tu vas voir… Trop court, franchement… Bisou…

    • Ben non… le romancier, c’est toi !

      (Mais merci ! J’ai ri… c’est tout à fait comme ça que je l’imaginais ! Tu m’écris la suite ?)

      Gros bisous

  11. Un petit passage rapide à mon retour de week-end. J’aime bien ton interprétation de ce tableau…… L’article dont je t’ai parlé te concernant est paru …. Bises

  12. Cette aquarelle est pleine de finesse et ton histoire l’illustre bien

  13. Tu inventes, d’accord, mais elle a quand même bien l’air jalouse ….
    Poéteusement

  14. Je comprends… Par contre, pour ce que tu me je vais essayer…

  15. Le jour et la nuit, l’eau et le feu… Ils et elles sont nombreux à avoir vécu dans la lumière ou dans l’ombre d’un autre.
    Lord Byron… un peu sulfureux
    Bonne semaine

    • Comme tu le dis si bien, Alphomega…

      Lord Byron, je ne connais pas bien. Tu sais, je ne parle pas Anglais…

      Bonne semaine à toi !

  16. J’ai oublié un mot: pour ce que tu me dis. Excuse… Bonne fin de soirée.

  17. J’aime bien ton histoire…

    C’est beau, un tableau inachevé… Cela laisse plus de place pour l’imagination et le rêve. Un peu comme dans les récits où l’auteur sème des silences. Silences qui nous laissent imaginer à notre guise ce qui se passe .

    • Un tableau inachevé, celui qui attend la dernière touche… comme l’arbre d’Azalaïs.

      Je suis d’accord avec toi, l’inachevé, le silence, comportent une part de rêve qu’il nous est loisible d’occuper.

      Passe une bonne nuit, Val’r. Merci.

  18. Bonsoir ma chère Quichottine, me voici obligée de repasser par la porte de derrière.. j’ai compris ce sont les braves fantômes que Don Quichotte a sauvagement attaqués, qui se vengent et ne veulent pas que je mette un com en premier.. snifff..cela restera sans doute un mystère.
    Je ne quichottinerai pas ce soir car il est trop tard. j’ai admiré la superbe illustration de Davy. Le silence est d’or.. alors que parfois je le voudrais total, ce maudit bruit de l’ordinateur.. vient gâché mon plaisir.  Mon père disait « je veux entendre le silence » (je ne sais pas qui a trouvé cette maxime).
    Décidément notre pauvre Quichotte fait toujours qq chose de travers..lol c’est vrai que s’il existait (et il y en a de nombreux)  à notre époque, on dirait qu’il a « un grain ».
    Je te fais plein de bisous et après la lecture des tes mots, je vais rejoindre ma couette..
    a demain amie poète.
    gros bisous
    chantal

    • Je ne sais décidément pas ce qui se passe, Chantal. Mais où que tu les déposes, tes commentaires sont les bienvenus.

      Nul n’est contraint au quichottinage, tu sais ! Le tableau de Davy est magnifique, j’ai bien de la chance ! J’espère que tu continueras à lui rendre visite !

      Merci d’être là, Chantal ! Bonne nuit

  19. Tu as su trouver des mots qui se marient extrêmement bien avec cette toile et la font vivre un peu plus

  20. Marie est jalouse? Son regard, le pli de la bouche peut le laisser supposer… à moins qu’elle soit amère d’avoir entendu ce que lui a dit Marie, elle qui croyait la rendre heureuse en l’emmenant gambader dans les champs.
    Oui, Blanche est douce, rêveuse et attend tout de celui qui lui a parlé. Mais elle porte déjà la tristesse des déceptions à venir, et Marie le sait.
    Peut-être est-elle inquiète.

    • Je crois que ta solution est possible… Comment ne pas se dire qu’elle peut aussi être inquiète ? C’est plus que probable. Surtout si elle l’aime… J’aime beaucoup ta vision de cette aquarelle… Merci d’être là, Polly

  21. La jalousie est mauvaise conseillère!
    Que va t il arriver à Blanche?
    aïe aïe! ça va mal finir tout ça je le sens!
    Bises Dany

    • … Tu peux tout imaginer, Dany ! C’est l’avantage d’un tableau.
      Il suggère, à toi d’interpréter et de te laisser porter…

      Passe un bon dimanche !

  22. Bon sang, quelle imagination !!! je suis vraiment impresionnée mais elle colle super bien au tableau ton histoire !!! je suis sous le charme ! Bon dimanche Quichottine !

  23. Bises!
    bon dimanche! une très belle aquarelle!

  24. Voilà une histoire rondement menée , et qui colle bien au tableau !!!Bravo Quichottine 🙂
    Plein de et bon dimanche 🙂

  25. Michka dit Le Pirate
  26. rien à ajouter…juste à regarder les deux regards… celui de Blanche rêveuse, et celui de Marie, légèrement dépitée..mais qui cache cette expression à sa soeur….

  27. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, l’aquarelle de Sir Alma-Tadema est magnifique et l’histoire de Blanche et Marie que tu évoques ne l’est pas moins.
    Pourtant en regardant attentivement cette image, je n’arrive pas à choisir laquelle est Marie et laquelle est Blanche.
    Cette incertitude est renforcée je trouve par le côté ébauche de l’aquarelle comme si cette gemellité n’était qu’une illusion pour marquer les hésitations de ce personnage double …
    Gros bisous et très bonne journée,

    • Tu vois, la première fois où je l’ai regardée, je me suis demandée si en fait il ne s’agissait pas des deux visages d’un même personnage… et j’ai laissé tomber l’idée. C’est amusant de m’y refaire penser !

      Merci, Muad ! Bonne journée à toi aussi…

  28. très, très jolie ton histoire… je dois être moins romantique, elles me font plutôt penser à 2 amoureuses cachées…
    bizzz

  29. Trés joli et le texte et l’aquarelle , merci de ton passage et trés bonne journée à toi .

    • Je trouve aussi… pour l’aquarelle et aussi pour tes photos, tu vois !

      Très bonne journée à toi aussi ! Merci…

  30. Rainette

    Effectivement pour des soeurs jumelles elles sont vraiment bien différentes l’une de l’autre. Quel dommage que le tableau ne soit pas terminé, mais comme toi je ressens vraiment deux caractéres bien différents chez elles, la jeune fille brune semble bien moins facile d’acces que la blonde.
    Encore une bien belle fiction que tu nous proposes là, sans trop de Quichottinage ce qui me permet aujourd’hui d’aller plus vite 😉
    Des bises à toi et à demain.

    • Tu n’es pas obligée de Quichottiner… Tu vois, Rainette, on peut toujours lire sans cliquer sur les liens quand on n’a pas le temps…

      Merci d’être là…
      Bisous à toi aussi

  31. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je suis allé chercher une petite vidéo pour toi sur youtube.
    J’espère qu’elle te plaira.
    Je t’embrasse,

    • Elle est magnifique ! Comment aurait-elle pu ne pas me plaire ? Elle comporte certains des tableaux que j’avais hésité à présenter.

      Et cette musique ancienne est très belle !

      merci, Muad !

  32. Quels regards et quelle complicité entre ces deux femmes! Un tableau tout en douceur comme j’aime!
    Bisous du jour Quichottine!